Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Mauvais oeil
j
21 août 2022 20:01
Salam Aleykoum mes frères et soeurs musulmans/es paix soit sur vous et qu'Allah nous facilite la vie dans cette dunya qui n'est pas nôtre.

Je suis ici car je suis complétement perdue et j'aurais besoin d'avis, de conseils pour me sortir ce dans quoi je suis. Je ne savais pas vraiment dans quel catégorie le mettre, donc je vais le laisser ici (je suis désolée si c'est la fausse).

Je suis une fille de 17 ans, j'ai fini ma dernière année de lycée et ai décroché mon bac avec mention très bien Al-Hamdoullilah et j'en suis très reconnaissante. J'ai toujours été studieuse et j'ai toujours fait de mon mieux pour rendre fier mes parents, j'ai des cours de Quran tous les dimanches et j'essaie toujours de prier à l'heure. Ma mère est prof de Quran et a un diplôme donc je voulais la rendre fière. Tout allait bien jusqu'au mois d'avril.

Ca a d'abord commencé par un déclin envers mes études. J'ai particulièrement apprécié mon année de terminale car j'avais des matières que j'aime beaucoup, mais à partir de ce mois, j'ai juste complètement lâché. Heureusement Al-Hamdoullilah je ne sais pas comment mais mes notes étaient toujours très très bonnes, mais je devais me forcer à étudier alors que j'ai toujours aimé étudié. C'était devenu un calvaire. Je n'arrivais plus à me concentrer pendant les cours, ce qui me faisait culpabiliser et je suis tombée dans une sorte de spiral. J'ai essayé comme je le pouvais mais je n'arrivais tout simplement pas. Mes épaules étaient et sont toujours si lourdes et mon dos pareillement, comme si je portais un poids constant.

Puis j'ai commencé à me sentir irritée très facilement avec ma famille que j'aime énormément, j'ai commencé à perdre patience et ça allait crescendo. J'ai eu le bac que j'ai galéré à réviser, le coeur n'y était plus. Puis c'est ma prière qui a commencé à être affectée, alors que j'essayais toujours de la faire à l'heure, j'ai commencé à retarder mes prières, me forçant. Je me sentais de plus en plus mal car je me sentais terriblement hypocrite et tout était mécanique, mon coeur n'était plus et ça me faisait me sentir de plus en plus mal. Jusqu'à ce que parfois je ne prie plus car je me sentais trop mauvaise musulmane, alors je culpabilise, je prie mais ce n'est pas sincère, et le cycle se répète.

Cet été, ma mère inquiète par tout ça, m'a emmené faire une roqya. Dès que la récitatrice a commencé, j'ai éclaté en larmes. Il faut savoir que plusieurs fois au préalable (3 fois) il m'est arrivé de me réveiller avec une tache orange sur la main droite et elle m'a expliqué que c'était pour me protéger. Puis elle m'a expliqué que je souffrais de mauvais oeil terrible depuis quelques temps et je ne savais pas comment réagir. Je ne sais toujours pas aujourd'hui.

Et c'est de pire en pire, je ne me supporte plus à cause de ça, j'ai constamment mal car je ne me sens pas digne d'être musulmane même si j'adore Allah plus que tout et que mon amour est sans limite, mais je me détèste de plus en plus et je n'ai plus aucune confiance. Je me sens constamment coupable, toujours une boule à la gorge et je pleure énormèment. Je n'arrive plus à rien, tout ce qui m'intéressait avant m'ennuie et je n'en peux plus. Ca va de pire en pire et je supporte plus... A chaque fois que ça allait un peu mieux, ma période venait tout gâcher. Comme si quelque chose m'empêchait d'être une meilleure personne. J'ai l'impression de m'être perdue, et d'être si loin de la personne que j'étais et que je trouvais décente. Maintenant je me trouve horrible As-Starfilloullah. J'espère qu'Allah me pardonnera pour cela, car je suis en vie et en bonne santé physique et c'est le principal mais je ne suis pas assez reconnaissante. Mais mon coeur et mon âme pleurent.

Et je suis censée entrer en médecine mais mon coeur est épuisé. Je suis tellement triste alors que cela a toujours été mon rêve d'être médecin mais je n'arrive plus à rien, plus à travailler, plus à me supporter et encore pire, plus à prier et à montrer mon amour à Notre Créateur. Qu'Allah me pardonne et nous pardonne à tous;

C'est pourquoi j'aimerais avoir des conseils, si quelqu'un a traversé la même expérience ou si il est possible de m'éclairer ou je ne sais pas..; je n'ai personne vers qui me tourner.
S
21 août 2022 20:11
Aleykoum salam wa rahmatullahi wa barakatuh

Amin chère soeur

Il faut te tourner uniquement vers notre Créateur soubhanahou wa taala.

Ta mère est professeur de Coran, Macha'Allah

Quel bonheur.

Il ne faut pas s'attacher aux causes.

Nous devons demander la guérison à Allah soubhanahou wa taala Seul, l'Unique Guérisseur de tous les maux.

La meilleure roqya est celle qu'on se fait soi même bi idhni Allah.

Quelques conseils concernant la roqya

[youtu.be]

Kheïr Incha'Allah
21 août 2022 21:32
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Les versets et les hadiths authentiques qui listeraient les symptômes du mal occulte n'existent pas. A partir de ce constat, tout ce qui est dit en la matière n'est que conjecture et charlatanisme.
Idem pour ceux qui prétendent guérir les gens : conjecture et charlatanisme.

La connaissance sur le Ghayb ne peut venir que du Qour’an et du Hadith authentique. Le reste n’est que conjecture et charlatanisme dans le meilleur des cas, ou du shirk dans le pire des cas.

Le Messager d’Allah ﷺ a dit :
« Soixante-dix mille personnes de ma communauté entreront au Paradis sans aucun jugement. Ils sont ceux qui ne demandent pas que l’on pratique sur eux la roqya, ceux qui ne croient pas au mauvais augure, et placent entièrement leur confiance en leur Seigneur.
Rapporté par Al-Boukhari.

Les gens croient au pouvoir néfaste du mal occulte mais pas au pouvoir protecteur d’Allah ?
Demande protection auprès d’Allah. Si cela ne fonctionne pas, ce n’est pas du mal occulte. Tout simplement. Il faudra alors consulter un médecin.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
22 août 2022 01:16
le Prophète (SWS) a dit : « Le mauvais œil est une réalité et s’il y avait une chose qui pourrait devancer le destin se serait le mauvais œil, et si on demande de vous laver, faites-le ! » (Sahîh de Mouslim)

Aïcha (Radhia Allahou Anha) a dit : « Il était ordonné à l’auteur du mauvais œil de faire ses ablutions, puis celui qui était touché par ce mauvais œil se lavait avec cette eau » (Abou Dawoud).

"Le mauvais œil est une réalité, le chaytan y contribue tout comme l’envie de l’être humain."[rapporté par Al-Bazzar].

"La plupart des maladies qui entraînent la mort au sein de ma communauté ont pour origine le mauvais œil"

Plusieurs maladies, dites incurables et que les médecins n’arrivent pas à guérir ont pour origine le mauvais œil.

Pourtant le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam) a enseigné à sa communauté la manière de guérir celui qui est atteint par le mauvais œil, notamment par cette invocation:

"Ô Allah, Toi Qui détient la Souveraineté sur les créatures, Toi Qui manifeste ta miséricorde en accordant des bienfaits aux créatures, Toi Qui a pour attribut la miséricorde et Tu es Al-Karim, Tu es Celui pour Qui nous récitons les paroles du Qour’an, ces paroles qui ne comportent aucun défaut, Tu es Celui pour Qui nous récitons les évocations Qui indiquent Ta glorification, Tu es Celui Qui est glorifié, préserve nous de la nuisance causée par les jinns, et préserve nous de la nuisance causée par le mauvais œil des humains." [rapporté par Ibnou ‘Açakir].

Beaucoup de gens sont touchés par le mauvais œil, parce qu’ils délaissent ces invocations de protection.

Citation
CHN-W a écrit:
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Les versets et les hadiths authentiques qui listeraient les symptômes du mal occulte n'existent pas. A partir de ce constat, tout ce qui est dit en la matière n'est que conjecture et charlatanisme.
Idem pour ceux qui prétendent guérir les gens : conjecture et charlatanisme.

La connaissance sur le Ghayb ne peut venir que du Qour’an et du Hadith authentique. Le reste n’est que conjecture et charlatanisme dans le meilleur des cas, ou du shirk dans le pire des cas.

Le Messager d’Allah ﷺ a dit :
« Soixante-dix mille personnes de ma communauté entreront au Paradis sans aucun jugement. Ils sont ceux qui ne demandent pas que l’on pratique sur eux la roqya, ceux qui ne croient pas au mauvais augure, et placent entièrement leur confiance en leur Seigneur.
Rapporté par Al-Boukhari.

Les gens croient au pouvoir néfaste du mal occulte mais pas au pouvoir protecteur d’Allah ?
Demande protection auprès d’Allah. Si cela ne fonctionne pas, ce n’est pas du mal occulte. Tout simplement. Il faudra alors consulter un médecin.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
S
22 août 2022 05:42
Bismillahi Rahmani Rahim

Abû Sa’îd Al-Khudrî (qu’Allah l’agrée) relate que Jibrîl (sur lui la paix) vint trouver le Prophète (sur lui la paix et le salut) et demanda :

« Ô Muḥammad ! Es- tu malade ? - Oui, répondit-il.

Alors, Jibrîl dit : " Au Nom d’Allah je t’exorcise ! Contre toute chose qui te nuit, contre le mal de tout être ou le mauvais œil de tout jaloux. Qu’Allah te guérisse ! Au Nom d’Allah je t’exorcise ! " »


Authentique. - Rapporté par Muslim.


L'explication

Le hadith d’Abû Sa’îd Al-Khudrî (qu’Allah l’agrée) mentionne que Jibrîl - l’Ange Gabriel - (sur lui la paix) vint trouver le Prophète (sur lui la paix et le salut) et lui demanda s’il se plaignait de quelque chose. Il lui demanda : « Es- tu malade ? - Oui, répondit-il. Jibrîl dit alors : " Au Nom d’Allah je t’exorcise ! Contre toute chose qui te nuit, contre le mal de tout être ou le mauvais œil de tout jaloux. Qu’Allah te guérisse ! Au Nom d’Allah je t’exorcise ! " C’est une invocation faite par Jibrîl (sur lui la paix), le plus noble des Anges, pour le Prophète (sur lui la paix et le salut), le meilleur des Messagers. La parole [de Jibrîl] : « Es- tu malade ? » et la réponse [du Messager] : « Oui » indiquent qu’il n’y a pas de mal à ce que le malade informe les gens qu’il est malade s’ils le questionnent. Ceci n’est pas considéré comme une plainte de sa part. En effet, la véritable plainte est de se plaindre du Créateur auprès de la créature en disant : « Allah m’a rendu malade avec telle maladie... » Dans ce cas, tu te plains du Seigneur auprès des créatures, et ceci n’est pas permis d’où la parole de Ya’qûb - Jacob - (sur lui la paix) : {( Et certes, je ne me plains qu’à Allah de mon déchirement et de mon chagrin. )} [Coran : 12/86]. Ensuite, sa parole : « contre le mal de tout être ou le mauvais œil de tout jaloux. Qu’Allah te guérisse ! » C’est-à-dire : contre le mal de chaque âme humaine, ou des djinns, ou d’autres créatures, ou bien du mauvais œil de tout envieux, que les gens ont pour habitude d’appeler : « Al-‘Ayn ». En effet, l’envieux - qu’Allah nous en préserve - est celui qui déteste qu’Allah donne des bienfaits à Ses serviteurs, il a un mauvais fond. Et de ce mauvais fond émane parfois un mal qui porte préjudice à la personne enviée. Voilà pourquoi, Jibrîl (sur lui la paix) a dit : « ou le mauvais œil de tout jaloux. Qu’Allah te guérisse ! » C’est-à-dire : qu’Allah lui rende la santé et le débarrasse de sa maladie. Enfin, sa parole : « Au Nom d’Allah je t’exorcise ! » Il a commencé son invocation par le Nom d’Allah, c’est-à-dire en disant : « BismiLlâh » au début de celle-ci, et il l’a conclue de même.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook