Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam INVESTIR Vidéos Forum News
Qui est d'El-Menzel ou de sa région ?
toumi10 [ MP ]
4 janvier 2011 11:50
Citation
toumi10 a écrit:
Citation
toumi10 a écrit:
Citation
froissart a écrit:
Citation
kaf azrou a écrit:
Pour Mr PATRYCK et tous les amis du FORUM bonne et heureuse ANNEE 1432 et 2011
pour Mr YARGHICH la famille EL KHADIR est à DAR HA9OUN à el menzel il ya Mr EL KHADIR Med . pour DRISS il est à TAZA
pour EL HACHIMI ce que je connais : un PROF de MATH à CASA .un retraité comerçant dans une droguerie
pour SLIMANI .il y'a ELHAJ ses deux enfants l'un a RABAT l'autre à l' etranger
Mr PATRYCK avez vous des contacts avec Mr SOLLIER.Mr LYEBERT Mr SEGNEUR Mr IVARD Mr GRAU ??

Non, je n'ai plus de contacts avec ces anciens collègues.
J'ai de temps en temps des nouvelles concernant: Courrègelongue, Nicolas, Texier, Levallois.
Pour ce qui concerne Michel Grau, tu peux t'adresser à Toumi10, qui est resté en relation avec lui.
Bonne année!



Bonsoir

Pour ce qui concerne Mr Grau , il va bien , et il est à la retraite depuis 3 ou 4 ans . Il voyage souvent et d'ailleurs , il est retourné à El Menzel en 2009 . Il est allé rendre visite à MR Hmini , ainsi qu'à d'autres familles y compris la miènne . Mais la région où il retourne fréquement , c'est Essaouira où il a gardé des liens .




Bonjour

Pour compléter l'information de Patryck - concernant Mr Courrègelongue - , Je confirme qu'il va bien , et que lui aussi , passe une retraite paisible . J'ai eu de ses nouvelles très recemment , c'est dire avant- hier . Souhaitons à tous nos anciens profs , Arabes ou Français , une bonne et heureuse année , et une bonne retraite .
mghili [ MP ]
4 janvier 2011 15:34
Citation
froissart a écrit:
Presque 72000 visites sur le site:

[beniyazgha.kazeo.com]

A suivre.

PS: mon ami Mghili, as-tu reçu mon MP?

Salut Kader.

Je viens de récupérer ton message dans ma boite i.mail qui date depuis deux mois. En fait, j'ai un problème avec cette boite qui a cessé d'être magique depuis plus d'une année, car elle ne m'avise plus de la réception du courrier, comme elle le faisait avant. Maintenant, il faut que j'aille moi-même taper à sa porte, chaque fois, pour qu'elle me remette mes lettres s'il y en avait. Et puis, elle me fait attendre longtemps pour le faire, prétextant aller les télécharger de je ne sais où. Ces caprices m'ont rebuté, au point que je la boycotte, des fois pour plusieurs semaines.

Pour ce qui est du sujet de ton message, je t'assure mon cher Kader que la pratique en question est très courante à Marrakech, du fait de l'engouement quasi-général sur le domaine. Il reste que la victime n'a d'issue que de porter l'affaire devant la justice, si elle dispose d'arguments. Si je peux être utile, n'hésite pas de m'en faire part.

Bonne soirée.
Abdelkader El Yazghi [ MP ]
4 janvier 2011 16:58
Merci, mon ami Mghili.
La victime a effectué un dépôt de plainte ici.
Doit-elle le faire également auprès des autorités marocaines? Si oui, à qui doit-elle s'adresser?
Que nos ami(e)s veuillent bien nous pardonner cet échange qui doit être pour eux/elles bien énigmatique. Je raconterai cette affaire en temps opportun.
Bonsoir à tous/toutes.
HJAR EDDIB [ MP ]
5 janvier 2011 14:53
Bonjour les Yazghis 'O' fils de ma tribu. Bonjour les Ghazranis et les Beni Aalahams où que vous soyez.
J'ai été à Beni Yazgha ces derniers jours pour m'approvisionner comme chaque année en huile d'olive vierge et biensur j'ai assisté à l'opération d'extraction de l'huile au moulin du douar, depuis le broyage des olives, jusqu'à la pression à force de bras pour extraire le précieux liquide . Ces derniers jours et partout où pousse l'arbre béni qu'est l'olivier, tous les foyers au monde rural de notre beau pays, vivent au rythme de la cueillette reine de la saison. Gaulage, ramassage, vente et achat au bord de la route, dans les boutiques et aux souks. Les moulins traditionnels aux pipes fumantes en guise de cheminées, grouillent des gens du douar, qui pour aider qui pour converser, qui pour boire un verre de thé et tremper de grands morceaux de galette d'orge pour goûter les primeurs de l'huile dégoulinant des "Chwami" ,en fils dorés. Une ambiance conviviale, bon enfant où les conversations, selon l'âge, survolent le passé et sondent le futur, mais si agréable...Je ne vous dis pas tout, il faut la vivre pour l'apprécier à sa juste valeur...
Avant hier j'étais au souk hebdomadaire de Ribat El Kheir et hier j'ai fait un petit saut à Mghila, fief de Sandawi, Mghili et de Rami. Donc j'ai empiété et j'ai pris quelques photos pour les leur dédier et les offrir au plaisir de votre vue, elles sont belles, ou plutôt MGHILA est si belle...
Je les enverrai à notre ami Abdelkader qui j'espère les posterai dans son blog Yazghi en le remerciant d'avance.
yazghi boy [ MP ]
6 janvier 2011 01:07
SALAMO 3ALIKOM.
c'est YAZGHI BOY avec vous ; je veut remércier mr HJAR EDDIB parce qu'il a fait une bonne presentation de olivie jusqu'à l'uile. et surtout le mot ( chwami) qui est trés important pendant cet opération. et aussi la pression c'est à dire ( ZIARRE) ou bien ( achkkorr). à bani yazgha il y a les moyenes traditionelles dans un lieu tres ttres particulier qui s'appel ( REHHA) . quand méme, nous avons beaucoup de choses qui expriment la culture de bani yazigha et le maroc en general. je pense qu'il faut garder bien ces choses comme ( REHHA etc ... ) pour protéger notre culture qui sont trés chere . merci a tout le monde .
la traduction à l'anglais; I'am YAZGHI BOY again. I would like to thank MR HJAR EDDIB, for his explanation because he have taken a great subject which talk about our valus and culture here in BANI YAZIGHA el menzel.
we are now in season of oil that's very important for every YAZGHI. During this season all people are busy because of oil. and almost speech about iol and it's price especially for the people that's have a lot of OLIVE TREES. as well as the children make an occupation for them because of olive harvest. in this period all have money.
there is a long speech about the OLIVE SEASON. but i want to stop here.
i hope that someone read this short texte. see you newt time and thank's for all.
HJAR EDDIB [ MP ]
6 janvier 2011 11:15
Thanks Yazghi Boy, you welcome ...Ton pseudo "BOY" me rappelle le surnom célèbre de feu Ssi Med El Bakari (Allah Y rahmou) ex gérant de l'ancien café du centre à coté d'une ancienne et jolie fontaine tout en face de la boutique de Zghibi où les clients dans l'attente de leur tour pour embarquer dans les taxis vers Sefrou, prenaient leurs consommations sous l'ombre des platanes assis sur des petits tabourets. Il avait géré aussi jusqu'à la fin de sa vie, une boutique de vente des meubles et matelas dans l'ex café de Dounas Ssi Med El Farmli (Allah Y rahmou).
J'espère que notre ami Abdelkader a fait bonne réception de mes photos de Mghila et qu'il les poserait tantôt dans son blog Yazghi.
Abdelkader El Yazghi [ MP ]
6 janvier 2011 17:12
Voilà, le reportage de Hjar Eddib, avec de nouvelles et belles photos de Mghila, est disponible sur:

[beniyazgha.kazeo.com]

et aussi sur mon profil Facebook:

[www.facebook.com]

Bonne promenade!
sandawi [ MP ]
10 janvier 2011 00:07
Salut Benyazgha,Ghzrane et Bni 3lahem

Suite : MONOGRAPHIES DES COMMUNES DE LA REGION

C.R. IGHEZRANE


2-2-2. Infrastructure de communication et telecommunication :

Les équipements postaux ne couvrent que 20% de la commune, cependant le niveau des équipement téléphoniques et de télécommunication en général s’est sensiblement amélioré tant au niveau national qu’au niveau de la Commune, surtout à partir de 1999 avec la libéralisation de l’exploitation du réseau GSM (entrée au marché d’un second opérateur de téléphonie mobile en concurrence avec Maroc télécom, à savoir Méditel - inwi).

2-2-3. Infrastructure électrique et hydrique:

La politique de la commune en matière d’électrification rurale s’est focalisée sur la réalisation d’un taux de couverture plus élevé. Dans ce sens elle s’est impliquée dans le programme d’électrification rural global, en mobilisant des moyens financiers de grande envergure. Mais jusqu'à nos jours le taux de couverture n’est que de 55 % étant donné l’étendue du territoire de la commune.

En fait la situation en matière d’électricité au niveau de la commune se présente ainsi:

Gestionnaire du service.................................................................O. N. E....................................

Nombre de douars desservis........................................................................45................. ..................................

Nombre de foyers desservis......................................................................1955................. .....................................

Taux de couverture ......................................................................................85 %............................................................



Les potentialités hydriques de la commune sont importantes, le nombre des BF est 24.


La production d’eau est de 10.000,00 m3 par trimestre tandis que la consommation est d’environ 3785 m3 / trimestre.

La commune dispose d’un réseau de distribution d’eau potable insuffisant pour la desserte de l’ensemble des douars, il se présente comme suit :

Gestionnaire du service.......................................................................................O.N.E. P..................................................

Nombre de douars desservis..........................................................................................1 7...................................................................

Population branchée...............................................................299 abonnés + 24 B. F......................................................................

Taux de branchement......................................................................................... .........30 %.........................................................................

Taux de disserte............................................................................................ ................50 %.....................................................................

Rendement de réseau O. N. E. P................................................................................50 %......................................................................

Nature de ressource en eau........................................................... puit à Iifrah et puit à Ain ajri.............................................................



La consommation d’eau s’élève à 3785 m3 / trimestre et la longueur du réseau est de 71 km.

2-2-4. Infrastructure d’assainissement:

La commune ne dispose pas d’un réseau d’assainissement, le mode d’évacuation des eaux usées se fait en plein ciel à 20% et fosse septique à 61,8%.

2-2-5. Conditions d’habitat des ménages

a - Statut d’occupation et type d’habitat

Les propriétaires des logements représentent environ 89,3 % alors que des locataires atteignent 0,3 %. Les autres statuts d’occupation (logement de fonction, logé gratuitement,…) représentent 10,4 %.

Les ménages qui habitent un logement de type villa ou appartement représentent 0,4 % et ceux occupant une maison marocaine (traditionnelle ou moderne) sont de l'ordre de 48,8 %. Les ménages qui logent dans des habitats de type sommaire ou rural représentent respectivement 1,6 % et 60,2 %. Enfin, 1,3% des ménages occupent un autre type de logement.

b - Equipements de base dans le logement

Les recensements de RGPH de 2004 ont montré que 25,8 % des ménages de la commune occupent un logement pourvu d’électricité et 17,2% habitent un logement relié à un réseau d’eau courante. Les douches et les sanitaires, qui constituent les autres équipements de base du logement, sont disponibles respectivement chez 28,8% et 17,2 % des ménages.

A SUIVRE ………
menzli [ MP ]
12 janvier 2011 23:41
Bonsoir à tout le monde !!!
Abdelkader El Yazghi [ MP ]
13 janvier 2011 17:06
Bonsoir à tout le monde, à mon tour.

J'ai besoin d'aide: quelqu'un peut-il corriger cette transcription de Lalla Fatima?
Précision: comme c'est destiné à figurer dans un roman, il faut éviter les symboles chiffrés.

Wa lalla Fatima, wa lalla Fatima,
Wa lalla Fatima har rebbi ghir klima
Gelt lik sbahlkheir, marrditich, hlya, (bis)
Wenti michghoula belghir, ma khemmemtichi fia
HJAR EDDIB [ MP ]
14 janvier 2011 15:32
Bonsoir Abdelkader, cette chanson m'a rappelé de bons souvenirs, Hamid Zahir et sa fameuse équipe marrakchi, un chanteur qu'on a presque oublié et qui pourtant, nous a tant émerveillé et des soirées télévisées du Samedi qu'on passait aux cafés d'El menzel dont celui de feu Ssi Mohamed El Farmli et de Barzaz. .Ou encore dans ceux non moins célèbres d'El Kalaa , celui de Feu Moulay El Houcine, de Feu Ssi Kaddour et de Aabrouk.
Pour revenir à cette chanson, elle est une supplique ou le chanteur, fervent amoureux s'adresse à sa bien aimée qu'il tient en très haute estime.
Mais bien avant toute transcription ou traduction, deux mots méritent au préalable une petite explication : Lalla et le Aar.
Dans le cas, l'amoureux défait, impuissant et totalement dominé, ne pouvant ni lutter ni prétendre égaliser, en ultime recours il jette son Aar sur elle en vue de l'amener a attiédir sa position.
Or le Aar dans nos us et traditions a plus d'une signification, entre autres il signifie honte et infamie. Autrefois une personne vaincue ou dans une situation pénible, intenable usait en définitive du jet de l'Aar demandant une trêve, un pardon ou même l'obtention d'une quelconque faveur a même d'apaiser son âme souffrante et d'alléger le poids des remords d'une faute ou d'une erreur grave. Accompagné des membres de sa famille et des notables, il va immoler un ou deux moutons au pas de la maison de ceux qui l'ont défait et vaincu, ou de chez qui il quête une faveur. Il jette ainsi un Aar et de ce fait il s'avoue vaincu et déclare solennellement sa faiblesse et son impuissance qu'il jette par la même aux pieds de ses vainqueurs comme pour s'en débarrasser tout en espérant que cet acte intercédera en sa faveur. Souvent la personne sollicitée répond favorablement ou du moins adoucit sa position, sinon le rejet du Aar est un vil acte, honteux et est très mal vu par la société qui reproche à la personne sollicitée de ne pas avoir une grandeur d'âme et de ne pas s'être comporté en bon seigneur. D'autre part, dans nos sociétés sous l'emprise des superstitions, le rejet de l'Aar, fout une terrible crainte, celui d'attirer une malédiction ou faire tomber un malheur sur la personne demandée ou sur l'un des siens.
Voilà pour le Aar dont le mot avec son vrai sens est presque intraduisible mais d'ou est cette locution: Aar rabi ...ou Ha el Aar
Dans cette chanson le chanteur amoureux vaincu, affaiblit, s'adresse a sa bien aimée en terme élogieux et l'anobli en l'élevant au haut et prestigieux rang d'une Chrifa, car le terme Lalla et Moulati sont des termes de majesté et d'anoblissement que seules ont le privilège, d'en être hélées ou appelées, les personnes descendantes en ligne droite de notre Prophete Sidna Mohamed.


Je pense que le WA qui precede Lalla Fatima n'existait pas initialement dans la chanson de Hamid Azahir

Lalla Fatima aar rabi ghir klima

Lalla Fatima pour l'amour de Dieu, juste un petit mot

GoultlIk sbah el kheir ma redditich àaliya

Je t'ai dit bonjour, tu ne m'as pas répondu

Wenti mechghoula bel gheir ma khememti fia

Tu es occupé par d'autres et tu ne penses plus à moi

Ana mzawgue fik goulili gheir klima

De grâce dis moi juste un petit mot

Tberred nari elli chàala dima

Pour tiédir mon feu toujours avivé

Refrain (Lalla Fatima…)

Goultlik Msa el kheir, ma redditich klami

Je t'ai dit bonsoir, tu ne m'as pas répondu

Wana n'hebbek ktir sourtek dima fi bali

Et moi je t'aime fort, ton image est toujours en mon esprit

Ana mzawgue fik….

Refrain ( Lalla Fatima...)
......


Voilà j'ai donné humblement la traduction pour cette chanson qui tout compte fait , est un peu banale, très simple et sans bonne répercussion poétique laquelle a accompagnée les générations des années soixante et soixante dix.Une traduction que d'autres lecteurs non arabes pourront apprecier.
Je suis sur que MGHILI ferait mieuxSmiling Smiley tant il a excellé dans de précédentes traductions de nos Anchels et Serraba Yazghi qui a mon sens, sont encore plus difficiles à transcrire et a traduire et que Sandawi avait l'amabilité de poster…

N.B Je t'enverrai InchAllah par MP d'anciennes photos d'El menzel et d'El kalaa qui datent de 1912 et que beaucoup n'ont jamais vu



Modifié 3 fois. Dernière modification le 14/01/11 21:49 par HJAR EDDIB.
Abdelkader El Yazghi [ MP ]
14 janvier 2011 16:32
Parfait, camarade Hjar Eddib!
C'est exactement ce que je souhaitais: une transcription fidèle en alphabet "roumi" et une traduction proche du sens littéral.
Je reprendrai donc tout cela dans mon livre.

Merci.
J'attends impatiemment les photos d'El Menzel kdima...
Patryck
Abdelkader El Yazghi [ MP ]
14 janvier 2011 16:37
Merci aussi, et bravo, pour ce riche exposé concernant le Aar et le terme Lalla.
J'espère que ton intervention érudite va réveiller un peu nos amis.

Puisque tu es tout chaud, j'en profite pour te demander le même travail à propos de:

"Ach dak tmchi lzine..."

Merci d'avance (d'autres peuvent participer à ces exercices...).
Patryck
HJAR EDDIB [ MP ]
14 janvier 2011 21:55
Bonsoir Abdelkader. Voilà c'est fait, je viens de t'envoyer quatre anciennes photos qui datent du début du protectorat (1911 1912).J'espère que tu en a fait bonne réception. Je t'enverrai d'autres à poster dans ton site Yazghi. Ce sont de précieux archives.
S'agissant de la deuxième chanson, je laisse quelqu'un d'autre tenter la chance . A bientôt
Abdelkader El Yazghi [ MP ]
18 janvier 2011 06:23
Bonjour à tous et à toutes!

Je viens d'intégrer sur la page d'accueil de notre site quatre cartes postales très anciennes montrant des endroits historiques d'EL MENZEL de différents points de vue.
Ces documents d'une valeur rare nous ont été fournis par Hjar Eddib, que je remercie chaleureusement.

A regarder sans modération sur:

[beniyazgha.kazeo.com]
Patryck
Abdelkader El Yazghi [ MP ]
26 janvier 2011 19:07
Aucun message depuis 8 jours?
Finnkoum?
Patryck
chahidbella [ MP ]
27 janvier 2011 13:29
Bonjour ana men TAFJIGHT (IGHZOUTEN) 3ndi tsawr d TAFJIGHT momkin nchrhoum ?
Abdelkader El Yazghi [ MP ]
27 janvier 2011 13:54
Bonjour, chahidbella,

Je te souhaite la bienvenue sur ce forum.
Tous les documents qu'il est intéressant de publier sur le site peuvent être envoyés à mon adresse privée.
Merci d'avance.
Patryck
sandawi [ MP ]
3 février 2011 00:12
Salut Benyazgha,Ggazrane et Bni 3lahem
SUITE : MONOGRAPHIES DES COMMUNES DE LA REGION
C.R. IGHEZRANE



2-3.Les services de base
2-3-1. Education
a) Enseignement scolaire et préscolaire
Les pouvoirs publics les instances élus et les ONG
Conjuguent leurs efforts pour la promotion du secteur de
l’enseignement au niveau du territoire de la commune .
Ainsi la situation du secteur se présente comme suit :

Etablissements.....................nbr d enseignants..........nbr d agents d administration.........nbr salles........nbr d eleves.............


Collège omar iben khatab ...............14.................................................-................................. ...............10...................142..................

S/S sidi yahya ......................................16............................................01.......... ..........................................13....................167...............

S/S Iben khaldoune .............................12...........................................01........................ ............................10....................307..............

S/S Ennahda .........................................22..............................................01........ .......................................22.....................454......

S/S Ichamlalen ........................................12.............................................01........... ......................................07...................165........

T O T A L.....................................................76............................................ ..04...............................................62...................1235.......


L’enseignement préscolaire est représenté par 02 écoles coraniques dont l’effectif total des enfants y faisant accès est de l’ordre de 50.

b) Formation Professionnel :

Malgré l’importance de la formation professionnelle dans l’amélioration du niveau de vie, aucun institut n’est implanté dans le territoire communal.

2-3-2. Santé

Le système de santé est représenté par deux dispensaires, un opérationnel situé au chef lieu de la commune, l’autre est inopérationnel, sis à douar Ichemlalen.

Quant aux cadres médicaux exerçant au niveau de la commune, cette dernière connaît un déficit notable, un seul infirmier veuille sur la santé de 11050 habitants.

En outre les équipements sanitaires sont en deçà des aspirations de la population le seule dispensaire d’Ikhrouane réalise une couverture sanitaire faible. Il procède seulement aux opérations de vaccination, planification familiale et les soins d’urgences.

2-3-3. Culture et sport :

L’infrastructure sportive dans la commune est composée d’un terrain du football situé à douar Taghza ayant une structure simple destiné à la pratique du football de Masse.

En matière d’infrastructure socio-culturelle, la commune a conclu une convention de partenariat avec le Ministère de la culture pour la réalisation d’une bibliothèque communale, mais qui n’a pas encore vu le jour.

Sur un autre plan les moussems semble être un rite trop respecté dans la zone, surtout pour les adeptes de la confrérie religieuse dite Tijania. Aussi jouent-ils un rôle considérable sur le plan religieux et intellectuel.

En fait, ces moussems forment une école pour l’initiation des préceptes de l’islam. Les mousems de renommés sont au nombre de 04 :

Mousseme Zaouia tijania : Haj Hassan soussi, chef spirituel de la confrérie religieuse dite Tijania originaire du souss, il est arrivé au douar ighezrane vers 1936.Il est décédé en 1975. Une cérémonie religieuse est donnée en sa mémoire par les adeptes de la -Tariq Tijania- Le 19 chaabane de chaque année.

Mousseme Sidi yahya ben Bakar : originaire de la dynastie IDRISSID une cérémonie religieuse est donnée en sa mémoire chaque année pendant le printemps.

Mousseme Sidi Ali ben el khator : issu de la dynastie IDRISSID , il s’est installé au douar nass amar , fraction beni zegout- ighezrane – une cérémonie religieuse est donnée en sa mémoire la dernière semaine du mois d’août de chaque année.

Mousseme Sidi M’hammed ben Elbattah : saint des ouled el mimoune, une cérémonie religieuse est donnée en sa mémoire chaque année au début du mois de septembre



Asuivre…………………
menzli [ MP ]
4 février 2011 00:05
Bonjour tout le monde !!

Merci cher Sandawi pour tes participations, en attendant de te revoir à EL Menzel.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook