Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
L'enseigne Carrefour arrive au Maroc
O
9 février 2009 10:26
Carrefour et Label’Vie vont ouvrir 40 magasins au Maroc

MAROC/FRANCE. Le groupe Carrefour vient de signer un accord de franchise avec la société Label’Vie couvrant l'ensemble du territoire marocain.

Cet accord entre le second distributeur mondial et numéro européen (15 000 magasins dans trente trois pays et 490 000 salariés) et le second opérateur de supermarchés au Maroc (19 magasins, 1400 salariés et 1,1 md de Dhs de CA) prévoit le développement d’un parc de quarante magasins, dont six hypermarchés dans le royaume chérifien à l’horizon 2011.

Cet accord entre concrètement dans les faits dès ce 19 février 2009 avec l’ouverture d’un hypermarché Carrefour à Salé (près de Rabat). Ce magasin d’une surface de vente de 5 500 m² proposera plus de 30 000 références et emploiera 250 salariés.

Source : [www.econostrum.info]
O
9 février 2009 10:48
Un premier hypermarché estampillé Carrefour pour 140 MDH

Signature d'un accord de franchise sur le territoire marocain avec le groupe
Label'Vie tient sa promesse. Le 19 février prochain, elle ouvre son premier hypermarché à Salé.

Un magasin qui, en vertu d'un accord de franchise sur le territoire marocain signé avec le groupe Carrefour, 2e distributeur mondial et n°1 européen, sera estampillé Carrefour. D'une superficie de vente de 5500 m², avec plus de 30.000 références, cet hypermarché, ayant nécessité un investissement de 140 millions de dirhams, permettra aux clients d'accéder à une offre de produits large, vendue à des prix compétitifs et à des services de qualité. « En vertu de ce partenariat exclusif, on pourra profiter du savoir-faire de ce géant mondial de la distribution qui devra assurer la conception des magasins. Outre l'expérience dans le marketing et la sécurité alimentaire, Carrefour met à la disposition de Label'Vie sa plate-forme Achat. Un apport très important qui nous permettra d'acquérir les produits au meilleur prix, sachant que Carrefour est un puissant acheteur de la grande distribution au niveau mondial », précise Zouhair Bennani, président- directeur général de la Best Financière, le holding gérant Label'Vie.

Une marque, qui avec le lancement de la dynamique des hypermarchés, entame ainsi une nouvelle ère. Ainsi, après celui de Salé, un autre magasin est prévu à Marrakech cette année pour atteindre, six hypermarchés à l'horizon 2011 conformément à ce qui est programmé dans le plan de développement de la société. Ce qui ne serait pas sans donner du tonus au volume de l'activité de Label'Vie (Hyper S.A a pris en octobre dernier le nom de sa marque Label'Vie), d'autant que l'on table sur une croissance du secteur de 9 à 30% à l'horizon 2020. Le management s'attend, en effet, à une nette amélioration de ses marges grâce d'une part à la réalisation d'économie d'échelle et d'autre part à un panier moyen par client plus élevé.

Selon les prévisions de la société, la marge opérationnelle sera en nette progression entre 2007 et 2011 avec un gain de 5,5 points pour se situer à 7,4% en 2011 contre 1,9% en 2007. Une évolution qui s'explique par une croissance annuelle moyenne du résultat d'exploitation estimée à 138,5% sur la période prévisionnelle.


Fougue des distributeurs

La marche en avant de la grande distribution n'est pas prête de s'estomper. La transition progressive du paysage économique vers une société de consommation n'est pas sans attiser l'appétit des opérateurs de ce secteur qui ne représente pour l'instant que 8% du commerce marocain. Ils sont aujourd'hui, pleins de fougue et d'ambition pour développer ce business de plus en plus juteux. En effet, la montée en force des investissements dans ce type de commerce, notamment à travers les enseignes déjà existantes, en l'occurrence, Acima, Asswak Assalam, Label'Vie, Marjane et Metro, en est une forte illustration. Ainsi, le rythme des ouvertures s'accélère, les cartes sont en train de se dessiner et les territoires de se conquérir. A la lecture des programmes de développement ambitieux que chacun des acteurs décline, la grande distribution ne pourrait qu'avoir de beaux jours devant elle. Les prochaines années s'annoncent donc fastes pour cette branche d'activité qui métamorphose les mœurs des consommateurs marocains.

Le résultat net, quant à lui, devrait enregistrer une évolution annuelle moyenne supérieure à 100% pour se hisser à 311,1 millions de dirhams en 2011 au lieu de 8,4 millions de dirhams en 2007. Sur cette même période, le taux de marge nette devrait s'améliorer en passant de 1% à 5,5%. Déjà, suite à l'extension de son réseau de supermarchés (19 à date d'aujourd'hui) Label'Vie en 2008, la société a clôturé l'année dernière sur un chiffre d'affaires de 1,1 MMDH contre 870,06 millions de dirhams en 2007. Avec une évolution moyenne par année de 60%, Label'Vie devrait dépasser le cap de cinq milliards de dirhams de chiffres d'affaires à l'issue du plan stratégique 2008-2011 nécessitant une enveloppe dépassant 1,7 milliard de dirhams.

Ce programme, a d'ailleurs fait l'objet d'une convention d'investissement signée avec le gouvernement marocain en septembre 2007. La surface de vente, elle, devrait passer de 15.750 m² en 2007 à 80.000 m² quatre ans après. A préciser que globalement, la société prévoit l'ouverture de 7 magasins par an. Pour l'année 2009, les ouvertures prévues sont toutes sécurisées et à des états plus ou moins avancés de réalisation.

www.lemartin.ma
9 février 2009 11:40
boycoter carrouf
[b][color=#FF0000][center]Se tromper une fois est une erreur Se tromper deux fois est un choix[/center][/color][/b]
s
9 février 2009 12:19
bonjour.

la societé de consommation arrive en masse au Maroc avec tous ses maux et ses desillusions qu'on connait déjà...
t
9 février 2009 13:30
c´est un signe que les marocains(nes) peuvent consommer.
K
9 février 2009 16:25
Citation
telev a écrit:
c´est un signe que les marocains(nes) peuvent consommer.

Même un makak peut consommer si tu lui donnes des sous, mais pour pouvoir il faut déjà avoir , or les Marocains s'endettent de plus en plus et l'arrivée de ces temples de consommation va aggraver les choses encore plus, les petits commerces, moul l7anoute, l'hri, vont disparaitre petit à petit , les produits locaux auront du mal à trouver un acheteur, les prix vont grimper d'une manière vertigineuse. Les grandes distributions ont montrés leurs effets néfastes sur les économies et sur les comportements des consommateurs et certains se réjouissent de leurs arrivées. La France incite ses citoyens à acheter Français, les ricains en font pareil, le Maroc non surtout pas, had chi jay men barra wa3ar faut faire un crédit pour saisir l'occasion car demain y en aura plus et qui sait on est fort en marché noir
t
13 février 2009 09:17
K7al'Ras, jusqu´à maintenant, les petits commerces, moul l7anoute, l'hri n´ont aucun problème avec Marjane, assouak Essalam, Acima et autres.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook