Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
 Maroc : SDX Energy annonce une «nouvelle zone» de production après le...
S
14 novembre 2022 18:20
meme constat
Citation
MREtrange a écrit:
On parle toujours de découverte de gaz pétrole etc… mais on voit rien venir encor de concret !
14 novembre 2022 19:33
Il faut aller voir les sociétés qui consomment des dizaines de milliers de m3/j dans la région de kenitra pour en savoir plus.
R
14 novembre 2022 21:37
C'est le moment de trouver du gaz ou le pétrole au maroc
Je souhaite vraiment que ont vas nous annoncer une grande découverte.au Maroc, c'est une indépendance énergétique qui ferait du Maroc une avancée pour l'avenir et sa sécuritée dans la région.
g
15 novembre 2022 03:33
Une découverte d'un gisement important de gaz au Maroc est possible avec toutes ces dernières annonces qui s'enchaînent. Une telle découverte certes, contribuerait à renforcer l'indépendance énergétique du Royaume, tout en s'inscrivant dans le souci écologique et environnemental déclaré du pays, le gaz restant une énergie propre.
Toutefois, il faut se méfier de toute tentation de placer les ressources potentielles en hydrocarbures au centre des leviers et instruments privilégiés pour le financement des programmes de développement économique et social. On a vu en effet comment certains pays disposant en profusion de ces richesses fossiles, se sont totalement reposées sur ces ressources en oubliant de réorienter les fruits de leur exploitation vers une diversification de leurs économies. Un oubli qui aura été fatal à nombre de ces pays, dont l'économie connait aujourd'hui une banqueroute générale, que ne parvient pas à cacher le supplément de recettes enregistré ces derniers mois grâce à la remontée des prix des hydrocarbures à la faveur de la crise ukrainienne.
Il vaut mille fois mieux de ne disposer que de quelques puits modestes de gaz qui viennent booster et apporter un peu d'oxygène au besoin national en gaz, pour autant que les décideurs du pays multiplient la diversification et la priorisation stratégique des niches et secteurs potentiellement prometteurs et porteurs. Et parmi ces secteurs et niches, ceux de l'intelligence artificielle, d'une industrie militaire de haute technologie, d'une technologie avancée en matière de gestion et d'utilisation de l'eau, d'un tourisme ciblé et économiquement créateur d'emploi et non destructeur de patrimoine écologique et culturel, d'une utilisation optimale, sensée et ambitieuse de la transformation du cannabis à des fins thérapeutiques (avec l'ambition affichée de faire du Maroc le numéro un de cette industrie prometteuse et lucrative dans les années à venir), ou encore, d'un saut stratégique qualitatif et quantitatif significatif et rapide d'une industrie automobile traditionnelle fondée sur le moteur à combustion thermique, vers une industrie automobile axée sur l'électrique, etc ...
Il y a là, et dans divers autres secteurs et domaines, un potentiel et des avantages que le Maroc se doit de transformer en autant de réalisations concrètes et en réussites majeures, pour placer définitivement et durablement le pays dans sa trajectoire d'émergence et ouvrir aux marocains la porte de la prospérité et du bien-être. Et ce, avec ou sans découverte ''majeure'' de gaz ... Ce qui fait le génie et la force du Royaume, justement, a toujours été cette résilience et cette capacité à s'adapter et à innover et se renouveller, dans les moments les plus difficiles, et en dépit de ''petits'' moyens. Petits moyens certes, mais grandes ambitions, de toute évidence ... On appellera cela dans peu, inchallah, le '' miracle marocain'' ...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook