Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
L’importance des parents dans l’éducation
s
13 mai 2021 19:29
Assalamou alaykoum, aïdkoum moubarek,

Il m’est souvent arrivé sur mon lieu de travail ou même ailleurs, de rencontrer des adultes qui regrettent leur jeunesse, avec le recul et la maturité, ils se disent qu’ils auraient pu accomplir tel ou tel chose mais qu’ils n’y avaient pas pensés, je souhaitais donc partager avec vous mon avis sur la question.

Selon moi, l’homme étant le pilier du foyer, c’est à lui qu’incombe la responsabilité d’orienter ses enfants et de veiller à leur inculquer une certaine discipline. Malheureusement aujourd’hui, le père est souvent absent, les causes sont multiples, il y a soit l’abandon, soit la législation qui en cas de divorce restreint fortement l’implication du père dans l’éducation de ses enfants, tout en sachant que les statistiques montrent clairement, tout du moins pour les garçons, que ceux qui grandissent dans un foyer ou le père est absent ont tendance à virer vers la délinquance ou à avoir des difficultés à avancer dans la vie. Il est aujourd’hui évident que pour qu’un enfant puisse évoluer correctement, il est nécessaire que ses deux parents soient présents, sans quoi cela devient pour lui un handicap.



Il existe également certains foyers ou les deux parents travaillent, ce qui met l’éducation des enfants en second plan, la vie des enfants oscille alors entre les crèches, les garderies, et des parents démissionnaires, parce qu’après une journée de travail, il devient assez lourd de consacrer plusieurs heures à l’éducation des enfants. L’argent a son importance, mais s’il doit mettre à mal l’implication des parents dans l’éducation de leurs enfants, il devient une tare.

Lorsque deux personnes saines d'esprit décident d'avoir des enfants, ils doivent être conscient qu'il s'agit d'une grande responsabilité, et peu importe les choix à venir, l'éducation, et l'orientation des enfants doit être le centre des préoccupations, sans quoi, cela mettra en péril le parcours de l'enfant.
13 mai 2021 19:52
Salam

Effectivement Tu Évoques Une Vérité Incontestable. La Théorie Veut Aussi Que Dans Mariage ? Il a Forcément L’Attente D’Une Descendance, Cela Va De Soi. Et Pour Que Tout Soit Réussi, Avec Une Complicité Convenue Dans Le Couple.Le Drame Aujourd’hui, Est Que Les Hommes Qui S’engagent Ont Rarement, Une Idée Peu Approfondie De Ce Qu’Esf Les CONDITIONS TACITES DE CELUI-CI. Est Un Engagement Pour La Vie.Sachez Messieurs Que Les Jeunes Mariées, Majoritairement Se Projettent Sur La Parcours D’Une Longue Vie Ensemble. Et Que Vous Le Veuillez Où Non
Vous Êtes Majoritairement De Grands Irresponsables Dans De Telles Situations. Ça Ce Paie . Un Jour Où L’Autre.


Citation
streptopneum a écrit:
Assalamou alaykoum, aïdkoum moubarek,

Il m’est souvent arrivé sur mon lieu de travail ou même ailleurs, de rencontrer des adultes qui regrettent leur jeunesse, avec le recul et la maturité, ils se disent qu’ils auraient pu accomplir tel ou tel chose mais qu’ils n’y avaient pas pensés, je souhaitais donc partager avec vous mon avis sur la question.

Selon moi, l’homme étant le pilier du foyer, c’est à lui qu’incombe la responsabilité d’orienter ses enfants et de veiller à leur inculquer une certaine discipline. Malheureusement aujourd’hui, le père est souvent absent, les causes sont multiples, il y a soit l’abandon, soit la législation qui en cas de divorce restreint fortement l’implication du père dans l’éducation de ses enfants, tout en sachant que les statistiques montrent clairement, tout du moins pour les garçons, que ceux qui grandissent dans un foyer ou le père est absent ont tendance à virer vers la délinquance ou à avoir des difficultés à avancer dans la vie. Il est aujourd’hui évident que pour qu’un enfant puisse évoluer correctement, il est nécessaire que ses deux parents soient présents, sans quoi cela devient pour lui un handicap.



Il existe également certains foyers ou les deux parents travaillent, ce qui met l’éducation des enfants en second plan, la vie des enfants oscille alors entre les crèches, les garderies, et des parents démissionnaires, parce qu’après une journée de travail, il devient assez lourd de consacrer plusieurs heures à l’éducation des enfants. L’argent a son importance, mais s’il doit mettre à mal l’implication des parents dans l’éducation de leurs enfants, il devient une tare.

Lorsque deux personnes saines d'esprit décident d'avoir des enfants, ils doivent être conscient qu'il s'agit d'une grande responsabilité, et peu importe les choix à venir, l'éducation, et l'orientation des enfants doit être le centre des préoccupations, sans quoi, cela mettra en péril le parcours de l'enfant.
13 mai 2021 19:59
Salam

Tu dis que l'homme doit intervenir comme éducateur, que son rôle est important et en même temps, tu dis qu'après une journée de travail, c'est compliqué d'éduquer qui que ce soit.

Je suis mariée depuis 30 ans, mon mari n'a pas vraiment éduqué ses enfants. Bon ... en même temps c'est des filles. J'avoue, je me demande comme ça aurait été si j'avais eu des garçons. Il aurait bien dû finir par prendre le relai je suppose.

En attendant, après son boulot, il est mort de chez mort. On ne peut effectivement rien lui demander.

Bon et puis, tout le monde n'est pas pédagogue non plus.

En réalité, chacun fait ce qu'il peut.

Mais oui, il faut une présence pour les enfants, ça, c'est une évidence. Mais bien souvent, la présence, c'est la femme. L'homme arrive derrière dans l'éducation. Que tu le veuilles ou non ...
s
13 mai 2021 20:13
Je ne suis pas d'avis que les hommes abandonnent systématiquement le foyer, si tu te souviens, il y a eu il y a quelques années une vague d'hommes qui se mettaient sur des grues pour contester la justice parce qu'ils n'avaient pas pu voir leur enfants durant plusieurs années.

La garde revient systématiquement à la femme, hors la logique voudrait qu'il y ait une alternance de la garde des enfants quand il y a divorce, le fait que la balance penche du côté de la femme entraîne souvent la vengeance au travers des enfants en empêchant leur père de les voir, et puis bien sûr, l'abandon est aussi une réalité.
Citation
baliygh75 a écrit:
Salam

Effectivement Tu Évoques Une Vérité Incontestable. La Théorie Veut Aussi Que Dans Mariage ? Il a Forcément L’Attente D’Une Descendance, Cela Va De Soi. Et Pour Que Tout Soit Réussi, Avec Une Complicité Convenue Dans Le Couple.Le Drame Aujourd’hui, Est Que Les Hommes Qui S’engagent Ont Rarement, Une Idée Peu Approfondie De Ce Qu’Esf Les CONDITIONS TACITES DE CELUI-CI. Est Un Engagement Pour La Vie.Sachez Messieurs Que Les Jeunes Mariées, Majoritairement Se Projettent Sur La Parcours D’Une Longue Vie Ensemble. Et Que Vous Le Veuillez Où Non
Vous Êtes Majoritairement De Grands Irresponsables Dans De Telles Situations. Ça Ce Paie . Un Jour Où L’Autre.
13 mai 2021 20:22
C'est clair après si y'a un divorce c'est pas grave mes si le père ou la mère joue pas sont rôle donne pas de conseil etc la sa craint perso parfois je tien responsable un de mes parents dans ma dérive car vrmt aucun effort même pas un alors l'école ou un conseil wellou mes bon merlich après je me dit que malgres ça je mensortirais et que si il a besoin d'un truc chu la mes j'arrive toujours pas à comprendre fin perso je me dit si j'ai un enfant je suis sa vie comme si cetais la mienne même avec encore plus d'importance je me vois pas avoir un enfant et même pas lui demander si il travail bien à l'école si sava si une chose le tracasse etc à tout les darons qui délaisse leur enfant se contente de leur acheter une pair à la rentrer etc on sen moque plutôt marcher pied nue
Citation
streptopneum a écrit:
Assalamou alaykoum, aïdkoum moubarek,

Il m’est souvent arrivé sur mon lieu de travail ou même ailleurs, de rencontrer des adultes qui regrettent leur jeunesse, avec le recul et la maturité, ils se disent qu’ils auraient pu accomplir tel ou tel chose mais qu’ils n’y avaient pas pensés, je souhaitais donc partager avec vous mon avis sur la question.

Selon moi, l’homme étant le pilier du foyer, c’est à lui qu’incombe la responsabilité d’orienter ses enfants et de veiller à leur inculquer une certaine discipline. Malheureusement aujourd’hui, le père est souvent absent, les causes sont multiples, il y a soit l’abandon, soit la législation qui en cas de divorce restreint fortement l’implication du père dans l’éducation de ses enfants, tout en sachant que les statistiques montrent clairement, tout du moins pour les garçons, que ceux qui grandissent dans un foyer ou le père est absent ont tendance à virer vers la délinquance ou à avoir des difficultés à avancer dans la vie. Il est aujourd’hui évident que pour qu’un enfant puisse évoluer correctement, il est nécessaire que ses deux parents soient présents, sans quoi cela devient pour lui un handicap.



Il existe également certains foyers ou les deux parents travaillent, ce qui met l’éducation des enfants en second plan, la vie des enfants oscille alors entre les crèches, les garderies, et des parents démissionnaires, parce qu’après une journée de travail, il devient assez lourd de consacrer plusieurs heures à l’éducation des enfants. L’argent a son importance, mais s’il doit mettre à mal l’implication des parents dans l’éducation de leurs enfants, il devient une tare.

Lorsque deux personnes saines d'esprit décident d'avoir des enfants, ils doivent être conscient qu'il s'agit d'une grande responsabilité, et peu importe les choix à venir, l'éducation, et l'orientation des enfants doit être le centre des préoccupations, sans quoi, cela mettra en péril le parcours de l'enfant.
13 mai 2021 20:27
Salam

Tu Sors Du Sujet Principal. Car Tant Qu’il N’Y a Aucune Communication Ni Un Face-À-Une Table Ronde ? Comment Veux-tu Que La Situation S’Arrange , Qu’Ils Cessent De Se Victimiser Et De Se Mettre A Table Face à Face Aux Négociations Tant De Fois Proposées. La Vérité Est Qu’Ils Manquent D’Arguments Convaincants.
Citation
streptopneum a écrit:
Je ne suis pas d'avis que les hommes abandonnent systématiquement le foyer, si tu te souviens, il y a eu il y a quelques années une vague d'hommes qui se mettaient sur des grues pour contester la justice parce qu'ils n'avaient pas pu voir leur enfants durant plusieurs années.

La garde revient systématiquement à la femme, hors la logique voudrait qu'il y ait une alternance de la garde des enfants quand il y a divorce, le fait que la balance penche du côté de la femme entraîne souvent la vengeance au travers des enfants en empêchant leur père de les voir, et puis bien sûr, l'abandon est aussi une réalité.
s
13 mai 2021 20:29
Je comprend, il faut malgré tout être indulgent avec ses parents, et leur trouver des excuses. C'est une certitude, il est difficile d'évoluer lorsque le socle parental n'est pas solide, mais à chacun son épreuve, il faut savoir tirer le meilleur, même du pire.

Qu'Allah te facilite ainsi qu'à tous les musulmans.
Citation
Sansblaze a écrit:
C'est clair après si y'a un divorce c'est pas grave mes si le père ou la mère joue pas sont rôle donne pas de conseil etc la sa craint perso parfois je tien responsable un de mes parents dans ma dérive car vrmt aucun effort même pas un alors l'école ou un conseil wellou mes bon merlich après je me dit que malgres ça je mensortirais et que si il a besoin d'un truc chu la mes j'arrive toujours pas à comprendre fin perso je me dit si j'ai un enfant je suis sa vie comme si cetais la mienne même avec encore plus d'importance je me vois pas avoir un enfant et même pas lui demander si il travail bien à l'école si sava si une chose le tracasse etc à tout les darons qui délaisse leur enfant se contente de leur acheter une pair à la rentrer etc on sen moque plutôt marcher pied nue
13 mai 2021 20:32
Ptdrr moi perso j'ai toujours eux l'impression de jouer le rôle du père à la place de celui ci wallah c'est une vérité j'aurais pu le détourner mes je crois en dieu donc bon pas possible généralement il appel que quand il a besoin d'argent il a jamais verser de pension quand jetais petit pourtant il avais beaucoup d'argent à cette époque deux belle voiture etc jusqu'à se quil perde tout sa ma pas ettoner vue sont train de vie bon jetais petit je pouvais rien faire c'est dommage bon c'est clair qua une période il m'acheter des choses et tout jusqu'à ce qu'il revende tout quand il a fais faillite mes bref jamais de discussion il m'a rien appris les seule chose que j'ai appris c'est à travers c'est dérive alcool soirée alcoolisée avec des imbecile etc mauvaise gestion financière frime etc et tout ça en ma présence la honte lol c'est la seule leçon de là j'ai compris que je prendrez jamais sont chemin appart sa il m'a rien donner de bénéfique mes bon nos parent sont nos parent toujour être la malgres les déception si il a besoin d'argent je lui donne si je réussi dans la vie je le fais croquer malgres ça c'est dur jai longtemps ressentie de la colère mes faut pas sa sert a rien car si il vien à décéder ( lomgt vie à lui )que je suis pas en bon terme avec je vais men vouloir de ouf wallah donc c'est une leçon de vie au final au moin si dieu me permet davoir des enfant je serais ce qu'il faut pas faire
S
13 mai 2021 20:34
Salem tout le monde ça me rassure
Je suis dans la même situation mais avec ma mère et ça fait très mal mais comme tu dis c'est la vie et on ne pourra pas les changer.
13 mai 2021 20:42
Ouais après y'a pas d'excuse tu c'est quand je me met à sa place il avais tout se dont je rêve vraiment une belle femme travailleuse une belle famille au top un bon job de bonne rentrer financière si il aurais gérer on serais les plus aisée dans ma ville vraiment bon c sans importance ca après au lieu de rentrer du boulot être content de retrouver sa femme il allez au bar jouer au casino tromper sa femme il se batter souvent jusquau divorce bien sûr et sa il a pas accepter de la cetais la hess.... mes j'ai l'impression que certain obtienne ceux quil ne mérite pas... après bien sûr 20 ans après il a récolter ce qu'il a seumer c à dire une veille rehmja et avec elle il a un comportement inverse comme quoi mes bon trkl je me suis fais une réson depuis longtemps le plan de ma vie je vais le rédiger et ci dieu le veut sa s'accompliras bon on va suer quand même 😅 (on récolte ceux qu'on seme wallah c réel )
Citation
streptopneum a écrit:
Je comprend, il faut malgré tout être indulgent avec ses parents, et leur trouver des excuses. C'est une certitude, il est difficile d'évoluer lorsque le socle parental n'est pas solide, mais à chacun son épreuve, il faut savoir tirer le meilleur, même du pire.

Qu'Allah te facilite ainsi qu'à tous les musulmans.
13 mai 2021 21:08
Oui, m'enfin, la réalité des choses, c'est aussi des hommes qui prennent leur droit de garde et refile leurs enfants à la nouvelle épouse (quand c'est une épouse Eye rolling smiley ) ou la mère, les soeurs, parce que lui, faut bien qu'il aille bosser aussi.

La réalité, c'est aussi des enfants qui sont bien trop petits pour que papa s'en occupe comme il faut (surtout que la plupart du temps, étant mariés, ils ne fichaient rien à la maison, et encore moins avec les enfants).

La réalité, c'est aussi des papas qui demandent leur droit de garde pour compenser le fait qu'ils sont obligés de payer une pension alimentaire alors que s'ils n'avaient rien à payer, ils ne récupéreraient même pas leurs gamins ...

Bon, on en entend aussi hein ...

Des papas qui souffrent, il y en a forcément, bien entendu. Mais y'en a aussi beaucoup qui abusent malheureusement. Qui ont abusé par le passé et qui abusent aussi dans le présent.

Faut quand même rappeler que les enfants, c'est encore une affaire de femmes à 75% la plupart du temps. Le slogan "je suis un homme, je ramène la tune et basta" faut pas nous le redire deux fois. Le jour du divorce, les femmes se font une joie de le rappeler et là, comme par hasard, les hommes pleurent ... Il serait temps, non ?

Sauf qu'il est trop tard.

Je vais pas mettre tout le monde dans le même panier, mais la réalité est en majorité ainsi. Ce serait malhonnête de le nier.
Citation
streptopneum a écrit:
Je ne suis pas d'avis que les hommes abandonnent systématiquement le foyer, si tu te souviens, il y a eu il y a quelques années une vague d'hommes qui se mettaient sur des grues pour contester la justice parce qu'ils n'avaient pas pu voir leur enfants durant plusieurs années.

La garde revient systématiquement à la femme, hors la logique voudrait qu'il y ait une alternance de la garde des enfants quand il y a divorce, le fait que la balance penche du côté de la femme entraîne souvent la vengeance au travers des enfants en empêchant leur père de les voir, et puis bien sûr, l'abandon est aussi une réalité.
2
227
13 mai 2021 21:22
Il y a juste des parents betes et des parents intelligents selon moi. Apres je n'ai jamais été parent donc je veut pas etre injuste et leur jeter la pierre sans avoir vécu leurs difficultés.
Mais je sais que je m'en voudrais si je prive mon enfant de toute les chances qu'on a quand on est petit. Toutes les portes sont ouvertes, quand on est petit on a juste a choisir un truc et devenir excellent dedans.

J'ai connu des gens leur parents les ont toujours poussés depuis petit, que ce soit le sport, les etudes, la religion, la culture, les voyages, les sorties, les conseils, les savoirs faire, la debrouillardise etc etc etc...
Je les vois je me dis ils ont tellement de chance, ils sont bon en tout et ont tellement d'avance, Mais tout ca grace à Allah, grace à la famille ou ils sont nés. Beaucoup d'autres parents aussi, l'éducation ca se resume à manger, dormir, aller à l'ecole et pas faire de bétise. Pour leur parent juste ca c'est etre un tres bon parent.
Apres c'est le mektoub...



Modifié 4 fois. Dernière modification le 13/05/21 21:26 par 227.
m
13 mai 2021 21:33
Salam,

En fait l'éducation c'est qq choses d'assez simple :

1. Montrer à son enfant qu'on l'aime : par le côté affectif, par l'écoute, par l'accompagnement, par le souci de l'élever pour qu'il devienne meilleur que soi, etc...

2. Faire attention à ses fréquentations : cela peut être dévastateur si l'enfant, l'ado se etrouve parmi des pairs peu fréquentables car ceux-ci pourraient l'entraîner vers des choses qu'il pourras regretter toute sa vie.

Même si tu travailles comme un damné, il faut trouver du temps(au moins le weekend) pour élever l'enfant, dans tous les sens du terme.
M
14 mai 2021 00:01
Je suis tout à fais d accord citronus moi au contraite j ai que des garçon et je peux t assurer que c est moi en tant que mère qui est la 1ère dans l l'éducation ensuite leur papa .

Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Tu dis que l'homme doit intervenir comme éducateur, que son rôle est important et en même temps, tu dis qu'après une journée de travail, c'est compliqué d'éduquer qui que ce soit.

Je suis mariée depuis 30 ans, mon mari n'a pas vraiment éduqué ses enfants. Bon ... en même temps c'est des filles. J'avoue, je me demande comme ça aurait été si j'avais eu des garçons. Il aurait bien dû finir par prendre le relai je suppose.

En attendant, après son boulot, il est mort de chez mort. On ne peut effectivement rien lui demander.

Bon et puis, tout le monde n'est pas pédagogue non plus.

En réalité, chacun fait ce qu'il peut.

Mais oui, il faut une présence pour les enfants, ça, c'est une évidence. Mais bien souvent, la présence, c'est la femme. L'homme arrive derrière dans l'éducation. Que tu le veuilles ou non ...
s
14 mai 2021 00:06
L'avantage de notre époque, c'est qu'avec le net, il est possible de chercher l'information par soit même, d'éventuellement demander conseil sur des forum, etc. Kheir in shaa Allah
Citation
227 a écrit:
Il y a juste des parents betes et des parents intelligents selon moi. Apres je n'ai jamais été parent donc je veut pas etre injuste et leur jeter la pierre sans avoir vécu leurs difficultés.
Mais je sais que je m'en voudrais si je prive mon enfant de toute les chances qu'on a quand on est petit. Toutes les portes sont ouvertes, quand on est petit on a juste a choisir un truc et devenir excellent dedans.

J'ai connu des gens leur parents les ont toujours poussés depuis petit, que ce soit le sport, les etudes, la religion, la culture, les voyages, les sorties, les conseils, les savoirs faire, la debrouillardise etc etc etc...
Je les vois je me dis ils ont tellement de chance, ils sont bon en tout et ont tellement d'avance, Mais tout ca grace à Allah, grace à la famille ou ils sont nés. Beaucoup d'autres parents aussi, l'éducation ca se resume à manger, dormir, aller à l'ecole et pas faire de bétise. Pour leur parent juste ca c'est etre un tres bon parent.
Apres c'est le mektoub...
14 mai 2021 00:09
Et quel âge ont tes garçons ? Sont-ils assez grands pour que papa prenne le relais sur certains points par exemple ? Et le fait-il ? Si non, pourquoi selon toi ?
Citation
Mahamlaak a écrit:
Je suis tout à fais d accord citronus moi au contraite j ai que des garçon et je peux t assurer que c est moi en tant que mère qui est la 1ère dans l l'éducation ensuite leur papa .
M
14 mai 2021 00:55
Mes enfant ont bientôt 7 , 5 et 2 ans.

Leur papa s en occupe bien évidemment mais moi je suis quand même.plus strict il y a des choses que je ne laisse pas passer alors que leur papa est plutôt du genre cool avec eux.

Des fois par exemple je n aime.pas que le grand mange a chaque fois et le.papa lui a tendance a lui dire va ouvrir le frigo prend ce que tu veux moi j aime pas sa .

Apres quand il seront plus grand sa je ne sais pas 🤔🤔🤔
Citation
Citronnus a écrit:
Et quel âge ont tes garçons ? Sont-ils assez grands pour que papa prenne le relais sur certains points par exemple ? Et le fait-il ? Si non, pourquoi selon toi ?
J
15 mai 2021 11:20
Malheureusement, de nombreux parents négligent ou ont une vision tronquée de l'éducation et elle s'en retrouve dénuer de repères et entre les mains de ceux qui veulent l'exploiter.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook