Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
L'imam courageux et fort
13 octobre 2020 13:05
Je me permets si vous me le permettez,de partager avec vous,humbles serviteurs et servantes,ce beau texte que j'ai lu et apprécié.
J'espère qu'il vous procurera réjouissance et réflexion, comme il l'a fait pour moi!

L'imam Ahmed ibn Hanbal

À 40 ans, il décida de se consacrer à l’enseignement et aux avis juridiques (fatwas). Jusque-là, il s’y était refusé, notamment car il ne se trouvait pas légitime du vivant de son cheikh l’Imam Ach-Chafi’i.
L’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, tenait deux enseignements différents : un auquel assistait les disciples les plus brillants, puis un autre qui était public et qui se tenait après la prière du Asr à la mosquée. Ses cours rassemblaient des centaines d’étudiants.

Connu et reconnu, l’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, ne s’est pourtant jamais reposé sur ses lauriers. Il continuait à étudier et retranscrire ce qu’il entendait des autres savants. On lui disait: Abou Abdallah, tu as atteint un rang élevé, tu es l’Imam des musulmans ! Et il répondait : Ma plume m’accompagnera toujours, jusqu’à la tombe !


De son vivant, l’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, vit se succéder quatre califats. Durant le premier, les dirigeants proclamèrent la thèse selon laquelle le Coran fut créé, et qu’il n’était donc pas la parole de Dieu. L’Imam Ahmad se refusa d’acquiescer cette thèse, au contraire de certains savants, qui par peur, sont allés dans le sens des dirigeants. Malgré les menaces répétées, il ne changea pas d’avis. Les savants (dont faisait partie l’Imam Ahmad) qui se refusaient à la thèse du califat en place, devaient être emmenés au Calife Al-Ma’mun. Avant de s’y rendre, l’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, invoqua, à genoux et les yeux vers le ciel, Allah en ces termes : "Seigneur, Ta patience a désabusé ce tyran si bien qu’il eut la témérité d’agresser tes saints, les frappant et les tuant. Ô Allah, si le Coran est Ta Parole, fais-nous jouir de sa protection." Le Calife Al-Ma’mun décéda avant l’arrivée de l’Imam Ahmad.

Cependant, le nouveau Calife emprisonna l’Imam Ahmad, l’enchaîna et lui fit subir de longs interrogatoires. Malgré tout cela, l’Imam fut fidèle a ses idées et refusa toujours d’adhérer à la doctrine du califat, malgré qu’on essaya de le soudoyer financièrement. L’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, fut suspendu par les pieds et flagellé jusqu’à l’évanouissement. Il fut traité comme cela pendant deux ans et demi.
Allah fit que l’Imam Ahmad rencontre en prison un homme qui fut emprisonné parce qu’il buvait de l’alcool. Cet homme le conseilla alors et lui dit : " ô Imam, moi je patiente quant aux coups de fouets concernant une désobéissance, patiente donc quant aux fouets que tu reçois alors que tu es dans la vérité. "L’Imam patienta alors par ces paroles.
Après avoir été relâché, il fut assigné à résidence pendant près de 5 ans. Il ne pouvait sortir que pour aller prier. Lors du califat d’Al-Wathiq (le dernier califat que l’Imam connu), la thèse de la création du Coran fut interdite et l’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, fut réhabilité.

L’Imam Ahmad fut l’une des plumes incontournables de l’Islam. Il écrivit plusieurs ouvrages, dont " Al-Mousnad ", qu’il commença à écrire dès l’âge de 16 ans et qu’il regroupa notamment avec l’aide de son fils Abdallah et de ses disciples, avant de mourir. Al-Mousnad comprend près de 40 000 ahadith.
Et seuls cinq savants de l’Islam ont appris par coeur le Mousnad, dont Cheikhoul Islam Ibn Taymiyya.

Qu’Allah fasse miséricorde à l’Imam Ahmad.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/10/20 13:06 par Genesis*.
13 octobre 2020 13:11
Salam
Tel est le destin des hommes que Dieu... Qu'Allah lui fasse miséricorde 🤲🏽
Citation
Genesis* a écrit:
Je me permets si vous me le permettez,de partager avec vous,humbles serviteurs et servantes,ce beau texte que j'ai lu et apprécié.
J'espère qu'il vous procurera réjouissance et réflexion, comme il l'a fait pour moi!

L'imam Ahmed ibn Hanbal

À 40 ans, il décida de se consacrer à l’enseignement et aux avis juridiques (fatwas). Jusque-là, il s’y était refusé, notamment car il ne se trouvait pas légitime du vivant de son cheikh l’Imam Ach-Chafi’i.
L’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, tenait deux enseignements différents : un auquel assistait les disciples les plus brillants, puis un autre qui était public et qui se tenait après la prière du Asr à la mosquée. Ses cours rassemblaient des centaines d’étudiants.

Connu et reconnu, l’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, ne s’est pourtant jamais reposé sur ses lauriers. Il continuait à étudier et retranscrire ce qu’il entendait des autres savants. On lui disait: Abou Abdallah, tu as atteint un rang élevé, tu es l’Imam des musulmans ! Et il répondait : Ma plume m’accompagnera toujours, jusqu’à la tombe !


De son vivant, l’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, vit se succéder quatre califats. Durant le premier, les dirigeants proclamèrent la thèse selon laquelle le Coran fut créé, et qu’il n’était donc pas la parole de Dieu. L’Imam Ahmad se refusa d’acquiescer cette thèse, au contraire de certains savants, qui par peur, sont allés dans le sens des dirigeants. Malgré les menaces répétées, il ne changea pas d’avis. Les savants (dont faisait partie l’Imam Ahmad) qui se refusaient à la thèse du califat en place, devaient être emmenés au Calife Al-Ma’mun. Avant de s’y rendre, l’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, invoqua, à genoux et les yeux vers le ciel, Allah en ces termes : "Seigneur, Ta patience a désabusé ce tyran si bien qu’il eut la témérité d’agresser tes saints, les frappant et les tuant. Ô Allah, si le Coran est Ta Parole, fais-nous jouir de sa protection." Le Calife Al-Ma’mun décéda avant l’arrivée de l’Imam Ahmad.

Cependant, le nouveau Calife emprisonna l’Imam Ahmad, l’enchaîna et lui fit subir de longs interrogatoires. Malgré tout cela, l’Imam fut fidèle a ses idées et refusa toujours d’adhérer à la doctrine du califat, malgré qu’on essaya de le soudoyer financièrement. L’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, fut suspendu par les pieds et flagellé jusqu’à l’évanouissement. Il fut traité comme cela pendant deux ans et demi.
Allah fit que l’Imam Ahmad rencontre en prison un homme qui fut emprisonné parce qu’il buvait de l’alcool. Cet homme le conseilla alors et lui dit : " ô Imam, moi je patiente quant aux coups de fouets concernant une désobéissance, patiente donc quant aux fouets que tu reçois alors que tu es dans la vérité. "L’Imam patienta alors par ces paroles.
Après avoir été relâché, il fut assigné à résidence pendant près de 5 ans. Il ne pouvait sortir que pour aller prier. Lors du califat d’Al-Wathiq (le dernier califat que l’Imam connu), la thèse de la création du Coran fut interdite et l’Imam Ahmad, qu’Allah lui fasse miséricorde, fut réhabilité.

L’Imam Ahmad fut l’une des plumes incontournables de l’Islam. Il écrivit plusieurs ouvrages, dont " Al-Mousnad ", qu’il commença à écrire dès l’âge de 16 ans et qu’il regroupa notamment avec l’aide de son fils Abdallah et de ses disciples, avant de mourir. Al-Mousnad comprend près de 40 000 ahadith.
Et seuls cinq savants de l’Islam ont appris par coeur le Mousnad, dont Cheikhoul Islam Ibn Taymiyya.

Qu’Allah fasse miséricorde à l’Imam Ahmad.
13 octobre 2020 13:43
Salam


C'est grâce à ce genre de musulman que le patrimoine islamique est réservé , et je trouve très désolant de comparer nos savants avec les savants juifs et chrétiens.


Qu'Allah lui fasse miséricorde.
13 octobre 2020 18:01
J'ai entendu lors d'un dars que l'imam Ahmad rêvait toutes les nuits du messager (saws), au point où il déclara qu'il craignait être parmi les hypocrite s'il ne le voyait plus en rêve!!!

Dans le même dars, une anecdote à son sujet raconte qu'une personne avait demandé à l'imam Ahmad de venir faire roqia à une personne possédée. L'imam était fatigué et donna sa chaussure.
Il dit de présenter sa chaussure au possédé et de s'adresser au djinn, le sommant de quitter cette personne sinon l'imam se déplacerait en personne. Et le djinn quitta sur le champs la personne.

Un grand savant.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/10/20 18:11 par Magneto*.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook