Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
ma malakat aymanoukoum
peur de Dieu [ MP ]
17 juillet 2019 13:07
mon probleme n'est pas avec les hommes.mais cela a trait a ma foi, posseder des êtres humains ou l'esclavage est sensé etre aboli en islam de plus je ne comprends pas que les hommes ou les femmes puissent avoir des rapports avec leur soi disant esclaves autres que ce qui est clairement établi et hallal.au lieu de vous acharner sur la femme essayer vous même de trouver une réponse plausible qui plaise a Allah et ses croyants.Une seule personne a fait cette effort jusque la par rapport a ma question qui dérange peut etre mais qui est tout a fait légitime
peur de Dieu [ MP ]
17 juillet 2019 13:08
c'est bien ce que j'avais compris
Neo133 [ MP ]
17 juillet 2019 13:17
Et en quoi ça va t'aider ?

Ce n'est plus d'actualités.
peur de Dieu [ MP ]
17 juillet 2019 13:29
Ca ne m'aide pas du tout, et il est dit que lecoran est valable pour tous les temps et meme en ce temps la ca ne devait pas exister c'est en contradiction avec les concepts de l'islam " ezzina etc
monkaS [ MP ]
17 juillet 2019 13:37
aboli dans le monde, dans l'islam je ne sais pas et je ne me prononcerais pas là dessus Smiling Smiley
Citation
Salima- a écrit:
L'islam n'a jamais aboli l'esclavage. Aucun texte religieux n'interdit l'esclavage ni les rapports sexuels avec les femmes esclaves. Au contraire, selon l'islam le sexe est permis avec les épouses (4 au maximum) et les femmes esclaves (nombre illimité )
Salima- [ MP ]
17 juillet 2019 13:39
Bien sûr que c'est aboli dans le monde et inacceptable!
Citation
monkaS a écrit:
aboli dans le monde, dans l'islam je ne sais pas et je ne me prononcerais pas là dessus Smiling Smiley
DARDARCOM [ MP ]
17 juillet 2019 13:40
il y'a des femmes qui veulent se maries mais elles ne trouvent pas de mari, dommage.
Neo133 [ MP ]
17 juillet 2019 13:42
Mais tu mélanges tout, tu parles d'une chose puis d'une autre.

Je n'ai pas dit que ça ne devrait pas exister mais la réalité veut que nous sommes plus dans ce type de configuration, c'est factuel.


Citation
peur de Dieu a écrit:
Ca ne m'aide pas du tout, et il est dit que lecoran est valable pour tous les temps et meme en ce temps la ca ne devait pas exister c'est en contradiction avec les concepts de l'islam " ezzina etc
Fatima365 [ MP ]
17 juillet 2019 21:25
Salam
Tout d’abord, il faut brièvement rappeler que l’approbation de l’esclavage par l’Islam était le résultat des circonstances économiques et sociales particulières parce que la société dans laquelle l’Islam fit son apparition était une société qui dépendait quasi-totalement de l’esclave. C’était le cas, non seulement dans la Péninsule Arabique où l’Islam apparut, mais aussi dans le reste du monde à l’époque et cela fait partie des pratiques qui existaient dans les religions précédentes.
L’Islam a adopté une méthode à long terme, basée sur la progression, dans le but de mettre un terme à l’esclavage comme ce fut le cas avec l’interdiction du vin. L’interdiction du vin ne s’est pas faite d’un seul coup, mais par étapes. Il n’a pas immédiatement éradiqué l’esclavage mais a utilisé une méthode sage qui visait tout d’abord à dessécher ses sources afin d’arriver un jour à son éradication. Il commença par la première étape, qui consistait à libérer les esclaves intérieurement du complexe de faiblesse, d’incapacité et d’infériorité qui les habitait. Il rétablit ainsi les esclaves dans leur dignité et leur humanité et fit d’eux des frères pour leurs maîtres parce que l’esclavage en Islam n’est qu’un état éphémère.
L’Islam a utilisé deux voies pour venir à bout de l’esclavage en toute tranquillité, sans susciter de désordre, de problèmes, de rancœurs, et d’hostilité, ni causer de perturbation de la situation socio-économique :

La première voie : elle consiste à restreindre les sources de l’esclavage qui étaient nombreuses :

- Les guerres sous toutes leurs formes. Les combattants de l’armée vaincue ne pouvaient échapper à l’un de ces deux sorts : l’exécution ou la prison ;



- Le débiteur en cessation de paiement devenait l’esclave de son créancier.



- L’autorité des parents leur conférait le droit de vendre leurs enfants, garçons comme filles.



- Le renoncement personnel à la liberté : certains étaient contraints par la nécessité de troquer leur liberté contre un bien quelconque.



- Le rapt, l’enlèvement et la piraterie : ceux qui en étaient victimes étaient traités comme des captifs et faits esclaves.



- La perpétration de certains crimes comme l’homicide, le vol, la fornication. Le coupable devenait l’esclave de la victime ou de ses ayants droit.



- La progéniture de l’esclave était aussi considérée comme telle même si son père était un homme libre.



Telles étaient quelques-unes des sources de l’esclavage. Quand l’Islam apparut, il interdit formellement toutes ces sources sauf deux d’entre elles :

La première : L’asservissement des prisonniers de guerre pris lors des guerres légitimes qui étaient déclarées et ordonnées par le dirigeant. Cependant, les prisonniers n’étaient faits esclaves que si le dirigeant en décidait ainsi, car en Islam, tout prisonnier ne devient pas forcément esclave : on peut le libérer gracieusement, en échange de prisonniers Musulmans ou contre une rançon comme Allah le dit dans ce verset : ( Une fois la guerre terminée, vous pourrez les libérer gracieusement, ou les échanger contre rançon. )[Sourate 47, verset 4.].

Il est permis d’avoir des rapports sexuels avec la femme captive. Allah le Tout-Puissant a dit : ‘[Glorieux sont les croyants] qui gardent leur chasteté, sauf avec leurs épouses ou [les captives et esclaves] que leur main droite détient, car alors ils sont exempts de blâme [Coran, Sourate 23: Versets 5-6]. L’expression « ce que leur main droite détient » signifie les captives qu’ils ont capturées.

wallahu a'lam
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook