Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
un mari autiste et une femme dépréssive
p
3 décembre 2009 18:40
Chers intarnautes, je suis perdues je ne sais comment agir, j'ai bientôt 30ans, je suis mariée depuis plus de 2 ans, pas d'enfant j'ai perdu mon emploi et pour arroser tout j'ai un mari qui me ment et c flagrant. Vous allez me dire il faut communiquer c ce que je fais mais pour lui ce sont juste des petits mensonges anodins qui ont aucune conséquences sur l'amour q'il me porte. Mais là j'en peux plus, il n'est pas du tout réceptif de mes angoisses et j'ai bo lui dire. J'ai l'impression qu'il croit que le fait qu'on est marié c'est une garantie pour la vie, que je le quitterai jamais alors il se permet certains comportements qui sont très discutables.

Exemples de mensonges:

On est au cinéma, en pleine séance de film, il me dit qu'il veut aller au toilettes, il y va. A la fin de la séance du film j'ai moi aussi une envie, à la sortie de la salle je lui demande l'endroit des toilettes et là il est incapable de me répondre, il m'avoue que la sortie pipi etait un prétexte pour téléphoner à un ami!! et quand je lui demande pkoi mentir sur ca, il n'a pas de réponse
Quand je commence à lui faire des reproches, on s'enguele biensur et je passe pour la fille chiante qui fait une montagne pour un petit mensonge qui n'a pas d'interet.

Aussi souvent, il me ment et quelques jours après il m'avoue qu'il m'avait menti. Du coup j'ai plus confiance en lui.
Je traverse une période très difficile, j'ai tendance à m'enfermer et à pleurer car lui parler ne donne aucun résultat il devient autiste. Le fait qu'il se déplace beacoup pour son travail ne me rassure pas, il a bo me dire que je suis la femme de sa vie et qu'il ne m'a jamais trompé, je n'y crois plus même si je n'ai jamais découvert koi q ce soit sur ce sujet

Il n'aime pas trop parler de son boulot, je sais en gros ce qu'il fait mais quand je souhaite en savoir plus, il n'aime pas trop aborder ce sujet.

Tout ca conjugué au fait que j'ai perdu mon boulot, toujours pas denfant, je suis loin de ma famille et mes amis, je n'arrive pas à m'adapter au climat de la région parisienne, me fait tomber dans une dépression qui me fait voir des idées noires très noires et ca s'empire, je ne sais pas koi faire. Et je vous assure que j'ai essayé de faire comprendre ce sentiment à mon mari, il relativise ou fait l'autiste. Lors d'une dispute, je suis arrivée à lui glisser une phrase du style que chaque soir en fermant les yeux j'espère ne jamais les réouvrir pour lui faire à quel point je suis dans une détresse.

J'ai tout plaqué pour lui en quittant le soleil, ma famille, mon boulot, mon appart. Je pense au divorce mais je suis issue d'une famille marocaine très conservatrice des traditions où l'homme a le droit a beacoup de choses et la femme doit encaisser, le divorce c'est la honte et j'en passe...surtout que c'est moi qui l'a choisi, ce fut un mariage d'amour même si ma mère était réticente au fait que j'allais changer de région et tout plaqué pour lui, maintenant je me vois mal lui dire q je me suis trompé que l'homme q j'ai aimé, je le connaissais mal

Le fait que je ne travaille pas empire mes angoisses, aussi j'atteint le cap de la trentaine sans enfant baucoup de choses tournent dans ma tête, conséquences mes recherches d'emploi ne donne aucun résultat et psychologiquement je suis faible et ca se ressent aux entretiens c'est un véritable cercle vicieux. Alors je tourne en rond avec des crises de pleurs quasi quotidienne.
Je pense q vraiment je suis tombée dans une dépréssion grave (accentué par la solitude et déracinement), cet état s'aggrave je n'ai conscience mais que faire pour m'en sortir, l'envie est là mais je ne sais par koi faire. Je suis prisonnière de moi même.
f
3 décembre 2009 19:05
il faut positiver ,

dejà par rapport aux enfants ,plus tu y penses et plus ça bloquera,donc te fais pas une fixation sur le fait que tu ais trente et pas d'enfants ,comme on dit tout viens à point pour celui qui sait attendre,et puis il faut etre bien dans sa peau pour attendre et elever un enfant,

visiblement ton mari n'est pas trop bavard ,ma 3lich il ne veut pas te parler de son travail , fais lui plutot changer les idées justement en parlant d'autre chose,s'il prefere laisser ses soucis du travail derriere la porte pourquoi pas ,chacun comment il est

et puis pour le climat de la region parisienne ,ça prendra du temps mais tu t y feras;la pollution et la grisaille on finit par s y habituer

et tu as paris ,tu peux faire beaucoup de choses interressantes ,commences par faire la touriste

mais c'est dommage que tu n'es pas confiance en ton mari ,ça ne t'aidera pas à avoir le moral,il te dis que tu es la femme de sa vie ;qu'il ne t'as jamais trompé alors pourquoi te rendre malade

allez ressaisis toi, c'est normale que tu deprimes (loin de la famille ,des amies ,alors tu te fais une fixation sur ton mari etc...)mais laisse le temps faire (du moins tu dois aussi faire quelque chose pour que ça aille mieux:positives surtout si tu as la santé c'est dejà un bien precieux ,mais on l'oublie)
[b]N'occasionnent aucuns frais et ne requièrent aucune pile.Ils sont non taxables et à l'abri de l'inflation.[/b] Ils ne causent aucun effet secondaire déplaisant.Ils constituent, à mon avis, un remède digne de Merlin : [color=#FF00FF]Ce sont, Les CÂLINS ![/color]
g
3 décembre 2009 19:32
Nous te comprenons mais si tu sens que tu glisses dans la dépression,je te conseille d'aller voir ton médecin ...
De quelle région du Sud es-tu?
e
4 décembre 2009 09:00
Tu sais ce que c'est un autiste?? C'est pas un mec sourd en tout cas...
f
4 décembre 2009 10:04
Citation
elflila a écrit:
Tu sais ce que c'est un autiste?? C'est pas un mec sourd en tout cas...

peut etre qu 'elle voulait parler plutot de son mutisme ,

mais c vrai que se n'est pas une raison d'employer ce terme en pejoratif parcequ 'une chose est sur les autistes sont mieux que nous ,en plus ils n'embetent personnes Smiling Smiley
[b]N'occasionnent aucuns frais et ne requièrent aucune pile.Ils sont non taxables et à l'abri de l'inflation.[/b] Ils ne causent aucun effet secondaire déplaisant.Ils constituent, à mon avis, un remède digne de Merlin : [color=#FF00FF]Ce sont, Les CÂLINS ![/color]
f
4 décembre 2009 12:59
Ton histoire m'a enormement touchée...

Effectivement, tu traverse une periode pas tres joyeuse, et tu es entrain de sombrer, car tu ne peux pas t'accrocher à quelquechose que tu n'as pas ( presence d'un membre de ta famille, un enfant...)

Pr le desir d'avoir un bb, je te comprends tt a fait, mais avoir un enfant ce n'est pas aussi rose que ca, et vu la solidité de ton couple, je te le deconseille.
Ton mec est un peu chelou, je te le confirme, mais tu t'en fous, pr le moment c'est pas ton pble, tu t'occuperas de lui apres, et comme je dis svt " tout finit par se savoir un jour"

Moi je te conseillerais d'aller voir ta famille, d'y passer une petite semaine au moins, rien ne te retient, tu ne travailles pas.

Si tu restes à paris, la seule solution cest de trouver du travail, mais du travail tu en trouveras pas tant que tu n'auras pas confiance en toi.

Oublie ton mari pr le moment, ne te focalise pas sur lui, car fragile comme tu es pr le moment, tu n'es pas prete de savoir ce qu'il peut bien faire derriere ton dos...
Si j'etais de paris, j'aurais trop voulu te rencontrer, pour t'aider mais malheureusement plus de 400 km ns separe, si tu veux contacte moi en MP, moi je suis prete à discuter avec toi quand tu le veux, je souhaite sincerement t'aider ma soeur...
t
4 décembre 2009 13:15
Je me reconnais un peu dans ton histoire, surtout quand tu parle de mensonges et de depression.

C'est ce que je traverse en ce moment, mais peu etre à un degrés plus important que le tien car j'en arrive a ne plus me lever le matin, a tout remettre a plus tard.

Cet etat engendre plein de conflit avec mon epoux qui me rend coupable de tous ce qui ne va pas dans notre vie au lieu de m'aider. Quand aux mensonges c'est un trait de son caractere que je connaissais depuis quelques temps mais dans l'etat où je suis, j'ai de plus en plus de mal à supporter.
Je me fait des films constemment en me disant que si il ment pour des futilités, il doit aussi me mentir sur d'autres sujets plus important comme l'argent, les femmes ou encore pire.

Je te souhaite beaucoup de courage et de patience en ce qui concerne les enfants.

Je reste disponible si tu desir communiquer en MP.
S
4 décembre 2009 16:20
Je débarque dans la région parisienne également et je sais que c'est loin d'être facile car je le vis en ce moment même mais j'arrive à gérer ma situation car elle n'est pas comparable à la tienne.
Si tu as envie d'une écoute, je suis là.
(\ /) (. .) c('')('')
p
4 décembre 2009 23:25
Merci pour vos messages.
Je tiens à m'exuser d'avoir utiliser le terme "autiste", j'avoue j'ai écrit spontanément sans réfléchir je ne veux offenser personne, je n'ai rien contre les autistes. C'est une métaphore, Oui je voulais parler de son mutisme, parfois j'ai l'impression de m'adresser à un mur. Je pense que la plupart d'entre vous m'ont compris.
Oui, je cherche quelques chose à laquelle je puisse m'attacher et c'est vrai que le désir d'enfant est accentué même si j'ai conscience que ce n'est pas le meilleurs moment mais je me dis que la maternité peut changer le mental dans lequel je me trouve. Peut être q je me trompe aussi.
Vous avez raison de dire que je me focalise trop sur mon mari mais pour l'instant, il est mon seul repère sur la région parisienne et son comportement me distabilise et remet en cause beaucoup de choses.
En tout cas merci pour ceux qui se sont proposés de me lire et me soutenir.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook