Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
L'histoire des savants musulmans volontairement occultée
28 mars 2015 23:14


Ce documentaire retrace une infime partie de l'héritage de notre noble communauté.

En récupérant ce qui appartient aux muslims, nous pourrons dès lors réécrire l'histoire, NOTRE histoire, celle des savants muslims qui nous ont précédé et qui est occultée de nos jours.

Il est triste de voir que ce genre de documentaire reste l'ouvrage de non-musulmans, mais nous devons tout de même les remercier pour l'effort apporté car nous restons intègres et justes, malgré notre certitude qu'ils ont caché d'innombrables découvertes et connaissances venant des muslims.

Retroussons donc nos manches et œuvrons pour rétablir la vérité, NOTRE vérité, celle du monde réel, celle qui rendra notre monde meilleur.

Que chacun effectue ses propres recherches, qu'il joigne ses recherches avec celles de frères et de sœurs avec lesquels il a des affinités. Ainsi, nous nous retrouverons incha ALLAH avec des milliers de données très intéressantes qui seront pour nous une BASE FIABLE car établie PAR DES MUSLIMS POUR DES MUSLIMS.

Qui dit muslim dit intégrité, honnêteté, fiabilité, craignant le Jugement Dernier où chacun sera questionné sur ce qu'il a accompli sur terre. Le muslim prend garde de ne pas dire, ni écrire sans preuve, sans argument, injustement : la voie qu'il suit elle celle de la justice, de la vérité.

J'encourage mes frères et sœurs dans ce travail d'investigation : toute réalité mise à jour et dévoilée vous sera largement rétribuée par notre Seigneur.
Pour plus d'informations, retrouvez-nous sur notre blog
: www.albidar.com/blog

Bârakallahu fikum
f
30 mars 2015 12:20
salam
Le probleme c qu il y a eu un court circuit qq part, pourquoi le monde musulman a cessé de briller!?
Les perses s en sortent encore au niveau technologique mais le reste nous sommes clairement en retard, pour preuve, ce reportage qui a été créé par des non musulmans
Merci du partage
b
30 mars 2015 13:05
Salam,
Pour développer l'histoire des sciences musulmanes, il faut avoir une culture scientifique moderne acquise dans une langue étrangère, disposer de textes et d'archives, en général des manuscrits, dont une grande partie ont été détruits, incendiés ou pillés en butin, une maîtrise de la langue arabe, perse et autres, et ce afin d'être en mesure de tisser des ponts entre la culture ancestrale et celle actuelle, de mesurer les "interfécondations" entre les cultures et s'inscrire dans cette épopée scientifique universelle humaine.

Or en général, dans nombre de cas, la maîtrise d'une langue étrangère s'accompagne d'une faiblesse dans la langue mère.

Cependant, on peut retrouver les assises conceptuelles du développement scientifique musulman préparant la modernité, dans les pratiques imposées par les préceptes de l'islam.

Tout d'abord, la maîtrise du concept de temps dicté par les obligations rituelles : heures des prières, fêtes religieuses, ont incité à l'élaboration de clepsydres, comme des premières horloges ou encore à l'observation astronomique (dans un ciel en général dégagé, terminologie résiduelle almanach de Al monakh, Nadir, Zénith).

Parallèlement, l'observation de règles strictes en matière de succession et d'héritage ont donné une impulsion à l'arithmétique de l'iratha, aux mathématiques, à la géométrie de l'espace, ne serait-ce que pour le partage de terre, de troupeaux ou biens matériels .
L'espace-temps, celui de la physique moderne est redevable à ces pionniers qui posèrent les premiers concepts et jalons d'une modélisation mathématique de l'Univers ...

L'histoire des sciences est chargée d'une quantité importante "Kimiya'e", loin d'être alchimique, d'apports tant au niveau des concepts, que des modèles théoriques ou de pratiques, distillant sans alambic le parfum de ses origines et que souligne la "mestara" métrique de maîtres à penser d'un autre temps.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/03/15 13:08 par blagueur.
B
30 mars 2015 14:02
Il nous appartient à nous musulmans de faire revivre notre histoire et de mettre en évidence notre apport à la civilisation humaine.

Nous avons des historiens, des intellectuels, ... et l'argent .

Au lieu de financer le psg l'émir du taqar ferait mieux de fonder une maison d'édition et redorer le blason de notre civilisation .

Il y a une vraie entreprise de détournement et de falsification. On attribue à des européens le travail de savant musulmans. Ils veulent nous effacer de l'histoire .
30 mars 2015 15:09
Citation
BleuBlue a écrit:
Il nous appartient à nous musulmans de faire revivre notre histoire et de mettre en évidence notre apport à la civilisation humaine.

Nous avons des historiens, des intellectuels, ... et l'argent .

Au lieu de financer le psg l'émir du taqar ferait mieux de fonder une maison d'édition et redorer le blason de notre civilisation .

Il y a une vraie entreprise de détournement et de falsification. On attribue à des européens le travail de savant musulmans. Ils veulent nous effacer de l'histoire .

salam,

c'est comme ça, il faut plaire aux rois, leurs dire que c'est eux le centre du monde, et que tous les autres c'est des sauvages, alors que les fondations d'une civilisation se construisent sur les ruines d'une autre, et ainsi va le monde, ceux d'aujourd'hui ne seront que ruine du demain ;-)
B
30 mars 2015 15:38
Citation
BleuBlue a écrit:
Il nous appartient à nous musulmans de faire revivre notre histoire et de mettre en évidence notre apport à la civilisation humaine.

Nous avons des historiens, des intellectuels, ... et l'argent .

Au lieu de financer le psg l'émir du taqar ferait mieux de fonder une maison d'édition et redorer le blason de notre civilisation .

Il y a une vraie entreprise de détournement et de falsification. On attribue à des européens le travail de savant musulmans. Ils veulent nous effacer de l'histoire .

Salam, c'est pas la fautes aux autres si on est assez con pour être incapable de mettre en évidences notre histoire .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/03/15 15:52 par BOUSSAÏNA.
U
30 mars 2015 15:46
Pour savoir ce qui provient de savants musulmans, c'est très simple: On regarde la science moderne et on soustrait ce qui provient de toutes les Cultures non-musulmanes.

L'alchimie est copte, préislamique.
Le zéro et la numérotation de position sont indous, préislamiques.
La géométrie et tout un tas d'autres sciences sont grecques, préislamiques.

À partir des connaissances des Grecs en optique et en géométrie, des savants qui vivaient dans un pays musulman ont notablement fait progresser l'optique. (bases fausses, résultats exacts)
À partir des inventions des savants Indous (le zéro et les chiffres), des savants qui vivaient dans un pays musulman ont inventé l'algèbre. (à ma connaissance, c'est l'unique science fondamentale qui soit vraiment née dans un pays musulman) et les algorithmes. Jusqu'à l'invention du calcul infinitésimal, c'était ce qu'on faisait de mieux en mathématique.

La science est une enfilade d'améliorations: Aucune invention ne peut se faire sans l'invention d'un prédécesseur.
Le zéro a été inventé en Inde, avant l'Islam, de même que les chiffres indous (faussement qualifiés d'arabes)
Les algorithmes ont été repris par les Européens et diffusés dans le monde entier.


Des Arabo-Musulmans intelligents ont aussi sauvé une partie de l'héritage grec.
Alors que certains cherchaient à ne plus transmettre les documents écrits en grec (les successeurs de l'Empire Romain d'Occident), des personnes vivant dans des pays arabo-musulmans les ont traduits et transmis.
En Occident, on n'a rien transmis (voire, on a détruit) ce qui provenait de la Grèce antique.
Dans les pays arabo-musulmans, on a recopié et traduit ce qui n'était pas transmis (sinon détruit) en grec.

Même si ç’avait été l'unique contribution de cette période islamique, c'eût été considérable et primordial.

Ce fut exactement l'inverse de ce que sont en train de perpétrer les daéChiens.
Ne cherchez donc pas quelle pourquoi la brillante civilisation musulmane s'est effondrée:
On s'y comporte comme dans le Moyen-âge chrétien, avec la même bêtise, la même intolérance, la même sauvagerie.



Ceux qui critiquent les Croisés devraient éviter de se regarder dans une glace: Ils risquent d'y critiquer leur reflet.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
30 mars 2015 17:30
Citation
Unesuggestion a écrit:
Ce fut exactement l'inverse de ce que sont en train de perpétrer les daéChiens.

Daesh est une invention américano israéIienne, pas une invention arabo musuImane


Ie reste cest du vent. J'y répondrai
B
30 mars 2015 17:32
Citation
Salladin1 a écrit:
Daesh est une invention américano israéIienne, pas une invention arabo musuImane


Ie reste cest du vent. J'y répondrai


une invention dans quel sens ?
30 mars 2015 17:38
Citation
BOUSSAÏNA a écrit:
une invention dans quel sens ?

Tu as pas du Iinge à repasser ?
B
30 mars 2015 18:33
Citation
Salladin1 a écrit:
Tu as pas du Iinge à repasser ?

je ne suis pas ta mère , Lhamdoullilah ....Smiling Smiley
b
30 mars 2015 19:06
Salam,
Hormis les sources arabes, des archives espagnoles témoignent et démentent les suggestions méprisantes, selon lesquelles les arabes ne sont que de vulgaires traducteurs :

"Les arabes ont inventé les armes à feu durant les sièges de Niebla (Huelva), en 1259, se défendant en lançant pierres et dards qui produisaient feu et détonation. En 1323 durant le siège du roi maure de Grenade de la place de Baza, ils attaquèrent lançant des projectiles avec des "appareils" qui produisaient lumière et détonation. On en déduit que les arabes introduisirent en Europe l'usage de la poudre comme explosif." (changements d'états solide-gaz et fumées, propulsant un projectile ou par la suite, dans les mêmes ordres d'idées et principes physiques, un piston de moteur à "explosion" carburant liquide/gaz - le nom de grenade de gharnata est un marqueur pour l'engin explosif guerrier)
Même la terminologie arabe est plus appropriée : pour le "canon" en forme de canne, cité plus haut, propulsant des "boulets" en pierre, le "midfa3" défini en compréhension qui pousse et propulse "en référence à la pression des gazs"...
Photo supprimée par le membre  Photo supprimée par le membre



Modifié 10 fois. Dernière modification le 30/03/15 20:39 par blagueur.
31 mars 2015 02:07
Dans un registre pIus Daesh comme Ii diré Sugestion :



* Le docteur Joe Leigh Simpson

“Dans chacun d’entre vous, tous les éléments de votre création sont rassemblés dans l’utérus de votre mère en l’espace de quarante jours…” [1]

“Si l’embryon dépasse le stade de quarante-deux jours, Dieu lui envoie un ange qui le façonne et crée son ouïe, sa vue, sa peau, sa chair et ses os…”
[2]

Il a beaucoup étudié ces deux paroles du prophète Mohammad (paix et bénédictions sur lui); il a remarqué qu’en effet, les quarante premiers jours constituent un stade que l’on peut clairement distinguer des autres stades dans la genèse de l’embryon. Il a été particulièrement impressionné par la parfaite exactitude de ces paroles du prophète Mohammad. Et, au cours d’une conférence, il a émis l’opinion suivante:

“Donc les deux hadiths (paroles du prophète Mohammad) que nous avons retenus nous fournissent un calendrier très précis du développement embryologique général durant les quarante premiers jours. Comme les autres conférenciers en ont fait la remarque à plusieurs reprises, ce matin, ces hadiths n’ont pu être révélés sur la base des connaissances scientifiques qui étaient disponibles à l’époque où ils ont été écrits… Il s’ensuit, je crois, que non seulement il n’y a aucun conflit entre la génétique et la religion, mais qu’en fait, la religion peut guider la science en apportant des révélations aux approches scientifiques traditionnelles. Et il y a, dans le Coran, des déclarations dont le caractère véridique a été démontré des siècles plus tard, ce qui prouve que les connaissances scientifiques que l’on retrouve dans le Coran proviennent de Dieu.”

[journaldumusulman.fr]
31 mars 2015 14:40
Cette histoire est peut être occultée mais occultée par nous même.

On peut pas reprocher aux autres nos propres torts.
A
31 mars 2015 15:00
Imaginons un gwer venir ressasser qu'Etienne Lenoir a inventé le premier moteur à deux temps utilisant du gaz de houille pour carburer en 1860, pour s'en attribuer indirectement les mérites, est ce qu'on lui dirait de fermer sa grande bouche ou pas ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 31/03/15 15:02 par Ath Fraisoo.
b
31 mars 2015 15:32
Citation
a-weddi a écrit:
Cette histoire est peut être occultée mais occultée par nous même.

On peut pas reprocher aux autres nos propres torts.
Salut,
Oublis, occultations sont dans l'ordre des choses, par contre la négation de tout apport scientifique cantonnant les arabes et les musulmans, au rôle de vulgaires traducteurs en niant la primauté et en s'appropriant les mérites en est une autre.
Il n'y a pas de science occidentale ou musulmane, mais une science universelle de l'homme qui progresse par la remise en question des modèles, la réinterprétation au gré des développements et des incohérences qui apparaissent.
Que la chimie, ou kimiya'e (de kem ou quantité) donne le jour à une approche quantitative antérieure à Lavoisier, dans monde musulman importe peu, pas plus que la mise au point de la distillation, car sans balance exacte (al ouezn bil al quist) cette tâche aurait été impossible.
Il y a une certaine forme de mépris, de xénophobie, de "racisme" culturel à vouloir s'approprier les inventions et innovations pertinentes d'individus par un groupe, une communauté ou une "civilisation" ...
1 avril 2015 10:54
Aulieu de copier ces machines de propagandes infames que sont FR24, CNN, BBC et cpie avec les Al Jazira, Al Arabia, Al jesaispasquoi, nous devrions plutôt copier les ARTE, NATIONAL GEO, PLANETE et Cpie.

La culture et la science, c'est quand même infiniment mieux. Et sur ce terrain là, de l'histoire scientifique, le monde arabe met tous les autres à l'amende, il ne faut surtout pas en douter.
Il n'existait pas de discipline scientifique avant l'Islam. Y avait des savants, des érudits mais la science était une matière générale, presque floue, à laquelle on raccrochait tout et n'importe quoi, même les superstitions, cf astronomie grecque.

Depuis Al Khawarismi, Al kindi, Ibn Sinna, Ibn Ruchd, Ibn Khaldoune, AL Biruni, Al Touzi, la science a été expurgé de toute son irrationalité, et a été divisé en discipline : Math - Chimie - Physique - Medecine - Astronomie - Optique, etc ...

Cela n'existait as avant. Et le monde, tel qu'il est aujourd'hui, à la pointe de la technologie, a été voulu et pensé par la culture arabo-musulmane.

Voilà ...

Maintenant, tous les rageux, xenophobes, islamophobes, compléxés, racistes, berberistes infames, et cpie peuvent s’étouffer devant leur ecran, moi j'attends leur com avec gourmandise.
i
2 avril 2015 10:23
Citation
minaa_ a écrit:
salam
Le probleme c qu il y a eu un court circuit qq part, pourquoi le monde musulman a cessé de briller!?
Les perses s en sortent encore au niveau technologique mais le reste nous sommes clairement en retard, pour preuve, ce reportage qui a été créé par des non musulmans
Merci du partage


Merci beaucoup pour la vidéo. J'ai étudié ces manuscrits quand j'étais au lycée au Maroc dans les années 60-70 et quand je suis entré en France et j'ai expliqué l'origine de toute la technologie, il m'ont pris pour un fou. Ce qui m'étonne dans cette vidéo le commentaire vrai et juste car les européens détournent toutes les inventions vers l'empire romain et surtout grecque, alors que c'était les musulmans - arabes qui ont tout découvert.
b
2 avril 2015 11:44
Citation
imtiyaz a écrit:
Merci beaucoup pour la vidéo. J'ai étudié ces manuscrits quand j'étais au lycée au Maroc dans les années 60-70 et quand je suis entré en France et j'ai expliqué l'origine de toute la technologie, il m'ont pris pour un fou. Ce qui m'étonne dans cette vidéo le commentaire vrai et juste car les européens détournent toutes les inventions vers l'empire romain et surtout grecque, alors que c'était les musulmans - arabes qui ont tout découvert.
Salut,
Cette vérité se révèle au grand jour, devenant une réalité objective incontournable, malgré la chape de plomb médiatique, le négationnisme et les pilleurs d'archives que ce soit en Irak ou à Tombouctou, qui encore récemment ont détruit des bibliothèques entières, en mémoire aux "incendies" et à la "destruction-récupération" des bibliothèques d'Andalousie, de Cordoue et Grenade, par les ecclésiastiques, constituées d'ouvrage manuscrits "quasi uniques", copiés en un nombre très limité d'exemplaires.

Les ouvrages rescapés sont de plus en plus scannés et mis à la disposition du public, livrant concepts, méthodologies, pratiques expérimentales, organes mécaniques et techniques éclairant d'un jour nouveau les apports scientifiques, comme les fondements logiques qui ont sous tendus et accompagnés cette révolution conceptuelle qu'est la modélisation des phénomènes de l'univers et l'exploitation des forces et des ressources "naturelles".
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook