Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Le mariage de Zaynab (rAa) m'intrigue.
C
9 juillet 2016 14:00
Salam alikom,

Avant tout, je souhaite donner une précision importante. Le but de ce post n'est pas de polémiquer ou d'insinuer le doute dans le cœur des croyants. Le but de ce post est de comprendre un événement de la vie du Prophète (asws) qui m'intrigue beaucoup. J'ai besoin de réponses intelligentes et appuyées de sources, je ne souhaite pas de volte-faces inquiets et étriqués d'esprit.

Notre bien-aimé Prophète avait un fils adoptif, Zayd Ibn al-Harith, adopté par le Prophète avant la révélation. Par la suite, il sera le premier, après Ali, à embrasser l'Islam. Ce jeune homme de grande lignée fut fait prisonnier par l'Envoyé de Dieu, puis ému par notre belle religion, décida de rester auprès de lui, même après que son père l'ait retrouvé.

Après cette adoption, le Prophète trouva une femme à celui qui fut appelé un temps "Zayd Ibn Muhammad". Il décida de le marier à Zaynab Bint Jahsh, une de ses propres cousines, la fille de sa tante paternelle. Celle-ci refusa et fut même soutenue par son frère Abd Allah Ibn Jahsh. Mais le Prophète a fortement insisté, avec l'appui d'Allah Lui-même : "Au croyant, non plus qu'à la croyante, une fois que Dieu a tranché, avec Son Envoyé, sur un cas, il ne reste plus le choix sur leur propre cas. Qui se rebelle contre Dieu et Son envoyé se trouve dans l'égarement manifeste" (Coran 33.36).
Il était visiblement essentiel que cet homme épouse cette femme, même contre son gré.

Finalement Zaynab (raAa) céda et épousa Zayd. Mais c'était vraiment à contre-coeur et uniquement pour honorer Allah et son Prophète. Zayd et elle ne furent pas heureux en ménage. Peu surprenant.

Vint un jour où notre bien-aimé Prophète alla voir son fils adoptif chez lui. Il était malheureusement absent. Sa femme Zaynab était là, mais en petite tenue... Le Prophète fut troublé par la vision que lui donna à voir le soulèvement du rideau par le vent. Il dit " Louange à Dieu le Très-Grand ! Louange à Dieu qui change les coeurs !"

Peu après Zayd rentra chez lui et sa femme lui raconta la visite du Prophète et sa réaction. Celui-ci comprit rapidement le trouble qui avait animé son père adoptif. Il alla le trouver en l'assurant de sa décision de quitter sa femme, pour laisser le champ libre au Prophète.

Ce dernier, malgré son trouble pour Zaynab, refusa d'abord. Peur du scandale. Et puis Zayd était son fils... Il lui dit « Garde pour toi ton épouse ! »

Pourtant Allah savait ce que notre bien-aimé Prophète avait dans le coeur. Il lui dit :
Quand tu disais à celui qu´Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l´avais comblé: "Garde pour toi ton épouse et crains Allah", et tu cachais en ton âme ce qu´Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c´est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu´il n´y ait aucun empêchement pour les croyants d´épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d´Allah doit être exécuté. (Coran 33.37)

Et notre Prophète épousa Zaynab. C'est son fils adoptif lui même, qui après avoir divorcé de sa femme, demanda à Zaynab sa main au Prophète. Elle lui dit qu'elle demanderait d'abord à Allah (prière d'invocation). Naturellement, elle accepta après.

A la suite du repas nuptial, le noble Prophète s'impatienta de voir que des invités s'attardaient après le repas (à discuter avec lui), alors que sa toute nouvelle épouse attendait.

Sortit alors ce verset d'Allah :
Ô vous qui croyez! N´entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu´invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu´on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous (congédier), alors qu´Allah ne se gêne pas de la vérité.

Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau: c´est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d´Allah, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d´Allah, un énorme pêché. (Coran 33.53)


On voit que la première partie concerne le fait que le Prophète aurait souhaité être plus rapidement avec sa nouvelle femme.
Et le seconde concerne le fait qu'il ne faut parler aux femmes du Prophète que derrière un rideau, pour éviter d'être tenté par ces femmes, du vivant ou après la mort de notre bien-aimé Envoyé de Dieu.

On dit que c'est à la suite de ce verset que le voile a été imposé à toutes les femmes. Des pieds à la tête.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 09/07/16 19:21 par Chère humilité.
Quand il y a excès d'une chose, il y a forcément défaut d'une autre.
C
9 juillet 2016 14:03
Maintenant, mes questions :

1. Pourquoi le mariage de Zayd et Zaynab a-t-il été si essentiel (au point qu'Allah Lui même soit intervenu, pour faire céder cette femme contre son gré), s'il devait être dissous après? Allah savait forcément...

2. Allah savait que le coeur du Prophète avait été troublé par cette femme. A-t-il rendu possible son mariage avec elle pour l'apaiser, ou signifier qu'épouser l'ex-femme de son fils adoptif était autorisé? (alors qu'elle n'était pas encore son ex femme, quand il a été troublé par elle)

3. Quel rapport y a-t-il entre des invités qui s'attardent, et la nécessité pour une femme de porter le voile?

Merci, mes chers frères et soeurs pour votre lecture et merci d'avance pour vos réponses éclairées.

Welcome

P.S. : je précise que je suis croyante, pratiquante, et que j'aime infiniment ma religion. Smiling Smiley



Modifié 2 fois. Dernière modification le 09/07/16 14:17 par Chère humilité.
Quand il y a excès d'une chose, il y a forcément défaut d'une autre.
9 juillet 2016 14:10
la tu parle d'une grande choubha et comme dans la majorité des choubouhat on a pas une explication rationnelle par contre le passage de la petite tenue ... je viens de le lire j'ai pas la meme version des fait mais tu sais quoi les histoire des femmes et des esclaves du prophete et des sahaba vaut mieux eviter ( zayneb hafsa maria aisha l'histoire de bnu nouayra etc ..) parce que si tu les lis en etant neutre tu penseras que le prophete etait un pervers pedophile ainsin que pas mal de sahaba donc y a quelque chose qui cloche moi personnellement j'ai decidé de ne pas croire a ces histoire telle quelle sont raconté dans nos livres parce que je veux pas quitter la religion tout simplement et tu dois faire pareil parce que tu commence a t'aventurer dans le coté sombre de l'histoire
[center][i][b]il est fou celui qui cherche la logique au fond d'une âme humaine[/b][/i][/center]
C
9 juillet 2016 14:13
Il faut se perdre pour trouver l'introuvable. Et ces événements ont eu des conséquences directes sur notre vie de tous les jours...

Merci de ta réponse.
Quand il y a excès d'une chose, il y a forcément défaut d'une autre.
9 juillet 2016 14:24
certe ils ont eu des consequences parfois graves sur notre vie mais la question que je me pose c'est est ce que ça s'est vraiment passé comme ça moi je crois pas une personne bien et sage ne ferait pas ce genre de choses alors un prophete cc'est meme pas imaginable

je t'en prie
Citation
Chère humilité a écrit:
Il faut se perdre pour trouver l'introuvable. Et ces événements ont eu des conséquences directes sur notre vie de tous les jours...

Merci de ta réponse.
[center][i][b]il est fou celui qui cherche la logique au fond d'une âme humaine[/b][/i][/center]
9 juillet 2016 14:25
Wa aleykoum salam

Je vais essayer de t'apporter un semblant de réponses.

Tout d'abord, les relations entre Zayneb Bint Jawch et Zayd n'étaient pas bonnes, ce dernier désiraient la divorcer mais au début le Prophète sallAllahu aleyi wa salam l'a enjoint à patienter, il finit tout de même par divorcer.

Tout ceci est en lien avec l'interdiction de l'adoption plénière, en effet il est interdit d'attribuer une filiation à un enfant qui n'est pas le sien, c'est dans cette époque qu'à été révélé le verset suivant :

« [...] dieu n'a pas fait vos (véritables) fils de vos enfants adoptifs. ce ne sont là que des paroles dites de vos bouches [...] appelez-les par le nom de leurs pères, cela est plus juste auprès de dieu. si vous ignorez leurs pères, ce sont alors vos frères dans la foi et vos protégés [...] » [sourate 33 – versets 4-5]


C'est donc à cette époque que Zayd fut appeler "protégé du Prophète" et non pas fils adoptif.

À l'époque, il était interdit à l'homme d'épouser la veuve ou la divorcée de son "fils adoptif", donc le mariage entre Zayneb Bint Jawch et le Prophète sallAllahu aleyi wa salam montre que ceci est autorisé par Allah azzawajal, l'adoption plénière n'étant pas autorisée

wa Allahu alam



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/07/16 14:30 par Missyell.
[center][i][b]Abd Allah ibn Mas’ûd a dit : [color=#FF0066]« Le croyant ne trouve le repos que lorsqu’il rencontre Allah. »[/color] [Az-Zuhd : 194][/b][/i][/center]
9 juillet 2016 14:36
J'ai oublié la moitié de la question, il faut savoir que le mariage de Zayneb Bint Jawch fut le seul pour lequel un repas fut organisé.

On nous rapporte que le Prophète ne fit pour aucune autre des Épouses un repas de noces tel que celui qu'il fit pour Zaynab ; il consistait en un mouton. [Rapporté par Bukhârî]

Je sais que les invités se sont attardés dans la maison pour apporter des cadeaux et que le verset sur le voile est descendu durant cette époque.

Allahu 'alam
[center][i][b]Abd Allah ibn Mas’ûd a dit : [color=#FF0066]« Le croyant ne trouve le repos que lorsqu’il rencontre Allah. »[/color] [Az-Zuhd : 194][/b][/i][/center]
C
9 juillet 2016 14:38
Merci de ta réponse.

Vu les conditions du mariage entre Zayd et Zaynab (raAa), ce n'est pas étonnant qu'il n'a pas été heureux.

La persévérance dans le couple est un commandement qui concerne tous les époux qui doivent veiller à rester ensemble tant que faire se peut.

Je dois bien avouer qu'il m'apparait que si le Prophète n'avait pas été troublé par ce qu'il a aperçu par inadvertance, Zaynab serait restée l'épouse de celui qu'elle devait absolument épouser au départ. Et Zayd et elle auraient sans doute persévéré, comme tous les couples...

Du coup, la légitimation d'épouser la fille de son fils adoptif apparait à point nommé. Alors que la situation était pour le moins trouble. D'où l'idée qu'elle semble apaiser les choses. Mais la conséquence corollaire, c'est que même à filiation déclarée, un enfant adoptif ne peut pas appeler son père adoptif "papa".

Cette conséquence me gêne moins que le contexte qui l'a fait apparaitre.
Quand il y a excès d'une chose, il y a forcément défaut d'une autre.
9 juillet 2016 14:46
De ce que je sais okthi c'est que Zayneb était d'origine noble contrairement à Zayd et que cela créait des tensions entre eux depuis longtemps.

Je ne crois pas okthi car il me semble qu'il désirait la divorcer bien avant que cet épisode ait lieu car ça n'allait pas. Allahu 'alam

Outre cela, il y a la question de l'héritage, un protégé n'hérite pas de celui qui le protège.
[center][i][b]Abd Allah ibn Mas’ûd a dit : [color=#FF0066]« Le croyant ne trouve le repos que lorsqu’il rencontre Allah. »[/color] [Az-Zuhd : 194][/b][/i][/center]
C
9 juillet 2016 14:54
Zayd était aussi d'une grande lignée, mais comme il a été capturé, il est devenu esclave, puis affranchi au moment de l'adoption. Qu'ils ont eu des tensions, encore une fois, je le sais. Normal, Zaynab a essayé de refuser tant qu'elle a pu.

Mais je ne comprends pas toute cette insistance sur ce mariage, au départ, avec même l'aide d'Allah, alors que finalement le mariage n'a pas été heureux, et a été dissous pour un mariage avec le Prophète, avec une fois de plus l'aide d'Allah pour faciliter le déroulement.

(Et je me pose cette question sans tenir compte de la rencontre embarrassante entre Zaynab et notre Prophète.)
Citation
Missyell a écrit:
De ce que je sais okthi c'est que Zayneb était d'origine noble contrairement à Zayd et que cela créait des tensions entre eux depuis longtemps.

Je ne crois pas okthi car il me semble qu'il désirait la divorcer bien avant que cet épisode ait lieu car ça n'allait pas. Allahu 'alam

Outre cela, il y a la question de l'héritage, un protégé n'hérite pas de celui qui le protège.
Quand il y a excès d'une chose, il y a forcément défaut d'une autre.
E
9 juillet 2016 14:58
Tu las trouvé ou ce recit ? Cest un peu choquant je connais lhistoire mais sans les details que leur mariage a ete forcé et qu'il lait vu en petite tenue !
9 juillet 2016 15:03
Moi non plus je n'ai ni lu que le mariage ait été forcé ni qu'elle avait été vu ainsi, où as tu lu ceci okthi ?
[center][i][b]Abd Allah ibn Mas’ûd a dit : [color=#FF0066]« Le croyant ne trouve le repos que lorsqu’il rencontre Allah. »[/color] [Az-Zuhd : 194][/b][/i][/center]
C
9 juillet 2016 15:04
Les sources sont nombreuses, si tu les cherches un peu. Je te donne un exemple de site qui synthétise bien l'histoire avec ces mêmes données (mais elles sont présentes ailleurs) : [islammedia.free.fr]
Citation
Mila Choue a écrit:
Tu las trouvé ou ce recit ? Cest un peu choquant je connais lhistoire mais sans les details que leur mariage a ete forcé et qu'il lait vu en petite tenue !
Quand il y a excès d'une chose, il y a forcément défaut d'une autre.
9 juillet 2016 15:12
Donc oui elle a accepté après la révélation d'un verset.
[center][i][b]Abd Allah ibn Mas’ûd a dit : [color=#FF0066]« Le croyant ne trouve le repos que lorsqu’il rencontre Allah. »[/color] [Az-Zuhd : 194][/b][/i][/center]
E
9 juillet 2016 15:13
Je me mefie beaucoup des sites et ne lis pas nimporte ou je lis jamais sur ce site. Allahu aalam mais essai de chercher ailleurs car je lai lu depuis des année jamais jamais lu ca. Surtout que le mariage forcée est en contradiction avec l'islam. Ya un hadith dessus.

De e que jai lu il a fortement encouragée le mariage car Zyad etait fort amoureux d'elle mais ne laimait pas... Excuse moi avec le tel je peux pas apporter les sources mais cest une piste pour chercher.

D'ailleur cest une preuve pour celui ou celle qui souhaite divorcer car plus damour pour son compagnon, cest une preuve aussi que quand il ny a pas de lien de sang on peut epouser la femme de lenfant adopté (ou l'homme lol)
(desolée pour les fautes)
C
9 juillet 2016 15:20
Une deuxième source sur internet. [www.islamdefrance.fr]

"Lorsque ce dernier affranchi Zayd Ibn Hârithah, pour en faire son fils adoptif, après que ce dernier accepte de rester vivre avec lui plutôt que d’être racheté par sa propre famille, il le maria avec Zaynab, contre le gré de cette dernière et de sa famille."

Le verset qui impose à Zaynab le mariage avec Zayd est indiscutable.
"Au croyant, non plus qu'à la croyante, une fois que Dieu a tranché, avec Son Envoyé, sur un cas, il ne reste plus le choix sur leur propre cas. Qui se rebelle contre Dieu et Son envoyé se trouve dans l'égarement manifeste" (Coran 33.36).
Quand il y a excès d'une chose, il y a forcément défaut d'une autre.
C
9 juillet 2016 19:15
Plus d'avis?
Quand il y a excès d'une chose, il y a forcément défaut d'une autre.
9 juillet 2016 20:01
Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâh.

Les pauvres d'esprit parlent des gens, le commun parle des événements, les sages parlent des idées.

Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâh.
E
9 juillet 2016 20:38
Ca m'intriguz en tout cas. Je ferais ma petite enquete incha Allah
9 juillet 2016 20:56
Citation
a écrit:
1. Pourquoi le mariage de Zayd et Zaynab a-t-il été si essentiel (au point qu'Allah Lui même soit intervenu, pour faire céder cette femme contre son gré), s'il devait être dissous après? Allah savait forcément...

Ce mariage servait à montrer que le mariage ne doit pas dépendre de considérations telles qu'un épisode d'affranchissement, ce qui compte doit être la piété, c'est le mieux.
C'est un exemple fort montrant qu'il est nécessaire d'obéir à Allah quel que soit ce qui est demandé.
Dieu fait absolument ce qu'il veut et il montre que ces considérations ne devraient pas avoir de base.
Si la question pose sur la question de la prédestination et du libre arbitre, alors, il s'agit d'un autre débat. Peut-être que ce mariage servait à tester l'obéissance de Zaynab (ra) en partie.

Citation
a écrit:
2. Allah savait que le coeur du Prophète avait été troublé par cette femme. A-t-il rendu possible son mariage avec elle pour l'apaiser, ou signifier qu'épouser l'ex-femme de son fils adoptif était autorisé? (alors qu'elle n'était pas encore son ex femme, quand il a été troublé par elle)

le passage de la petite tenue n'a pas de base chez les savants du hadith.
[www.bismikaallahuma.org]
Aucune chaine n'a de poids significatif en terme d'authenticité.
ça n'est pas parce que le Prophète saws a vu Zaynab en petite tenue qu'il est devenu subitement amoureux d'elle. Elle faisait partie de sa famille, donc, il l'a vu grandir physiquement et à cette période, il n'y avait pas de khimar /jilbab. Le verset du jilbab, premier à être révélé, l'a été après le mariage du Prophète saws avec zaynab (ra).
[www.maison-islam.com]
Donc, ceci ne tient pas, on ne devient pas troublé par le corps d'une femme quand on la connait depuis des lustres et surtout de surcroit quand on est un prophète.

Zayd avait déjà l'intention de divorcer, mais le Prophète saws a demandé à Zayd de patienter.
37. Quand tu disais à celui qu'Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l'avais comblé : "Garde pour toi ton épouse et crains Allah", et tu cachais en ton âme ce qu'Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c'est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté.

Ce que le Prophète saws cachait en son âme est le mariage avec Zaynab ra que Dieu lui a fait voir. Dieu a voulu montrer par ce mariage qu'il était possible de se marier avec la femme du fils adoptif. Tu trouveras forcément l'avis disant que ce qui était caché était l'amour qu'avait le Prophète saws pour Zaynab ra. Cet avis est peu convainquant compte-tenu de ce qui a été dit plus haut.

Citation
a écrit:
3. Quel rapport y a-t-il entre des invités qui s'attardent, et la nécessité pour une femme de porter le voile?

Le voile en question n'est pas le voile vestimentaire, c'est celui qui demande aux croyants de ne pas faire d'intrusion dans la vie du Prophète saws.
Il s'agit d'un rideau/voile.
Islam? Simple and Clear ابن القيم - من شُغل بنفسه شُغِل عن غيره، ومن شُغِل بربه شُغِل عن نفسه
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook