Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
L'amour et la religion
P
5 juin 2009 13:55
Bonjour à tous,

J'ai un probleme d'ordre sentimentale et religieux. je suis français d'origine, marié depuis 6 ans, j'ai 2 petit garçons que j'aime très très fort.Il y a 3 ans environ on m'a appelé pour aller bosser dans une entreprise, mon patron est musulman, on s'entend très bien de plus il est tres doué dans ce qu'il fait. Bref quelques mois plus tard j'ai eu un accident, et il est venu avec sa femme et ses enfants me voir à l'hopital , j'ai rencontré sa famille vraiment des gens merveilleux et j'ai gardé le contact avec sa femme. Je me suis senti attiré pas la culture marocaine puis par l'Islam.J'ai appris beaucoup sur cette religion et et me suis converti peu apres, je me sens bien dans ma tete dans mon corp, je porte le foulard donc pour mon travail j'ai pas de souci vu que mon patron est musulman, le souci que j'ai s'est mon mari, il accepte mes choix, ma religion mais ne veut pas se convertir, tout simplement parce qu'il ne croit pas, moi j'aimerai élevé mes enfants dans l'Islam , c'est pas facile vu que lui fait d'une autre maniere.

Mon mari je l'aime, ma famille aussi.

Ma question est, est-ce que je suis dans l'illicite étant donné qu'une femme ne peut épouser un non musulman, c'est mon cas et je me rend que mon mari ne se convertira jamais, que dois je faire ?

Mes enfants sont encore tout jeune, j'aimerai qu'ils aient une éducation musulmane, mon mari ne veut pas, il em dit qu'ils chosiront leur religion, que j'ai pas à leur imposer.

Ex: chez moi je n'achete plus de viande à la boucherie français mais marocaine, ce que je sais c'est que une fois chez mes beau-parents mes enfants mange du porc , ce que je refuse, je l'ai explquer à mon mari qui refuse d'imposer "mon mode de vie" à tout le monde.

Que pensez vous de ma situation, j'ai le coeur déchiré

Merci
e
5 juin 2009 14:01
c chaud comme histoire faudrait que tu poste ds le topic islam car oui une musulmane ne peu pas se marier avec un non musulman par consequent ton mariage est illicite mais comme tu t'es converti apres....
enfin c'est mon avis mais je nai pas de source sur alors va plutot sur l autre topic.
E
5 juin 2009 14:07
Salam Princesse Solange.
Meme si tu peux avoir des reponses bien logique..; dans ce forum, je pense vraiment que dans ton cas precis tu devrais demandé a un specialiste en jurisprudence,,ton cas depasse ce forum allahou a3lam, je ne mets pas en doute le savoir des personnes ici mais je te conseille vivement d'etre tres prudente quant auw reponses que tu auras ici, je veux bien te rediriger inchallah vers des docteurs en jurisprudence , tu peux me joindre en mp, ceci depasse je pense nos competences, ( en tout cas les miennes).
Dieu te facilite en tout cas.
h
5 juin 2009 14:11
on va te donner la reponse, ...
mais est ce que t'es prete pour entendre la reponse? l'appliquer?

sache que dieu est grand, et tout ce qu'on fait c'est pour l'obeir, et esperer etre récompensé, ...

en tout cas j'admire ton courage et ta volonté ..

machallah Welcome
assalam o alykoum
S
5 juin 2009 14:22
Citation
Princesse*Solange a écrit:
Bonjour à tous,

J'ai un probleme d'ordre sentimentale et religieux. je suis français d'origine, marié depuis 6 ans, j'ai 2 petit garçons que j'aime très très fort.Il y a 3 ans environ on m'a appelé pour aller bosser dans une entreprise, mon patron est musulman, on s'entend très bien de plus il est tres doué dans ce qu'il fait. Bref quelques mois plus tard j'ai eu un accident, et il est venu avec sa femme et ses enfants me voir à l'hopital , j'ai rencontré sa famille vraiment des gens merveilleux et j'ai gardé le contact avec sa femme. Je me suis senti attiré pas la culture marocaine puis par l'Islam.J'ai appris beaucoup sur cette religion et et me suis converti peu apres, je me sens bien dans ma tete dans mon corp, je porte le foulard donc pour mon travail j'ai pas de souci vu que mon patron est musulman, le souci que j'ai s'est mon mari, il accepte mes choix, ma religion mais ne veut pas se convertir, tout simplement parce qu'il ne croit pas, moi j'aimerai élevé mes enfants dans l'Islam , c'est pas facile vu que lui fait d'une autre maniere.

Mon mari je l'aime, ma famille aussi.

Ma question est, est-ce que je suis dans l'illicite étant donné qu'une femme ne peut épouser un non musulman, c'est mon cas et je me rend que mon mari ne se convertira jamais, que dois je faire ?

Mes enfants sont encore tout jeune, j'aimerai qu'ils aient une éducation musulmane, mon mari ne veut pas, il em dit qu'ils chosiront leur religion, que j'ai pas à leur imposer.

Ex: chez moi je n'achete plus de viande à la boucherie français mais marocaine, ce que je sais c'est que une fois chez mes beau-parents mes enfants mange du porc , ce que je refuse, je l'ai explquer à mon mari qui refuse d'imposer "mon mode de vie" à tout le monde.

Que pensez vous de ma situation, j'ai le coeur déchiré

Merci

Chère Madame,
Je ne sais pas si vous allez pouvoir trouver des réponses à vos questions sur ce forum. Je me permets toutefois de répondre à vos interrogations:
1- La religion ne s'impose pas. C'est un choix sans aucune contrainte. Et ceci est valable pour votre mari comme pour vos enfants. Il est de votre devoir de les informer sur ce que vous trouvez de bien dans l'islam... mais votre devoir s'arrête là. C'est mon opinion.
2- L'amour est important. Vous avez épousé cet homme avant que vous soyez vous-même musulmane... alors vous devriez continuer à l'aimer comme avant et lui parler de votre foi et combien l'amour de Dieu est important dans la relation et combien l'amour de Dieu peut encore fortifier votre amour pour votre mari.
3- Adresser vous à Dieu, c'est le SEUL qui possède les clès des coeurs, et c'est le seul qui guide vers la foie.
4- Pour votre entourage et belle famille, il ne faut pas semer de discorde et de division au nom de vos convictions... ils vous hairont et vos convictions pour cela. Donc tout est dans la finesse.

Ce ne sont que des opinions...
P
5 juin 2009 14:39
Merci d'avoir quand meme pris la peine de me répondre.

Je sais que la religion ne s'impose pas mais je veux élevé mes enfant dans l'Islam , c'est très important pour moi que mes enfants suivent le droit chemin, qui est celui de l'Islam.Depuis 2 ans maintenant que je suis convertis mon mode de vie à changer et celui de chez moi aussi, je veux dire au niveau alimentation, plus d'alcool( meme si mon mari aime boire un verre de vin à table, il ne le fait plus pour moi) et bois à l'extérieur ou chez ses parent,il me m'amene à la mosquer ( à 50 km de chez moi ) et vient me chercher tous les vendredis.c'est vrai que je lui ai imposer mon mode de vie, et il l'accepte mais refuse que mes enfants soit musulman.

Mon entourage accepte ma conversion comme je l'ai dis, mes parents, beau -parent, soeur il n'y a pas de souci de ce coté la, j'ai eu dela chance! Ils sont tolérent et n'ont pas une mauvaise image de l'Islam.

Mon probleme c'est mon mariage et l'éducations de mes enfants
P
6 juin 2009 13:02
Serait-il possible de placer ce topic dans la rubrique Islam et pensée religieuse.merci
z
6 juin 2009 14:03
SalamSmiling Smiley,

Non tu n'es pas dans l'illicite.
D'abord tu gardes ton foyer, non seulement il respecte mais en plus il te mène à la mosquée!
Tu montres l'exemple et la religion ne se force pas chez l'autre.

Si ça peut t'aider inchae Allah, lis ça :

[www.islamophile.org].
Si les oliviers connaissaient les mains qui les ont plantés, leur huile deviendrait des larmes. [b][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color]@@@@@@ [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FFFFFF]@@@@@[/color] [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#009900]@@@@@@[/color][/b]
C
6 juin 2009 14:13
Zouitina, Ittaqi Allah, réfléchis bien avant de dire qu'une chose est licite ou illicite. C'est une lourde responsabilité


J'ai déjà de sérieuses reserves concernant ce conseil Européen de la Fatwa, cela dit si leurs arguments sont crédibles, je les acceptes. Cela dit, on ne peut pas se baser sur leur seul avis pour nous engager dans des chose aussi importantes que le crédit ou le mariage avec un non Musulman.

L'avis d'Islamophile est très léger, il faut voir ce que disent les juristes sur cette question, voir s'il y a unanimité, voir quelles sont les divergeances sur la question et voir ce qu'en disent les 4 Imam et les grands juristes.

A la base, c'est l'interdiction puisque le Coran l'interdit. Le reste est Ijtihaad. De plus, je conseille aussi de regarderceque disent les savants sur la femme Musulmane mariée à un "Musulman" qui ne prie pas (oxymore).

A la posteuse, ta question est délicate, je te conseilles de t'adresser à l'Imam de ta ville.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/06/09 14:16 par Coloquinte.
h
6 juin 2009 14:14
Je veux embrasser l’Islam : puis-je rester mariée ?


Question

Chers savants de l’Islam,

Que la paix soit sur vous ainsi que la miséricorde de Dieu et sa bénédiction.

Une question travaille mon esprit. Pouvez-vous, s’il vous plaît, clarifier le cas d’une femme qui se convertit à l’islam alors qu’elle est mariée à un chrétien ? Que Dieu vous récompense.

Réponse du Conseil Européen de la Fatwâ et de la Recherche

À propos de la situation en question, au cours de trois sessions consécutives, le Conseil a pris en considération de nombreux rapports et études détaillant des perspectives et des opinions variées, en accord avec les finalités de la Législation islamique et les principes de la jurisprudence islamique. Le Conseil reconnaît les conditions dans lesquelles les nouvelles musulmanes se retrouvent lorsque leurs époux ne souhaitent pas changer de religion. Le Conseil réaffirme et répète qu’il est interdit à toute musulmane d’épouser un non-musulman. Cela est reconnu de manière consensuelle au cours de l’histoire de cette nation.

Cependant, dans le cas d’un mariage conclu avant l’entrée en Islam de la femme, le Conseil a décidé :

Premièrement : Si le mari et la femme se convertissent à l’Islam et s’il n’y a pas d’objection issue de la Législation islamique à ce mariage (tels que les liens du sang ou la fraternité de lait) remettant en cause la validité du mariage, alors le mariage est valide et correct.

Deuxièmement : Supposant que le mariage ait été correctement contracté initialement, si seul le mari se convertit à l’Islam, tandis que son épouse reste juive ou chrétienne, alors la validité du mariage demeure, c’est-à-dire qu’il ne sera pas affecté par la conversion du mari.

Troisièmement
: Si la femme se convertit à l’Islam mais pas le mari, le Conseil voit les quatre cas de figures suivants :

1. Si la conversion a lieu avant la consommation du mariage, ils doivent se séparer immédiatement.

2. Si la conversion a lieu après la consommation du mariage et si le mari embrasse également l’Islam avant la fin du délai de viduité, alors le mariage reste valide et correct.

3. Si la conversion a lieu après la consommation du mariage et si le délai de viduité expire, la femme peut décider d’attendre que son mari se convertisse même si l’attente est longue. Une fois le mari converti, le mariage est jugé valable et correct.

4. Si la femme décide d’épouser un autre homme après l’expiration du délai d’attente, elle doit d’abord demander la dissolution légale du mariage.

Quatrièmement
: Selon les quatre principales écoles de jurisprudence, il est interdit à la femme de rester avec son mari, ou de lui reconnaître ses droits conjugaux, une fois son délai d’attente expiré. Cependant, certains savants avancent que la femme peut rester avec son époux, et lui permettre de jouir pleinement de ses droits conjugaux s’il ne l’empêche pas de pratiquer sa religion et si elle espère la conversion de son mari. La raison en est que certaines femmes auraient du mal à embrasser l’Islam si la conséquence en était de se séparer de leur époux et de leur famille. Ces juristes ont fondé leur point de vue sur le verdict de `Umar Ibn Al-Khattâb - que Dieu l’agrée - à propos d’une femme d’Al-Hîrah [1] convertie à l’Islam et de son mari non-converti. Selon la narration authentique de Yazîd Ibn `Abd Allâh Al-Khatmî, `Umar Ibn Al-Khattâb avait laissé le choix à la femme de rester avec son mari ou de le quitter. Pour appuyer leur point de vue, ils citent également l’avis de `Alî Ibn Abî Tâlib concernant une chrétienne convertie à l’Islam mariée à un chrétien ou à un juif. `Alî dit que le droit conjugal du mari restait inaliénable puisqu’il avait établi un contrat. Il s’agit également d’une narration authentique. On sait également que Ibrâhîm Al-Nakha`î, Ash-Sha`bî et Hammâd Ibn Abî Sulaymân partageaient le même point de vue.
assalam o alykoum
z
6 juin 2009 14:22
Citation
Coloquinte a écrit:
Zouitina, Ittaqi Allah, réfléchis bien avant de dire qu'une chose est licite ou illicite. C'est une lourde responsabilité


J'ai déjà de sérieuses reserves concernant ce conseil Européen de la Fatwa, cela dit si leurs arguments sont crédibles, je les acceptes. Cela dit, on ne peut pas se baser sur leur seul avis pour nous engager dans des chose aussi importantes que le crédit ou le mariage avec un non Musulman.

L'avis d'Islamophile est très léger, il faut voir ce que disent les juristes sur cette question, voir s'il y a unanimité, voir quelles sont les divergeances sur la question et voir ce qu'en disent les 4 Imam et les grands juristes.

A la base, c'est l'interdiction puisque le Coran l'interdit. Le reste est Ijtihaad. De plus, je conseille aussi de regarderceque disent les savants sur la femme Musulmane mariée à un "Musulman" qui ne prie pas (oxymore).

A la posteuse, ta question est délicate, je te conseilles de t'adresser à l'Imam de ta ville.


SalamSmiling Smiley

C'ets pas moi qui le dis, ce sont les mêmes dont Habib75 a mis au grand jour les travaux.
Tu peux émettre des réserves sur leur avis, c'est ton droit.

En attendant y a pas photo ils sont surement plus calés que toi et moi rassemblésSmiling Smiley
Si les oliviers connaissaient les mains qui les ont plantés, leur huile deviendrait des larmes. [b][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color]@@@@@@ [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FFFFFF]@@@@@[/color] [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#009900]@@@@@@[/color][/b]
z
6 juin 2009 14:25
Citation
Coloquinte a écrit:
Zouitina, Ittaqi Allah, réfléchis bien avant de dire qu'une chose est licite ou illicite. C'est une lourde responsabilité

La raison en est que certaines femmes auraient du mal à embrasser l’Islam si la conséquence en était de se séparer de leur époux et de leur famille.

Ces juristes ont fondé leur point de vue sur le verdict de `Umar Ibn Al-Khattâb - que Dieu l’agrée - à propos d’une femme d’Al-Hîrah [1] convertie à l’Islam et de son mari non-converti. Selon la narration authentique de Yazîd Ibn `Abd Allâh Al-Khatmî, `Umar Ibn Al-Khattâb avait laissé le choix à la femme de rester avec son mari ou de le quitter.

Pour appuyer leur point de vue, ils citent également l’avis de `Alî Ibn Abî Tâlib concernant une chrétienne convertie à l’Islam mariée à un chrétien ou à un juif. `Alî dit que le droit conjugal du mari restait inaliénable puisqu’il avait établi un contrat. Il s’agit également d’une narration authentique. On sait également que Ibrâhîm Al-Nakha`î, Ash-Sha`bî et Hammâd Ibn Abî Sulaymân partageaient le même point de vue.

Et l'avis des califes t'en fais quoi?
Si les oliviers connaissaient les mains qui les ont plantés, leur huile deviendrait des larmes. [b][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color]@@@@@@ [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FFFFFF]@@@@@[/color] [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#009900]@@@@@@[/color][/b]
h
6 juin 2009 14:28
pour les enfants,

fais l'imposssible pour que les grands parents, et le reste de la famille leur donne a manger tout et n'importe quoi,

esssaye de convaincre ton mari, il a l'air compréhensif, ... essaye aussi de l'aider a ouvrir les yeux vers l'islam, ...


normalement il est interdit a une musulmane de se marier avec un non musulman, mais d'apres le lien donné, y a des paroles des kalifs qui convergent vers une conclusion, ...

mais tu peux toujours demander a un grand imam,

je demanderai de mon coté a un imam, machallah, ... [www.laplumedusavoir.fr]
assalam o alykoum
C
6 juin 2009 14:32
Citation
zouitina a écrit:
Citation
Coloquinte a écrit:
Zouitina, Ittaqi Allah, réfléchis bien avant de dire qu'une chose est licite ou illicite. C'est une lourde responsabilité

La raison en est que certaines femmes auraient du mal à embrasser l’Islam si la conséquence en était de se séparer de leur époux et de leur famille.

Ces juristes ont fondé leur point de vue sur le verdict de `Umar Ibn Al-Khattâb - que Dieu l’agrée - à propos d’une femme d’Al-Hîrah [1] convertie à l’Islam et de son mari non-converti. Selon la narration authentique de Yazîd Ibn `Abd Allâh Al-Khatmî, `Umar Ibn Al-Khattâb avait laissé le choix à la femme de rester avec son mari ou de le quitter.

Pour appuyer leur point de vue, ils citent également l’avis de `Alî Ibn Abî Tâlib concernant une chrétienne convertie à l’Islam mariée à un chrétien ou à un juif. `Alî dit que le droit conjugal du mari restait inaliénable puisqu’il avait établi un contrat. Il s’agit également d’une narration authentique. On sait également que Ibrâhîm Al-Nakha`î, Ash-Sha`bî et Hammâd Ibn Abî Sulaymân partageaient le même point de vue.

Et l'avis des califes t'en fais quoi?

Et l'avis du Coran, tu en fais quoi?

A la base, le mariage entre une Musulmane et un non Musulman est interdit. Si tu n'es pas d'accord, merci de me le faire savoir.

Ensuite, tu cites toi même un texte qui dit "La raison en est que certaines femmes auraient du mal à embrasser l’Islam si la conséquence en était de se séparer de leur époux et de leur famille."

La soeur est déjà Musulmane, al-Hamdulillah, elle n'a pas dit que la situation de son mari l'a dissuadée d'embrasser l'Islam.

Ensuite, la majorité des 'Oulama est d'avis que le mariage entre une Musulmane et un non Musulman est interdit. Et toi tu dis que c'est licite? Même ton lien ne dit pas expréssement que c'est licite, il dit que certains savants l'autorisent sous condition.

Maintenant, moi je ne batis pas ma vie sur des avis minoritaires, sinon je serais ivre à l'heure actuelle puisque certains ont autorisé certains types d'alcools.

Face à un cas aussi grave, le mieux est d'étudier l'avis des uns et des autres, et voir ce vers quoi penche la majorité. Et d'étudier l'authenticité de ces avis car encore une fois, je le répète, le Coran interdit une telle union.
z
6 juin 2009 14:47
salam,

Tu me fais dire ce que je n'ai pas dit!
Je ne me prononce pas, je rapporte.


Les quatres école se sont prononcées sur le cas d'une personne qui se reconvertie après.

Et les avis sont donnés plus haut.

A ce que je sache il n'y a pas de verset du Coran sur pareil cas.
Dans ce cas c'est la Sunna, si c'est pas dans l'exemple du Prophète pbAsl, c'est dans celui des compagnons.


Je t'invite toi même à être prudent avant de balayer sans état d'âme l'avis de nos écoles.
Pas de soucis à lire et à analyser leur argumentaire.

Wa Allahou A'lam!
Si les oliviers connaissaient les mains qui les ont plantés, leur huile deviendrait des larmes. [b][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color]@@@@@@ [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FFFFFF]@@@@@[/color] [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#009900]@@@@@@[/color][/b]
C
6 juin 2009 15:00
Citation
a écrit:
Selon les quatre principales écoles de jurisprudence, il est interdit à la femme de rester avec son mari, ou de lui reconnaître ses droits conjugaux, une fois son délai d’attente expiré.



Citation
a écrit:
Cependant, certains savants avancent

L'avis des 4 écoles est donc rapporté dans ce texte, c'est l'interdiction. Cependant, certains savants...

Je ne balaie rien, je ne me suis pas prononcé, je n'ai pas dit que c'était licite ni illicite. J'ai rappelé la règle de base, à savoir que c'est l'interdiction qui prévaut, comme rapporté par de nombreux savants.
P
6 juin 2009 15:29
Merci pour vos liens et texte. L'idée de devoir me séparé de mon mari me déchire le coeur je ne vous le cache pas mais ca fais 2 ans à peu pres que j'essaye de convaincre mon mari au quotidien mais lui reste neutre. Oui c vrai que c'est un mari très compréhensif et je ne comprend qu'avec ses qualités qu'il ne reconnaisse pas l'Islam.

Pour mes beau parents , bien sur ce n'est pas méchament ou contre l'islam , qu'il font ca, c'est juste le mode de vie, meme si je leur ai expliquer que je ne veu pas que mes enfants mange tel ou tel aliments, ils en tiennent pas vraiment compte, c'est pas grave pour eux.


Mes convictions deviennent sources de conflit depuis quelques temps. Il a du mal à me comprendre et moi pareil. je sens ma foi augmenter chaque et j'aimerai telement partager ca avec lui, c'est tres délicat .


Je veux garder espoir qu'il se convertisse un jour, il y a des évidence , on peu se voiler la face sur l'existance de Dieu.
z
6 juin 2009 15:30
SalamSmiling Smiley,

Non l'interdiction de but en blanc ne prévaut pas dans ce cas.

Je ne contredis pas les avis vu que je les ai rapportés, comme Habib75!
Il y a la notion de délai Coloquinte, avec la patience.
Je suis sure qu'il y a des musulmans qui font même pas 50 km pour emmener leur femme à la mosquée!
Pas la peine de mettre des morceaux, tout est écrit correctement plus haut.
Smiling Smiley
Si les oliviers connaissaient les mains qui les ont plantés, leur huile deviendrait des larmes. [b][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color]@@@@@@ [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#FFFFFF]@@@@@[/color] [color=#FF0000]@[/color][color=#FF0000]@[/color][color=#009900]@@@@@@[/color][/b]
h
6 juin 2009 16:37
Citation
zouitina a écrit:
SalamSmiling Smiley,

Non l'interdiction de but en blanc ne prévaut pas dans ce cas.

Je ne contredis pas les avis vu que je les ai rapportés, comme Habib75!
Il y a la notion de délai Coloquinte, avec la patience.
Je suis sure qu'il y a des musulmans qui font même pas 50 km pour emmener leur femme à la mosquée!
Pas la peine de mettre des morceaux, tout est écrit correctement plus haut.
Smiling Smiley

peut etre que c'est vrai, ...

mais un ordre reste un ordre, quelque soit le nombre de personne qui l'applique, ..

j'ai rapporté ce qui est ecrit sur le lien, parce que y est ecrit des avis des califs,

mais pour etre sur, il vaut mieux demander a un grand imam.
assalam o alykoum
6 juin 2009 17:28
Citation
SAM-Y a écrit:
Citation
Princesse*Solange a écrit:
Bonjour à tous,

J'ai un probleme d'ordre sentimentale et religieux. je suis français d'origine, marié depuis 6 ans, j'ai 2 petit garçons que j'aime très très fort.Il y a 3 ans environ on m'a appelé pour aller bosser dans une entreprise, mon patron est musulman, on s'entend très bien de plus il est tres doué dans ce qu'il fait. Bref quelques mois plus tard j'ai eu un accident, et il est venu avec sa femme et ses enfants me voir à l'hopital , j'ai rencontré sa famille vraiment des gens merveilleux et j'ai gardé le contact avec sa femme. Je me suis senti attiré pas la culture marocaine puis par l'Islam.J'ai appris beaucoup sur cette religion et et me suis converti peu apres, je me sens bien dans ma tete dans mon corp, je porte le foulard donc pour mon travail j'ai pas de souci vu que mon patron est musulman, le souci que j'ai s'est mon mari, il accepte mes choix, ma religion mais ne veut pas se convertir, tout simplement parce qu'il ne croit pas, moi j'aimerai élevé mes enfants dans l'Islam , c'est pas facile vu que lui fait d'une autre maniere.

Mon mari je l'aime, ma famille aussi.

Ma question est, est-ce que je suis dans l'illicite étant donné qu'une femme ne peut épouser un non musulman, c'est mon cas et je me rend que mon mari ne se convertira jamais, que dois je faire ?

Mes enfants sont encore tout jeune, j'aimerai qu'ils aient une éducation musulmane, mon mari ne veut pas, il em dit qu'ils chosiront leur religion, que j'ai pas à leur imposer.

Ex: chez moi je n'achete plus de viande à la boucherie français mais marocaine, ce que je sais c'est que une fois chez mes beau-parents mes enfants mange du porc , ce que je refuse, je l'ai explquer à mon mari qui refuse d'imposer "mon mode de vie" à tout le monde.

Que pensez vous de ma situation, j'ai le coeur déchiré

Merci

Chère Madame,
Je ne sais pas si vous allez pouvoir trouver des réponses à vos questions sur ce forum. Je me permets toutefois de répondre à vos interrogations:
1- La religion ne s'impose pas. C'est un choix sans aucune contrainte. Et ceci est valable pour votre mari comme pour vos enfants. Il est de votre devoir de les informer sur ce que vous trouvez de bien dans l'islam... mais votre devoir s'arrête là. C'est mon opinion.
2- L'amour est important. Vous avez épousé cet homme avant que vous soyez vous-même musulmane... alors vous devriez continuer à l'aimer comme avant et lui parler de votre foi et combien l'amour de Dieu est important dans la relation et combien l'amour de Dieu peut encore fortifier votre amour pour votre mari.
3- Adresser vous à Dieu, c'est le SEUL qui possède les clès des coeurs, et c'est le seul qui guide vers la foie.
4- Pour votre entourage et belle famille, il ne faut pas semer de discorde et de division au nom de vos convictions... ils vous hairont et vos convictions pour cela. Donc tout est dans la finesse.

Ce ne sont que des opinions...

salam
du n'importe quoi mais ca reste ton avis personnel et cela n'engage que ta personne!
en religion y a pas de mon avis ou le tien y a la RELIGION!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook