Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
L'avenue Mohamed VI prise d'assaut par les marchands ambulants
quivivravera [ MP ]
25 août 2011 13:28
A Casablanca, de Garage Allal à Kissariat el Haffarine, la grande avenue Mohamed VI à quatre voies n’en compte plus que deux, voire une seule à l’approche du feu de signalisation de Kissariat el Haffarine. Et pour cause, des centaines voire des milliers de vendeurs ambulants, avec tous les clients qu’ils attirent, ont investi le bitume bloquant trois voies de circulation. D’où sortent tous ces vendeurs et que font les autorités ? Reportage.
Plus qu'une voie pour automobilistes sur les quatre de l'avenue Mohamed VI

Une grande partie de l’avenue Mohamed VI, ancienne route de Mediouna est en passe de devenir une rue piétonne. Une avalanche de marchandises déborde sur la route et les barrières dressées pour limiter poliment les commerçants à une seule voie sont largement dépassées. Les passants qui traversent encombrent la seule voie encore libre pour les automobilistes, rendant toute circulation impossible. Pire encore les mercredis et samedis, lors marché de gros.

La Kissariat pour les nuls

Ils viennent de Hay Mohammadi, Hay Hassani, Sidi Bernoussi voire de Berrechid. Tous ont au moins deux ou trois bouches à nourrir et face au chômage rampant, un petit étalage par terre ou sur des roulettes, sur l’avenue Mohamed VI, devient une opportunité en or. « On m’a renvoyé de la fac en 1991 parce que je participais à des manifestations. Depuis, je n’ai jamais pu trouver un travail décent, nous raconte Abdallah. J’ai un bac+4 et j'en suis réduit à vendre du J’ben pour nourrir ma femme et ma fille ».

En plus des propriétaires de locaux commerciaux sur l’avenue qui louent des carrioles ou engagent une personne pour en gérer une pour leur compte, les riverains louent leur pas de porte pour « 300 dhs la journée. Il y en a qui louent leur perron au mois, ça peut monter jusqu’à 15 000 dhs », explique Hassan, vendeur ambulant à Kissariat el Haffarine, depuis plus de cinq ans. « Avant, on était quelques centaines. Maintenant, impossible de les compter. Ils ne pourront jamais nous déloger d’ici », poursuit-il.

Que font les autorités ? : « Ils demandent 10 dhs par jour pour chaque « ferracha »»

La raison ? Tous les vendeurs interrogés sont unanimes. Il y a eu un avant et un après l’immolation de Bouazizi en Tunisie. Si tout activiste considère Bouazizi comme un martyr, ici, il est devenu un héros. « C’est grâce à lui qu’on a retrouvé notre dignité. Maintenant, plus personne ne peut nous chasser d’ici ou abuser de notre condition », affirme Moui Fatna, vendeuse de gants de toilette sur l’avenue. Car tous dénoncent des histoires de « corruption organisée ». On parle même de « mafia ».

« Regarde un peu combien il y a de marchands : ils demandent 10 dhs par jour pour chacun et se partagent le butin, nous confie à voix basse Abdeslam avant de poursuivre dans un français parfait : avant les évènements de Tunisie, ils faisaient des razzias quotidiennement et nous confisquaient notre marchandise. Ils rendaient les « ferrachates » contre 50 dhs ou gardaient la marchandise pour eux. Il y en a qui ont vraiment fait fortune dans cet arrondissement ». Ils, c’est qui ? « Les mkhaznias [agents des forces auxiliaires, ndlr] et les administrateurs de la commune ».

Mais depuis le soulèvement en Tunisie, une circulaire provenant du ministère de l’Intérieur somme toutes les communes du Royaume de fermer les yeux pour éviter les dérapages. Sauf qu’en faisant l’autruche, le problème risque de prendre une autre dimension : au lieu d’avoir un Bouazizi isolé, on est en train d’en fabriquer des centaines à la fois.

En attendant, l’avenue Mohamed VI est prise d’assaut par cette activité commerciale, alternative, certes, qui permet à des familles entières de survivre mais qui gagnerait à être contrôlée rapidement. Les automobilistes quant à eux ne peuvent que prendre leur mal en patience face au laisser-aller des autorités.

[www.yabiladi.com]


Il n y a pas plus voleurs et criminels que ces vendeurs ambulants qui se font passer pour des pauvres qui subsistent .
Nous y voila avec des escrocs et voyous qui envahissent le pays avec leurs délits ,et qui font du chantage par dessus le marché ! en s installant sur la voie public .
Je pense que les riverains doivent porter plainte au plus faut niveau , pour se débarrasser de ces hors la loi , sinon c est la jungle !
BenBerry [ MP ]
25 août 2011 17:36
Il n'y a pas plus voleurs et criminels discriminés et rackettés que les vendeurs ambulants qui se font passer sont des pauvres qui 'essayent' de subsister.
Quand l'état failli à ses devoirs, il doit en assumer les conséquences : Éduquer, trouver un travail et protéger sa population.
Pendant ce temps, les policiers du makhzen achètent des maisons 'cash'. Il ne faut pas avoir fait l'ENA pour deviner que c'est tout bonnement incohérent !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 25/08/11 17:37 par BenBerry.
demha [ MP ]
25 août 2011 18:00
Toutes les villes du maroc sont devenues des dépotoirs : toutes les rues sont occupées par les vendeurs ambulants, tous les trottoirs sont remplis de marchandises et de chaises des cafés, les piétons ne savent plus par où passer, circuler même à voiture est devenu difficile : étalages de marchandises partout
le gouvernement ferme les yeux et laisse faire. Pourquoi ? il a peur de mettre le feu aux poudres et déclencher des émeutes...
Mais on sait qu'après les élections, tout rentrera dans l'ordre et la loi sera appliquée coût que coûte !
la vie est éphémère, mieux vaut bien la vivre avant de la perdre.
azl95 [ MP ]
25 août 2011 19:05
bien vu demha, la peur du bidon d'essence cree en ce moment dans l'ensemble du Maroc.
Maintenant faut il pour autant incriminer les pauvres pendant que les riches sont de plus en plus riches
Pour défendre une femme , il faut commencer par la respecter Etre tolérant , c'est faire un TOLLE A L'ERRANCE
ainvittel [ MP ]
25 août 2011 22:52
salam
aucun quartier n'est épargné par ces marchands ambulants (ou ferrachs),

Faux : il ne faut pas considérer ces personnes comme pauvres, c'est un business qui ne nécessite pas un grand investissement : environ 1000 dhs est suffisant pour démarrer, il faut dire que les produits chinois et produtis de la contrebande abondent

l'activité génère un CA annuel estimé à 46 milliards de dirhams, le bénéfice journalier d'un marchand ambulant varie entre 224 et 677 dirhams, selon la quantité des produits commercialisés

La question est débattue à l'assemblée pour voir et expliquer et remédier à cette question
quidam007 [ MP ]
25 août 2011 23:52
Le même phénomène à eu lieu en Algérie jusqu’à prendre des proportions indécentes. Mais encouragé par la résistance de Kadhafi il y a encore quelques semaine, les autorités ont repris du poile de la bête et ont chassé manu militari tous ce beau monde ( en fait, pour faire passer la pilule, ils leur ont donné des petits locaux commerciales ça et là pour régulariser leur situations et au final percevoir des impôts )

D'aucuns ont ricané quand ils ont vu les dernières émeutes à Londres, et la menace du premier ministre de recourir à l'armée comme un vulgaire dictateur arabe.
Mais ce qu'ils n'ont pas compris c'est que là où nos dictateurs sont maintenant obligé de faire profil bas et de baisser le froc devant le désordre public, David Cameron, lui, peut se permettre de montrer les muscles de la force publique et de rétablir l'ordre par tous les moyens.
Pourquoi ?
contrairement à nos dictateur, lui est légitime ! Toute la différence est là ! Il n'a pas à avoir peur pour son poste et seul l’électeur peut le remettre en question.
Quiconque à peur d’affronter la rue et le désordre n'est pas légitime, il le sait et craint pour son siège.
[i]L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.[/i] Aristote
paysan81 [ MP ]
26 août 2011 00:39
Une honte !!!

Comment voulez vous que de tels personne vivent dans un pays démocratique ! ce qu'ils leur faut c'est un sanguinaire...

Aucune loi n'est respecté, tout le monde pousse les limites à bout, pas l'hombre d'une personne civilisé même les plus fortuné sont pourri et singe l'occident dans ces caprices les plus ignobles (luxure, arrogance).

Chaa3b de merde !
Nadafa minal imane wal imane minal islam... il est temps de subsidier les panneaux solaires
quidam007 [ MP ]
26 août 2011 01:12
Citation
cro-magnon a écrit:
Chaa3b de merde !

Un jour un chef de parti politique algérien, Nouredine boukrouh, avait dit : ma 3andnach cha3b ; 3andna ghachi ...(on n'a pas un peuple ; on a une foule)

c'est exactement ça !
[i]L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit.[/i] Aristote
Life-Is-Beautiful [ MP ]
26 août 2011 06:58
Il n'y a pas longtemps, un vendeur d'ustensiles s'est installé devant la maison du voisin Moody Smiley
Une autre fois c'était un vendeur de sacs Grinning smiley
BenBerry [ MP ]
26 août 2011 09:30
Alors que faire ?
Allez dire à quelqu'un dont la seule source de revenu est la vente sur trottoir : Tu peux crever, mais en attendant tu sali mon devant chez-moi !! Perplexe

Il faut traiter le problème à la source, sinon, autant couper le bras quand vous vous foulez le pouce !
Emma peel [ MP ]
26 août 2011 11:08
Citation
BenBerry a écrit:
Il n'y a pas plus voleurs et criminels discriminés et rackettés que les vendeurs ambulants qui se font passer sont des pauvres qui 'essayent' de subsister.
Quand l'état failli à ses devoirs, il doit en assumer les conséquences : Éduquer, trouver un travail et protéger sa population.
Pendant ce temps, les policiers du makhzen achètent des maisons 'cash'. Il ne faut pas avoir fait l'ENA pour deviner que c'est tout bonnement incohérent !

+1

je vois m^me pas ce que ces pauvres gens pourraient voler.
Ils sont juste plus facile à insulter que les vrais pourris.
De toute façon le Maroc c'est eux, sans eux plus de touristes, plus rien a voir a moins d'organiser des visites en bus des villas de crapules du bled.
maati1990 [ MP ]
26 août 2011 11:20
Citation
quivivravera a écrit:
Il n y a pas plus voleurs et criminels que ces vendeurs ambulants qui se font passer pour des pauvres qui subsistent .
Nous y voila avec des escrocs et voyous qui envahissent le pays avec leurs délits ,et qui font du chantage par dessus le marché ! en s installant sur la voie public .
Je pense que les riverains doivent porter plainte au plus faut niveau , pour se débarrasser de ces hors la loi , sinon c est la jungle !

Plus voleurs et criminels que M6 et sa clique, ça n'existe pas au Maroc!
quivivravera [ MP ]
26 août 2011 18:04
Citation
maati1990 a écrit:
Citation
quivivravera a écrit:
Il n y a pas plus voleurs et criminels que ces vendeurs ambulants qui se font passer pour des pauvres qui subsistent .
Nous y voila avec des escrocs et voyous qui envahissent le pays avec leurs délits ,et qui font du chantage par dessus le marché ! en s installant sur la voie public .
Je pense que les riverains doivent porter plainte au plus faut niveau , pour se débarrasser de ces hors la loi , sinon c est la jungle !

Plus voleurs et criminels que M6 et sa clique, ça n'existe pas au Maroc!


C est ton opinion personnelle ,mais pas celle de tout les Marocains !
demha [ MP ]
26 août 2011 20:01
Citation
maati1990 a écrit:
Citation
quivivravera a écrit:
Il n y a pas plus voleurs et criminels que ces vendeurs ambulants qui se font passer pour des pauvres qui subsistent .
Nous y voila avec des escrocs et voyous qui envahissent le pays avec leurs délits ,et qui font du chantage par dessus le marché ! en s installant sur la voie public .
Je pense que les riverains doivent porter plainte au plus faut niveau , pour se débarrasser de ces hors la loi , sinon c est la jungle !

Plus voleurs et criminels que M6 et sa clique, ça n'existe pas au Maroc!

tu devrais revoir ton éducation, si éducation il y a !
tu as tous les courages du monde DEVANT UN PC pour dire ce que tu veux , MAIS dans la réalité , tu n'es qu'une brebis égarée ! pour accuser il faut argumenter et convaincre les lecteurs
la vie est éphémère, mieux vaut bien la vivre avant de la perdre.
paysan81 [ MP ]
26 août 2011 22:54
Nos institutions sont à l'image de ce que nous sommes, Des "bons à rien"...

à entendre certain ce n'est JAMAIS la faute du marocain lambda celui même qui partout dans le monde n'arrive pas à tenir en place de une file de magazin,

ya Nass réveillé vous ! le changement commence par vous !

Avec les khorotos c'est chacun fois la faute à quelqu'un d'autre...

vous croyez que le Mec qui paye un loyer de ce quartier il a la belle vie !
Nadafa minal imane wal imane minal islam... il est temps de subsidier les panneaux solaires
FlyingDoctor [ MP ]
27 août 2011 09:58
non , tout va bien

l'analphabetisme, la corruption , l'absence de justice

produisent des vendeurs de rues etc..

vu par le prisme du citoyen lambda c'est un scandale , mais

vu d'un peu plus haut par certains c'est un succes , le devellopement n'est pas

pour demain
tilaoutipala [ MP ]
27 août 2011 18:56
Citation
azl95 a écrit:
bien vu demha, la peur du bidon d'essence cree en ce moment dans l'ensemble du Maroc.
Maintenant faut il pour autant incriminer les pauvres pendant que les riches sont de plus en plus riches

Est-ce une raison pour envahir les rues ?

Faut voir comment est devenue cette route, je trouve ça honteux et ceci des 2 côtés : vendeurs et autorités !
[b] Tilalilalouuuuuuuuuuuuuuum[/b]
alximo [ MP ]
27 août 2011 20:18
Citation
a écrit:
Est-ce une raison pour envahir les rues ?

Un vendeur ambulant est par définition quelqu’un qui se déplace dans les rues pour vendre sa marchandise.
Si Mr. Lahlimi et le gouvernement en général, s´amusent à publier des taux de chômage surréalistes á moins de deux chiffres, en comptabilisant les vendeurs ambulants comme faisant partie de la population active et non celle des chômeurs, il faut leur accorder la liberté de faire leur commerce même jusqu´á la porte du palais royal.
paysan81 [ MP ]
27 août 2011 23:17
Pourquoi ne pas leur ouvrir un marché ?
Nadafa minal imane wal imane minal islam... il est temps de subsidier les panneaux solaires
quivivravera [ MP ]
28 août 2011 10:31
Citation
alximo a écrit:
Citation
a écrit:
Est-ce une raison pour envahir les rues ?

Un vendeur ambulant est par définition quelqu’un qui se déplace dans les rues pour vendre sa marchandise.
Si Mr. Lahlimi et le gouvernement en général, s´amusent à publier des taux de chômage surréalistes á moins de deux chiffres, en comptabilisant les vendeurs ambulants comme faisant partie de la population active et non celle des chômeurs, il faut leur accorder la liberté de faire leur commerce même jusqu´á la porte du palais royal.

Si on laisse faire ,les rues vont être envahis par ces gens qui fraudent ,et font croire qu ils ne peuvent pas trouver une solution honnête qui les mettra dans la bonne voie .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/08/11 13:29 par quivivravera.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook