Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
mari qui ne veut pas accueillir mon père âgé
S
2 décembre 2017 13:48
Salem,

Honnêtement je comprend la position de ton mari.
Ton père serait mieux dans un centre spécialisé plutôt que chez vous, ça va détruire votre couple.
Citation
sabser a écrit:
On a diagnostiqué à mon père agé qui vit au maroc de fortes pertes de mémoires il y a 2 ans. Il n'a pas l’Alzheimer mais il perd ses neurones très rapidement, au point qu'il devient dépendant de jour en jour. En ce moment, il faut qu'il y'ait toujours quelqu'un avec lui, pour lui dire quoi faire, il ne peut plus voyager seul...
Il demande des visas de 6mois à chaque fois qu'il renouvelle parce qu'il ne peut pas rester au maroc, il n'a personne pour s'occuper de lui la bas. On est 3, Mon frere qui s'est marié cet été, moi qui suis mariée depuis 1an et demi et ma petite sœur qui vit toujours chez ma mère.

Quand mon père vient en France c'est chez ma mère ( ils sont divorcés mais sont restés en de bons termes). c'est un peu dure pour elle parce qu’elle doit mettre le voile toute la journée même chez elle et je trouve que ce n'est pas à elle de s'occuper de lui. Il passait du temps chez mon frère aussi avant qu'il ne se marie. En ce moment je pense sérieusement à prendre en charge mon père ou qu'il viennent au moins de temps en temps. Mon mari qui ne s'entend pas très bien avec ma mère me dit que mon père ne le dérange pas(vu qu'i est très gentil, et avec ses pertes de mémoires encore plus), mais il ne se voit pas vivre avec lui et que mon père doit aller vivre chez mon frère. Moi je ne vois pas que ma belle sœur doive s'occuper de mon père, je trouve que c'est a moi de le faire. je lui ai dis comme je travaille, je ne pourrait pas de toute façon m'occuper de lui tous les jours, donc il vient à la maison au moins 1 week sur 2 après parfois chez mon frère, parfois chez ma mère. Même ça il ne veut pas. Pour lui il ne le dérange pas mais c'est de temps en temps...

Moi je suis triste parce que j'ai l'impression de laisser tomber mon père alors que c'est à ces moments la que nos parents ont besoins de nous (surtout que j’étais sa préférée de mon père étant petite, j’étais la 2ème, mon frère avait 1an, donc la famille me délaissait un peu et lui me défendait toujours, il faisait en sorte que je ne ressente pas ce manque, toujours plus d'attentions pour moi...)

Je pense sérieusement à quitter mon mari s'il ne veut pas faire d'efforts pour m'occuper de mon père. Ce n'est pas que par rapport à mon père que je pense à le quitter, on ne fait que se disputer tout e temps, lui c'est l'homme de la maison, c'est lui qui commande et moi je dois obéir, il trouve que je vais souvent chez ma mère 1 à 2 fois par semaine. Lui ne travaillait pas, en 1an et demi de mariage il a du travailler 4mois. je lui disais part chez ta mère tous les jours si tu veux, ça ne me dérange pas, mais il ne veut pas donc moi non plus je dois pas le faire. sans parler que je n'ai pas de copines, le seul endroit ou je vais c'est chez ma mère, ma belle mère ou de temps en temps chez me tantes... Voila beaucoup de tensions, de problèmes et je ne sais pas comment réagir à tout ça.
a
2 décembre 2017 14:07
salam

mon amie avait décidé de prendre son père tout en ayant la hantise qu il reproduise ce qu il avait fait à sa belle-sœur mais le destin en a voulu autrement : il est décédé deux jours avant de venir chez elle
tout avait été fait avec le conseil général mais ça ne permet pas d avoir quelqu un en permanence et il était exclu pour elle de le placer en ehpad même si ça semblait le plus indiqué

je ne pensais pas qu il y avait un droit d aînesse en islam
mon mari n est pas l aîné mais c est celui qui pourvoit aux dépenses tout simplement car c est celui qui a le plus gros revenu (et même si ça ne me gêne pas, je trouve qu on se décharge facilement sur lui alors qu un de ses frères vit encore avec sa mère)

je suis bien d accord qu avoir des personnes à charge contraint le mariage mais je pense qu'elles sont nombreuses à préférer risquer le célibat que confier leurs enfants à des inconnues (c est sans doute moins vrai pour leurs parents)
mais même un homme peut avoir ce type de problème : quand je vois mon beau-frère qui a presque trente ans qui rassure sa mère sur le fait qu il ne veut pas se marier et elle qui l encourage dans cette voie en lui répétant qu il est encore un bébé, je me dis que ça va être compliqué pour lui

Citation
Al Hersini a écrit:
As salam alaykoum


Pour l'ainé, tout simplement parce que c'est son rôle dans l'organisation normal d'une famille islamique. C'est lui qui est censé prendre la relève par exemple en cas de décès du père sauf si il est trop eune.On est sur un système patriarcal les amis...avec tout ce qur ça peut avoir de positif et de négatif mais ça ne fonctione tant que les règles sont suive car ce sont elle qui équilibre les choses.

Et c'est pareil pour système fait par Allah... tout est agencé pour s'emboiter parfaitement et il suffit qu'on touche a un élément et la structure devient toxique. On peut le voir avec certain savants qui ont innové et desequilibré les choses.

Dans le cas dont on parle, la femme touche moins de fric d’héritage, elle est aussi rarement en position d'être initiatrice du mariage ou remariage. En lui mettant un parent / enfant a charge, tu crée une injustice vis a vis d'elle. On vois bien les soeurs coincée car devant s'occuper de leur parent ou galérant a se remarier car beaucoup d'homme ne veulent pas elever l'enfant d'un autre. On complique la vie la femmes en mélangeant islam et coutume.

Car comme tu le dis, y'a le regard social... qui lui n'est pas islamique. Les gens craignent plus le voisin que Allah, et les voisin qui ne craignent pas des masse Allah au vue des commérages qu'il font. Il y a tout un changement de mentalité a induire mais les gens s'abritent derrière leurs coutumes Heu


Dans le cas de ton amie, là le problème est très specifique car il y avait un risque.... est-ce que des demandes de placement avaient été faite ? parce qu'il arrive un stade où on sort du devoir islamique et on tombe dans le devoir médicale que le musulman ne peut pas gerer même avec la meilleur volonté du monde
P
4 décembre 2017 09:22
Cette histoire me rend triste. Que Dieu protège nos parents et qu'il leur fasse miséricorde. Qu'il pardonne nos manquements envers eux
N'abandonne pas ton père stp. Faut que ton mari comprenne, faut même pas que tu lui demandes la permission en fait. On parle de ton père là, ya des époux qui n'ont pas peur de Dieu c'est fou
u
4 décembre 2017 10:19
Salam al hersini,

On est tous d'accord sur le besoin de stabilité avec la difficile maladie d'Alzheimer (et de façon générale les troubles de la mémoire).

D'après ce que tu décris les garçons doivent prendre en charge les parents âgés et dépendants OK.

On va prendre l'exemple de la posteuse : un garçon marié et deux filles mariées (même si la dernière est étudiante on va faciliter).
Le fils sait bien dans quel état se trouve son père, pourquoi il ne se bouge pas pour le prendre chez lui ? Faut le convaincre de son devoir ? Je vais peut-être tirer des conclusions hâtives mais pour moi il ne veut pas de son père.
Je serais craintive de laisser un parent à un frère pareil, je me dis qu'il va zapper les rdv médicaux, les prises de médicaments, il va le laisser macérer dans son urine...

Appliquer la loi religieuse ? Oui mais avec des personnes qui font attention au bien-être de leur parents, pas ceux qui vont les prendre pour dire "je les ai pris sous mon toit" et les traiter comme ....



J'y vais un peu fort mais c'est ce que je craindrais dans ce cas de figure.
Citation
Al Hersini a écrit:
As salam alaykoum ma soeur

Les passion parlent au lieux de ta raison, et je t'invite a revenir a ce que dis l'islam :

1) la soeur doit obeir a son époux
2) En islam la charge des parents est porté par les frères...c'est pour ça qu'ils ont double part (et pas uniquement pour le mahr)
3) si c'est le père, c'est d'autant plus prioritaire que ce soit un frère pour des question intime (toilette du malade)
4) si dans une famille il n'y a que des filles, alors la charge passe aux aseb (oncle), et si il ne reste que les filles, alors aux filles
5) l'épouse du frère prenant en charge doit s'occuper du beaux père / belle mère, selon les convenance (leur faire a manger, laver leur linge, etc). Si c'est la belle mère qui est malade, sa brue doit l'aider pour ce qui releve de l'intime (toilette)
A
5 décembre 2017 11:49
As salam

L'islam met moins l'emphase sur la primoge,iture mal que les chretiens, mais tu peut croiser ça par exemple dans le cas du waliy de la femme si le père est mort; ça sera pour certaines écoles, le frère ainé.

mais même un homme peut avoir ce type de problème : quand je vois mon beau-frère qui a presque trente ans qui rassure sa mère sur le fait qu il ne veut pas se marier et elle qui l encourage dans cette voie en lui répétant qu il est encore un bébé, je me dis que ça va être compliqué pour lui

Ne le prend pas mal, mais c'est même egoiste de la part de la mère.... si l'enfant tombe dans zina, il y aura une part de responsabilité pour la mère et pour le fils qui aurait due se marier. Les savant son très clair sur le fait que tu n'a pas le droit de repousser le mariage pour ce genre de motif. Je lisais récemment une fatwa a ce sujet

tout avait été fait avec le conseil général mais ça ne permet pas d avoir quelqu un en permanence et il était exclu pour elle de le placer en ehpad même si ça semblait le plus indiqué

Dans les cas lourds niveau medicale, il faut passer par une structure spéciale type ehpad. J'ai eu une grand mère, qui suite a un AVC a finit très très diminuée physiquement et mentalement et qui avait besoin de surveillance constante et de oins. On a repoussé au max son placement mais mes parents ont quand même due s'y resoudre car eux même sont agés (ils avait + de 60 ans a l'époque)

Citation
amirene a écrit:
salam

mon amie avait décidé de prendre son père tout en ayant la hantise qu il reproduise ce qu il avait fait à sa belle-sœur mais le destin en a voulu autrement : il est décédé deux jours avant de venir chez elle
tout avait été fait avec le conseil général mais ça ne permet pas d avoir quelqu un en permanence et il était exclu pour elle de le placer en ehpad même si ça semblait le plus indiqué

je ne pensais pas qu il y avait un droit d aînesse en islam
mon mari n est pas l aîné mais c est celui qui pourvoit aux dépenses tout simplement car c est celui qui a le plus gros revenu (et même si ça ne me gêne pas, je trouve qu on se décharge facilement sur lui alors qu un de ses frères vit encore avec sa mère)

je suis bien d accord qu avoir des personnes à charge contraint le mariage mais je pense qu'elles sont nombreuses à préférer risquer le célibat que confier leurs enfants à des inconnues (c est sans doute moins vrai pour leurs parents)
mais même un homme peut avoir ce type de problème : quand je vois mon beau-frère qui a presque trente ans qui rassure sa mère sur le fait qu il ne veut pas se marier et elle qui l encourage dans cette voie en lui répétant qu il est encore un bébé, je me dis que ça va être compliqué pour lui
a
5 décembre 2017 12:22
salam

je ne savais pas que le frère aîné avait un rôle prépondérant dans la famille
je pensais que ce rôle revenait au frère le plus sage et au plus responsable (même si dans la réalité, les mères et parfois les pères laissent le fils le plus pénibles avoir le dernier mot juste pour ne pas avoir à l'affronter, même si celui-ci est un drogué ou un alcoolique)

oui, ma belle-mère a un fond d'égoisme
je pense qu'elle réagit comme beaucoup de parents qui savent qu'ils seront bientôt seuls
mais la raison finira bien par l'emporter un jour ou l'autre

me concernant, je n'ai rien contre les structures spécialisés mais pour beaucoup de personnes d'origine maghrébine, c'est presque une hérésie d'évoquer ne serait-ce que l'idée alors que certaines personnes y ont pleinement leur place
tes parents ont bien fait ... sur un de mes anciens postes qui traitait pas mal des problématiques liées aux vieillissement, on avait pas mal d'actions en direction des aidants familiaux car les statistiques faisaient état d'une mortalité prématurée les concernant, la moitié d'entre eux mouraient même avant la personne aidée


Citation
Al Hersini a écrit:
As salam

L'islam met moins l'emphase sur la primoge,iture mal que les chretiens, mais tu peut croiser ça par exemple dans le cas du waliy de la femme si le père est mort; ça sera pour certaines écoles, le frère ainé.

mais même un homme peut avoir ce type de problème : quand je vois mon beau-frère qui a presque trente ans qui rassure sa mère sur le fait qu il ne veut pas se marier et elle qui l encourage dans cette voie en lui répétant qu il est encore un bébé, je me dis que ça va être compliqué pour lui

Ne le prend pas mal, mais c'est même egoiste de la part de la mère.... si l'enfant tombe dans zina, il y aura une part de responsabilité pour la mère et pour le fils qui aurait due se marier. Les savant son très clair sur le fait que tu n'a pas le droit de repousser le mariage pour ce genre de motif. Je lisais récemment une fatwa a ce sujet

tout avait été fait avec le conseil général mais ça ne permet pas d avoir quelqu un en permanence et il était exclu pour elle de le placer en ehpad même si ça semblait le plus indiqué

Dans les cas lourds niveau medicale, il faut passer par une structure spéciale type ehpad. J'ai eu une grand mère, qui suite a un AVC a finit très très diminuée physiquement et mentalement et qui avait besoin de surveillance constante et de oins. On a repoussé au max son placement mais mes parents ont quand même due s'y resoudre car eux même sont agés (ils avait + de 60 ans a l'époque)
A
5 décembre 2017 15:09
As salam

Si le grand frère est irresponsable ou grand pecheurs, les écoles ont été divisée sur la question (de manière plus general, du waliy qui n'est pas 'adl). Certaines écoles disent que dans ce cas, ça doit passer au mâle responsable suivant dans l'ordre.... d'autre valide la tutelle du pervers Heu

Donc si c'est un branquigole l'ainé, il y a une porte ouverte par la divergeance pour palier au problème (c'est là qu'on vois l'utilité de l'a divergeance)

me concernant, je n'ai rien contre les structures spécialisés mais pour beaucoup de personnes d'origine maghrébine, c'est presque une hérésie d'évoquer ne serait-ce que l'idée alors que certaines personnes y ont pleinement leur place

Ne serait-ce qu'en cas d'urgence...les gens qui ont fait un AVC, ça peut revenir et c'est une questions de minutes au niveau des lésions cerevrales.Il faut que la famille comprennent ce qui est en train d'arriver, ne panique pas (et là par experience c'est rare que ça panique pas)



tes parents ont bien fait ... sur un de mes anciens postes qui traitait pas mal des problématiques liées aux vieillissement, on avait pas mal d'actions en direction des aidants familiaux car les statistiques faisaient état d'une mortalité prématurée les concernant, la moitié d'entre eux mouraient même avant la personne aidée

ça ne m'etonne pas.... mes parents étaient a couteau tiré (a 60 ans) a cause de ça, ma mère a fait un malaise vagale a cause de tout ça, mon père l'a totalement négligé a cette période (c'était sa mère). A un moment j'aii due taper du poing sur la table..dire a mon père d'arreter d'appller les ehpad des "mourroir", que normalement c'est a son frère ainé de gerer plutôt que de se dorer la pillule a Montpellier (la grand mere étant dans le nord) pourtant a l'epoque je n'était pas encore musulman.

En plus l'AVC avait vraiment altéré son caractère...y'avais plus de retenue sociale. On tiens pas compte des paroles du fou mais certain propos tenu, elle les pensait et depuis longtemps. ça a faillit faire un bazar dans la famille. Tout ça a crée tellement de tension que la famille a explosé peut de temps après suite a une embrouille sur le faire part de décès
Citation
amirene a écrit:
salam

je ne savais pas que le frère aîné avait un rôle prépondérant dans la famille
je pensais que ce rôle revenait au frère le plus sage et au plus responsable (même si dans la réalité, les mères et parfois les pères laissent le fils le plus pénibles avoir le dernier mot juste pour ne pas avoir à l'affronter, même si celui-ci est un drogué ou un alcoolique)

oui, ma belle-mère a un fond d'égoisme
je pense qu'elle réagit comme beaucoup de parents qui savent qu'ils seront bientôt seuls
mais la raison finira bien par l'emporter un jour ou l'autre

me concernant, je n'ai rien contre les structures spécialisés mais pour beaucoup de personnes d'origine maghrébine, c'est presque une hérésie d'évoquer ne serait-ce que l'idée alors que certaines personnes y ont pleinement leur place
tes parents ont bien fait ... sur un de mes anciens postes qui traitait pas mal des problématiques liées aux vieillissement, on avait pas mal d'actions en direction des aidants familiaux car les statistiques faisaient état d'une mortalité prématurée les concernant, la moitié d'entre eux mouraient même avant la personne aidée
a
5 décembre 2017 15:26
tu m apprends quelque chose : je pensais vraiment que tous les frères se valaient, qu importait leur âge
mais je suis choquée d apprendre que certaines écoles maintiennent les 'privilèges' de l aîné même si celui-ci n est pas digne de ceux-ci


je ne sais pas si tu es d origine maghrébine (je pense que non puisque tu écris n avoir pas été musulman par le passé) et si ce n est pas le cas, je constate que les ehpad ne sont pas taboues que pour les maghrébins

une amie avait eu pour projet la création d un ehpad pour musulmans
quand elle avait fait sa petite étude de marché, tout le monde lui répondait que son idée était choquante et que personne n irait (chose que je ne crois pas)
avec la complexité du projet et le caractère incertain de son aboutissement, ne serait ce que pour l obtention des autorisations de l ars, elle a abandonné alors que ce sont vraiment des structures qui manquent


je me permets une question personnelle : tu as une grosse culture religieuse
as tu suivi un enseignement particulier ?

Citation
Al Hersini a écrit:
As salam

Si le grand frère est irresponsable ou grand pecheurs, les écoles ont été divisée sur la question (de manière plus general, du waliy qui n'est pas 'adl). Certaines écoles disent que dans ce cas, ça doit passer au mâle responsable suivant dans l'ordre.... d'autre valide la tutelle du pervers Heu

Donc si c'est un branquigole l'ainé, il y a une porte ouverte par la divergeance pour palier au problème (c'est là qu'on vois l'utilité de l'a divergeance)

me concernant, je n'ai rien contre les structures spécialisés mais pour beaucoup de personnes d'origine maghrébine, c'est presque une hérésie d'évoquer ne serait-ce que l'idée alors que certaines personnes y ont pleinement leur place

Ne serait-ce qu'en cas d'urgence...les gens qui ont fait un AVC, ça peut revenir et c'est une questions de minutes au niveau des lésions cerevrales.Il faut que la famille comprennent ce qui est en train d'arriver, ne panique pas (et là par experience c'est rare que ça panique pas)



tes parents ont bien fait ... sur un de mes anciens postes qui traitait pas mal des problématiques liées aux vieillissement, on avait pas mal d'actions en direction des aidants familiaux car les statistiques faisaient état d'une mortalité prématurée les concernant, la moitié d'entre eux mouraient même avant la personne aidée

ça ne m'etonne pas.... mes parents étaient a couteau tiré (a 60 ans) a cause de ça, ma mère a fait un malaise vagale a cause de tout ça, mon père l'a totalement négligé a cette période (c'était sa mère). A un moment j'aii due taper du poing sur la table..dire a mon père d'arreter d'appller les ehpad des "mourroir", que normalement c'est a son frère ainé de gerer plutôt que de se dorer la pillule a Montpellier (la grand mere étant dans le nord) pourtant a l'epoque je n'était pas encore musulman.

En plus l'AVC avait vraiment altéré son caractère...y'avais plus de retenue sociale. On tiens pas compte des paroles du fou mais certain propos tenu, elle les pensait et depuis longtemps. ça a faillit faire un bazar dans la famille. Tout ça a crée tellement de tension que la famille a explosé peut de temps après suite a une embrouille sur le faire part de décès
A
5 décembre 2017 19:14
tu m apprends quelque chose : je pensais vraiment que tous les frères se valaient, qu importait leur âge
mais je suis choquée d apprendre que certaines écoles maintiennent les 'privilèges' de l aîné même si celui-ci n est pas digne de ceux-ci


ça c'est rien... là où ça devient "comique" c'est quand le dis frère, avec un statut de pervers (fasiqh) peut marier sa soeur mineure (donc en dessous de ses menstrue ou 9 ans) sans son consentement Smoking smiley selon certaines école le mariage est licite. Parfois il y a possibilité pour la fille une fois majeure d'annuler et parfois non Heu

je ne sais pas si tu es d origine maghrébine (je pense que non puisque tu écris n avoir pas été musulman par le passé) et si ce n est pas le cas, je constate que les ehpad ne sont pas taboues que pour les maghrébins

Français pur souche ... mais mon père est resté coincé dans la time machine au moment de Charle Dikens.... lui il a la vision des hospice pour vieux qu'il y avait dans le temps dans le pas de calais, qui étaient géré par les mines (de charbon) et où ça faisait aussi sanatorium pour les gens atteint de silicose. Et puis il est d'une géneration où il y a encore des gens qui disent que la personne agée doit décéder dans son lit.

Après coté français, certain traine de la patte pour l'ehpad pour une toute autre raison : l'argent

Mais l'idée d'un ehpad musulman, ce serait bien car qu'on le veuille ou non, la nouvelle génération s'alligne de plus en plus sur le mode de vie français et la personne agée doit pouvoir avoir des repas hallal, pouvoir avoir accès a un imam ou ce genre de chose. Y compris une surveillance durant ramadan
Après un truc qui serait peut être un peu plus accepté, c'est la residence service (je ne sais pas si tu connais le système)

je me permets une question personnelle : tu as une grosse culture religieuse
as tu suivi un enseignement particulier ?


Je suis a distance les cours d'une université coranique, qui est en inde, de rite hanafi (dar al uloom deobandi); j'avais commencé quelque temps avant ma conversion. A force de tanner un cheikh avec mes questions il m'a invité a rejoindre les cours.

Et a coté je lis ce qui se fait dans les autres écoles, surtout les malikite, vue que c'est ceux que je croise le plus.
Citation
amirene a écrit:
tu m apprends quelque chose : je pensais vraiment que tous les frères se valaient, qu importait leur âge
mais je suis choquée d apprendre que certaines écoles maintiennent les 'privilèges' de l aîné même si celui-ci n est pas digne de ceux-ci


je ne sais pas si tu es d origine maghrébine (je pense que non puisque tu écris n avoir pas été musulman par le passé) et si ce n est pas le cas, je constate que les ehpad ne sont pas taboues que pour les maghrébins

une amie avait eu pour projet la création d un ehpad pour musulmans
quand elle avait fait sa petite étude de marché, tout le monde lui répondait que son idée était choquante et que personne n irait (chose que je ne crois pas)
avec la complexité du projet et le caractère incertain de son aboutissement, ne serait ce que pour l obtention des autorisations de l ars, elle a abandonné alors que ce sont vraiment des structures qui manquent


je me permets une question personnelle : tu as une grosse culture religieuse
as tu suivi un enseignement particulier ?
a
6 décembre 2017 10:34
salam

je ne savais pas qu'il y avait des cours à distance pour la religion
du coup, quelle est la langue utilisée ?

oui, je connais les résidences services et ça semble plus simple à créer qu'un ehpad
la question que je me pose concerne les financements
l'islam est tellement mal perçu que je ne crois pas qu'une région ou un département accepterait de financer, pour l'ehpad je me demande si l'ars délivrerait l'agrément et donc se poserait le problème de la participation de la cpam et autres subventions, de la même manière s'il était question d'une crèche qui respecterait les préceptes de l'islam, je me dis que la caf ne donnerait pas l'agrément

j'avais fait un stage dans un centre de rééducation en seine-saint-denis
80% des patients étaient de vieux maghrébins et ils avaient accès à une centaine de chaînes de télé dont certaines en anglais ou italien mais aucune en arabe, il y avait de la viande non halal à quasi tous les repas qui allait directement à la poubelle et la directrice assumait totalement pour ne pas être taxée d'"islamophile"

concernant ton père, même s'il s'est rendu malade, il a au moins agi selon sa morale (je ne savais pas ce qu'étaient les sanatorium) et je le comprends
Citation
Al Hersini a écrit:
tu m apprends quelque chose : je pensais vraiment que tous les frères se valaient, qu importait leur âge
mais je suis choquée d apprendre que certaines écoles maintiennent les 'privilèges' de l aîné même si celui-ci n est pas digne de ceux-ci


ça c'est rien... là où ça devient "comique" c'est quand le dis frère, avec un statut de pervers (fasiqh) peut marier sa soeur mineure (donc en dessous de ses menstrue ou 9 ans) sans son consentement Smoking smiley selon certaines école le mariage est licite. Parfois il y a possibilité pour la fille une fois majeure d'annuler et parfois non Heu

je ne sais pas si tu es d origine maghrébine (je pense que non puisque tu écris n avoir pas été musulman par le passé) et si ce n est pas le cas, je constate que les ehpad ne sont pas taboues que pour les maghrébins

Français pur souche ... mais mon père est resté coincé dans la time machine au moment de Charle Dikens.... lui il a la vision des hospice pour vieux qu'il y avait dans le temps dans le pas de calais, qui étaient géré par les mines (de charbon) et où ça faisait aussi sanatorium pour les gens atteint de silicose. Et puis il est d'une géneration où il y a encore des gens qui disent que la personne agée doit décéder dans son lit.

Après coté français, certain traine de la patte pour l'ehpad pour une toute autre raison : l'argent

Mais l'idée d'un ehpad musulman, ce serait bien car qu'on le veuille ou non, la nouvelle génération s'alligne de plus en plus sur le mode de vie français et la personne agée doit pouvoir avoir des repas hallal, pouvoir avoir accès a un imam ou ce genre de chose. Y compris une surveillance durant ramadan
Après un truc qui serait peut être un peu plus accepté, c'est la residence service (je ne sais pas si tu connais le système)

je me permets une question personnelle : tu as une grosse culture religieuse
as tu suivi un enseignement particulier ?


Je suis a distance les cours d'une université coranique, qui est en inde, de rite hanafi (dar al uloom deobandi); j'avais commencé quelque temps avant ma conversion. A force de tanner un cheikh avec mes questions il m'a invité a rejoindre les cours.

Et a coté je lis ce qui se fait dans les autres écoles, surtout les malikite, vue que c'est ceux que je croise le plus.
A
6 décembre 2017 13:05
As salam

Pour la langue, c'est bilingue arabe + anglais ou urdu le temps d'apprendre l'arabe. Moi j'ai pris anglais mais le gros des éléves sont urdophone et de plus en plus de fac dematerialisent les cours car avec les nouvelles technologie ça ne pose plus de soucis, tu peut parler avec les enseignants, les cours sont filmé, tu as des session orales, etc.... y'a très peu de différence avec du présentiel et l'école de Deoband a tout interet vue qu'elle est paumée en inde, a se rendre accessible.



Le problème pour tout ce qui est structure, c'est le coté laique du pays. Je pense qu'il faudrait que les musulmans se renseignent auprès de loubavitch juifs, car eux ça fait assez longtemps qu'il font des creche & co et faudrait voire comment eux s'y prennent.
Citation
amirene a écrit:
salam

je ne savais pas qu'il y avait des cours à distance pour la religion
du coup, quelle est la langue utilisée ?

oui, je connais les résidences services et ça semble plus simple à créer qu'un ehpad
la question que je me pose concerne les financements
l'islam est tellement mal perçu que je ne crois pas qu'une région ou un département accepterait de financer, pour l'ehpad je me demande si l'ars délivrerait l'agrément et donc se poserait le problème de la participation de la cpam et autres subventions, de la même manière s'il était question d'une crèche qui respecterait les préceptes de l'islam, je me dis que la caf ne donnerait pas l'agrément

j'avais fait un stage dans un centre de rééducation en seine-saint-denis
80% des patients étaient de vieux maghrébins et ils avaient accès à une centaine de chaînes de télé dont certaines en anglais ou italien mais aucune en arabe, il y avait de la viande non halal à quasi tous les repas qui allait directement à la poubelle et la directrice assumait totalement pour ne pas être taxée d'"islamophile"

concernant ton père, même s'il s'est rendu malade, il a au moins agi selon sa morale (je ne savais pas ce qu'étaient les sanatorium) et je le comprends
s
10 décembre 2017 11:43
Salam tout le monde,
Merci pour toutes vos réponses, pour le moment là question ne se pose plus, j'ai disparu depuis 10j, ça fait 10jrs que je suis séparée de mon mari. Cela n'a rien à voir avec mon père, c'est plutôt nos problèmes, et ses problèmes avec ma mère. C'est très long à expliquer. J'ai quitté l'appartement pour réfléchir et il veut déjà lâché l'appartement, il trouve qu'il est cher. La on a donné le préavis d'un mois pour le quitter et moi je me retrouve de temps en temps chez ma mère et d'autres fois chez mon frère.... En tout cas merci à vous tous
M
10 décembre 2017 18:39
salam aalikom

Divorcer pour ça n'est pas forcément une bonne idée . Mais ton frère et toi pouvez lui prendre un petit appartement dans ton quartier , une aide à domicile si tu ne peux pas t'occuper de lui .

Allah issahel .
N
10 décembre 2017 22:20
Si je devais choisir entre mon père et mon mari je choisisserai mon père sans réfléchir une seconde mon père c'est l'homme de ma vie je lui donerrai mon coeur si il en aurais besoin mais dans tout les cas essaye d'en reparler avec ton mari tu lui dit si c'était ta mère ou ton père tu ferais quoi? Profite des tes parents tant qu il sont en vie que Allah swbhanawat3la t'aide dans cette épreuve, Salem.
y
11 décembre 2017 23:41
Il est juste inenvisageable Que mon mari m'interdise de m'occuper de mon père dépendant!' Si c'est un homme bien, il acceptera .s'il refuse, c'est qu'il est égoïste.chacun a ses propres limites, mais perso, je ne pourrais accepter sa position. J'ai toujours dit à mon mari Que le jour où les parents seront dépendants on devra s'en occuper et il a toujours été d'accord , malgre la charge de travail..mais des parents , c'est sacré! Ton mari devrait le savoir si c'est un homme de bien. Et toi tu devrais faire ce qui est juste.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook