Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Mariage cousin qui vire au CAUCHEMAR !!!
C
3 mai 2017 17:15
Salem Ahleykoum si j'écris ici c'est pour vous faire partager mon histoire et vider mon cœur. A 17 ans j'ai rencontré 1 garçon mais pas n'importe lequel 1 membre de ma famille, c'est mon cousin (nos arrières grands pères étaient frères) bref on habitait pas dans la même ville et plusieurs km nous séparaient.. Mais cela ne nous a pas empêcher de nous fréquenter. Nos familles se connaissaient à peine puisqu'elles se sont éloignés. Très tôt il a été question de mariage, c'était le coup de foudre (enfin pour moi). La distance faisait qu'il me mentait sur ce qu'il faisait dans sa vie, il avait des activités illicites que j'ai découvert tardivement et il n'était pas clean non plus! J'ai fait mon max pour le remettre dans un chemin meilleur et tout faire pour ne pas qu'il retourne en prison comme dans son passé. J'avais l'impression que ça avait fonctionné! Je lui est posé 1 ultimatum, soi moi soi ce qu'il faisait et il m'a choisi évidemment en me promettant de trouver du travail. J'étais dans mes études, étant donné que je souhaitait faire ma vie avec lui et qu'en plus nous étions liée par la famille je ne voulais que son bien. Je voulais qu'on est une vie futur des plus normal, que nous travaillons tout 2 et que nous soyons dans le droit chemin vous comprenez c'est normal? Ça avait l'air de marcher, il avait trouvé du taff c'était un CDD mais pour un début c'est bien et mieux que rien. C'était un job correct dans la compta, j'avais vue de mes yeux son contrat et la confiance c'était réinstallée. Notre relation a duré 2ans avant qu'il ne décide de venir me demander en mariage, disons qu'il avait 26ans et qu'il me disait qu'il voulait se marier avant 30ans, qu'il était sur que c'était moi bref j'étais jeune et je nageais en plein bonheur à a peine 19 ans en même temps vous me direz... Ce fameux cousin a ces propres parents qui sont mariés entre cousin germain. Il a le même nom de jeune fille que maman, et lorsque j'ai annoncé à mes proches le mariage ils étaient stupéfait! Ils ont donc fait le déplacement jusqu'à chez moi pour faire la demande. Les 2 familles ce sont entendus, sa Mere était ravis que son fils épouse une fille de la famille et nos pères ce sont mit d'accord. A première vue mon futur mari (à cette époque), plaisait à toute la famille, aussi bien dans sa profession, son attitude, sa croyance religieuse que son apparence physique. On était ravit et en plein préparatif, plus amoureux que jamais. On a d'abord fait 1 petit fiançailles chez moi, en petit comité puis le mariage à Paris (d'ou il est originaire) Après notre fiançailles, nous sommes partis en week end a Disney et j'ai découvert qu'il avait 3 téléphones! J'ai pas eu le temps de beaucoup fouillé, mais j'ai vue plein d'appel en absence plutôt nocturne d'une Leïla (que je ne connaissais pas) donc j'ai vite prit son numéro et puis j'ai également vue qu'il parlait bisness sur le 3eme portable. J'étais choqué abasourdit, alors je voulait lui en parler mais j'ai préféré appeler la femme en question pour crée un effet de surprise et Peter mon cable après. Dès que je suis rentré, j'ai appelé la fille et je suis tombé des nus! Elle m'a dit que ça faisait des mois qu'elle hésitait à m'appeler et que mon fiancé était en couple avec elle également. Elle n'a rien voulu dire de plus, mentionnant que je ne le connaissais pas qu'il était agressif et violent et que s'il savait qu'elle m'avait parler il allait la tué, mais qu'il lui avait parlé qu'en bien de moi et qu'il lui avait dit que j'étais sa cousine et qu'il comptait m'épouser. J'ai pris 1 billet de train et je suis monter sur Paris le lendemain. Je lui est dit que j'étais au courant pour la fille et pour son bisness qu'il n'avait pas arrêté. Je voulais le confronter face à face et non pas par téléphone, il aurait eu le temps de trouver 1 excuse, des mensonges et de réfléchir à ce qu'il allait bien pouvoir dire pour se sortir du pétrin. Il me dit "Écoute j'ai jamais arrêté ce que tu m'as demandé mais si je continue c'est pour nous 2, pour qu'on manque de rien t'es encore étudiante donc je veux que tu es tout ce dont tu auras besoin sous mon toit je vais prendre la relève de ton père et je me doit de te combler. je t'ai mentis le taff ça fait 3 mois que j'ai arrêté, on m'a pas renouvelé et j'ai pas chercher autre chose mais d'ici le mariage je trouverai parce qu'après 1 fois qu'on se Mari je LACHE tout pour toi.. Et pour Leïla c'est pas ce que tu crois c'est une folle, c'est 1 vieille de 49ans et c'est ce qu'on appel 1 "nourrice" elle garde toutes mes affaires et je la rémunère en conséquence. Sauf que ça fait longtemps que je bosse avec elle et avec le temps elle est tombé amoureuse de moi, quand tu lui a dit qui t'étais elle a dû saisir l'occasion pour te retourner le cerveau, parcontre je te ment pas des fois mais c'est rare quand je suis vraiment KO il m'est arrivé de dormir chez elle mais ça arrive 1 fois tous les je ne sais Combien de Temps. je met la suite aprè
C
3 mai 2017 17:19
Si tu me crois pas, on va la voir de suite et tu verra!" J'étais déçu et je lui est expliqué que la richesse ça ce construisait a 2, que je n'étais pas matérialiste donc je me fou de l'argent qu'il a surtout qu'il N'y a aucune Baraka dedans étant donné que c'est du Haram mais j'étais partante pour aller voir Leïla. En effet elle paraissait âgée, elle avait la même voix que j'avais pu entendre la veille et pour faire court elle m'a redonné la même version que mon fiancé et s'est excusé elle pensait pas que je ferais le déplacement, j'étais en furie j'y croyais qu'à moitié et je suis parti en hurlant que j'allais voir sa Mere (j'étais sur place) et que le mariage était annulé. Il m'a rattrapé, on hurlait dans la rue et il a tenu des propos à mon égard comme jamais, je l'ai vue dans 1 état ou j'avais la sensation que c'était moi qui avait fait quelque chose de grave et non lui. Je suis allé dormir chez mon oncle (frère de ma Mere) qui vit aussi la bas et la nuit porte conseil. J'avais besoin de me confier et d'avoir l'avis de quelqu'un mais qui ? Étrangement j'avais honte, il faut se mettre à ma place c'était l'homme que j'aime et je me faisait trahir alors que la machine du mariage était en marche! Je me suis retourné vers ma meilleur amie. Elle m'a dit que cette femme lui paraissait étrange et que mon fiancé ne l'avait pas prévenu de mon arrivé comme je ne l'ai pas lâché d'une semelle. Sa version cohincidait avec ces activités, elle m'a donc conseillé d'en reparler avec lui et de le revoir. C'est ce que j'ai fais, il s'est excusé pour la veil, il a même pleuré, il m'a juré sur tout que cette personne n'était pas sa maîtresse et puis quelle idée d'être avec une femme âgée alors que s'il voudrait vraiment me trompé il se serait dirigé vers 1 personne plus jeune.. Il y a eu 1 froid pendant quelques temps, pas d'appel, on se voyait pas, il y avait seulement nos familles qui se contactaient pour les préparatifs et il envoyait des bouquets chez moi tous les jours jusqu'à qu'on s'arrange tout doucement et que tout ça ne devienne plus que de l'histoire ancienne. Ça a fonctionné, il a fait des efforts et il a trouvé du travail, 1 CDI. On a fait toutes les démarches pour m'inscrire dans une école sur Paris, puis il avait trouvé un apparte.. Que de bonnes augures pour la suite! Je me suis mariée à 20ans et lui 27. J'étais heureuse d'avoir enfin réussi à l'épouser, a faire en sorte qu'il arrête toutes ces conneries et à passé outre son histoire de la folle. On commençait notre petite vie de mari et femme. Mais très vite tout a changé ! Il était jamais la, il rentrait à des heures très tardives, il me réveillait en pleine nuit pour avoir des rapports Hachakoum. J'étais encore étudiantes et le seul moment où je le voyais c'était vers les 3-4h du mat et pendant quelques jours je le voyait dormir quand je me levais pour aller en cour. Donc je le réveil en lui demandant, tu vas pas travailler ? Tu vas être en retard et là il me réponds laisse moi dormir je travail plus.. Il avait arrêté de bosser 3mois après notre mariage, il a eu recour à 1 licenciement à l'amiable sans même me prévenir, n'y me tenir informer de sa décision. J'étais hors de moi, pendant plusieurs jours je ne lui est pas adressé la parole mais j'avais personne vers qui me tourner, ma famille étant loin je ne voulais pas les inquiétés et leur faire part de mes problèmes de couple. Il continuait de rentrer de plus en plus tard et ne respectait rien, la seul chose qu'il laissait c'était sa CB ou de l'argent pour que je fasse les courses et paye les factures. Sachez bien que son traintrain a duré pendant 4mois supplémentaires et qu'en 4mois jamais je n'ai touché 1centimes de ce qu'il me laissait, je refusais d'utiliser son argent pour payer la nourriture ou mes vêtements... Je faisais ce que je pouvais avec mes bourses et je travaillais dans des centres de loisir ayant le Bafa ou le week end dans des grandes surfaces, j'étais débrouillarde autant qu'il le fallait et son argent je le rangeais dans un tiroir. Je l'harcelait au téléphone pour savoir où il était mais jamais il ne répondait. Quand il rentrait je demandait où il était et ce qu'il faisait mais monsieur me disait qu'il avait plus de batterie, qu'il était avec des potes. qu'il n'avait pas vue l'heure passer, qu'il était chez ses parents ou ses frères et sœurs ou encore mieux parfois il disait qu'il avait des choses à faire ou à régler, je n'en pouvais plus, j'étais à bout de force, je pleurais, je n'arrivais plus à me concentrer dans mes cours, j'étais dépassé, mon mari n'était pas l'homme que je croyais et un beau jour voyant que la situation ne se réglait pas j'ai décidé de partir de claquer la Porte. Je suis retourner chez mes parents pendant quelques jours, sans dire la vérité, j'ai prétexté que mon mari travaillait en déplacement et que j'en est profité pour passer faire un petit coucou. Vous savez quel est le pire ? (Suite en plusieurs textes c'est assez long désolé)
C
3 mai 2017 17:21
C'est que je suis parti un samedi matin et il s'en est aperçu dans la nuit de dimanche à lundi, il est resté presque 48h sans rentrer... Il m'a laissé un message sur mon répondeur en disant "T'es ou? Je viens de rentrer et t'es pas la, c'est normal que tu quitte la maison sans prévenir et que tu dors ailleurs? T'es avec qui? Rappel moi!"Pendant plusieurs jours il essayait de me joindre mais je filtrait ses appels j'étais au plus mal. Ensuite il me laisse 1 message limite en larme en me disant qu'il était désolé s'il rentrait pas de la nuit c'est qu'il était retourné dans les affaires, qu'il m'aimait, que je méritait pas ça, j'étais la femme de sa vie et qu'on était de la même famille ça pouvait pas se passer comme ça entre nous, c'était l'hechouma et là il m'a dit si tu rentre pas d'ici demain j'appel tes parents pour leur dire que t'as pas dormi à la maison.. Le truc c'est que mes parents savaient puisque j'étais chez eux et pas ailleurs El Hamdûlilah, je me serais "enfuis" ou "réfugié" dans aucune autre maison que le foyer de mes parents! Cependant ils ne savaient pas que mon mari n'était pas au courant et je ne voulais pas créé de problème. J'étais hechmana d'en parler à ma famille, je voulais gérer mes soucis seul à vrai dire sans impliquer personne. Donc le lendemain je l'ai appelé je lui est dit que j'étais chez mes parents et que j'allais rentré d'ici 2-3 jours. Il propose de me rejoindre et qu'ensuite on partirait dans le sud pour se retrouver. Il vient chez mes parents, ils étaient ravis de le recevoir et il faisait le gendre modèle, je boulonnais de l'intérieur mais mes parents l'appréciaient tellement que je ne voulais pas ternir son image au près d'eux. Bref on part quelques jours, on discute, on communique, on s'explique, je lui dit clairement que s'il ne change pas je n'hésiterais pas à partir, que j'étais jeune et que j'avais la vie devant moi (pour le faire réagir)! Ça marche, il a 1 sorte de prise de conscience à ce moment là et on rentre. Tout va pour le mieux, il retrouve du travail grâce à 1 ami, on donne l'argent que j'avais refuser de toucher pendant plusieurs mois à des personnes démunis et une association. Je poursuis mes études, il rentre après le travail tous les soirs, notre vie de couple s'épanouit de plus en plus, il se met à m'aider dans les tâches domestiques, on organise un week end chez ma famille (ils vivent un peu loin) 1fois par mois, on voyage, on profite, franchement j'étais bien et je me disais enfin j'y suis arrivé et enfin j'ai le droit de goûter au bonheur du mariage. Tout continue et se passe pour le mieux et puis je tombe enceinte! J'avais 21 ans et j'étais en dernière année d'école infirmière, mais j'étais très heureuse et c'était une excellente nouvelle étant donné qu'entre le papa et moi tout se déroulait à merveille! Mon début de grossesse ce passe bien, il est au petit soin et très content d'être papa. On apprend que c'est des jumelles et la que du bonheur et beaucoup d'excitation! On commence à chercher des prénoms, on réfléchit.. Et ma belle famille qui jusqu'ici avait été exemplaire avec moi, s'est mise à être de plus en plus omniprésente dans mon ménage à partir de mes 6/7 mois de grossesses et je venais d'être diplômé infirmières j'avais donc terminé les cours et du coup j'étais très souvent à la maison. Il faut savoir que j'avais d'excellent rapport avec mes belles sœurs et ma belle Mere surtout, un amour. Elle me défendait constamment et prenait toujours mon parti. Je passais la voire quasiment tous les jours en lui apportant des petites viennoiseries ou pâtisserie, je l'amenait au marché tous les samedi matins et en rentrant je l'invitait très souvent à manger au Resto et elle venait manger à la maison tous les vendredis soir c'était nos petits rituels et elle pouvait passer quand elle voulait en dehors de ça. On allait à la mosquée ensemble à chaque fois que ça m'était possible. Elle me gâtait énormément également... Enfin bref on avait une très bonne relation, j'en étais ravis parce que j'avais toujours appréhender les relations belle mère/belle fille. Mais Cômme je l'ai dis à partir de mes 6/7e mois, ma belle famille était très présente et ne me ménageait pas. Ma belle Mere et ses enfants venaient chez moi entre 4a5fois par semaines et parfois sans même prévenir! La belle Mere venait en après midi, ses fils la rejoignait en sortant de l'école et ses filles quelques fois avec les maris venaient en sortant du taff. Et tout ce beau monde ne partait pas avant 23h environs. Ils restaient manger, je veux bien entendre qu'ils étaient content d'accueillir des nouveaux membres dans la famille et que le 1er fils est des enfants mais c'était fatiguant, en revanche je ne disais jamais rien pour ne pas vexer mon mari puisque lui en rentrant du boulot il était content de voir sa famille réunit chez nous. Mais c'était trop, j'étais épuisé! À part mettre la table mes belles sœurs ne faisaient rien d'autre pour m'aider...
C
3 mai 2017 17:23
et quelques fois la belle Mere apportait des plats mais bon j'étais bien forcé de me bouger quand même et c'était devenu invivable! A force de venir chacun Cômmence à bavarder des prénoms qu'on a choisit et tous le monde donne plus ou moins son avis jusqu'à que ma belle Mere nous impose carrément des prénoms! Je m'en souviendrais toujours elle se met à dire "J'ai trouvé 2 beaux prénoms ; vous les appèlerez Hayat (comme elle) et Zahra (comme sa Mere)! Ça fait ancien et c'est l'opportunité de donner les prénoms des femmes de la famille". Mon mari dit que ça le dérange pas en me demandant ce que j'en pense. J'ai pas voulu dire "oui" pour leur faire plaisir, n'y "non" pour ne pas les contrarier donc j'ai dit que c'était jolie mais qu'on avait le temps donc on verra et la dispute général! Ma belle sœur dit que j'ai manqué de respect à sa Mere! Alors que ce n'était pas le cas, le ton monte et mon mari prends ma défense en disant que je suis enceinte et que sa sœur à son âge (31 ans à l'époque) qui a elle même des enfants devrait avoir honte de faire des histoires alors que sa femme (moi) est enceinte. Donc tout le monde part! Le lendemain avant de rentrer il passe voir ses parents et lorsqu'il rentre il ne tient plus le même discours, il m'affirme qu'on appèlera les filles Hayat et Zahra tel que sa Mere le voulait que ça lui faisait plaisir et qu'on avait pas le droit de lui refuser sauf que les enfants on les a fait à 2 et lui et moi sans sa Mere donc elle a pas son mot à dire je suis désolé et les prénoms on les avaient déjà trouvé, j'avais choisis et il était d'accord. Je comprenais pas pourquoi toutes ces prises de tête inutile. Du coup des disputes à ce propos on duré pendant un long moment et sa famille ne me parlait plus ! Enfin du peu que je les est croisés c'était froid. On en est arrivé là pour des prénoms, j'ai trouvé ça très enfantin et gamin de la part de ma belle sœur d'avoir envenimé les choses. J'ai trouvé ma belle Mere très intrusif et dictatrice. bref ces tensions tracassaient mon mari qui me disait de mettre de l'eau dans mon vin et que j'étais la plus jeune donc c'était à moi de faire le 1er pat vers sa Mere (pas sa sœur) c'est ce que j'ai fait. On s'est arrangé mais elle continuait d'insister pour que j'accepte d'appeler les filles comme elle voulait, je disais on verra, on en a pas encore bien parlé avec votre fils.. Bon bref elle nous harcelait avec ça jusqu'à la naissance et on les a appelé Derya et Cheriane comme prévu en ajoutant à l'une le prénom de la belle maman et de l'arrière grand maman et à l'autre celui de ma maman. Une polémique incroyable a éclate tout ça parce que j'avais pas écouté belle maman. Bref ma famille est venu à la maison 1 semaine après que je sois sorti de l'hôpital et sont restés 1semaines,mon homme ne supportait pas d'avoir du monde. Du coup il les esquivaient et rentrait tard, j'avais honte. Quand sa famille venait matin midi et soir en discontinu il y voyait aucun inconvénient mais que la mienne vienne me voir pendant 1semaine parce qu'ils sont grands parents oncle et tante pour la 1ere fois la c'est dérangeant. Quand ils sont rentrés, mon mari était en furie, il espérait que ce soit la dernière fois que ça ce produise et m'a dit que si je voulais voir ma famille j'avais qu'à me déplacer au lieu qu'ils viennent nous déranger. J'ai trouvé ça grave et blessant, ça m'a fait beaucoup de peine alors que ma famille l'aimait beaucoup. Bref les jumelles commençaient à grandir, tout ce passe bien mais j'avais la sensation que mon mari devenait de plus en plus autoritaire.. Lorsque mes filles ont eu 6 mois, je n'en pouvais plus de rester à la maison! C'était devenu barbant, je voyait en moi à seulement 22ans, une Mere, une épouse, mais pas la femme. J'aimais mon mari et mes filles évidemment ils étaient les amours de ma vie (mes filles le sont toujours) mais je voulais m'épanouir à l'extérieur également. J'avais peu d'amie à côté, pas vraiment de famille, une belle famille avec laquelle j'avais pris des distances, toujours avec mes bébés à la maison entrain de m'occuper d'elles, de faire le ménage, cuisiner, ou bien aller faire les courses en attendant que monsieur rentre.. Un soir quand il rentre je lui en parle et je lui dit que j'aimerais aller travailler uniquement à mis temps dans un 1er temps pour les filles et que je n'avais pas eu des diplômes pour rien.. Et il refuse, mentionnant que son Salaire suffit, qu'il est l'homme de la maison et que c'est à lui seul de Subvenir aux besoin du foyer et que moi je dois m'occuper de mes filles, je me dois d'être la pour elles parce qu'elles sont encore bébés etc... Je donne mes arguments et il me donne les siens! Cette idée passe et je savais qu'il était contre mais je me suis dis que de le mettre devant le fait accompli pouvait peut être le faire changer d'avis alors j'avais réussi à obtenir 2 rendez vous avec des directeurs de services d'hôpitaux.. Je suis resté chez moi pendant presque 1ans, je me laissais un peu aller,
C
3 mai 2017 17:26
pas de maquillage, j'étais souvent en pyjama et bedraya à la maison. J'ai demandé à ma tante (qui vivait sur Paris) de garder les petites (c'était la première fois que je les faisaient garder en 8mois). Je me suis faite coquette, tailleur, maquillage, bien coiffer.. J'avais 1 rendez vous pour un post, il fallait que je sois présentable et ça faisait si longtemps. Quand je suis sorti j'ai récupéré mes filles et j'ai pas vue le temps passer je suis resté discuter chez mon oncle, je suis rentré tard et mon mari était déjà la. Lorsqu'il m'a vue rentrer sur mon "31" il n'a pas cessé de me complimenter oubliant même de me demander pour quelle occasion je m'étais arrangé. J'en est déduis que ça lui plaisait donc en dehors de mes autres RDV que j'avais j'essayais de me faire belle et de sortir promenez mes filles plus souvent (histoire de sortir au lieu d'être enfermé) je me sentais mieux et ce n'était pas pour déplaire à mon époux. Suite à ça la personne avec qui j'avais eu l'entretien, accepte de me Prendre mais avant de signer le contrat il fallait que j'en parle à mon mari. Et c'est précisément à ce moment là que mon calvaire à commencé, lorsque je lui est annoncé voilà ce qu'il m'a dit "Ah oui je comprends mieux maintenant pourquoi tu te faisais belle, t'avais des RDV et tu faisais la petasse pour décrocher du boulot hein?" Moi qui pensais que j'avais prit 1 fille de bonne famille!" J'avais la petite dans les bras il m'attrape par les cheveux en basculant ma tête de l'arrière vers l'avant et en hurlant "salle pute, t'es qu'une pute ...". La petite pleurait et je le suppliais de me lâcher mais il continuait. Il m'a dit que si j'acceptais, il divorcerait ! J'étais de nouveau dans l'impasse. Jusqu'ici il m'avait jamais frappé et jamais insulté de la sorte! Le lendemain il s'excuse et vous connaissez, des pleurs et des regrets. Je décide de passer outre mais on faisait lit à part, je dormais dans la chambre des petites. Les semaines passent et ils me demandent de réintégrer la chambre conjugal, que je lui manque etc.. J'y retourne parce qu'il me manquait aussi beaucoup et je lui trouve des excuse vous vous rendez compte? Je lui dit que je comprends j'aurais pas dû en faire autant et m'apprêter autant pour des simples RDV pro, que j'aurais dû le prévenir et ne pas le faire dans son dos mais que si je continuais de me faire jolie c'était pour lui parce que j'ai vue que ça lui avait plu, ensuite je me suis dit que c'était de la jalousie et sa prouvait qu'il tenait à moi.. Aujourd'hui je n'imagine pas Cômment j'ai pu cotionner et lui trouver des circonstances atténuantes alors qu'il en avait aucune. Mes tenus n'étaient pas indécentes, il n'avait pas à me taper et m'insulter comme 1 mal propre, personne ne mérite ça. Enfin bref on repart sur de bonne base mais quelque chose me pinçait le cœur. Je continuais de faire attention à moi mais sans en faire trop pour ne pas le froisser. Quelques jours plus tard, je vais faire les courses avec les filles et je tombe sur des potes à lui, on se dit bonjour on bavarde 3min ils me donnent de l'argent pour mes filles et me disent que ça faisait longtemps qu'ils voulaient passer nous féliciter mais mon mari n'avait jamais le temps.. Bref le soir monsieur rentre, on mange, et j'allais lui dire pour ses potes que j'avais croisé mais il Me devance et dit "Toi tu aguiches mes potes maintenant c'est nouveau? " 1 dispute éclate et je lui explique que j'allais justement lui en parler que j'avais eu aucun geste déplacé, je suis tombé sur eux et je leur est serré la main rien de plus on a parlé 3 min à tout casser des filles. Ils ont donnés de l'argent pour elles. J'ai aguiché et fait la belle avec personne. Puis il devient furieux, il me met un coup de point dans l'œil (coquard), ensuite il en met 1 dans le placard et me dit que c'est fini que j'irais plus faire les courses, que je ne sortirais plus sans lui, qu'il ne pouvait plus me faire confiance, que j'avais pas intérêt à faire les choses dans son dos parce qu'il avait le bras long et qu'on lui rapportait tout. J'ai pleuré si fort ce soir la, j'hurlais sur mon coussin, je ne savais plus quoi faire, je savais qu'il recommencerait, il était devenu incontrôlable, il ne savait plus parler, quand sa colère montait c'était des coups et j'avais même des interdictions, pas le droit de sortir seul. J'avais compris que j'aurais dû partir au 1er coup mais ça a duré 1 année de + malheureusement. Les coups partaient pour rien, alors je minimisais les disputes puisque je savais que ça déboucherait sur des coups. Je le détestais mais étrangement la nuit il me prenait dans ses bras, il carraissait mes cheveux, il me serrait fort contre lui, je pleurais dans ces bras et il me jurait de plus recommencer, il disait que c'était de ma faute parce que je le provoquait mais que c'était à lui de se contrôler aussi.. ( c'est Bientôt fini)
3 mai 2017 17:26
Pas besoin de la suite, c'est déjà énorme.

Ben écoute le réveil va être violent, mais tu as ouvert les yeux avant d'être mariée, avec des gosses.

Donc stop tout, annule tout.

Allah t'aime et t'a tout dévoilé avant que tu fasses ta vie avec lui. Alhamdulilah
Subban'Allah-alhamdulilah-la ilaha ila Allah-Allah akbar
P
3 mai 2017 17:27
je pense que ta pas fini de raconter cette histoire
voila j imagine que c est fini (enfin je l espere) que tout les deux vous devez annuler ce mariage et couper les ponts.

redescend sur terre il va jamais arreter ce business, il est piégé par le desir de se faire bcp d argent, les femmes, mohem, le hram, rien ne l arrete

si tu te mari avec lui, c est pas le bonheur qui t attend, mais la descente aux enfers

mari toi apres tes etudes avec qqun que tu aura pri le temps de conaitre de ta genereation, de ta region, dont tu sais quasi tout de lui, qqun qui a assez peur de Dieu pour ne pas s approcher du vice et ne sera pas manipulateur et pervers. comme t as dis t es jeune

pourquoi gacher ta vie, on voit d avance que le pari est perdu avec ton cousin
C
3 mai 2017 17:29
Et puis il était tendre dans nos rapports et me disait qu'il m'aimait tout ça alors que quand on se prenait la tête il n'hésitait pas à s'en prendre à moi! Je ne savais plus où j'en étais et j'arrivais pas à sortir de cette situation . Les semaines passent, le calme était revenu au domicile familial parce que je respectais ce qu'il ordonnait. Ma mère est venu me voir 1 week end, monsieur s'est arrangé pour bosser le samedi donc moi je suis sorti promener ma maman j'étais contente qu'elle soit la. Lorsqu'elle est parti il m'a roué de coup parce que j'étais sorti sans lui avec ma Mere et à insulter ma maman de la pire manière qu'il soit en disant que c'était une pute elle aussi, tel Mere tel fille. Il est même parti jusqu'à casser une chaise sur Mon dos, il m'avait cassé l'arcade, des bleus de partout, j'étais en larme et il ne s'arrêtait pas, mes filles pleuraient mais ils n'allait pas les voir et 1 fois sa crise de violence terminé il est parti... Ma voisine est monté et j'avais tellement mal au dos que je n'arrivais pas à me redresser. lorsque j'ai ouvert elle a vue le sang dégouliner sur mon visage et moi à moitié avachis. Elle m'a dit que ça faisait des mois qu'elle entendait nos cris et qu'elle savait bien qu'il se passait des choses grave chez moi mais que son mari et ses fils lui disaient de ne pas venir et de ne pas s'en mêler. Elle m'a amené à l'hôpital. J'avais l'arcade cassé, j'ai eu des points de soutures, une entorse au poignet et des bleus un peu partout mais surtout au dos à cause de la chaise. J'ai mentis en disant que je faisais le ménage, que les chaises étaient sur la table et qu'il y en a une qui est tombé accidentellement sur moi. Ma voisine m'a supplié de ne pas retourner chez moi et d'aller porter plainte mais malgré tout je suis rentré et lui n'est pas rentré de la nuit. Le lendemain il est venu et m'a réveillé en sursaut parce que j'avais pas repassé ses chemises. Quand il a vue mon état il était assez surpris je pense qu'il avait du mal à réaliser que c'était lui qui m'avait fait ça.. Il m'a Simplement demandé "T'as dis quoi à l'hôpital?" Il se souciait juste de sa personne, non des violences qui m'avait fait subir et des blessures qu'il m'avait faite. Petit à petit je me suis rétablis et on ne se parlait plus, jusqu'à que je lui parle d'une séparation. Encore une fois il est montés dans une colère noir et m'a dit que jamais je prendrait ses filles et qu'il m'aimait donc il était pas question de séparation mais qu'on devait faire 1 pause donc il me parle de vacance. Je me suis dit que c'était pas 1 si mauvaise idée, c'était les vacances de la dernière chance! On est parti en Espagne avec nos jumelles pendant 1 semaine mais très vite c'était lui qui décidait de tout. Avant de sortir de l'apparte il choisissait mes tenus, de la tête au pied! Mais à part ça pas de coup et pas de manque de respect, mais beaucoup d'autorité. C'était mieux que rien et on est rentré ensemble, je n'ai pas eu le cran de partir. Et dès lors il m'a interdit de sortir en étant habillé comme je le souhaitait, sauf chez nous, je pouvais être comme je le voulais mais dehors c'était survêtement et vêtement ample. Je me pliait à ses règles! Honnêtement je ressemblais à 1 cadavre, je ne mangeais plus, ne dormais plus, je ne prenais plus soin de moi, je pleurais nuit et jour, je ne faisais plus de shopping, je ne sortais plus (quelques fois avec lui c'était rare), quand il partait il m'enfermait.. Pour ne pas réveiller sa colère et sa violence, j'étais toujours d'accord avec lui et c'est triste à dire mais j'obéissais. Jusqu'au jour où j'ai eu 1 déclic, on est descendu voir mes parents et j'ai revu ma meilleur amie d'enfance avec qui j'avais très peu de contact. Elle m'a croisé par hasard dans 1 grande surface, elle se baladait avec son mari et elle m'en voulait beaucoup puisque j'avais pas pu assister à son mariage (mon mari voulait pas). On a papoté et je faisais la femme fière quand elle me demandait des nouvelles de moi, mon mari, les enfants... Par fierté et honte surtout je disais que tout allait pour le mieux, j'étais la femme la plus heureuse et la plus épanouis qui existe, que j'étais comblé et que tout ce passait bien avec mon Mari. Récemment on était parti en vacance en famille avec les petites et que mes filles étaient merveilleuses. Et elle me dit "y'a du laisser aller quand même" et la je réponds que je suis juste sorti vite fait c'est pour ça.. En rentrant chez mes parents je me suis regardé dans un miroir et j'avais un chignon sur la tête, des cernes, le vissage terne, un gros survet Adidas noir et gris et des baskets. Je me suis aperçu que je n'étais plus la femme de caractère que j'étais, que je me suis laissé bouffer par un homme. Lorsqu'on est rentré chez nous, j'avais pris ma décision, je voulais divorcer et j'étais parti voir 1 avocat. Lorsque je lui est annoncé la nouvelle j'étais en train de faire bouillir de l'eau sur le gaz et j'avais ma fille dans les bras. Tout ce qu'il a trouvé à faire
3 mai 2017 17:30
C'est très triste. Mais qui t'oblige à détruire ta vie ?
s
3 mai 2017 17:33
Moi je te dis, cours...cours très loin ma soeur ! Un manipulateur et menteur infini. Il parle avec d'autre femmes, il fait des affaires illicites, votre mariage va être basé sur quoi ? Soit disant il fait sa pour vous plus tard ? Mon oeil oui, de l'argent illicite qui veut utiliser pour votre foyer plus tard ? Si tu es musulmane et que tu veux un foyer basé sur l'islam, un mari dans le dîne, te mari certainement pas avec lui, en tout cas pas pour l'instant, c'est à toi de réfléchir ce que tu compte faire...tu découvre sa maintenant et après le mariage tu vas découvrir quoi ??? Qu'Allah te facilite et t'aide dans ta décision et qu'il nous guides.
3 mai 2017 17:36
Quand il dit "je ne fais que dormir avec l'autre femme"...ben voyons Oups
Subban'Allah-alhamdulilah-la ilaha ila Allah-Allah akbar
3 mai 2017 17:54
Il faudrait aérer ton texte c'est super désagréable à lire.

Ton cousin n'a pas l'air très clean, à ta place j’arrêterais tout.. C'est quoi ces histoires de business, de nourrice qui lui garde ses affaires... A mon humble avis, il doit se faire entretenir par elle. Ouais non lâche l'affaire, ça sent mauvais tout ça.
L
3 mai 2017 18:03
Comme dis plus haut, tu as eu de la chance dans ton MALHEUR !!!! au moins tu as tout sous les yeux !!!! SAUVE QUI PEUT !!!
[b][color=#FF00CC][center]GAME OF THRONES is back[/center][/color][/b]
C
3 mai 2017 18:03
Tout ce qu'il a trouvé à faire c'est M'ébouillanté le bras et renverser la casserole sur moi! J'ai hurlé, j'ai posé la petite dans le park et je suis parti rincer mon bras sous l'eau. Pendant ce temps, ce salaud a prit les petites et il est parti. Quand j'ai entendu la porte claquer je dis bon débarras! J'ai continué de me soigner, j'avais trop mal donc j'ai enfilé 1 pull j'allais prendre les filles et partir à l'hôpital. 1 fois dans leur chambre elles étaient plus la et j'ai compris. Cet homme était violent et je ne lui faisait pas confiance, j'avais peur de ce qu'il pouvait leur faire alors malgré ma douleur je suis parti chez mes beaux parents pour voir s'ils n'étaient pas là bas puisqu'il ne répondait pas. Et rien! Je suis allé voir chez 1 bon pote à lui mais en vingt.. J'étais désemparé, j'ai appelé mon avocat pour lui expliquer la situation et il m'a recommandé de d'abord aller me soigner et que c'était avant tout leur pere, s'il les a prit c'était pour faire pression sur moi. Je suis allé à l'hôpital en prétextent une fois de plus 1 accident. J'envoie 1 sms pour lui dire que je restais à l'hôpital en observation, c'était 1 brûlure importante. Il appel mes parents pour leur dire (j'y est même pas pensée) et il a osé dire "pourtant je lui est dit de ne pas faire 2 choses en même temps, elle portait la petite et elle enlevait l'eau du feu du coup elle c'est brûlé". Il continuait d'être manipulateur et menteur! Mes parents sont venus me voir le lendemain. Le pire dans tout ça c'est qu'1 fois que j'ai révélé la vérité, à ma famille et belle famille, Personne ne m'a cru ! Ma propre Mere a douté de moi et sa famille à lui je n'en parle pas. Il disait qu'il avait toujours été 1 mari exemplaire, que personne n'a jamais rien entendu sur lui et que je ne m'étais jamais plein à qui que ce soit. Il disait que c'était juste une crise passagère, que je n'en pouvais plus avec les petites, que j'y arrivais plus vous vous rendez Compte? Il m'avait fait tellement de mal et il a même réussit à me mettre ma famille à dos! J'ai pris mes filles et je suis parti vivre chez mon oncle provisoirement (l'oncle dont je parle depuis le début). Je suis resté plusieurs mois chez lui en attendant que les papiers du divorce soit prêt. Mon ex mari a finalement accepté mais m'a dit que je le regretterais ! Il m'a tout prit devant le juge qui décidait de la garde des enfants savez vous ce qu'il a osé faire avec son avocat? Il a dit que je n'avais aucun revenu financier et donc pas de quoi obtenir un bon logement pour que les filles grandissent dans de bonne condition, n'y de quoi subvenir à leur besoin, que je vivais chez mon oncle dans un f3 alors qu'ils étaîent déjà 4 et qu'il refusait que ces enfants vivent dans de tel condition de surcharge, que je m'étais brûlé par inattention (c'est ce que j'avais dis à l'hôpital) et que j'étais irresponsable puisqu'il m'arrivait souvent de tomber ou de faire chuter des choses sur moi (comme la chaîse) .. Ayant aucune preuve contre ce dont je l'accusais (ces violences) et la seul personne qui était au courant (ma voisine) n'a pas voulu témoigner en ma faveur, son mari lui a interdit de se mêler et de se retrouver dans nos histoires de divorces. J'étais dans l'impasse, la garde lui a été accordé provisoirement (3 mois) et je pouvais les avoir un week sur 2. Il me disait "si tu reviens à la maison, tu pourras avoir tes filles tous les jours, rentre.." Mais non il en était hors de question et mon parcours du combattant à commencé. Je Suis allé dans les 2 hôpitaux ou j'allais et j'ai pris des RDV avec les directeurs de ces établissements. Ces derniers m'ont fait des rapports favorables à ce que j'avançais puisque lors de la réétude de mes dossiers il était vrai qu'il m'arrivait beaucoup de chose, beaucoup de blessures, de bleu, de fracture.. C'était étrange selon eux, surtout qu'à chaque fois je sortais des histoires qui venaient de nul part pour justifier ce que j'avais. Il n'avait pas de preuve mais des doutes et m'ont donc appuyer au niveau de la justice, c'était 1 chose de faite. Les loyer sur Paris était trop cher pour moi seul. Je suis retourner dans la ville d'ou j'étais originaire puisque c'est beaucoup plus accessible et j'ai chercher 1 taff dans mon domaine. Je connaissais bien le maire de mon ancienne ville et il m'a aidé ainsi qu'appuyé, El Hamdûlilah j'ai trouvé du travail. Je refusais de retourner chez mes parents. On était en conflit! Le mari de ma meilleur amie a des immeubles et m'a Donc loué un appart sans que je sorte un sou.. J'ai eu la garde de mes filles! El Hamdulilah tout va pour le mieux. Tout ça est derrière moi et pourtant lorsqu'1 homme s'intéresse à moi je me braque et refuse l'idée de refaire ma vie. Je fais encore des cauchemars par rapport au passé! Surtout qu'on a coupé les ponts avec ma famille! C'était L'hechouma pour eux que je divorce avec quelqu'1 de la famille! Avez vous des conseils pour tout ça? C'était très long et en plusieurs étapes BARAK ALLAH FIKOUM
E
3 mai 2017 18:13
On lance les Paris sûr ils se sont mariés !!!Perplexe
r
3 mai 2017 18:18
Ne cédés pas. Pense à toi et ton avenir
3 mai 2017 18:48
Oulaa je viens de lire "la petite dans le parc" Oups trop tard
Subban'Allah-alhamdulilah-la ilaha ila Allah-Allah akbar
r
3 mai 2017 18:53
Tu comptes faire quoi?
3 mai 2017 18:54
Apparemment elle en a deux... J'ai lu en diagonal espacé
Citation
PoussièreDétoile. a écrit:
Oulaa je viens de lire "la petite dans le parc" Oups trop tard
A
3 mai 2017 19:00
Punaise !!!! En ft depuis le debut ct abusé mais jpeux comprendre qu en etant amoureuse on pardonne bcp. En tt cas Dieu merci tu as pu sortir de cet enfer et recuperer tes filles. Ce nest pas un homme mais un merdeux qui pense etre a la hauteur.
Remercie Dieu te tavoir proteger et proteger tes filles de qq chose de plus grave encore et suis le court de ta vie, reconstruis toi dans le serenité ne pense pas aux hommes tu es trop marquée pr linstant. Vis le mmt present en essayant petit a petit d'oublier le passé.
Que Dieu soit avec toi.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook