Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Inventaire de la Tunisie après deux ans passés sous la Troïka
horchani [ MP ]
9 novembre 2013 20:17
Inventaire de la Tunisie après deux ans passés sous la Troïka

[www.agoravox.fr]

Salah HORCHANI
le berbaire [ MP ]
9 novembre 2013 22:31
Citation
horchani a écrit:
Inventaire de la Tunisie après deux ans passés sous la Troïka

[www.agoravox.fr]

Salah HORCHANI


la tunisie va mal par la faute d une minorite qui croie destenir la verite bande de con ils on rient dans la tete
Unesuggestion [ MP ]
10 novembre 2013 02:51
La Tunisie souffre aussi d'un manque de couverture médiatique. Il ne faut pas oublier que la moisissure se développe dans l'obscurité et que la gangrène se développe en absence d'oxygène.

Les opposants seraient bien inspirés de s'adresser aux journalistes des médias francophones, y compris la chaine bilingue Arte.
Les Anglo-saxons font des reportages sur ce qui les intéresse.

Il faut sortir des médias alternatifs et de gauche: Il faut aussi s'adresser à la majorité de la population, ce qui remuera les politiques.
L'UGTT est certainement la force derrière laquelle les Tunisiens doivent se ranger, quelle que soit leur sensibilité politique. Après le rétablissement de la Démocratie, le jeu démocratique leur permettra de s'expriment comme ils veulent. S'ils ne soutiennent pas l'UGTT, il n'y aura pas de démocratie et ils ne s'exprimeront pas pendant au moins une décennie.

Pour les textes, il faut éviter de rentrer dans les détails que seuls les initiés comprennent (Utiliser le style "700 caractères au maximum"Winking smiley: Mentionner du concret (p.ex: Ennahdha représente moins d'un Tunisien sur 5) est très percutant et compréhensible par toute le monde.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
Unesuggestion [ MP ]
10 novembre 2013 02:51
Il faudrait aussi écrire et imprimer un bouquin ou un pamphlet (pas besoin de beaucoup d'exemplaires), afin de passer chez Ruquier et les émissions littéraires.

Par exemple:
France TV:
- Taddei
- les émissions de discussion politico-sociétales qui passent en début de soirée.

Suisse romande:
- Darius Rochebin Une invitation à "Pardonnez-moi" serait une consécration.
- Il me semble que c'est la RTS a déjà fait un reportage sur les Islamistes fanatiques, mais ça date un peu et on n'y a pas abordé la question de la légitimité des Pouvoirs et de la représentativité d'Ennahdha.
->> Une manif devant le Palais des Nations de Genève sera automatiquement couverte par la RTS et sera diffusée sur TV5 Monde. Pas besoin de beaucoup de monde. <<-
->> Si c'est possible, l'organiser maintenant qu'il y a des discussions entre les plus grandes puissances et l'Iran, voire la Syrie. En présence de centaines de journalistes, ce serait parfait comme caisse de résonance. <<-

- Dans les médias écrits, commencer par le Nouvelliste (média relativement indépendant), et tenter de faire partie d'un forum hebdomadaire bilingue.
- S'il est possible d'y figurer, l'émission "Infrarouge" est très énervante et le sujet ne passe pas inaperçu.

France-Allemagne:
Arte: Il y a plusieurs magazines à des heures de grande écoute, avec l'avantage de disposer ensuite d'une version doublée en allemand et donc un accès au médias allemands.

Il faut lancer le mouvement: Une fois que les nouvelles auront été développées sur les télés suisses et allemandes, les autres seront obligés de suivre.
Ils se connaissent entre eux et il y a une masse critique.

D'autre part, il faudrait écrire sur les forums des journaux à chaque fois qu'il y a un sujet sur les "révolutions arabes", la Syrie, l'Iran etc, afin de mettre des messages qui disent: "Parlez-nous aussi de la Tunisie".
Certains le font déjà, mais il faut plus de monde pour être entendus.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
Unesuggestion [ MP ]
10 novembre 2013 03:01
Le but présent est de reprendre la parole et le Pouvoir.

Je suis d'avis que, si les usurpateurs ne partent pas rapidement, les autres partis devraient lancer un Parlement parallèle, puis
annoncer le calendrier électoral qu'Ennahdha, ce qu'Ennahdha refuse de faire.
Ennahdha serait alors contraint de prendre position
, ce qui démonterait sa mauvaise foi.

C'est le Serment du Jeu de Paume qui est l'ancêtre de l'Assemblée Nationale française.

En tous cas, ce serait un acte symbolique fort et qui démontrerait qu'Ennahdha n'a aucune légitimité pour gouverner le pays
De plus, ce serait un acte totalement pacifique par nature.


Les hommes de bonne volonté ne doivent pas oublier les Tunisiens et doivent les soutenir autant que faire se peut.
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
horchani [ MP ]
10 novembre 2013 14:33
« Tunisie : Les ingénieurs portent plainte contre Ali Larayedh pour abus de pouvoir »

Le Conseil de l’Ordre des ingénieurs tunisiens (OIT) va déposer plainte contre le chef du gouvernement provisoire Ali Larayedh pour abus de pouvoir, parce qu’il a promu des ingénieurs islamistes dans la fonction publique en dehors de tout critère objectif.

L’Ordre des ingénieurs tunisiens (OIT) a appris le 1er novembre que certains ingénieurs des travaux publics et ingénieurs principaux dépendant du ministère de l’Agriculture, ayant bénéficié de l’amnistie générale de mars 2011, ont été promus au rang d’ingénieurs généraux, alors que leurs collègues ayant exercé pendant 15 ans et plus stagnent encore dans le même grade.

Les ingénieurs promus, faut-il le rappeler, appartiennent à Ennahdha, le parti islamiste au pouvoir, et ont été condamnés dans le cadre de procès politiques. Certains étaient en fuite à l’étranger où ils ont amassé de grosses fortunes.

Ce n’est pas là une raison pour qu’ils doublent tous leurs collègues en bénéficient d’un coup de pouce politique de la part du ministre de l’Agriculture, l’islamiste Mohamed Ben Salem, et du chef du gouvernement provisoire, l’islamiste Ameur Larayedh.

Le 4 novembre, l’OIT a publié dans sa page Facebook officielle le communiqué suivant : « Nous venons d’apprendre par le biais du Journal officiel de la république tunisienne (Jort) que des ingénieurs TE et principaux ont été promus au grade d’ingénieurs généraux en application des décrets 4128 et 3256 relatifs à l’amnistie générale. Nous pensons que ces deux décrets sont illégaux. Comment des ingénieurs parachutés au plus haut niveau de responsabilité (ministres, chefs de cabinets et autres) peuvent-ils se permettre de se faire nommer ingénieurs généraux alors qu’ils ont été à l ’abri en Europe en train de faire fructifier leurs affaires, leurs carrières et leurs rentes... alors que leurs collègues au pays travaillant dans les plus difficiles conditions n’ont pu avoir aucune promotion de grade depuis plus de deux décennies pour certains. A ceux-ci, on demande la formation continue et on leur impose des listes d’aptitude et des commissions de promotion sur dossiers avec des conditions draconiennes. Cette question a été soulevée il y a plus de 6 mois par le Conseil de l’Ordre qui a invité les ingénieurs dans les comités régionaux et sectoriels élus à se mobiliser dans les sections pour préparer une action commune au niveau de l’OIT, mais personne n’a bougé. Aujourd’hui la mobilisation est là, voyons ensemble les moyens de riposte à cette injustice et cette dilapidation des deniers publics. C’est bien une dilapidation sinon comment expliquer l’ordonnancement d’indemnités et de salaires pour un service non fait. Il faut annuler ces décrets, revoir les conditions de promotion de grade et réétudier les dossiers de tous les cas et promouvoir ceux qui le méritent sans conditions préalables sur la base d’appartenances politiques. Ainsi le Conseil de l’ordre des ingénieurs tunisiens a demandé à son avocat d’intenter un procès contre le chef du gouvernement et a demandé l’annulation des décrets concernant les promotions de grade pour des raisons politiques. Ces promotions sont anti statutaires et illégales au vu des lois existantes : loi portant création de l’Ordre des ingénieurs ; loi portant sur le statut général des ingénieurs de la fonction publique ».

Le samedi 9 novembre, l’OIT a décidé de faire recours à la justice et d’intenter un procès contre Ali Larayedh, premier responsable de cet abus de pouvoir.

Source :

[www.kapitalis.com]



Salah HORCHANI
horchani [ MP ]
10 novembre 2013 21:07
Tunisie : 93% des nominations dans le secteur public appartiennent à Ennahdha [Parti islamiste au pouvoir]

87% des nominations dans le secteur public appartiennent à la Troïka, dont 93% de ce taux revient au mouvement Ennahdha. C’est ce qu’a annoncé Abdelkader Labbaoui, président de l'Union tunisienne du service public.

Egalement ex-PDG du pôle industriel et technologique de Kasserine, M. Labbaoui a précisé, mercredi 06 mars 2013 sur Shems FM, qu’une fois confirmées, ces données seront présentées au président de l’Assemblée nationale constituante et au président de la République : « Si les trois présidences ne comptent pas annuler ces nominations, je vais publier ce document sur tous les médias. Le temps de la nomination politique doit cesser, or ce n’est pas le cas aujourd’hui dans notre administration. Ennahdha et ses deux partenaires envahissent nos administrations et tout le secteur public ! ». M. Labbaoui a, également, affirmé que les prochaines élections ne peuvent

être démocratiques et transparentes qu’après la révision et l’annulation de ces nominations : « Les nouvelles nominations dans l'administration tunisienne prouvent la main mise dugouvernement et à partir de là à une main mise sur les prochaines élections ».

L'union tunisienne du service public, en place depuis avril 2012, est chargée d’évaluer et de contrôler le rendement du service public et de détecter les éventuels dépassements pouvant compromettre la neutralité de l’administration.

Source:

[www.eddenyaup.com]



Salah HORCHANI
horchani [ MP ]
10 novembre 2013 22:23
« Non, Monsieur [Moncef Ben Salem],Ministre Tunisien de l’Enseignement Supérieur, votre auto-promotion est contraire à l’Éthique Universitaire ! »



Q : Qui fut promu ? R : Moncef Ben Salem .

Q : Qui l’a promu ? R : Moncef Ben Salem .

Q : Qui a signé ? R : Moncef Ben Salem .



Source :

[horchani.blog.lemonde.fr]
horchani [ MP ]
11 novembre 2013 22:59
Samir Dilou, avocat et ministre islamiste des Droits de l’Homme et de la Justice transitionnelle : « Il est étonnant de croire que la torture puisse être éradiquée »



« Je suis étonné de voir certaines personnes croyant que la torture n’existe plus en Tunisie », a affirmé Samir Dilou, ministre des Droits de l’Homme et de la Justice transitionnelle sur les ondes de Radio Jeunes, aujourd’hui, lundi 11 novembre.

S’agissant d’un dossier qu’il dit « suivre mais non travailler à faire réussir », Samir Dilou fait part de son étonnement de voir certains Tunisiens « ayant l’illusion de voir la torture éradiquée après la révolution ». « L’abolition de la torture n’a été possible sous aucune révolution qui a porté ses fruits », affirme-t-il tout en ajoutant que « ceci nécessite du temps et n’est pas lié aux volontés des personnes, aux moyens matériels déployés ou aux efforts fournis dans ce sens ».

Par analogie avec la lutte contre la pauvreté, Samir Dilou explique son rôle au sein de son ministère par « certaines missions qui sont liées par une obligation de résultat et d’autres qui nécessitent uniquement que des efforts soient déployés ». Et d’ajouter que la torture ne pourra être éradiquée tout comme « aucun gouvernement ne pourra vaincre la pauvreté ».

Source :

[www.businessnews.com.tn]—il-est-etonnant-de-croire-que-la-torture-puisse-etre-eradiquee-audio,520,42134,3



Salah HORCHANI
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook