Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Malédiction
E
29 novembre 2006 18:13
La canaille
Dans l’histoire de toute l’humanité
je ne retiens qu’une limpide vérité
Le peuple est toujours du mauvais bord
jamais de raison il a toujours tord
2
Sur son épaule les sept péchés capitaux
Au tréfonds de son cœur le dard des maux
Le peuple est toujours du mauvais bord
jamais de raison il a toujours tord
3
Le peuple est souvent vu avec dédain
même quand il se meurt de faim
Si la canaille n’a pas de pain
alors qu’elle mange du foin
4
Avant, la monarchie absolue
était la seule puissance reconnue
Le roi a droit à toute jouissance
le reste était de la non existence
5
Le temps passe et s’écoule
la monarchie absolue s’écroule
nouvelle histoire, nouvelle aventure
le règne de la bourgeoisie s’inaugure
6
Tout a été dit au nom du peuple
mais tout est fait contre le peuple
La bourgeoisie s’empare du pouvoir
rien que pour la liberté de son avoir
7
Ainsi l’es prit de l’entreprise
sur tout a fait main mise
depuis tout ce qui se vend
jusqu’au morceau de froment
8
Dans le royaume de l’entreprise
tout ne devient que marchandise
Tout suit le rythme du marché
tout ce qui est utile rend fortuné
9
Dans la course éternelle du temps
l’homme parle le langage de l’argent
Même notre propre valeur dépend
de ce qui s’achète ou qui se vend
10
Le riche brasse ses chiffres d’affaires
pour ensuite devenir miillionnaire
Le peuple travaille pour un mince salaire
en restant toujours membre de la galère
11
L’entreprise sort le peuple de la faim
pour que la canaille ne mange pas de foin
mais il subit le joug du travail
un autre enfer qui le tenaille
12
Si le peuple souffre d’une maladie
il ne peut point trouver le pain béni
La force est la seule véritable garantie
sinon on s’en va à la perte de la vie
13
Le pouvoir par le peuple
le pouvoir pour le peuple
est une langue encore incomprise
car on ne vit que pour la marchandise
14
Le pouvoir par le peuple
le pouvoir pour le peuple
reste , en fait, une simple vanité
de ce qui se vend sur le marché
15
Tout ce qui est profondeur ou sacré
chez l’homme en tant qu’être humain
est oublié au grand palmarès du destin
on ne vit que par et pour le prix du marché
16
L’homme devenu lui aussi machine
ne pense plus à une main divine
D’ailleurs, Il ne vit que par l’entreprise
et pour la production de marchandise
novembre 2006

Le tord à la femme
Faute d’un bourreau, on culpabilise un innocent
on le rend responsable du crime et son sang
Toujours sur l’être en état de faiblesse
on jette tous les tords qui bouleversent
2
Par que l’homme est incapable
de retracer l’origine du mal
On rend un verdict infâme
on l’impute à la femme
3
Le joug de la soumission
est le foyer de la malédiction
Celui qui vit sous la dépendance
porte le fardeau de la malchance

4
Par réflexe d’un fort complexe
on dit que le mal vient du sexe
à cause de l’acte de désobéissance
de la femme envers la Providence
5
Ce morbide acte de désobéissance
entraîne la destruction de l’existence
L’homme et la femme doivent mourir
pour payer le tord qu’elle a commis
6
Comme on croit dans le paradis
on pense à une nouvelle vie
L’être humain pour se racheter
doit d’abord périr ou décéder
7
Sur le dos de la femme
on jette faute du drame
être de faiblesse et de soumission
le grand symbole de la malédiction
8
À l’homme le monopole de la domination
À la femme, le cruel joug de la soumission
Devant toute l’humanité, la femme
passe pour coupable comme infâme

Effet de la domination

Dans le palmarès de l’histoire
fait de victoire et de déboires
Ce sont toujours les dominés
qui portent le fardeau du péché
2
d’histoire
quelque soit l’angle de son trajectoire
Ce sont toujours les dominés
qui portent le fardeau du péché
3
Quelque soit le temps considéré
Quelque soit le lieu considéré
Ce sont toujours les dominés
qui portent le fardeau du péché
4
Quelque soit le type de pouvoir
le dominé est fait pour les déboires
Ce sont toujours les dominés
qui portent le fardeau du péché
5
Dans la société l’homme domine
on assiste au fait qu’il discrimine
Au niveau de la sexualité, la femme
reste un être impur à l’âme est infâme
6
Sur le dos de la femme
on jette faute du drame
être de faiblesse et de soumission
le grand symbole de la malédiction
7
Dans la colonisation où le blanc domine
on assiste au fait qu’il discrimine
Au niveau de la race, le noir
reste un être inférieur et de déboires
8
L’homme noir quelque soit son âge
porte le fardeau de l’esclavage
être de faiblesse et de soumission
le grand symbole de la malédiction
9
Tout se lit dans la discrimination
selon le principe de la domination
La femme, rejeton de la nature
est être de corps et de sang impur
10
Tout se lit dans la discrimination
selon le principe de la domination
Le noir, rejeton de la race humaine
est un être à mettre en quarantaine
11
Pourtant partout dans l’humanité
les hommes aspirent à l’égalité
égalité des sexes, d’une part
égalité de la race, d’autre part
novembre 2006


Histoire de la cigarette
L’origine de la cigarette
reste nébuleuse sur la planète
On n’a pas une date précise
où cette pratique s’actualise
2
Avec l’avènement de Karl Marx
inépendamment de la marque
la cigarette dévient légendaire
symbole de la puissance révolutionnaire
3
Avec Fidel Castro
Le Leader Maximo
La cigarette a pris du gallon
en devenant même une religion
4
Tout a changé au cours de ce siècle
avec la révolution du sexe.
La cigarette devient symbole principal
de la puissance sexuelle du mâle
5
Parce que la femme en demande trop
juste au point de souffrir des maux
l’État contrôle le mouvement du marché
pour réduire le taux de décès accentué
6
Toi , femme, qui es fumeuse
à la longueur des quatre saisons
J’aimerais te faire cette question
dans ta fumée, te sens tu heureuse?

novembre 2006


La bombe N
La bombe N est très nocive
elle est d’une charge explosive
Car Nigger est d’un mauvais usage
c’est une insulte raciste sauvage
2
L’expression niggger en anglais
demeurant la plaie de l’abcès
Vient du terme espagnol Negro :
noir, au sens respectable du mot
3
L’anglais en déforme tout
le mot et son original sens
pour en faire même un tabou
dans l’injustice et l’insolence
4
Le mot nigger charrie
surtout derrière lui
tous les stéréotypes et crimes
dont les esclaves été victimes
5
Le blanc étant une âme pleine de malice
l’exploitation du noir n’a pas de justice
dépouillé de sa force musculaire
dépouillé de sa force imaginaire
6
Le joug de la soumission
est le foyer de la malédiction
Celui qui vit sous la dépendance
porte le fardeau de la malchance
7
Dans la langue créole le mot negro
n’est pas une insulte qui crache de maux
Le mot négritude est un pilier de la littérature,
ce qui était douleur se transforme en peinture

ordre et chaos
Depuis le jour où le cosmos fut créé
y compris le flore, la faune et l’humanité
l’homme reste un être hostile au chaos
qui organise son espace grâce à son cerveau

Mais le jour même où il commence
par nommer les objets et les choses
soit par leurs effets soit par leur cause
commence le drame même de l’existence.
2
Dans toute sorte de nomination
se cache quelque forme de discrimination
car les uns sont faits pour la domination
les autres sont faits pour la soumission
3
Si le soumis ose se rebeller
pour conquérir sa pleine liberté
le dominant voit un acte de déviance
qui mérite quelque tour de pénitence
4
C’est ainsi que la vie organisée
pour assurer plus de sécurité
devient une constante source de violence
qui détruit bien des vies ou des existences
5
Vouloir vivre dans le désordre ou le chaos
C’est parler le langage des os dans le tombeau
Vivre dans l’ordre et sa référence
c’est accepter quelque soumission et sa violence


Pour l’amour de la nature

L’amour de la nature et de ses espèces
outre un devoir, c’est un principe de sagesse
que l’homme doit cultiver en toute occasion
pour garder l’humanité dans l’éternité des motions
2
Quand la vie se trouve dans la détresse
l’humanité ne peut compter que sur la sagesse
Si c’est, le vice ou l’abus qui fait tourner la machine
tout devient désespoir : la vie tend vers sa ruine
3
La sagesse amène l’homme à la sécurité
par la culture de la modération et de la sobriété
Tout acte d’abus amène à la malédiction
où la vie se meut vers sa propre démolition
4
Il faut en tout défendre la nature
tant pour sa créature que pour sa parure
La société de surconsommation instaurée
bouleverse la nature comme l’humanité
5
Du continuel phénomène de serre
qui s’étend jusqu’à la grippe aviaire
on est d’avis que la nocive pollution
charrie la nature vers sa destruction
6
De la sécheresse qui aride le sol
jusqu’à la maladie de la vache folle
on est d’avis que la nocive pollution
charrie la nature vers sa destruction
7
De la surconsommation extrême
à la destructuration de l’échosystème
on est d’avis que la nocive pollution
charrie la nature vers sa destruction
8
Il faut vite peser sur la pédale du frein
pour que l’on prenne le bon chemin
sinon sous peu dans la course des années
la machine du monde entier va basculer.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook