Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
J'ai déjà vecu ce moment dans ma tête !
22 avril 2009 21:17
Parfois, c’est juste le quotidien qui se décale un peu. Un repas entre amis, et soudain surgit le sentiment d’avoir déjà vécu cette scène au détail près – au point que, pendant quelques instants, elle paraît presque prévisible.

Mais que dire lorsque ce « déjà vu » arrive dans une ville étrangère, ou lors d’une rencontre avec des inconnus ? Rien, alors, qui puisse rappeler le passé. Et pourtant, là encore, lieu, personnes, événements, tout semble familier. Etrange sensation, où se mêlent surprise, incrédulité, inquiétude, curiosité ! Une envie de magie s’y glisse, celle d’un bref passage de « l’autre côté du miroir », du fugace réveil d’un don paranormal permettant de sortir du temps, de voir le futur, de revivre le passé. Et puis tout s’estompe. En quelque secondes le passé redevient connu, le présent incertain et le futur, toujours aussi mystérieux – même si les dernières découvertes sur le cerveau commencent à lever le voile.

Un objet de fascination inquiétante

Mais cette sensation de déjà vu, que 60 à 70 % des gens disent avoir expérimentée au moins une fois dans leur vie, ne se laisse pas oublier facilement. Elle pose trop de questions, sur notre perception du temps, notre conscience et même notre inconscient, comme en témoigne le philosophe italien Remo Bodei dans un livre récent. Si l’expression « déjà vu » ne sera forgée qu’en 1876, le phénomène, montre Bodei, intrigue depuis l’Antiquité. Les philosophes platoniciens et pythagoriciens voyaient en lui le souvenir d’une vie antérieure, les stoïciens plaidaient pour « l’éternel retour du même ». Aristote, célèbre pour son esprit pratique, avait beau essayer de remettre les choses en place en défendant l’idée d’un simple trouble psychique, rien n’y faisait, le déjà vu gardait sa magie. A tel point que saint Augustin, au IVè siècle, s’en inquiéta. Comme après lui l’Eglise, il se méfiait de cette étrange impression, qu’il attribua au démon venant nous tenter avec des idées de vie antérieure ou de réincarnation.

Une telle source d’inspiration ne pouvaient pas laisser indifférents les artistes, écrivains ou poètes. « Non, Temps, tu ne te vanteras point que je change ! », s’exclame Shakespeare, car tout n’est que « spectacle déjà vu ». Au XIXème siècle, le phénomène devient incontournable dans la littérature, de Dickens ou Chateaubriand qui en était obsédé, à Baudelaire puis à Proust bien sûr, pour qui « la sensation semblait dire : " Saisis-moi au passage si tu en as la force, et tâche à résoudre l’énigme de bonheur que je te propose." »

Un souvenir refoulé

Freud lui-même ne résiste pas à cet appel, et trouve au déjà vu une place dans sa grille de lecture. Mais ce n’est rien d’autre à ses yeux que la remontée incomplète d’un souvenir refoulé, cachant un traumatisme ou un désir inacceptable pour le Surmoi. « En ce qui concerne les quelques rares et rapides sensations de déjà vu que j'ai éprouvées moi-même, ajoute Freud, (…) il s'agissait chaque fois du réveil de conceptions et de projets imaginaires (inconnus et inconscients) qui correspondait, chez moi, au désir d'obtenir une amélioration de ma situation. » Comme le rêve, le déjà vu serait une expression de nos désirs secrets ? « C’est la raison de son "inquiétante étrangeté", estime la psychanalyste Nelly Jolivet : cette confrontation entre familiarité et surprise signale que l’on touche à de l’interdit. » Jung, lui, évoquait un déjà vu éprouvé lors d’un voyage au Kenya, alors qu’il croisait un vieillard – figure de l’homme sage – , et reliait cette impression au réveil d’un archétype.

Un dérapage incontrôlé du cerveau

Souvenir caché, désir secret ou représentation symbolique, le déjà vu n’a en tout cas plus rien à voir avec les dons paranormaux ou les vies antérieures, et la science du XXIè siècle va donner le cou de grâce aux dernières rêveries. Elle ramène, en effet, à la réalité qu’Aristote avait soupconnée : une histoire de cerveau qui dérape. L’étude de l’épilepsie – dont les crises sont parfois précédées d’épisodes de déjà vu – a permis aux neurologues de repérer le responsable de cette impression : un bref dysfonctionnement, dans une zone du cerveau limbique impliquée dans la mémoire autobiographique. On sait le provoquer par stimulation électrique, et une étude menée à l’université de Leeds (Royaume-Uni) tente aujourd’hui de le produire par hypnose. Selon une autre explication, le déjà vu « normal » proviendrait d’un décalage, provoqué par la fatigue, le stress ou l’ivresse, dans le système neuronal chargé de distinguer, dans une scène, le connu du nouveau. Embrouillé, notre cerveau
22 avril 2009 21:19
Embrouillé, notre cerveau prendrait pour un souvenir les messages que les sens lui envoient au présent. Le déjà vu n’est donc qu’une fausse impression, peut-être chargée d’un sens qui reste à découvrir, comme tout ce qui vient de l’inconscient. Faut-il pour autant renoncer à savourer cet étonnant instant ? « Même en sachant qu'il n'y a rien de surnaturel, répond le romancier Philippe Janeada, c'est enthousiasmant : le temps qui passe n'est pas aussi puissant, invincible qu'on le dit, puisqu'il semble que nous parvenions, pour quelques millièmes de secondes, à le prendre de vitesse. On se sent fort, on vibre un instant, on a la tête qui tourne et on revient dans la vie normale. Mais un instant, c'est toujours bon à prendre. » Un peu de magie, à dose homéopathique.
s
23 avril 2009 18:25
Merci, c'est très intéressant, et c'est super bien écrit. C'est extrait de quoi?
En tout cas l'impression du "déjà vu" restera un mystère...
I
24 avril 2009 10:28
Cela me fait toujours bizarre quand en effet j'ai l'impression de revivre une scène.
[b]Tu dis que si les élections Ca changeait vraiment la vie, Y'a un bout d'temps, mon colon, Qu'voter ça s'rait interdit ! Ben si l'école ça rendait Les hommes libres et égaux,L'gouvernement décid'rait Qu'c'est pas bon pour les marmots![/b] Renaud
p
25 avril 2009 19:37
salam

La théorie semble fausse puisque comment expliquer qu'on sache deviner ce qui va arriver dans les secondes qui suivent si on a jamais vécu la scène ?

Si la théorie est vraie cela voudrait dire que c'est le cerveau qui a du retard sur la scène en question et que lorsqu'on reprends ses esprits on a en réalité déjà vécu la scène et qu'on croit qu'on la revit sur le moment ...
s
25 avril 2009 22:15
Citation
princess819 a écrit:
salam

La théorie semble fausse puisque comment expliquer qu'on sache deviner ce qui va arriver dans les secondes qui suivent si on a jamais vécu la scène ?

Si la théorie est vraie cela voudrait dire que c'est le cerveau qui a du retard sur la scène en question et que lorsqu'on reprends ses esprits on a en réalité déjà vécu la scène et qu'on croit qu'on la revit sur le moment ...

Il n'y a pas une mais des théories...

comment est-ce que c'est possible quand parfois comme dit au début, on se trouve dans un pays qu'on a jamais visité on a cette impression du déjà vu ou déjà vécu, alors que ce payes et ces personnes on les voit pour la première fois...

c'est vraiment un phénomène mystérieux et semble le vouloir rester très longtemps encore, mais il faut avouer que c'est assez perturbant pour les personnes ayant vécu ceci.
p
25 avril 2009 22:35
Citation
soleildenuit a écrit:
Citation
princess819 a écrit:
salam

La théorie semble fausse puisque comment expliquer qu'on sache deviner ce qui va arriver dans les secondes qui suivent si on a jamais vécu la scène ?

Si la théorie est vraie cela voudrait dire que c'est le cerveau qui a du retard sur la scène en question et que lorsqu'on reprends ses esprits on a en réalité déjà vécu la scène et qu'on croit qu'on la revit sur le moment ...

Il n'y a pas une mais des théories...

comment est-ce que c'est possible quand parfois comme dit au début, on se trouve dans un pays qu'on a jamais visité on a cette impression du déjà vu ou déjà vécu, alors que ce payes et ces personnes on les voit pour la première fois...

c'est vraiment un phénomène mystérieux et semble le vouloir rester très longtemps encore, mais il faut avouer que c'est assez perturbant pour les personnes ayant vécu ceci.

j'ai déjà ressenti ce sentiment mais un en particulier dont je me souviens très bien c'est d'être allé dans un endroit ou j'ai jamais mis les pieds et j'ai eu le sentiment d'avoir déjà vécu cette scène mais pendant un instant ça m'a fait très bizarre . Sinon les autres fois ce n'était que des impressions , un sentiment familier mais auquel je ne prête pas spécialement attention ...
m
26 avril 2009 03:20
c'est exactement ce qui m'est arrivée avec ma mère et ma soeur, la scène était prévisible j'étais assise et elle debout me parlais comme avant lol
M
26 avril 2009 13:17
Oui moi ça m'arrive trés souvent...D'ailleur j'arrive meme à deviné ski va spassé juste après

En fait c'est super simple ça vient des rêves. Car moi je sais que quand j'ai l'impression de déjà vu, je me rapelle avoir vu cette scène dans mon rêves
[b][center][color=#FF0000]Moi sans lui c'est comme un tajine sans huile[/color][color=#CC00FF] Moi sans toi c'est comme une maison sans toit[/color]:A:[i][color=#FF3399] Dieu nous a donné deux oreilles et une bouche pour écouter plus qu'on ne parle[/color][/i]:A::L:[color=#FF9933] I love Morocco[/color]:o[/center][/b]
e
27 avril 2009 14:25
effctivement mariame lacasaouiya.j'avais déjà vecu ça et plusieurs fois!!même parfoisj e disai dans ma tête qu'il y'a surment une autre vie à part la notre et quand revivre ça!!!???c'est assez étrange et perturbant.
p
27 avril 2009 14:38
Citation
cro-magnon a écrit:
Embrouillé, notre cerveau prendrait pour un souvenir les messages que les sens lui envoient au présent. Le déjà vu n’est donc qu’une fausse impression, peut-être chargée d’un sens qui reste à découvrir, comme tout ce qui vient de l’inconscient. Faut-il pour autant renoncer à savourer cet étonnant instant ? « Même en sachant qu'il n'y a rien de surnaturel, répond le romancier Philippe Janeada, c'est enthousiasmant : le temps qui passe n'est pas aussi puissant, invincible qu'on le dit, puisqu'il semble que nous parvenions, pour quelques millièmes de secondes, à le prendre de vitesse. On se sent fort, on vibre un instant, on a la tête qui tourne et on revient dans la vie normale. Mais un instant, c'est toujours bon à prendre. » Un peu de magie, à dose homéopathique.

salam

ah oui je n'avais jamais pensé à ça... ça peut être une désynchronisation
Allah oua3lam

pour le reste, de mon modeste vécu, je pense que c'est un mélange confus de souvenirs +/- refoulés et d'associations d'idées et de sensations.. et la synthèse précède les réactions on va dire.. peut-etre à une infime durée près .. bon, tout ceci est approximatif et très subjectif comme avis ptdr
ça me le fait en effet à l'etranger ou dans de nouvelles régions..

très bon sujet que tu postes là, j'aimerai en savoir + (mais pas mardi 28 avril, grève oblige lol)
!!*!! le seul chat autorisé sur ce forum
a
28 avril 2009 23:10
L'impression de déjà-vu : une sensation enfin décryptée


Environ soixante-dix pour cent des personnes interrogées témoignent d'avoir éprouvé au moins une fois dans leur vie l'impression de déjà-vu, d'avoir déjà vécu une scène au plus petit détail près. Le plus troublant est que l'on peut ressentir cette impression de déjà-vu dans une ville ou un pays où l'on n'a jamais mis les pieds ou avec de parfaits inconnus... Le terme même de l'impression de « déjà-vu » a été créé en 1876 mais la sensation a été depuis toujours dans les récits des hommes du passé. L'Eglise se méfiait de ce phénomène comme étant l'oeuvre du démon, et il a inspiré de nombreux artistes fascinés par cette ivresse consciente. D'après Freud, il s'agirait de l'expression de désirs refoulés, dans laquelle chacun met en scène une partie de son inconscient. Pour le père de la psychanalyse, l'impression de déjà-vu ne peut que renvoyer au ventre de la mère, puisque c'est le seul endroit dont on vienne tous. Comme le rêve, le déjà-vu renvoie donc à nos désirs secrets, et n'est parfois que le souvenir d'un rêve oublié. Jung a témoigné pour sa part d'une expérience de ce genre durant un voyage au Kenya alors qu'il croisait la route d'un vieil homme, symbole pour lui de l'archétype de la sagesse.

Pourtant, l'impression de déjà-vu paraît si réelle, on jurerait savoir à l'avance ce qui va se passer et se dire. La théorie de la réincarnation s'est approprié cette sensation en expliquant que le déjà-vu s'est effectivement déroulé dans une vie antérieure. Pour les tenants du surnaturel, le phénomène fait partie des impressions étranges et curieuses pour lesquels certaines personnes ont un don. Les écrivains du XIXème siècle en faisaient souvent mention dans leurs ouvrages, tels Châteaubriant ou Shakespeare, de Dickens à Proust en passant par Baudelaire.

La fameuse madeleine de Proust est en l'occurrence le parfait exemple de l'impression de déjà-vu et déjà-senti. Mais les nouvelles études réalisées sur les effets de l'épilepsie sur le cerveau humain ont démontré que cette sensation était en fait le résultat d'un décalage provoqué par l'ivresse, la fatigue ou le stress. L'impression de déjà-vu est l'un des symptômes de l'épilepsie et précède souvent une crise. Le système neuronal chargé de faire le tri entre passé, présent et futur s'embrouille et nous fournit des informations contradictoires. Aristote avait raison, lui qui penchait pour un dérèglement du cerveau, un dérapage en quelque sorte. Il s'agit en fait d'un bref dysfonctionnement dans une zone du cerveau limbique, impliquée dans la mémoire autobiographique. De nos jours, on peut même provoquer l'impression de déjà-vu par stimulation électrique. Une nouvelle étude est en cours en Angleterre pour obtenir le même résultat sous hypnose.

Epoustouflant !!!
k
29 avril 2009 22:14
salut à tous,

il m'est arrivé un truc bizarre ya pas longtemps

j'ai fait un reve dont je me rappelle trés bien,
dans le reve je parlais avec ma ptite soeur des accouchement et plus précisement du moment ou la sage femme fait une incision parce que le bébé à du mal à sortir

je parlait précisément de ça avec ma soeur, (personne n'attend de bébé ds mon entourage et je n'ai pas parlé de ça recemment ni vue de film ou reportage ou autre...)

le lendemain je prend mon plateau pour manger devant la télé, je met la 6 et regarde le film pourri, et la mon père débarque et met la 5 ( le magazine de la santé)
yavait une femme qui expliqué que pendant des semaines elle avait souffert etc.. mais je ne savait pas de quoi elle parlait,

mon père part et à ce moment le journaliste dit nous allons vous montrer en image de quoi il s'agit,

et c'était exactement ce dont je parlait dans mon reve, et ça répondait à toutes les question que je me posais!!

trop bizarre

ça vous ai déja arrivé??
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook