Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Maroc : Les avocats de Hajar Raissouni envisagent de porter plainte pour...
Checkpoint1 [ MP ]
6 septembre 2019 18:06
J’espère sincèrement que cette jeune femme ira jusqu’au bout dans la défense de ses droits. Il est temps que notre société civile comprenne – une fois pour toute- que la liberté des uns termine là au commence celle des autres. Chercher des arguments fallacieux d’ordre moral ou religieux pour bâillonner une personne et la réduire au silence violant allègrement sa sphère privée est une approche dangereusement pernicieuse et gravement rétrograde. Des pratiques d’un autre âge que nous devons tous dénoncer et combattre.
kaloupile [ MP ]
6 septembre 2019 19:05
La sexualité des femmes fait très peur aux hommes, apparemment.
Un examen gynécologique imposé?
Le moyen-âge est encore là !
« Le doute amène l'examen et l'examen la vérité. »
Raouf 3003 [ MP ]
6 septembre 2019 21:01
Bilan de cette affaire, 2 médecins en taule, 2 familles détruites, une journaliste, un professeur, une infirmière,tous en taule et encore des familles détruites, tout ça parce qu'on ne sait pas se mêler de sa merde et respecter la vie des autres. Et le peuple se régale parce que des journaleux en rajoutent une couche, plutôt que de dénoncer une atteinte à la vie privée. Voilà, maintenant que tous ces gens vont traîner dans les tribunaux et peut être finir en prison, les bonnes moeurs vont sévir. .....
amazighforever [ MP ]
6 septembre 2019 22:16
Vous n avez pas compris que c est pour es convictions politiques que cette dites femmes a subit cela
Pour ses convictions sur un certains sujet sensible, qui donne même lieu ici à de vive polémique

Cela n, arien a voir avec la religion , qui soit disant passant intime la flagelation publique aux calomniateurs masculins pour avoir calomnier
Comprenez que nous serions les premiers heureux et satisfait que les calomniateurs soit tres strictement sanctionné et corrigé, car leur gout pour la calomnie est franchement pesantet intolérable

L islam de plus donne raison aux convictions altruiste de cette dite femmes ,
Ddonc au contraire elle a été victime d un non respect d éthique et procédure musulmane

Parfois certains utilisent la religion, pour parvenir a des fins cupides qui n ont rien a voir avec les religions, et qui même les contredisent et en bafouent les règles les plus sacré
Je vous invite a consulter pour cela le derniers sermons de Mohamed saw ou i invite les musulmans a n etre ni oppresseur ni opprime, et de respecter le droit du musulmans qui est sacré
Qui rompent cette sacralité selon vous, si ce n est l homme et son gout inhée pour la conjecture et la perfidie?

Sachez que même à la période la plus ancienne du haut Moyen Age, l espionnage était réprouvé en Islam, et donnait même lieu a un aveu d erreur de la part de celui qui l enfreignait
Dans la législation musulmane l espionnage est reprouvé, car la sacralité et l intimité intérieur font partie du droit de la personne

Donc le sujet est plutot la bassesse et l ,hypocrisie humaine
Car dans toute société il existe une culture du jugement et de la condamnation de l acte de l autre





Citation
kaloupile a écrit:
La sexualité des femmes fait très peur aux hommes, apparemment.
Un examen gynécologique imposé?
Le moyen-âge est encore là !



Modifié 3 fois. Dernière modification le 06/09/19 23:07 par amazighforever.
yassy37 [ MP ]
6 septembre 2019 22:40
Il est temps que la loi marocaine évolue...

Le pouvoir n'a pas à se mêler des entre-jambes des gens : adultes consentants bien évidement...

Or, pour que le pouvoir arrête de regarder par la serrure, il faut que les députés de la nation légifèrent : la balle est dans le camp des PJDistes est ses "alliés" !
Au lieux de hurler au complot quand ces affaires touchent de près ou de loin leurs supporters ou supposés l'être comme tels et faire "3ayn mika" quand les mêmes affaires touchent les autres, qui ne sont pas dans le camp des "pures", il est temps que les amis de Ben Kirane répondent franchement à la question : est-ce que l'état (la loi) doit continuer à s'occuper des fesses des citoyens ?
Si la réponse est oui, dans ce cas, il faut pas jouer les étonnés, les saintes-nitouches, quand le pouvoir, à tort moralement et avec raison juridiquement, use de la loi pour l'appliquer aux femmes fussent-elles du "bon" côté ! de la haute société (femme d'affaire qui a passé des mois en prison) ou pas !
Au contraire, il faut que l'on se félicite puisque l'état applique la même loi à toutes les femmes !

L'autre affaire dans l'affaire est l'avortement. Il est temps aussi que la question soit posée. Combien de femmes succombent car elles sollicitent des apprentis sorciers pour avorter ? Si une femme (mariée et tout et tout) décide qu'elle n'en peut plus, pourquoi la priver d'aller voir un médecin et avorter dans des conditions saines ? C'est criminel de pouvoir éviter les morts, et de ne rien faire... Ces femmes qui avortent clandestinement méritent-t-elle d'être punies à mort ?

Bref, à chaque fois c'est la même hypocrisie générale... On sait. On fait semblant de ne pas savoir. Et quand ça arrive, on fait la sourde oreille quand ce n'est pas dans notre "clan" mais si c'est le cas, il y a le déni, ensuite l'accusation du pouvoir...
Or, les lois ce sont les députés qui les votent et ... le pouvoir exécutif les applique...

Ceci dit, il est évident que le nom de cette pauvre journaliste n'est pas sans relation avec ce qu'il lui arrive... La défense (avocats et cie) de cette pauvre jeune femme est juste désastreuse... Vouloir faire la publicité pour embarrasser le "pouvoir" et l'obliger à libérer les prévenus c'est jouer avec le feu et ça ne lavera pas l'honneur de cette femme vis à vis des gens... Bien au contraire malheureusement.

Tout mon soutien à cette pauvre jeune femme. Il faut qu'elle sorte de la prison hier avant aujourd'hui. C'est une honte. Ses affaires avec son fiancé futur mari ne concernent personne. Absolument personne.

Tout mon dégoût à ceux qui peuvent changer la loi et qui n'en font rien !
Athée ou à café [ MP ]
7 septembre 2019 06:37
Ce qui peut faire évoluer à la vitesse de l'éclair les lois civiles dans un pays c'est l'appel au boycott par une célébrité. Récemment vous avez du entendre parler de l'appel à boycotter les hotels détenus par (les qataris? Saoudiens? J'ai oublié) par un acteur americain célebre pour protester contre le traitement que ce pays réserve aux homosexuels.
En quelques jours le roi a fait savoir qu'il changeait la loi.
Le Maroc possede des hotels à Paris ou NYC? Eye rolling smiley
kaloupile [ MP ]
7 septembre 2019 08:44
Pour pouvoir séparer le régalien du religieux il faudrait que le Maroc se déclare laïque.
Ce n'est pas le cas.

Chacun sait bien qu'au Maroc les lois sont faites et appliquées en fonction de critères religieux.
Le roi n'est-il pas commandeur des croyants ?

On ne peux donc pas y séparer la religion de la façon dont on gère le pays.
Citation
amazighforever a écrit:
Vous n avez pas compris que c est pour es convictions politiques que cette dites femmes a subit cela
Pour ses convictions sur un certains sujet sensible, qui donne même lieu ici à de vive polémique

Cela n, arien a voir avec la religion , qui soit disant passant intime la flagelation publique aux calomniateurs masculins pour avoir calomnier
Comprenez que nous serions les premiers heureux et satisfait que les calomniateurs soit tres strictement sanctionné et corrigé, car leur gout pour la calomnie est franchement pesantet intolérable

L islam de plus donne raison aux convictions altruiste de cette dite femmes ,
Ddonc au contraire elle a été victime d un non respect d éthique et procédure musulmane

Parfois certains utilisent la religion, pour parvenir a des fins cupides qui n ont rien a voir avec les religions, et qui même les contredisent et en bafouent les règles les plus sacré
Je vous invite a consulter pour cela le derniers sermons de Mohamed saw ou i invite les musulmans a n etre ni oppresseur ni opprime, et de respecter le droit du musulmans qui est sacré
Qui rompent cette sacralité selon vous, si ce n est l homme et son gout inhée pour la conjecture et la perfidie?

Sachez que même à la période la plus ancienne du haut Moyen Age, l espionnage était réprouvé en Islam, et donnait même lieu a un aveu d erreur de la part de celui qui l enfreignait
Dans la législation musulmane l espionnage est reprouvé, car la sacralité et l intimité intérieur font partie du droit de la personne

Donc le sujet est plutot la bassesse et l ,hypocrisie humaine
Car dans toute société il existe une culture du jugement et de la condamnation de l acte de l autre
« Le doute amène l'examen et l'examen la vérité. »
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook