Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
INTERDICTION DE SORTIE DE TERRITOIRE FRANCAIS
rifdu38 [ MP ]
14 décembre 2008 18:25
je voudrai savoir ce que risque une mère séparé ou divorcé de son mari si elle sort du territoire francais avec son fils ou sa fille alors que ses enfants ont une interdiction de sorti de territoire sur leurs passeports



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/12/08 18:31 par rifdu38.
maghribi10 [ MP ]
14 décembre 2008 19:28
la prison.

il faut qu'elle demande une autorisation au juge aux affaire familliales car elle est fichée.

en cas de controle par la poile de l'air et des frontieres , et si les enfants l'accompagnent, elle peut etre interpellée.
rifdu38 [ MP ]
14 décembre 2008 19:42
tu es sure de ce que tu avance??? elle risque vraiment la prison!!!
vive-titwan [ MP ]
14 décembre 2008 20:08
ça parait normal, quelle risque la prison...c pas le concierge qui decide d'une interdiction!!!
Désenchantée [ MP ]
14 décembre 2008 20:09
Salam Alikoum,

Enlevement ?
rifdu38 [ MP ]
14 décembre 2008 22:15
Citation
Désenchantée a écrit:
Salam Alikoum,

Enlevement ?

c'est considéré comme un enlèvement mm si c'est elle qui a la garde et qu'elle voulu rendre visite a sa famille aux BENELUX
Désenchantée [ MP ]
14 décembre 2008 22:18
Citation
rifdu38 a écrit:
Citation
Désenchantée a écrit:
Salam Alikoum,

Enlevement ?

c'est considéré comme un enlèvement mm si c'est elle qui a la garde et qu'elle voulu rendre visite a sa famille aux BENELUX

C'est ce que je pensais oui ... il faut une autorisation. Smiling Smiley

Salam Alikoum
rifdu38 [ MP ]
14 décembre 2008 22:30
et sans une autorisation c'est consideré comme un enlèvement et elle peut encourir des peines ????
Désenchantée [ MP ]
15 décembre 2008 09:27
Salam Alikoum,

Quelques textes de loi ... qui sont tres CLAIRS!!!


Non représentation d'enfant, refus de confier l'enfant au moment du droit de visite, refus de rendre l'enfant après un droit de visite
Article 227-5
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Le fait de refuser indûment de représenter un enfant mineur à la personne qui a le droit de le réclamer est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.


Changement de résidence du parent chez qui réside l'enfant , sans en avertir l'autre parent
Article 227-6
(Loi nº 96-604 du 5 juillet 1996 art. 27 Journal Officiel du 6 juillet 1996)
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Le fait, pour une personne qui transfère son domicile en un autre lieu, alors que ses enfants résident habituellement chez elle, de ne pas notifier son changement de domicile, dans un délai d'un mois à compter de ce changement, à ceux qui peuvent exercer à l'égard des enfants un droit de visite ou d'hébergement en vertu d'un jugement ou d'une convention judiciairement homologuée, est puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende.


Enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-7
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
(Ordonnance nº 2005-759 du 4 juillet 2005 art. 19 I Journal Officiel du 7 juillet 2005 en vigueur le 1er juillet 2006)
Le fait, par tout ascendant, de soustraire un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l'autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.


Non-représentation d'enfant ou enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-9
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
(Loi nº 2002-305 du 4 mars 2002 art. 16 Journal Officiel du 5 mars 2002)
Les faits définis par les articles 227-5 et 227-7 sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende :
1º Si l'enfant mineur est retenu au-delà de cinq jours sans que ceux qui ont le droit de réclamer qu'il leur soit représenté sachent où il se trouve ;
2º Si l'enfant mineur est retenu indûment hors du territoire de la République.


Non-représentation d'enfant ou enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-10
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Si la personne coupable des faits définis par les articles 227-5 et 227-7 a été déchue de l'autorité parentale, ces faits sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.
rifdu38 [ MP ]
16 décembre 2008 11:14
Citation
Désenchantée a écrit:
Salam Alikoum,

Quelques textes de loi ... qui sont tres CLAIRS!!!


Non représentation d'enfant, refus de confier l'enfant au moment du droit de visite, refus de rendre l'enfant après un droit de visite
Article 227-5
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Le fait de refuser indûment de représenter un enfant mineur à la personne qui a le droit de le réclamer est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.


Changement de résidence du parent chez qui réside l'enfant , sans en avertir l'autre parent
Article 227-6
(Loi nº 96-604 du 5 juillet 1996 art. 27 Journal Officiel du 6 juillet 1996)
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Le fait, pour une personne qui transfère son domicile en un autre lieu, alors que ses enfants résident habituellement chez elle, de ne pas notifier son changement de domicile, dans un délai d'un mois à compter de ce changement, à ceux qui peuvent exercer à l'égard des enfants un droit de visite ou d'hébergement en vertu d'un jugement ou d'une convention judiciairement homologuée, est puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende.



Enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-7
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
(Ordonnance nº 2005-759 du 4 juillet 2005 art. 19 I Journal Officiel du 7 juillet 2005 en vigueur le 1er juillet 2006)
Le fait, par tout ascendant, de soustraire un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l'autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.


Non-représentation d'enfant ou enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-9
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
(Loi nº 2002-305 du 4 mars 2002 art. 16 Journal Officiel du 5 mars 2002)
Les faits définis par les articles 227-5 et 227-7 sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende :
1º Si l'enfant mineur est retenu au-delà de cinq jours sans que ceux qui ont le droit de réclamer qu'il leur soit représenté sachent où il se trouve ;
2º Si l'enfant mineur est retenu indûment hors du territoire de la République.


Non-représentation d'enfant ou enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-10
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Si la personne coupable des faits définis par les articles 227-5 et 227-7 a été déchue de l'autorité parentale, ces faits sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.

le cas souligné est il valable mm si le père va chercher son enfant ailleur qu'au domicile ou il reside son ex femme et son enfant ????



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/12/08 11:17 par rifdu38.
Désenchantée [ MP ]
16 décembre 2008 19:52
Salam Alikoum,


Oui, d'apres ce que j'en comprends la mere ou le pere doit imperativement signaler le changement d'adresse meme si elle lui confie les enfants dans un autre endroit. Parcs, ecoles ... etc. .
rifdu38 [ MP ]
16 décembre 2008 21:29
Citation
Désenchantée a écrit:
Salam Alikoum,


Oui, d'apres ce que j'en comprends la mere ou le pere doit imperativement signaler le changement d'adresse meme si elle lui confie les enfants dans un autre endroit. Parcs, ecoles ... etc. .

cool c'est bon a savoir ca je dirai mm trés interressantCool
rifdu38 [ MP ]
16 décembre 2008 21:49
Citation
Désenchantée a écrit:
Salam Alikoum,

Quelques textes de loi ... qui sont tres CLAIRS!!!


Non représentation d'enfant, refus de confier l'enfant au moment du droit de visite, refus de rendre l'enfant après un droit de visite
Article 227-5
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Le fait de refuser indûment de représenter un enfant mineur à la personne qui a le droit de le réclamer est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.


Changement de résidence du parent chez qui réside l'enfant , sans en avertir l'autre parent
Article 227-6
(Loi nº 96-604 du 5 juillet 1996 art. 27 Journal Officiel du 6 juillet 1996)
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Le fait, pour une personne qui transfère son domicile en un autre lieu, alors que ses enfants résident habituellement chez elle, de ne pas notifier son changement de domicile, dans un délai d'un mois à compter de ce changement, à ceux qui peuvent exercer à l'égard des enfants un droit de visite ou d'hébergement en vertu d'un jugement ou d'une convention judiciairement homologuée, est puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende.


Enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-7
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
(Ordonnance nº 2005-759 du 4 juillet 2005 art. 19 I Journal Officiel du 7 juillet 2005 en vigueur le 1er juillet 2006)
Le fait, par tout ascendant, de soustraire un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l'autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.


Non-représentation d'enfant ou enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-9
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
(Loi nº 2002-305 du 4 mars 2002 art. 16 Journal Officiel du 5 mars 2002)
Les faits définis par les articles 227-5 et 227-7 sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende :
1º Si l'enfant mineur est retenu au-delà de cinq jours sans que ceux qui ont le droit de réclamer qu'il leur soit représenté sachent où il se trouve ;
2º Si l'enfant mineur est retenu indûment hors du territoire de la République.


Non-représentation d'enfant ou enlèvement d'enfant par ascendant
Article 227-10
(Ordonnance nº 2000-916 du 19 septembre 2000 art. 3 Journal Officiel du 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002)
Si la personne coupable des faits définis par les articles 227-5 et 227-7 a été déchue de l'autorité parentale, ces faits sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.

peux tu me donner l'adresse ou tu as trouvé ces textes svp
Désenchantée [ MP ]
17 décembre 2008 12:40
Salam Alikoum,


Regarde sur legifrance.fr
ventoux [ MP ]
13 février 2009 20:41
bonsoir
j expose ma situation somme toute banale
divorcé, enfant 7 ans en garde alternée
mon ex veut partir a l etranger avec ma fille
qui decide de l opposition de sortie du territoire
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook