Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
L’Union européenne espère une reprise rapide des négociations avec le...
Azdine Idrissi [ MP ]
13 janvier 2017 18:45
L’Union européenne (UE) espère une reprise rapide des négociations avec le Maroc sur la conclusion d'un protocole de libre-échange plus élargi que...

Lire l'article associé
Azdine Idrissi [ MP ]
13 janvier 2017 18:45
Le rêve des caporaux. Ce serait mieux que les entreprises des Vingt Sept négocient directement avec les bouffons en uniforme d' Alger. Sans passer par la case du polisario.

Les choses seront plus claires. Tout le monde gagnera du temps.

Pour ce qui est des négociations cela va finir comme ça : le Maroc va offrir toutes les garanties et demontrer que les richesses de la zone bénéficient aux populations.

Il y a même des bureaux d'études internationaux indépendants qui ont déjà fait ce type de travail.

l'Europe sait aussi parfaitement que le Maroc investit plus qu'il ne récolte de des provinces du sud.

Mais Alger doit bien comprendre que si notre Sahara a un "coût"... il n' a pas de PRIX.

La mentalite et la culture sahraouie sont innocentes. Le Sahraoui est fondamentalement bon. Les Sahraouis ne sont pas des pervers. Ils attendent impatiemment un arrangement pour quitter les prisons des camps de Tindouf.

Ce conflit artificiel est nourrie exclusivement par la perversité et la perfidie des malades d'Alger.

A chaque fois les malades du drs trouvent une "merde" pour essayer de semer la zizanie entre l'Europe et le Maroc....Ils n'ont que ça à faire.

l'Europe rigole. Toutes les demandes d'Alger à l'Europe portent sur le Maroc. Rien d'autre. Les caporaux ont même sacrifie le développement de leur bled. L'Europe qui peut faire bcp pour Alger est consternée.

L'objectif suprême d'Alger est de "casser" le Maroc... Resultat le Maroc s'est RENFORCE face à la folie de ses voisins.








FATEM95 [ MP ]
13 janvier 2017 20:35
On avait bien lu le verdict et on avait bien compris qu'il y avait une phrase qui avait instillé le doute. Mais cette phrase n'apporte rien de nouveau en réalité. Puisque pour l'Europe la question du Sahara est toujours devant l'ONU. Donc le Maroc et l'Europe trouveront le moyen de travailler ensemble comme auparavant en accord avec de la cour. Le Polisario comme les caporaux d'Alger regarderont passer les trains. La réponse aux lobbyistes pro-Alger est très claire: circulez, il n'y a rien à voir.
En fait je lis la presse algérienne dont le TSA qui est devenu une deuxième APS, s'excite sur ce passage de l'arrêt de la cour européenne depuis plus d'un mois. Mais je le répète, on est juste revenu au point de départ. L'Algérie a perdu quelques mois et quelques dizaines de millions d'euros au passage.
Khalid... [ MP ]
14 janvier 2017 02:51
Prudence, non à un accord de libre-échange signé à la va-vite et sans précaution, faudrait étudier minutieusement les termes de l'accord et les intérêts qui en résultent sur l'économie du pays et être intransigeant par rapport à la question du Sahara, les polizebals engagent des juristes et spécialistes pour nous plomber, nous devons faire de même ou mieux et faire très attention pour ne pas subir les conséquences d'un mauvais accord dans l'avenir...
[b][center]ما كل ما يتمنى المرء يدركه - تجري الرياح بما لا تشتهي السفن[/center][/b] [center][i]أبو الطيب المتنبي[/i][/center]
Petiteoteille!!! [ MP ]
14 janvier 2017 11:13
Le Maroc a un atout considérable, sa proximité avec l'Europe, son histoire millénaire, sa coopération dans le passé avec les dynasties européens, sa stabilité politique non expansionniste, ni colonialiste, sa connaissance de l'Afrique, son savoir faire, il peut être le fer de lance de l'économie européenne, à condition, que les européens soient sincères et juste sans arrière pensée dans leurs négociations avec les Marocains. Le Maroc peut jouer le rôle de garant du progrès et de la stabilité européenne avec l'Afrique, pour cela, il faut être franc des deux côtés, et négocier sur la base de gagnant-gagnant, les cartes sont entre vos mains!!!.
moden [ MP ]
14 janvier 2017 15:05
Le Maroc est tombé dans le piège que le corrompu Ban Ki moon lui a tendu en connivence avec la junte militaire, il a commis une grave erreur en négociant avec des séparatistes dont 80% ne sont pas sahraouis marocains, des rounds informels stériles et couteux pour le pauvre contribuable marocain pendant que les vrais sahraouis majoritaires élus démocratiquement sont mis à l'écart.
Les européens hypocrites doivent se mettre dans la tête que le Maroc est un et indivisible, le poisson et tomates produits à Tanger sont les mêmes que ceux de Dakhla ou ailleurs sur tout le territoire, à prendre ou à laisser, non négociable, aucune concession, s’ils veulent travailler avec nous dans la transparence et égal à égal, gagnant gagnant, ils n’ont qu’à clamer et reconnaître haut et fort notre souveraineté sur nos provinces du sud et éviter ainsi des bains du sang et des milliers de morts



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14/01/17 22:32 par moden.
Le guérrier-Maghreb [ MP ]
14 janvier 2017 22:20
Salam Aleykoum mon frère Azedine;

La seule et unique conviction que j'ai sur ce problème du Sahara, est que l'Algérie et le Maroc, sont les deux manipulé par EU, pour garder toujours cet état de division pour qu'eux continuent leurs règne sur le Maghreb, je veux dire par règne, la manipulation.

L'union européen ou L'ONU n'ont aucun intérêt de régler ce faux problème entre les DZ et les MA, ils veulent pas un Maghreb uni, mais divisé.

L'unification du Maghreb est un danger économique pour l'Europe qui a son tour ne tient plus le coup depuis 2008.

D'un autre coté, y a même des articles qui parlent d'un travail en commun entre le Mossad et les services marocains, pour déstabiliser l'Algérie.

D'un autre coté à chaque fois, que le Maroc a un problème, les dirigeants accusent directement l'Algérie, valable dans le sens contraire aussi.

Donc si on analyse la situation, on constate que:

1- L'Algérie n'a rien à faire, appart créer des problèmes au Maroc.

2- Le Maroc n'a rien à faire, appart créer des problèmes en Algérie.


Donc la question qu'on doit poser est la suivante:

Qui manipule qui?

est ce que Le libre échange est un danger pour le Maroc ?

Moi je trouve qui a des mains étrangères qui veulent diviser, et que nos dirigeants se laissent faire, rien que pour leurs intérêts. Dommage un faux problème qui peut être régler en une demi heure continu a nous diviser.

Salam Aleykoum


Citation
Azdine Idrissi a écrit:
Le rêve des caporaux. Ce serait mieux que les entreprises des Vingt Sept négocient directement avec les bouffons en uniforme d' Alger. Sans passer par la case du polisario.

Les choses seront plus claires. Tout le monde gagnera du temps.

Pour ce qui est des négociations cela va finir comme ça : le Maroc va offrir toutes les garanties et demontrer que les richesses de la zone bénéficient aux populations.

Il y a même des bureaux d'études internationaux indépendants qui ont déjà fait ce type de travail.

l'Europe sait aussi parfaitement que le Maroc investit plus qu'il ne récolte de des provinces du sud.

Mais Alger doit bien comprendre que si notre Sahara a un "coût"... il n' a pas de PRIX.

La mentalite et la culture sahraouie sont innocentes. Le Sahraoui est fondamentalement bon. Les Sahraouis ne sont pas des pervers. Ils attendent impatiemment un arrangement pour quitter les prisons des camps de Tindouf.

Ce conflit artificiel est nourrie exclusivement par la perversité et la perfidie des malades d'Alger.

A chaque fois les malades du drs trouvent une "merde" pour essayer de semer la zizanie entre l'Europe et le Maroc....Ils n'ont que ça à faire.

l'Europe rigole. Toutes les demandes d'Alger à l'Europe portent sur le Maroc. Rien d'autre. Les caporaux ont même sacrifie le développement de leur bled. L'Europe qui peut faire bcp pour Alger est consternée.

L'objectif suprême d'Alger est de "casser" le Maroc... Resultat le Maroc s'est RENFORCE face à la folie de ses voisins.
Azdine Idrissi [ MP ]
14 janvier 2017 23:33
Aleykoum Salam.

Non!! Ce n'est pas l'Europe qui créé ce conflit. C'est le régime algérien qui a tout manigancé.

Je parle de tous ces événements après la Marche Verte de 1975... qui fut une décision souveraine et pacifique du Maroc.

Au contraire l'Europe souhaite la paix et le développement au Maghreb.

L'Europe est même agacée et excédée par l'instrumentalisation d'Alger des Institutions de Bruxelles dans son conflit bilatéral avec le Maroc. L'Europe a d'autres soucis.

Accuser l'Europe est une falsification de l'histoire. Une manipulation. C'est la mégalomanie stupide de Boumediene qui a créé les séparatistes du polisario.

L'Espagne a signe le traité de Madrid avec le Maroc pour acter le retour du Sahara à la Mère Patrie.

La France elle mêle sachant la grave injustice territoriale commise contre le Royaume ( au profit des fellaghas en 1962 ) à considéré comme "JUSTE" que le Maroc récupère son Sahara. La France a une attitude irréprochable et honnête dans ce dossier. Elle sait qu'il n'y jamais eu un État ni peuple sahraoui au sud du Maroc. Elle est bien placée pour le savoir.

En 1975, Boumediene et Bouteflika ivres de "folie de grandeur" ...basée sur du vent... ont pensé "arracher" ce territoire au Maroc, pour en faire une wilaya algérienne.

Ces 2 pseudo révolutionnaires algeriens...en fait des graines de dictateurs...ont fait une fausse analyse du Maroc.

40 ans après, Alger n'a rien obtenu. Oualou!!! Malgré les milliards investis dans cette fumisterie séparatiste. Elle a tout perdu. Elle s'enfonce dans le ridicule. Le Maroc est chez lui au Sahara.

Alors maintenant c'est trop facile d'accuser l'Europe...et par " innocenter" les caporaux d'Alger de leurs agissements immondes et abjects contre le Maroc et le Maghreb.

Non le problème du Sahara a été créé par Alger...qui s'est suicidé avec. l'Europe n'y est pour rien.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14/01/17 23:46 par Azdine Idrissi.
mohamedboudiaf [ MP ]
15 janvier 2017 00:13
c'est la triste vérité.
Citation
Azdine Idrissi a écrit:
Aleykoum Salam.

Non!! Ce n'est pas l'Europe qui créé ce conflit. C'est le régime algérien qui a tout manigancé.

Je parle de tous ces événements après la Marche Verte de 1975... qui fut une décision souveraine et pacifique du Maroc.

Au contraire l'Europe souhaite la paix et le développement au Maghreb.

L'Europe est même agacée et excédée par l'instrumentalisation d'Alger des Institutions de Bruxelles dans son conflit bilatéral avec le Maroc. L'Europe a d'autres soucis.

Accuser l'Europe est une falsification de l'histoire. Une manipulation. C'est la mégalomanie stupide de Boumediene qui a créé les séparatistes du polisario.

L'Espagne a signe le traité de Madrid avec le Maroc pour acter le retour du Sahara à la Mère Patrie.

La France elle mêle sachant la grave injustice territoriale commise contre le Royaume ( au profit des fellaghas en 1962 ) à considéré comme "JUSTE" que le Maroc récupère son Sahara. La France a une attitude irréprochable et honnête dans ce dossier. Elle sait qu'il n'y jamais eu un État ni peuple sahraoui au sud du Maroc. Elle est bien placée pour le savoir.

En 1975, Boumediene et Bouteflika ivres de "folie de grandeur" ...basée sur du vent... ont pensé "arracher" ce territoire au Maroc, pour en faire une wilaya algérienne.

Ces 2 pseudo révolutionnaires algeriens...en fait des graines de dictateurs...ont fait une fausse analyse du Maroc.

40 ans après, Alger n'a rien obtenu. Oualou!!! Malgré les milliards investis dans cette fumisterie séparatiste. Elle a tout perdu. Elle s'enfonce dans le ridicule. Le Maroc est chez lui au Sahara.

Alors maintenant c'est trop facile d'accuser l'Europe...et par " innocenter" les caporaux d'Alger de leurs agissements immondes et abjects contre le Maroc et le Maghreb.

Non le problème du Sahara a été créé par Alger...qui s'est suicidé avec. l'Europe n'y est pour rien.
Le guérrier-Maghreb [ MP ]
15 janvier 2017 00:15
La première des chose tu idéalises trop la position française vis à vis le conflit du Sahara.

T'es entrain d'idéaliser le pays qui nous a causé beaucoup de retard en nous colonisant.

La France n'est qu'un pays comme la plupart des pays occidentaux qui défendent leurs intérêts et qui s'en foutent totalement du Sahara, et du Maghreb avec.

Premièrement, ceux qui manipulent sont pas ceux que tu as l'habitude de voir sur les chaines télévisées, mais les manipulateurs travaillent en cachette.


Citation
L'Espagne a signe le traité de Madrid avec le Maroc pour acter le retour du Sahara à la Mère Patrie. a écrit:

et encore, tu nous parles de l'Espagne en l'idéalisant à son tour, et tu as oublié qu'elle a volé les deux villes marocaines ''Ceuta et Melilla''.

Crois mon frère qu'un plan pour empêcher le Maghreb d'avancer est mis en place que tu le veux ou non, voir si tu es ajours avec ce qui se passe maintenant, un autre plan pour détruire la Maroc et l'Algérie avec indirectement est mis en place.

Citation
En 1975, Boumediene et Bouteflika ivres de "folie de grandeur" ...basée sur du vent... ont pensé "arracher" ce territoire au Maroc, pour en faire une wilaya algérienne. a écrit:

Je vais vérifier cette information que je n'ai jamais entendu, bien que j'ai déjà entretenu avec des amis marocains sur ce sujet de manière pacifique.

Citation
Ces 2 pseudo révolutionnaires algeriens...en fait des graines de dictateurs...ont fait une fausse analyse du Maroc. a écrit:

Si on les qualifie de dictateurs, on devrait mettre le reste des dirigeants Du Maghreb ainsi que ceux de l'orient dans le même panier.

Citation
40 ans après, Alger n'a rien obtenu. Oualou!!! Malgré les milliards investis dans cette fumisterie séparatiste. Elle a tout perdu. Elle s'enfonce dans le ridicule. Le Maroc est chez lui au Sahara. a écrit:

Ni le Maroc d'ailleurs Oualou.

Citation
Alors maintenant c'est trop facile d'accuser l'Europe...et par " innocenter" les caporaux d'Alger de leurs agissements immondes et abjects contre le Maroc et le Maghreb. a écrit:

Je n'ai innocenté personne, que ce soit le coté Algérien ou Maroc, les deux défendent leurs intérêts, comme les occidentaux le font.

Citation
Non le problème du Sahara a été créé par Alger...qui s'est suicidé avec. l'Europe n'y est pour rien. a écrit:

Y aura toujours d'autre personne qui vont te contrarier sur ce point là, en te disant que les Sahraouis ont le droit à l'autodétermination et bien d'autre chose.

Moi j'en suis sur que le problème qui est en réalité facile à régler, est une affaire maintenu par les étrangers, pour maintenir toujours la division.

Mes réponses ne sont en aucun cas un harcèlement, mais un point de vu, soutenu par des analystes.
Citation
Azdine Idrissi a écrit:
Non.Ce n'est pas l'Europe qui créé ce conflit. C'est le régime algérien qui a tout manigancé.

Je parle de tous ces événements après la Marche Verte de 1975... qui fut une décision souveraine et pacifique du Maroc.

Au contraire l'Europe souhaite la paix et le développement au Maghreb.

Accuser l'Europe est une falsification de l'histoire. Une manipulation. C'est la mégalomanie stupide de Boumediene qui a créé les séparatistes du polisario.

L'Espagne a signe le traité de Madrid avec le Maroc pour acter le retour du Sahara à la Mère Patrie.

La France elle mêle sachant la grave injustice territoriale commise contre le Royaume ( au profit des fellaghas en 1962 ) à considéré comme "JUSTE" que le Maroc récupère son Sahara. La France a une attitude irréprochable et honnête dans ce dossier. Elle sait qu'il n'y jamais eu un État ni peuple sahraoui au sud du Maroc. Elle est bien placée pour le savoir.

En 1975, Boumediene et Bouteflika ivres de "folie de grandeur" ...basée sur du vent... ont pensé "arracher" ce territoire au Maroc, pour en faire une wilaya algérienne.

Ces 2 pseudo révolutionnaires algeriens...en fait des graines de dictateurs...ont fait une fausse analyse du Maroc.

40 ans après, Alger n'a rien obtenu. Oualou!!! Malgré les milliards investis dans cette fumisterie séparatiste. Elle a tout perdu. Elle s'enfonce dans le ridicule. Le Maroc est chez lui au Sahara.

Alors maintenant c'est trop facile d'accuser l'Europe...et par " innocenter" les caporaux d'Alger de leurs agissements immondes et abjects contre le Maroc et le Maghreb.

Non le problème du Sahara a été créé par Alger...qui s'est suicidé avec. l'Europe n'y est pour rien.
HomLibre33 [ MP ]
15 janvier 2017 00:20
@ Le guérrier-Maghreb


je partage ton avis sur la situation.

L'Europe est dans une logique économique néo-coloniale et ne voit les maghrébins qu'en zone de consommateurs qui ne doivent rester qu'inféodés et dépendants des occidentaux. Ils ne supporteront jamais une grande puissance maghrébine au niveau économique et industriel, une société qui innove et qui deviendrait créatrice et avancée. Pour eux c'est une menace car voir une grande puissance musulmane maghrébine de 100 ou 150 millions d'habitants n'est pas tolérable. Ils nous détruiront comme ils ont détruit la Libye.
L'Histoire coloniale nous montre en effet que des accords secrets et des partages secrets peuvent exister entre les nations européennes. Ils ont découpé le monde et en particulier l’Afrique en zone d'influence, puis les ont étudiés et détruits de l'intérieur en créant des divisions et en les affaiblissant. Ils ont ensuite obtenu des concessions commerciales avant d'occuper militairement les pays visés. Les maghrébins auront il la force morale et le génie de s'unir en une seule et même nation?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/01/17 00:33 par HomLibre33.
Azdine Idrissi [ MP ]
15 janvier 2017 00:50
Je rejette complètement ta "combine" de mettre sur le même plan le Maroc et l'Algérie dans le dossier du Sahara. C'est une manigance trompeuse...

Derrière le fait de dire du mal "A LA FOIS" du "régime algérien"...et du Maroc...tu veux en fait niveller par le bas... et déconsidérer surtout la position unanime des Marocains pour leur Sahara. Une vielle ficelle de l'enfoiré drs algérien.

Si on accepte ton raisonnement tordu et louche... On admettrait que la Cause du Sahara pour les Marocains...ne serait qu'une manipulation étrangère contre... à la fois le Maroc et l'Algérie. Soubhane Allah...C'est la France qui a créé le polisario...ou Boumediene ???

Non monsieur. Tu as tout faux.

Le Sahara est une Cause Sacrée du "Peuple Marocain". De l'autre côté, elle est une cause perdue pour "le régime algérien".

Pour moi ton propos est suspect, manipulateur et vicié. Il n' y a pas pire néo colonialisme au Maghreb que celui algerien. Alger qui fait l'apologie du colonialisme en sacralisant les frontières qu'il a imposées.

"Y aura toujours d'autre personne qui vont te contrarier sur ce point là, en te disant que les Sahraouis ont le droit à l'autodétermination et bien d'autre chose."

Tu te trahis en argumentant comme ça. La tu mets la casquette des malades du drs. L'autodétermination c'est l'autonomie proposée par le Maroc. Point barre.

En plus tu te retrahis par une autre embrouille.

Je dis " 40 ans après, Alger n'a rien obtenu. Oualou!!! Malgré les milliards investis dans cette fumisterie séparatiste. Elle a tout perdu. Elle s'enfonce dans le ridicule. Le Maroc est chez lui au Sahara."

Toi tu reponds: "Ni le Maroc d'ailleurs Oualou."

La tu es en plus dans l'aveuglement total car le Maroc est chez lui au Sahara...

Il y a un mur contre tes chameliers mercenaires. Les frontières sont verrouillées. Celui qui ose s'aventurer sera immédiatement ratatiné. Le Maroc investit et developpe ses provinces...les gens vaquent tranquillement à leurs occupations à Dakhla, Laayoune, Boujdour et Smara... et toi tu t'enfonce dans le DENI, marque de fabrique de la dictature des caporaux.

Le grand "Oualou" est bien du côté d'Alger.

Sur ce je ne repondrai plus... Salam Aleykum



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/01/17 00:56 par Azdine Idrissi.
mohamedboudiaf [ MP ]
15 janvier 2017 00:55
j'ai été notifier, je crois que tu te trompe de destinataire l'ami, moi je suis d'accord avec toi.
Citation
Azdine Idrissi a écrit:
Je rejette complètement ta "combine" de mettre sur le même plan le Maroc et l'Algérie dans le dossier du Sahara. C'est une manigance trompeuse...

Derrière le fait de dire du mal "A LA FOIS" du "régime algérien"...et du Maroc...tu veux en fait faire en fait niveller par le bas... et déconsidérer surtout la position unanime des Marocains pour leur Sahara. Une vielle ficelle de l'enfoiré drs algerien.

Si on accepte ton raisonnement tordu et louche... On admettrait que la Cause du Sahara pour les Marocains...ne serait qu'une manipulation étrangère contre à la fois le Maroc et l'Algérie. C'est la France qui a créé le polisario...ou Boumediene ???

Non monsieur. Tu as tout faux.

Le Sahara est une Cause Sacrée du "Peuple Marocain". De l'autre côté, elle est une cause perdue pour "le régime algérien".

Pour moi ton propos est suspect, manipulateur et vicié.

"Y aura toujours d'autre personne qui vont te contrarier sur ce point là, en te disant que les Sahraouis ont le droit à l'autodétermination et bien d'autre chose."

Tu te trahis en argumentant comme ça. La tu mets la casquette des malades du drs. L'autodétermination c'est l'autonomie proposée par le Maroc. Point barre.

En plus tu te retrahis par une autre embrouille.

Je dis " 40 ans après, Alger n'a rien obtenu. Oualou!!! Malgré les milliards investis dans cette fumisterie séparatiste. Elle a tout perdu. Elle s'enfonce dans le ridicule. Le Maroc est chez lui au Sahara."

Toi tu reponds: "Ni le Maroc d'ailleurs Oualou."

La tu es en plus dans l'aveuglement total car le Maroc est chez lui au Sahara...

Il y a un mur contre tes chameliers mercenaires. Les frontières sont verrouillées. Celui qui ose s'aventurer sera immédiatement ratatiné. Le Maroc investit et developpe ses provinces...les gens vaquent tranquillement à leurs occupations à Dakhla, Laayoune, Boujdour et Smara... et toi tu t'enfonce dans le DENI, marque de fabrique de la dictature des caporaux.

Le grand "Oualou" est bien du côté d'Alger.

Sur ce je ne repondrai plus... Salam Aleykum
Le guérrier-Maghreb [ MP ]
15 janvier 2017 01:08
Tu crois que tu détiens tout seul la vérité, mais en réalité t'es entrain de jouer avec les mêmes discours en changeant la formulation.

Je ne soutiens personne.

Je sais que ce problème va continuer à exister, tant que les occidentaux le veulent.

Sur l'appartenance du Sahara au Maroc ou non, je n'ai jamais fais mes propres recherches sur ce sujet, du coup je ne pourrai rien dire sur ce point.

Ce qui est important pour moi c'est bien unir le Maghreb, et s'entraider.

Mon avis se porte sur la persistance de ce problème depuis plus de 40 ans et ses motifs, ce qui est désolant, et pas sur l'appartenance du Sahara.


Salam Aleykoum



Modifié 2 fois. Dernière modification le 15/01/17 01:46 par Le guérrier-Maghreb.
bokhass [ MP ]
15 janvier 2017 01:42
Quand on connaît pas le problème et la question du Sahara marocain, ont fait pas de commentaires stupides.

Ton drapeau ressemble trait pour trait à celui de" l'algesario".
Pourrais tu nous dirent ou tu l'a déniché?
Imaden [ MP ]
15 janvier 2017 02:26
Je suis tout à fait d'accord Azdine,ce n'est certainement pas l'Europe qui a créée ce conflit mais bien Mr Boukharouba dit Boumediene sur un coup de colère en réaction à la marche verte.L'Algerie s'est immiscée dans ce dossier à l'époque de la guerre froide est-ouest c'est vrai qu'à cette époque le Maroc était la cible de quelques pays sattelites de l'URSS comme l'Algerie et d'autres d'ailleurs.Les temps ont changés et l'Algerie qui a créée le polisario se trouve enlisée et ne veut pas perdre la face d'où la fuite en avant.Que peuvent faire des personnes n'ont jamais tirer une balle parceque pas confronter aux occupants de leur pays étant donné qu'elles étaient planquées à Oujda;je pense surtout à Boumediene et son secrétaire Bouteflika.Bref aucune stratégie aucune vision pour l'avenir,il n'y a qu'à voir la situation actuelle de l'Algerie apres avoir engrangé des Milliards de $.Pour l'accord UE-MAROC,l'Europe veut en gros que les marchandises partent du nord du Maroc après c'est une affaire interne marocaine.l'Europe et le Maroc ne peuvent avoir que de bonnes relations.
Itwasntme [ MP ]
15 janvier 2017 09:33
@geurrier magrehb,

Tu sais pas lire et analyser correctement un article..Welcome

Même dans le titre tout est dit.

Le Polizbel et Alger sont remerciés et priés de sortir par la petite porte aux dépens et assumer tous les frais judiciaires de l affaire...

Le Royaume du Maroc est courtisé par les multinationales et leurs avocats pour proroger l accord agricole...

Il n y a ni complots ni 123 viva l algerie!ptdr

Régime de paranos và! ..

La colonisation est révolue pour un royaume millénaire du maroc ainsi que pour la totalite du continent africain.

Dorénavant, marocains et africains parlent de partenaire économique Français. .sauf pour les malades mentaux du régime d Alger qui se prostitue avec les russes et les chinois en delapidant la richesse du peuple..

Même assister poutine pour massacrer les syriens..une honte!

[www.algerie-focus.com]



Modifié 3 fois. Dernière modification le 15/01/17 09:49 par Itwasntme.
moden [ MP ]
15 janvier 2017 12:26
@Le guérrier-Maghreb

Si tu ignores ton sujet, alors abstiens-toi de mettre le problème du Sahara sur le dos de « la main de l’étranger » comme la junte militaire sert à toutes les sauces aux pauvres Algériens pour leur cacher son bilan amer au niveau politique, économique et social, sauf que là tu as affaire a des marocains.

Quant à la réaction de Boukarouba que tu prétends ignorer aussi, ci-après le récit historique de Jean Daniel qui était sur place avec lui

Comment Boumediene avait réagi à l'annonce de la Marche Verte

A travers son récit, Jean Daniel apporte un éclairage d’une valeur historique certaine, au sujet d’un épisode peu connu des relations maroco-algériennes. Il raconte comment, en 1975, le président Boumediene avait accueilli l'annonce de la Marche Verte.
Rappelons rapidement le contexte : En 1975, le Maroc avait demandé l’arbitrage de la Cour internationale de justice au sujet du différend qui l’opposait à l’Espagne concernant la récupération du Sahara.
La Cour ayant reconnu :
-sa compétence
-que le Sahara n’était pas terra nullius avant l’occupation espagnole
-et qu’il était lié au Maroc par des liens juridiques d’allégeance,
Hassan II avait prononcé son fameux discours, le 16 octobre, quelques heures après la décision de la Cour internationale de Justice. A 18H30, de Marrakech, il annonçait le lancement de la Marche Verte.
Quelques heures plus tard, coïncidence, Jean Daniel rencontrait Houari Boumediene, le président algérien, pour une interview.
Interrogé par Guy Sitbon cette semaine à Paris, pour Médias 24, il nous livre ici en exclusivité, le récit de ce qu’il a vu et entendu ce 16 octobre 1975 à Alger.

«Sans préavis, j’ai obtenu soudain ce jour-là une interview du Président Boumediene. De longue date, j’entretenais avec lui les meilleures relations. Avec moi, il ne faisait pas mine de ne parler qu’arabe. Il s’exprimait, sans embarras, dans un français très correct.
J’ai été reçu au Palais du Gouvernement dans une salle en pleine effervescence. Ouvriers et électriciens s’affairaient à installer une sorte de studio de télévision avec écran, ce qui n’était pas commun à l’époque.
Boumediene a fait une entrée assez théâtrale, son burnous habituel aux épaules. Son visage aux traits ascétiques et graves accentuait son allure majestueuse. Le geste souverain, la démarche auguste, il visait à en imposer à tous les regards. Il se prenait très au sérieux et tenait à ce que son interlocuteur le ressente.
D’emblée, nous avons parlé de la Marche Verte annoncée quelques heures plus tôt. Il ne cachait pas sa colère sans l’extérioriser brutalement. Il restait très maître de lui jusqu’à ce qu’à l’écran apparaissent les images du roi Hassan II prononçant un discours.
Là, le visage de Boumediene s’est métamorphosé. Un mélange de sourire nerveux et de fureur crispait son visage. Un moment, le roi parle de l’Algérie sur un ton conciliant et amical. Le Président lui lance, en arabe, une injure et, à ma stupeur, il avance son bras droit et délivre un magistral bras d’honneur. Tel un voyou de Bab el Oued.
Le Président austère qui se donnait à voir quelques instants plus tôt avait disparu. J’avais devant moi un autre homme. Un jeune garnement des rues prêt à tout.
Il s’est levé de son fauteuil et s’est mis à sautiller de façon étrange. Un peu hystérique. Je ne saurais dire s’il sautait de joie ou de colère, mais, je le revois très bien, il a bondi à plusieurs reprises. Il trépignait, comme s’il avait perdu le contrôle de son personnage.
Les insultes contre Hassan II pleuvaient. J’étais stupéfait. Jamais je n’avais vu un chef d’Etat dans cet état. Ce n’était qu’un torrent d’invectives à un niveau insoutenable de grossièreté, d’obscénité, de vulgarité.
Sans transition, ont suivi les menaces. Hassan II ne l’emportera pas au paradis. Il ne sait pas ce qui l’attend. L’Algérie ne se fera pas rouler dans la farine.
J’étais d’autant plus abasourdi que l’affaire du Sahara trainait depuis longtemps. Les revendications du Maroc dataient de Mohamed V qui entendait affirmer sa souveraineté non seulement sur le Sahara Occidental mais sur la Mauritanie toute entière.
Je n’oubliais pas, et Boumediene non plus, la défaite de l’Algérie pendant la guerre des sables d’octobre 1963. On sentait le goût de la revanche, le besoin d’effacer de mauvais souvenirs. Je n’ai plus souvenir des termes exacts mais l’idée était bien celle d’une riposte qui fera regretter à l’agresseur ses rodomontades. L’Algérie ne se laissera pas marcher sur les pieds. Elle rétorquera de tous ses moyens et on verra ce qu’on verra».



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/01/17 12:30 par moden.
Le guérrier-Maghreb [ MP ]
15 janvier 2017 12:41
salam alaykoum

je n'ai même pas lu l'article, je parlais de ce qui a posé le problème, et continu à nous manipuler.

Je n'ai fais aucune analyse, par ce que je n'ai pas lu l'article

Tendis que la façon dont tu parles montre ton niveau éducatif.

Mentir est un grand péché: de dire que l'Algérie a soutenu la russie et le régime syrien pour massacrer le peuple syrien est un mensonge.

Peut être ils ont soutenu le régime syrien tout court comme un régime légitime, ce qui n'est pas forcément un soutien pour les massacres perpétrés sur le peuple Syrien.

Même les savants musulmans avaient différents avis concernant ce qui se passe en Syrie.

Mais la plupart des savants étaient contre, qui se basaient sur le Hadith notre prophète Aleyhi Salat wa Salam.

L'Imam Mouslim rapporte selon Houdhaifah Ibnoul-Yamaan que le messager d'Allah (paix et salut sur lui) a dit :
 
« Il y aura après moi des dirigeants qui ne suivrons pas ma guidance et qui n'appliqueront pas ma Sounnah, et il y aura parmi vous des hommes; leur cœurs sont des cœurs de diables dans des corps humains. » 
il dit : Que devons-nous faire, O messager d'Allah, si cela arrive ?
Il  dit : « Écoute et Obéis, même si on frappe ton dos et qu'on prend tes biens, écoute et obéis ! »


Le régime syrien est un régime criminel, qui a ouvert ses portes à des étrangers pour tuer son propre peuple, ce qui est une humiliation pour lui.

Donc je reviens toujours à la question que personne n'a pu porter des éclaircissements jusqu'à l'heure actuel, Qui manipule qui ?

Qui a créé les problèmes en Syrie?, c'est bien le pays que vous idéalisez.

Les pays occidentaux que vous défendez et que vous idéalisez, c'est eux qui ont délaissé, l'ancien président tunisien, puis le chef de la Lybie et enfin bombarde la Syrie.

Réveillez vous!!!!

Salam Aleykoum




Citation
Itwasntme a écrit:
@geurrier magrehb,

Tu sais pas lire et analyser correctement un article..Welcome

Même dans le titre tout est dit.

Le Polizbel et Alger sont remerciés et priés de sortir par la petite porte aux dépens et assumer tous les frais judiciaires de l affaire...

Le Royaume du Maroc est courtisé par les multinationales et leurs avocats pour proroger l accord agricole...

Il n y a ni complots ni 123 viva l algerie!ptdr

Régime de paranos và! ..

La colonisation est révolue pour un royaume millénaire du maroc ainsi que pour la totalite du continent africain.

Dorénavant, marocains et africains parlent de partenaire économique Français. .sauf pour les malades mentaux du régime d Alger qui se prostitue avec les russes et les chinois en delapidant la richesse du peuple..

Même assister poutine pour massacrer les syriens..une honte!

[www.algerie-focus.com]
Le guérrier-Maghreb [ MP ]
15 janvier 2017 15:10
Salam Aleykoum

Citation
Si tu ignores ton sujet, alors abstiens-toi de mettre le problème du Sahara sur le dos de « la main de l’étranger » comme la junte militaire sert à toutes les sauces aux pauvres Algériens pour leur cacher son bilan amer au niveau politique, économique et social, sauf que là tu as affaire a des marocains. a écrit:
J'ai bien dit la vérité, même si j'ai des information sur le problème, mais je juge que j'en ai pas assez pour donner un avis précis sur la question Sahara.

Donc je répète, je discutais seulement sur les causes qui fait que ce conflit continu et persiste.

Le bilan économique, politique, social est le même que la Maroc voir pour tout les pays de Maghreb et de l'orient, voir la pauvreté d'après ta conception touche tout les musulmans depuis qu'on a délaissé le chemin droit.

Citation
Quant à la réaction de Boukarouba que tu prétends ignorer aussi, ci-après le récit historique de Jean Daniel qui était sur place avec lui............... a écrit:

Si toi tu sacralise le récit de Jean daniel si comme si c'est un homme digne de confiance, ça c'est ton problème, tant qu'y a pas de preuve tangible, je ne vais ni démentir, ni approuver ce récit.


Citation
la défaite de l’Algérie pendant la guerre des sables d’octobre 1963 a écrit:

Une guerre ???!!!! Y a eu aucune guerre c'était un accrochage militaire, même pas une bataille.

Ce conflit militaire n'est qu'une insulte pour le régime marocain, qui a profité de l'état de faiblesse de l'Algérie qui venait juste de sortir d'une vrai guerre qu'on appelle La guerre de libération Algérienne.

L'armée marocaine, commandée par le général Driss Ben Omar El Alami20, est mieux équipée et approvisionnée, tandis que l'armée algérienne, commandée par Houari Boumediene, expérimentée pour la guérilla mais mal équipée, souffre de problèmes logistiques. Ahmed Ben Bella a ultérieurement expliqué son choix d'axer la politique de développement algérienne sur d'autres domaines que le militaire car il ne s'attendait pas à être attaqué par un « peuple frère ». je l'ai recopié de Wikipédia dont tu trouvera la source directe.

Donc un homme c'est celui qui se mesure à une homme face à face, et pas en profitant de sa situation aberrante comme c'est le cas pour l'Algérie qui vienne juste de sortir d'une vrai guerre .

Arrête d'insulter le régime de ton pays.

Hamdoulillah à l'époque ni les Marocains et ni leurs frères Algériens, n'étaient content de ce qui s'est passé entre les deux peuples semblables qui est en réalité un seul peuple.


Salam Aleykoum




Citation
moden a écrit:
@Le guérrier-Maghreb

Si tu ignores ton sujet, alors abstiens-toi de mettre le problème du Sahara sur le dos de « la main de l’étranger » comme la junte militaire sert à toutes les sauces aux pauvres Algériens pour leur cacher son bilan amer au niveau politique, économique et social, sauf que là tu as affaire a des marocains.

Quant à la réaction de Boukarouba que tu prétends ignorer aussi, ci-après le récit historique de Jean Daniel qui était sur place avec lui

Comment Boumediene avait réagi à l'annonce de la Marche Verte

A travers son récit, Jean Daniel apporte un éclairage d’une valeur historique certaine, au sujet d’un épisode peu connu des relations maroco-algériennes. Il raconte comment, en 1975, le président Boumediene avait accueilli l'annonce de la Marche Verte.
Rappelons rapidement le contexte : En 1975, le Maroc avait demandé l’arbitrage de la Cour internationale de justice au sujet du différend qui l’opposait à l’Espagne concernant la récupération du Sahara.
La Cour ayant reconnu :
-sa compétence
-que le Sahara n’était pas terra nullius avant l’occupation espagnole
-et qu’il était lié au Maroc par des liens juridiques d’allégeance,
Hassan II avait prononcé son fameux discours, le 16 octobre, quelques heures après la décision de la Cour internationale de Justice. A 18H30, de Marrakech, il annonçait le lancement de la Marche Verte.
Quelques heures plus tard, coïncidence, Jean Daniel rencontrait Houari Boumediene, le président algérien, pour une interview.
Interrogé par Guy Sitbon cette semaine à Paris, pour Médias 24, il nous livre ici en exclusivité, le récit de ce qu’il a vu et entendu ce 16 octobre 1975 à Alger.

«Sans préavis, j’ai obtenu soudain ce jour-là une interview du Président Boumediene. De longue date, j’entretenais avec lui les meilleures relations. Avec moi, il ne faisait pas mine de ne parler qu’arabe. Il s’exprimait, sans embarras, dans un français très correct.
J’ai été reçu au Palais du Gouvernement dans une salle en pleine effervescence. Ouvriers et électriciens s’affairaient à installer une sorte de studio de télévision avec écran, ce qui n’était pas commun à l’époque.
Boumediene a fait une entrée assez théâtrale, son burnous habituel aux épaules. Son visage aux traits ascétiques et graves accentuait son allure majestueuse. Le geste souverain, la démarche auguste, il visait à en imposer à tous les regards. Il se prenait très au sérieux et tenait à ce que son interlocuteur le ressente.
D’emblée, nous avons parlé de la Marche Verte annoncée quelques heures plus tôt. Il ne cachait pas sa colère sans l’extérioriser brutalement. Il restait très maître de lui jusqu’à ce qu’à l’écran apparaissent les images du roi Hassan II prononçant un discours.
Là, le visage de Boumediene s’est métamorphosé. Un mélange de sourire nerveux et de fureur crispait son visage. Un moment, le roi parle de l’Algérie sur un ton conciliant et amical. Le Président lui lance, en arabe, une injure et, à ma stupeur, il avance son bras droit et délivre un magistral bras d’honneur. Tel un voyou de Bab el Oued.
Le Président austère qui se donnait à voir quelques instants plus tôt avait disparu. J’avais devant moi un autre homme. Un jeune garnement des rues prêt à tout.
Il s’est levé de son fauteuil et s’est mis à sautiller de façon étrange. Un peu hystérique. Je ne saurais dire s’il sautait de joie ou de colère, mais, je le revois très bien, il a bondi à plusieurs reprises. Il trépignait, comme s’il avait perdu le contrôle de son personnage.
Les insultes contre Hassan II pleuvaient. J’étais stupéfait. Jamais je n’avais vu un chef d’Etat dans cet état. Ce n’était qu’un torrent d’invectives à un niveau insoutenable de grossièreté, d’obscénité, de vulgarité.
Sans transition, ont suivi les menaces. Hassan II ne l’emportera pas au paradis. Il ne sait pas ce qui l’attend. L’Algérie ne se fera pas rouler dans la farine.
J’étais d’autant plus abasourdi que l’affaire du Sahara trainait depuis longtemps. Les revendications du Maroc dataient de Mohamed V qui entendait affirmer sa souveraineté non seulement sur le Sahara Occidental mais sur la Mauritanie toute entière.
Je n’oubliais pas, et Boumediene non plus, la défaite de l’Algérie pendant la guerre des sables d’octobre 1963. On sentait le goût de la revanche, le besoin d’effacer de mauvais souvenirs. Je n’ai plus souvenir des termes exacts mais l’idée était bien celle d’une riposte qui fera regretter à l’agresseur ses rodomontades. L’Algérie ne se laissera pas marcher sur les pieds. Elle rétorquera de tous ses moyens et on verra ce qu’on verra».
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook