Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Le mariage et l’amour en Islam
KimouZ [ MP ]
28 septembre 2012 11:50
Le mariage est une union légitime d’un homme et une femme. Il est un acte solennel par lequel un homme et une femme établissent entre eux une alliance dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par les dispositions juridiques en vigueur dans leur pays, par les lois religieuses ou par la coutume.

Le mariage est une institution que l’on rencontre dans toutes les sociétés humaines. Il est un engagement individuel pris à l’égard d’une autre personne et qui ne peut être dissous que par la mort de l’un des époux ou par le divorce.

Les époux doivent être de sexe différent et avoir l’âge minimal de mariage. Chacun des futurs époux doit subir un examen médical prénuptial. Quant à la femme veuve ou divorcée, elle doit respecter le délai de viduité.

Le mariage est un acte social qui donne naissance à une nouvelle famille et dont l’assistance d’au moins deux témoins musulmans, dont leur honnêteté et leur bonne conduite sont reconnues par la nation de l’Islam, est obligatoire pour la conclusion de l’acte de mariage. Le rôle de ces témoins est de s’assurer de la conformité des clauses de la validité du mariage et de son officialisation :

Le consentement des époux
Le mariage est un contrat qui lie deux personnes en tant que partenaires et dont le consentement des deux futurs époux est essentiel pour son entrée en vigueur. Ce consentement doit s’exprimer devant les témoins qui doivent s’assurer que les futurs partenaires expriment librement et sérieusement leur volonté et qu’elle n’y a aucune violence exercée pour forcer l’un des deux à donner son consentement, ni erreur sur la personne.

La compétence légale des époux
La compétence légale des époux est la capacité matrimoniale d’une personne à avoir des droits et obligations conjugaux et à pouvoir les exercer. Les témoins doivent s’assurer que les futurs époux sont conscients et capables de tenir à leur engagement et leurs responsabilités conjugales.

L’accord des tuteurs
Le mariage est un acte social qui lie deux familles et dont l’accord des tuteurs des deux futurs époux est obligatoire pour la validité du mariage. Cet accord a pour objectif : éviter toutes sortes de désordre et de rupture des liens sociaux qui peuvent résulter d’une mésentente entre les tuteurs et les familles des deux futurs partenaires.

Le versement de la dot
La dot est une somme d’argent ou un ensemble de cadeaux que l’époux accorde à sa future épouse pour pouvoir l’épouser. Il est un signe d’engagement qui montre que l’époux est capable d’accomplir ses responsabilités financières et de prendre en charge son épouse (nourriture, vêtements, logement convenables, etc.). Le versement de cette dot doit s’effectuer devant les témoins pour la validité du contrat de mariage.

La célébration du mariage
La célébration du mariage est un acte obligatoire pour la validité du contrat de mariage et qui se résume en « repas de noces + fêtes musicales ». Le but de cette célébration est de rendre public cette nouvelle alliance afin de la distinguer de l’union illicite.

Le mariage, une fois célébré, comporte un certain nombre de conséquences. Les époux doivent habiter ensemble et ils se doivent mutuellement fidélité, assistance, satisfaction sexuelle, etc. ; ils doivent coopérer pour vivre dans la bienfaisance et arriver au stade de l’harmonie conjugale.

Pour que l’harmonie conjugale règne…

L’harmonie est pour le couple, ce que l’oxygène est pour le sang. Le domicile conjugal est une œuvre d’art réalisée par deux artistes ; les deux doivent coopérer harmonieusement et faire tout leur possible pour qu’elle soit un chef-d’œuvre.

Pour réussir dans la vie du couple, quelques règles doivent être respectées :

L’envie
La règle n°1 pour réussir est « avoir envie d’être avec l’autre ». La réussite est impossible en l’absence de désir. Au moins une chose doit t’attirer dans ton partenaire sinon la situation sera catastrophique et le goût de ta vie conjugale sera fade voire amer.

Les âmes sont des soldats engagés. Ceux qui s’aiment, se familiarisent et vivent en harmonie ; et ceux qui se détestent, se combattent et demeurent en discordance.

Le bon choix
L’appréciation, dans les relations humaines, est un sentiment (positif : amour, ou négatif : haine) que l’être humain ressent envers les autres, et qui le pousse à rechercher une proximité et adopter un comportement machinal qui varient (positivement : rapprochement, ou négativement : éloignement) lorsqu’il réagit de manière affective à des présences qui lui sont sympathiques ou antipathiques.

L’appréciation, c’est le roi de tous les mouvements du cœur. Elle est une énergie vibratoire très puissante qui peut transformer notre vie et tout ce qui nous entoure. L’appréciation est une force magique qui nous pousse inconsciemment à imiter (positivement ou négativement) l’autre et lui être socialement conforme. Elle est une arme à deux tranchants : d’un côté, elle tend à nous faire passer les bonnes qualités ; et de l’autre côté, elle est une sorte de propagande secrète en faveur des mauvaises attitudes ; raison pour laquelle l’être humain doit être très sage et très prudent dans le choix de son partenaire ; raison pour laquelle, Dieu nous interdit le mariage avec des polythéistes et des mécréants.

L’amour est comme la flamme d’une bougie qui danse tout doucement sur le rythme du vent. Garde cette flamme dans ton cœur ! Ne donne jamais la chance au vent de l’éteindre ! Cette flamme va te donner la force de vivre et la force d’endurer les douleurs des jours et des nuits. Elle va t’offrir la force de marcher sans jamais s’arrêter sur la route que tu as tracé avec ton partenaire : la route qui aboutit au monde où vous avez choisi de vivre pour concrétiser vos rêves « amour, paix, liberté » ; mais quand cette flamme commence à te brûler et à brûler tout autour de toi, tu seras obligé de l’éteindre et chercher un nouveau moyen pour éclairer ta vie.

Le respect
Pour que l’autre te respecte, tu dois d’abord le respecter pour ce qu’il est, et pas pour ce que tu veux qu’il soit. Pour qu’il t’accepte, tu dois l’accepter avec ses points forts et ses faiblesses. N’oublie jamais que nul n’est parfait ! Chacun a ses propres défauts ; et avec le manque de respect, on ne pourra jamais avancer et aller plus loin.

La confiance
Être couple, c’est être allié. Les deux partenaires doivent se dénuder en ayant l’un vis-à-vis de l’autre la plus entière franchise. L’harmonie conjugale ne peut pas subsister sans cette franchise. L’union des cœurs et des corps en paix et en sérénité ne peut pas se bâtir en absence de cette confiance que l’on peut avoir en l’autre. La défiance mutuelle tue l’épanouissement des sentiments et pour l’éviter, il faut que la vie de chacun des partenaires conjugaux soit étalée au grand jour.

La communication
La communication est un art. Les bonnes techniques de communication permettent à l’Homme de maintenir des relations saines avec sa famille et son entourage. Elles font jaillir des bonnes choses qui peuvent aller de l’estime jusqu’à l’amour. La communication doit être toujours dans le cadre du respect. Il faut discuter avec sagesse et critiquer avec douceur, et si c’est possible flatter car « un peu de flatterie, ça fait du bien ». La bonne communication accroît notre joie et apaise notre douleur. A force de communiquer, on apprend des nouvelles choses : la moindre des choses est découvrir nos faiblesses et corriger nos défauts. La communication nous aide à avancer dans la compréhension de la nature humaine de notre partenaire pour composer harmonieusement avec son psychique en apprenant comment le surprendre, le faire rire, stimuler sa curiosité, le réconforter, l’émerveiller et bien prendre soin de lui.

L’écoute
Tu es incapable de vivre seul et rester silencieux durant toute ta vie. Tu as besoin de parler, et tu as besoin que l’autre t’écoute. Des fois, seule cette écoute t’apaise et te soulage. Alors « business & business » : pour que ton partenaire t’écoute, tu dois d’abord l’écouter. Quand ton partenaire parle, tu dois l’écouter, et lui ouvrir ton cœur. Quand il finit, tu dois discuter avec lui, tu dois lui donner ton conseil, et l’aider à renforcer ses propres faiblesses et à corriger ses défauts ; sans oublier de lui apporter les gestes qui lui font plaisir « sourire, plaisanterie, blagues, câlins, baisers, etc. ».

Le soutien
L’être humain connaît des hauts et des bas. Tu dois être toujours à coté de ton partenaire. Tu dois partager avec lui ses bonheurs et ses malheurs. Tu dois t’intéresser à lui, le conseiller, le réconforter, le soutenir et lui apporter de l’aide en cas de besoin. Tu dois faire ton maximum possible pour le sauver, l’éloigner du danger en lui rendant son sourire et le délicieux goût de la vie qu’il a perdu à cause de ses problèmes. N’oublie pas que ce sont toujours les couples qui tiennent dans la tempête, qui en ressortent renforcés et en harmonie.

L’entraide
Les couples doivent s’entraider moralement et matériellement tout le long de la vie conjugale. Tu es responsable, au même titre que lui, de l’éducation des enfants et de la gestion conjugale. C’est votre maison et pas uniquement sa ou ta maison. Le choix de couleurs, de décors, etc. vous devez le faire ensemble. Sans oublier de lui rappeler les différentes obligations religieuses et si c’est possible, l’encourager à faire les œuvres surérogatoires.

La réussite et l’échec de la relation amoureuse sont dans les actions individuelles et collectives des deux partenaires ; le climat conjugal dépend de l’attitude que le couple va adopter. Bon champ semé, bon blé rapporte ; et qui sème le vent, récolte la tempête. Il n’y a pas d’actions insignifiantes ; chaque action a une utilité, et chaque utilité a un fruit comme récompense. Le goût de ce fruit peut être bon comme il peut être amer ; tout dépend de la qualité de l’action effectuée.

La séduction
L’être humain aime être reçu avec un visage souriant et une bonne humeur. Il aime que son époux soit d’une part, gentil, doux, attentionné, et toujours à son écoute, et de l’autre part, un lion prêt à défendre et se battre pour leurs idées, leurs rêves, leurs convictions, et qu’avec lui, il va se sentir fort et à l’abri des dangers. Il rêve que son partenaire soit un des meilleurs Hommes sur terre. Il aime que son conjoint soit compréhensif, sympathique, sincère, idéologiquement fort, physiquement propre, chic, embelli, parfumé. Il est attiré par la réussite matérielle et socioprofessionnelle, la personnalité illuminée et passionnante, la beauté du corps et le physique sexy. Il fond face à la flatterie et les gestes romantiques ; et il cherche ce qui est unique, rare, et précieux.

Pour plaire à ton partenaire, tu dois mettre des vêtements jolis et attirants ainsi que des bons parfums. Tu dois veiller à utiliser les types de parfums, couleurs, et vêtements que ton partenaire apprécie. Tu dois le flatter avec tes paroles, tes poésies et la douceur de tes gestes. Tu dois lui prouver que tu t’intéresses et tu dépends beaucoup de lui, qu’il est unique dans son style et le meilleur de tous ceux que tu as rencontré, qu’il t’a changé, qu’il est ton primordial centre d’intérêt, qu’il représente tout pour toi, que tu vis et tu bosses juste pour lui, et que la vie perd son sens et que son goût devient amer en son absence. Quand tu fixes tes yeux sur les siens ou une partie de son corps, veille que ton regard soit signe d’amour et de tendresse. Il faut que tu veilles à lui faire sentir qu’il est très intéressant et très cher pour toi, et à l’émerveiller par tes nouveautés et tes exploits socioprofessionnels, tes surprises (cadeaux), tes discussions, tes propositions et tes idées pour casser la routine (sorties, voyages, etc.) ; et n’oublie pas qu’un peu de sport pour abonnir ton physique, et de lecture pour enrichir ton bagage culturel et hisser ton niveau intellectuel vont te faire beaucoup de bien !

L’amitié
L’amitié, c’est la forme la plus parfaite de l’amour qui a pour objet un être que l’on apprécie et qui, d’après notre point de vue éthique, se conduit correctement. Elle est le trésor que tous les êtres humains cherchent consciemment ou inconsciemment. L’amitié est une forme d’union indispensable pour accéder à la joie de vivre. Elle est un des plus grands bonheurs de cette vie « sans amitié, le goût de la vie ne peut qu’être fade ou amer » ; et l’un des bonheurs de l’amitié, c’est d’avoir à qui confier un secret.

L’amitié est un lien privilégié qui surpasse le reste des liens (fraternité, mariage, etc.) qui nous unissent aux autres personnes. Elle est une sympathie durable qui naît de la bonne communication et de la découverte de points communs « plus la qualité de communication est bonne, plus les centres d’intérêts communs sont nombreux, plus l’amitié a de chances pour devenir plus forte ».

L’ami est notre miroir sur terre. C’est grâce à nos discussions que jaillisse la lumière ou le sombre. C’est grâce à ses remarques, ses critiques, et ses conseils qu’on peut avancer ou reculer.

Heureux, celui qui a des amitiés sans nombre. Heureux, celui qui a réussi à avoir dans son partenaire conjugal, son meilleur ami. Heureux, celui qui a réussi à avoir un conjoint capable de l’acheminer vers le paradis.

L’harmonie sexuelle
Des produits énergétiques pour que vous soyez en pleine forme, « siwak, dentifrices, etc. » pour changer la mauvaise haleine, des sous-vêtements sexys pour exciter le partenaire, de la bonne musique accompagnée d’une petite partie de danse (slow) pour l’épanouir sont recommandables avant le commencement de cet acte. Sans oublier qu’une petite prière, ça fait du bien « Allah ! Accorde-moi une bénédiction en ce partenaire, et accorde-lui une bénédiction en moi. Allah ! Unis-nous tant que Tu nous uniras dans le bien et sépare-nous si Tu nous envoies vers ce qui est meilleur ».

Le licite est clair ; pareil pour l’illicite. La base est que tout est permis sauf la sodomie et la pénétration lors de la période des menstrues. Le couple peut jouir l’un de l’autre comme il le souhaite à condition que la pénétration se fasse uniquement dans le vagin, par devant ou par derrière « aucun problème », l’essentiel, c’est de s’éloigner de l’anus et des menstrues.

Tout est permis lors de la période des règles sauf la pénétration. Vous pouvez vous jouir entre seins et cuisses, mais ne touchez pas au vagin. La pénétration est autorisée si la femme souffre de métrorragie, même s’il y a un écoulement de sang, car cela n’est pas considéré comme une impureté. Quant à la fellation, il n’y a aucun doute que pour une partie des gens, cette habitude est abjecte et détestable, et va à l’encontre du bon comportement entre les époux et elle peut amener le dégoût et même la séparation, mais on ne peut pas dire qu’elle est une pratique illicite.

Avant de commencer la pénétration, les caresses, câlins, flatterie, baisers, flirt sont recommandés pour augmenter le désir et réaliser l’extase. En général, l’homme assouvit son désir avant la femme ; dans ce cas, il ne doit pas se retirer avant l’accomplissement de la volupté de son épouse. Il ne faut pas causer du tort à la femme en l’empêchant d’assouvir son désir ; cette privation peut nuire à la femme et affecter sa psyché. L’homme ne doit pas interrompre l’acte sexuel sans l’autorisation de sa femme ; cela est meilleur pour faire durer la relation et l’affection du couple.

La femme doit répondre à son mari lorsqu’il la sollicite ; mais si elle est malade, d’une maladie psychique qui l’empêche d’approcher son mari, ou d’une maladie physique, il n’est pas permis au mari de la solliciter dans cet état. L’homme ne doit jouir avec sa femme que d’une façon qui ne lui causera aucun mal. Si la femme est enceinte, le rapport sexuel est autorisé ; mais cela devient interdit s’il ferait mal à la femme ou au bébé. La sécurité sanitaire passe avant le plaisir sexuel ; et le couple doit coopérer pour vivre dans la bienfaisance et arriver au stade de l’harmonie conjugale.
KimouZ [ MP ]
30 septembre 2012 18:06
La survie de l’amour et la fidélité du partenaire

Lorsque vous vous unissez avec une personne qui vous plaît réellement, vous avez peur de perdre sa présence dans votre vie. Vous avez envie que l’amour soit mutuel et que les beaux moments que vous passez ensemble durent pour le reste de votre vie. Mais malheureusement vous n’avez aucune garantie que votre source de joie sera toujours avec vous et restera ad vitam aeternam fidèle à votre amour.

Assurer la survie de votre amour et la fidélité de votre partenaire est possible, mais ça nécessite un effort. Pour cela, vous devez inculquer que l’amour est comme une affaire professionnelle que sa réussite demande la patience, le sérieux, l’assiduité, l’intelligence, et l’esprit-créatif. Vous devez considérer votre partenaire comme un invité dans votre vie et faire en sorte qu’il ait toujours le désir de rester en votre compagnie en prenant bien soin de lui et de son bien-être.

Le Messager d’Allah (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Allah est Beau et aime la beauté ».

Pour que votre partenaire vous aime chaque jour, vous devez être suffisamment et quotidiennement séduisants pour lui plaire. Vous devez tout mettre en œuvre pour vous montrer sous votre meilleur jour, et surtout, pour être la personne qu’il souhaitera toujours être à ses cotés et qu’il ne se lassera jamais de sa présence. Pour cela, il est magistral que vous preniez soin de votre apparence physique et vestimentaire.

Prenez soin de votre hygiène corporelle. Prenez une douche deux fois par jours. Choisissez votre costume et votre parfum avec soin ; et n’oubliez pas que l’apparence physique et les odeurs ont le pouvoir de déclencher des sensations érotiques intenses et que changer de mode vestimentaire, de coiffure, et de parfum de temps en temps peut ranimer le désir de votre partenaire.

Le Messager de Dieu (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Dieu est Doux et Il aime la douceur en toute chose ». Dans un autre hadith prophétique, il dit : « Quand la douceur est dans quelque chose, elle ne peut que l’embellir et quand elle est retirée, elle ne peut que l’enlaidir ».

Il est aussi primordial d’améliorer votre éloquence verbale et votre bagage culturel ; comme il est capital de chercher la compréhension de la nature humaine de votre associé pour composer harmonieusement avec son psychique en apprenant comment le séduire, le surprendre, le faire rire, stimuler sa curiosité, le réconforter, l’émerveiller et bien-prendre soin de lui.

Cherchez à connaître ce que votre partenaire aime et ce qu’il n’aime pas. Cherchez à connaître ce qui lui apporte le sourire et ce qui lui fait les larmes aux yeux ; et sachez qu’en connaissant les spécificités de sa personnalité et en découvrant ses points forts et ses points faibles, vous allez réussir à satisfaire ses besoins et répondre à ses aspirations.

Communiquez ! La communication nous aide à comprendre les mystères de notre partenaire et fait jaillir des bonnes choses qui peuvent aller de l’estime jusqu’à l’amour. Cet art doit être toujours dans le cadre du respect. Il faut discuter avec sagesse et critiquer avec douceur, et si c’est possible flatter car « un peu de flatterie, ça fait du bien ».

La femme est un être principalement émotif. Elle a souvent besoin d’écoute, de paroles et de gestes romantiques pour se sentir aimée et aimer en retour. L’homme est un être prioritairement physique, il a souvent besoin d’une excitation de ses désirs sexuels et un assouvissement de sa soif charnelle pour ne pas chercher la conquête d’autres terrains ailleurs.

Le Messager d’Allah (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Quand l’homme appelle son épouse pour satisfaire son désir, elle doit y répondre même si elle est en train de cuire son pain ». Dans un autre hadith prophétique, il dit : « Par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, chaque fois qu’un homme appelle sa femme à son lit et qu’elle s’y refuse, tous les habitants du ciel se remplissent de colère contre elle jusqu’à ce que son mari soit satisfait d’elle ».

Mesdames, touchez votre homme ; provoquez-le physiquement ; laissez-le vous faire ce qu’il désire dans les limites du licite bien-sûr ; accueillez son désir sexuel ; dites-lui ce qui vous excite ; racontez-lui vos fantasmes et vos rêves érotiques ; communiquez à votre homme vos désirs les plus secrets ; et surtout admirez ses prouesses pour qu’il se sentira lion dans sa peau. Soyez coquines et entreprenantes. Pensez à provoquer des échanges coquins de Fast Sexe dans les pièces qui ne s’y prêtent pas comme la cuisine. Rejoignez-le sous la douche. Préparez un plateau repas délicieux, un jus ou des boissons énergétiques, lancez un CD de la musique sentimentale, et invitez-le à une danse slow. Au restaurant, vos mains ou vos pieds peuvent se balader discrètement sous la table. Au cinéma, les caresses seront très appréciées si vous êtes loin des yeux du monde. Lors des rencontres entre amis ou des fêtes, disparaissez quelques instants pour assouvir vos désirs.

Dieu, le Tout Puissant, dit dans Son Saint Livre : « Vivez avec elles avec gentillesse ». Le Messager de Dieu (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Le Croyant qui a la Foi la plus parfaite est celui qui a le meilleur caractère. Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes ».

Quant à vous messieurs, écoutez votre femme ; regardez-la et caressez son corps quand elle parle ; chuchotez à ses oreilles « j’ai envie de toi », « ton amour me rend fou de toi » ou « ta beauté enflamme mon corps » ; faites preuve de romantisme par des gestes et des paroles ; complimentez la moindre amélioration qu’elle fait pour se mettre en valeur ; multipliez les cadeaux -les petits comme les plus onéreux- ; programmez des sorties tête à tête ou entre amis pour casser la routine et pour que votre amour ne soit pas prisonnier des quatre murs ; multipliez les appels, SMS ou e-mails quand votre femme est en voyage. Quand vous serez au travail, un petit coup de téléphone pour lui dire « je t’aime » et prendre de ses nouvelles ; écrivez à votre femme des petits mots d’amour et envoyez-les avec un bouquet de fleurs ; rappelez-vous que si on est capable de satisfaire les besoins sensuels de la femme au plus haut degré, on en gagne aussi et on aura également plus de succès avec elle.
pes_messi [ MP ]
30 septembre 2012 18:52
Barak'Allahoufik KimouZ pour ton rappel très important.
J'espere juste que des enfants ne traineront pas dans ce topic
KimouZ [ MP ]
30 septembre 2012 22:22
Citation
pes_messi a écrit:
Barak'Allahoufik KimouZ pour ton rappel très important.
J'espere juste que des enfants ne traineront pas dans ce topic
Wa fik albaraka, Pes_Messi.

Que ça soit au Coran et aux Hadiths, nous trouvons des textes parlant d’amour et de sexualité. Et ces textes s’adressent aux musulmans qu’ils soient adultes ou enfants. Ils permettent au musulman d’apprendre ce que c’est « mariage » et accumuler une idée sur ses obligations et ses devoirs inclus le devoir d’assouvir la soif sexuelle de la femme de la meilleure des manières.

Le Messager d’Allah (sws) dit dans un de ses hadiths prophétiques : « Ne la pénètre pas tant qu’elle n’a pas autant de désir que toi, afin que tu ne jouisses pas avant elle. Embrasse-la, fais-lui des clins d’œil, caresse-la, et lorsque tu vois qu’elle a atteint le même niveau de désir que le tien, pénètre-la ». Aïsha (rda) nous rapporte dans un de ses hadiths : « Le prophète (sws) et moi avions l’habitude de nous laver ensemble dans un même récipient étant tous deux dans un état d’impureté majeure. Il avait l’habitude d’attacher les boutons de mon vêtement pendant que j’étais en menstrues puis me cajolait ».

Vie amoureuse et vie sexuelle doivent retrouver leur place naturelle et ne doivent plus être tabous. La vie amoureuse de Muhammad (sws) et sa vie sexuelle sont un modèle qui doit s’enseigner aux enfants du monde de l’islam. Ces enfants doivent avoir une idée sur comment était Muhammad (sws) avec ses femmes (rda). Ces hadiths parlant de la vie amoureuse de Muhammad (sws) et sa sexualité sont un héritage culturel que nous devons transmettre à nos enfants.

Comme on forme l’enfant à devenir un bon guerrier en lui apprenant le sport, les arts martiaux et les techniques de guerre depuis son petit âge, nous devons le former pour devenir un bon époux en lui apprenant cet héritage culturel parlant de la vie amoureuse et la vie sexuelle du meilleur modèle à imiter qu’a connu l’histoire de l’islam. Comme on inculque à nos enfants que ces techniques de combat qu’ils apprennent ne doivent être utilisées que dans un cadre licite, autrement dit pour se défendre et que Dieu n’aime pas les injustes qui nuisent aux innocents et s’attaquent injustement au monde, nous devons inculquer à ces enfants que cette culture amoureuse et sexuelle ne doit être utilisée que dans le cadre licite, autrement dit le mariage et pas avant et que la fornication est une pratique qui suscite la colère divine.

Il ne faut pas laisser les enfants dans l’ignorance de l’amour et la sexualité prophétique et islamique. Il faut juste les faire comprendre que ces connaissances doivent être utilisées dans un cadre licite et pas illicite.
Gourmandise [ MP ]
30 septembre 2012 22:35
Salam

C'est un bon rappel et surtout de mettre en lien l'amour et l'islam ( cadre licite ).

L'islam ne nie par l'amour, de désirer quelqu'un,
Il y a une vision musulmane de la vie sexuelle, les principes islamiques sont la chasteté, la réserve, la fidélité et la stabilité sexuelle au sein d'un couple uni par le mariage.
et tout ceci est traité dans notre religion.

Au contraire il faut que les plus jeunes le sachent afin de les mobiliser pour une union licite car rien est interdit dans le cadre licite: tu aimes ton partenaire, tu désires ton partenaire, harmonie conjuguale et sexuelle etc etc

Ce qui m'etonne est que malheuresement il y a beaucoup de célibataires dans notre communauté alors que notre religion facilite le mariage.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/09/12 22:41 par Gourmandise.
ammoulaa [ MP ]
30 septembre 2012 23:07
Post très intéressant, construcif et enrichissant.

Que Dieu te récompense généreusement pour ces sagesses, ces connaissances et ces lumières que tu nous partages.
KimouZ [ MP ]
1 octobre 2012 00:34
Citation
Gourmandise a écrit:
Salam

C'est un bon rappel et surtout de mettre en lien l'amour et l'islam ( cadre licite ).

L'islam ne nie par l'amour, de désirer quelqu'un,
Il y a une vision musulmane de la vie sexuelle, les principes islamiques sont la chasteté, la réserve, la fidélité et la stabilité sexuelle au sein d'un couple uni par le mariage.
et tout ceci est traité dans notre religion.

Au contraire il faut que les plus jeunes le sachent afin de les mobiliser pour une union licite car rien est interdit dans le cadre licite: tu aimes ton partenaire, tu désires ton partenaire, harmonie conjuguale et sexuelle etc etc

Ce qui m'etonne est que malheuresement il y a beaucoup de célibataires dans notre communauté alors que notre religion facilite le mariage.
Wa alikoum salam wa rahmatoullah wa barakatouh, Gourmandise,

Il faut poser la question « Qui sommes-nous ? ». Sommes-nous un monde qui a gagné l’Amour d’Allah ou sommes-nous un monde qui a suscité Sa Colère ? Soyons francs avec nous-mêmes ! Au lieu de se focaliser sur le jugement des autres, jugeons-nous avant que ça trop tard ! Sommes-nous un monde qui se comporte d’une manière qui va lui ouvrir les portes des récompenses divines qui vont rendre sa vie paradisiaque ou sommes-nous un monde qui se comporte d’une manière qui va ouvrir sur lui les portes des châtiments divins, la géhenne sur terre ?

Observons nos comportements, on comprendra pourquoi on est arrivé là ! Observons nos comportements, on comprendra le pourquoi de ces maux et ces crises (pauvreté, analphabétisme, retard culturel, chômage, crises d’habitat, célibat, enfer conjugal, etc.) que notre monde est en train de vivre. Pas la peine de nous mentir ! Les personnes heureuses et satisfaites de leur vie sont une monnaie rare dans notre monde. Aujourd’hui, la dépression fait des ravages dans notre société. Presque tout le monde est malheureux, insatisfait, souffre sur terre… Tout ça, à cause de quoi ? A cause de nos comportements qui ont ouvert sur nous les portes de la Colère d’Allah.

Le Messager d’Allah (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Par celui qui teint mon âme dans Sa main, vous commanderez le bien et interdirez le mal ou bien vous ne serez certainement pas loin de voir Dieu envoyer sur vous un châtiment venant de Lui. Vous L’invoquerez alors et Il ne répondra pas à votre appel ».

On est un monde qui vit mal sa religion et qui viole incessamment ses enseignements. La corruption, la médisance, la calomnie, les faux-témoignages et les fausses rumeurs, l’exhibitionnisme, la fornication, la consommation des alcools, des tabacs et des drogues, etc., toutes ces interdictions sont devenues des pratiques courantes au monde de l’islam. Des mondes se sont même éloignés de la voie d’Allah jusqu’au point de devenir premier producteur du cannabis au monde et destination de luxe pour le tourisme sexuel… Avec ça, comment voulons-nous que les portes de la géhenne sur terre ne s’ouvrent pas sur nous ?!

En plus de vivre mal notre religion, on vit mal même notre dounia. Prenons l’exemple de la jeunesse marocaine ! 44 % des jeunes âgés entre 18 et 24 ans ne lisent jamais. 43 % de ces jeunes lisent de temps en temps. Et seulement 12,5 % de ces jeunes qui lisent régulièrement. 87,6 % de cette jeunesse ne pratique aucune activité artistique (musique, danse, théâtre, etc.) et 55,5 % de ces jeunes ne pratiquent jamais de sport… Avec ce mode de vie, comment voulons-nous que le bonheur frappe notre porte ?!

Dieu, le Tout Puissant, dit dans Son Saint Livre : « En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les gens le composant ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes ». (Sourate Ar Ra’d, verset 11)

Revoyons nos modes de vie et abonnissons nos comportements si on veut vraiment que les portes du bonheur s’ouvrent sur nous. Mais tant qu’on est des mauvais-pratiquants et des mauvais-viveurs, on n’aura qu’une société composée majoritairement des célibataires qui souffrent de leur célibat et des personnes mariées qui vivent l’enfer et les guerres dans leur vie de couple.

Citation
ammoulaa a écrit:
Post très intéressant, construcif et enrichissant.

Que Dieu te récompense généreusement pour ces sagesses, ces connaissances et ces lumières que tu nous partages.
Amine, Ammoulaa… Barakallahou fiki.
KimouZ [ MP ]
1 octobre 2012 14:14
Le besoin communicatif de la femme

Le principal reproche que les psychologues ont le plus souvent entendu de la part des femmes envers les hommes, lors des séances de thérapie conjugale, c’est que cette gent ne communique pas assez et elle n’est pas ouverte au dialogue. Les femmes ignorent presque tout sur les hommes et ne savent pas à quoi ils pensent en dehors du sexe.

Les femmes ont tout à fait raison dans ce reproche. Plus le temps passe, moins l’homme a tendance à se montrer communicatif dans l’intimité du couple. On agit souvent comme si notre partenaire était définitivement acquise, comme si on lui avait tout dit et qu’il n’était plus nécessaire de la tenir au-courant de nos pensées et nos sentiments ; et quand notre partenaire nous en fait la remarque, on lui répond qu’on ne veut pas la déranger avec nos préoccupations ou qu’il n’y a rien de spécial ou de nouveau à dire ou à raconter.

Il n’y aurait pas de problème si la femme ne possédait pas ce besoin constant de communiquer, de parler, et d’être écoutée, flattée, et satisfaite par l’homme. Si la communication pour l’homme veut dire « échange de l’information », pour la femme, elle signifie partage, intimité, et plaisir. Pour se sentir vivante, attirante, aimée, et en relation chaleureuse, la femme a besoin de s’exprimer verbalement. La femme retire beaucoup de plaisir à parler et à partager ses pensées et ses émotions. Elle ne parle pas pour résoudre un problème, mais tout simplement pour parler et se sentir en relation. Par contre, l’homme, rarement qu’il aime parler juste pour parler. L’homme cherche toujours des échanges courts et rapides qui lui permettent d’acquérir le maximum d’informations pratiques et utiles.

En général, les hommes donnent beaucoup d’importance à l’action et la réussite professionnelle et ses retombées sur le confort matériel du couple. Par contre, les femmes mettent l’accent sur la parole et la réussite romantique et ses effets sur l’harmonie du couple. Les hommes sont plus matérialistes que les femmes. Ils pensent que seule l’argent peut résoudre tout ce qui achoppe le couple. Par contre, les femmes croient que seule la communication verbale et émotive dans le couple qui peut régler tous les problèmes.

Femmes ! Si vous voyez que votre homme n’est pas prêt à papoter avec vous, vous n’avez qu’à utiliser vos armes ! Un peu de caresses et de chouchoutage aux oreilles est capable de rendre votre homme un stéréo qui fonctionnera sans arrêt jour et nuit ! Quant à vous les hommes, si vous voulez être heureux en couple, vous n’avez pas vraiment le choix ! Vous devez satisfaire le besoin communicatif de votre femme ! Si vous connaissez réellement la valeur érotique de votre échange, vous ne refuserez jamais d’acquiescer à la demande de votre partenaire lorsqu’elle vous demande : « Chéri, parle-moi ! ».

Dieu, le Tout Puissant, dit dans Son Saint Livre : « Vivez avec elles avec gentillesse ». Le Messager de Dieu (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Le Croyant qui a la Foi la plus parfaite est celui qui a le meilleur caractère. Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes ». Dans un autre hadith prophétique, il dit : « Quand la douceur est dans quelque chose, elle ne peut que l’embellir et quand elle est retirée, elle ne peut que l’enlaidir ».

Un homme qui n’est pas à l’écoute de sa femme crée le désordre dans son couple et permet à la distance, la froideur, la laideur de régner sa vie conjugale. Au lieu d’adopter l’attitude qui va embellir son couple, en agissant de la sorte, il rend sa vie amoureuse laide. Au lieu de faire sentir à la femme qu’elle est désirée et aimée, en agissant de la sorte, elle la pousse à croire qu’elle n’est plus aimée et qu’elle est devenue indésirable. Dans ce geste, il y’a un manque de respect à la femme et une ingratitude vis-à-vis de ses services, son apport, et ces efforts qu’elle fournit pour contribuer au bonheur et la réussite de son homme.

Un des droits de la femme, c’est être écoutée. Le croyant qui a la Foi la plus parfaite n’offense pas sa femme, ne la prive de son droit d’être écoutée. Cette écoute lui permet de réussir la compréhension de sa femme. Elle lui permet de composer harmonieusement avec sa psyché, savoir le mot juste et la bonne attitude qu’il doit adopter pour la réjouir et le mauvais comportement et les mauvaises réactions qu’il doit éviter pour ne pas rendre sa femme triste.

Sans cette compréhension, il y’aura toujours une distance et des barrières qui séparent l’homme de sa femme et empêchent la fusion de leurs âmes. Sans cette compréhension, l’homme demeurera dans l’ignorance de la nature de sa femme, ses attentes et ses désirs, et sera donc très mal-placé pour bien-accomplir son rôle d’être le fidèle serviteur que Dieu a chargé pour veiller sur la réussite et le bonheur de la femme sur terre… Homme ! Tu n’as pas d’autres choix en dehors de l’écoute de ta femme ! Tu n’as qu’à écouter ta femme si tu ne veux pas être responsable devant Dieu de la tristesse de ta femme et l’échec qu’a connu votre vie conjugale.
pouletroti [ MP ]
1 octobre 2012 15:24
KimouZ tu devrais faire des affiches avec ce genre de paroles et les afficher partout partout partout partout......
partout...
y'a combien de gens qui sont pas conscients de ca ?
dommage.
ammoulaa [ MP ]
1 octobre 2012 16:53
C’est toujours un plaisir de pouvoir te lire KimouZ.

Barakallahou fik pour ces rappels que tu nous fasses sur ce forum.
pes_messi [ MP ]
1 octobre 2012 18:51
@KimouZ
Je te rassure je ne suis pas contre le fait que les enfants soient des ignorants mais on est d'accord qu'il faut un peu de maturité pour enseigner ce domaine,ça doit se faire progressivement
KimouZ [ MP ]
2 octobre 2012 12:07
Citation
pouletroti a écrit:
KimouZ tu devrais faire des affiches avec ce genre de paroles et les afficher partout partout partout partout......
partout...
y'a combien de gens qui sont pas conscients de ca ?
dommage.
Merci Pouletroti… Soyons optimistes concernant l’avenir. Il y’a eu un changement positif de mentalité deux dernières décennies.
Citation
ammoulaa a écrit:
C’est toujours un plaisir de pouvoir te lire KimouZ.

Barakallahou fik pour ces rappels que tu nous fasses sur ce forum.
Wa fiki albaraka Ammoulaa.
Citation
pes_messi a écrit:
@KimouZ
Je te rassure je ne suis pas contre le fait que les enfants soient des ignorants mais on est d'accord qu'il faut un peu de maturité pour enseigner ce domaine,ça doit se faire progressivement
Je suis complètement d’accord avec toi, khouya Pes_Messi… avec un petit, il faut être très sage et avancer petit à petit.
KimouZ [ MP ]
2 octobre 2012 13:23
La jalousie maladive et les soupçons d’adultère

La jalousie amoureuse est un sentiment différent de la jalousie envieuse. Elle est un mélange de peur et de colère engendré par l’insécurité. On a peur de perdre ce dont on jouit ou dont on voudrait jouir. On a peur d’être privé d’une place privilégiée et d’un gain important que nous procure notre relation avec l’autre (ou qu’on rêve à nous procurer avec le temps). On craint que notre besoin affectif en cause soit frustré et que la réalisation de nos aspirations devienne impossible.

La jalousie amoureuse n’est pas malsaine en soi, au contraire, elle peut être bénéfique pour l’harmonie d’un couple. Mais… des fois quand elle dépasse les limites et devienne excessive, elle représente un danger qui menace la vie du couple et la vie privée de certaines personnes.

Je ne vais pas parler de la jalousie soft car elle est humaine, normale, et bénéfique pour l’harmonie du couple « un amour sans jalousie, ne mérite pas d’être nommé amour » «c’est un signe d’amour et un de ses stimulants » « ce peu de jalousie éveille un amour qui s’endort », mais je vais aborder la jalousie hard, excessive, autrement dit « la jalousie maladive ». Cette jalousie appartient au domaine de la névrose, elle est une angoisse sur la fidélité de l’autre. Elle consiste à imaginer des situations, des relations, des comportements d’infidélité de l’être aimé avec d’autres personnes.

Quand ta jalousie soft se transforme en hard et commence à perturber de façon durable la vie de ton couple, là, tu as besoin de consulter. Mais avant de consulter un psychothérapeute, tu peux passer par l’étape d’une autothérapie. Tu te mésestimes. Tu penses que tu ne mérites pas d’être aimé, et que ta scène amoureuse n’est qu’un hasard ou le fruit d’une erreur qui ne va pas tenir long feu. Tu te sens constamment en danger. Tu imagines que si un jour ton partenaire regarde un autre humain, il va le trouver mieux que toi, il s’apercevra que tu ne vaux rien, et il t’abandonnera pour partir vivre dans ses bras. Tu dois comprendre que ta jalousie excessive est une sorte de maladies sentimentales, et chaque maladie a un remède. Tu dois accepter que ta jalousie maladive et ton excès de colère soient liés à tes complexes, tes faiblesses « précisément à ton manque de confiance en tes capacités de séduction » et à tes défauts liés au manque de confiance en l’autre.

Dieu, le Tout Puissant, dit dans Son Saint Livre : « Ô vous qui avez cru ! Evitez beaucoup de conjectures (soupçons), certaines conjectures sont un péché ». Le Messager d’Allah (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Méfiez-vous de la présomption car la présomption est le parler le plus mensonger ».

Qui dit jalousie maladive, dit doutes excessifs, dit soupçons d’adultère. La confiance, un des piliers majeurs de la réussite amoureuse, disparaît et laisse la place vide pour que les doutes excessifs et les soupçons d’adultère s’y installent. On commence à diaboliser l’image du partenaire en face et voir en lui un infidèle prêt à trahir sa compagne avec une autre personne voire d’autres personnes… et ce soupçon est grave, très grave même.

Essaie de développer ta confiance en l’autre et enterrer ces soupçons que le Satan utilise pour pourrir ta vie et te pousser à être injuste vis-à-vis de ton partenaire. Ne sois pas comme ces peuples qui se sont laissés emporter par la jalousie maladive et ce qu’elle génère comme doutes excessifs jusqu’au point de devenir des siphonnés qui enferment leurs partenaires entre quatre murs et les privent de leur liberté et leurs droits à la réussite estudiantine et professionnelle.

Il faut aussi que tu travailles ta confiance en toi. Il faut que tu sache qu’aux yeux de ton partenaire, tu es une personne exceptionnelle, et qu’il est impossible que l’autre t’abandonne pour quelqu’un d’autre ; et s’il t’abandonne un jour, ça sera lui le perdant -pas toi- et cela n’est pas la fin du monde. Tu dois être sûr et certain que dans tous les cas, tu n’auras que ton destin « le bien est ce que Dieu a proscrit pour toi » « peut être que tu n’aimeras pas une chose alors qu’elle est dans ton bien ; et peut être que tu vas aimer une chose alors qu’elle contient du mal pour toi ».

Essaie de maîtriser tes sentiments et tes réactions. Evite ces sensations de jalousie « à vrai dire, essaie de les maîtriser » ; cette jalousie est un blocage des énergies (amour et bonheur) que tu émets et également que tu reçois ; ces énergies bloquées pourraient être mises au service de ton ascension et de ta réussite dans ta relation conjugale.

Si cela ne marche pas bien, il devient nécessaire de consulter un psychothérapeute pour trouver des solutions au-delà des tentatives effectuées. Sans oublier le plus important durant les deux cycles thérapeutiques : la prière et la lecture du Coran.
KimouZ [ MP ]
3 octobre 2012 15:08
L’arabo-musulmane et l’insatisfaction sexuelle

Il ne fait nul doute que des relations sexuelles répondant aux aspirations des partenaires contribuent de façon importante à leur bien-être, à court et à plus long terme. Malheureusement, l’ignorance populaire en matière de sexualité ne facilite certes pas la réalisation de la satisfaction sensuelle et rend la vie sexuelle très délicate.

La sexologie est un domaine tabou dans le monde arabo-musulman et certaines mentalités machistes ne donnent aucune valeur à la satisfaction sexuelle féminine et ne parlent d’assouvissement des désirs sexuels que du point de vue masculin. Ces machistes ignorent que la femme a aussi des besoins sensuels et qu’elle s’accroche plus à l’homme qui l’épanouit érotiquement. Ils ignorent que si on est capable de satisfaire les besoins sensuelles de la femme au plus haut degré, on en gagne aussi et on aura également plus de succès avec elle.

Le Messager d’Allah (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Ne la pénètre pas tant qu’elle n’a pas autant de désir que toi, afin que tu ne jouisses pas avant elle. Embrasse-la, fais-lui des clins d’œil, caresse-la, et lorsque tu vois qu’elle a atteint le même niveau de désir que le tien, pénètre-la ».

Un grand nombre des arabo-musulmans ignorent que la femme a besoin de se sentir en harmonie dans sa relation avec son conjoint pour éprouver plus de satisfaction sexuelle. Ils ignorent que la femme a besoin des préliminaires (caresses, câlins, flirt, etc.) et du romantisme au cours de la relation sexuelle pour éprouver le plaisir charnel. Ils ignorent que les perceptions machistes faisant de la femme un être inférieur manquant de raison, ne servant qu’à l’exploitation sexuelle, le ménage, la cuisine et l’éducation des enfants, créent le désamour et le dégoût des hommes.

Pour illuminer ces ignorants, la femme arabo-musulmane doit se débarrasser de sa timidité excessive et casser son silence pour communiquer à l’homme arabo-musulman ses désirs et ses besoins sensuels et sexuels. L’arabo-musulmane doit savoir qu’il n’y a aucun mal dans la communication de ses envies à son partenaire et se rappeler qu’à force de communiquer, on apprend des nouvelles choses ; la moindre des choses est découvrir nos faiblesses et corriger nos défauts. La communication nous aide à avancer dans la compréhension de la nature humaine de notre partenaire pour composer harmonieusement avec son psychique en apprenant comment le surprendre, le faire rire, stimuler sa curiosité, le réconforter, l’émerveiller, l’épanouir sexuellement, et bien prendre soin de lui.

Dieu, le Tout Puissant, dit dans Son Saint Livre : « Vivez avec elles avec gentillesse ». Le Messager de Dieu (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Le Croyant qui a la Foi la plus parfaite est celui qui a le meilleur caractère. Les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes ».

Des hommes arabo-musulmans se plaignent de la froideur sexuelle de leurs femmes. Ces hommes doivent savoir qu’ils ont affaire à des femmes qui aiment se sentir aimées pendant et en dehors de l’acte sexuel sinon elles vont finir par devenir froides. Toute pratique sexuelle dénudée d’amour n’est pas la bienvenue chez ces femmes. Il faut que l’amour soit en jeu sinon ça va bloquer pour ces femmes. Ces femmes, ne sont pas des femmes complexées, des femmes nulles au lit. Ces femmes sont seulement dans le besoin d’un homme qui saura composer harmonieusement avec leur psyché, elles sont surtout dans le besoin d’un homme qui respecte leur identité et pas d’un machiste qui manque de respect la femme avec ses idées et ses perceptions machistes.

En donnant l’impression à ces femmes qu’elles sont pour l’homme seulement des objets sexuels et des bonnes à s’occuper des tâches ménagères et l’éducation des enfants, elles vont finir par développer la phobie de l’amour et le dégoût de la pratique sexuelle. Elles vont repousser leur homme et éviter le maximum possible le rapport charnel avec lui. Tant que cet homme est dans l’incapacité d’assouvir leur soif de se sentir respectées et aimées, dans leurs bras, il ne va jamais être la bienvenue.

Pour changer cette situation et mettre fin à cette froideur sexuelle et ce dégoût de l’amour, l’arabo-musulman n’a qu’à céder à son machisme, respecter la femme et la traiter de la meilleure des manières, et lors de l’acte charnel, accompagner ses caresses, ses bisous, ses pénétrations d’un échange amoureux. Les mots doux sont des petites attentions qui épicent le plaisir, excitent au maximum les femmes, ce qui va permettre à l’arabo-musulman de résoudre ses problèmes au lit et avoir droit à des bons moments de plaisir charnel.
Gourmandise [ MP ]
3 octobre 2012 22:58
Salam alaykoum KimouZ

J'ai lu ta reponse avec intérêt et j'ai envie d'aborder notre éducation sociale, beaucoup d'entre nous ont perdu des valeurs fortes impliquées et intégrées dans notre pratique religieuse. Ces valeur sont compromises au détriment d'un nouveau mode de vie avec certes des comportements ambigus et douteux.
Je tiens a t'évoquer cet aspect car pour moi c'est ce qui fait que dans notre communauté beaucoup ne font pas le lien entre l'islam et l'amour avec tous les items que tu as cité : le respect, la confiance etc

Tout cela se perd aujourd'hui et ce n'est pas propre à notre communauté mais disons que notre religion donne des bases clairs et facilte le mariage et cest pourquoi je suis très étonnée et sidérée de voir l'ampleur du célibat aujourd'hui.

Aussi je remet en cause ' l'individualisme" qui est pour moi une évidence à ce grand mal etre et malaise, et l'individualisme rend les relations difficiles, pour te l'illustrer par un exemple toujours dans le cadre de ton sujet : par ex il y a 20 ou 30 ans voire la génération de nos parents, il y avait de la solidarité et beaucoup moins d'égocentrisme on pouvait te presenter un ami qui voulait se marier, te mettre en relation avec une soeur qui cheche un homme pour le mariage etc avec les règles et cadre religieux.

Aujourd'hui cest terminé cette "generation" cest chacun pour soi, une soeur mariée ne pensera meme pas à te presenter un homme désireux de se marier, elle est mariée et les relations aujourd'hui resultent d'une manière intentionnelle ou non à de l'égoisme.


Maintenant je souhaite rebondir sur ta reflexion sur le "retard culturel" et la je ne suis pas d'accord, il ne faut pas tout melanger, et il ne faut pas stigmatiser notre communauté par ce terme. Pourquoi car tout simplement " la culture " est un ensemble de normes et de valeurs et que ces normes sont propres à chaque pays. Donc cest un patrimoine culturel.

Connais tu la théorie de Darwin ? sur la compétition pour la survie entre les différentes sociétés humaines....les sociétés qui subjuguent ou détruisent les autres sont les fruit réussi d'une compétition qui a selectionné des traits culturels

L'offre culturelle est variée et en developpement. Un exemple : je peux dire que la France a un retard culturel sur les maisons écologiques ...


Ensuite quand tu dis " jugenons nous avant qu'il ne soit trop tard"
malheuresement nous ne sommes pas parfait et dans toutes les religions tu as des personnes plus ou moins mauvaises, plus ou moins correctes etc etc
La calomnie, la médisance, la corruption, les rumeurs, ont toujous existé et ce n'est pas propre a nous.

J'ai envie de dire que justement quand tu parles de l'aspect culturel cest que des "étrangers" viennent détruire notre patrimonie culturel qui n'est pas en retard mais qui etait plus ou moins sain comparé aux autres pays. Ces "étrangers" viennent exploiter notre culture, viennent la modifier, et cela a tjs eté comme ca.

Je ne sais pas si tu connais Manilowki a anthropologue qui avait étudié une communauté autochtone, il vivait avec eux, avait appris leur langue, leur culture, leurs comportements, et les étudiait à son retour dans son pays avait ramenait avec lui tout ce patrimoine culturel et pourtant cetait une communauté " pas tres moderne" mais il voulait venir exploiter leur culture.

Juste pour te montrer que notre culture est peut etre convoitée pour ces valeurs et non le contraire.

Malheuresement nous sommes moins solidaires dans notre communauté c'est ce que je deplore grandement.
Fassia92 [ MP ]
4 octobre 2012 03:19
Salam Alaykoum,

Magnifique ton poste KimouZ.
KimouZ [ MP ]
4 octobre 2012 13:20
Citation
Gourmandise a écrit:
Salam alaykoum KimouZ

J'ai lu ta reponse avec intérêt et j'ai envie d'aborder notre éducation sociale, beaucoup d'entre nous ont perdu des valeurs fortes impliquées et intégrées dans notre pratique religieuse. Ces valeur sont compromises au détriment d'un nouveau mode de vie avec certes des comportements ambigus et douteux.
Je tiens a t'évoquer cet aspect car pour moi c'est ce qui fait que dans notre communauté beaucoup ne font pas le lien entre l'islam et l'amour avec tous les items que tu as cité : le respect, la confiance etc

Tout cela se perd aujourd'hui et ce n'est pas propre à notre communauté mais disons que notre religion donne des bases clairs et facilte le mariage et cest pourquoi je suis très étonnée et sidérée de voir l'ampleur du célibat aujourd'hui.

Aussi je remet en cause ' l'individualisme" qui est pour moi une évidence à ce grand mal etre et malaise, et l'individualisme rend les relations difficiles, pour te l'illustrer par un exemple toujours dans le cadre de ton sujet : par ex il y a 20 ou 30 ans voire la génération de nos parents, il y avait de la solidarité et beaucoup moins d'égocentrisme on pouvait te presenter un ami qui voulait se marier, te mettre en relation avec une soeur qui cheche un homme pour le mariage etc avec les règles et cadre religieux.

Aujourd'hui cest terminé cette "generation" cest chacun pour soi, une soeur mariée ne pensera meme pas à te presenter un homme désireux de se marier, elle est mariée et les relations aujourd'hui resultent d'une manière intentionnelle ou non à de l'égoisme.


Maintenant je souhaite rebondir sur ta reflexion sur le "retard culturel" et la je ne suis pas d'accord, il ne faut pas tout melanger, et il ne faut pas stigmatiser notre communauté par ce terme. Pourquoi car tout simplement " la culture " est un ensemble de normes et de valeurs et que ces normes sont propres à chaque pays. Donc cest un patrimoine culturel.

Connais tu la théorie de Darwin ? sur la compétition pour la survie entre les différentes sociétés humaines....les sociétés qui subjuguent ou détruisent les autres sont les fruit réussi d'une compétition qui a selectionné des traits culturels

L'offre culturelle est variée et en developpement. Un exemple : je peux dire que la France a un retard culturel sur les maisons écologiques ...


Ensuite quand tu dis " jugenons nous avant qu'il ne soit trop tard"
malheuresement nous ne sommes pas parfait et dans toutes les religions tu as des personnes plus ou moins mauvaises, plus ou moins correctes etc etc
La calomnie, la médisance, la corruption, les rumeurs, ont toujous existé et ce n'est pas propre a nous.

J'ai envie de dire que justement quand tu parles de l'aspect culturel cest que des "étrangers" viennent détruire notre patrimonie culturel qui n'est pas en retard mais qui etait plus ou moins sain comparé aux autres pays. Ces "étrangers" viennent exploiter notre culture, viennent la modifier, et cela a tjs eté comme ca.

Je ne sais pas si tu connais Manilowki a anthropologue qui avait étudié une communauté autochtone, il vivait avec eux, avait appris leur langue, leur culture, leurs comportements, et les étudiait à son retour dans son pays avait ramenait avec lui tout ce patrimoine culturel et pourtant cetait une communauté " pas tres moderne" mais il voulait venir exploiter leur culture.

Juste pour te montrer que notre culture est peut etre convoitée pour ces valeurs et non le contraire.

Malheuresement nous sommes moins solidaires dans notre communauté c'est ce que je deplore grandement.
Wa aliki salam wa rahmatoullah wa barakatouh, Gourmandise.

« Les idées dominantes sont les idées de la classe dominante » Karl Marx

Marx ne s’est pas trompé sur ce point. Les faibles cherchent souvent à singer les forts. Les pauvres, par socialisation anticipatrice, ils cherchent à imiter les riches. Les citoyens lambda font la même chose avec l’élite intellectuelle voire leurs stars de la TV. Etc.

Au monde arabo-musulman, la classe dominante se compose de l’émir des croyants, son conseil des ulémas, ses ministres, sa famille et ses privilégiés. C’est cette classe qui domine et influence par son idéologie la classe dominée, les masses populaires.

Cette classe dominante dès qu’elle commence à exiger des dots astronomiques aux hommes qui cherchent à épouser ses filles, c’est presque tout un peuple qui va l’imiter dans sa pratique et commencer à exiger des dots élevés. Cette imitation bête de la classe dominante va compliquer le mariage et permettre au célibat de faire des ravages dans la société arabo-musulmane… et c’est ce que nous voyons aujourd’hui !

La classe dominée est une classe composée en grande partie des analphabètes et des moutons qui suivent bêtement & aveuglement tout ce qui brille même s’il est loin d’être or. C’est une classe composée en grande partie des individus qui ont mis leur cerveau en mode OFF et ne méditent plus sur ce qu’ils suivent comme idées et imitent comme comportements. Elle n’arrive pas à comprendre qu’en singeant des modèles qui se sont beaucoup éloignés de l’islam, elle se complique la vie et sèment le désordre et la corruption dans sa société.

L’imitation de la classe dominante ne se limite pas à ce niveau. Cet individualisme-égoïste que tu reproches à la société arabo-musulmane est un des effets de cette imitation de la classe dominante. La sacralisation des « émirs des croyants » et leurs « cheikhs de l’islam » est une arme à double-tranchant qui peut faire du monde arabo-musulman un beau monde comme elle peut faire de lui un monde plein de vices.

Le cerveau humain joue le même rôle des préservatifs lors des rapports charnels. Mis en mode OFF, la société va choper les virus idéologiques qui animent la pensée des « émirs des croyants » et leurs « cheikhs de l’islam » et va être contaminée par leurs vices et leurs passions malsaines.

C’est ce qui se passe aujourd’hui au monde arabo-musulman. En sacralisant des « émirs des croyants » et des « cheikhs de l’islam » corrompus et bourrés de vices, qui n’exploitent pas leur pouvoir pour rendre service à leur société mais pour rendre service à leurs propres intérêts, la société devient comme eux « individualiste » et « égoïste ». Comme eux, on commence de chercher à avancer solo tout en laissant le reste (nos frères, nos sœurs, nos cousins, nos voisins, nos amis, etc.) dans le retard, ce qui donne des coups durs au solidarisme et permet à l’individualisme-égoïste de faire des ravages dans la société.

Un point que je veux signaler, quand je critique la culture et la mentalité dominantes, je ne vise pas l’islam, mais je vise cette sale culture qui a pris sa place et qui fait du monde de l’islam un monde arriéré et un des sociétés les plus corrompus au monde.

Citation
jasmineSmiling Smiley a écrit:
Salam Alaykoum,

Magnifique ton poste KimouZ.
Wa aliki salam wa rahmatoullah wa barakatouh, Jasmine,

Venant de toi, ça fait plaisir… Rabbi ykhallik.
KimouZ [ MP ]
4 octobre 2012 14:58
Le premier regard est le tilt de départ

Le Messager d’Allah (sws) dit dans un de ses nobles hadiths prophétiques : « Allah est Beau et aime la beauté ». Dans un autre hadith prophétique, il dit : « Allah aime voir les effets de Sa bénédiction sur Son serviteur ». Aïcha (rda) nous rapporte dans un de ses hadiths : « J’avais l’habitude de parfumer le Messager d’Allah (sws) avec les meilleurs parfums disponibles jusqu’au point de constater la lueur du parfum sur sa tête et sa barbe ».

La première chose que l’homme observe dans sa femme et la femme observe dans son homme, c’est l’apparence physique. Ce premier regard est le tilt de départ. Il a le pouvoir de provoquer l’attirance et déclencher des sensations érotiques intenses comme il a le pouvoir de provoquer la répulsion et donner naissance à une antipathie qui nous sépare et nous éloigne du partenaire en face.

Le premier regard possède un effet instantané. Captée par les récepteurs sensoriels, transmise par des voies directes et croisées, l’image du partenaire arrive à l'écorce cérébrale qui va l’analyser puis transmettre les réponses et le résultat adoptés aux autres organes. Le résultat de cette analyse cognitive et les réponses transmises aux autres organes donnent lieu à différentes attitudes psychiques, somatiques et comportementales, qui varient selon la nature et la qualité de la perception reçue. Si le résultat de cette analyse cognitive est positif, ça passe. S’il est négatif, ça casse.

Pour avoir plus de chances que ça passe, homme et sa femme, les deux doivent bien prendre soin de leurs corps. Ils doivent travailler leur apparence de façon qu’ils soient tout le temps séduisants. Ils doivent tout mettre en œuvre pour entretenir leur force séductrice et être toujours élégants et rayonnants.

Le choix de leurs vêtements et leurs parfums doit être effectué avec soin. Le style de la coiffure doit être bien adapté à leur morphologie. La femme, ses techniques de maquillage doivent être choisies d’une façon qui lui permettra d’apparaître sous son meilleur jour. Homme et sa femme, les deux doivent être suffisamment intelligents dans le choix des looks impeccables qui leur permettra de réussir le premier regard « le tilt de départ » et d’être constamment désirables.
Gourmandise [ MP ]
7 octobre 2012 22:05
Salam KimouZ

Je trouve dommage que ton post suscite peu de réactions.

Sinon je rejoind ton avis quand tu parles d'imitation d'autre pratiques etc effectivement on efface certaines valeurs de notre cultture, tradition et relgion au détriment d'autres choix: matériel, confort, facilité

Malheuresement certaines mentalités nuisent à notre patrimoine religieux, culturel.

L'environnement social dans lequel vit l'homme influence son comportement en géneral et surtout sa vie familiale, affective et intime. On peut en tirer un constalt plutot negatif : vision deformée des valeurs morales, éducation floue etc...

J'aimerais souligner aussi autre chose mais tu ne seras surement pas d'accord avec moi mais je remarque que l'homme ( et la je cite le sexe masculin) assume difficilement ses responsabilités sociales, cherche la facilité et ignore ses obligations familiales, combien de fois j'ai entendu des histoires ou l'homme preferait rester à la maison et laisser sa femme travailler ( la femme subissait) , ou l'homme est dehors avec ses copains et ne partage aucuns moments avec son fils pour lui transmettre des valeurs, ou l'homme cherche l'appat du gain et rentre dans un cercle vicieux ....

Bon ce soir je me suis un peu egarée mais le mariage et l'amour en Islam est un sujet tres tres interessant, à developper et à partager.
Gourmandise [ MP ]
7 octobre 2012 22:14
Citation
KimouZ a écrit:


La première chose que l’homme observe dans sa femme et la femme observe dans son homme, c’est l’apparence physique. Ce premier regard est le tilt de départ. Il a le pouvoir de provoquer l’attirance et déclencher des sensations érotiques intenses comme il a le pouvoir de provoquer la répulsion et donner naissance à une antipathie qui nous sépare et nous éloigne du partenaire en face.

Effectivement l'Islam apprécie cette séduction conjuguale et l'encourage. Il faut montrer une image positive a son conjoint , séduire est le premier pas pour une relation sexuelle reussie.
Une etape necessaire pour ne pas que chacun soit frustré, qui peut entrainer une certaine froideur dans les relations sexuelles, et parfois peut faire eclater le mariage.....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook