Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Le PS et l'antisémitisme
Xtr12gho99 [ MP ]
1 décembre 2013 12:58
"Dans les villes, ce qui exaspère le gros de la population française contre les Juifs, c'est que, par l'usure, par l'infatigable activité commerciale et par l'abus des influences politiques, ils accaparent peu à peu la fortune, le commerce, les emplois lucratifs, les fonctions administratives, la puissance publique . (...) En France, l'influence politique des Juifs est énorme mais elle est, si je puis dire, indirecte. Elle ne s'exerce pas par la puissance du nombre, mais par la puissance de l'argent. Ils tiennent une grande partie de de la presse, les grandes institutions financières, et, quand ils n'ont pu agir sur les électeurs, ils agissent sur les élus. Ici, ils ont, en plus d'un point, la double force de l'argent et du nombre."

Et dans la même veine, voici un extrait du discours de Jean Jaurès prononcé au Tivoli en 1898 :

"Nous savons bien que la race juive, concentrée, passionnée, subtile, toujours dévorée par une sorte de fièvre du gain quand ce n'est pas par la force du prophétisme, nous savons bien qu'elle manie avec une particulière habileté le mécanisme capitaliste, mécanisme de rapine, de mensonge, de corset, d'extorsion".

JEAN JAURES

Il faut le déterrer et le juger.
Moh van Eyck [ MP ]
1 décembre 2013 13:07
Si j'étais un complotiste soralien, je dirais que les juifs sont responsables de sa mort. Étant opposé à la guerre (judéo-maçonico-sataniste), les juifs ont décidé d'éliminer cet antisémite qui faisait des dégats dans la gauche. Et boom au lendemain de sa mort toute la gauche s'unit pour faire la guerre.
Trop fort les juifs

Oui je sais c'est HS mais j'avais envie...
csn1603 [ MP ]
1 décembre 2013 13:55
intéressant Perplexe

Mais qu'aurait dit Jaures en 2013 puisqu''il faut dire que du bien d'eux ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/12/13 21:16 par le cousin.
Xtr12gho99 [ MP ]
1 décembre 2013 21:03
Jamais un peuple n'a ligué autant d'autres peuples contre lui. Et ce, depuis la création de l'humanité. Le philosémitisme est un mouvement récent. En dehors de la période récente, on peut dire, sans risque de se tromper, que le peuple Juif a toujours été détesté et par conséquent persécuté.

C'est à se demander s'il n'y aurait pas un gêne de l'antisémitisme Commun au genre humain.













heywa [ MP ]
2 décembre 2013 00:57
Lol vous tombez dans le populisme attention...
mailhac160 [ MP ]
2 décembre 2013 14:46
Ces sacres Juifs ont l' influence meme sur les pays petro-dollars les riches du monde. Souvent ces memes gens critiquent <<Le MAK >> d'etre supporte et financcie par Israel, sont pres a s'allier avec le diable, l'ennemi numero 1 de l'Islame.
Le MAK financé par le Mossad et Israël, via le Maroc | Le Libre ...
www.lelibrepenseur.org ›


L’Arabie Saoudite et Israël mènent une croisade
la «sainte alliance» contre l’Iran

le 02.12.13 | 10h00

Nul ne fait mystère de la position de l’Arabie Saoudite et d’Israël par rapport à l’accord sur le programme nucléaire iranien. C’est une question vitale pour ce «couple» recomposé.

L’effarouchement du royaume wahhabite est proportionnel à sa peur existentielle de perdre son statut d’allié américain dans la région au profit de l’Iran. Et pour ce faire, les «serviteurs» des Lieux Saints sont prêts à tout, y compris à pactiser avec le diable. Israël, qui est théoriquement l’ennemi juré, devient ainsi l’ami intime pour la circonstance. Le prince saoudien Al Walid Ben Talal Ben Abdelaziz, petit-fils du roi Ibn Saoud, fondateur de l’Arabie Saoudite, électron libre de la monarchie, a mis hier les pieds dans le plat. «L’Arabie Saoudite, les Arabes et les musulmans sunnites approuvent une attaque israélienne contre l’Iran pour détruire son programme nucléaire. Les sunnites appuieraient une telle attaque car ils sont hostiles aux chiites et à l’Iran», a-t-il déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision économique américaine Bloomberg.

Ce prince milliardaire, qui vend une image «libérale», ne s’empêche pas de dire tout haut ce que ses cousins pensent tout bas. «L’Arabie Saoudite, les Arabes et les musulmans sunnites n’affirment pas ce soutien publiquement, mais ils l’expriment lors de rencontres secrètes», soutient-il, arguant du fait que «les Arabes estiment que le danger auquel ils sont confrontés vient d’Iran et non pas d’Israël». Voilà qui scelle la «sainte» alliance entre l’Etat hébreu et les porte-voix autoproclamés du monde sunnite. Al Walid Ben Talal prend ainsi la responsabilité de parler au nom de tous les Arabes et de tous les musulmans pour dire sa haine de l’Iran chiite et trouver des atomes crochus avec Israël.

Le grand écart… Et pour soigner un peu sa cote de popularité parmi le lobby sioniste et faire ses génuflexions à Tel-Aviv, le représentant de la monarchie la plus rétrograde au monde se paye la tête de… Barack Obama. «C’est une marionnette entre les mains de l’Iran à tel point qu’il fait honte au Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu», assène-t-il. Sûr que son ami Netanyahu et les néo-conservateurs américains apprécieront ce «courage» d’un homme issu d’un pays où les femmes sont interdites de prendre le volant…

Walid Ben Talal dit tout haut…

Selon le journaliste américain qui a recueilli l’interview, Jeffrey Goldberg, le prince Al Walid aurait déclaré : «Nous et les Israéliens sommes concernés pas cette question et sommes inquiets.» Voilà qui a le mérite d’être clair. Aussi clair que les responsables israéliens eux-mêmes qui n’hésitent plus à évoquer «nos amis d’Arabie Saoudite». Il est vrai que l’accord entre les Occidentaux et l’Iran sur le dossier nucléaire a précipité la formation de ce couple contre nature entre Israël et les Al Saoud. Les deux pays ont en commun qu’ils craignent de tomber en disgrâce dans le sillage des recompositions géopolitiques à venir dans la région. L’Iran est désormais leur cible privilégiée dès lors que son nouveau président, le modéré Hassan Rohani, n’est pas un bon client pour Israël et l’Arabie Saoudite.

[www.elwatan.com]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook