Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Doa Khalil Aswad, 17 ans, lapidée en public
l'européen [ MP ]
3 mai 2007 14:50
Doa Khalil Aswad, 17 ans, lapidée en public

parce qu'elle aimait un jeune homme

d'une autre religion

Le 7 avril 2007, Doa Khalil Aswad, une jeune fille âgée de 17 ans a été lapidée à Bashiqa près de Mossoul (Irak). Cet assassinat a été commis par les hommes de son clan appartenant à la communauté religieuse yézidi. Cette jeune fille a été condamnée par sa famille parce qu’elle aimait un jeune arabe issu de la communauté musulmane. La lapidation a été commise en pleine journée sans que la police kurde se soit sentie obligée d’intervenir.

Plusieurs organisations mais aussi des féministes et des personnalités irakiennes et kurdes viennent de lancer une campagne internationale pour dénoncer ce meurtre horrible en exigeant que les assassins soient jugés et punis et que le gouvernement régional kurde prenne les mesures nécessaires en protégeant réellement les femmes contre toutes ces violences.



Au : Gouvernement Régional Kurde

Campagne Internationale contre la lapidation des femmes au Kurdistan

Condamnons la lapidation de Doa Khalil Aswad, condamnée à mort pour être tombée amoureuse !

Doa a été lapidée à mort dans le centre ville de Bashiqa, devant des centaines de personnes. Alors présentes sur le lieu du crime, les autorités n’ont fait aucun geste pour empêcher ce crime. En agissant de la sorte, elles ont une très lourde responsabilité.

Doa était une jeune fille de 17 ans dont le clan appartient à la communauté religieuse yézidiste. Lorsque son clan a appris qu’elle était amoureuse d’un jeune musulman qui lui avait rendu visite, il dépêcha quelques hommes pour la capturer et la lapider publiquement. Cela s’est passé le 7 avril 2007 dans la ville de Bashiqa près de Mossoul (Irak).

En Irak et au Kurdistan d’Irak, les femmes sont opprimées et sont considérées ne faisant pas partie de l’humanité. Les droits qu'elles ont, sont insuffisants. Les assassinats, les suicides et les violences contre les femmes font partie de la réalité quotidienne dans cette région. Pourtant un crime de cette nature (lapidation en public en toute impunité) est quelque chose de nouveau au Kurdistan d’Irak, et montre bien que de tels crimes sont actuellement tolérés. Les assassins de Doa sont toujours en liberté.

L'échec du gouvernement pour protéger les femmes et mettre en place des lois contre les meurtriers crée une situation où des milliers de femmes sont victimes de crimes soi-disant « d'honneur ». La violence augmente et est la conséquence directe de l’importance des traditions patriarcales et religieuses.

Nous condamnons fermement cet acte barbare et appelons toutes les organisations pour les droits humains et les droits des femmes, tous les partis politiques et activistes du Kurdistan et du monde entier à condamner ce crime.

Au XXIe siècle, que de tels crimes puissent avoir lieu en plein jour n'est pas seulement une honte pour toute la société, c'est une honte pour le gouvernement kurde actuel qui est incapable de protéger les femmes de telles pratiques inhumaines et obscurantistes. La lapidation de Doa Khalil Aswad crée un dangereux précédent et il faut s’attendre à ce que de plus en plus de femmes soient victimes de lapidation.
Aimons nous les uns les autres [ MP ]
3 mai 2007 15:08
l' horreur ! que dieu les punisse tous !
Vador [ MP ]
3 mai 2007 15:13
avec saddam , ses meurtriers aurient été punis .......

bon c'est vrai , il en aurait profité pour massacrer tout le village et le raser .

mais ils auraient été punis



Modifié 1 fois. Dernière modification le 03/05/07 15:14 par Vador.
Aimons nous les uns les autres [ MP ]
3 mai 2007 15:21
saddam n est vraiment pas le bon exemple en la matière..
king_robert [ MP ]
3 mai 2007 15:23
Citation
Vador a écrit:
avec saddam , ses meurtriers aurient été punis .......

bon c'est vrai , il en aurait profité pour massacrer tout le village et le raser .

mais ils auraient été punis

saddam est mort allah irahmo, laissons le trankilWinking smiley
andi espoir [ MP ]
3 mai 2007 15:33
Bonjour l'européen,


Je comprends que cet assassinat puisse te choquer, en effet c'est horrible.


La question que je me pose c'est : peut-on faire pression sur un pays en guerre civile pour modifier ses lois ?


Je crois que tant que ce pays ne sera pas pacifié, il est vain de chercher à modifier certaines pratiques d'un autre âge.


En tant de guerre il y'a des priorités !
azl95 [ MP ]
3 mai 2007 17:01
Cela veut il dire , qu'il ya des priorités même pour les vies humaines???

celle d'une femme ne vaut pas celle d'un combattant ??????
andi espoir [ MP ]
3 mai 2007 17:31
Citation
azl95 a écrit:
Cela veut il dire , qu'il ya des priorités même pour les vies humaines???

celle d'une femme ne vaut pas celle d'un combattant ??????



Tu n'as pas bien compris mon raisonnement, je m'explique.

Quand je parle de priorités concernant l'Irak, je pense tout d'abord à la paix.
Tant qu'il n'y aura pas de paix dans ce pays, il est vain de s'alarmer sur tel ou tel cas.


Une fois la paix, il faut reconstruire un Etat avec toutes les institutions nécessaires à son fonctionnement. Il faut relancer le dialogue entre les différentes composantes de l'Irak etc...


Et seulement après, on pourra s'atteler à lutter contre certaines pratiques comme la lapidation.
azl95 [ MP ]
3 mai 2007 17:42
Merci andi pour ces explications , mais je pense que les deux combats devront être menés de front, car si non , au nom de la guerre tous les débordements seront justifiés, on se rejoint sur le fond mais pas sur la methode.
amicalement.
wasmen [ MP ]
4 mai 2007 18:20
une des consequenses du terrorisme americain en irak.

avec la misere(plus de 10ans d'ambargo et aujourd'hui des humiliatins quotidiennes...)poussent les gens à se refugier dans des traditions ancestrales qui refont surfance.

27 ans d'egimonie americaine=27ans de miere=27ans d'ignorance (plus d'ecole et donc plus d'instruction).

n'oublions pas qu'aant,les irakiens avaient un des taux d'analphabetisme les plus bas dans le monde.

alors ne cherchons pas trop loin,l'axe du mal on sait où il est.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook