Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam INVESTIR Vidéos Forum News
Méfiez-vous de l'islam de France
Mitsuhirato [ MP ]
13 février 2018 18:56
[youtu.be]

La mauvaise foi de cette personne est impressionnante.
L'homme passe pour un docte, capable de répondre à ses questions religieuses mais quand on l'interroge sur un sujet précis, il fait l'anguille et se défile.

A quoi ça sert d'avoir un avis si c'est pour ne pas le donner et renvoyer le questionneur vers "consulte ton cœur" et "fais ce que ton cœur te commande?"

Si chacun faisait ce que son cœur lui commandait et en faisait un avis juridique, à quoi servirait la religion ?

Piètre personnage qui finit en rappelant la gravité de dissimuler le savoir que l'on détient mais s'abstient de donner le sien pour ne pas froisser ses auditeurs.

Les starlettes de l'Islam sont une calamité.
Cette affaire de l'usure permet de faire le tri entre les prêcheurs sincères et les starlettes qui ne veulent rien perdre de leur audimat.

Rasta.
bouloulou4 [ MP ]
18 février 2018 13:57
De quoi parlez vous exactement?
Mitsuhirato [ MP ]
18 février 2018 14:06
De cette manie qu'ont certains prédicateurs à user circonlocutions pour ne pas répondre à des questions. Les réponses étant susceptible de contrarier le "peuple" musulman.

La question du prêt à intérêt est devenu un marqueur.

T'es le bouloulou qui trollait mes discussions il y a quelques années ?

Rasta.
karimero [ MP ]
18 février 2018 14:11
Les savants ne connaissent pas tout.

Pou ce qui est du crédit immobilier, chacun fait ce qu'il peut suivant ses conditions. Tu ne sais pas ce qu'ils vivent pour les juger...
Parce que tu crois que le prêt immobilier "halal" l'est vraiment? Bon réveil Smiling Smiley

The One Moche!
Mitsuhirato [ MP ]
18 février 2018 17:00
Chacun fait ce qu'il veut, ce n'est pas un argument dans ce genre de discussions. Une savants est interrogé sur une question pour donner une réponse selon ses connaissances. Renvoyer le questionneur à "la fatwa qui est dans ton cœur", c'est osé.

Et cet homme connaît très bien le sujet.

Je ne vois pas le rapport avec le prêt immobilier "Halal", qui n'est pas le sujet. Mais si tu veux m'expliquer en quoi il n'est pas Halal, je suis tout ouïe.

Rasta.
TIGELLIUS [ MP ]
18 février 2018 17:22
A quoi ça sert d'avoir un avis si c'est pour ne pas le donner et renvoyer le questionneur vers "consulte ton cœur" et "fais ce que ton cœur te commande?"

Ce qu'a dit le prêcheur est correct. Il peut y avoir plusieurs avis qui entre eux peuvent être contradictoires et à la fin on te dit que c'est à toi d'interroger ton coeur. S'il ne ressent aucun trouble c'est bon, mais s'il ressent le péché il faut s'abstenir.

La mauvaise foi de cette personne est impressionnante.
L'homme passe pour un docte, capable de répondre à ses questions religieuses mais quand on l'interroge sur un sujet précis, il fait l'anguille et se défile.


Il ne défile pas. Il expose un problème qui se passe dans la Communauté, il parle de fatwa qui est un avis juridique et il souligne qu'on est pas obligés de suivre le contenu. Concernant le prêt à intérêt, le Coran parle seulement de celui qui bénéficie de l'intérêt. Seul la Sunna parle dans un ou deux hadiths de celui qui paie l'intérêt.

Piètre personnage qui finit en rappelant la gravité de dissimuler le savoir que l'on détient mais s'abstient de donner le sien pour ne pas froisser ses auditeurs.

Il n'est pas obligé de donner son point de vue.
Les starlettes de l'Islam sont une calamité.
Cette affaire de l'usure permet de faire le tri entre les prêcheurs sincères et les starlettes qui ne veulent rien perdre de leur audimat.


Personne t'oblige à les suivre.



Citation
Mitsuhirato a écrit:
[youtu.be]

La mauvaise foi de cette personne est impressionnante.
L'homme passe pour un docte, capable de répondre à ses questions religieuses mais quand on l'interroge sur un sujet précis, il fait l'anguille et se défile.

A quoi ça sert d'avoir un avis si c'est pour ne pas le donner et renvoyer le questionneur vers "consulte ton cœur" et "fais ce que ton cœur te commande?"

Si chacun faisait ce que son cœur lui commandait et en faisait un avis juridique, à quoi servirait la religion ?

Piètre personnage qui finit en rappelant la gravité de dissimuler le savoir que l'on détient mais s'abstient de donner le sien pour ne pas froisser ses auditeurs.

Les starlettes de l'Islam sont une calamité.
Cette affaire de l'usure permet de faire le tri entre les prêcheurs sincères et les starlettes qui ne veulent rien perdre de leur audimat.

La seule et unique RÉALITÉ est ALLAH

et la Création est Virtuelle.
Mitsuhirato [ MP ]
18 février 2018 17:45
Non, il y a consensus sur l'intedirction du prêt à intérêt.
Il y a juste quelques fatwas récentes qui l'autorisent. Ce n'est donc pas un sujet pour lequel on renvoie une personne à "la fatwa qui est dans son cœur".

Sinon, a quoi sert-il d'interroger un savant si la fatwa est dans le cœur ?
Pour l'homme interrogé ne donne pas son avis ? Il est interrogé sur une question très précise. Il n'y répond absolument pas car il sait que la réponse risquerait de contrarier celui qui pose la question (et ce n'est pas l'objectif d'une radio).



Surtout que ton passage sur le Quran est la Sunnah est risible. Même ceux qui autorisent le prêt à intérêt en France affirment sans ambiguïté que l'intérêt est interdit pour celui qui le donne comme pour celui qui le reçoit.
La divergence porte sur l'avis de certains avis (minoritaires) qui l'autorisent avec les non musulman.

Citation
a écrit:
. Personne t'oblige à les suivre.

Personne ne t'oblige à venir commenter ce que je dis.

Rasta.
TIGELLIUS [ MP ]
18 février 2018 18:14
Surtout que ton passage sur le Quran est la Sunnah est risible. Même ceux qui autorisent le prêt à intérêt en France affirment sans ambiguïté que l'intérêt est interdit pour celui qui le donne comme pour celui qui le reçoit.

Je t'invite à lire tous les passages du Coran. Tu ne trouveras aucun qui parle de celui qui paie l'intérêt. Si ce que je dis est confirmé alors le risible sera toi qui ne lit pas.


Citation
Mitsuhirato a écrit:
Non, il y a consensus sur l'intedirction du prêt à intérêt.
Il y a juste quelques fatwas récentes qui l'autorisent. Ce n'est donc pas un sujet pour lequel on renvoie une personne à "la fatwa qui est dans son cœur".

Sinon, a quoi sert-il d'interroger un savant si la fatwa est dans le cœur ?
Pour l'homme interrogé ne donne pas son avis ? Il est interrogé sur une question très précise. Il n'y répond absolument pas car il sait que la réponse risquerait de contrarier celui qui pose la question (et ce n'est pas l'objectif d'une radio).



Surtout que ton passage sur le Quran est la Sunnah est risible. Même ceux qui autorisent le prêt à intérêt en France affirment sans ambiguïté que l'intérêt est interdit pour celui qui le donne comme pour celui qui le reçoit.
La divergence porte sur l'avis de certains avis (minoritaires) qui l'autorisent avec les non musulman.

Citation
a écrit:
. Personne t'oblige à les suivre.

La seule et unique RÉALITÉ est ALLAH

et la Création est Virtuelle.
elmakoudi [ MP ]
18 février 2018 20:19
salam

la règle juridique (la nécessité lève l’interdiction) :
Il s’agit d’une règle consensuelle tirée du Coran à cinq endroits dont le verset situé dans sourate
« al-an’am » (les bestiaux) : « Il vous a détaillé ce qu’Il vous a interdit, à moins que vous ne soyez contraints d’y recourir » (les bestiaux : 119),
et le verset situé dans la même sourate après l’énumération de quelques nourritures illicites : « Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux » (les bestiaux : 145). Or, les jurisconsultes « fouqaha » stipulent que le besoin peut être assimilée à la nécessité qu’il soit spécifique ou général.

Le besoin « al-haja » ; son absence fait en sorte que le musulman se trouve dans une situation de gêne même s’il est en mesure de vivre, et ce, contrairement à la nécessité « ad-daroura » dont l’absence rend la vie impossible. Or, Dieu a épargné la gêne à cette communauté à travers les textes coraniques à l’instar du verset dans sourate
« al-hajj » (le Pèlerinage) : « Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion » (Le Pèlerinage : 78) et du verset de la sourate « al-ma-idah » (la table servie) : «Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne » (La table servie : 6).


Citation
TIGELLIUS a écrit:
Surtout que ton passage sur le Quran est la Sunnah est risible. Même ceux qui autorisent le prêt à intérêt en France affirment sans ambiguïté que l'intérêt est interdit pour celui qui le donne comme pour celui qui le reçoit.

Je t'invite à lire tous les passages du Coran. Tu ne trouveras aucun qui parle de celui qui paie l'intérêt. Si ce que je dis est confirmé alors le risible sera toi qui ne lit pas.

je ne suis qu'un humain qui se trompe comme il peut voir juste. Vérifiez donc mes opinions.

[elmakoudi.skyrock.com]
Al Hersini [ MP ]
18 février 2018 21:46
As salam mon frère

L'argument de la gène (al haja) ne concerne QUE les actes d'adoration, il n'est pas recevable pour ce qui concerne les affaire mondaine, sinon comme tu t'en doute, c'est la porte ouverte à la légalisation du haram.

Prenons 2 cas

les horaire de prière
la consommation de porc ou de viande non hallal


Dans le cas des prière, on est pas sur une situation de vie ou de mort (ad daroura) mais de gene pour ceux qui travaillent. Dans ce cas, des avis rendent licite soit de faire le regroupement par anticipation de certaines prière , soit de les faire en rentrant le soir. On est sur un cas d'allegement de la gene, sur un acte d'adoration.
Idem pour celui qui doit prendre tout les jours a heure fixe un medicament par voie orale, durant ramadan.


Par contre pour les acte mondain, comme l'alimentaire,l'argument de la gene n'est pas recevable, ça doit être une necessité vitale. admettons que tu aille vivre dans certain coin de chine ou la seule viande consommée est le porc.
Si a coté, tu peux manger vegetarien et que ça ne nuit pas a ta santé, la porc ne t'es pas licite... malgrès la gene de ne pas pouvoir manger de viande.
Par contre si c'est vraiment le seul truc a manger, là ça devient licite pour ne pas mourir de faim (daroura).

Il faut faire attention avec l'argument de la gene, car son emplois est vraiment restreint
Citation
elmakoudi a écrit:
salam

la règle juridique (la nécessité lève l’interdiction) :
Il s’agit d’une règle consensuelle tirée du Coran à cinq endroits dont le verset situé dans sourate
« al-an’am » (les bestiaux) : « Il vous a détaillé ce qu’Il vous a interdit, à moins que vous ne soyez contraints d’y recourir » (les bestiaux : 119),
et le verset situé dans la même sourate après l’énumération de quelques nourritures illicites : « Quiconque est contraint, sans toutefois abuser ou transgresser, ton Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux » (les bestiaux : 145). Or, les jurisconsultes « fouqaha » stipulent que le besoin peut être assimilée à la nécessité qu’il soit spécifique ou général.

Le besoin « al-haja » ; son absence fait en sorte que le musulman se trouve dans une situation de gêne même s’il est en mesure de vivre, et ce, contrairement à la nécessité « ad-daroura » dont l’absence rend la vie impossible. Or, Dieu a épargné la gêne à cette communauté à travers les textes coraniques à l’instar du verset dans sourate
« al-hajj » (le Pèlerinage) : « Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion » (Le Pèlerinage : 78) et du verset de la sourate « al-ma-idah » (la table servie) : «Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne » (La table servie : 6).
Mitsuhirato [ MP ]
19 février 2018 12:53
L'argument d'al-haja serait comique s'il n'était pas si lourd de conséquences.

Hassan Inquouissen qui autorisé l'achat d'une propriété via un prêt à intérêt est d'avis que nécessité fait loi. Et il prend deux exemples :

-Celui qui vit dans un quartier chaud ou des fumeurs squattent les halls d'entrée.

-Celui qui habite loin de son lieu de travail. La nécessité ici repose sur le temps de trajet. Il autorise le recours à l'usure pour gagner une heure de trajet (il utilise l'argument de la fatigue, qui selon lui serait une gêne dans la vie quotidienne du musulman.)

Donc rationnellement, on ne voit pas trop où est la nécessitait impérieuse qui autoriserait à commettre un péché aussi grave.

Vivre dans un quartier chaud ? Ça n'a tué personne.
La distance ? Il est possible de louer près de son lieu de travail. Une heure de trajet en IDF c'est la norme de centaines de milliers de personnes.

Bref, très légères les fatawaa des imams français...

Rasta.
bouloulou4 [ MP ]
19 février 2018 14:14
Vous n'avez pas répondu à ma questions. étrange, vous avez presque tous la même tactique: changer de sujet quand ils ne savent quoi répondre
Mitsuhirato [ MP ]
19 février 2018 15:08
Quelle est ta question ? "De quoi parlez vous exactement"?
J'ai posté une vidéo. Le sujet est clair. Tu es le seul à ne pas l'avoir compris.

Rasta.
elmakoudi [ MP ]
19 février 2018 18:57
c'est notre maniere de fuir afin de ne pas vexer le demandeur mais si tu peux nous éclairer et merci pour la politesse
Citation
bouloulou4 a écrit:
Vous n'avez pas répondu à ma questions. étrange, vous avez presque tous la même tactique: changer de sujet quand ils ne savent quoi répondre

je ne suis qu'un humain qui se trompe comme il peut voir juste. Vérifiez donc mes opinions.

[elmakoudi.skyrock.com]
bouloulou4 [ MP ]
20 février 2018 16:00
je ne m'adressais pas à vous. je ne vois pas pourquoi me répondez .
elmakoudi [ MP ]
20 février 2018 18:38
dans ce cas mes excuses mais afin de dissiper le malentendu il faut citer a qui on s'adresse et veuillez encore une fois de m'excuser
Citation
bouloulou4 a écrit:
je ne m'adressais pas à vous. je ne vois pas pourquoi me répondez .

je ne suis qu'un humain qui se trompe comme il peut voir juste. Vérifiez donc mes opinions.

[elmakoudi.skyrock.com]
bouloulou4 [ MP ]
20 février 2018 20:56
ça arrive à tout le monde. cordialement
CiSsLa [ MP ]
23 février 2018 02:00
Salam wa'laykoum

Notre bien aimé Prophète Muhammad [sal Allah 'alayhi wa salam], nous avait mis en garde contre ce fléau de prédicateurs...

Suivant Al Daylami dans hadith transmis par Ali :

Parmi les conditions de l'heure il y aura la multiplication des prédicateurs (khutaba) sur les minbars,
la sujétion des savants aux gouvernants si bien qu'ils déclareront interdit ce qui est licite et déclareront licite ce qui est interdit et leur donneront des fatwas conformes à leurs passions.

La communauté verra sa loi appliquée de manière acceptable tant que ces trois signes ne seront pas apparus :

la science sera otée de la communauté, les enfants adultère se répandront et les blasphémateurs apparaîtront en son sein.
- Et qui sont ces blasphémateurs ? Demandèrent-ils au Prophète.
-Une génération qui apparaîtra à la fin des temps : lorsqu'ils se rencontreront ils se salueront en se maudissant.
(Ahmad, Al Tabarani, Al Hakim d'après Mu'adh B. Anas)

Je n'ai pas vu la vidéo, je ne sais pas de qui il est question cela ne m'intéresse point mais je te rejoins sur le fait qu'il faille faire Très attention de qui l'on prends notre science!!!

Qu'Allah nous guide...
Al Hersini [ MP ]
24 février 2018 16:16
As salam


européen.... la fatwa sur laquelle se base Iquioissen c'est une fatwa su conseil euopéen qui a probablement due avoir un petit mots de la banque centrale pas super contente que les banques passent a coté de la mane musulmane et ne puissent pas coller une laisse a davantage de clients.

Pour le reste je suis totalement d'accord avec toi.... la règle de facilité, c'est pour les ibada (prier allongé pour le malade par exemple, ou regrouper les prière, ou faire le tawaf en fauteuil roulant), pas pour le douniyati, car avec l'argument de la fatwa, tu ouvre le crédit pour tout (quand bien même ils affirment le contraire dans le texte, le pivot de l'avis reste applicable) :

- maison secondaire pour mieux se reposer
- achat d'appreil type ordi, portable, parce que c'est nécéssaire a notre époque
- crédit à la conso pour acheter des vetement de marques ou se payer des vacance pour faire rager les non musulmans (on rigole pas, y'a une fatwa assez ancienne qui légalise la soie pour les hommes sur cette base)
Citation
Mitsuhirato a écrit:
L'argument d'al-haja serait comique s'il n'était pas si lourd de conséquences.

Hassan Inquouissen qui autorisé l'achat d'une propriété via un prêt à intérêt est d'avis que nécessité fait loi. Et il prend deux exemples :

-Celui qui vit dans un quartier chaud ou des fumeurs squattent les halls d'entrée.

-Celui qui habite loin de son lieu de travail. La nécessité ici repose sur le temps de trajet. Il autorise le recours à l'usure pour gagner une heure de trajet (il utilise l'argument de la fatigue, qui selon lui serait une gêne dans la vie quotidienne du musulman.)

Donc rationnellement, on ne voit pas trop où est la nécessitait impérieuse qui autoriserait à commettre un péché aussi grave.

Vivre dans un quartier chaud ? Ça n'a tué personne.
La distance ? Il est possible de louer près de son lieu de travail. Une heure de trajet en IDF c'est la norme de centaines de milliers de personnes.

Bref, très légères les fatawaa des imams français...
Mitsuhirato [ MP ]
24 février 2018 23:30
Que le Mufti de Baltimore autorise les musulmans de sa ville à avoir recours au crédit pour acheter un logement, parce que dans les cités de la ville, la violence urbaine tue des dizaines personnes chaque année... Pourquoi pas.

Que Hassan Iquouissen autorise un jeune cadre musulman d'île de France à avoir recours au crédit pour gagner une heure de transport le matin ou parce que qu'on fumé du shit dans son hall d'immeuble, c'est vraiment n'apporte quoi.

Religieusement et rationnellement, ça ne tient pas du tout la route.

Selon la même logique, celui qui n'a pas de boucherie Halal dans sa ville et doit faire une heure de route pour acheter de la viande peut manger de la viande non Halal.

Ce Conseil Européen de la Fatwa voit un impératif la ou il n'y en a pas.
Personne n'est mort de vivre dans une cité.
Il est possible de louer près de son lieu de travail.
Parmi tous ceux que je connais, qui ont fait un crédit sur la base de cette fatwa, aucun ne l'a fait pour se rapprocher de son lieu de travail ni parce qu'il craignait pour l'avenir de ses enfants.

C'est uniquement pour des raisons financières.
Je pleins ceux qui, bien intentionnés, se sont laisser embarquer dans une telle décision (la fatwa)

Rasta.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook