Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Impression de ne jamais avancer dans la vie
S
20 septembre 2021 20:52
Salam,
J’avais déjà raconté auparavant que professionnellement c’était dur pour moi car je lâchais au bout de quelques jours le boulot par rapport au stresse, par peur de mal faire et de mal m’intégrer.
À 26 ans j’ai quasiment rien fait dans ma vie.

Breff il y a 1 semaine jour pour jour j’ai commencé une formation pour pouvoir travailler à l’aéroport de Paris dans le domaine aéroportuaire car ça me plaît énormément. J’ai quitté chez mes parents pour rester chez mon frère temporairement pour faire ma formation.

On était en tout 9 dans la classe, et je me suis comparée aux autres.
Ils comprenaient tout directement et certains avait déjà de l’expérience dans le domaine aéroportuaire, alors que moi pas du tout. La formatrice était très bien agréable cool, mais elle allait trop vite et trop d’abréviations et de termes aéroportuaire j’étais en train de me noyer complètement.
Petit à petit j’ai été prise de panique et j’ai abandonné 3 jours après, en informant la directrice par message, elle m’a dit de venir le jour-meme pour qu’on s’explique.

Arrivée au centre je stressais un peu lol, car je me sentais honteuse d’abandonner ainsi, j’arrive et je vois un gars au bureau il me dit qu’il est le mari de la directrice, il me dit qu’il sait que j’ai voulu abandonner il en a été informé.
De là la directrice arrive derrière moi et me serre dans ses bras en me disant « dis-moi tout ce que tu veux je le fais, même si tu veux faire chef de piste » et son mari a dit « faut pas exagérer » lol.
Donc du coup ils m’ont parlé qu’il ne fallait pas stresser car tous les termes à apprendre on ne les utilisera pas tous à l’aéroport.
Ils ont voulu que je continue la formation et moi je n’ai pas voulu, je leur ai dit la prochaine session je la ferai.
Du coup je regrette de ne pas avoir continué directement car la prochaine session est dans 1 mois, et j’ai l’impression depuis toutes ces années de faire du surplace.
Mon souci c’est quand je suis en grand stresse, je pense qu’à abandonner et rien d’autre et là où j’écris ce post je suis dans mon lit à ne rien faire et ça m’agace de pas avoir continuer car j’ai l’impression de ne pas avancer dans ma vie…

Je sais je suis bizarre lol, je suis une femme quand j’ai une difficulté je me renferme sur moi-même, je suis réservée de malade.
Alors que la gentillesse de la directrice m’a touché et moi je ne lui ai montré « aucun sourire en retour ni aucune émotion ».
Depuis toujours je vis chez mes parents, où l’environnement est toxique pour moi, ma mère trop sur-protectrice elle est toujours derrière mon dos et mon père c’est un père pas présent pour ses enfants donc des disputes tous les jours avec ma mère et mon père.
J’ai les clés pour pouvoir partir mais mon cerveau fait des blocages par rapport à mon stresse extrême quand je tente d’entrer dans le monde du travail et ça m’énerve car je veux avancer mais je ne sais pas comment faire.
Si ça continue je finirai en dépression…
20 septembre 2021 21:01
ptdr ptdr

Allahy sahel, déstresse. Faut te forcer dans la vie un peu.
M
20 septembre 2021 21:10
Ne doute pas de tes capacités, et en plus tu aime ce que tu fais et tu as des gens bienveillant. Ne lâche rien , je sais que tu va y arriver, on le sent , tu es une bonne personne.
qu'Allah ta facilite et surtout n'arrette pas a la première difficulté.
Citation
Sab-15 a écrit:
Salam,
J’avais déjà raconté auparavant que professionnellement c’était dur pour moi car je lâchais au bout de quelques jours le boulot par rapport au stresse, par peur de mal faire et de mal m’intégrer.
À 26 ans j’ai quasiment rien fait dans ma vie.

Breff il y a 1 semaine jour pour jour j’ai commencé une formation pour pouvoir travailler à l’aéroport de Paris dans le domaine aéroportuaire car ça me plaît énormément. J’ai quitté chez mes parents pour rester chez mon frère temporairement pour faire ma formation.

On était en tout 9 dans la classe, et je me suis comparée aux autres.
Ils comprenaient tout directement et certains avait déjà de l’expérience dans le domaine aéroportuaire, alors que moi pas du tout. La formatrice était très bien agréable cool, mais elle allait trop vite et trop d’abréviations et de termes aéroportuaire j’étais en train de me noyer complètement.
Petit à petit j’ai été prise de panique et j’ai abandonné 3 jours après, en informant la directrice par message, elle m’a dit de venir le jour-meme pour qu’on s’explique.

Arrivée au centre je stressais un peu lol, car je me sentais honteuse d’abandonner ainsi, j’arrive et je vois un gars au bureau il me dit qu’il est le mari de la directrice, il me dit qu’il sait que j’ai voulu abandonner il en a été informé.
De là la directrice arrive derrière moi et me serre dans ses bras en me disant « dis-moi tout ce que tu veux je le fais, même si tu veux faire chef de piste » et son mari a dit « faut pas exagérer » lol.
Donc du coup ils m’ont parlé qu’il ne fallait pas stresser car tous les termes à apprendre on ne les utilisera pas tous à l’aéroport.
Ils ont voulu que je continue la formation et moi je n’ai pas voulu, je leur ai dit la prochaine session je la ferai.
Du coup je regrette de ne pas avoir continué directement car la prochaine session est dans 1 mois, et j’ai l’impression depuis toutes ces années de faire du surplace.
Mon souci c’est quand je suis en grand stresse, je pense qu’à abandonner et rien d’autre et là où j’écris ce post je suis dans mon lit à ne rien faire et ça m’agace de pas avoir continuer car j’ai l’impression de ne pas avancer dans ma vie…

Je sais je suis bizarre lol, je suis une femme quand j’ai une difficulté je me renferme sur moi-même, je suis réservée de malade.
Alors que la gentillesse de la directrice m’a touché et moi je ne lui ai montré « aucun sourire en retour ni aucune émotion ».
Depuis toujours je vis chez mes parents, où l’environnement est toxique pour moi, ma mère trop sur-protectrice elle est toujours derrière mon dos et mon père c’est un père pas présent pour ses enfants donc des disputes tous les jours avec ma mère et mon père.
J’ai les clés pour pouvoir partir mais mon cerveau fait des blocages par rapport à mon stresse extrême quand je tente d’entrer dans le monde du travail et ça m’énerve car je veux avancer mais je ne sais pas comment faire.
Si ça continue je finirai en dépression…
20 septembre 2021 21:24
Salam,

C'est dur ton histoire et j'ai une personne de mon cercle d'ami qui à les mêmes soucis que toi , moi même avant de commencer à travaillé j'avais ce syndrome de l'imposteur.

C'est cette impression que rien est fait pour toi et que quoi que tu feras tu es une fraude et que tu ne sera jamais performant.

Sache en tout cas que la vie c'est pas une ligne droite ou on doit avoir le bac à 17 ans , le master à 22 , le premier emploi à 23 la maison à 30 etc.
La vie c'est pleins d'embuches , pleins de détour et si à 26 ans tu n'as pas trouvé la voie qui te feras vibré tu l'as trouveras certainement plus tard , rien n'est figé dans la vie.

De plus c'est une très bonne chose d'avoir essayé pleins de domaine , problème c'est pas d'avoir échoué parce que de chaque défaite tu apprends une chose ( en l'occurrence que tel domaine ne te plais pas"Winking smiley.

Après il ne faut pas que tu te rabaisse, si les personnes t'invite à faire une formation c'est qu'au vu de ton expérience , de ton parcours , tu es la plus à même de réussir dans cette formation , ils choisissent pas des gens au pif , encore plus dans le domaine de l'aéroportuaire, au lieu de te dire que tu auras jamais les qualités , jamais tu y arriveras , ai confiance en toi dit toi qu'on t'as accepté dans une formation avec des gens d'expérience c'est qu'ils ont pariés sur toi , c'est qu'ils pensent que tu en est capable.

Tu fais de l'anxiété par anticipation je pense , c'est à dire que tu penses pas à l'instant présent , mais au futur problèmes face auxquelles tu devras faire face, et ça c'est mauvais parce que les futurs problèmes aux travails ils ne seront gérés que par la futur toi qui aura fini la formation , tu vois ce que je veux dire ? en gros tu réfléchis avec tes connaissances à l'instant T , alors que durant la formation tu vas acquérir toute les clefs pour pouvoir gérer les problèmes et tout, puis tu sais les entreprises savent que tu es un profil jeune , junior ducoup ils sont moins dur en général.

Tu devrais avoir plus confiances en toi après ça se travail tu sais , ya des thérapie ou même aller voir un psy , tu sais c'est pas honteux au contraire ça permet juste d'avancer et de se sentir mieux quoi , perso pour réussir mon entretien et mon 1er mois de travail j'ai pris des médicament anti anxiété , si c'est utilisé dans le court terme comme béquille c'est pas une honte , aujourd'hui 2 ans est demi plus tard j'y suis toujours et j'ai grave pris mes marques j'ai plus du tout de stress presque donc voilà quoi ai confiance en toi et inshallah ça ira.

Kheir ( et désolé du pavé ^^')
20 septembre 2021 21:30
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Ce n'est pas qu'une impression... Et c'est pour beaucoup à cause de toi-même.

Fais bénévole dans un organisme caritatif ou autre.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
20 septembre 2021 22:18
Salam

Pour répondre à ta question de titre : et tu veux aller où au juste ?

La destination de tout le monde est la tombe.

J'ai eu 47 ans récemment. Je commence à entrer dans une période où tous ceux que j'aimais bien à la télé étant enfant meurent.

J'ai regardé l'enterrement de Belmondo. Pierre Richard marche avec des béquilles. Alain Delon aussi. Ils ont beau avoir été des stars, des gens adulés, des égéries pour de grandes marques, ils ne sont pas bien différents de mes parents qui se déplacent en déambulateur et oxygène ...

Et on prend tous le même chemin, quoi qu'on deviendra dans cette vie.

Ohh, tu vas peut-être me sortir que eux sont enterrés aux Invalides ou je ne sais où. Qu'ils ont vécu dans le luxe. Ils finissent quand même bouffés par les vers et jugés par Dieu.

Et rien ne dit qu'ils auront une meilleure place que nous ensuite.

On m'a souvent reproché mon manque d'ambition dans la vie. J'ai découvert il y a quelques temps qu'en réalité, c'est parce que depuis toujours, je suis consciente de la mort, présente, pour tous. Alors à quoi bon se casser la tête pour être ceci ou cela, avoir ceci ou cela ?

On n'a rien à accomplir ici-bas. Sauf trouver Dieu, LA Vérité de la Vie, de l'Univers, de L'Existence. Le reste n'est que biens ou émotions éphémères. La gloire ne sert à rien, l'argent non plus, la beauté non plus. Seul comprendre qui on est est important. Comprendre ce que l'humain est. Ce que Dieu a créé en nous créant. Comprendre la Vie qui est en nous. Comprendre Dieu.

C'est à ça que servent la prière, le jeûne, la zakat, le pèlerinage et surtout, toujours se rappeler qu'il n'y a que Dieu d'important.

Se focaliser sur l'Essentiel : Dieu et tout ce qu'Il représente, ce qu'Il a créé. Ne pas s'attarder sur les créations d'humains qui ne mènent à rien qu'à des plaisirs éphémères.

Tu ne deviendras peut-être jamais rien de grandiose ici bas, mais quelle importance ça a en réalité ? Aucune !
S
21 septembre 2021 00:41
Je sais merci lol, j’essaye de me forcer
Citation
Architects a écrit:
ptdr ptdr

Allahy sahel, déstresse. Faut te forcer dans la vie un peu.
S
21 septembre 2021 00:43
Merci, oui j’ai de la chance d’être avec des personnes bienveillantes.
Je ne veux pas lâcher malgré tout mais continuer à avancer
Citation
Malikkou a écrit:
Ne doute pas de tes capacités, et en plus tu aime ce que tu fais et tu as des gens bienveillant. Ne lâche rien , je sais que tu va y arriver, on le sent , tu es une bonne personne.
qu'Allah ta facilite et surtout n'arrette pas a la première difficulté.
S
21 septembre 2021 01:31
Salam, merci pour ton aide

Oui c’est exactement ça, j’anticipe énormément les choses et ce qu’il fait que j’ai peur. Je me dis une fois au poste comment ça va se passer. Je me dis je ne vais pas y arriver, j’ai peur d’être submerger par le stress au jour j.

Voir un psy est une possibilité mais le souci c’est que je ne peux pas pour faire refaire ma formation car c’est payant et j’investie mes économies. Je vais essayer de me relaxer en fermant mes yeux et en écoutant des videos de relaxation
Citation
Teemo a écrit:
Salam,

C'est dur ton histoire et j'ai une personne de mon cercle d'ami qui à les mêmes soucis que toi , moi même avant de commencer à travaillé j'avais ce syndrome de l'imposteur.

C'est cette impression que rien est fait pour toi et que quoi que tu feras tu es une fraude et que tu ne sera jamais performant.

Sache en tout cas que la vie c'est pas une ligne droite ou on doit avoir le bac à 17 ans , le master à 22 , le premier emploi à 23 la maison à 30 etc.
La vie c'est pleins d'embuches , pleins de détour et si à 26 ans tu n'as pas trouvé la voie qui te feras vibré tu l'as trouveras certainement plus tard , rien n'est figé dans la vie.

De plus c'est une très bonne chose d'avoir essayé pleins de domaine , problème c'est pas d'avoir échoué parce que de chaque défaite tu apprends une chose ( en l'occurrence que tel domaine ne te plais pas"Winking smiley.

Après il ne faut pas que tu te rabaisse, si les personnes t'invite à faire une formation c'est qu'au vu de ton expérience , de ton parcours , tu es la plus à même de réussir dans cette formation , ils choisissent pas des gens au pif , encore plus dans le domaine de l'aéroportuaire, au lieu de te dire que tu auras jamais les qualités , jamais tu y arriveras , ai confiance en toi dit toi qu'on t'as accepté dans une formation avec des gens d'expérience c'est qu'ils ont pariés sur toi , c'est qu'ils pensent que tu en est capable.

Tu fais de l'anxiété par anticipation je pense , c'est à dire que tu penses pas à l'instant présent , mais au futur problèmes face auxquelles tu devras faire face, et ça c'est mauvais parce que les futurs problèmes aux travails ils ne seront gérés que par la futur toi qui aura fini la formation , tu vois ce que je veux dire ? en gros tu réfléchis avec tes connaissances à l'instant T , alors que durant la formation tu vas acquérir toute les clefs pour pouvoir gérer les problèmes et tout, puis tu sais les entreprises savent que tu es un profil jeune , junior ducoup ils sont moins dur en général.

Tu devrais avoir plus confiances en toi après ça se travail tu sais , ya des thérapie ou même aller voir un psy , tu sais c'est pas honteux au contraire ça permet juste d'avancer et de se sentir mieux quoi , perso pour réussir mon entretien et mon 1er mois de travail j'ai pris des médicament anti anxiété , si c'est utilisé dans le court terme comme béquille c'est pas une honte , aujourd'hui 2 ans est demi plus tard j'y suis toujours et j'ai grave pris mes marques j'ai plus du tout de stress presque donc voilà quoi ai confiance en toi et inshallah ça ira.

Kheir ( et désolé du pavé ^^')
S
21 septembre 2021 01:44
Salam,
Merci mais je le sais déjà et j’ai déjà eu cette réflexion, ce serait magnifique si tous les croyants réfléchirait à ça et que le stresse disparaissait d’un coup mais le souci c’est que le cerveau des fois on ne peut pas le contrôler.
Tout a une fin, tout le monde veillera, tous le monde mourra…
On le sait tous, mais pour les stressés comme moi quand tu débutes une formation tu veux réussir et t’y mettre à fond donc il y a des moments de stresse car tu as peur d’échouer.
Je sais que tout est éphémère mais si tu fais mal ton boulot on te le signifiera sur le moment et c’est désagréable de se prendre des réflexions.

Si on te suit il ne faut avoir aucune émotion, ambition et tout ?
Mais à quoi sert de vivre alors même si tout est éphémère ?

Moi je sais que j’ai un souci de stresse qui ne devrait pas être normal mais toi si on suit ta réflexion faut s’en foutre de tout ?
Faut rester chez soi à toucher le RSA ?
À profiter de la vie sans se casser la tête ?
Mais la vie serait ennuyeuse non?
Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Pour répondre à ta question de titre : et tu veux aller où au juste ?

La destination de tout le monde est la tombe.

J'ai eu 47 ans récemment. Je commence à entrer dans une période où tous ceux que j'aimais bien à la télé étant enfant meurent.

J'ai regardé l'enterrement de Belmondo. Pierre Richard marche avec des béquilles. Alain Delon aussi. Ils ont beau avoir été des stars, des gens adulés, des égéries pour de grandes marques, ils ne sont pas bien différents de mes parents qui se déplacent en déambulateur et oxygène ...

Et on prend tous le même chemin, quoi qu'on deviendra dans cette vie.

Ohh, tu vas peut-être me sortir que eux sont enterrés aux Invalides ou je ne sais où. Qu'ils ont vécu dans le luxe. Ils finissent quand même bouffés par les vers et jugés par Dieu.

Et rien ne dit qu'ils auront une meilleure place que nous ensuite.

On m'a souvent reproché mon manque d'ambition dans la vie. J'ai découvert il y a quelques temps qu'en réalité, c'est parce que depuis toujours, je suis consciente de la mort, présente, pour tous. Alors à quoi bon se casser la tête pour être ceci ou cela, avoir ceci ou cela ?

On n'a rien à accomplir ici-bas. Sauf trouver Dieu, LA Vérité de la Vie, de l'Univers, de L'Existence. Le reste n'est que biens ou émotions éphémères. La gloire ne sert à rien, l'argent non plus, la beauté non plus. Seul comprendre qui on est est important. Comprendre ce que l'humain est. Ce que Dieu a créé en nous créant. Comprendre la Vie qui est en nous. Comprendre Dieu.

C'est à ça que servent la prière, le jeûne, la zakat, le pèlerinage et surtout, toujours se rappeler qu'il n'y a que Dieu d'important.

Se focaliser sur l'Essentiel : Dieu et tout ce qu'Il représente, ce qu'Il a créé. Ne pas s'attarder sur les créations d'humains qui ne mènent à rien qu'à des plaisirs éphémères.

Tu ne deviendras peut-être jamais rien de grandiose ici bas, mais quelle importance ça a en réalité ? Aucune !
21 septembre 2021 07:27
Salam

Je suis pas d'accord avec ce que as écris citronnus même si certains passage sont vraie.

Le but de cette vie est clairement d'adorer notre seigneur , respecter notre religion, faire le bien autour de nous afin de gagner le paradis BI IDNI ALLAH.

Mais on est sur cette terre pour vivre, pour apprendre des choses, s'instruire

Hier j'écoutais une vidéo sur le rôle de la mère au foyer et l'imam expliquait que en tant que mère aux foyer il faut s'instruire. Lire des livres religieux mais aussi non religieux pour éduquer nos enfants .

Je te dit ça pck justement le but d'une vie est d'evoluer.

Tout les bienfaits que nous avons, mari, enfant, un bon taf, une bonne formation, c'est ALLAH SUBHANO WA TARALA qui nous l'a accordé donc il faut nous motiver pour réussir mais sans délaisser la religion bien entendu.

Essaye de travailler sur ton stress. JSS du genre à stresser aussi , et avoir des baisse de moral de temps à autre quand une épreuve survient mais je lâche pas , je me dit des choses positives dans ma tête. J'essaye de tirer des leçons de mes erreurs.

Par exemple en ce moment d'ailleur je suis dans une période où je me dit qu'il faut que je sois plus dynamique dans tout ce qui est vie active. Un événement m'a fais réalisé que il faut que j'evolue sur certaines point.

Je suis une personne très active dans ma vie perso, vie familiale Al Hamdoullilleh. Mais dès que ça parle paperasse , travail, je brasse du vent.

Cet aspect ne me convient plus, faut que je passe à l'étape supérieur me bouger! Et comme je t'ai dit le stress, souffle place ta confiance en ALLAH SUBHANO WA TARALA et ça va aller.

Je te comprend en tout cas et tu es pas là seul.
21 septembre 2021 13:18
Salam

Le stress est nécessaire dans la vie pour vivre/survivre. Mais faut que ce soit un stress/excitation/motivation, pas un stress qui te ronge, qui te rend malade derrière.

Tout est dans le juste milieu. Tu me dis qu'il ne faudrait avoir aucune émotion, aucune ambition, tu bascules dans un extrême là. Ce n'est pas les extrémités qu'il faut viser, mais le centre. Tout comme il ne faut pas basculer dans l'autre extrême qui consiste à être tellement stressé qu'on finit par se dire qu'on est nul, qu'on ne vaut rien, qu'on n'arrive à rien, que rien n'avance ....

Pourquoi veux-tu avancer si haut, si fort ?

Certaines personnes ont la capacité de grimper et grimper et grimper et d'autres ne peuvent pas suivre. Rate-t-on sa vie si on n'arrive pas à faire mieux ? Non !

ça n'a aucune importance en réalité d'obtenir ceci ou cela, d'être reconnu ou pas par ce monde d'ici bas.

Quand tu demandes si se retrouver au rsa est une bonne option à envisager dans la vie, ben ça dépend pour qui. Certaines personnes s'en contenteront, et puis d'autres voudront plus et auront la capacité d'avoir plus, réussiront à avoir plus. Mais si on n'y arrive pas, quelle importance ?

A-t-on raté sa vie parce qu'on s'est retrouvé au RSA tout le temps ? Une personne qui touche le RSA a-t-elle moins de valeur qu'un millionnaire ? Une personne célèbre ou belle a-t-elle plus de valeur qu'une personne inconnue ou moche ?

Le monde d'ici bas te fait croire que c'est le cas, mais le monde d'ici bas, c'est le monde des humains. Dieu n'en a rien à faire que tu sois habillée en guenilles ou dans de la soie.

Pourquoi adhérer aux valeurs des humains et pas à celles de Dieu ?

Depuis quelques temps, je n'ai plus de boulot. Bizarrement, aux yeux des gens, je suis devenue "personne". On revient de vacances, tu fais connaissance avec tes voisins de mobilhomes, il y a une bonne ambiance et d'un coup, l'un d'entre eux te demande "que faites-vous dans la vie ?" Et là tu réponds "je suis femme au foyer". "Ah vous avez eu beaucoup d'enfants ?" "Ben non, je n'en ai eu que deux et là ils sont adultes et autonomes. Je ne travaille pas".
Et là ça te regarde en biais ! Et ça t'évite pour le restant des vacances. D'entrée, ça allait t'inviter tous les soirs à prendre l'apéro, d'un coup, ça change d'avis car "c'est quoi cette personne qui n'est rien".

Mais c'est dans leur tête que je ne suis rien. Je ne suis pas rien. Je suis quelqu'un, une personne à part entière, qui conçoit la vie d'une autre manière. Mais j'ai de la valeur. Auprès de mes parents, de mon mari, de mes enfants, de Dieu. J'existe même grâce à Lui.

Pourquoi faudrait-il être "quelque chose" ou "quelqu'un" dans ce monde pour avoir de la valeur ? N'en as-tu pas déjà ?

Là tu as des projets dans ta vie. Essaye de les réaliser. Mais si ça ne fonctionne pas, ben change tes plans et puis fais autre chose. C'est un drame si ça ne va pas comme tu veux ? Pourquoi crois-tu que tu aurais raté ta vie si jamais la voie que tu as choisi n'aboutit pas ? ça n'a aucune importance.

Autrefois je travaillais dans une branche, je me sentais importante dans cette branche. J'ai perdu mon boulot, de la pire façon qui soit, on m'a reproché je ne sais quelles horreurs, étais-je cette personne là en réalité ? Non ! Et ce boulot me qualifiait-il ? En réalité non plus. J'ai cru être quelqu'un à travers le poste que j'occupais, mais on est bien plus qu'un intitulé dans un boulot. On est des êtres humains, qui existent parce que Dieu a voulu qu'on existe. J'ai beaucoup plus de valeurs que ce que ce monde d'ici bas tente de me faire croire.

Cesse de te casser la tête pour tes projets. Fais ce que tu peux, réalise ce que tu peux et ce que tu as envie surtout, et si ça ne va pas plus loin que ça, ben c'est pas grave. La vie ne s'arrête pas à ces projets. La vie se vit là, maintenant, tout de suite. N'es-tu pas heureuse comme tu es ?

C'est une angoissée de la vie qui te le dit. Une angoissée qui a compris que ça ne servait à rien de stresser comme ça.

Tu ne deviendras pas "RIEN" parce que tes projets n'aboutissent pas comme tu le veux. Tu seras toujours quelqu'un avec énormément de valeur. Tu en as déjà là maintenant beaucoup de valeurs. On en a TOUS. Même ceux qui sont au RSA. Winking smiley
Citation
Sab-15 a écrit:
Salam,
Merci mais je le sais déjà et j’ai déjà eu cette réflexion, ce serait magnifique si tous les croyants réfléchirait à ça et que le stresse disparaissait d’un coup mais le souci c’est que le cerveau des fois on ne peut pas le contrôler.
Tout a une fin, tout le monde veillera, tous le monde mourra…
On le sait tous, mais pour les stressés comme moi quand tu débutes une formation tu veux réussir et t’y mettre à fond donc il y a des moments de stresse car tu as peur d’échouer.
Je sais que tout est éphémère mais si tu fais mal ton boulot on te le signifiera sur le moment et c’est désagréable de se prendre des réflexions.

Si on te suit il ne faut avoir aucune émotion, ambition et tout ?
Mais à quoi sert de vivre alors même si tout est éphémère ?

Moi je sais que j’ai un souci de stresse qui ne devrait pas être normal mais toi si on suit ta réflexion faut s’en foutre de tout ?
Faut rester chez soi à toucher le RSA ?
À profiter de la vie sans se casser la tête ?
Mais la vie serait ennuyeuse non?
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook