Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
J'ai décidé de devenir ...
26 février 2021 16:56
Salam aleikoum,

J'ai décidé de devenir matérialiste.

Je veux, autant qu'Allah m'en donne la possibilité, vivre dans le confort, et offrir ce même confort à mes enfants.

Attention, je ne parle pas d'acheter pour acheter, collectionner sacs et chaussures, acheter de la marques et des articles de luxes.
Je vise un certain confort avec une consommation raisonnée et plus éthique.
Et ça a un prix. Surtout avec plusieurs enfants.

Petit post sarcastique pour ceux qui critiquent le matérialisme des femmes.
Ce que je souhaite faire comprendre, c'est que viser un bon niveau de vie, ce n'est pas blâmable, c'est au contraire profitable pour toute la famille.

Ca permet d'offrir un bon cadre de vie à la famille, un confort appréciable, la tranquillité d'esprit du côté financier, d'offrir aux enfants la possibilité de découvrir le monde et de s'épanouir par des activités variées et des voyages ou weekend en dehors du quartier, ça permet d'accéder à des produits plus éthiques, ça fait tourner l'économie (notamment locale, qui est généralement plus cher que les articles premier prix importés).
Bref, ça n'a rien de blâmable je le répète.

Je comprends que certains soient frustrés de en pas atteindre un certain niveau de vie. Moi même je n'ai pas atteint le niveau de vie que je décris.
Mais il faut comprendre qu'il est légitime pour une femme de viser un confort de vie équivalent ou supérieur à ce qu'elle a connu plus jeune, pour élever ses enfants dans les meilleurs conditions.

L'Islam ne nous impose pas la restriction, la pauvreté, on est pas meilleur musulman quand on vit très modestement que quand on vit dans l'aisance, et vis versa.
On est même dans de meilleures dispositions pour prendre soin de sa foi quand on est à pas le soucis des difficultés financières et/ou des dettes qui bouffent moralement.
26 février 2021 17:04
Aleykoum salam, ce n'est pas du matérialisme dans ce cas Perplexe
26 février 2021 17:05
Salam,

Je n'ai jamais compris pourquoi chez certains musulmans, le fait d'aspirer à un certain confort de vie est limite indécent voir carrément contraire à la religion...
26 février 2021 17:09
Bonjour, je ne pourrais pas vivre en connaissant des fins de mois difficiles et en me privant de tout.
On ne vie qu'une vie et elle a tellement à nous offrir, je trouve même que c'est égoïste de notre part de ne pas prendre de ce qu'elle a à nous donner.
En plus si on travaille ce n'est pas que pour payer des factures, on peut aussi profiter de notre travaille pour faire des choses qui nous font plaisirs, et peut importe si c'est considéré pour des futilités par certains.
Es ce que ça fait de moi une matérialiste, le fait d'avoir une maison , une voiture, de partir en vacances de me payer une paire de chaussure et ce malgré que j'en ai déjà ?
Es ce que ça fait de moi une matérialiste si j'aime le confort.
Non, bien sûr, qui aime vivre dans une caverne et devoir aller chasser sa pitance ?
26 février 2021 17:09
Je suis totalement d’accord avec toi
26 février 2021 17:09
Pour certains, c'est perçu comme tel.

Il y a même des hommes qui reprochent aux femmes de travailler pour accéder à ce confort.
Citation
Mr.Kai a écrit:
Aleykoum salam, ce n'est pas du matérialisme dans ce cas Perplexe
26 février 2021 17:10
Wa aleykoum salam wa rahmatoullah wa barakatouh

Juste pour parler du dernier paragraphe.
Vivre modestement, ne veut pas dire vivre dans des difficultés financières.
C'est vivre en évitant le superflu et cela est bénéfique.
Moins de bien, moins de passion, moins de futilités.
Moins de futilités et plus dans l'adoration.
Et quand les biens s'accumulent, on les donne, ce qui fait des sadaqa.

C'est comme ça que vivait notre Prophète صلى الله عليه وسلم
Details ici :
[hadeethenc.com]

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم n'a rien laissé en héritage :
[www.islamweb.net]

Ça ne peut pas être bénéfique pour la foi de s'attarder sur la vie d'ici bas.

D'après 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Sois dans cette vie comme un étranger ou un voyageur qui fait une halte et compte ta propre personne parmi les gens des tombes (1) » .
Et il m'a dit: « Ô Ibn 'Omar ! Le matin ne réfléchis pas au soir et le soir ne réfléchis pas au matin.
Et profite de ta santé avant ta maladie et de ta vie avant ta mort car certes tu ne sais pas ô 'Abdallah où tu seras demain (2) ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3341)

(1) C'est à dire fais comme si tu allais mourir rapidement.

(2) La traduction littérale est -tu ne sais pas quel sera ton nom demain- mais le sens voulu est ce qui a été mentionné.

Le voyageur ne s'attarde pas et fait ce qu'il a à faire.

Nous ne sommes pas chez nous sur cette terre et on doit œuvrer pour notre vraie demeure.

Œuvrer sans quand cela soit profitable pour après est une perte de temps.
26 février 2021 17:14
Tant que la vie de famille n'est pas négligé il y a aucun problème
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Pour certains, c'est perçu comme tel.

Il y a même des hommes qui reprochent aux femmes de travailler pour accéder à ce confort.
26 février 2021 17:19
Alykoum Selem

Ça serait difficilement applicable si tu le pousse à prendre une seconde épouse et que ça divise le budget familial par 2 😉...
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Salam aleikoum,

J'ai décidé de devenir matérialiste.

Je veux, autant qu'Allah m'en donne la possibilité, vivre dans le confort, et offrir ce même confort à mes enfants.

Attention, je ne parle pas d'acheter pour acheter, collectionner sacs et chaussures, acheter de la marques et des articles de luxes.
Je vise un certain confort avec une consommation raisonnée et plus éthique.
Et ça a un prix. Surtout avec plusieurs enfants.

Petit post sarcastique pour ceux qui critiquent le matérialisme des femmes.
Ce que je souhaite faire comprendre, c'est que viser un bon niveau de vie, ce n'est pas blâmable, c'est au contraire profitable pour toute la famille.

Ca permet d'offrir un bon cadre de vie à la famille, un confort appréciable, la tranquillité d'esprit du côté financier, d'offrir aux enfants la possibilité de découvrir le monde et de s'épanouir par des activités variées et des voyages ou weekend en dehors du quartier, ça permet d'accéder à des produits plus éthiques, ça fait tourner l'économie (notamment locale, qui est généralement plus cher que les articles premier prix importés).
Bref, ça n'a rien de blâmable je le répète.

Je comprends que certains soient frustrés de en pas atteindre un certain niveau de vie. Moi même je n'ai pas atteint le niveau de vie que je décris.
Mais il faut comprendre qu'il est légitime pour une femme de viser un confort de vie équivalent ou supérieur à ce qu'elle a connu plus jeune, pour élever ses enfants dans les meilleurs conditions.

L'Islam ne nous impose pas la restriction, la pauvreté, on est pas meilleur musulman quand on vit très modestement que quand on vit dans l'aisance, et vis versa.
On est même dans de meilleures dispositions pour prendre soin de sa foi quand on est à pas le soucis des difficultés financières et/ou des dettes qui bouffent moralement.
Pas célibataire.
D
26 février 2021 17:33
C’est une obligation je dirai même normalement pour un musulman la réussite, toutes les réussites,matérielles et financières y compris

Le prophète sws a dit: « Certes, Allah aime que l'on fasse correctement son travail »

« Celui qui est en sécurité auprès des siens, en bonne santé et qui a son pain quotidien, a certes réuni les plus grands bienfaits de ce bas monde »

Donc le travail et la richesse font parti des plus grand bienfait qu’Allah a mis sur terre (avec la santé, et les liens de parenté)

Même le coran encourage l’endurance, la patience et aller chercher sa subsistance ( tant que ça n’entre pas dans le cœur pour prendre plus d’importance que l’adoration)

Nabi soulayman (a.s) est un sinon l’homme le plus riche de son époque il possédait le prestige, la royauté, et la richesse etc et pourtant Allah parle de lui comme étant un croyant vertueux
Celui qui veut vivre humblement et celui qui veut la richesse on tout les 2 raisons tant que c’est pour Allah qu’il le font

Croyant= pauvre c’est une mentalité de moine bénédictin, pas de musulman
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Salam aleikoum,

J'ai décidé de devenir matérialiste.

Je veux, autant qu'Allah m'en donne la possibilité, vivre dans le confort, et offrir ce même confort à mes enfants.

Attention, je ne parle pas d'acheter pour acheter, collectionner sacs et chaussures, acheter de la marques et des articles de luxes.
Je vise un certain confort avec une consommation raisonnée et plus éthique.
Et ça a un prix. Surtout avec plusieurs enfants.

Petit post sarcastique pour ceux qui critiquent le matérialisme des femmes.
Ce que je souhaite faire comprendre, c'est que viser un bon niveau de vie, ce n'est pas blâmable, c'est au contraire profitable pour toute la famille.

Ca permet d'offrir un bon cadre de vie à la famille, un confort appréciable, la tranquillité d'esprit du côté financier, d'offrir aux enfants la possibilité de découvrir le monde et de s'épanouir par des activités variées et des voyages ou weekend en dehors du quartier, ça permet d'accéder à des produits plus éthiques, ça fait tourner l'économie (notamment locale, qui est généralement plus cher que les articles premier prix importés).
Bref, ça n'a rien de blâmable je le répète.

Je comprends que certains soient frustrés de en pas atteindre un certain niveau de vie. Moi même je n'ai pas atteint le niveau de vie que je décris.
Mais il faut comprendre qu'il est légitime pour une femme de viser un confort de vie équivalent ou supérieur à ce qu'elle a connu plus jeune, pour élever ses enfants dans les meilleurs conditions.

L'Islam ne nous impose pas la restriction, la pauvreté, on est pas meilleur musulman quand on vit très modestement que quand on vit dans l'aisance, et vis versa.
On est même dans de meilleures dispositions pour prendre soin de sa foi quand on est à pas le soucis des difficultés financières et/ou des dettes qui bouffent moralement.
26 février 2021 17:36
Waleykoum salam

Tu as raison il faut viser haut thumbs up

Qu'Allah te donne encore plus que tu ne souhaites.

Au passage ce n'est pas du tout du matérialisme, en tout cas pas pour moi.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Salam aleikoum,

J'ai décidé de devenir matérialiste.

Je veux, autant qu'Allah m'en donne la possibilité, vivre dans le confort, et offrir ce même confort à mes enfants.

Attention, je ne parle pas d'acheter pour acheter, collectionner sacs et chaussures, acheter de la marques et des articles de luxes.
Je vise un certain confort avec une consommation raisonnée et plus éthique.
Et ça a un prix. Surtout avec plusieurs enfants.

Petit post sarcastique pour ceux qui critiquent le matérialisme des femmes.
Ce que je souhaite faire comprendre, c'est que viser un bon niveau de vie, ce n'est pas blâmable, c'est au contraire profitable pour toute la famille.

Ca permet d'offrir un bon cadre de vie à la famille, un confort appréciable, la tranquillité d'esprit du côté financier, d'offrir aux enfants la possibilité de découvrir le monde et de s'épanouir par des activités variées et des voyages ou weekend en dehors du quartier, ça permet d'accéder à des produits plus éthiques, ça fait tourner l'économie (notamment locale, qui est généralement plus cher que les articles premier prix importés).
Bref, ça n'a rien de blâmable je le répète.

Je comprends que certains soient frustrés de en pas atteindre un certain niveau de vie. Moi même je n'ai pas atteint le niveau de vie que je décris.
Mais il faut comprendre qu'il est légitime pour une femme de viser un confort de vie équivalent ou supérieur à ce qu'elle a connu plus jeune, pour élever ses enfants dans les meilleurs conditions.

L'Islam ne nous impose pas la restriction, la pauvreté, on est pas meilleur musulman quand on vit très modestement que quand on vit dans l'aisance, et vis versa.
On est même dans de meilleures dispositions pour prendre soin de sa foi quand on est à pas le soucis des difficultés financières et/ou des dettes qui bouffent moralement.
26 février 2021 17:44
Je suis pour la sobriété et la consommation raisonnée.

Mais notre perception de ce qui est de l'excès est influencée par notre niveau de vie dans l'enfance, nos moyens financiers, etc.

Pour certains habiter une maison avec jardin, proche des commodités, avec tout le nécessaire et le confort moderne, c'est excessif car ça nécessite un certain budget à y allouer.
Pareil pour le niveau de vie qu'on veut offrir à nos enfants. Il y a différents standings on va dire, qui ne nécessitent pas le même budget.
Pour moi avec plus d'argent on a pas forcément plus de matériel futile, mais plus de qualité, plus de possibilité, plus de loisirs (sportifs, artistiques, culturels, etc) et d'épanouissement, une meilleure alimentation, l'accès à des soins paramédicaux onéreux, etc.

Vivre confortablement n'empêche en rien d'oeuvrer dans la foi.
Citation
PellYm785 a écrit:
Wa aleykoum salam wa rahmatoullah wa barakatouh

Juste pour parler du dernier paragraphe.
Vivre modestement, ne veut pas dire vivre dans des difficultés financières.
C'est vivre en évitant le superflu et cela est bénéfique.
Moins de bien, moins de passion, moins de futilités.
Moins de futilités et plus dans l'adoration.
Et quand les biens s'accumulent, on les donne, ce qui fait des sadaqa.

C'est comme ça que vivait notre Prophète صلى الله عليه وسلم
Details ici :
[hadeethenc.com]

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم n'a rien laissé en héritage :
[www.islamweb.net]

Ça ne peut pas être bénéfique pour la foi de s'attarder sur la vie d'ici bas.

D'après 'Abdallah Ibn 'Omar (qu'Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Sois dans cette vie comme un étranger ou un voyageur qui fait une halte et compte ta propre personne parmi les gens des tombes (1) » .
Et il m'a dit: « Ô Ibn 'Omar ! Le matin ne réfléchis pas au soir et le soir ne réfléchis pas au matin.
Et profite de ta santé avant ta maladie et de ta vie avant ta mort car certes tu ne sais pas ô 'Abdallah où tu seras demain (2) ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3341)

(1) C'est à dire fais comme si tu allais mourir rapidement.

(2) La traduction littérale est -tu ne sais pas quel sera ton nom demain- mais le sens voulu est ce qui a été mentionné.

Le voyageur ne s'attarde pas et fait ce qu'il a à faire.

Nous ne sommes pas chez nous sur cette terre et on doit œuvrer pour notre vraie demeure.

Œuvrer sans quand cela soit profitable pour après est une perte de temps.
26 février 2021 18:04
Salam Alaykum,

"Mais il faut comprendre qu'il est légitime pour une femme de viser un confort de vie équivalent ou supérieur à ce qu'elle a connu plus jeune, pour élever ses enfants dans les meilleurs conditions."

Il faut le faire comprendre à ton mari, pas à nous... ne le prend pas mal, c'est un conseil bienveillant et sans jugement suite à la lecture d'un de tes posts.

Tu viens sur ce forum te plaindre de tes problèmes conjugaux, de la gestion de ton foyer, sans en parler visiblement au principal concerner, ton mari.

Je n'ai pas tout suivie sur ton post en question, mais ce n'est pas comme ça que tu trouveras une solution et que tu te libéras de ces frustrations.

Tu pourrais par exemple lui faire lire ces posts si tu ne sais pas comment aborder le sujet...

Je comprends ceci dit le besoin de vider son sac.

Kheir'In'chaa'Allah.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Salam aleikoum,

J'ai décidé de devenir matérialiste.

Je veux, autant qu'Allah m'en donne la possibilité, vivre dans le confort, et offrir ce même confort à mes enfants.

Attention, je ne parle pas d'acheter pour acheter, collectionner sacs et chaussures, acheter de la marques et des articles de luxes.
Je vise un certain confort avec une consommation raisonnée et plus éthique.
Et ça a un prix. Surtout avec plusieurs enfants.

Petit post sarcastique pour ceux qui critiquent le matérialisme des femmes.
Ce que je souhaite faire comprendre, c'est que viser un bon niveau de vie, ce n'est pas blâmable, c'est au contraire profitable pour toute la famille.

Ca permet d'offrir un bon cadre de vie à la famille, un confort appréciable, la tranquillité d'esprit du côté financier, d'offrir aux enfants la possibilité de découvrir le monde et de s'épanouir par des activités variées et des voyages ou weekend en dehors du quartier, ça permet d'accéder à des produits plus éthiques, ça fait tourner l'économie (notamment locale, qui est généralement plus cher que les articles premier prix importés).
Bref, ça n'a rien de blâmable je le répète.

Je comprends que certains soient frustrés de en pas atteindre un certain niveau de vie. Moi même je n'ai pas atteint le niveau de vie que je décris.
Mais il faut comprendre qu'il est légitime pour une femme de viser un confort de vie équivalent ou supérieur à ce qu'elle a connu plus jeune, pour élever ses enfants dans les meilleurs conditions.

L'Islam ne nous impose pas la restriction, la pauvreté, on est pas meilleur musulman quand on vit très modestement que quand on vit dans l'aisance, et vis versa.
On est même dans de meilleures dispositions pour prendre soin de sa foi quand on est à pas le soucis des difficultés financières et/ou des dettes qui bouffent moralement.
“Sooner or later, we all end up believing”
26 février 2021 18:13
Il faudrait ce qui est nécessaire, alors.

Il faut faire attention aussi avec qui relève des loisirs et de l'épanouissement, ce qui peut être synonyme de passion et nous écarter de l'adoration.

Plus de possibilités... La liberté peut aussi être synonyme d'excès

Après c'est vrai qu'on doit pas chercher à vivre dans la difficulté mais la notion de confort est aussi subjectif.

L'Homme peut aussi apprendre à se satisfaire de peu.

L'aisance est aussi une épreuve car ce bas monde peut détourner la vue de l'au-delà et endormir le cœur.

Celui qui vit dans le confort doit faire l'effort de se rappeler qu'il doit préparer son Jour du Jugement.

Il faudrait aussi voir quelle est le minimum demandé au musulman car pas mal l'ignore.

Comme le fait de ne pas mentir (même pour rire) ou d'apprendre son dine, qui sont tout 2 une obligation importante mais que beaucoup délaissent et se complaisent dans la mondanité.
Et il y a d'autres exemples.

Je ne dis pas que cela est haram de vivre dans un certain confort mais ça ne fait pas progresser sa foi, ça peut même faire perdre du temps, cette chose si précieuse et limité...

[10. Jonas (Yûnus), Verset 45]

Le jour où Allah les rassemblera tous, ils auront l’impression de n’être restés sur Terre qu’une heure de la journée ; et ils se reconnaîtront entre eux. C’est alors que ceux qui n’avaient pas eu foi en leur rencontre avec le Seigneur auront tout perdu, car ils ne se seront pas bien dirigés.

D'après Ibn Abbas (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit à un homme alors qu'il l'exhortait : « Profite (*) de cinq choses avant cinq choses : de ta jeunesse avant ta vieillesse, de ta santé avant ta maladie, de ta richesse avant ta pauvreté, de ton temps libre avant ton occupation et de ta vie avant ta mort ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3355)

(*) Le sens est de profiter des cinq choses mentionnées dans le hadith pour se rapprocher d'Allah et faire le maximum d'actes d'obéissance avant que le serviteur ne soit privé de ces choses et ainsi ne soit plus capable de faire les bonnes actions qu'il pouvait faire auparavant.


Aujourd'hui, on perd vraiment beaucoup trop de temps.
Normalement notre but, ce n'est pas de profiter de cette vie.
Normalement, on s'occupe de l'adoration ensuite on utilise le temps qui reste pour la vie d'ici bas.
Mais on a pris l'habitude de faire l'inverse.

Ah oui en plus ce confort, il va falloir le gérer, encore du temps en moins.

Moins on est plongé dans ce bas monde, mieux c'est.
Telle un voyageur, un étranger, on prend le nécessaire et on ne cherche pas à s'établir.

Je te dis tout ça mais c'est dur pour moi aussi de se détacher de ce bas monde.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Je suis pour la sobriété et la consommation raisonnée.

Mais notre perception de ce qui est de l'excès est influencée par notre niveau de vie dans l'enfance, nos moyens financiers, etc.

Pour certains habiter une maison avec jardin, proche des commodités, avec tout le nécessaire et le confort moderne, c'est excessif car ça nécessite un certain budget à y allouer.
Pareil pour le niveau de vie qu'on veut offrir à nos enfants. Il y a différents standings on va dire, qui ne nécessitent pas le même budget.
Pour moi avec plus d'argent on a pas forcément plus de matériel futile, mais plus de qualité, plus de possibilité, plus de loisirs (sportifs, artistiques, culturels, etc) et d'épanouissement, une meilleure alimentation, l'accès à des soins paramédicaux onéreux, etc.

Vivre confortablement n'empêche en rien d'oeuvrer dans la foi.
26 février 2021 18:16
Il n'y a pas de rapport entre mon post et mon mari, je ne me plaint pas de mon niveau de vie, el hamdoulillah.

Je pensais plutôt aux personnes qui jugent futile/excessif d'acheter de la vaisselle par exemple.
Citation
PurpleAest a écrit:
Salam Alaykum,

"Mais il faut comprendre qu'il est légitime pour une femme de viser un confort de vie équivalent ou supérieur à ce qu'elle a connu plus jeune, pour élever ses enfants dans les meilleurs conditions."

Il faut le faire comprendre à ton mari, pas à nous... ne le prend pas mal, c'est un conseil bienveillant et sans jugement suite à la lecture d'un de tes posts.

Tu viens sur ce forum te plaindre de tes problèmes conjugaux, de la gestion de ton foyer, sans en parler visiblement au principal concerner, ton mari.

Je n'ai pas tout suivie sur ton post en question, mais ce n'est pas comme ça que tu trouveras une solution et que tu te libéras de ces frustrations.

Tu pourrais par exemple lui faire lire ces posts si tu ne sais pas comment aborder le sujet...

Je comprends ceci dit le besoin de vider son sac.

Kheir'In'chaa'Allah.
26 février 2021 18:22
Je ne suis qu'à moitié d'accord avec toi.

D'accord sur le fait qu'il ne faut pas négliger sa foi ni accorder trop d'importance au matériel.

Pas d'accord que le confort éloigne da la foi.
Citation
PellYm785 a écrit:
Il faudrait ce qui est nécessaire, alors.

Il faut faire attention aussi avec qui relève des loisirs et de l'épanouissement, ce qui peut être synonyme de passion et nous écarter de l'adoration.

Plus de possibilités... La liberté peut aussi être synonyme d'excès

Après c'est vrai qu'on doit pas chercher à vivre dans la difficulté mais la notion de confort est aussi subjectif.

L'Homme peut aussi apprendre à se satisfaire de peu.

L'aisance est aussi une épreuve car ce bas monde peut détourner la vue de l'au-delà et endormir le cœur.

Celui qui vit dans le confort doit faire l'effort de se rappeler qu'il doit préparer son Jour du Jugement.

Il faudrait aussi voir quelle est le minimum demandé au musulman car pas mal l'ignore.

Comme le fait de ne pas mentir (même pour rire) ou d'apprendre son dine, qui sont tout 2 une obligation importante mais que beaucoup délaissent et se complaisent dans la mondanité.
Et il y a d'autres exemples.

Je ne dis pas que cela est haram de vivre dans un certain confort mais ça ne fait pas progresser sa foi, ça peut même faire perdre du temps, cette chose si précieuse et limité...

[10. Jonas (Yûnus), Verset 45]

Le jour où Allah les rassemblera tous, ils auront l’impression de n’être restés sur Terre qu’une heure de la journée ; et ils se reconnaîtront entre eux. C’est alors que ceux qui n’avaient pas eu foi en leur rencontre avec le Seigneur auront tout perdu, car ils ne se seront pas bien dirigés.

D'après Ibn Abbas (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit à un homme alors qu'il l'exhortait : « Profite (*) de cinq choses avant cinq choses : de ta jeunesse avant ta vieillesse, de ta santé avant ta maladie, de ta richesse avant ta pauvreté, de ton temps libre avant ton occupation et de ta vie avant ta mort ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3355)

(*) Le sens est de profiter des cinq choses mentionnées dans le hadith pour se rapprocher d'Allah et faire le maximum d'actes d'obéissance avant que le serviteur ne soit privé de ces choses et ainsi ne soit plus capable de faire les bonnes actions qu'il pouvait faire auparavant.


Aujourd'hui, on perd vraiment beaucoup trop de temps.
Normalement notre but, ce n'est pas de profiter de cette vie.
Normalement, on s'occupe de l'adoration ensuite on utilise le temps qui reste pour la vie d'ici bas.
Mais on a pris l'habitude de faire l'inverse.

Ah oui en plus ce confort, il va falloir le gérer, encore du temps en moins.

Moins on est plongé dans ce bas monde, mieux c'est.
Telle un voyageur, un étranger, on prend le nécessaire et on ne cherche pas à s'établir.

Je te dis tout ça mais c'est dur pour moi aussi de se détacher de ce bas monde.
m
26 février 2021 18:30
Salam

Avant tout la sunna du prophète 3alayhi salât w salam de vérifier que ses voisins ne manquaient pas d’avoir manger à leur faim avant de dormir

Après tu as aussi l’enseignement de az zuhd l’ascétisme de imam Ahmad

Ce que tu décris n’est pas du matérialisme mais une vie tout à fait normal . Tu as droit de vouloir un bon sidari au confort et une clim l’été pour pas souffrir de canicule par exemple

Juste pensé à la sunna du prophète sur les voisins et ne pas tomber dans les gens de la sourate at takathur ( course à l richesse ) et c’est bon inchallah

Et qu’Allah t’accorde une descendance pieuse c’est ça le plus important
26 février 2021 18:30
Le rapport :

"Je précise que je ne m'exprime pas, donc il ne sais ni ce que je pense, ni ce que je ressent.

Pour l'argent, se rajoute la différence de niveau de vie qu'on considère acceptable/normal.

Moi j'ai grandi dans un certain confort matériel, mon mari non.

Donc tant qu'on mange, qu'on a un toit, de quoi s'habiller, il considère qu'on est bien.

J'ai donc baissé mes standards, mais ça me frustre. "


[www.yabiladi.com]


Désoler de t'avoir vexé, deux fois apparemment, ce n'était pas mon but.

Je rappelle que c'était bienveillant et sans jugement.

Tout comme le rappel sur le fait d'acheter de la nouvelle vaisselle pour la table de ramadan made in china (action) ou made in Ouïghours (Ikea) l'était aussi (bienveillant et sans jugement)

Ce qui n'est pas consommer "éthique" au passage...

Je ne vais pas me justifier sur mes attentions mais je tiens à le préciser.

"Abercrombie&Fitch, Adidas, C&A, Calvin Klein, Cerruti, Gap, H&M, Fila, Ikea, Lacoste, Muji, Nike, Patagonia, Puma, The North Face, Polo Ralph Lauren, Tommy Hilfiger, Uniqlo, Victoria's Secret, Woolsworth et d'autres encore... Ces marques et distributeurs ont tous, à un moment de leur chaîne de production, eu recours au travail forcé des Ouïghours et autres minorités ethniques du Xinjiang."
[www.liberation.fr]
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Il n'y a pas de rapport entre mon post et mon mari, je ne me plaint pas de mon niveau de vie, el hamdoulillah.

Je pensais plutôt aux personnes qui jugent futile/excessif d'acheter de la vaisselle par exemple.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 26/02/21 18:38 par PurpleAest.
“Sooner or later, we all end up believing”
26 février 2021 18:32
Ça peut mais ce n'est pas obligé.

Bon je viens de penser à un truc plus parlant.
Ce confort c'est toi qui veut le donner à tes enfants.
Sauf qu'il y a un problème hormis l'insouciance, c'est quand ce confort part.
Déjà il n'est pas dit qu'Allah te laissera le maintenu et la chute peut être compliqué à supporter.
Ensuite tes enfants ne vont pas rester avec toi tout le temps (Je ne te le souhaite pas ^^')
Hors là il n'est pas dit qu'ils réussissent à retrouver ce confort et ce sera sûrement une épreuve pour eux.

Et il y a 2 cas de figure soit on se contente de ce qu'on a et on dit Al hamdou lilah
Soit on cherche à acquérir plus mais chercher les biens de ce bas monde, ça ne rapproche pas d'Allah, ça peut même nous éloigner de Lui car le temps passé pour autre chose est du temps perdu pour l'adoration.

La foi est un arbre, les actes en sont les fruits.
Moins d'adoration, c'est moins de foi.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Je ne suis qu'à moitié d'accord avec toi.

D'accord sur le fait qu'il ne faut pas négliger sa foi ni accorder trop d'importance au matériel.

Pas d'accord que le confort éloigne da la foi.
26 février 2021 18:43
C'est à mon sens déplacé de ramener chaque sujet à la vie personnelle des posteurs.

A trop vouloir lire entre les lignes on risque d'extrapoler.
Citation
PurpleAest a écrit:
Le rapport :


"Je précise que je ne m'exprime pas, donc il ne sais ni ce que je pense, ni ce que je ressent.

Pour l'argent, se rajoute la différence de niveau de vie qu'on considère acceptable/normal.

Moi j'ai grandi dans un certain confort matériel, mon mari non."


[www.yabiladi.com]


Désoler de t'avoir vexé, deux fois apparemment, ce n'était pas mon but.

Je rappelle que c'était bienveillant et sans jugement.

Tout comme le rappel sur le fait d'acheter de la nouvelle vaisselle pour la table de ramadan made in china (action) ou made in Ouïghours (Ikea) l'était aussi (bienveillant et sans jugement)

Je ne vais pas me justifier sur mes attentions mais je tiens à le préciser.

Abercrombie&Fitch, Adidas, C&A, Calvin Klein, Cerruti, Gap, H&M, Fila, Ikea, Lacoste, Muji, Nike, Patagonia, Puma, The North Face, Polo Ralph Lauren, Tommy Hilfiger, Uniqlo, Victoria's Secret, Woolsworth et d'autres encore... Ces marques et distributeurs ont tous, à un moment de leur chaîne de production, eu recours au travail forcé des Ouïghours et autres minorités ethniques du Xinjiang. Jeudi, plus de 180 syndicats et organisations de 36 pays ont lancé un appel au secteur pour mettre un frein à ces pratiques. Pour Nayla Ajaltouni, de l'ONG Ethique sur l'étiquette, les entreprises ne devraient plus pouvoir dire «on ne savait pas».

[www.liberation.fr]
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook