Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
le mari / fils , la femme / belle fille et mere / belle mere
h
27 juin 2010 19:50
Ceux qui ont remarqué le titre m'ont posé un tas de questions : le mari, la belle mère, l’épouse ? Pourquoi pas le beau-père ? Qui vas-tu juger aujourd’hui ? Parce que c’est aujourd’hui, le tribunal de la belle-mère, de la belle-fille ou bien du mari ? Comme vous le savez ces derniers temps on choisit des titres un peu bizarres pour laisser à chacun l’occasion de réfléchir et de se situer par rapport à ce que l’on va dire plutôt que de ne s’occuper que d’un titre.

C’est un sujet très délicat et qui fait très mal au cœur et ces derniers temps beaucoup de conflits apparaissent dans nos familles alors que normalement, on est toujours fiers lorsque l’on apprend qu’un mariage va se faire, on est toujours fiers lorsque deux familles vont se rencontrer mais on est étonné de comment cela se termine et aussi de ce qu’il se passe avant que cela ne se termine. On va être sincère aujourd’hui, on va appeler ça une rencontre de sincérité même si c’est vrai que l’on se doit mutuellement le respect, mais on va parler sincèrement.

On va parler sincèrement du mari, ce jeune époux, de l’épouse, cette jeune sœur, et des beaux-parents qui sont nos parents wa al-hamdulillâh comme vous le savez. Et on va essayer de dire la vérité à chacun car chacun d’entre nous commet des erreurs.

« Koullo bani adam khatâ»

« Tous les fils d’Adam commettent des péchés. »


Mais la porte du repentir est toujours ouverte et il ne faut jamais penser qu’il n’y a plus moyen de revenir en arrière, qu’il n’y a plus moyen d’arranger les choses car comme nous le dit Allâh :

« […] Et quiconque craint Allah, Il Lui donnera une issue favorable,
et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas.[..] »

[ Sourate 65 – Versets 2 et 3 ]

Celui qui a une bonne intention, qui craint Allâh comme il se doit et qui veut arranger les choses, Allâh lui trouve toujours une issue à ses problèmes. C’est pour cela que j’appelle tous nos frères et sœurs mariés, tous ceux qui vont se marier aussi afin qu’ils sachent que fonder une famille ce n’est pas quelque chose de facile et vous allez le voir, vivre avec quelqu’un que l’on ne connaît pas n’est pas une chose aisée alors qu'il s'agit de son mari ou de son épouse, que dire alors de ses parents ? Ce sont des gens qui nous sont souvent étrangers. Des fois il arrive que ce soient des proches comme les fils ou filles de ta tante mais tu restes quand même étrangère. Donc à ce moment-là comment faire pour vivre avec ces gens-là, toi, l’homme ou bien toi, la femme.

Il faut savoir aussi que maintenant lorsque l’on parle de couple c’est une génération assez jeune donc il y a des fois un manque d’expérience ou bien des petits problèmes qui ne sont pas vraiment compris. Il y a de grandes différences d’âge étant donné que maintenant entre la deuxième et troisième génération par rapport à la première et la deuxième il y en a qui ne remarque pas qu’ils ont des beaux-parents qui ont 70 ans et certains même 80 ans !
assalam o alykoum
h
27 juin 2010 19:52
Imaginez-vous déjà si moi qui vous parle à mon âge, trente-sept ans, mon père approche les soixante-dix ans, alors que penser des jeunes avec qui le décalage est d’une trentaine d’année, que penser de ceux qui sont plus jeunes que moi qui ont dix-huit, dix-neuf ou vingt ans, qui se marient et qui ont un beau-père ou une belle-mère de soixante-dix ans.

Cinquante années les séparent !Ce n’est pas facile, tu ne peux pas t’adapter comme ça en dix minutes. C’est pour cela que l’on va pousser nos jeunes à la réflexion, pousser nos parents aussi à la réflexion. C’est vrai c’est une conférence en français mais chacun d’entre nous a une responsabilité pour transmettre.

Je n’oublierai jamais soubhan Allâh, fut un temps il y avait un cheykh ici , qui était venu dans les années 80 et un jour il avait expliqué que la vie de famille lorsqu’il y a des beaux-parents, lorsqu’il y a une belle fille et lorsqu’il y a un beau-fils, il nous disait d’imaginer si on était dans un village et que la mère se lève et sort le matin tôt et passe devant la maison de sa fille, qu’est-ce qu’elle dit ? « Ma fille tu as raison, continue à dormir, il n’y a que les fous qui sortent, il fait froid, repose toi bien et occupe-toi bien de ton mari. » Et lorsqu’elle passe à côté de la maison de son fils, elle interpelle la femme de son fils « ô mauvaise femme où es-tu ? Les gens sont sortis, ils ont balayé, ils ont nettoyé devant la maison, le feu est déjà allumé pour le repas et toi tu dors, et tu délaisses comme ça ton mari ?… Qu’Allâh te donne ceci et cela.»



Quand j’avais entendu cette histoire, Allâh est Témoin,je ne devais pas dépasser les douze, treize ans et ça m’est resté dans la tête car il l’avait racontée comme un genre de blague et je me disais que c’était un peu exagéré. Et au fur et à mesure des années, avec tout ce que l’on entend ici au travail, je me suis dis soubhan Allâh, ce cheykh, , a donné le résumé de ce que l’on entend en général aujourd’hui. Il y a toujours du bien, comme vous le savez, je le rappelle toujours lorsque l’on fait des conférences, on n’est pas là pour critiquer l’un ou l’autre loin de là, c’est pour parler de nos faiblesses, de nos erreurs. Il y a toujours du bien dans la communauté et celui qui dit qu’il n’y a pas de bien il est le premier à être mauvais. Il y a du bien mais il faut seulement restructurer les choses. Comme vous le savez aussi, s’il fallait parler chacun de sa belle-mère, chacun va donner un avis différent.

Il y en a un si tu lui dis de te parler de sa belle-mère, il ne va même pas lever la tête, il va te dire « hasbunâ llâh wa ni’mal-wakil » (Allâh nous suffit, Il est Le meilleur garant)! Tu vas te dire qu’il y a un problème déjà…Tu lui dis de te parler de ton beau-père, il te dit « wa llâhi il n’y a rien à dire, je ne sais pas ».

Si tu demandes à un autre il va te décrire quelque chose de positif, comme moi par exemple si vous m’interrogez sur ma belle-mère, je pourrais faire des éloges jusqu’à demain matin. Mais est-ce que tout le monde a cette belle mère là ? Qu’Allâh la préserve.

Elle a toujours été à la hauteur et je l’ai même prise comme une mère car je n’ai pas ma mère. J’ai trouvé quelqu’un de mature, une personne qui des fois aurait pu faire des choses bizarre mais soubhan Allâh elle a toujours eu une retenue.

Alors que c’est une personne convertie mais elle a pris l’éducation qu’elle avait eu depuis qu’elle était jeune et lorsqu’elle est entrée en Islam il y a au moins une trentaine d’années, elle a pris le comportement de l’Islam, la théorie, pas les traditions, pas ce qu’on entend au pays dans les villages et autre. Non, non, non ! Elle a pris ce que l’Islam dit.

Et c’est ça un des gros problèmes qu’il y a aujourd’hui dans nos familles. Il ne faut pas fonctionner d’après la tradition de un tel ou un tel, du village un tel, de la nationalité une telle car à ce moment-là on comprend que ça ne donne rien dans la vie du couple. J’ai trouvé aussi un beau-père, qu’Allâh le récompense, très mature, qui aurait pu aussi s’immiscer dans la vie du couple, faire un tas de choses, il est le père…il a beaucoup de droits, mais j’ai vu une certaine maturité, une certaine retenue. Et ça, c’est une chose telle que si quelqu’un parmi vous l’a entre les mains, il doit beaucoup louer Allâh . Parce que sinon c’est un manque et c’est très important d’avoir des beaux-parents à la hauteur. Et il y en a wa al-hamdulillâh mais des fois c’est l’inverse.


(....)

la suite ......> [www.sajidine.com]
assalam o alykoum
28 juin 2010 14:38
J'ai juste envie de pleurer là!!!!! et crier au bord de la mer dans un endroit viiide!!!!!!!

ahhh quel plaisir!!!!!! (chose imossible, je suis au bureau)

Mon mari est un homme tres apprécié (de tt le monde)... il a pleuré toutes les larmes de son corps pour que je quitte ma famille (800km) et que je m'installe dans sa ville où l'on connait personne!
au fil du temps, il a changé, plus aucune conversation a la amsion, dispute sur dispute, je pleure constamment... j'en ai marre, je le supporte plus alors que je l'ai aimé plus fort que tout! il me déçoit énormement!
il ne me rassure pas (non j'exagere ça lui arrive mais c'est pas souvent....)
avec le début de la coupe du monde Mr rese cloitré devant son écran plat qui prend la moitié du mur alors moi le son des vuvuzela j'en ai rat le bol!! ça peut durer tt le WE! il ne prend meme pas la peine de me demander si je veu regarder qq chose!!! il s'en moque il pense qu'à lui!
j'ai stopper mon projet d'acheter un appart eveclui et de faire des enfants.... tant qu'il ne change pas je ne peut me projeter dans un vrai foyer familial!!

j'en peu plus!!!!!
h
28 juin 2010 17:40
d'accord .... ce qui bien ,c'est que ce n'est pas la faute de ta belle mere .... ( le sujet de ce post)
assalam o alykoum
g
29 juin 2010 18:39
et que la mère se lève et sort le matin tôt et passe devant la maison de sa fille, qu’est-ce qu’elle dit ? « Ma fille tu as raison, continue à dormir, il n’y a que les fous qui sortent, il fait froid, repose toi bien et occupe-toi bien de ton mari. » Et lorsqu’elle passe à côté de la maison de son fils, elle interpelle la femme de son fils « ô mauvaise femme où es-tu ? Les gens sont sortis, ils ont balayé, ils ont nettoyé devant la maison, le feu est déjà allumé pour le repas et toi tu dors, et tu délaisses comme ça ton mari ?… Qu’Allâh te donne ceci et cela.»


Et alors quelle est la morale de ce passage ? Il faut l'expliquer plutôt que d'affirmer çà : "a donné le résumé de ce que l’on entend en général aujourd’hui"

Merci pour ta réponse.
h
29 juin 2010 22:52
ce post n'est pas de moii ... mais du site sajidine.com que je conseille vivement aux internautes musulmans .

ça parle de la relation entre la belle mere avec sa belle fille ... avec l'implication de ce mari/fils ...

il sera d'une grande utilité pour les anciens mariés, les nouveaux mariés, et les futurs mariés ...

bonne lecture ... la suite est sur le site.
assalam o alykoum
o
29 juin 2010 23:02
bonsoir habib75,
merci bcps mon frère pour l'annecdote que t'as raconté de la vieille femme sa fille et sa belle fille.je l'ai raconté à mon mari.
c pas par hasard je lui raconté.c parce que on a une fille de 3ans½. l'année dernière on a perdu un bébé.mort né dans mon ventre à presque 7mois de grossesse.c'était un garcon allah irahmou qu'on a entérré au maroc.
ma belle au lieu de me soutenir parce que j'ai perdu un enfant.elle a fait que des problème et a osé me dire fallait pas faire un 2eme ta fille est encore petite.
alors que à sa fille qui a un enfant de 8 ans.qui veut divorcer de son mari.elle la soutiens lui dit de faire des enfants et de sbar avec son mari meme si il est mauvais.moi pourquoi je tombe enceinte`? et sa fille elle lui dit de tomber enceinte.
là on est enceinte toute les 2.bien sur elle est aux ange pour sa fille et pas un mabroukk pour moi.je suis enceinte de 5 mois et à ce jour elle m'a toujours pas féliciter alors qu'elle passe du temps avec mon mari.
avant j'en voulais à mon mari.mnt j'ai compris lui aussi subit.alors du moment elle me fait pas mal directement je la laisse.
meme si la dernière fois elle ma vue elle m'a dit direct tu es devenue grosse.elle a oublié j'ai porté un bébé pendant presque 7mois et que j'ai mal vécu ce décé du bébé.non ca elle sait pas.ce qui compte c le bien etre de sa fille.

trianon ma soeur en ce moment on subit toutes le foot.courage c presque fini inchallah.c la première fois je regrette de pas avoir une 2eme tv.laisse ton mari regarder le foot.ca va pas durer et tu vas le retrouver.
les hommes ils ont comme même la chance d'avoir une vrai passion.les femmes walou que ralerGrinning smiley
h
29 juin 2010 23:07
merci okhte pour ton temoignage ... je me rappelle encore de tes posts ... tu es courageuse, patiente ... inchallah tu seras recompensée ...

ces ecrits sont pas de moi ... j'ai juste fait un copier coller ptdr une tache tres difficile ....

ce sont des ecrits tirés du site sajidine.com [www.sajidine.com]
assalam o alykoum
z
30 juin 2010 01:08
Salam,

C'est un très bon post , car effectivement aujourd'hui on voit beaucoup de couples se déchirer pour des histoires belle-mère belle-fille on voit d'ailleurs moins d'histoires avec les beaux-fils ou les beaux-père dans les histoires de familleSad Smiley

Personnellement je m'entend très bien avec mes beaux parents ils me considèrent comme leur fille et moi je les considère comme mes parents.Nous sommes toujours présent l'un pour l'autre. Ils ne font aucunes et j'insiste aucune différence entre mes belles-sœurs et moi. Quand ils vont au Maroc par exemple ils nous rapportent à chacune la même chose.

Mes beaux parents sont juste si leur fils est en tort il lui font savoir et ne se rangent pas de son coté car c'est leur fils , mon beau père dis toujours à mon mari si je devais me ranger à tes cotés quand tu a tord alors c'est que je serais devenu un mauvais père il dit toujours aussi à mon mari et à mes beaux frères votre éducation sera terminé une fois qu'on m'aura mis en terre. Grinning smiley

Ceci est un avis personnel mais je pense que quand le beau fils ou la belle fille s'entend bien avec ses beaux parents cela apporte un plus dans le couple en tout cas c'est mon cas. Smiling Smiley
h
18 juillet 2010 15:53
ta belle mere te soule?

ta belle fille t'enerve?

le mari inexistant??

par ici la solution miracle .. sur ce post ... a lire attentivement ...
assalam o alykoum
c
18 juillet 2010 17:42
Se poste est tres bien car c une bonne remise en question sur se que l'on as moi j'ai la chance d'avoir une super belle famille qui ne se mele en riend e notre vie qui est juste pour notre bonheur qui ne se mele ni de nos dispute ni de nos décision mon mari a moins de cchance ma mére est hyper protectrice mais je met des barriere mes freres l'aime bcp
Le SanG Ne DeviendrA JamaiS de l'EaU Palestine vaincra
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook