Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Laïcité au Maroc, avec ou contre ?
Unesuggestion [ MP ]
21 février 2014 23:16
Tiens ? On a déterré un sujet ?

Dans le Monde, il n'y a pas que la France ...

En Suisse, le système de financement de la religion est très simple: Par l'impôt religieux.
On déclare à quelle religion doit aller cet impôt. On peut aussi indiquer qu'on n'a aucune religion et on ne paie pas l'impôt (mais alors, il faut payer pour les cérémonies religieuses.)

Ça marche très bien et les religieux ont avantage à bien bosser ptdr
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
MoroccanPatriots [ MP ]
23 février 2014 17:17
Le Maroc depuis l'indépendance de 1956 l'Etat maroc s'est fortement sécularisé ou laicisé en fait le religieux est uniquement voir exclusivement symbolique pour légitimer un pouvoir qui n'a pas de légitimité démocratique (roi) mais dans la pratique politique le souverain est laic exemple:légalisation du tabac ,porcherie royale, légalisation del'alcool,propriété viticole royale,pratique de l'usure y compris la finance dite"islamique" !!!
De toute façon là où la religion occupe le terrain il n'y a point de liberté donc le religieux doit être dans un espace cloisonné = espace privé.
Méditation nocturne [ MP ]
23 février 2014 17:32
Assalamou alaykoum,
TOTALEMENT CONTRE CETTE LAÏCITÉ!
paysan81 [ MP ]
23 février 2014 18:31
Contre

Après quoi encore ?
Nadafa minal imane wal imane minal islam... il est temps de subsidier les panneaux solaires
mirya34 [ MP ]
23 février 2014 19:01
totalement contre thumbs down
paysan81 [ MP ]
23 février 2014 19:26
quasi tout le Maroc pourrait être contre la laïcité mais ca n'empêche pas que chacun est libre de penser ce qu'il veux et que les autres culte doivent pouvoir être exercé en toute liberté
Nadafa minal imane wal imane minal islam... il est temps de subsidier les panneaux solaires
fwine [ MP ]
23 février 2014 20:25
Citation
Unesuggestion a écrit:
Tiens ? On a déterré un sujet ?

Dans le Monde, il n'y a pas que la France ...

En Suisse, le système de financement de la religion est très simple: Par l'impôt religieux.
On déclare à quelle religion doit aller cet impôt. On peut aussi indiquer qu'on n'a aucune religion et on ne paie pas l'impôt (mais alors, il faut payer pour les cérémonies religieuses.)

Ça marche très bien et les religieux ont avantage à bien bosser ptdr

Intéressant ça...

Si je monte l'évêché du pastafarisme ou du licornerosisme, ça veut dire que ceux qui adhèrent à ces idées peuvent me verser des sous ?
Unesuggestion [ MP ]
24 février 2014 01:34
Citation
fwine a écrit:
Si je monte l'évêché du pastafarisme ou du licornerosisme, ça veut dire que ceux qui adhèrent à ces idées peuvent me verser des sous ?
En principe, oui, pour autant que tut trouves des adeptes qui déclarent officiellement et librement qu'ils font partie de cette communauté.
Évidemment, le produit net de l'impôt ne sera versé qu'à une organisation représentative reconnue et non pas à un individu.

Je ne connais pas quelle est la taille minimale pour être pris en compte.
Sinon, l'autre solution est que les adeptes versent volontairement directement le montant à une fondation sans but lucratif reconnue.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
fwine [ MP ]
24 février 2014 03:01
Citation
Unesuggestion a écrit:
Citation
fwine a écrit:
Si je monte l'évêché du pastafarisme ou du licornerosisme, ça veut dire que ceux qui adhèrent à ces idées peuvent me verser des sous ?
En principe, oui, pour autant que tut trouves des adeptes qui déclarent officiellement et librement qu'ils font partie de cette communauté.
Évidemment, le produit net de l'impôt ne sera versé qu'à une organisation représentative reconnue et non pas à un individu.

Je ne connais pas quelle est la taille minimale pour être pris en compte.
Sinon, l'autre solution est que les adeptes versent volontairement directement le montant à une fondation sans but lucratif reconnue.

Intéressant... intéressant... Y'a du pognon à se faire là...

Tiens au fait, t'aurais pas envie d'essayer une toute nouvelle religion super méga top ? ( ct' expression désuète... pourquoi pas « branchée » tant qu'on y est ?) Dieu c'est en fait une licorne bleue et elle m'a choisi comme messager. C'est gratuit, 10 jours d'essai offerts.
Unesuggestion [ MP ]
25 février 2014 07:30
Citation
fwine a écrit:
Tiens au fait, t'aurais pas envie d'essayer une toute nouvelle religion super méga top ? ( ct' expression désuète... pourquoi pas « branchée » tant qu'on y est ?) Dieu c'est en fait une licorne bleue et elle m'a choisi comme messager. C'est gratuit, 10 jours d'essai offerts.

Je connaissais la licorne rose transparente.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
fwine [ MP ]
25 février 2014 08:22
Citation
Unesuggestion a écrit:
Citation
fwine a écrit:
Tiens au fait, t'aurais pas envie d'essayer une toute nouvelle religion super méga top ? ( ct' expression désuète... pourquoi pas « branchée » tant qu'on y est ?) Dieu c'est en fait une licorne bleue et elle m'a choisi comme messager. C'est gratuit, 10 jours d'essai offerts.

Je connaissais la licorne rose transparente.

Sauf que je ne peux revendiquer la « paternité » de la licorne rose.
Bengi [ MP ]
25 février 2014 12:03
Citation
Unesuggestion a écrit:
Tiens ? On a déterré un sujet ?

Dans le Monde, il n'y a pas que la France ...

En Suisse, le système de financement de la religion est très simple: Par l'impôt religieux.
On déclare à quelle religion doit aller cet impôt. On peut aussi indiquer qu'on n'a aucune religion et on ne paie pas l'impôt (mais alors, il faut payer pour les cérémonies religieuses.)

Ça marche très bien et les religieux ont avantage à bien bosser ptdr

Pas tous les cantons, sont soumis à l'impôt religieux.
Les paroisses du canton de Vaud, ne prélèvent aucun impôt religieux.
Le Tessin aussi, pas toutes les paroisses collectent l'impôt ecclésiastique.
csn1603 [ MP ]
25 février 2014 13:09
Citation
wach jabek lia a écrit:
quasi tout le Maroc pourrait être contre la laïcité mais ca n'empêche pas que chacun est libre de penser ce qu'il veux et que les autres culte doivent pouvoir être exercé en toute liberté

Salam aleykoum

Si la Shari'a était appliquée dans l'idéale islamique permettrait aux gens d’exercés en toute liberté leur culte. Seuls l'islam respecte les autres religions.

Maintenant j'attends la réaction des rageux incultes venir me dire le contraire.
csn1603 [ MP ]
25 février 2014 13:10
Sinon, je suis ni pour ni contre la laïcité. Pour moi rien est au dessus des Lois d'Allah.
Poquito cabeza [ MP ]
26 février 2014 10:20
CONTRE
LA LAÏCITE EST L'ESSENCE MÊME DU SATANISME
Mr deltoides [ MP ]
26 février 2014 12:59
Citation
un cousin a écrit:

Si la Shari'a était appliquée dans l'idéale islamique permettrait aux gens d’exercés en toute liberté leur culte. Seuls l'islam respecte les autres religions.

Maintenant j'attends la réaction des rageux incultes venir me dire le contraire.



ptdr
c'est pas vraiment ce q'on voit dans les pays ou la charia règne.
c'est meme pas trop indiqué d'etre autre chose que musulman.
tu vis ou? au pays des bisounours.
tiens, va te dire chretien, juif ou athée en arabie saoudite, pakistan, afghanistan etc......
seule la laicité permet à chaque individu de pratiquer ou pas une religion librement.
fwine [ MP ]
26 février 2014 13:14
Vous verrez qu'on y viendra à la séparation des offres de Droits : Charia pour les musulmans (volontaires), et Droit Séculaire pour les autres.

J'ai hâte que cette idée voie le jour.
Unesuggestion [ MP ]
26 février 2014 15:15
Pour ceux qui ont de la peine à saisir ce que serait la France si elle acceptait le communautarisme.
Ca s'est déjà produit, avec les Cagots.

Citation
a écrit:
L es cagots font partie d'une peuplade pyrénéenne d'origine inconnue, rejetée par la population, à l’instar de la caste des intouchables indiens. On les trouve des deux côtés des Pyrénées et dans le sud de la Gascogne, désignés sous diverses appellations : agots en Espagne, agotaks, kaskarots au Pays basque, capots, gahets en Gascogne ... etc (kakou en celte)...Ils étaient particulièrement nombreux en Béarn , répartis un peu partout, mais avec des concentrations plus fortes dans tout le Piémont, en vallée d'Aspe et le long du gave d'Oloron.

Leur provenance est mystérieuse, mais dans la plupart des hypothèses, ils correspondraient à une peuplade vaincue, de religion différente , donc hérétiques (barbares venus de l'est, wisigoths, arabes, ariens, cathares...). Ils apparaissent au X°s sous l’appellation de chrestiaas, ce qui laisse supposer qu’ils s’étaient convertis au catholicisme et faisaient même preuve de zèle dans le domaine de la pratique religieuse, d’où leurs surnoms qui laissaient entendre qu’ils étaient hypocrites. C'est sous cette dénomination qu'ils sont enregistrés dans le recensement de 1385 initié par Gaston Fébus.

Repoussés à l’extérieur des villages, en lisière de forêts, ils furent assimilés à des lépreux qui devaient les côtoyer, ainsi que tous les parias successifs . Selon une croyance tenace , on pouvait les reconnaître à certains traits physiques, comme leurs pieds palmés ou l’absence de lobes à leurs oreilles. Ils ne devaient pas se déplacer les pieds nus de peur qu'ils ne transmettent de maladie, ni laisser pousser de trop leurs cheveux.

On leur prêtait des pouvoirs paranormaux, contradictoirement, aussi bien négatifs que positifs (guérisseurs)...C'est ainsi qu'on disait que parfois, les fruits pouvaient se dessécher en un instant à leur seul contact. L’irrationnel ayant ses raisons que la raison ignore, ils faisaient parfois office de médecin et de sage-femme (sic!). Toute fonction publique leur était par contre interdite, ainsi que toute possession foncière.

Ils avaient bien entendu leur propre fontaine dont le nom s'est perpétué dans quantité d'endroits en Béarn. (la houn dous cagots.., la hounda de la cagote...) Ils se spécialisèrent dans le domaine du bois, du fait de leurs hébergements situés en bordures de forêts et surtout du fait que le bois était censé ne pas communiquer de maladie (peste, lèpre..). Ainsi leur tendait-on les marchandises, ainsi que les osties à l’église, au bout d’une longue palette de bois. Ils acquirent d’ailleurs une telle maîtrise en ébénisterie, confection de tonneaux et charpente, qu'ils finirent par devenir incontournables en Béarn, pour tout ce qui concernait les ouvrages en bois.

Autre signe d'ostracisme, ils avaient leur petite entrée latérale particulière dans les églises, leurs places dans un renfoncement obscur , leur propre bénitier...et leur cimetière particulier (qu'ils partageront plus tard avec les huguenots) . On les obligeait à se signaler quand ils arrivaient dans le village, par des bruits de crécelles, et à porter un signe dénonçant leur état: une patte d’oie rouge. Leur rejet dura plusieurs siècles et malgré la publication d'édits en leur faveur, il fallut attendre la Révolution pour enregistrer une rupture définitive avec cet honteux passé. Pourtant, au début du siècle dernier , les gens savaient encore qui en était...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/02/14 15:22 par Unesuggestion.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
Mr deltoides [ MP ]
26 février 2014 16:08
Citation
Unesuggestion a écrit:
Pour ceux qui ont de la peine à saisir ce que serait la France si elle acceptait le communautarisme.
Ca s'est déjà produit, avec les Cagots.



je vois pas ce que le communautarisme a à voir avec l'histoire des parias qu’étaient les cagots.......... dont on ne sait presque rien d'ailleurs sinon qu'ils etaient petits :
Photo supprimée par le membre  Photo supprimée par le membre
Unesuggestion [ MP ]
26 février 2014 20:01
Le communautarisme, c'est de l'auto-ostracisme au détriment de ceux qui ont le malheur de porter la même étiquette. Les communautaristes veulent marquer une partie de la société au fer rouge, en général à la naissance.

C'est en contradiction flagrante avec le principe premier d'une société civilisée:

* Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. *

Les communautaristes de tous acabits (pas rien que religieux) n'aiment pas ce principe, car il dit clairement que les gens ne leur appartiennent pas.

Le communautarisme, c'est des gens qui veulent étiqueter, puis transformer en parias ceux qui ont le malheur de porter la même étiquette.

J'ai pris un exemple concret: Les communautaristes veulent étiqueter, puis transformer en gagots ceux qui ont le malheur de porter la même étiquette.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook