Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
L'argent et l'Islam. Question
22 novembre 2022 20:52
Salam, bonsoir.

J'ai du mal à comprendre le comportement vis-à-vis de l'argent en Islam. D'autre part je n'ai pas compris l'Aumône ! Ces sujets sont d'importance j'ai l'impression. Euh... comment faire?
22 novembre 2022 21:03
Bonsoir,

Je suis aussi curieuse pour ca.🤔

Il y a quelques annees j'ai vu dans une serie...☺️("Le Clone" ) que l'on partageait de l'aumone lorsque l'on avait des joies, du genre: naissance, bapteme...


Citation
Anjhti a écrit:
Salam, bonsoir.

J'ai du mal à comprendre le comportement vis-à-vis de l'argent en Islam. D'autre part je n'ai pas compris l'Aumône ! Ces sujets sont d'importance j'ai l'impression. Euh... comment faire?



Modifié 2 fois. Dernière modification le 22/11/22 21:10 par Sunny_day.
22 novembre 2022 21:11
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

En résumé, il faut le gagner honnêtement. Allah a dit "malheur aux fraudeurs" (s83v1).
Ensuite, il faut éviter d'en faire un objectif. Allah a dit "la course aux richesses vous distrait" (s102v1).
Puis, il faut bien le gérer. Allah a dit "qui, lorsqu'ils dépensent, ne sont ni prodigues ni avares mais se tiennent au juste milieu" (s25v67).
Il faut éviter de le thésauriser mais plutôt le dépenser selon les valeurs d'Allah (Justice, Générosité, Bienveillance, Paix, etc) (s9v34).

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
22 novembre 2022 21:26
Salam

6 إِنَّ الْإِنسَانَ لِرَبِّهِ لَكَنُودٌ
L'homme est, certes, ingrat envers son Seigneur;

7 وَإِنَّهُ عَلَى ذَلِكَ لَشَهِيدٌ
et pourtant, il est certes, témoin de cela;

8 وَإِنَّهُ لِحُبِّ الْخَيْرِ لَشَدِيدٌ
et pour l'amour des richesses il est certes ardent.


(Sourate Al 'adiyat)


J'ai mis ce verset en gras, il exprime bien la vision de l'Islam sur l'argent.
Le verset pris en langue arabe, de manière littérale, ne parle pas de l'argent mais utilise le terme kheir = bien

"et pour l'amour du bien il est certes ardent."

L'Islam reconnaît le bien de l'argent, à la base c'est un bien, ce qui est normal, il permet de faire énormément de chose.
D'aider sa famille, d'aider les pauvres, d'aider la communauté, etc...

Le problème lorsque cette amour envers l'argent devient excessif.
On ne vit que pour l'argent, peu importe le moyen, même illicite, on cherche à gagner de l'argent, on va se détourner de l'adoration d'Allah.
Jusqu'à croire qu'on est honoré par l'argent, c'est un signe de l'amour d'Allah.
Et c'est l'inverse si on n'en a pas ou peu.
On est au-dessus des autres, par nos biens.
On est humilié par la pauvreté.

Allah dans le Coran est venu démentir tout cela.

On est élévé que par la piété, par notre proximité avec Allah. Et l'argent est peut être un signe de l'amour d'Allah si on l'utilise dans son obéissance car Allah guide cette personne vers le bien.

L'argent doit être dans la main mais pas dans le coeur.

De même que les aumones sont une bonne chose mais il y a une limite.

29 وَلَا تَجْعَلْ يَدَكَ مَغْلُولَةً إِلَى عُنُقِكَ وَلَا تَبْسُطْهَا كُلَّ الْبَسْطِ فَتَقْعُدَ مَلُومًا مَّحْسُورًا

Ne porte pas ta main enchaînée à ton cou [par avarice], et ne l'étend pas non plus trop largement, sinon tu te trouveras blâmé et chagriné.
(Sourate Al-isra)


Ni avare ni trop dépensier, on doit se tenir au juste milieu.
c
22 novembre 2022 21:30
Salam

J'ai regardé une vidéo récemment d'un "religieux" qui parlait de ça justement. Alors il ne s'agissait pas d'islam, mais peu importe.

La personne disait que dans n'importe quelle religion, on est sensé donner la zakat à Dieu. Elle ne parlait par contre pas de zakat, mais d'offrande.

Autrefois, avant que l'argent n'existe, on pratiquait le troc. Et les offrandes consistaient à déposer une partie de sa production sur l'autel du temple. Donc une partie de sa récolte, du bétail fraîchement tué (ou vivant ? bonne question, bref, on s'en fiche), des matières précieuses, ... Du coup on trouvait de tout sur l'autel.

Et cela était redistribué gratuitement à ceux qui en avait le plus besoin.

Aujourd'hui, on fait la quête dans les temples et on remplit la corbeille de pièces. Ont-ils des lecteurs de carte bleue ?

Bref, cette personne disait que ces offrandes ne servaient pas à faire plaisir à Dieu ou à l'honorer ou autre du genre, ou même à expier ses propres pêchés, mais qu'en offrant ces choses à Dieu, Dieu pouvait les bénir et permettre à une population en difficulté d'être bénie en retour et de s'élever d'elle-même un peu mieux dans cette vie.

Cette personne raconte que quand il apprenait sa religion, il s'était retrouvé dans une communauté, à devoir vivre avec le minimum possible. Il devait travailler dur, au champ, et une fois, il avait pris un fruit qui se situait sur l'autel à proximité du temple parce qu'il avait vraiment faim et il avait été surpris par le goût de la banane, excellente, plus que d'habitude.

Et en en parlant à son tuteur, il lui avait appris que c'était parce que le fruit avait été béni et donc il avait meilleur goût ... Plus personne ne fait d'offrandes de nos jours, enfin, plus de la même façon, et donc les choses deviennent de plus en plus fades. On ne passe plus par Dieu pour faire nos offrandes, on passe par la banque, par des mandats envoyés je ne sais où, on donne ça au temple qui les utilisent pour leur compte personnel ... ça ne sert plus l'humanité derrière et l'humanité s'éloigne de plus en plus de Dieu.

Bon, c'est une explication. Personnellement, je me suis déjà imaginée avoir ma maison, mon jardin et vouloir respecter cette zakat comme autrefois. Mettre une table (autel) devant chez moi avec 10% de ma récolte. Et que les gens intéressés se servent, c'est offert. Faire cet acte en offrant sa récolte à Dieu et laisser Dieu décider qui aurait envie de s'arrêter pour prendre cette offrande là.

Aujourd'hui, on ne laisse même plus Dieu décider qui il voudrait bénir. On en arrive à se dire "je vais donner ma zakat à untel", alors qu'il suffirait de la déposer sur une pierre, en pleine nature, en disant que cette pierre devienne un autel destiné à Dieu, que ce qui est posé dessus est la zakat, l'offrande faite à Dieu, que Dieu bénirait, et qu'Il offrirait Lui-même à qui Il voudrait en amenant les gens qu'Il désignerait jusqu'à cet autel dressé au passage.

Il est clair qu'ainsi, cela prend tout son sens.

Je pourrai pousser le débat plus loin, mais je vais déjà poser ça là.
22 novembre 2022 21:48
Il faut garder à l'esprit que la monnaie n'est qu'un outil inventé pour pouvoir s'échanger des choses. Détails ici.
Et tout ne se résume pas à l'économie. Il faut aller plus loin. Détails ici.
22 novembre 2022 21:56
Salam, bonne soirée éducative.

Oui c'est pas facile de nos jours de faire un don, de plus je suis en France et considéré comme étant pauvre, de part mes ressources au minimum. Je connais d'ailleurs des personnes qui ont moins que moi. Donc qui n'ont plus le suffisant pour vivre, même avec les aides de la nation.

Je viens de trouver qui aider, génial car c'est très important d'aider par aumône ou autre pour un musulman. Mais là il s'agit d'argent et d'aumône dans mon topic. Car c'est l'accent qui est mis dans l'islam.

Par contre je suis vice-président d'une association qui a pour métier d'aider des handicapés. Est-ce que j'accomplis du bon pour Allah! Grosse réflexion! (à venir pour moi) j'ai d'ailleurs depuis 30 minutes un 'ami' qui m'appelle. Il se retrouve seul dans la vie, je discutais avec lui mais il m'a déçu et j'ai décidé de ne plus lui parler. Il boit l'alcool et il est exigeant mais vu qu'il se retrouve seul dans son existence, à part sa mère et une promise au bled mais qu'il ne donne pas encore. Bref !!








Citation
citronnette a écrit:
Salam

J'ai regardé une vidéo récemment d'un "religieux" qui parlait de ça justement. Alors il ne s'agissait pas d'islam, mais peu importe.

La personne disait que dans n'importe quelle religion, on est sensé donner la zakat à Dieu. Elle ne parlait par contre pas de zakat, mais d'offrande.

Autrefois, avant que l'argent n'existe, on pratiquait le troc. Et les offrandes consistaient à déposer une partie de sa production sur l'autel du temple. Donc une partie de sa récolte, du bétail fraîchement tué (ou vivant ? bonne question, bref, on s'en fiche), des matières précieuses, ... Du coup on trouvait de tout sur l'autel.

Et cela était redistribué gratuitement à ceux qui en avait le plus besoin.

Aujourd'hui, on fait la quête dans les temples et on remplit la corbeille de pièces. Ont-ils des lecteurs de carte bleue ?

Bref, cette personne disait que ces offrandes ne servaient pas à faire plaisir à Dieu ou à l'honorer ou autre du genre, ou même à expier ses propres pêchés, mais qu'en offrant ces choses à Dieu, Dieu pouvait les bénir et permettre à une population en difficulté d'être bénie en retour et de s'élever d'elle-même un peu mieux dans cette vie.

Cette personne raconte que quand il apprenait sa religion, il s'était retrouvé dans une communauté, à devoir vivre avec le minimum possible. Il devait travailler dur, au champ, et une fois, il avait pris un fruit qui se situait sur l'autel à proximité du temple parce qu'il avait vraiment faim et il avait été surpris par le goût de la banane, excellente, plus que d'habitude.

Et en en parlant à son tuteur, il lui avait appris que c'était parce que le fruit avait été béni et donc il avait meilleur goût ... Plus personne ne fait d'offrandes de nos jours, enfin, plus de la même façon, et donc les choses deviennent de plus en plus fades. On ne passe plus par Dieu pour faire nos offrandes, on passe par la banque, par des mandats envoyés je ne sais où, on donne ça au temple qui les utilisent pour leur compte personnel ... ça ne sert plus l'humanité derrière et l'humanité s'éloigne de plus en plus de Dieu.

Bon, c'est une explication. Personnellement, je me suis déjà imaginée avoir ma maison, mon jardin et vouloir respecter cette zakat comme autrefois. Mettre une table (autel) devant chez moi avec 10% de ma récolte. Et que les gens intéressés se servent, c'est offert. Faire cet acte en offrant sa récolte à Dieu et laisser Dieu décider qui aurait envie de s'arrêter pour prendre cette offrande là.

Aujourd'hui, on ne laisse même plus Dieu décider qui il voudrait bénir. On en arrive à se dire "je vais donner ma zakat à untel", alors qu'il suffirait de la déposer sur une pierre, en pleine nature, en disant que cette pierre devienne un autel destiné à Dieu, que ce qui est posé dessus est la zakat, l'offrande faite à Dieu, que Dieu bénirait, et qu'Il offrirait Lui-même à qui Il voudrait en amenant les gens qu'Il désignerait jusqu'à cet autel dressé au passage.

Il est clair qu'ainsi, cela prend tout son sens.

Je pourrai pousser le débat plus loin, mais je vais déjà poser ça là.
22 novembre 2022 22:30
Tres pertinente ton analyse. De bon sens.
Pleine de sagesse. J'aime surtout cette phrase "L'argent doit être dans la main mais pas dans le coeur."

A reflechir..


Citation
PellYm785 a écrit:
Salam

6 إِنَّ الْإِنسَانَ لِرَبِّهِ لَكَنُودٌ
L'homme est, certes, ingrat envers son Seigneur;

7 وَإِنَّهُ عَلَى ذَلِكَ لَشَهِيدٌ
et pourtant, il est certes, témoin de cela;

8 وَإِنَّهُ لِحُبِّ الْخَيْرِ لَشَدِيدٌ
et pour l'amour des richesses il est certes ardent.


(Sourate Al 'adiyat)


J'ai mis ce verset en gras, il exprime bien la vision de l'Islam sur l'argent.
Le verset pris en langue arabe, de manière littérale, ne parle pas de l'argent mais utilise le terme kheir = bien

"et pour l'amour du bien il est certes ardent."

L'Islam reconnaît le bien de l'argent, à la base c'est un bien, ce qui est normal, il permet de faire énormément de chose.
D'aider sa famille, d'aider les pauvres, d'aider la communauté, etc...

Le problème lorsque cette amour envers l'argent devient excessif.
On ne vit que pour l'argent, peu importe le moyen, même illicite, on cherche à gagner de l'argent, on va se détourner de l'adoration d'Allah.
Jusqu'à croire qu'on est honoré par l'argent, c'est un signe de l'amour d'Allah.
Et c'est l'inverse si on n'en a pas ou peu.
On est au-dessus des autres, par nos biens.
On est humilié par la pauvreté.

Allah dans le Coran est venu démentir tout cela.

On est élévé que par la piété, par notre proximité avec Allah. Et l'argent est peut être un signe de l'amour d'Allah si on l'utilise dans son obéissance car Allah guide cette personne vers le bien.

L'argent doit être dans la main mais pas dans le coeur.

De même que les aumones sont une bonne chose mais il y a une limite.

29 وَلَا تَجْعَلْ يَدَكَ مَغْلُولَةً إِلَى عُنُقِكَ وَلَا تَبْسُطْهَا كُلَّ الْبَسْطِ فَتَقْعُدَ مَلُومًا مَّحْسُورًا

Ne porte pas ta main enchaînée à ton cou [par avarice], et ne l'étend pas non plus trop largement, sinon tu te trouveras blâmé et chagriné.
(Sourate Al-isra)


Ni avare ni trop dépensier, on doit se tenir au juste milieu.
c
22 novembre 2022 22:53
Offrande, aumône, zakat, don de soi (par l'aide au service) tout ça, c'est la même chose.

Il faut donner quelque chose de soi, à offrir à Dieu pour qu'Il puisse bénir les autres personnes de l'humanité.

Rien que là, tu vois, tu fais des choix. Tu veux aider une personne, et finalement elle te déçoit et tu ne veux plus l'aider. Tu ne devrais pas te poser cette question là. L'offrande, la Zakat, on la fait avant tout à DIEU, pas aux gens autour de nous.

En donnant notre zakat au temple, normalement le temple la redistribue à la population nécessiteuse.

C'est finalement le principe des impôts. La zakat d'ailleurs en Arabie Saoudite, c'est les impôts. Tout le monde la donne, sauf ceux qui n'ont pas suffisamment et on ne sait pas à qui on donne. L'état, croyant, redistribue à ceux qui en ont besoin.

Bon on sait qu'il y a je ne sais combien de nécessiteux en Arabie Saoudite, près de 20% de pauvres je crois, je ne sais plus les chiffres, bref, pour un pays musulman qui vit grâce à son pétrole et la Mecque, c'est la honte, on se rend bien compte que leurs "prêtres" ne servent plus Dieu alors ...

Notre Zakat doit être donné à Dieu. Et Dieu décidera qui récupère cela. Et on n'a pas à s'occuper de ce que devient cette Zakat.

Tu décides de faire des repas pour des nécessiteux. Tu amènes ces repas là où on les trouve. Tu poses ça sur un banc, tout en indiquant à Dieu que c'est une offrande pour Lui, qu'Il la redistribue à qui Il veut la redistribuer, et tu t'en vas. Les nécessiteux viendront se servir et j'ose espérer qu'ils remercieront Dieu de t'avoir amené jusqu'à eux, et non pas toi personnellement.

Comprends-tu ce que je veux te faire comprendre ?

Ce n'est pas toi qui donnes la zakat, c'est Dieu qui utilise ton offrande, ta zakat pour la donner à qui LUI Il veut. On doit toujours avoir pour intermédiaire Dieu dans cette histoire d'offrande. Et c'est Lui qui gère qui la reçoit.

D'ailleurs, dans le Coran, il est bien indiqué de dire Bismillah avant de manger devant ton assiette car le contenu de ton assiette, ce n'est pas toi qui te l'as acheté, mais Dieu qui t'a permis de pouvoir t'offrir ce repas. Sans Dieu, tu n'aurais pas à manger. Et si tu avais conscience que tout ce que tu obtiens dans la vie, c'est par la Grâce de Dieu, alors ta vie aurait encore plus de Saveurs.

Toujours donner à Dieu pour qu'Il donne à autrui. Toujours remercier Dieu quand on te donne quelque chose car c'est Dieu qui a mis la personne qui te donne sur ton chemin.

Donc là, tu t'occupes d'une association. Tu estimes que certains sont ingrats quand ils reçoivent. Tu ne dois pas t'occuper de ça. Tu es là pour donner ce que les gens offrent en offrande dans ton association. Et tu donnes sans regarder qui récupère derrière.

C'est comme verser des sacs de riz d'un hélicoptère dans une zone dangereuse. Soit Dieu donne ces sacs de riz à la population qui trouvera ces sacs, soit Il les donnera aux animaux errants ... Au final, c'est Dieu qui décide. Toi, à ta place, dans l'hélico, tu as fait le geste de donner ce qu'on a bien voulu te faire parvenir et ça ira là où ça ira. Point.

Que tu sois à la tête d'une association ou que tu te contentes de juste déterrer quelques légumes de ton jardin que tu déposes devant chez toi pour que les passants se servent, c'est la même chose. Tu ne décides pas qui prend. Tu poses en offrande à Dieu et tu laisses Dieu faire son travail de distribution. Parce que c'est Lui qui donne ou pas.

Comprendre le principe de cette zakat en mettant Dieu derrière comme principal acteur.
Citation
Anjhti a écrit:
Salam, bonne soirée éducative.

Oui c'est pas facile de nos jours de faire un don, de plus je suis en France et considéré comme étant pauvre, de part mes ressources au minimum. Je connais d'ailleurs des personnes qui ont moins que moi. Donc qui n'ont plus le suffisant pour vivre, même avec les aides de la nation.

Je viens de trouver qui aider, génial car c'est très important d'aider par aumône ou autre pour un musulman. Mais là il s'agit d'argent et d'aumône dans mon topic. Car c'est l'accent qui est mis dans l'islam.

Par contre je suis vice-président d'une association qui a pour métier d'aider des handicapés. Est-ce que j'accomplis du bon pour Allah! Grosse réflexion! (à venir pour moi) j'ai d'ailleurs depuis 30 minutes un 'ami' qui m'appelle. Il se retrouve seul dans la vie, je discutais avec lui mais il m'a déçu et j'ai décidé de ne plus lui parler. Il boit l'alcool et il est exigeant mais vu qu'il se retrouve seul dans son existence, à part sa mère et une promise au bled mais qu'il ne donne pas encore. Bref !!
22 novembre 2022 22:56
Salam

L’argent en islam n’est pas péché comme dans le catholicisme.
Le prophète Souleymane était l’homme le plus riche sur terre, c’est la raison pour laquelle il rentrera le dernier au Paradis (parmi ceux qui y entreront sans passer par l’enfer). Le messager (saws) a cependant précisé que les plus pauvres ici-bas auront le privilège d’entrer les premiers au Paradis.

Les biens et accessoirement l’argent sont distribués par Allah aux créatures indépendamment de leur foi ou religion. Les enfants d’Adam voient leur richesse prédestinée alors qu’ils sont encore dans le ventre de leur mère, au moment où l’ange vient insuffler la vie.
C’est pour cette raison que le croyant ne doit pas user de procédés interdits pour gagner sa vie car cela ne l’enrichira pas, puisque sa subsistance est déjà fixée.

Avoir de l’argent constitue une responsabilité vis-à-vis d’Allah car une partie doit être redistribuée aux nécessiteux. Garder égoïstement son argent au point de ne pas payer sa zakat (impôt légal) représente un grand péché.

Allah est généreux et rétribue généreusement ceux qui donnent, même si c’est très modeste. Le messager (saws) a recommandé de se sauver du feu ne serait-ce par une demi datte.

Un magnifique hadith parmi d’autres :

Âisha (رضي الله عنها) a dit : « Une pauvre femme vint me trouver portant ses deux petites filles. Je lui servis à manger trois dattes. Elle en donna une à chacune d’elles et porta la troisième à sa bouche pour la manger. Mais ses filles lui demandèrent encore à manger et elle partagea la datte qu’elle voulait manger elle-même. Son agissement me plut. J’en parlai plus tard au Messager d’Allah ﷺ qui dit : « À cause de cette datte Allah rendit obligatoire son entrée au Paradis ou l’affranchit du feu de l’Enfer ». [Muslim 2630]

Ceux qui n’ont absolument rien à donner, peuvent alors pratiquer le dhikr (évocation d’Allah). Il y a des hadiths à ce sujet, qui montrent que le pauvre peut avoir la même récompense du riche moyennant certains rappels à pratiquer.

Sourire à ton frère en Islam est une aumône. Et il y a encore tant d’autres actions qui ne nécessitent pas d’argent pour recevoir la récompense d’une aumône…



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/11/22 23:05 par Magneto*.
22 novembre 2022 23:10
Oui et surtout important de souligner, rien vient de moi.

Tout peut être retrouver en lisant le Coran, les tafsirs, prêches, sagesses des savants...

Et dans l'absolu tout savoir vient d'Allah
Citation
Sunny_day a écrit:
Tres pertinente ton analyse. De bon sens.
Pleine de sagesse. J'aime surtout cette phrase "L'argent doit être dans la main mais pas dans le coeur."

A reflechir..
K
22 novembre 2022 23:20
L argent est Neutre .

Ni Mal ni Bien.

Un con pauvre .sil devient riche il va etre Dix fois con.

Un pauvre genreux sil devient riche. Sera Dix fois plus genereus.

Largent amplifier Ce qu on..

Et le coryqnt fort et mieux que le coryqnt faible.

Etre riche c'est bien quand on est pieux et sage a lutiliser a bon escient
22 novembre 2022 23:27
Je t'avoue que c'est sur ma liste de lire votre livre saint.
Pas par perspective religieuse, mais je m'interesse plutot a ces conseils, a ces renseignements... qui nous gardent sur la bonne route.

Le Coran a un chapitre destine aux conseils ? Ou ce sont repandus partout ?
Par exemple, dans la Bible, on a les proverbes de Salomon, que j'aime beaucoup. J'aime aussi les histoires avec morale des Evangiles.

Voila, tu sais tout.
Bonne soiree.


Citation
PellYm785 a écrit:
Oui et surtout important de souligner, rien vient de moi.

Tout peut être retrouver en lisant le Coran, les tafsirs, prêches, sagesses des savants...

Et dans l'absolu tout savoir vient d'Allah



Modifié 2 fois. Dernière modification le 22/11/22 23:50 par Sunny_day.
22 novembre 2022 23:29
Bien dit, l'argent et le pouvoir amplifient ce que l'on est.
Citation
Karim599 a écrit:
L argent est Neutre .

Ni Mal ni Bien.

Un con pauvre .sil devient riche il va etre Dix fois con.

Un pauvre genreux sil devient riche. Sera Dix fois plus genereus.

Largent amplifier Ce qu on..

Et le coryqnt fort et mieux que le coryqnt faible.

Etre riche c'est bien quand on est pieux et sage a lutiliser a bon escient
22 novembre 2022 23:31
Salam mon frère

ça je comprends: Sourire à un frère musulman c'est une aumône.

Aujourd'hui, un adhérent de l'association où je vais est revenu après un séjour en hospitalisation, qui c'est bien passé. C'est un musulman, donc un frère en puissance d'après mon optique. Je ne lui ai pas dis que je deviens musulman. Je lui ai dis que je m'intéresse au sujet de l'argent et aussi de l'aumône en islam. Je n'ose pas aller trop loin ou trop pressé, car je ne sais pas s'il est une bonne personne, dans le bien, selon mes valeurs. Niveau personne du quotidien. Malgré que nous nous connaissons pas encore très bien, nous échangeons bien ensemble. Je ne vois pas le temps qui passe avec lui. Ceci pour exprimer que malgré une réticence je lui souris. Et comme nous sommes tous deux musulmans, Dieu est d'amblé présent, car il se ressent en lui. Je pense donc maintenant que je réalise l'aumône envers lui.


Citation
Magneto* a écrit:
Salam

L’argent en islam n’est pas péché comme dans le catholicisme.
Le prophète Souleymane était l’homme le plus riche sur terre, c’est la raison pour laquelle il rentrera le dernier au Paradis (parmi ceux qui y entreront sans passer par l’enfer). Le messager (saws) a cependant précisé que les plus pauvres ici-bas auront le privilège d’entrer les premiers au Paradis.

Les biens et accessoirement l’argent sont distribués par Allah aux créatures indépendamment de leur foi ou religion. Les enfants d’Adam voient leur richesse prédestinée alors qu’ils sont encore dans le ventre de leur mère, au moment où l’ange vient insuffler la vie.
C’est pour cette raison que le croyant ne doit pas user de procédés interdits pour gagner sa vie car cela ne l’enrichira pas, puisque sa subsistance est déjà fixée.

Avoir de l’argent constitue une responsabilité vis-à-vis d’Allah car une partie doit être redistribuée aux nécessiteux. Garder égoïstement son argent au point de ne pas payer sa zakat (impôt légal) représente un grand péché.

Allah est généreux et rétribue généreusement ceux qui donnent, même si c’est très modeste. Le messager (saws) a recommandé de se sauver du feu ne serait-ce par une demi datte.

Un magnifique hadith parmi d’autres :

Âisha (رضي الله عنها) a dit : « Une pauvre femme vint me trouver portant ses deux petites filles. Je lui servis à manger trois dattes. Elle en donna une à chacune d’elles et porta la troisième à sa bouche pour la manger. Mais ses filles lui demandèrent encore à manger et elle partagea la datte qu’elle voulait manger elle-même. Son agissement me plut. J’en parlai plus tard au Messager d’Allah ﷺ qui dit : « À cause de cette datte Allah rendit obligatoire son entrée au Paradis ou l’affranchit du feu de l’Enfer ». [Muslim 2630]

Ceux qui n’ont absolument rien à donner, peuvent alors pratiquer le dhikr (évocation d’Allah). Il y a des hadiths à ce sujet, qui montrent que le pauvre peut avoir la même récompense du riche moyennant certains rappels à pratiquer.

Sourire à ton frère en Islam est une aumône. Et il y a encore tant d’autres actions qui ne nécessitent pas d’argent pour recevoir la récompense d’une aumône…
23 novembre 2022 00:16
Ce que tu demandes, c'est les 2.
Il y a des conseils et des enseignements partout.

Par contre, il y a une concentration de leçons à certains endroits.

Ce qui pourrait être le plus dans ce que tu cherches, ce serait la sourate Yusuf (Joseph)

Tout au long de la sourate, on suit l'histoire de ce prophète (paix soit sur lui), de son enfance à l'âge adulte.

Il y a aussi le début de sourate Al Qasas (Le récit), jusqu'au verset 45, que je te conseille de coupler avec la sourate Ta-Ha, pour avoir la vie du Prophète Moussa/Moïse (paix soit sur lui) de manière globale.

Ces 2 histoires sont pleines d'enseignements. il faut prendre le temps de les méditer pour les découvrir mais c'est à la portée de tous.

Tu veux plus de détails sur un verset ou un événement, je te conseille le tafsir de ibn kathir qui devrait t'éclairer sur pas mal de points.

Tu peux aussi trouver les histoires des prophètes racontés ici ;
[www.youtube.com]

Le Coran a ses enseignements dans tout le Livre avec de nombreuses répétitions.
Pour quelqu'un qui cherche quelque chose organisé comme un roman, ça peut paraître décousue.
Mais la force de ce style, c'est que le Coran n'est pas un roman mais un Rappel.

Il est là pour rappeler des choses importants en prenant en compte que l'être humain est oublieux et qu'il a besoin qu'on attire son attention sur tel ou tel sujet.
C'est un Livre qui normalement accompagne le musulman au quotidien et dans le quotidien tout les sujets sont mélangés.

Merci, je te souhaite une très bonne soirée aussi.
Citation
Sunny_day a écrit:
Je t'avoue que c'est sur ma liste de lire votre livre saint.
Pas par perspective religieuse, mais je m'interesse plutot a ces conseils, a ces renseignements... qui nous gardent sur la bonne route.

Le Coran a un chapitre destine aux conseils ? Ou ce sont repandus partout ?
Par exemple, dans la Bible, on a les proverbes de Solomon, que j'aime beaucoup. J'aime aussi les histoires avec morale des Evangiles.

Voila, tu sais tout.
Bonne soiree.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook