Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
J’ai fait du chemin mais enfaite non.
17 décembre 2019 10:15
Salam aleykum

De la nuit je passe au jour et l’inverse est aussi valable.

Enfaite je suis lassée, fatiguée, arrivez vous a surmonter les difficulté ? ou alors, doit-on se résoudre à n'être Jamais satisfait, je suis en conflit perpétuelle avec moi même.
J’ai vécu de nombreux traumas je paye fort de ma santé physique et psychique. J’ai mis tant de chose en œuvre pour me sortir de la dans un sens j’ai fait du chemin mais en parallèle je ne vois pas que j’avance, je n’atteint pas l’objectif, jamais, comme si je suis toujours rattrapé.
Je suis jeune mais je ne le suis pas. Je crois n’avoir jamais été insouciante.

Cette nuit j’ai fait un rêve, qui m’a marqué qui marque peut être un début de quelque chose on dit souvent que c’est l’inconscient qui s’exprime peut être que la délivrance est proche..

Salam
17 décembre 2019 10:54
Aleykum salam

Je me reconnais totalement sur le fait de ne jamais avoir été insouciante...
Toujours des épreuves, encore et toujours.
Je te souhaite de tout coeur que tu vois la lumière au fond du tunnel.
Citation
غربة a écrit:
Salam aleykum

De la nuit je passe au jour et l’inverse est aussi valable.

Enfaite je suis lassée, fatiguée, arrivez vous a surmonter les difficulté ? ou alors, doit-on se résoudre à n'être Jamais satisfait, je suis en conflit perpétuelle avec moi même.
J’ai vécu de nombreux traumas je paye fort de ma santé physique et psychique. J’ai mis tant de chose en œuvre pour me sortir de la dans un sens j’ai fait du chemin mais en parallèle je ne vois pas que j’avance, je n’atteint pas l’objectif, jamais, comme si je suis toujours rattrapé.
Je suis jeune mais je ne le suis pas. Je crois n’avoir jamais été insouciante.

Cette nuit j’ai fait un rêve, qui m’a marqué qui marque peut être un début de quelque chose on dit souvent que c’est l’inconscient qui s’exprime peut être que la délivrance est proche..

Salam
C
17 décembre 2019 10:59
Salam

Pour être heureuse sur terre il faut pouvoir répondre à la question "pourquoi je suis sur terre ?"

A partir de là tu n'auras qu'un seul objectif de vie à atteindre.

Le reste deviendra sans intérêt.
K
17 décembre 2019 11:00
Salam alaikoum

Un jour blanc un jour noir un jour gris "les aléas" de la vie

Hamdulilah en ttes circonstances, "se contenter" du présent et aller de l avant

Accepter qadr Allah, relativiser et regarder le verre a moitié plein .



Smiling Smiley
P
17 décembre 2019 11:02
Salam,

je ne sais pas ce que tu entends par être satisfait.
Personnellement, ce que j'ai compris de la vie, c'est que pour trouver la paix, il faut accepter à un moment donné, qu'on ne la trouvera jamais totalement. C'est une sensation qui grandit en soi au fil des années, qui s'approfondit avec la confiance que l'on met en Dieu et en Son dessein, mais elle n'est jamais complète ou alors pour de courts instants. j'aurai peut-être un autre discours dans 20 ans, si Dieu me prête vie, mais je pense que la paix totale, nous ne la trouverons qu'en retournant à Lui, et s'il nous arrivait de la trouver ici, nous serions au bout de notre chemin.

Bref, ce qui m'a beaucoup apaisée, c'est d'accepter que si le monde tourne mal, c'est parce que sa fait partie de Son Dessein, même si c'est difficile à comprendre, de même pour toutes les souffrances, pour le mal qui habite certaines personnes, pour la déchéance de notre planète et d'une partie de l'humanité. Tout fait partie du dessein, alors pourquoi lutter contre, autant les accepter et agir à notre niveau, là où on peut agir. Car ce qui importe vraiment, ce ne sont pas les résultats sur ce monde qui est illusion, mais l'impact de nos actions sur notre cœur.
C'est la même chose pour les conflits psychiques. Ils sont là, ils font partie du décors et ils ont de grandes leçon à nous enseigner. Mais la première chose est d'accepter ce qu'ils sont, d'accepter le mal qu'il peuvent nous faire, parce qu'eux aussi font partie du dessein, de notre dessein personnel.
Accepter ce qu'on ressent, accepter ses failles et ses faiblesses, c'est s'aimer de manière inconditionnelle, comme Dieu nous a créés Il nous aime, imparfaits... et cette imperfection est le cadeau qu'Il nous offre, afin que nous puissions faire l'expérience du perfectionnement, du cheminement spirituel et du retour à Lui.

Courage ma belle.
Que Dieu t'apaise Yawning smiley
Citation
غربة a écrit:
Salam aleykum

De la nuit je passe au jour et l’inverse est aussi valable.

Enfaite je suis lassée, fatiguée, arrivez vous a surmonter les difficulté ? ou alors, doit-on se résoudre à n'être Jamais satisfait, je suis en conflit perpétuelle avec moi même.
J’ai vécu de nombreux traumas je paye fort de ma santé physique et psychique. J’ai mis tant de chose en œuvre pour me sortir de la dans un sens j’ai fait du chemin mais en parallèle je ne vois pas que j’avance, je n’atteint pas l’objectif, jamais, comme si je suis toujours rattrapé.
Je suis jeune mais je ne le suis pas. Je crois n’avoir jamais été insouciante.

Cette nuit j’ai fait un rêve, qui m’a marqué qui marque peut être un début de quelque chose on dit souvent que c’est l’inconscient qui s’exprime peut être que la délivrance est proche..

Salam
F
17 décembre 2019 11:02
Alaykoum salam
Tu sais il y’a une porte tellement énorme devant toi! C’est les dou3as. C’est tellement un plaisir, un réconfort, une ni3ma d’Allah. Je n’arrive même pas à comprendre comment vivent les kouffars sans Allah le très haut, sans croire en lui, sans le prier et l’invoquer. SoubhanAllah a chaque fois que je m’adresse à Allah, Il me fait comprendre les sagesses de la vie. Des fois je lui demande des choses qu’Il ne me donne pas. Mais qu’est ce qu’Il apaise mon cœur. Il me montre presque tout le temps la hikma qui se cache derrière cette privation. Aime Allah de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton corps. Comment en temps que musulman, on peut ressentir ce que tu ressens alors qu’Allah ne nous quitte pas ne serait-ce qu’une seconde. Remets toi en a Allah, lève toi la nuit et prie le en toute sincérité. Tu découvriras ses trésors.
Citation
غربة a écrit:
Salam aleykum

De la nuit je passe au jour et l’inverse est aussi valable.

Enfaite je suis lassée, fatiguée, arrivez vous a surmonter les difficulté ? ou alors, doit-on se résoudre à n'être Jamais satisfait, je suis en conflit perpétuelle avec moi même.
J’ai vécu de nombreux traumas je paye fort de ma santé physique et psychique. J’ai mis tant de chose en œuvre pour me sortir de la dans un sens j’ai fait du chemin mais en parallèle je ne vois pas que j’avance, je n’atteint pas l’objectif, jamais, comme si je suis toujours rattrapé.
Je suis jeune mais je ne le suis pas. Je crois n’avoir jamais été insouciante.

Cette nuit j’ai fait un rêve, qui m’a marqué qui marque peut être un début de quelque chose on dit souvent que c’est l’inconscient qui s’exprime peut être que la délivrance est proche..

Salam
17 décembre 2019 11:04
J'aurais pû écrire chaque ligne de ton texte, jusqu'au rêve de cette nuit.
Physiquement et moralement, ca ne va pas depuis quelques semaines. L'un joue sur l'autre et ça fait l'effet d'un cercle vicieux. Ça m'épuise. Je me dis que c'est une période à passer et que ça ira mieux plus tard inchae Allah.
P
17 décembre 2019 11:16
En fait, ce qui compte, ce n'est pas le but à atteindre, mais le chemin que tu auras parcouru pour l'atteindre.
F
17 décembre 2019 11:19
Alykoum selem

Nous avons tous notre lots de soucis et d'epreuves.
Certains sont insouciants jusqu'a un certain age alors que pour d'autres ca commence tot ds la vie.
Il y a une sagesse derriere tout ca que ns ne comprenons pas forcement.

Pour plainsanter je dis souvent a mes proches que ma vie entiere est un plan galere, je n'ai (presque) rien eu facilement et Al Hamdoullillah! Ca m'a forger.

Ns avons tous des moments de faiblesse mais c'est passager. D'ailleurs tout passe, les bons comme mes mauvais moments.

Ma devise ds la vie, ce qui me fait tenir debout : Allah (swt) n'impose pas + a une ame qu'elle ne pourrai en supporter. Zen
Sachant ca, je me sens parfois comme une warrior Grinning smiley
S
17 décembre 2019 11:27
Salam.

J'ai des clés et des pistes d'actions. Tout ça gratuitement t'en fais pas Tongue sticking out smiley

Viens en mp si tu as envie.
Citation
غربة a écrit:
Salam aleykum

De la nuit je passe au jour et l’inverse est aussi valable.

Enfaite je suis lassée, fatiguée, arrivez vous a surmonter les difficulté ? ou alors, doit-on se résoudre à n'être Jamais satisfait, je suis en conflit perpétuelle avec moi même.
J’ai vécu de nombreux traumas je paye fort de ma santé physique et psychique. J’ai mis tant de chose en œuvre pour me sortir de la dans un sens j’ai fait du chemin mais en parallèle je ne vois pas que j’avance, je n’atteint pas l’objectif, jamais, comme si je suis toujours rattrapé.
Je suis jeune mais je ne le suis pas. Je crois n’avoir jamais été insouciante.

Cette nuit j’ai fait un rêve, qui m’a marqué qui marque peut être un début de quelque chose on dit souvent que c’est l’inconscient qui s’exprime peut être que la délivrance est proche..

Salam
17 décembre 2019 11:58
Je comprend ce que tu dis, mais je ressens des blocages des fois, comme vide de tout malgré la foi, mon cerveau est déconnecté, je suis pas bonne à grand choses dans ces moments, j’ai du mal à trouver à quoi m’accrocher. Je me sens très seule alors que je suis entouré.



Citation
Citruss a écrit:
Salam

Pour être heureuse sur terre il faut pouvoir répondre à la question "pourquoi je suis sur terre ?"

A partir de là tu n'auras qu'un seul objectif de vie à atteindre.

Le reste deviendra sans intérêt.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/12/19 12:49 par غربة.
17 décembre 2019 11:59
Je relativise sans arrêt mais je suffoque aussi à trop vouloir tout relativiser, j’occulte mes douleurs.


Citation
Kawakaramel a écrit:
Salam alaikoum

Un jour blanc un jour noir un jour gris "les aléas" de la vie

Hamdulilah en ttes circonstances, "se contenter" du présent et aller de l avant

Accepter qadr Allah, relativiser et regarder le verre a moitié plein .



Smiling Smiley
17 décembre 2019 12:10
C’est ce que j’essaie de me dire mais c’est comme si je renonçais à mon rêve de paix.
J’ai total confiance en Dieu mais certain mécanisme qui se sont enclenché par le passé, persiste encore aujourd’hui et alors je ne parviens’ pas à atteindre mon objectif et à lâcher prise comme je le voudrais.

J’agis de façon mécanique, je ressens de moins en’moins la paix ou les bons sentiments. Peut être suis je dans une phase dépressive qui me fait voir tout en noir, peut être que dans un certain temps ça changera mais j’ai bien l’impression que plus ça avance moins je cache mes émotions telle que je les ressens vraiment, je suis forcément moins agréable à vivre, j’apporte moins de bien et l’impacte Sur mon coeur se fait ressentir.
Au plus je m’accepte et je m’aime au moins je suis bonne j’ai l’impression.

J’espère trouver la paix auprès d’Allah mais en attendant j’ai des Responsabilités, je transmet le moins bon à mon entourage, ça les´ impacts forcément.


Citation
Antigone 3.0 a écrit:
Salam,

je ne sais pas ce que tu entends par être satisfait.
Personnellement, ce que j'ai compris de la vie, c'est que pour trouver la paix, il faut accepter à un moment donné, qu'on ne la trouvera jamais totalement. C'est une sensation qui grandit en soi au fil des années, qui s'approfondit avec la confiance que l'on met en Dieu et en Son dessein, mais elle n'est jamais complète ou alors pour de courts instants. j'aurai peut-être un autre discours dans 20 ans, si Dieu me prête vie, mais je pense que la paix totale, nous ne la trouverons qu'en retournant à Lui, et s'il nous arrivait de la trouver ici, nous serions au bout de notre chemin.

Bref, ce qui m'a beaucoup apaisée, c'est d'accepter que si le monde tourne mal, c'est parce que sa fait partie de Son Dessein, même si c'est difficile à comprendre, de même pour toutes les souffrances, pour le mal qui habite certaines personnes, pour la déchéance de notre planète et d'une partie de l'humanité. Tout fait partie du dessein, alors pourquoi lutter contre, autant les accepter et agir à notre niveau, là où on peut agir. Car ce qui importe vraiment, ce ne sont pas les résultats sur ce monde qui est illusion, mais l'impact de nos actions sur notre cœur.
C'est la même chose pour les conflits psychiques. Ils sont là, ils font partie du décors et ils ont de grandes leçon à nous enseigner. Mais la première chose est d'accepter ce qu'ils sont, d'accepter le mal qu'il peuvent nous faire, parce qu'eux aussi font partie du dessein, de notre dessein personnel.
Accepter ce qu'on ressent, accepter ses failles et ses faiblesses, c'est s'aimer de manière inconditionnelle, comme Dieu nous a créés Il nous aime, imparfaits... et cette imperfection est le cadeau qu'Il nous offre, afin que nous puissions faire l'expérience du perfectionnement, du cheminement spirituel et du retour à Lui.

Courage ma belle.
Que Dieu t'apaise Yawning smiley
17 décembre 2019 12:15
Laisse moi deviner... tu cherches un mari Grinning smiley ?
17 décembre 2019 12:19
« Comment en temps que musulman, on peut ressentir ce que tu ressens »

Tu es dur Fares13

En même temps je te comprend lire autant de désespoir ça désespère. Être musulmane ne signifie pas que j’en n’ai pas le droit de souffrir. Chacun est marqué d'une Histoire personnelle et chemine de façon différente.
Je peux faire comme si de rien n’était, je le fait très bien tu sais. Mais admettre que je vais mal, chercher de l’aide des pistes pour aller mieux ça peut servir.

La faiblesse ce n’est pas dire que j’ai besoin des autres mais plutôt d'être Sur de n’avoir besoin de personne. Dieu me fait vivre en communauté pour pouvoir m'appuyer Sur elle lorsque je vais mal aussi. Peut être que je peux y trouver du réconfort et de la force, l’un n’empêche pas l’autre.

En tout cas je t’admire De trouver toutes les ressources en toi j’aimerais pouvoir en faire autant.

Salam



Citation
Farès13 a écrit:
Alaykoum salam
Tu sais il y’a une porte tellement énorme devant toi! C’est les dou3as. C’est tellement un plaisir, un réconfort, une ni3ma d’Allah. Je n’arrive même pas à comprendre comment vivent les kouffars sans Allah le très haut, sans croire en lui, sans le prier et l’invoquer. SoubhanAllah a chaque fois que je m’adresse à Allah, Il me fait comprendre les sagesses de la vie. Des fois je lui demande des choses qu’Il ne me donne pas. Mais qu’est ce qu’Il apaise mon cœur. Il me montre presque tout le temps la hikma qui se cache derrière cette privation. Aime Allah de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton corps. Comment en temps que musulman, on peut ressentir ce que tu ressens alors qu’Allah ne nous quitte pas ne serait-ce qu’une seconde. Remets toi en a Allah, lève toi la nuit et prie le en toute sincérité. Tu découvriras ses trésors.
P
17 décembre 2019 12:19
Tu culpabilise parce que tu voudrais être meilleure pour ton entourage.
Cette culpabilité ne te mènera nulle part, elle signifie que tu ne t'acceptes pas totalement. C'est un long travail je pense, de prise de conscience de tous ces mécanismes comme tu dis, qu'on met en place pour se protéger des souffrances, et au final, ces mécanismes nous font plus de mal que de bien.

Mais l'acceptation doit se faire à tous les niveaux. Observe bien ces mécanismes, accepte les et aime les car au fond, ils ne sont là que pour te protéger. Et les jours où tu t'en sens la force, écarte les gentiment et regarde en face tes souffrances. Essaie de comprendre ce qu'elles cherchent à te dire, même si ça fait mal, la prise de conscience est cruciale. Essaie de mettre des mots sur tes émotions, de ressentir de quand elles remontent, etc...

Et dis toi que si tu n'es pas au top pour ton entourage, s'ils t'aiment, ils t'accepteront telles que tu es pour le moment et ne te souhaiteront que le meilleur et t'épauleront incha Allah. Ceux qui ne t'aiment pas, on s'en fiche.

Tu peux venir en MP si tu as besoin de parler.


Citation
غربة a écrit:
C’est ce que j’essaie de me dire mais c’est comme si je renonçais à mon rêve de paix.
J’ai total confiance en Dieu mais certain mécanisme qui se sont enclenché par le passé, persiste encore aujourd’hui et alors je ne parviens’ pas à atteindre mon objectif et à lâcher prise comme je le voudrais.

J’agis de façon mécanique, je ressens de moins en’moins la paix ou les bons sentiments. Peut être suis je dans une phase dépressive qui me fait voir tout en noir, peut être que dans un certain temps ça changera mais j’ai bien l’impression que plus ça avance moins je cache mes émotions telle que je les ressens vraiment, je suis forcément moins agréable à vivre, j’apporte moins de bien et l’impacte Sur mon coeur se fait ressentir.
Au plus je m’accepte et je m’aime au moins je suis bonne j’ai l’impression.

J’espère trouver la paix auprès d’Allah mais en attendant j’ai des Responsabilités, je transmet le moins bon à mon entourage, ça les´ impacts forcément.
K
17 décembre 2019 12:27
Affronte tes douleurs en te réfugiant auprès d'Allah azzawajel, il te protège, te réconforte, il t'écoute, c est la foi qui nous aide à affronter "ce monde"
Hasbi Allah nihmel wakil
Yawning smiley
17 décembre 2019 12:30
C’est tout à fait ça je Fini pr laisser tomber, j’ai presque envie de me resoudre mais j’ai tjr cette voix qui me dit non tu n’est pas sur terre uniquement pour souffrir quand même.
Citation
Sarah* a écrit:
J'aurais pû écrire chaque ligne de ton texte, jusqu'au rêve de cette nuit.
Physiquement et moralement, ca ne va pas depuis quelques semaines. L'un joue sur l'autre et ça fait l'effet d'un cercle vicieux. Ça m'épuise. Je me dis que c'est une période à passer et que ça ira mieux plus tard inchae Allah.
17 décembre 2019 12:35
Je suis consciente de tout ce que tu dis et tu a raison, je ne peux pas nier.
A chaque âme son épreuve en ce moment ça va moins bien, mais j’ai le sentiment que peut être ça ira mieux comme si je me détache progressivement de cette chose. C’est peut être pas gagner psk ça fait un peu flipper.


Citation
Flilissa79 a écrit:
Alykoum selem

Nous avons tous notre lots de soucis et d'epreuves.
Certains sont insouciants jusqu'a un certain age alors que pour d'autres ca commence tot ds la vie.
Il y a une sagesse derriere tout ca que ns ne comprenons pas forcement.

Pour plainsanter je dis souvent a mes proches que ma vie entiere est un plan galere, je n'ai (presque) rien eu facilement et Al Hamdoullillah! Ca m'a forger.

Ns avons tous des moments de faiblesse mais c'est passager. D'ailleurs tout passe, les bons comme mes mauvais moments.

Ma devise ds la vie, ce qui me fait tenir debout : Allah (swt) n'impose pas + a une ame qu'elle ne pourrai en supporter. Zen
Sachant ca, je me sens parfois comme une warrior Grinning smiley
17 décembre 2019 12:36
Je suis ravi que tu m’invite dans ta sphère privé Smiling Smiley


Citation
SDreams off a écrit:
Salam.

J'ai des clés et des pistes d'actions. Tout ça gratuitement t'en fais pas Tongue sticking out smiley

Viens en mp si tu as envie.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook