Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam CAN 2019 Vidéos Forum News
Menace de licenciement
ISLAMA45 [ MP ]
12 septembre 2014 23:30
Salam a toute et a tous,

Je travail dans un bureau ouvert deux de mes collégues sont musulmane et de temps a autre dans leur conversations elle inclus un ou deux mots arabes juste entre elle. Elle ne font rien de mal mais comme le bureau est commun les autres entendent

A ma grande stupéfaction elle ont reçu un avertissement et une menace de licenciement pour ce motif ?

C'est recevable selon vous ?

Je suis choqué de cela vraiment ?

Merci.
bihi49 [ MP ]
13 septembre 2014 09:45
Salam,
Je ne pense pas .... Mais bon rien n'est plus surprenant dans ce monde !
Et si elle utilisent des mots en anglais et espagnol de temps a autre aussi ?! Juste pour faire style
jocondegilou [ MP ]
14 septembre 2014 09:08
salut ,

Moi , j'ai vécu ce cas , et j'ai pas du tout apprécié que mes collègues parlent leur dialecte devant moi ; je me suis même demandé si je n'étais pas le sujet de conversation ; un mot ça passe mais quand c'est requérant , on finit par se dire , je suis certainement l'objet de cette causerie .
Alors pour moi , c'est pas normal ; il ne faut rien faire qui peut pousser l'autre à penser qu'on doit être l'objet de ce changement de langue ; que ce soit en espagnol , en allemand ou autre , ça ne fait pas plaisir .
sos courriers [ MP ]
14 septembre 2014 16:15
Salam,

Pour l'avertissement, la procédure est normale, si vous ne tenez pas un poste, qui nécessite l'utilisation d'une langue étrangère.

Comme le disait joncondegilou, et perso ayant été manager, j'ai moi même fait des avertissements en ce sens. Tout simplement, par respect, aux collègues ne maîtrisant pas la langue étrangère, et ce type de comportement pouvait entraîner, au sein d'une équipe, des malentendus, non seulement, sur l'atteinte personnelle, aux personnes, mais aussi un climat malsain, qui pouvait nuire au bon fonctionnement d'un service.

Par contre, ce ne peut pas être un motif de licenciement en soit, mais ce type de comportement peut devenir, une faute professionnelle, si le supérieur peut prouver, que cela nuit au bon fonctionnement du service, c'est à dire, objectifs non atteints.
[b]Un con qui marche, ira plus loin, qu'un intello qui reste assis. [/b]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook