Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
L'éclaircissement concernant la prière du "Fadjr / Soubh"...
'
12 octobre 2005 03:32
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...






Signification des termes "fadjr" et "çoubh":



- En arabe, "aç-çoubh" désigne "l'aube, l'aurore, le matin, la matinée".
Ce terme est transcrit en français sous la forme "Soubh", ou "Sobh".

- En arabe, "al fadjr" désigne également "l'aube, l'aurore, le point du jour".
Ce terme est transcrit en français sous la forme "Fajr", ou "Fadjr".

Ces 2 termes arabes ("çoubh" et "fadjr"Winking smiley désignent LE MEME MOMENT DE LA JOURNEE:
le début du jour, c'est-à-dire le moment où le ciel commence à blanchir à l'Est, c'est-à-dire les premières lueurs de l'aurore.
C'est la première lueur (lumière faible) du jour qui apparaît (étalée) en long à l'horizon Est.




1- Dans le célèbre "Al qâmoûs al mouhît", d'Al Fayroûz Abâdî ach-Chîrâzî, voiçi la définition des 2 termes:

* "aç-çoubh" = "al fadjr, aw awwaloun nahâr." (Soubh = fadjr, soit le début du jour).

* "al fadjr" = "daw-ouç-çabâhi, wa houwa houmratouch-chamssi fî sawâdil-layl." (Fajr = lumière du matin, et cela correspond à (l'apparition de) la rougeur du soleil dans la noirceur de la nuit)




2- Dans le célèbre "Moukhtârouç-çihâh", de 'Abdoul Qâdir Ar-Râzî, voiçi la définition des 2 mêmes termes:

* "aç-çoubh" = "al fadjr" (Soubh = Fadjr)

* "al fadjr = "al fadjrou fî âkhiril layli kach-chafaqi fî awwalihi." (le fadjr pour la fin de la nuit est l'équivalent du "chafaq" -crépuscule- pour son début.)

Et il rajoute ensuite:

"wa afdjarnâ, ka açbahnâ, minaç-çoubh" = (approximativement, car ces 2 termes n'ont pas d'équivalent en français) Et "nous sommes en temps de fadjr" est synonyme de "nous sommes en temps de soubh".







Eclaircissement concernant la 1ère prière rituelle obligatoire de la journée:



- La prière du matin, appelée aussi la prière de l'aube (Le Soubh/Sobh, ou Fajr/Fadjr), est une des 5 prières obligatoires, la première de la journée.
Son temps d'accomplissement débute dès l'apparition de l'aube ("touloû'il fadjr" ou "çoubhouç çâdiq"Winking smiley et s'étale jusqu'au lever du soleil ("touloû'ich-chamss"Winking smiley, heure limite après laquelle la prière est considérée comme "rattrapée" ("qadâ"Winking smiley et non accomplie à son heure ("adâ"Winking smiley, ce qui est un péché grave si la personne n'avait aucune raison légalement valable pour la retarder (maladie, sommeil et non-réveil involontaire, oubli etc...).
Il est à noter que cette heure-limite d'accomplissement de la prière de l'aube (Fadjr/Soubh) est indiquée sur les calendriers par le terme "Chouroûq", ou "Chourouk". Cela correspond à l'heure du lever du soleil, qui débute environ 1 h 30 après la prière du matin (Fadjr/Soubh).

La prière du matin est composée de 2 unités de prière (2 "rak'âtes" = "rak'atayne"Winking smiley, et la récitation (en position debout) se fait à voix haute ("djahran"Winking smiley.
Après la récitation de la "Fâtihah", il est recommandé de réciter des sourates longues dans la mesure du possible.


Pour être plus précis, il n’y a absolument AUCUNE différence entre la prière du FAJR (ou FADJR) et la prière du SOBH (OU SOUBH).
Ce sont 2 noms qui désignent la première prière obligatoire de la journée, qui s'accomplie dès l'apparition de l'aube.

Sur les calendriers des horaires de prières, le terme le plus souvent utilisé pour désigner la première prière de la journée est "Fajr" (ce qui prouve d'ailleurs qu'il s'agit d'une seule et même prière que le "soubh", car le calendrier indique les prières obligatoires, et non les facultatives).





- Avant d’accomplir la première prière obligatoire (le Fadjr, appelée aussi le Soubh), une autre prière est instituée, très recommandée par le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam), mais non obligatoire.
Elle s'accomplit entre le premier appel à la prière ("adhân"Winking smiley et le deuxième appel à la prière ("iqâmah"Winking smiley, et se compose également de 2 unités de prière ("rak'atayn"Winking smiley.

La récitation (en position debout) se fait à voix basse ("sirran"Winking smiley, et non à voix haute ("djahran"Winking smiley.
Après la récitation de la "Fâtihah" dans la 1ère "rak'ah", il est recommandé de réciter la sourate "Al kâfiroûn" (S.109, "les infidèles"Winking smiley.
Dans la 2ème "rak'ah", après la "fâtihah", il est recommandé de réciter la sourate "Al ikhlâç" (S.112, "Le monothéisme pur"Winking smiley.
Parfois, on récitera le verset 136 de "La vache" (S.2, "al baqarah"Winking smiley à la place de la sourate "Les infidèles", et le verset 64 de la sourate "La famille d'Imrân" (S.3, "âli 'imrân"Winking smiley à la place de la sourate "Le monothéisme pur".
Il est également recommandé de l'accomplir assez rapidement.

Telle était la façon de l'accomplir du Messager d'Allâh (sallallâhou 'alayhi wa sallam).





Cette prière facultative ("nâfilah"Winking smiley est appelée, en fonction des termes spécifiques aux différentes écoles de jurisprudence, et suivant les régions et les pays:


* "Sounnatouç-çoubh"
(les 2 unités de prière surérogatoires -volontaires-, "Sounnah" -que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) avait l'habitude de faire- , qui préçèdent la prière du Fadjr/Soubh),


* ou "Sounnatoul fadjr"
(les 2 unités de prière surérogatoires -volontaires- , "Sounnah" -que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) avait l'habitude de faire- , qui préçèdent la prière du Fadjr/Soubh),


* ou "Raghîbatoul fadjr"
(les 2 unités de prière encouragées -par le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam)- , très recommandées, qui préçèdent la prière du Fadjr/Soubh.)


* ou encore "Râtibatoul fadjr/soubh"
(les 2 unités de prières que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) effectuait constamment, de manière régulière, avant la prière du Fadjr/Soubh.)



Ces 4 noms désignent la même prière surérogatoire ("nâfilah"Winking smiley, très recommandée ("moustahabb, ou "sounnah mou-akkadah"Winking smiley, qu'on accomplit avant la prière obligatoire du matin (Fadjr/Soubh), entre les 2 appels à la prière.





"Sounnate Al Fajr" est donc une prière très recommandée (mais non obligatoire), au même titre que la prière du Witr (prière impaire, accomplie après la prière du 'Ichâ, et qui clôture les prières de la journée).


Note:

(D'ailleurs, il est rapporté que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) ne délaissait jamais ces 2 prières ("Sounnatoul Fajr", et "Witr"Winking smiley, ni en état de résidence, ni en période de voyage.)


Donc, celui qui accomplit les 2 unités de prière qui préçèdent la prière obligatoire du Fajr/Sobh, sera énormément récompensé, tandis que celui qui ne les accomplit pas n'aura pas commis de péché, et ne sera donc pas sanctionné.
Il est cependant très dommage de les négliger sans raison valable.




>>> Les traducteurs d'ouvrages islamiques, de l’arabe au français, commettent souvent l'erreur de nommer "Fajr" la prière surérogatoire, et "Sobh" la prière obligatoire (ou l'inverse parfois).

>>> Par ailleurs, il est possible aussi que, selon les régions, les gens désignent la prière obligatoire du Fajr/Sobh par le terme "Sobh", et désignent la prière surérogatoire ("sounnatoul fadjr/soubh), qui la préçède, par le terme "Fajr" (ou l'inverse parfois).

En tout état de cause, on retiendra que le moment de la journée pendant lequel s'accomplit la 1ère prière quotidienne est l'aube. La prière est appelée "çalâtouç-çoubh", ou "çalâtoul fadjr", et elle est préçedée de 2 unités de prière légères, très recommandées, à voix basse, que l'on peut appeler différemment selon les régions et les écoles de "Fiqh"(voir les 4 termes plus haut).
A noter enfin que ce qui est le plus répandu, c'est le fait d'appeler la prière obligatoire "aç-çoubh", et d'appeler la prière facultative qui la préçède "al fadjr".







Pour terminer, récapitulons, in châ Allâh:

Selon les savants musulmans:

- le Fadjr et le Soubh sont 2 noms qui désignent une seule et même prière: la prière obligatoire du matin, dont l'heure d'accomplissement débute à l'aube, et se termine au lever du soleil ("Chouroûq"Winking smiley.
Peut importe le terme que l'on utilise, car les 2 désignent la même prière.
Elle est composée de 2 unités de prière, et la récitation (du Coran, en position debout) se fait à voix haute.


- Entre le premier appel à la prière ("adhân"Winking smiley, et le deuxième appel ("iqâmah"Winking smiley, il est institué d'accomplir 2 unités de prière légères, qui ont un caractère très recommandé, mais non obligatoire. Il est cependant dommage de ne pas les accomplir sans raison valable.
La récitation se fait à voix basse, avec des sourates particulièrement recommandées.
Cette prière est appelée différemment selon les région (et/ou les écoles juridiques):

* "Sounnatouç-çoubh"
* "Sounnatoul fadjr"
* "Raghîbatoul fadjr"
* "Râtibatoul fadjr/soubh"

Peut importe le terme que l'on utilise, car les 4 termes désignent la même prière surérogatoire (volontaire, non-obligatoire).




Wa Allâhou A'lamou wa Ahkam.
Wa astaghfiroullâh.





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...




PS:

Toutes les informations contenues dans cet éclaircissement proviennent de divers ouvrages islamiques de référence.
Toute personne étant capable de répéter parfaitement cet article à l'Imâm de sa mosquée (ou toute autre personne faisant l'amalgame entre le fadjr et le soubh), en lui faisant lire si possible, constatera, in châ Allâh, que l'Imâm (ou la personne) en sera satisfait(e)...
s
12 octobre 2005 10:09
Salam,

Merci.
J'ai une question, j'ai entendu dire que le fajr (ce qui correspond sunnatolfajr dans l'explication) pouvait se prier en fin de nuit et donc peut se prier bien avant le sobh (prière obligatoire) par exemple 20 minutes avant.
Est ce que sounnatolfajr est une prière de fin de nuit et sobh la salat de l'aube, je m'y perd un peu sur ça.
Mais comme tu l'as mentionné, on prie sounnato entre l'adhan et l'iqama donc ça se prie l'un après l'autre et c'est ce qu'il y a de plus simple.
'
12 octobre 2005 16:32
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...




Cher frère,



Le "FADJR", ou le "Soubh", est la prière obligatoire de l'aube, la première de la journée.

Concernant les 2 unités de prière légères ("Sounnatoul fadjr"Winking smiley, accomplies avant la prière obligatoire (c'est-à-dire entre les 2 appels), je rajouterai un message, in châ Allâh, pour montrer, à l'aide de différents "ahâdîth", que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) ne les a JAMAIS appelé "Fadjr".
Il les mentionnait en disant seulement "rak'atâ al fadjr" (c'est-à-dire les 2 unités de prière de l'aube, QUI PRECEDENT la prière obligatoire), et non pas "çalâtoul fadjr" (la prière de l'aube).


Pour répondre à ta question, il est erroné de dire que "sounnatoul fadjr" (que certains appellent, par erreur ou par habitude, le "fadjr"Winking smiley peut se prier en fin de nuit, ce qui est plutôt la particularité de la prière du "witr", qui clotûre toutes les prières de nuit, et qui peut s'accomplir jusqu'à la fin de la nuit (la limite étant l'apparition de l'aube). Pour le "witr", voir: [www.yabiladi.com].

"Sounnatoul fadjr" ne peut s'accomplir qu'après l'apparition de l'aube.
Elle est donc la première prière (surérogatoire) de la journée, à l'inverse du "witr", qui est la dernière prière (surérogatoire) de la nuit.

Dès que l'aube est apparue, il est possible de prier "sounnatoul fadjr", et d'attendre un moment (pour les 20 minutes dont on vous a parlé, voir içi: [www.madressa-online.com] ) avant d'accomplir la prière obligatoire de l'aube, qui est le "Fadjr" (ou le "Soubh"Winking smiley.



Exemple:

Sur le calendrier des horaires de prières, le "Fadjr" est indiqué à 6 h 22. Cette heure correspond à l'apparition de l'aube, donc au début du temps d'accomplissement de la prière obligatoire de l'aube ("fadjr"Winking smiley. Cela veut dire qu'on peut accomplir la prière de l'aube à partir de cette heure-çi ET PAS AVANT, car la prière effectuée en avance sur son heure est invalide et nulle.
Son temps d'accomplisement continuera jusqu'au lever du soleil, limite indiquée également sur le calendrier par le terme "Chouroûq".

On se lèvera donc à partir de cette heure, et on accomplira d'abord "sounnatoul fadjr", en 2 "rak'âte" légères (dans les conditions vues plus haut).
Puis on accomplira ensuite la prière obligatoire de l'aube ("fadjr" ou "soubh"Winking smiley, soit immédiatement après, soit après un petit moment pendant lequel on invoquera Allâh (voir: [www.madressa-online.com] ).
Voilà pour la personne qui prie à la maison.

Pour la personne qui prie à la mosquée, elle priera 2 unités de prière de salutation à la mosquée ("tahiyyatoul masdjid"Winking smiley avant tout (Si elle rentre à la mosquée après le début de l'aube -"fadjr"-, il y a quelques divergences sur cette question: [www.madressa-online.com]).
Puis, dès que l'appel ("adhân"Winking smiley est lançé et terminé, les fidèles se lèvent tous pour accomplir 2 unités de prières légères, individuellement. Il s'agit de la "sounnatoul fadjr".
Enfin, le deuxième appel ("iqâmah"Winking smiley est lançé et les fidèles se lèvent pour accomplir en commun le "fadjr" (ou "soubh"Winking smiley, la prière obligatoire du matin (de l'aube).





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...






Modifié 3 fois. Dernière modification le 13/10/05 20:12 par 'Adel.
s
12 octobre 2005 16:44
Salam Adel,

Merci, c'est bcp plus clair.

J'ai une autre question, dsl.
On dit qu'après witr, on prie plus, c'est fini. Mais j'ai déjà entendu qu'on peut prier witr, dormir et se réveiller pour qiam et prier malgré qu'on a déjà fait le witr (on le refera pas une 2ème fois).

As tu des infos sur ça? Faut il avoir forcément dormi ou bien on peut prier Witr puis après 1/2 heure on voit qu'on est en forme alors on prie d'autres nafilas.
Autre question : au moment du maghreb avant l'adhan, est ce qu'on fait tahiat al masjid ou pas.
'
12 octobre 2005 18:54
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...






srnit a écrit:
-------------------------------------------------------
(...)
> On dit qu'après witr, on prie plus, c'est fini.
> Mais j'ai déjà entendu qu'on peut prier witr,
> dormir et se réveiller pour qiam et prier malgré
> qu'on a déjà fait le witr (on le refera pas une
> 2ème fois).
>
> As tu des infos sur ça?







Je t'invite à lire ce message (en particulier la dernière partie), ainsi que la "fatwâ", in châ Allâh:


- Est-il permis de prier volontairement après avoir accompli le "witr" ?

[www.yabiladi.com]





Et aussi le message du frère Mouhammad Patel:

- [www.madressa-online.com]









Faut il avoir forcément
> dormi ou bien on peut prier Witr puis après 1/2
> heure on voit qu'on est en forme alors on prie
> d'autres nafilas.








- Selon 'Aichah (radiyallâhou 'anhâ), le Messager d'Allâh (sallallâhou 'alayhi wa sallam) effectuait les salutations finales (du "witr"Winking smiley, à la suite de quoi il priait à nouveau 2 unités de prières ("nâfilah"Winking smiley en restant dans sa position assise.

(rapporté par Mouslim, (746))



- Selon Oum Salmah (radiyallâhou 'anhâ), le Messager d'Allâh (sallallâhou 'alayhi wa sallam) priait 2 unités de prière ("rak'atayne"Winking smiley après le "witr", en position assise.

(Rapporté par at-Tirmidhiy, (471); et Ibnou Mâdjah, (1195), avec une chaîne de transmission fiable ("layyin"Winking smiley.)




C'est notamment en s'appuyant sur ces "ahâdîth" que la majorité des savants ont permis à la personne qui désire accomplir des "nawâfil" (prières surérogatoires) après le "witr" de le faire, à condition de ne pas répéter le "witr".

Il est à noter que tous les savants sont d'accord pour dire qu'il est malgré tout préférable et souhaitable ("moustahabb"Winking smiley que le "witr" soit la dernière prière de la nuit...







Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...

M
12 octobre 2005 18:56
Moi j'ai une question:

est ce c'est vrai ke la femme avec une copine a plus de ajr si elle part faire la priere de lfajr a la mosquèe ou c'est preferable de la faire a la maison ??

Houda
s
12 octobre 2005 20:10


salam

adel tu dis qu'il y a aucune différence entre la priere du fajr et sobh pourtant la majorite des musulmans la font.

on m'a toujours enseigne que la prière du sobh est obligatoire et qu'elle se fait apres la priere du fajr(prière facultative)
s
12 octobre 2005 20:11
Mme act a écrit:
-------------------------------------------------------
> Moi j'ai une question:
>
> est ce c'est vrai ke la femme avec une copine a
> plus de ajr si elle part faire la priere de lfajr
> a la mosquèe ou c'est preferable de la faire a la
> maison ??
>
> Houda
salam

a ma connaissance les femmes doivent prier al fajr à la maison


'
13 octobre 2005 18:11
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...




Mme act a écrit:
-------------------------------------------------------
> Moi j'ai une question:
>
> est ce c'est vrai ke la femme avec une copine a
> plus de ajr si elle part faire la priere de lfajr
> a la mosquèe ou c'est preferable de la faire a la
> maison ??
>
> Houda




Chère soeur Houda,

Sans répondre préçisément à ta question, je t'invite à lire ces articles sur le sujet, in châ Allâh:

- [www.maison-islam.com]

- [www.madressa-online.com]

- [www.madressa-online.com]

- [63.175.194.25]





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...
'
13 octobre 2005 18:31
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...




shainezes a écrit:
-------------------------------------------------------
> >
> salam
>
> adel tu dis qu'il y a aucune différence entre la
> priere du fajr et sobh pourtant la majorite des
> musulmans la font.
>
> on m'a toujours enseigne que la prière du sobh est
> obligatoire et qu'elle se fait apres la priere du
> fajr(prière facultative)






Chère soeur shainezes,


La majorité des musulmans prient, après l'appel à la prière de l'aube ("adhânou çalâtil fadjr"Winking smiley, 2 unités de prière facultatives ("rak'atayil fadjr"Winking smiley, après quoi ils prient la prière de l'aube ("çalâtoul fadjr"Winking smiley qui est obligatoire.
Ce qu'on t'a enseigné est donc correct.

Ce que je veux dire, c'est que les 2 unités de prière facultatives qu'on t'a enseigné, et que la majorité des musulmans font à l'aube, ne s'appellent pas "la prière du fadjr", cette dernière étant la prière obligatoire qui vient après. Elle peut être appelée aussi "la prière du Soubh".
C'est donc une simple question de nomenclature, d'erreur d'appelation.

Pour être plus clair, à l'aube ("al fadjr"Winking smiley, dès que l'appel à la prière ("adhân"Winking smiley est fait, on prie 2 unités de prière facultatives ("sounnatoul fadjr"Winking smiley, puis on prie les 2 unités de prière obligatoires de la prière de l'aube ("al fadjr" ou "aç çoubh"Winking smiley.

Je t'invite à relire le message depuis le début, in châ Allâh.





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13/10/05 20:13 par 'Adel.
'
13 octobre 2005 18:53
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...





srnit a écrit:
-------------------------------------------------------
(...)
> Autre question : au moment du maghreb avant
> l'adhan, est ce qu'on fait tahiat al masjid ou
> pas.







1- Concernant le statut juridique de la prière dite "de salutation de la mosquée" ("tahiyyat oul masdjid"Winking smiley:



- Selon certains savants (les oulémas dhâhérites notamment), sa pratique est obligatoire.

- Selon la majorité des savants (des différentes écoles de jurisprudence, c'est à dire, les hanafites, châféites, mâlékites et hambalites), la "tahiyyat oul masdjid" est une pratique "sounnah".






2- Divergences concernant l'accomplissement de la "tahiyyat oul masdjid" à certains moments :


* Après la "salât soubh" (prière du matin) et la "salât 'assr" (après-midi):

- D'après l'école hanafite (la position de l'école mâlékite semble être la même), il est makroûh d'accomplir la "tahiyat oul masdjid" à ces deux moments.

- D'après l'école hambalite, il est interdit de l'accomplir durant ces deux périodes.

- D'après l'école châféite, il est permis de le faire.





* A l'heure du lever du soleil, au zénith et lorsque le soleil se couche:


- D'après les écoles hanafite et hambalite, il n'est pas permis de l'accomplir durant ces trois moments. Et si on le fait quand même, la prière ne sera pas valide. A noter qu'une exception a été énoncée au sein de l'école hambalite sur ce point : Il est permis d'accomplir la "tahiyyat oul masdjid" le jour de Djoum'ah, à l'heure du zénith.

- L'opinion de l'Imâm Mâlik (rahimahoullâh) est assez proche de celle des hanafites et hambalites concernant le moment où le soleil se lève et se couche. Par contre, à l'heure du zénith, il est d'avis qu'il est permis de l'accomplir, quoique quelque peu déconseillé.

- D'après l'école châféite, il est permis de l'accomplir à ces trois moments également.




(Réf: "Fiqh ous Sounnah" - "Irchâd oul Moustarchid"Winking smiley

Wa Allâhou A'lam !


Source: [www.madressa-online.com]





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...
s
15 octobre 2005 20:23


salam aaleykoum

merci pour tout adel

en résumé dès que l'appel à la prière ("adhân"Winking smiley est fait, on doit prier al sounnat el fajr et on enchaine avec la priere du sobh qui est appelée aussi fajr.

mais on m'a souvent parlé d'une prière qui a été recommandé par le prophete(saw) elle se fait au derniers tiers de la nuit a t elle un nom cette priere et vers quelle heure se fait elle ?
'
16 octobre 2005 16:18
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...





shainezes a écrit:
-------------------------------------------------------
(...)
> en résumé dès que l'appel à la prière ("adhân"Winking smiley
> est fait, on doit prier al sounnat el fajr et on
> enchaine avec la priere du sobh qui est appelée
> aussi fajr.






C'est exact.

Juste une remarque, in châ Allâh:

L'indice qui nous permet de savoir que l'aube est apparue (et donc, que le temps d'accomplissement de la prière de l'aube a commencé), sans parler de l'observation du ciel, est l'appel à la prière ("adhân"Winking smiley.
Cela est bien entendu valable pour une personne qui entend cet appel (dans les pays musulmans, il n'y a en général aucun inconvénient).
Ceux qui ne l'entendent pas (car comme moi, ils vivent dans un pays non-musulman, ou dans un endroit où l'appel est fait mais ne parvient pas jusqu'à nous, ou bien les femmes qui prient à la maison...etc.) doivent se fier à l'heure de la prière du "Fadjr" indiquée sur le calendrier des horaires de prières.
Si la prière du "Fadjr" est indiquée à 6 h 30 par exemple, c'est à partir de ce moment, et pas avant, qu'il est possible de faire les 2 unités de prière facultatives de l'aube ("sounnatoul fadjr"Winking smiley. Ensuite, on accomplira la prière obligatoire de l'aube ("çalâtoul fadjr"Winking smiley.







>
> mais on m'a souvent parlé d'une prière qui a été
> recommandé par le prophete(saw) elle se fait au
> derniers tiers de la nuit a t elle un nom cette
> priere et vers quelle heure se fait elle ?








On t'a parlé du "qiyâmoul layl" (la veillée nocturne), appelé encore "at-tahajjoud". Les gens l'appellent en général "la prière de la nuit".

Dans le vocabulaire des juristes musulmans, ce terme ("qiyâmoul layl"Winking smiley désigne:

"La prière volontaire qu'on accompli dans la nuit, après avoir dormi (une partie de la nuit), tout au long de l'année."

"çalâtout tatawwou'i fil layli ba'dan nawmi, fî ayyi laylatin min layâlil 'âm"

(Réf.: "Moughnil mouhtâdj", 1/228)


Je m'excuse de ne pas pouvoir faire une synthèse des différents avis des savants sur la question, car je manque un peu de temps. Je te renvoie donc vers un article qui traite la question, in châ Allâh:

- [www.risala.net]






Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...





PS:

Il est possible aussi que l'on t'ait parlé de la prière impaire ("çalâtoul witr"Winking smiley, qui est une prière accomplie à la fin de toutes les prières de la nuit.
Pour plus d'informations, je t'invite à consulter ces liens, in châ Allâh:

- [www.yabiladi.com]

- [www.risala.net]



Modifié 2 fois. Dernière modification le 16/10/05 18:29 par 'Adel.
s
17 octobre 2005 20:20
'Adel a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bismillâhir Rahmânir Rahîm...
>
> Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa
> barakâtouh...
>
>
>
>
>
> shainezes a écrit:
> --------------------------------------------------
> -----
> (...)
> > en résumé dès que l'appel à la prière
> ("adhân"Winking smiley
> > est fait, on doit prier al sounnat el fajr et
> on
> > enchaine avec la priere du sobh qui est
> appelée
> > aussi fajr.
>
>
>
>
>
>
> C'est exact.
>
> Juste une remarque, in châ Allâh:
>
> L'indice qui nous permet de savoir que l'aube est
> apparue (et donc, que le temps d'accomplissement
> de la prière de l'aube a commencé), sans parler de
> l'observation du ciel, est l'appel à la prière
> ("adhân"Winking smiley.
> Cela est bien entendu valable pour une personne
> qui entend cet appel (dans les pays musulmans, il
> n'y a en général aucun inconvénient).
> Ceux qui ne l'entendent pas (car comme moi, ils
> vivent dans un pays non-musulman, ou dans un
> endroit où l'appel est fait mais ne parvient pas
> jusqu'à nous, ou bien les femmes qui prient à la
> maison...etc.) doivent se fier à l'heure de la
> prière du "Fadjr" indiquée sur le calendrier des
> horaires de prières.
> Si la prière du "Fadjr" est indiquée à 6 h 30 par
> exemple, c'est à partir de ce moment, et pas
> avant, qu'il est possible de faire les 2 unités de
> prière facultatives de l'aube ("sounnatoul
> fadjr"Winking smiley. Ensuite, on accomplira la prière
> obligatoire de l'aube ("çalâtoul fadjr"Winking smiley.
>
>
>
>
>
>
>
> >
> > mais on m'a souvent parlé d'une prière qui a
> été
> > recommandé par le prophete(saw) elle se fait
> au
> > derniers tiers de la nuit a t elle un nom
> cette
> > priere et vers quelle heure se fait elle ?
>
>
>
>
>
>
>
>
> On t'a parlé du "qiyâmoul layl" (la veillée
> nocturne), appelé encore "at-tahajjoud". Les gens
> l'appellent en général "la prière de la nuit".
>
> Dans le vocabulaire des juristes musulmans, ce
> terme ("qiyâmoul layl"Winking smiley désigne:
>
> "La prière volontaire qu'on accompli dans la nuit,
> après avoir dormi (une partie de la nuit), tout au
> long de l'année."
>
> "çalâtout tatawwou'i fil layli ba'dan nawmi, fî
> ayyi laylatin min layâlil 'âm"
>
> (Réf.: "Moughnil mouhtâdj", 1/228)
>
>
> Je m'excuse de ne pas pouvoir faire une synthèse
> des différents avis des savants sur la question,
> car je manque un peu de temps. Je te renvoie donc
> vers un article qui traite la question, in châ
> Allâh:
>
> -
>
>
>
>
>
>
> Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa
> barakâtouh...
>
>
>
>
>
> PS:
>
> Il est possible aussi que l'on t'ait parlé de la
> prière impaire ("çalâtoul witr"Winking smiley, qui est une
> prière accomplie à la fin de toutes les prières de
> la nuit.
> Pour plus d'informations, je t'invite à consulter
> ces liens, in châ Allâh:
>
> -
>
> -
>
>
>
> Edité 2 fois. Dernière modification le
> 16-10-05 18h29.

salam

merci pour tout.


'
18 octobre 2005 02:58
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...





Ibnou Rouch (rahimahoullâh) écrit:

"Concernant le moment ("waqt"Winking smiley de rattrapage ("Qadâ"Winking smiley des 2 unités "sounnah" de l'aube ("sounnatoul fadjr"Winking smiley, pour celui qui ne les a pas prié avant la prière obligatoire de l'aube ("çalâtoul fadjr"Winking smiley:
Un groupe de savants dit que la personne les rattrapera après la prière de l'aube.
D'autres ont dit qu'elle les rattrapera après le lever du soleil.
Parmi ces savants, certains ont fixé une limite temporelle: les 2 unités pourront être rattrapées du lever du soleil jusqu'au zénith, et non après.
D'autres n'ont pas fixé de limite (c'est-à-dire qu'elle les rattrapera à n'importe quelle heure).
Pour ce qui est du rattrapage ("Qadâ"Winking smiley en lui-même, certains savants l'ont jugé souhaitable/recommandé ("moustahabb"Winking smiley, tandis que d'autres étaient d'avis qu'il y avait le choix de les rattraper ou non.
Et l'argument de base sur lequel se fonde le rattrapage de ces 2 unités de prière est le fait que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) les ait prié après que le soleil se soit levé, la fois où il s'était endormi et ne s'était pas réveillé pour la prière de l'aube."

("Bidâyatoul moudjtahid", volume 1)






* Selon Aboû Hourayrah (radiyallâhou 'anhou), le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit:

" Celui qui n'a pas prié les 2 unités de l'aube ("rak'atayil fadjr"Winking smiley jusqu'à ce que le soleil se soit levé, qu'il les prie."

(Rapporté par Al Bayhaqî, et jugé "beau" ("djayyid"Winking smiley par An-Nawawî. Al Albânî l'a authentifié dans son ouvrage "çahîhoul djâmi'".)




* Qayss ibn 'Amroû (radiyallâhou 'anhou) rapporte qu'il était sorti pour accomplir la prière de l'aube et qu'il avait trouvé le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) en prière, et qu'il n'avait donc pas eu le temps de faire les 2 unités de l'aube ("rak'atayil fadjr"Winking smiley. Il pria donc avec le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam), puis lorsqu'il eurent terminé la prière de l'aube, il se leva et accomplit les 2 unités de l'aube. Le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) passa près de lui et lui demanda:
"Qu'est-ce que cette prière ?"
Il l'en informa et le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) se tut et ne lui fit aucun reproche.

(Rapporté par Ahmad, ibnou Khouzaymah, ibnou Hibbân, ainsi que les auteurs des "Sounans", sauf an-Nassâ-î. Al 'Irâqî l'a jugé bon ("hassan"Winking smiley. Al Albânî l'a authentifié dans son "çahîh abî Dâwoud" (1267).)




* Selon 'Imrân ibn Houçayn (radiyallâhou 'anhou), lors d'un de ses déplacements (ou voyages), le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) et ceux qui l'accompagnaient s'endormirent et ne se réveillèrent qu'après que le soleil se soit levé. Ils se déplacèrent un peu de l'endroit où ils avaient dormi, puis le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) ordonna qu'on lance l'appel à la prière ("adhân"Winking smiley. Quand l'appel fut lancé, il pria 2 unités avant le "fadjr", puis le deuxième appel ("iqâmah"Winking smiley fut lancé et ils accomplirent le "fadjr".

(Rapporté par Ahmad, Al Boukhârî (344) et Mouslim (682).)




Sayyid Sâbiq, après avoir cité ces 3 "ahâdîth" écrit:

"Le sens apparent des "ahâdîth" montre que la prière dite "sounnatoul fadjr" peut se rattraper avant ou après le lever du soleil, qu'on l'ait raté pour une raison légale valable ou non, et qu'on l'ait raté toute seule ou avec la prière obligatoire de l'aube."


(Réf.: "Fiqhous-Sounnah", volume 1, chapitre "Qadâ-ou sounnatil fadjr".)





>>> A lire également une "fatwâ" du Chaykh Al Mounajjid à ce sujet:

- [63.175.194.25]




>>> Et une "fatwâ" du Chaykh ibnou Bâz (rahimahoullâh) en arabe:

- [www.binbaz.org.sa]





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...
'
2 juin 2006 19:05
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...




Dans la continuité du sujet in châ Allâh, je tenais à rajouter une "fatwâ" du Chaykh 'Abdoullâh Al-Faqîh, qui a été traduite réçemment :





Question :

Je suis confus dans la conception de ces deux prières : As-Sobh et Al-Fadjr.

Laquelle des deux fait partie des cinq prières obligatoires ? Quel est son temps prescrit ? Doit-on réciter silencieusement ou à voix haute pendant les deux rakaâtes qui la forment ? Et pour l'autre prière qui n'est pas obligatoire : quand commence et se termine le temps de son accomplissement ? Doit-on y réciter silencieusement ou à voix haute ? Est-elle considérée comme une prière surérogatoire, Nafila, ou une prière recommandée, Sunna ?



Fetwa :


Louange à ALLAH. Paix et salut sur son Prophète.

Cher frère :

La prière d'Al-Fadjr est elle-même la prière d'As-Sobh. Elle est l'une des cinq prières prescrites par Allah à Ses serviteurs vénérants. Elle s'effectue en deux rakaâtes qu'on récite à voix haute. Son horaire commence à partir de l'aube et se termine au lever du soleil. Donc la prière d'As-Sobh et celle d'Al-Fadjr sont deux noms qui ont la même signification.

L'imam Chafiï a dit à ce propos : " Elle a été nommée ‘’prière de Sobh’’ parce qu'elle se fait à la matinée et a été nommée ‘’prière d'Al-Fadjr’’ parce qu'elle se fait tout près du moment de l'aube"

Néanmoins nous attirons l'attention de notre cher frère sur le fait qu'il y a deux rakaâtes très courtes que l'on prie après l'apparition de l'Aube et avant l'accomplissement de la prière obligatoire d'Al-Fadjr. Ces deux rakaâtes sont donc une Sunna recommandée par le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, et il est préconisé de réciter silencieusement.

Beaucoup des Oulémas appellent ces deux rakaâtes : ‘’les deux rakaâtes d'Al Fadjr’’ et c'est peut être la cause de la confusion chez notre cher interrogateur.



Sachez aussi que les deux rakaâtes d'Al-Fadjr comptent parmi les prières recommandées, Sounanes Ratibas.

Pour plus d'informations sur ce sujet veuillez consulter notre Fetwa 42331



Et Allah Sait mieux.




Source : [www.islamweb.net]





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...
o
2 juin 2006 23:14
la prière de lfajir (prière avant sobh) est peut être facultative
mais j'ai entendu dire que c'etait à ce moment precis qu'allah swt etait le plus proche de
nous et qu'il voyait qui faisait l'effort de se lever aussi tôt le matin pour le prier d'où son importance.
'
3 juin 2006 18:35
Bismillâhir Rahmânir Rahîm...

Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...



Bârakallâhou fîk pour ce rappel.

Cher frère,

Les termes "Al fadjr" et "Aç-çoubh", comme cela fut détaillé et explicité plus haut, désignent une seule et même prière. Il s'agit de la première prière obligatoire de la journée, celle de l'aube.
Le temps imparti pour s'acquitter de cette prière commence dès l'apparition de l'aube ("Touloû'il fadjr"Winking smiley et se termine au moment où le soleil se lève ("Touloû'i ch-chams"Winking smiley. Sur les calendriers des horaires de prières, ces 2 limites temporelles sont généralement indiquées par les termes "Fajr" et "Chorouq".

La prière obligatoire de l'aube est préçédée d'une autre prière, composée également de 2 unités -ou cycles- de prière ("Rak'atayne"Winking smiley, dont l'accomplissement est très recommandé sans pour autant être obligatoire.
Cette prière est appelée différemment selon les régions ou les différentes écoles de jurisprudence musulmanes.
Voiçi quelques termes employés pour la désigner:


- "Sounnat oul-fadjr", ou "Sounnat ouç-çoubh", c'est-à-dire la prière dont l'accomplissement, à l'aube ("Fadjr / çoubh"Winking smiley, fait partie de la "Sounnah" (tradition, habitude Prophétique).

- "Rak'atay il-fadjr", c'est-à-dire "les 2 unités de prières (facultatives) de l'aube (qui préçèdent la prière obligatoire)".


- "Râtibat oul-fadjr"

- "Raghîbat oul-fadjr

Notre Prophète bien-aimé Mouhammad (çallallâhou 'alayhi wa sallam) n'a jamais délaissé cette prière, même lorsqu'il était en voyage. Il nous a beaucoup exhorté à son accomplissement, qui avait plus de valeur à ses yeux que ce bas-monde et les richesses qu'il contient. Il convient donc de s'attacher à cette pratique Prophétique autant que possible, et de ne pas la délaisser sans raison valable. Qu'Allâh nous le rende façile. Amîne.

Pour ce qui est des propos que tu as entendu, il existe effectivement bon nombre de "Ahâdîth" qui montrent la grande importance de la prière de l'aube et qui insistent sur la nécessité de se lever pour l'accomplir, et qui mettent en garde contre le fait de la négliger.
Qu'Allâh nous pardonne nos manquements et notre faiblesse, et qu'Il raffermisse notre foi, et ne nous prive pas du bonheur de se lever tôt le matin pour répondre à Son appel. Amîne.

Concernant le moment où Allâh (Tabâraka wa Ta'âlâ) est le plus proche de nous, il est possible que la personne en question faisait allusion à un "Hadîth" dans lequel le Prophète (çallallâhou 'alayhi wa sallam) dit en substance qu'Allâh descend tous les jours, dans le dernier tiers de la nuit, jusqu'au ciel le plus bas (notre ciel), puis Il exauce les demandes de Ses serviteurs.
A lire à ce sujet, in châ Allâh :

- [63.175.194.25]

- [63.175.194.25]





Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouh...
s
13 juin 2006 09:39
l
13 juin 2006 10:28
Salam,

Merci pour toutes ces précisions Adel. Je crois qu’on est très nombreux à s’enmeler les pinceaux avec le sobh et le fajr.

J’ai juste une petite question.
On peut prier le sobh (la salat obligatoire) jusqu’au chourouq, si j’ai bien compris. Peut on prier aussi le fajr (la facultative) même si on « retarde » notre salat jusqu’au chourouq ? ou bien le fajr (la facultative) ne peut être faite que si on se lève à l’heure du fajr ?

Exemple :
le fajr est à 3h30 et le chourouq à 5h00
si je me lève à 4h30 pour faire le sobh (l’obligatoire), puis-je auparavant faire le fajr (la facultative) ? Est-il préférable de la faire à l’heure (3h30) ?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook