Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Islam et patriarcat
R
6 octobre 2021 17:08
Salam aleïkoum

Notre religion à instauré de nombreux droits pour les femmes, et des responsabilités pour les hommes vis à vis des femmes de leur famille, dans un objectif de protection et de préservation de l'honneur des femmes.
La bienséance islamique impose aux hommes un comportement respectueux envers toutes les femmes.

Cela étant dit, on remarque même chez certains musulmans un rejet du patriarcat institué par la religion musulmane et l'adoption d'un modèle de société occidental ou moderne.
Quelques exemples concrets de sujets qui prêtent à polémique :

- l'héritage
L'homme ayant la responsabilité financière des femmes de sa famille (épouse, filles, mère, soeurs), il a droit à une part d'héritage alors que la femme a droit à une demie part, car elle n'a pas à dépenser pour les siens.

- la responsabilité financière du foyer
Elle revient à l'homme comme dit plus haut, et concerne l'épouse (ou les épouses), les filles, les fils qui ne sont pas encore en capacité de travailler, le père qui n'en a plus la capacité ainsi que la mère et les sœurs non mariées lorsque le père n'est plus en capacité de subvenir à leurs besoins.

- l'autorité du mari sur sa femme
L'islam donne à l'homme la direction morale et religieuse de sa famille.
C'est une lourde responsabilité sur laquelle il aura des comptes à rendre. Il a une obligation de bienveillance et de justice envers les personnes sous son autorité.
La femme elle a la responsabilité de son foyer, elle doit assurer son bon fonctionnement, veiller à l'éducation des enfants et conserver la concorde et la tranquillité au sein du foyer.
À noter que les deux parents ont la responsabilité de l'éducation des enfants.

- le travail de la femme
La responsabilité première de la femme mariée est sa famille et son foyer.
Toutefois, certains métiers sont nécessaires au bon fonctionnement de la société, il est nécessaire que des femmes les exerce.
La femme musulmane ainsi que toute la société gagne à exercer un métier utile et gratifiant dans le respect de la bienséance islamique.
Le travail ne lui est toutefois pas obligatoire, car elle n'a pas la responsabilité financière de son foyer et elle a des responsabilités prioritaires comme dit plus haut.
À noter que l'islam incite le musulman et la musulmane à s'instruire, il est donc recommandé à la femme comme à l'homme d'étudier autant que possible.

- la pudeur de la femme musulmane
L'islam met tout en œuvre pour préserver l'honneur de la femme.
Il lui est recommandé de privilégier son foyer et d'éviter les sorties futiles et excessives.
Même la prière de la femme a plus de mérite à être effectuée dans sa chambre qu'à la mosquée selon un hadith.
L'islam prescrit la pudeur dans le comportement, le langage et la tenue vestimentaire.
La "awra" de la femme n'est pas la même que celle de l'homme. L'homme doit couvrir les parties de son corps comprises entre le nombril et les genoux, alors que la femme laisse apparaître seulement son visage et ses mains devant des hommes qui ne font pas partie de ses proches parents, et les parties lavées lors des ablutions lorsqu'elle est avec ses proches.
C'est prioritairement les hommes qui doivent se charger des tâches extérieures, et dans la mesure du possible accompagner les femmes de leur famille lors de leurs sorties.
Ils doivent nécessairement les accompagner lors des voyages.

- la polygammie
Marginale dans nos sociétés occidentales et maghrébines, la polygamie est autorisé par l'islam.
L'homme peut épouser jusqu'à quatre femmes, à condition d'avoir la capacité de les prendre en charge et de se montrer juste entre elles.
Une femme peut spécifier dans son contrat de mariage qu'elle refuse que son mari prenne d'autres épouses.
À noter que les contrats ne sont pas nécessairement écrits, mais peuvent être fait à l'oral, devant deux témoins. Ils n'auront bien sûr pas de valeur juridique. Le contrat est un engagement moral, l'islam impose au croyant le respect de la parole donnée.
A
6 octobre 2021 17:54
Salam alikoum , Masha Allah j’espère un jour que la trouverai InshaAllah
Aujourd’hui des propres musulmanes pensent à l’envers , qu’Allah nous guide
Citation
Rozenn* a écrit:
Salam aleïkoum

Notre religion à instauré de nombreux droits pour les femmes, et des responsabilités pour les hommes vis à vis des femmes de leur famille, dans un objectif de protection et de préservation de l'honneur des femmes.
La bienséance islamique impose aux hommes un comportement respectueux envers toutes les femmes.

Cela étant dit, on remarque même chez certains musulmans un rejet du patriarcat institué par la religion musulmane et l'adoption d'un modèle de société occidental ou moderne.
Quelques exemples concrets de sujets qui prêtent à polémique :

- l'héritage
L'homme ayant la responsabilité financière des femmes de sa famille (épouse, filles, mère, soeurs), il a droit à une part d'héritage alors que la femme a droit à une demie part, car elle n'a pas à dépenser pour les siens.

- la responsabilité financière du foyer
Elle revient à l'homme comme dit plus haut, et concerne l'épouse (ou les épouses), les filles, les fils qui ne sont pas encore en capacité de travailler, le père qui n'en a plus la capacité ainsi que la mère et les sœurs non mariées lorsque le père n'est plus en capacité de subvenir à leurs besoins.

- l'autorité du mari sur sa femme
L'islam donne à l'homme la direction morale et religieuse de sa famille.
C'est une lourde responsabilité sur laquelle il aura des comptes à rendre. Il a une obligation de bienveillance et de justice envers les personnes sous son autorité.
La femme elle a la responsabilité de son foyer, elle doit assurer son bon fonctionnement, veiller à l'éducation des enfants et conserver la concorde et la tranquillité au sein du foyer.
À noter que les deux parents ont la responsabilité de l'éducation des enfants.

- le travail de la femme
La responsabilité première de la femme mariée est sa famille et son foyer.
Toutefois, certains métiers sont nécessaires au bon fonctionnement de la société, il est nécessaire que des femmes les exerce.
La femme musulmane ainsi que toute la société gagne à exercer un métier utile et gratifiant dans le respect de la bienséance islamique.
Le travail ne lui est toutefois pas obligatoire, car elle n'a pas la responsabilité financière de son foyer et elle a des responsabilités prioritaires comme dit plus haut.
À noter que l'islam incite le musulman et la musulmane à s'instruire, il est donc recommandé à la femme comme à l'homme d'étudier autant que possible.

- la pudeur de la femme musulmane
L'islam met tout en œuvre pour préserver l'honneur de la femme.
Il lui est recommandé de privilégier son foyer et d'éviter les sorties futiles et excessives.
Même la prière de la femme a plus de mérite à être effectuée dans sa chambre qu'à la mosquée selon un hadith.
L'islam prescrit la pudeur dans le comportement, le langage et la tenue vestimentaire.
La "awra" de la femme n'est pas la même que celle de l'homme. L'homme doit couvrir les parties de son corps comprises entre le nombril et les genoux, alors que la femme laisse apparaître seulement son visage et ses mains devant des hommes qui ne font pas partie de ses proches parents, et les parties lavées lors des ablutions lorsqu'elle est avec ses proches.
C'est prioritairement les hommes qui doivent se charger des tâches extérieures, et dans la mesure du possible accompagner les femmes de leur famille lors de leurs sorties.
Ils doivent nécessairement les accompagner lors des voyages.

- la polygammie
Marginale dans nos sociétés occidentales et maghrébines, la polygamie est autorisé par l'islam.
L'homme peut épouser jusqu'à quatre femmes, à condition d'avoir la capacité de les prendre en charge et de se montrer juste entre elles.
Une femme peut spécifier dans son contrat de mariage qu'elle refuse que son mari prenne d'autres épouses.
À noter que les contrats ne sont pas nécessairement écrits, mais peuvent être fait à l'oral, devant deux témoins. Ils n'auront bien sûr pas de valeur juridique. Le contrat est un engagement moral, l'islam impose au croyant le respect de la parole donnée.
6 octobre 2021 17:56
Salam

- l'héritage

L'homme ayant la responsabilité financière des femmes de sa famille (épouse, filles, mère, soeurs), il a droit à une part d'héritage alors que la femme a droit à une demie part, car elle n'a pas à dépenser pour les siens.


Ce qui dit le Coran est juste et vrai dans l'optique d'une société patriarcale où l'homme est celui qui a la responsabilité financière, tandis que la femme est censée de rester à la maison pour s'occuper des enfants.

Or, il y a des situations particulières où c'est la femme qui travaille et l'homme est inactif. Dans ce cas l'homme ne devrait pas avoir une part entière car cela reviendrait à la femme.


Cela étant dit, on remarque même chez certains musulmans un rejet du patriarcat institué par la religion musulmane et l'adoption d'un modèle de société occidental ou moderne.
Quelques exemples concrets de sujets qui prêtent à polémique :


La religion musulmane n'a pas institué un patriarcat du moment qu'existait déjà avant la révélation et c'était une coutume dans la société arabe de l'époque. La religion n'a fait qu'adopter ce qui existait déjà. Or, des nombreux musulmans et musulmanes vivent en Occident et ayant aussi grandi dans ces sociétés n'ont pas par habitude de se soumettre à un type de société où l'homme est tout puissant et la femme une servante.

Une société patriarcale ressemble beaucoup au style mafieux comme dans le film "le Parrain".










Citation
Rozenn* a écrit:
Salam aleïkoum

Notre religion à instauré de nombreux droits pour les femmes, et des responsabilités pour les hommes vis à vis des femmes de leur famille, dans un objectif de protection et de préservation de l'honneur des femmes.
La bienséance islamique impose aux hommes un comportement respectueux envers toutes les femmes.

Cela étant dit, on remarque même chez certains musulmans un rejet du patriarcat institué par la religion musulmane et l'adoption d'un modèle de société occidental ou moderne.
Quelques exemples concrets de sujets qui prêtent à polémique :

- l'héritage
L'homme ayant la responsabilité financière des femmes de sa famille (épouse, filles, mère, soeurs), il a droit à une part d'héritage alors que la femme a droit à une demie part, car elle n'a pas à dépenser pour les siens.

- la responsabilité financière du foyer
Elle revient à l'homme comme dit plus haut, et concerne l'épouse (ou les épouses), les filles, les fils qui ne sont pas encore en capacité de travailler, le père qui n'en a plus la capacité ainsi que la mère et les sœurs non mariées lorsque le père n'est plus en capacité de subvenir à leurs besoins.

- l'autorité du mari sur sa femme
L'islam donne à l'homme la direction morale et religieuse de sa famille.
C'est une lourde responsabilité sur laquelle il aura des comptes à rendre. Il a une obligation de bienveillance et de justice envers les personnes sous son autorité.
La femme elle a la responsabilité de son foyer, elle doit assurer son bon fonctionnement, veiller à l'éducation des enfants et conserver la concorde et la tranquillité au sein du foyer.
À noter que les deux parents ont la responsabilité de l'éducation des enfants.

- le travail de la femme
La responsabilité première de la femme mariée est sa famille et son foyer.
Toutefois, certains métiers sont nécessaires au bon fonctionnement de la société, il est nécessaire que des femmes les exerce.
La femme musulmane ainsi que toute la société gagne à exercer un métier utile et gratifiant dans le respect de la bienséance islamique.
Le travail ne lui est toutefois pas obligatoire, car elle n'a pas la responsabilité financière de son foyer et elle a des responsabilités prioritaires comme dit plus haut.
À noter que l'islam incite le musulman et la musulmane à s'instruire, il est donc recommandé à la femme comme à l'homme d'étudier autant que possible.

- la pudeur de la femme musulmane
L'islam met tout en œuvre pour préserver l'honneur de la femme.
Il lui est recommandé de privilégier son foyer et d'éviter les sorties futiles et excessives.
Même la prière de la femme a plus de mérite à être effectuée dans sa chambre qu'à la mosquée selon un hadith.
L'islam prescrit la pudeur dans le comportement, le langage et la tenue vestimentaire.
La "awra" de la femme n'est pas la même que celle de l'homme. L'homme doit couvrir les parties de son corps comprises entre le nombril et les genoux, alors que la femme laisse apparaître seulement son visage et ses mains devant des hommes qui ne font pas partie de ses proches parents, et les parties lavées lors des ablutions lorsqu'elle est avec ses proches.
C'est prioritairement les hommes qui doivent se charger des tâches extérieures, et dans la mesure du possible accompagner les femmes de leur famille lors de leurs sorties.
Ils doivent nécessairement les accompagner lors des voyages.

- la polygammie
Marginale dans nos sociétés occidentales et maghrébines, la polygamie est autorisé par l'islam.
L'homme peut épouser jusqu'à quatre femmes, à condition d'avoir la capacité de les prendre en charge et de se montrer juste entre elles.
Une femme peut spécifier dans son contrat de mariage qu'elle refuse que son mari prenne d'autres épouses.
À noter que les contrats ne sont pas nécessairement écrits, mais peuvent être fait à l'oral, devant deux témoins. Ils n'auront bien sûr pas de valeur juridique. Le contrat est un engagement moral, l'islam impose au croyant le respect de la parole donnée.
6 octobre 2021 18:13
À noter que les contrats ne sont pas nécessairement écrits, mais peuvent être fait à l'oral, devant deux témoins. Ils n'auront bien sûr pas de valeur juridique.

C'est drôle ce propos. Les sunnites ont 4 écoles juridiques et les contrats fait à l'oral devant deux témoins n'ont pas de valeur juridique. Donc sont nuls et non avenus.

D'autre part si la femme peut mettre une clause dans le contrat empêchant que le mari puisse être polygame, les deux époux peuvent aussi mettre une clause mentionnant la durée de leur mariage. On est pas à une clause près.

Le hlel si n'a pas une reconnaissance juridique dans la société n'a aucune valeur et c'est une des raisons qui ont poussé le Maroc à faire le religieux et le civil en même temps avec la présence de deux adouls inscrivant dans leur registre (donc une preuve écrite) le mariage entre deux personnes.


Une femme peut spécifier dans son contrat de mariage qu'elle refuse que son mari prenne d'autres épouses.

Y a-t-il un verset coranique ou un hadith qui stipule cela ? Je ne crois pas. Donc cela ne vient ni d'Allah ni du Messager. On peut supposer que cela soit une innovation des savants.




Citation
Rozenn* a écrit:
Salam aleïkoum

Notre religion à instauré de nombreux droits pour les femmes, et des responsabilités pour les hommes vis à vis des femmes de leur famille, dans un objectif de protection et de préservation de l'honneur des femmes.
La bienséance islamique impose aux hommes un comportement respectueux envers toutes les femmes.

Cela étant dit, on remarque même chez certains musulmans un rejet du patriarcat institué par la religion musulmane et l'adoption d'un modèle de société occidental ou moderne.
Quelques exemples concrets de sujets qui prêtent à polémique :

- l'héritage
L'homme ayant la responsabilité financière des femmes de sa famille (épouse, filles, mère, soeurs), il a droit à une part d'héritage alors que la femme a droit à une demie part, car elle n'a pas à dépenser pour les siens.

- la responsabilité financière du foyer
Elle revient à l'homme comme dit plus haut, et concerne l'épouse (ou les épouses), les filles, les fils qui ne sont pas encore en capacité de travailler, le père qui n'en a plus la capacité ainsi que la mère et les sœurs non mariées lorsque le père n'est plus en capacité de subvenir à leurs besoins.

- l'autorité du mari sur sa femme
L'islam donne à l'homme la direction morale et religieuse de sa famille.
C'est une lourde responsabilité sur laquelle il aura des comptes à rendre. Il a une obligation de bienveillance et de justice envers les personnes sous son autorité.
La femme elle a la responsabilité de son foyer, elle doit assurer son bon fonctionnement, veiller à l'éducation des enfants et conserver la concorde et la tranquillité au sein du foyer.
À noter que les deux parents ont la responsabilité de l'éducation des enfants.

- le travail de la femme
La responsabilité première de la femme mariée est sa famille et son foyer.
Toutefois, certains métiers sont nécessaires au bon fonctionnement de la société, il est nécessaire que des femmes les exerce.
La femme musulmane ainsi que toute la société gagne à exercer un métier utile et gratifiant dans le respect de la bienséance islamique.
Le travail ne lui est toutefois pas obligatoire, car elle n'a pas la responsabilité financière de son foyer et elle a des responsabilités prioritaires comme dit plus haut.
À noter que l'islam incite le musulman et la musulmane à s'instruire, il est donc recommandé à la femme comme à l'homme d'étudier autant que possible.

- la pudeur de la femme musulmane
L'islam met tout en œuvre pour préserver l'honneur de la femme.
Il lui est recommandé de privilégier son foyer et d'éviter les sorties futiles et excessives.
Même la prière de la femme a plus de mérite à être effectuée dans sa chambre qu'à la mosquée selon un hadith.
L'islam prescrit la pudeur dans le comportement, le langage et la tenue vestimentaire.
La "awra" de la femme n'est pas la même que celle de l'homme. L'homme doit couvrir les parties de son corps comprises entre le nombril et les genoux, alors que la femme laisse apparaître seulement son visage et ses mains devant des hommes qui ne font pas partie de ses proches parents, et les parties lavées lors des ablutions lorsqu'elle est avec ses proches.
C'est prioritairement les hommes qui doivent se charger des tâches extérieures, et dans la mesure du possible accompagner les femmes de leur famille lors de leurs sorties.
Ils doivent nécessairement les accompagner lors des voyages.

- la polygammie
Marginale dans nos sociétés occidentales et maghrébines, la polygamie est autorisé par l'islam.
L'homme peut épouser jusqu'à quatre femmes, à condition d'avoir la capacité de les prendre en charge et de se montrer juste entre elles.
Une femme peut spécifier dans son contrat de mariage qu'elle refuse que son mari prenne d'autres épouses.
À noter que les contrats ne sont pas nécessairement écrits, mais peuvent être fait à l'oral, devant deux témoins. Ils n'auront bien sûr pas de valeur juridique. Le contrat est un engagement moral, l'islam impose au croyant le respect de la parole donnée.
6 octobre 2021 18:16
Selem

J’ai pas tt lu mais concernant l’héritage dsl mais mtn les hommes ne font plus leur rôle islamiquement parlant
Donc encore heureux que les parents fassent hériter leurs filles au même titre que les garçons voire plus !
Prenez soin de vous
6 octobre 2021 18:23
C'est pour toutes ces raisons que tu refuses le bonheur.
Encore une fois Rozenn* , tu as juste oublié de dire que Dieu nous à fait un cadeau immense, la vie,
Et il est écrit nulle part qu'une femme doit la vivre de souffrances et de sacrifices .

Il lui est recommandé de privilégier son foyer et d'éviter les sorties futiles et excessives.
Même la prière de la femme a plus de mérite à être effectuée dans sa chambre qu'à la mosquée selon un hadith.

Un hadih écrit par un homme
la femme laisse apparaître seulement son visage et ses mains devant des hommes
Ecrit par un homme. La femme doit être effacée, un fantôme, n'a t'elle pas le droit à sa place dans ce monde..
C'est prioritairement les hommes qui doivent se charger des tâches extérieures, et dans la mesure du possible accompagner les femmes de leur famille lors de leurs sorties.
Ils doivent nécessairement les accompagner lors des voyages.

Encore un hadith écrit par un homme. Ou es ce écrit qu'il faut infantiliser une femme.
N'est 'elle pas doté d'un cerveau comme un homme ? Ne peux t'elle pas penser , faire la différence entre le mal et le bien comme un homme ?
6 octobre 2021 18:29
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

L'Islam n'a rien à voir avec le patriarcat. C'est comme si on disait que l'Islam a institué l'esclavage.

Allah n'a jamais dit que l'homme avait une quelconque autorité sur la femme. Ni que celle-ci devait obéir à son mari.

Le verset 34 de la sourate 4 a été détourné pour soumettre les femmes.

La racine QWM véhicule la notion de se suffire à soi-même, de tenir debout, de protéger. Détails ici. Aucune trace d’autorité.
N’en déplaise à une parole attribuée à Ibn ‘Abbas رضي الله عنه . En même temps, si on peut faire des faux hadiths du Prophète ﷺ , pourquoi ne pas en fabriquer pour les autres ?
Une traduction plus fidèle serait que les hommes ont en charge les femmes. Ou bien selon le contexte que ceux qui ont les moyens doivent prendre en charge ceux qui sont incapable de se suffire à eux-mêmes. Détails ici.

Ensuite, toutes les fois où Allah utilise la racine QNT, c'est dans le sens d'une obéissance à Lui.


Ô Marie, obéis à Ton Seigneur, prosterne-toi, et incline-toi avec ceux qui s'inclinent. (s3v43)

Et celle d'entre vous qui est entièrement soumise à Allah et à Son messager et qui fait le bien, Nous lui accorderons deux fois sa récompense, et Nous avons préparé pour elle une généreuse attribution. (s33v31)

Et ils ont dit : "Allah s'est donné un fils"! Gloire à Lui ! Non ! mais c'est à Lui qu'appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c'est à Lui que tous obéissent. (s2v116)
Soyez assidus aux salats et surtout la salat médiane ; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité. (s2v238)

Ce sont les endurants, les véridiques, les obéissants, ceux qui dépensent [dans le sentier d'Allah] et ceux qui implorent pardon juste avant l'aube. (s3v17)

Abraham était un guide parfait. Il était soumis à Allah, voué exclusivement à Lui et il n'était point du nombre des associateurs. (s16v120)

A Lui tous ceux qui sont dans les cieux et la terre : tous Lui sont entièrement soumis. (s30v26)

Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumônes, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. (s33v35)

Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l'au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur... Dis :"Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ?" Seuls les doués d'intelligence se rappellent. (s39v9)

S'il vous répudie, il se peut que son Seigneur lui donne en échange des épouses meilleurs que vous, musulmanes, croyantes, obéissantes, repentantes, adoratrices, jeûneuses, déjà mariées ou vierges. (s66v5)

De même, Marie, la fille d'Imran qui avait préservé sa virginité ; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres : elle fut parmi les dévoués. (s66v12)

Détails ici.

De quel droit ont-ils rajouté entre parenthèses "à leurs maris" ? De quel droit ?
Ils n'ont pas pu falsifier le Qur'an alors ils ont falsifié la traduction. Pour plier la religion d’Allah à leur souhait.

Ils ont empoisonné l'Islam avec leur patriarcat.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.


« Vous suivrez la voie de ceux qui vous ont précédés empan par empan et coudée par coudée, même s’ils entraient dans un trou de lézard, vous les suivrez ».
Nous dîmes : « Ô Prophète d’Allah, les Juifs et les Chrétiens ? ».
Il répondit : « Qui donc sinon eux ? »
(Rapporté par al-Boukhari et Mouslim)



Modifié 2 fois. Dernière modification le 06/10/21 19:47 par CHN-W.
X
6 octobre 2021 18:39
@ Rozenn*

je pense qu'une une religion doit être en harmonie avec son époque et il faut que ses adeptes y trouvent de quoi répondre à leurs problèmes et leurs aspirations du moment.
par exemple le patriarcat est en voie de disparition dans les sociétés occidentales, si les musulmans ne savent pas adapter leur religion à ce contexte nouveau, l'islam finira par se vider de ses croyants. Le monde change et ceux qui ne s'adaptent pas finissent par disparaître.

j'ai d'ailleurs l'impression que certains musulmans sont plus dans une posture anti occident que pro islam (mais je peux me tromper)
6 octobre 2021 18:47
Salam

Ecrit par un homme. La femme doit être effacée, un fantôme, n'a t'elle pas le droit à sa place dans ce monde..

Il y a des gens qui aiment voir les femmes comme ça :

 
&&& 0




Citation
Temporelle* a écrit:
C'est pour toutes ces raisons que tu refuses le bonheur.
Encore une fois Rozenn* , tu as juste oublié de dire que Dieu nous à fait un cadeau immense, la vie,
Et il est écrit nulle part qu'une femme doit la vivre de souffrances et de sacrifices .

Il lui est recommandé de privilégier son foyer et d'éviter les sorties futiles et excessives.
Même la prière de la femme a plus de mérite à être effectuée dans sa chambre qu'à la mosquée selon un hadith.

Un hadih écrit par un homme
la femme laisse apparaître seulement son visage et ses mains devant des hommes
Ecrit par un homme. La femme doit être effacée, un fantôme, n'a t'elle pas le droit à sa place dans ce monde..
C'est prioritairement les hommes qui doivent se charger des tâches extérieures, et dans la mesure du possible accompagner les femmes de leur famille lors de leurs sorties.
Ils doivent nécessairement les accompagner lors des voyages.

Encore un hadith écrit par un homme. Ou es ce écrit qu'il faut infantiliser une femme.
N'est 'elle pas doté d'un cerveau comme un homme ? Ne peux t'elle pas penser , faire la différence entre le mal et le bien comme un homme ?
*
6 octobre 2021 18:50
Rien à redire honnêtement, ça fait du bien de savoir que toutes les femmes ont pas été infectées par le féminisme occidental 👌
6 octobre 2021 18:57
Quand je lis certains hadihts sur ce forum consternant la femme.
Je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi Dieu a créé l'homme et la femme, si c'est pour enfin de compte avoir un monde d'hommes et que la femme n'y trouve pas sa place.
Je suis sur que ce n'était pas le desseins de Dieu de faire d'une femme le réceptacle d'un homme.
Il les a crée égaux et complémentaires, seulement beaucoup d'hommes préfères oublier ce précepte.
Citation
*TIGELLIUS* a écrit:
Salam

Ecrit par un homme. La femme doit être effacée, un fantôme, n'a t'elle pas le droit à sa place dans ce monde..

Il y a des gens qui aiment voir les femmes comme ça :

 
&&& 0
6 octobre 2021 18:59
TIGELLIUS l'islamophobe à fond Clap
Citation
*TIGELLIUS* a écrit:
Salam

Ecrit par un homme. La femme doit être effacée, un fantôme, n'a t'elle pas le droit à sa place dans ce monde..

Il y a des gens qui aiment voir les femmes comme ça :

 
&&& 0
6 octobre 2021 19:00
L'Islam n'a rien à voir avec le patriarcat. C'est comme si on disait que l'Islam a institué l'esclavage.

C'est exact. Ce n'est que de l'adoption.

Allah n'a jamais dit que l'homme avait une quelconque autorité sur la femme. Ni que celle-ci devait obéir à son mari.

Pas d'accord. Il y a un verset qui te contredit :

« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des avantages que Dieu leur a accordées sur elles et en raison des dépenses qu’ils effectuent pour assurer leur entretien. »

Autre traduction : « en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux –là sur ceux-ci autrement dit à certains hommes ou femmes par rapport à d’autres hommes ou femmes (les uns par rapport aux autres) ».

Dans une famille il faut un chef qui soit responsable de son foyer.







Citation
CHN-W a écrit:
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

L'Islam n'a rien à voir avec le patriarcat. C'est comme si on disait que l'Islam a institué l'esclavage.

Allah n'a jamais dit que l'homme avait une quelconque autorité sur la femme. Ni que celle-ci devait obéir à son mari.

Le verset 34 de la sourate 4 a été détourné pour soumettre les femmes.

La racine QWM véhicule la notion de se suffire à soi-même, de tenir debout, de protéger. Détails [url=http://corpus.quran.com/qurandictionary.jsp ?q=qwm]ici[/url]. Aucune trace d’autorité.
N’en déplaise à une parole attribuée à Ibn ‘Abbas رضي الله عنه . En même temps, si on peut faire des faux hadiths du Prophète ﷺ , pourquoi ne pas en fabriquer pour les autres ?
Une traduction plus fidèle serait que les hommes ont en charge les femmes. Ou bien selon le contexte que ceux qui ont les moyens doivent prendre en charge ceux qui sont incapable de se suffire à eux-mêmes. Détails [url=https://youtube.com/watch ?v=Oc_uio3Ep3c]ici[/url].

Ensuite, toutes les fois où Allah utilise la racine QNT, c'est dans le sens d'une obéissance à Lui.[/color]

Ô Marie, [b]obéis à Ton Seigneur[/b], prosterne-toi, et incline-toi avec ceux qui s'inclinent. (s3v43)

Et celle d'entre vous qui [b]est entièrement soumise à Allah[/b] et à Son messager et qui fait le bien, Nous lui accorderons deux fois sa récompense, et Nous avons préparé pour elle une généreuse attribution. (s33v31)

Et ils ont dit : "Allah s'est donné un fils"! Gloire à Lui ! Non ! mais c'est à Lui qu'appartient ce qui est dans les cieux et la terre et c'est [b]à Lui que tous obéissent[/b]. (s2v116)
Soyez assidus aux salats et surtout la salat médiane ; et tenez-vous debout [b]devant Allah, avec humilité[/b]. (s2v238)

Ce sont les endurants, les véridiques, [b]les obéissants,[/b] ceux qui dépensent [dans le sentier d'Allah] et ceux qui implorent pardon juste avant l'aube. (s3v17)

Abraham était un guide parfait. Il était [b]soumis à Allah[/b], voué exclusivement à Lui et il n'était point du nombre des associateurs. (s16v120)

A Lui tous ceux qui sont dans les cieux et la terre : [b]tous Lui sont entièrement soumis[/b]. (s30v26)

Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, [b]obéissants et obéissantes[/b], loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumônes, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. (s33v35)

Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, [b]reste en dévotion[/b], prosterné et debout, prenant garde à l'au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur... Dis :"Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ?" Seuls les doués d'intelligence se rappellent. (s39v9)

S'il vous répudie, il se peut que son Seigneur lui donne en échange des épouses meilleurs que vous, musulmanes, croyantes, [b]obéissantes[/b], repentantes, adoratrices, jeûneuses, déjà mariées ou vierges. (s66v5)

De même, Marie, la fille d'Imran qui avait préservé sa virginité ; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres : elle fut [b]parmi les dévoués[/b]. (s66v12)

[color=#006633]Détails [url=http://corpus.quran.com/qurandictionary.jsp?q=qnt#(4:34:16)]ici[/url].

De quel droit ont-ils rajouté entre parenthèses "à leurs maris" ? De quel droit ?
Ils n'ont pas pu falsifier le Qur'an alors ils ont falsifié la traduction. Pour plier la religion d’Allah à leur souhait.

Ils ont empoisonné l'Islam avec leur patriarcat.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.[/color]

« Vous suivrez la voie de ceux qui vous ont précédés empan par empan et coudée par coudée, même s’ils entraient dans un trou de lézard, vous les suivrez ».
Nous dîmes : « Ô Prophète d’Allah, les Juifs et les Chrétiens ? ».
Il répondit : « Qui donc sinon eux ? »
(Rapporté par al-Boukhari et Mouslim)[/quote]
6 octobre 2021 19:05
Assalam aleykoum wa rahmatullah wa barakatuh.

L'Islam a maintes et maintes fois montré sa position sur l'égalité, et surtout l'équité entre hommes et femmes, mais toi tu t'obstines encore à croire aux idées véhiculées par un mouvement de femmes totalement décérébrées et irresponsables... J'imagine, à en croire ce que l'on sous-entend à travers les écrits, que le fameux féminisme ou encore le matriarcat, lui, est là pour nous remettre sur le droit chemin... Je suppose... Ill
Citation
Temporelle* a écrit:
Quand je lis certains hadihts sur ce forum consternant la femme.
Je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi Dieu a créé l'homme et la femme, si c'est pour enfin de compte avoir un monde d'hommes et que la femme n'y trouve pas sa place.
Je suis sur que ce n'était pas le desseins de Dieu de faire d'une femme le réceptacle d'un homme.
Il les a crée égaux et complémentaires, seulement beaucoup d'hommes préfères oublier ce précepte.
6 octobre 2021 19:06
Je t'ai déjà dit que je ne veux plus discuter avec toi, alors ne me cherche pas. Quant à ton propos je suis musulman par la Grâce d'Allah par conséquent je ne suis pas contre l'Islam mais contre les pourris qui ont par leur sectarisme abruti cette belle religion qu'Allah a voulu pour nous la rendant laide, répugnante, mettant les hadiths au-dessus du Coran.




Citation
PellYm785 a écrit:
TIGELLIUS l'islamophobe à fond Clap
6 octobre 2021 19:06
Si tu avais lu le Coran, tu verrais que tout les prophètes sont des hommes.

Si tu avais lu le Coran, tu aurais vu que Maryam (Marie) meilleur femme du monde est sous la tutelle d'un homme.

Si tu avais lu les hadiths, tu aurais vu que beaucoup sont rapporté des femmes notamment 'Aïsha, femme du Prophète صلى الله عليه وسلم

Si tu avais regardé l'histoire de l'Islam, tu aurais vu qu'il y a des femmes avec beaucoup de connaissances au niveau de l'Islam.

Si tu avais regardé autre chose que tu désires, tu verrais que l'Islam a confié à le rôle de gardienne du foyer, d'enfanter, de s'occuper des enfants et d'éduquer les hommes de demain.

Oui l'Islam ne répond pas aux revendications féministes d'aujourd'hui.

Mais il répond à l'harmonie et la sécurité.


Citation
Temporelle* a écrit:
C'est pour toutes ces raisons que tu refuses le bonheur.
Encore une fois Rozenn* , tu as juste oublié de dire que Dieu nous à fait un cadeau immense, la vie,
Et il est écrit nulle part qu'une femme doit la vivre de souffrances et de sacrifices .

Il lui est recommandé de privilégier son foyer et d'éviter les sorties futiles et excessives.
Même la prière de la femme a plus de mérite à être effectuée dans sa chambre qu'à la mosquée selon un hadith.

Un hadih écrit par un homme
la femme laisse apparaître seulement son visage et ses mains devant des hommes
Ecrit par un homme. La femme doit être effacée, un fantôme, n'a t'elle pas le droit à sa place dans ce monde..
C'est prioritairement les hommes qui doivent se charger des tâches extérieures, et dans la mesure du possible accompagner les femmes de leur famille lors de leurs sorties.
Ils doivent nécessairement les accompagner lors des voyages.

Encore un hadith écrit par un homme. Ou es ce écrit qu'il faut infantiliser une femme.
N'est 'elle pas doté d'un cerveau comme un homme ? Ne peux t'elle pas penser , faire la différence entre le mal et le bien comme un homme ?
6 octobre 2021 19:09
Pourtant ce que tu viens de faire serait digne d'Eric Zemmour.

Tu parles de sectarisme abruti mais je vois rien ou pas grand chose d'intelligence dans tes propos.
Citation
*TIGELLIUS* a écrit:
Je t'ai déjà dit que je ne veux plus discuter avec toi, alors ne me cherche pas. Quant à ton propos je suis musulman par la Grâce d'Allah par conséquent je ne suis pas contre l'Islam mais contre les pourris qui ont par leur sectarisme abruti cette belle religion qu'Allah a voulu pour nous la rendant laide, répugnante, mettant les hadiths au-dessus du Coran.
X
6 octobre 2021 19:12
L'Islam a maintes et maintes fois montré sa position sur l'égalité, et surtout l'équité entre hommes et femmes,

c'est quoi l'islam ?
- le coran ?
- les hadiths ?
- les ulemas ?
Citation
Radagast le Brun a écrit:
Assalam aleykoum wa rahmatullah wa barakatuh.

L'Islam a maintes et maintes fois montré sa position sur l'égalité, et surtout l'équité entre hommes et femmes, mais toi tu t'obstines encore à croire aux idées véhiculées par un mouvement de femmes totalement décérébrées et irresponsables... J'imagine, à en croire ce que l'on sous-entend à travers les écrits, que le fameux féminisme ou encore le matriarcat, lui, est là pour nous remettre sur le droit chemin... Je suppose... Ill
6 octobre 2021 19:22
Je te pensais athée... En quoi est-tu concerné ? Grinning smiley

Par ailleurs, tu as déjà reçu tout les éléments de réponses à ce sujet à force de venir consulter ce forum et semer la discorde, et ce à travers tes propres recherches... Mais, tu t'entêtes encore et encore à dissimuler la Vérité... Angel

Comme disait un grand Monsieur, il y a de cela des siècles : "il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir" - Jésus, Les Saintes Écritures. In love

Dès lors, je ne peux plus rien pour toi, fils... Smoking smiley
Citation
Xavier33* a écrit:
L'Islam a maintes et maintes fois montré sa position sur l'égalité, et surtout l'équité entre hommes et femmes,

c'est quoi l'islam ?
- le coran ?
- les hadiths ?
- les ulemas ?
V
6 octobre 2021 19:23
Jen ai marre que a religion dit aux femmes ce qu'elles doivent faire et qu'elles doivent être sous la tutelle d'un homme, c'est une partie de l'islam que je rejette
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook