Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
L'opposition du mariage et l'accentuation du célibat
13 juillet 2020 11:35
Salem ou Aleykom,

Aujourd'hui nous allons parler d'un sujet qui a fait beaucoup de mal à la communauté musulmane. Ce sujet est l'opposition du mariage des familles pour des raisons futiles ou égoïstes. Pour lancer le sujet, je vais vous donner deux cas de figure que j'ai vu dans l'entourage.

1er cas :

C'est un tunisien du bled venu étudier dans la région parisienne qui rencontre une algérienne également venue du bled pour étudier. Ils se rencontrent et se plaisent mutuellement, un feeling parfait et un respect profond l'un pour l'autre. L'homme étant dans une démarche sérieuse, il demande à sa prétendante d'en parler à sa famille. Elle reçoit un refus catégorique car le monsieur est tunisien donc il habite trop loin, c'est trop compliqué, etc.

L'homme en question très déçu ne voulant pas lui faire du tort et la faire souffrir accepte cette décision mais l'histoire ne s'arrête pas là car après cela, la famille de son ex l'a forcé à discuter à quelqu'un de sa région de force. Elle est devenue très malheureuse.

2ème cas :

C'est également un tunisien, sorti des meilleurs écoles d'ingénieur, bosseur, équilibré psychologiquement, investisseur/entrepreneur dans son pays d'origine, impliqué dans la religion, très doux, qui s'occupe bien de sa famille qui rencontre une algérienne dont le père est imam en France.

Etant très sérieux, cet homme discute donc dans un premier temps que par messagerie instantanée pendant 2 semaines avant de prendre un rendez-vous avec dans un lieu public. Ils se plaisaient et pour rester dans le cadre de leurs principes religieux, ils ont décidé d'en parler à leurs parents respectifs pour qu'ils soient au courant au moins.

La prétendante essuie un refus de sa famille et la raison évoquée est qu'il habite trop loin (5h de route) et que comme il est pas de la même région au bled, ça sera comme s'ils perdaient leur fille. Elle a beaucoup pleuré et était triste. ils n'ont même pas voulu le rencontrer.

L'homme en question est parti un peu déçu de ce comportement égoïste mais il ne voulait pas s'imposer, il est donc parti en espérant le meilleur pour cette femme.

Analyse :

Des cas comme ceux cités au-dessus sont monnaie courante. Il y a un réel problème dans la communauté musulmane avec des mentalités archaïques qui sont en train de détruire encore le socle familial. Les familles ne pensent pas réellement au bien être de leurs enfants mais de leurs propres intérêts en pensant que ça rendra forcément heureux leurs enfants.

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Lorsque vient à vous pour demander la main, celui dont vous êtes satisfait de sa religion et de son comportement, alors mariez-le. Si vous ne le faites pas il y aura sur la terre une épreuve et un grand désordre ».

Avez-vous déjà entendu une famille Suisse de Zurich refuser un Français de Lyon en argumentant de la sorte à leur fille ?

Que pensez-vous de ce problème récurrent dans notre communauté ?

A vos claviers !



Modifié 3 fois. Dernière modification le 13/07/20 11:39 par Amaʁʊq.
C
13 juillet 2020 11:43
Je suis totalement d'accord. Et complètement d'accord avec le hadith qui résume très bien ce qu'on vit actuellement. Les parents qui refusent des mariages pour des raisons secondaires sont en cause. Il ya une énorme tentation. Ce n'est pas la seule raison. Il y a d'autres raisons, mais cela en fait parti.

Si une personne est d'une autre origine, mais est musulmane il les marier.
S
13 juillet 2020 11:48
Moi c'est la famille du mari qui a refusé qu'il m'épouse.
Ms c'est vrai qu'un homme peut plus facilement s'imposer. Puisqu'il n'a pas besoin de tuteur.

Une femme peut aussi s'imposer.

Faut juste le vouloir profondément.

Et porter après sr son dos les éventuelles difficultés et ne pas dire '' oh les parents avaient RAISON'' chhhhuuuut et assume dignement.
e
13 juillet 2020 11:52
je pense que c'est le maktoob .Tout dépend de la volonté suprême d'Allah.
les personnes font juste partie des causes
13 juillet 2020 12:16
salam aleykoum

c'est l'éducation religieuse qui est en partie responsable de ça .Au lieu de faire 4 heures de cours pour apprendre le Coran sans tasfir aux gamins .Qui ne comprendront rien .

Il faut faire une heure apprentissage et une heure histoire du Prophète sallallahu alayhi wa sallam avec les moments clés et les points à combattre racisme , jalousie mais aussi valoriser les points positifs en Islam .

A partir du fait que l'éducation religieuse est incomplète . C'est ce que l'on voit notre décadence les bonnes femmes etc qui vont faire la sorcellerie pour séparer les couples vu et revu .

[www.yabiladi.com]

C'est un truc qu'il faut voir en premier la mère . Pour éviter perdre son temps un frère je le voyais triste à galérer . Il cherchait à se marier et il avait été marié .Mais sa mère était pas ok et ensuite il y a eu sorcellerie .Il a divorcé et il pensé que c'était la famille de la fille .
Je discute avec lui et sa mère voulait pas qu'il se marie en réalité .

Le truc qu'on retrouve :

_la mère qui veut garder son fils fille pour elle problèmes psychos
_les parents qui veulent pas marier leur enfant car ils grattent le pognon vu qu'il participe
_les parents qui veulent marier leurs enfant avec la famille etc pour ramener en France etc
_les nationalistes racistes

et autre points qui m'échappent
13 juillet 2020 12:18
Aleykoum salam, il n’y a rien de plus stupide que le nationalisme entre maghrébins a part quelques détails folkloriques on est les mêmes
13 juillet 2020 12:19
C'est quoi cette vieille propagande du métissage ?

C'est pas parce que tu aimes quelque chose que c'est forcément bon. En étant dans la raison, tu crois réellement que c'est de l'égoïsme ?


Citation
Amaʁʊq a écrit:
Salem ou Aleykom,

Aujourd'hui nous allons parler d'un sujet qui a fait beaucoup de mal à la communauté musulmane. Ce sujet est l'opposition du mariage des familles pour des raisons futiles ou égoïstes. Pour lancer le sujet, je vais vous donner deux cas de figure que j'ai vu dans l'entourage.

1er cas :

C'est un tunisien du bled venu étudier dans la région parisienne qui rencontre une algérienne également venue du bled pour étudier. Ils se rencontrent et se plaisent mutuellement, un feeling parfait et un respect profond l'un pour l'autre. L'homme étant dans une démarche sérieuse, il demande à sa prétendante d'en parler à sa famille. Elle reçoit un refus catégorique car le monsieur est tunisien donc il habite trop loin, c'est trop compliqué, etc.

L'homme en question très déçu ne voulant pas lui faire du tort et la faire souffrir accepte cette décision mais l'histoire ne s'arrête pas là car après cela, la famille de son ex l'a forcé à discuter à quelqu'un de sa région de force. Elle est devenue très malheureuse.

2ème cas :

C'est également un tunisien, sorti des meilleurs écoles d'ingénieur, bosseur, équilibré psychologiquement, investisseur/entrepreneur dans son pays d'origine, impliqué dans la religion, très doux, qui s'occupe bien de sa famille qui rencontre une algérienne dont le père est imam en France.

Etant très sérieux, cet homme discute donc dans un premier temps que par messagerie instantanée pendant 2 semaines avant de prendre un rendez-vous avec dans un lieu public. Ils se plaisaient et pour rester dans le cadre de leurs principes religieux, ils ont décidé d'en parler à leurs parents respectifs pour qu'ils soient au courant au moins.

La prétendante essuie un refus de sa famille et la raison évoquée est qu'il habite trop loin (5h de route) et que comme il est pas de la même région au bled, ça sera comme s'ils perdaient leur fille. Elle a beaucoup pleuré et était triste. ils n'ont même pas voulu le rencontrer.

L'homme en question est parti un peu déçu de ce comportement égoïste mais il ne voulait pas s'imposer, il est donc parti en espérant le meilleur pour cette femme.

Analyse :

Des cas comme ceux cités au-dessus sont monnaie courante. Il y a un réel problème dans la communauté musulmane avec des mentalités archaïques qui sont en train de détruire encore le socle familial. Les familles ne pensent pas réellement au bien être de leurs enfants mais de leurs propres intérêts en pensant que ça rendra forcément heureux leurs enfants.

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Lorsque vient à vous pour demander la main, celui dont vous êtes satisfait de sa religion et de son comportement, alors mariez-le. Si vous ne le faites pas il y aura sur la terre une épreuve et un grand désordre ».

Avez-vous déjà entendu une famille Suisse de Zurich refuser un Français de Lyon en argumentant de la sorte à leur fille ?

Que pensez-vous de ce problème récurrent dans notre communauté ?

A vos claviers !
13 juillet 2020 12:21
Depuis quand un tunisien qui souhaite épouser une algérienne c’est du métissage ? Moody Smiley
Citation
Waryaghel a écrit:
C'est quoi cette vieille propagande du métissage ?

C'est pas parce que tu aimes quelque chose que c'est forcément bon. En étant dans la raison, tu crois réellement que c'est de l'égoïsme ?
C
13 juillet 2020 12:24
Il n'y aucune propagande. Tu comprends rien. Une femme ou un homme qui désire se marier avec une personne d'une ethnie ou d'une origine différente ont le droit, si la personne est musulmane c'est plus important. Ou une femme des gens du livre pour un homme. Les parents ont pas à s'y interposer.


Citation
Waryaghel a écrit:
C'est quoi cette vieille propagande du métissage ?

C'est pas parce que tu aimes quelque chose que c'est forcément bon. En étant dans la raison, tu crois réellement que c'est de l'égoïsme ?
13 juillet 2020 12:36
salam aleykoum

après la seule excuse peut-être ?

C'est plus une question pratique pour les vacances ou la famille a des terres . Et que chaque année la famille se retrouve au bled .

Mais bon aussi faut que la famille fasse le boulot pour présenter et marier les personnes .

Car la fille cherche à se marier on lui présente personne . Et là on refuse ses prétendants car algériens etc . A la fin la fille a 35 ans et toujours pas marié où on va lui présenter le cousin cas sociale alcoolo qui joue aux cartes et faut le faire venir en France .
Citation
Made in Heaven a écrit:
Aleykoum salam, il n’y a rien de plus stupide que le nationalisme entre maghrébins a part quelques détails folkloriques on est les mêmes
L
13 juillet 2020 12:52
Salam

Le problème du celibat est complexe il y'a pleins de paramètres à prendre en compte
Il y'a plusieurs problèmes et causes qui explique cela

Si on doit parler de tout on y passera des heures, la communauté magrébine est très speciale en ce qui concerne le mariage et sa simplicité

La religion nous apprend la facilité et simplifier le mariage mais nous magrébin on est parfois trop influencé soit par notre tradition soit pas autre chose qui n'a rien à voir avec l'islam mais qu'on s'approprie pour une question d'égo, d'égoïsme et j'en passe
13 juillet 2020 12:52
Je comprends pas les parents qui ont le droit de choisir à ta place.

Les personnes adultes qui savent avec qui faire leur vie. Vos parents accepteront l'idée

J'ai le beau frère de ma meilleure amie. Il a beaucoup de qualités. Il a toujours refusé de se marier avec des femmes tunisiennes
.

Il a eu des femmes français avec qui il voulait se marier.
Les parents ont toujours fait en sorte de pas les aimer de les cassé.

Résultat il gagne très bien sa vie. 46 ans célibataire
N
13 juillet 2020 13:35
Moi je comprends pas. Si les 2 ont la même religion les mêmes valeurs la même vision, pourquoi dire non?
13 juillet 2020 13:39
Salam,

C'est bien beau de sortir les hadiths que tout le monde connait et essaye d'appliquer,mais,le tuteur a le droit de s'opposer à un projet de mariage,c'est de sa responsabilité, point.

Penser le contraire,c'est mignon,mais c'est hors sujet.

Mariées les,oui mariez les toutes,les conseilleurs ne sont pas les payeurs ,mais en cas de problèmatiques ne venez pas le voir...allez voir son père,c'est lui le responsable qui a accepter cette union.

Se marier c'est très facile. Rester marié dans la bonne entente plus de quelques années est déjà une autre paire de manches.

Pour se marier on sort les hadiths,mais pour éviter les divorces on a plus ce réflexe.

Bref,je ne me permet pas de juger ou de faire de l'ingérence,ils ne donnent pas leur fille ? C'est leur droit,la réponse n'est pas systématiquement oui,et surtout le jour où chacun devra répondre a une sollicitation pour un proche ...de la théorie a la pratique il y a une grande différence.

C'est comme les demandes en mariage des bledar qui sont systématiquement refusés... ça ne choque personne,mais une personne qu'on ne connait ni d'Adam ni d'Ève on lui dresse le tapis rouge ?

La solution au célibat n'est pas le mariage,mais le projet de mariage de deux familles au sens large...c'est ce qui a été perdu en route
13 juillet 2020 13:46
salam aleykoum

effectivement et certain(e)s passent en force en prétextant l'argument racisme .

Il y avait eu le témoignage d'une rifia sur le forum qui s'était marié avec un sénégalais contre l'avis de son père .Cela a terminé en divorce mais son père voulait plus lui parler . Car elle était passé en force .

Il faut respecter les parents !
13 juillet 2020 13:57
Wa aleykom a salem,

Le soucis est que pour refuser, les familles sont présentes.

C'est toujours plus pratique de connaitre quelqu'un de sa région d'origine mais de là à refuser quelqu'un sur ce simple critère, ça devient un peu compliqué.

Je pense sincèrement qu'il y a un grand problème, si ce critère de la région/village est aussi important.

Par ailleurs le post ne parle pas forcément que de ce problème mais d'un problème plus important qui est l’interférence des familles dans le choix du conjoint sur des motifs futiles (région d'origine, n'habite pas dans la région de la famille, statut social, ...)
Citation
Khalid15 a écrit:
salam aleykoum

après la seule excuse peut-être ?

C'est plus une question pratique pour les vacances ou la famille a des terres . Et que chaque année la famille se retrouve au bled .

Mais bon aussi faut que la famille fasse le boulot pour présenter et marier les personnes .

Car la fille cherche à se marier on lui présente personne . Et là on refuse ses prétendants car algériens etc . A la fin la fille a 35 ans et toujours pas marié où on va lui présenter le cousin cas sociale alcoolo qui joue aux cartes et faut le faire venir en France .
F
13 juillet 2020 14:00
Salam,

"le tuteur a le droit de s'opposer à un projet de mariage,c'est de sa responsabilité, point."

C'est son droit c'est vrai mais ce droit a ses limites que la sunna et le coran apporte pour mesurer les choses sinon il y aurait énormément d'abus de pouvoir des pères... Parce qu'il y a des pères qui interdisent tout bonnement à leur fille le mariage en général, il y en a ils cherchent la petite bête à chaque fois qu'un homme se présente, etc, heureusement quand même c'est une minorité mais qu' il faut dénoncé comme pas anormale... Y a des pères vraiment leur comportement est injuste et donc non un père n'a pas le droit d'écraser le droit au mariage de sa fille pour des raisons futiles...

Et si elle force et qu'elle finit par divorcer, eh bien, le père n'a pas le droit de rejeter sa fille non plus, elle reste sa fille et doit bien se comporter envers elle pour plaire à Dieu... S'il l'a rejette ça ne serait que de la vengeance et où est-ce que ça va l'emmener ça franchement ? Ce venger de sa fille parce qu'elle a voulu se marier, c'est dingue quand même.

C'est normal que le monde part en cacahuète si chacun ne connaît pas ses droit et leur limite ainsi que ses devoirs.

Citation
DoubleDragon a écrit:
Salam,

C'est bien beau de sortir les hadiths que tout le monde connait et essaye d'appliquer,mais,le tuteur a le droit de s'opposer à un projet de mariage,c'est de sa responsabilité, point.

Penser le contraire,c'est mignon,mais c'est hors sujet.

Mariées les,oui mariez les toutes,les conseilleurs ne sont pas les payeurs ,mais en cas de problèmatiques ne venez pas le voir...allez voir son père,c'est lui le responsable qui a accepter cette union.

Se marier c'est très facile. Rester marié dans la bonne entente plus de quelques années est déjà une autre paire de manches.

Pour se marier on sort les hadiths,mais pour éviter les divorces on a plus ce réflexe.

Bref,je ne me permet pas de juger ou de faire de l'ingérence,ils ne donnent pas leur fille ? C'est leur droit,la réponse n'est pas systématiquement oui,et surtout le jour où chacun devra répondre a une sollicitation pour un proche ...de la théorie a la pratique il y a une grande différence.

C'est comme les demandes en mariage des bledar qui sont systématiquement refusés... ça ne choque personne,mais une personne qu'on ne connait ni d'Adam ni d'Ève on lui dresse le tapis rouge ?

La solution au célibat n'est pas le mariage,mais le projet de mariage de deux familles au sens large...c'est ce qui a été perdu en route



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/07/20 14:07 par Faty**.
13 juillet 2020 14:03
Wa aleykom a salem,

C'est effectivement la responsabilité du tuteur mais ce dernier n'a pas le droit de s'y opposer sur des conditions qui ne sont pas légiférées. La charia donne des droits à auteur des devoirs.

Tu peux te renseigner sur le fiqh à ce sujet.

En parlant de tuteur, c'est aussi de sa responsabilité de chercher à marier sa fille mais de nos jours, les tuteurs ne font plus leur travail.

Les histoires de "blédards" refusés systématiquement c'est aussi dans la même problématique, le sujet est beaucoup plus vaste qu'un simple refus car la personne n'est pas de la même région. On peut aussi parler des personnes refusées car trop mat de peau, car trop ci, trop ça, c'est la même chose.

Citation
DoubleDragon a écrit:
Salam,

C'est bien beau de sortir les hadiths que tout le monde connait et essaye d'appliquer,mais,le tuteur a le droit de s'opposer à un projet de mariage,c'est de sa responsabilité, point.

Penser le contraire,c'est mignon,mais c'est hors sujet.

Mariées les,oui mariez les toutes,les conseilleurs ne sont pas les payeurs ,mais en cas de problèmatiques ne venez pas le voir...allez voir son père,c'est lui le responsable qui a accepter cette union.

Se marier c'est très facile. Rester marié dans la bonne entente plus de quelques années est déjà une autre paire de manches.

Pour se marier on sort les hadiths,mais pour éviter les divorces on a plus ce réflexe.

Bref,je ne me permet pas de juger ou de faire de l'ingérence,ils ne donnent pas leur fille ? C'est leur droit,la réponse n'est pas systématiquement oui,et surtout le jour où chacun devra répondre a une sollicitation pour un proche ...de la théorie a la pratique il y a une grande différence.

C'est comme les demandes en mariage des bledar qui sont systématiquement refusés... ça ne choque personne,mais une personne qu'on ne connait ni d'Adam ni d'Ève on lui dresse le tapis rouge ?

La solution au célibat n'est pas le mariage,mais le projet de mariage de deux familles au sens large...c'est ce qui a été perdu en route



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/07/20 14:04 par Amaʁʊq.
13 juillet 2020 14:08
salam aleykoum

après est ce que c'est pas une excuse bateau pour simplement dire non on veut pas ?

[www.yabiladi.com]

un exemple ici les pervers sortent beaucoup "ma moman veut pas que je me maris avec toi !" .Une fois qu'ils ont bien profité de leurs victimes et souvent virginité en poche .

Il y a plusieurs éléments de réponses
Citation
Amaʁʊq a écrit:
Wa aleykom a salem,

Le soucis est que pour refuser, les familles sont présentes.

C'est toujours plus pratique de connaitre quelqu'un de sa région d'origine mais de là à refuser quelqu'un sur ce simple critère, ça devient un peu compliqué.

Je pense sincèrement qu'il y a un grand problème, si ce critère de la région/village est aussi important.

Par ailleurs le post ne parle pas forcément que de ce problème mais d'un problème plus important qui est l’interférence des familles dans le choix du conjoint sur des motifs futiles (région d'origine, n'habite pas dans la région de la famille, statut social, ...)
13 juillet 2020 14:08
Il y a des règles à respecter, celle qui se marie sans l'approbation de son tuteur (ou bien d'une institution musulmane qui lui a exproprié son droit) le mariage n'est pas valable.

Dans l'idéal, chaque parent a en tête un(e) gendre idéal(e). Même village au bled et en Europe, bien éduqué(e), religieux, bon statut social, etc etc

Mais il ne faut pas abuser de son droit et évoluer avec son temps.
Citation
Khalid15 a écrit:
salam aleykoum

effectivement et certain(e)s passent en force en prétextant l'argument racisme .

Il y avait eu le témoignage d'une rifia sur le forum qui s'était marié avec un sénégalais contre l'avis de son père .Cela a terminé en divorce mais son père voulait plus lui parler . Car elle était passé en force .

Il faut respecter les parents !
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate
Facebook