Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
interesting
Soprano [ MP ]
13 mars 2005 19:53
VISITE - Révélations sur le séjour du roi du Maroc : Les sorties dakaroises de Mohamed VI

Mohamed VI, le roi du Maroc aime bien le Sénégal. En l’espace de quatre ans, il vient de boucler sa quatrième visite au Sénégal. Cet amour pour le Sénégal le pousse à rester au pays de la Téranga au-delà de la durée de ses visites officielles. Sa majesté du Maroc finit systématiquement ses séjours au Sénégal par un volet de visite privée. Le roi Mohamed VI profite de ses séjours dakarois pour s’offrir quelques escapades qui heurtent le protocole et mettent en émoi les services de sécurité.

La dernière visite du roi du Maroc au Sénégal, du 2 au 7 mars derniers, a été fort éprouvante pour les agents des services de sécurité, sénégalais comme marocains. Pour parer à toutes éventualités, les préposés à la sécurité du souverain Chérifien ont été amenés à faire parfois de la résistance, pour ne pas dire de la désobéissance. C’est ainsi que, dans la soirée du jeudi 3 mars dernier, le roi du Maroc avait fort à faire pour déjouer la vigilance des agents de sa sécurité. Cela parce qu’il cherchait à quitter le palais présidentiel où il avait posé ses valises. Un officier sénégalais nous révèle qu’à trois reprises cette nuit-là, sur les coups de 22 heures, le roi Mohamed VI avait voulu sortir en compagnie du fils du Président, Karim Wade, mais les responsables marocains de sa sécurité s’y étaient farouchement opposés. «Il y a eu de nombreux conciliabules, mais rien n’y faisait. Les Marocains refusaient la sortie de leur roi. C’est un peu plus tard qu’une décision avait été prise : le roi devait passer la nuit à la résidence présidentielle à Poponguine». Et notre interlocuteur de dire toute sa surprise lorsque la décision a été prise de mettre le cap, la nuit même, sur Poponguine. «Un convoi réduit au strict minimum a alors pris le chemin de Poponguine. Il n’y avait pas de jalonnement des forces de police et de gendarmerie sur la route. Le cortège s’était voulu le plus discret possible.» Pourtant, tient à souligner une source policière, «cette nuit-là, à la demande du gouverneur militaire du Palais présidentiel, il y avait eu une opération de jalonnement par les forces de l’ordre sur l’axe que devait emprunter le cortège présidentiel, car il était indiqué que le Président devait se rendre à Poponguine. Le jalonnement a été levé sur les coups de 21 heures, quand il était indiqué que le président n’y allait plus».

Le roi du Maroc et ses compagnons sont revenus de Poponguine, le lendemain matin, pour satisfaire à certaines obligations protocolaires prévues dans l’agenda de la visite officielle à Dakar.

Les sueurs froides n’ont pas pour autant cessé pour les officiels marocains. Le vendredi 4 mars, sur les coups de 11 heures, c’est le roi Mohamed VI qui sort du palais, au volant d’une des voitures tout-terrain du parc présidentiel. Il s’agit de ces fameuses 8X8 de couleur noire. De nombreux agents en poste, ce jour-là au palais, étaient sidérés de voir le souverain chérifien conduire personnellement la voiture pour s’engager dans la circulation. Sa sécurité ne s’était pas fait prier pour le prendre en chasse à bord de deux voitures de marque Golf et d’une Peugeot 406. Le roi avait manifestement besoin d’évasion. C’est ainsi qu’il aurait fait quelques séances de plongée sous-marine à Poponguine pendant sa visite privée.

QUE JEUNESSE SE PASSE !

Un haut fonctionnaire en poste au palais présidentiel analyse, après coup, ce penchant du roi à s’offrir quelques sorties amusées. «Vu son âge relativement jeune et surtout le fait qu’il peut se sentir quelque peu dans l’étouffement dans son pays du fait du rigoureux et contraignant protocole royal, il profite de ses séjours à l’étranger pour respirer un peu.» Aussi la sécurité marocaine avait-elle de bonnes raisons d’être sur le qui-vive, car le roi Mohamed VI s’était fait accompagner par d’importants membres de la famille royale comme Moulaye Rachid. C’est dire que le moindre pépin aurait pu avoir des conséquences fâcheuses au Maroc. En tout cas, le roi Mohamed VI avait clairement annoncé la couleur en demandant un dispositif de sécurité assez léger durant sa visite privée, car il tenait à sortir un peu. Lors de sa précédente visite, d’aucuns l’auraient aperçu dans une boîte de nuit. Il lui était même arrivé de «manger dehors».

Le roi Mohamed VI semble avoir bien «ménagé sa monture» en venant au Sénégal. A son départ du palais présidentiel, lundi dernier, ce n’était pas moins de six fourgonnettes qui avaient chargé les affaires de sa délégation.


Madiambal DIAGNE
rabha de france [ MP ]
14 mars 2005 17:34
Il a quel âge le roi svp ?
Hichamo [ MP ]
14 mars 2005 19:34
Il est né le 21 août 1963....
Hichamo [ MP ]
14 mars 2005 19:39
Moi je veux savoir combien de semaines de vacances payées il a ? 3 ou 4 comme nous ou bien dans les dizaines ? Smiling Smiley Smiling Smiley
rabha de france [ MP ]
15 mars 2005 22:34
"QUE JEUNESSE SE FASSE" Bin j'ai plutôt l'impression que par certains côtés il se comporte comme un homme de son âge (un adulte) et qu'il prend ses responsabilités..
quelle est votre définition de la jeunesse ? chez nous c'est l'insouciance et on la tolère jusqu'à 25 ans environ après il faut travailler, fonder une famille, prendre des crédits, payer des impôts et tout et tout.. Smiling Smiley
hichamo si t'es pas sage ... t'auras rien du tout, même pas de crédit à payer.. Smiling Smiley
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook