Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
J'imagine toujours le pire.
R
27 octobre 2021 13:30
Salam

J'ai ce souci de toujours m'attendre au pire je m'imagine 1000 différents scénarii de comment un évènement pourrait mal tourner.

Et la pensée que cet évènement puisse bien se passer je la rejette directement ou alors je dois vraiment fournir un gros effort pour la garder.

J'ai essayé plein de choses mais j'arrive pas a m'en débarrasser.

Une psy m'a dit qu'à cause de mon passé je suis plus à l'aise avec le malheur et les mauvaises choses car je sais les gérer alors que je ne saurai pas comment gérer un évènement heureux donc je le rejette systématiquement ou je ne sais pas comment m'y préparer.

Ça devient très lourd, fatigant et épuisant je suis angoissée en permanence ma tête est remplie en permanence et je réfléchis toujours trop et sans cesse.

J'aimerais sortir de ce cercle vicieux.
Si vous êtes ou avez été dans le cas comment gérez vous ça?

BarakaLAHou fikoum.
Cacahuète.
27 octobre 2021 13:45
Tu ne peux pas deviner ce qu'il va se passer, c'est quasi impossible, il faut se laisser vivre
27 octobre 2021 13:45
Apreciable @rana, mi da mucha pena de leer ton comentario, llegar a un punto de acostumbrarse al sufrimiento, debes de haber pasado en tu infancia algo que te ha marcado duramente.
Es injusto que una buena persona como tu se encuentra en esta situación 😢



Citation
RanaLaGrenouille a écrit:
Salam

J'ai ce souci de toujours m'attendre au pire je m'imagine 1000 différents scénarii de comment un évènement pourrait mal tourner.

Et la pensée que cet évènement puisse bien se passer je la rejette directement ou alors je dois vraiment fournir un gros effort pour la garder.

J'ai essayé plein de choses mais j'arrive pas a m'en débarrasser.

Une psy m'a dit qu'à cause de mon passé je suis plus à l'aise avec le malheur et les mauvaises choses car je sais les gérer alors que je ne saurai pas comment gérer un évènement heureux donc je le rejette systématiquement ou je ne sais pas comment m'y préparer.

Ça devient très lourd, fatigant et épuisant je suis angoissée en permanence ma tête est remplie en permanence et je réfléchis toujours trop et sans cesse.

J'aimerais sortir de ce cercle vicieux.
Si vous êtes ou avez été dans le cas comment gérez vous ça?

BarakaLAHou fikoum.
27 octobre 2021 13:51
hablar francés mi Juste ptdr
R
27 octobre 2021 13:57
Justement c'est pour trouver des pistes que je fais ce post...
Citation
aleema a écrit:
Tu ne peux pas deviner ce qu'il va se passer, c'est quasi impossible, il faut se laisser vivre
Cacahuète.
R
27 octobre 2021 13:59
Asi va la vida, la verdad no tengo de que quejarme al hamdouliLAH
Citation
JusteCjuste a écrit:
Apreciable @rana, mi da mucha pena de leer ton comentario, llegar a un punto de acostumbrarse al sufrimiento, debes de haber pasado en tu infancia algo que te ha marcado duramente.
Es injusto que una buena persona como tu se encuentra en esta situación 😢
Cacahuète.
27 octobre 2021 14:00
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Le pire peut se produire mais en général, c'est le plus probable qui arrive.

Pour faire bonne mesure, les proportions doivent être respectées. Une petite probabilité doit entraîner qu'une petite attention ou une petite préparation. Une grande probabilité doit entraîner une grande attention ou une grande préparation.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
27 octobre 2021 14:05
Hola cariño, para ti no hay problema, puesto que hablas varois idioma par comprender todo « Azzin inou » 😊👍
Citation
Temporelle* a écrit:
hablar francés mi Juste ptdr
27 octobre 2021 14:05
Salam je suis comme toi ; [www.yabiladi.com]
C
27 octobre 2021 14:12
Salam

C est un trouble anxieux

Il faut faire une TCC c est ce qui marche le mieux
27 octobre 2021 14:19
j'ai pas de retour d'expérience à te donner et je vais pas de formuler des phrases bateaux qui ne servent à rien.

tu vois une psy et c'est déjà bien. ta psy t'a donné des exercices ? si oui lesquels

car pour changer il faut faire un travail au quotidien
colour like.no.other
C
27 octobre 2021 14:20
Salam

Moi aussi je suis comme cela et c est tellement fatiguant.
Du coup, je fais subir.à mon corps ces scenarii.

Je lis des livres sur la sophrologie et cela m'a beaucoup aidé à comprendre le fonctionnement de l 'esprit et son impact sur le corps.

Après je pense que c'est la volonté de contrôler notre existence qui explique ces visions. Comme ça, on ne sera pas étonné et pourra se convaincre que c était prévisible
Mais le problème, c est que l'on profite pas de l'instant présent .
Ce qui doit arriver , arrivera et on ne peut rien y faire.
27 octobre 2021 14:45
Wa 3alaykoum salam wa rahmatuh Allah

Fais confiance au destin.

Ce que je fais sinon c'est partir de zéro et me dire que de toute manière je ne serais qu'agréablement surpris par le futur.

Liste aussi tes qualités et va de l'avant. Et ne désespère pas de la Miséricorde d'Allah ta3ala.
27 octobre 2021 14:58
Salam

Je suis pareille. Pour moi, ta psy se trompe. Des mauvaises choses connues par le passé, tout le monde en a vécu. Mais toi (ou moi), on n'arrive pas à positiver derrière. On bloque sur ces mauvaises choses et ça tourne en boucle et du coup, on a du mal à lâcher prise derrière ...

On est des pessimistes. C'est notre nature.

Personnellement, je crois même que c'est un problème d'ego. Car lors de ces mauvaises choses, on s'est sentie blessée et on n'a pas digéré cette blessure, elle est restée là enfouie quelque part et ça tourne en boucle en nous parce que notre ego n'a pas accepté d'avoir été mis à terre.

C'est de l'orgueil mal placé parce qu'on ne méritait pas ça, mais on l'a vécu quand même et ce n'est pas juste et les gens ne sont que des mauvais et ... bref, une espèce de façon de rejeter un peu la faute sur les autres alors qu'à la base, c'est nous-même qui n'arrivons pas à tourner la page.

Intérieurement ça fait encore mal. En tout cas, personnellement, mes blessures ne se sont pas refermées. Elles saignent toujours. J'ai des rancoeurs, des envies de vengeance, un sentiment d'injustice au fond de moi et c'est vrai que ça ronge et ça influe sur notre façon de vivre les événements présents.

On ne devrait plus ressentir tout cela. On devrait pouvoir tourner la page. Mais la plupart du temps, l'être humain n'y arrive pas. Et en y arrivant pas, ça génère soit des angoisses, des peurs de faire ou d'agir, ou au contraire une rage de vaincre, de montrer que ce qui s'est passé autrefois était une injustice, une violence et réussir quoi qu'il en coûte pour se montrer que c'est ceux du passé qui se trompaient ...

En réalité, on ne devrait pas ressentir tout cela. On devrait pouvoir mettre un mouchoir sur ces mauvaises expériences, se dire que c'est fini, c'est du passé, c'est pas important, pardonner même en se disant qu'à l'époque les mauvais ne savaient pas ce qu'ils faisaient. Mais bon, entre la théorie et la pratique ...

On s'empoisonne tout seul en réalité. Avec des souvenirs, des idées qu'on se fait du passé. Des trucs qui n'existent plus et qui ne devraient plus exister dans notre tête non plus.

Imagine ne plus avoir de souvenirs du passé. Qu'est-ce qui te motiverait là maintenant ? La curiosité, la soif d'apprendre, l'envie de découvrir de nouvelles choses, d'en expérimenter d'autres. Comme un enfant qui se lance sans se soucier des conséquences car il ne connaît pas encore ces conséquences là.

Bon, personnellement, j'ai pas réussi à faire table rase du passé. J'arrive seulement sur le chemin du pardon. Et encore ... c'est pas si évident que ça de pardonner. Mais j'en suis à un point dans ma vie où j'arrive à comprendre qu'il n'y a pas de gens bons ou mauvais, il y a des gens qui ont le mal et le bien en eux et parfois, c'est l'un ou l'autre qui s'exprime et ça tombe parfois sur nous. Ces gens là qui nous ont fait du mal n'ont pas été que mauvais dans la vie. Ils ont aussi leur bon côté. Et nous non plus on n'est pas parfait. J'ai des choses à me reprocher aussi vis à vis d'autrui. Donc moi aussi, à ma façon, j'ai forcément fait du mal à autrui à un moment ou à un autre ... Bref, je suis dans l'acceptation des choses.

En vrai y'a pas à se tenir rigueur de tout ça. ça s'est passé comme ça, c'était traumatisant, mais c'est fini. ça ne doit pas nous empêcher de vivre la vie qu'on veut mener.

Devenir pleinement soi. Et être heureux de ce qu'on est. Accepter, pardonner et vivre pleinement heureuse.

Je suis sur le chemin du pardon. C'est en cours.

Je pense que c'est une question d'âge aussi. En vieillissant, on arrive à relativiser et à mettre les choses du passé réellement au passé. Quand on est plus jeune, c'est pas si évident. La vie nous apprend à devenir meilleur.

Le plus dingue, c'est de se dire que quand je serai arrivée à vivre pleinement heureuse, ce sera sans doute le moment de tirer ma révérence ... Toute une vie de souffrance pour arriver à cette délivrance finale. On aimerait être délivrée plus tôt, en profiter un peu, mais bon ... c'est pas trop comme ça que ça fonctionne ...

Si tu as l'occasion d'entendre des vieux parler de leur vie, tu te seras peut-être rendue compte que la plupart arrive à être heureux alors qu'ils ont connu de ces horreurs d'événements dans leur vie aussi. On finit par y arriver.

Et le bonheur est là, devant nous, mais on se laisse empoisonner l'esprit par des bêtises auxquelles on ne devrait plus prêter attention.

Y'a pas de remède miracle à ça. C'est à force de cogiter qu'on finit par lâcher prise un jour et réussir à se dire "oohh, et puis zut ! J'arrête de souffrir pour des conneries". Parfois il suffit d'entendre une personne de notre entourage nous dire "t'es encore avec cette histoire là en tête ? Oh bon sang, c'est du passé, laisse tomber !" Et c'est vrai qu'il faut laisser tomber.

Médite sur tout ça. Un jour tu comprendras que ton psy ne sert à rien. Le bonheur est déjà en toi. Mais que tu te complais à l'occulter avec des trucs inutiles.
27 octobre 2021 15:24
Azzin inou , je s
Citation
JusteCjuste a écrit:
Hola cariño, para ti no hay problema, puesto que hablas varois idioma par comprender todo « Azzin inou » 😊👍
S
27 octobre 2021 18:09
Slm alaykoum

Allahi chafik



Modifié 2 fois. Dernière modification le 27/10/21 18:30 par Didit.
Je ne peux effacer les sujets ouverts et messages postés malgres mes nombreuses demandes au webmaster, admin et modo. Ne tenez pas compte de ceux là. Je regrette mes paroles sincèrement.
a
27 octobre 2021 21:46
Wa Aleykoum Salam,
Je suis comme toi Soubhan’Allah
Allah y chafih jami3 lmuslimin
Wa qeta3 bo rayas a outchma In love
Citation
RanaLaGrenouille a écrit:
Salam

J'ai ce souci de toujours m'attendre au pire je m'imagine 1000 différents scénarii de comment un évènement pourrait mal tourner.

Et la pensée que cet évènement puisse bien se passer je la rejette directement ou alors je dois vraiment fournir un gros effort pour la garder.

J'ai essayé plein de choses mais j'arrive pas a m'en débarrasser.

Une psy m'a dit qu'à cause de mon passé je suis plus à l'aise avec le malheur et les mauvaises choses car je sais les gérer alors que je ne saurai pas comment gérer un évènement heureux donc je le rejette systématiquement ou je ne sais pas comment m'y préparer.

Ça devient très lourd, fatigant et épuisant je suis angoissée en permanence ma tête est remplie en permanence et je réfléchis toujours trop et sans cesse.

J'aimerais sortir de ce cercle vicieux.
Si vous êtes ou avez été dans le cas comment gérez vous ça?

BarakaLAHou fikoum.
S
28 octobre 2021 00:53
Je confirme !
Citation
Chatkaramel a écrit:
Salam

C est un trouble anxieux

Il faut faire une TCC c est ce qui marche le mieux
28 octobre 2021 08:43
Walikom el selem

Ça a l’air d’être un système de protection.
Peut-être que la non chalance serait moins fatiguante ..
1-2-3 Soleil. SubhanAllah wa bihamdihi.
28 octobre 2021 11:13
Ton analyse me semble très juste, et franchement beaucoup de personnes peuvent s’y projeter.

Après, je ne suis pas d’accord pour ton opinion sur les psy; tu as d’ailleurs sans le savoir fait un peu la psy dans cette analyse Eye rolling smiley

Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Je suis pareille. Pour moi, ta psy se trompe. Des mauvaises choses connues par le passé, tout le monde en a vécu. Mais toi (ou moi), on n'arrive pas à positiver derrière. On bloque sur ces mauvaises choses et ça tourne en boucle et du coup, on a du mal à lâcher prise derrière ...

On est des pessimistes. C'est notre nature.

Personnellement, je crois même que c'est un problème d'ego. Car lors de ces mauvaises choses, on s'est sentie blessée et on n'a pas digéré cette blessure, elle est restée là enfouie quelque part et ça tourne en boucle en nous parce que notre ego n'a pas accepté d'avoir été mis à terre.

C'est de l'orgueil mal placé parce qu'on ne méritait pas ça, mais on l'a vécu quand même et ce n'est pas juste et les gens ne sont que des mauvais et ... bref, une espèce de façon de rejeter un peu la faute sur les autres alors qu'à la base, c'est nous-même qui n'arrivons pas à tourner la page.

Intérieurement ça fait encore mal. En tout cas, personnellement, mes blessures ne se sont pas refermées. Elles saignent toujours. J'ai des rancoeurs, des envies de vengeance, un sentiment d'injustice au fond de moi et c'est vrai que ça ronge et ça influe sur notre façon de vivre les événements présents.

On ne devrait plus ressentir tout cela. On devrait pouvoir tourner la page. Mais la plupart du temps, l'être humain n'y arrive pas. Et en y arrivant pas, ça génère soit des angoisses, des peurs de faire ou d'agir, ou au contraire une rage de vaincre, de montrer que ce qui s'est passé autrefois était une injustice, une violence et réussir quoi qu'il en coûte pour se montrer que c'est ceux du passé qui se trompaient ...

En réalité, on ne devrait pas ressentir tout cela. On devrait pouvoir mettre un mouchoir sur ces mauvaises expériences, se dire que c'est fini, c'est du passé, c'est pas important, pardonner même en se disant qu'à l'époque les mauvais ne savaient pas ce qu'ils faisaient. Mais bon, entre la théorie et la pratique ...

On s'empoisonne tout seul en réalité. Avec des souvenirs, des idées qu'on se fait du passé. Des trucs qui n'existent plus et qui ne devraient plus exister dans notre tête non plus.

Imagine ne plus avoir de souvenirs du passé. Qu'est-ce qui te motiverait là maintenant ? La curiosité, la soif d'apprendre, l'envie de découvrir de nouvelles choses, d'en expérimenter d'autres. Comme un enfant qui se lance sans se soucier des conséquences car il ne connaît pas encore ces conséquences là.

Bon, personnellement, j'ai pas réussi à faire table rase du passé. J'arrive seulement sur le chemin du pardon. Et encore ... c'est pas si évident que ça de pardonner. Mais j'en suis à un point dans ma vie où j'arrive à comprendre qu'il n'y a pas de gens bons ou mauvais, il y a des gens qui ont le mal et le bien en eux et parfois, c'est l'un ou l'autre qui s'exprime et ça tombe parfois sur nous. Ces gens là qui nous ont fait du mal n'ont pas été que mauvais dans la vie. Ils ont aussi leur bon côté. Et nous non plus on n'est pas parfait. J'ai des choses à me reprocher aussi vis à vis d'autrui. Donc moi aussi, à ma façon, j'ai forcément fait du mal à autrui à un moment ou à un autre ... Bref, je suis dans l'acceptation des choses.

En vrai y'a pas à se tenir rigueur de tout ça. ça s'est passé comme ça, c'était traumatisant, mais c'est fini. ça ne doit pas nous empêcher de vivre la vie qu'on veut mener.

Devenir pleinement soi. Et être heureux de ce qu'on est. Accepter, pardonner et vivre pleinement heureuse.

Je suis sur le chemin du pardon. C'est en cours.

Je pense que c'est une question d'âge aussi. En vieillissant, on arrive à relativiser et à mettre les choses du passé réellement au passé. Quand on est plus jeune, c'est pas si évident. La vie nous apprend à devenir meilleur.

Le plus dingue, c'est de se dire que quand je serai arrivée à vivre pleinement heureuse, ce sera sans doute le moment de tirer ma révérence ... Toute une vie de souffrance pour arriver à cette délivrance finale. On aimerait être délivrée plus tôt, en profiter un peu, mais bon ... c'est pas trop comme ça que ça fonctionne ...

Si tu as l'occasion d'entendre des vieux parler de leur vie, tu te seras peut-être rendue compte que la plupart arrive à être heureux alors qu'ils ont connu de ces horreurs d'événements dans leur vie aussi. On finit par y arriver.

Et le bonheur est là, devant nous, mais on se laisse empoisonner l'esprit par des bêtises auxquelles on ne devrait plus prêter attention.

Y'a pas de remède miracle à ça. C'est à force de cogiter qu'on finit par lâcher prise un jour et réussir à se dire "oohh, et puis zut ! J'arrête de souffrir pour des conneries". Parfois il suffit d'entendre une personne de notre entourage nous dire "t'es encore avec cette histoire là en tête ? Oh bon sang, c'est du passé, laisse tomber !" Et c'est vrai qu'il faut laisser tomber.

Médite sur tout ça. Un jour tu comprendras que ton psy ne sert à rien. Le bonheur est déjà en toi. Mais que tu te complais à l'occulter avec des trucs inutiles.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook