Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Idda femme divorcer
2 décembre 2021 21:36
Salam a toute et à tous j’espère que vous allez bien j’ai contacter plusieurs imam au sujet de la idda de la femme et j’ai eu des avis différents 2/3 m’ont dit que j’étais obliger de la passer dans le domicile conjugal pour une durée de 3mois le deuxième m’a dit que c’était une durer de un mois vu que c’est moi qui demande le divorce et le 3ème m’a dit que je pouvais la passer chez mes parents je voudrais savoir qu’elle est là vrai réponse avec des arguments si possible barakalahu fikom
2 décembre 2021 21:39
Wa aleykoum salam

Comme tu es malikite, il me semble, tu as demandé de quel madhab viennent ces avis ?
D
2 décembre 2021 21:39
Salam

Tu as contacter des gens de sciences tu as eu les different avis et finalement le choix de ce que tu veux faire t appartient… ici tu aurais des choix plus savant que les savant eux même … perso j aurais préférer passer ses 3 mois auprès des miennes pour me remettre je vois pas pourquoi je resterai auprès de l ex mari …

Que Allah te facilite
U
2 décembre 2021 21:42
la idda de quoi ? une seule répudiation ou trois répudiations ?
2 décembre 2021 21:42
Malikite aussi
Mais c’est des avis différent Ducoup je suis perdu
Citation
PellYm785 a écrit:
Wa aleykoum salam

Comme tu es malikite, il me semble, tu as demandé de quel madhab viennent ces avis ?
2 décembre 2021 21:42
Une seule
Citation
Un Maghrébin en FR a écrit:
la idda de quoi ? une seule répudiation ou trois répudiations ?
2 décembre 2021 21:43
Je veut faire comme ce qui est dit en islam si dans l’islam c’est comme sa je supporterais mais je veut être sur
Citation
Diurne a écrit:
Salam

Tu as contacter des gens de sciences tu as eu les different avis et finalement le choix de ce que tu veux faire t appartient… ici tu aurais des choix plus savant que les savant eux même … perso j aurais préférer passer ses 3 mois auprès des miennes pour me remettre je vois pas pourquoi je resterai auprès de l ex mari …

Que Allah te facilite
D
2 décembre 2021 21:45
Fait au mieux il y a différent avis donc tu peux prendre celui qui t arrange ? Fin c est pas comme si il y avait qu un avis à suivre

Peut être demander à d autre femme divorcer comment elle ont gérer ça ?

Prend soin de toi et de ta santé surtout
Citation
djazayer213 a écrit:
Je veut faire comme ce qui est dit en islam si dans l’islam c’est comme sa je supporterais mais je veut être sur
2 décembre 2021 21:48
Il faudrait demander de quelle madhab cela vient.
Et personne sur ce forum pourra trancher cette divergence car elle est sûrement fondé.

Il faudra que tu choisisses un avis en fonction de ton école
Citation
djazayer213 a écrit:
Malikite aussi
Mais c’est des avis différent Ducoup je suis perdu
2 décembre 2021 22:04
Salam

C'est parce que l'Islam favorise la réconciliation et non la séparation. C'est pour cela qu'il y a la possibilité de rester avec ex-mari et que la réconciliation est très facile
Citation
Diurne a écrit:
Salam

Tu as contacter des gens de sciences tu as eu les different avis et finalement le choix de ce que tu veux faire t appartient… ici tu aurais des choix plus savant que les savant eux même … perso j aurais préférer passer ses 3 mois auprès des miennes pour me remettre je vois pas pourquoi je resterai auprès de l ex mari …

Que Allah te facilite
D
2 décembre 2021 22:07
Alaykoum salam

En voyant ses autres postes malheureusement son choix est assez légitime et Allah ou 3llam autant se séparer directement du conjoint si on est sur qu’il y aura plus rien et la clairement elle est dans son droit …
Mais oui je comprend le principe si il y a une potentiel réconciliation possible mais du coup ils sont marié ou divorcer ? Car si ils sont divorcer cette personne devient un inconnu pour elle avec qui elle doit cohabiter 🤔
Citation
PellYm785 a écrit:
Salam

C'est parce que l'Islam favorise la réconciliation et non la séparation. C'est pour cela qu'il y a la possibilité de rester avec ex-mari et que la réconciliation est très facile
g
2 décembre 2021 22:07
Wa aleykum salam,

Je te comprends pas...

Tu dis avoir demander avis à 3 Imams, tu dit également suivre un madhab (malikite) de facto, logiquement, naturellement... tu aurais du leur demander sur quel école ils basent leur avis...

Aussi, pourquoi ne pas avoir dit au second puis au troisième Imams, que celui à qui tu a demandé précédemment n'as pas donner la même réponse... et du coup demander comment faire...

Et puis pourquoi tu viens sur un forum d'ignorants rechercher une réponse...

Retourne voir ces Imams.

N'écoute pas cheikh copier-coller "PellYm785"

Kheir Inchaa'Allah.
Citation
djazayer213 a écrit:
Je veut faire comme ce qui est dit en islam si dans l’islam c’est comme sa je supporterais mais je veut être sur
g
2 décembre 2021 22:12
"je voudrais savoir qu’elle est là vrai réponse avec des arguments si possible"

Ca tu aurai du/devrais le demander à ces Imams... pas ici !
Citation
girltalk a écrit:
Wa aleykum salam,

Je te comprends pas...

Tu dis avoir demander avis à 3 Imams, tu dit également suivre un madhab (malikite) de facto, logiquement, naturellement... tu aurais du leur demander sur quel école ils basent leur avis...

Aussi, pourquoi ne pas avoir dit au second puis au troisième Imams, que celui à qui tu a demandé précédemment n'as pas donner la même réponse... et du coup demander comment faire...

Et puis pourquoi tu viens sur un forum d'ignorants rechercher une réponse...

Retourne voir ces Imams.

N'écoute pas cheikh copier-coller "PellYm785"

Kheir Inchaa'Allah.
2 décembre 2021 22:12
Pendant la periode de ridda, ce n'est pas une séparation totale.

Par exemple, il y a un avis qui dit que si par exemple si en cohabitant ensemble, ils finissent par avoir des relations intimes ou des préliminaires, cela peut-être compté comme une réconciliation.

Le divorce est annulé.

"Tout d'abord cette réintégration(Rij’a) doit être obligatoirement faite avant la fin de la 'Idda (comme précisé) de la femme divorcée par la simple formule et dont le mariage a bien été consommé.
Il faut tout d'abord l'intention et puis la formule suffira (exemple: je te réintégre, 'Rajja'tuki ilâ 'Ismatî' ou 'Râja'tuki').
L'imâm Mâlik recommande le témoignage de deux hommes musulmans fiables (‘adlayn) pour cette réintégration. L'imâm Shâfi' l'oblige.
La Rij’a est valable aussi par le rapport sexuel (ou ses préliminaires) à condition qu’il ait l’intention de la Rij’a par ces actes. Chez les Shafiites -par contre- la Rij’a n’est pas valable par l’acte mais doit être obligatoirement par la parole avec intention."
Citation
Diurne a écrit:
Alaykoum salam

En voyant ses autres postes malheureusement son choix est assez légitime et Allah ou 3llam autant se séparer directement du conjoint si on est sur qu’il y aura plus rien et la clairement elle est dans son droit …
Mais oui je comprend le principe si il y a une potentiel réconciliation possible mais du coup ils sont marié ou divorcer ? Car si ils sont divorcer cette personne devient un inconnu pour elle avec qui elle doit cohabiter 🤔
2 décembre 2021 22:17
Salam,

Je me permets de te répondre car j'ai été confronté à la situation.

Mon ex femme avait demandé le khul3.
Donc celui qui t'a dit 1 mois, c'est qu'en quand la femme demande le khul3 et que le mari l'accepte, alors la 3idda est de un seul qur selon certains.

Mais l'avis des malikites est que c'est bien 3 qur

Pour les 3 écoles :hanafites, malikites et shafiites, le khul` équivaut au 'talâq bâin' et la femme doit donc observer une période de viduité (`iddah) de 3 qur'[*] et le khul' comptera dans le nombre de talâq (cf. le verset coranique 229 de Sourate 2) . Cependant, Ibn Qayyim Al-Jawziyyah dans son Zâd Al-Ma`âd et certains autres savants hanbalites notamment, ont affirmé, à propos du khul`, que cette période de viduité de 3 qur' n’était pas nécessaire mais qu’une femme, pour pouvoir se remarier, devait attendre une menstruation seulement pour être sûre de ne pas être enceinte...

Le qur pour les malikites correspond à l'arrivée des menstrues. Ce n'est pas un mois calendaire même si ça s'en rapproche selon le cycle de la femme.

Mais, et c'est toujours selon mon interprétation et compréhension des textes de la source (+ des échanges mails que j'ai eu avec son gérant)

Pour le khul3, le passage suivant :

Si les effets du khul' dépendent selon les écoles (madhhab), toutes admettent qu'il emporte la dissolution immédiate du mariage.

De ce fait, homme et femme ne peuvent plus habiter sous le même toît dès que le khul3 est acté. Elle passe donc sa 3idda ailleurs. A priori, toujours d'après mes infos, l'ex mari n'aime pas dans l'obligation d'entretien durant cette période.

La 3idda est une période durant laquelle la femme ne pourra pas se remarier.
Sur le reste, elle ne peut plus vivre avec son ex, et s'ils veulent revenir ensemble, alors nouveau mariage religieux.

Tu peux prendre les éléments et la source que je t'ai donné et revoir un imam.
Contacte une grande mosquée de préférence, tu peux aussi de demander le service des avis religieux de l'IESH.

Tout ce que j'ai dit concerne le khul3.
Pour le talaq (à l'initiative du mari) c'est d'autres règles.

A lire :
[www.doctrine-malikite.fr]
D
2 décembre 2021 22:20
Je comprend mieux merci …. Mais si il y a pas de volonté de réconciliation des deux parties autant ne pas prendre le risques de flancher … mine de rien on reste tenter si on habite sous le même toit … si les avis divergent et que ça reste des avis malakite on peut choisir celle qui nous arrange ? Comme le cas de la posteuse non ?
Citation
PellYm785 a écrit:
Pendant la periode de ridda, ce n'est pas une séparation totale.

Par exemple, il y a un avis qui dit que si par exemple si en cohabitant ensemble, ils finissent par avoir des relations intimes ou des préliminaires, cela peut-être compté comme une réconciliation.

Le divorce est annulé.

"Tout d'abord cette réintégration(Rij’a) doit être obligatoirement faite avant la fin de la 'Idda (comme précisé) de la femme divorcée par la simple formule et dont le mariage a bien été consommé.
Il faut tout d'abord l'intention et puis la formule suffira (exemple: je te réintégre, 'Rajja'tuki ilâ 'Ismatî' ou 'Râja'tuki').
L'imâm Mâlik recommande le témoignage de deux hommes musulmans fiables (‘adlayn) pour cette réintégration. L'imâm Shâfi' l'oblige.
La Rij’a est valable aussi par le rapport sexuel (ou ses préliminaires) à condition qu’il ait l’intention de la Rij’a par ces actes. Chez les Shafiites -par contre- la Rij’a n’est pas valable par l’acte mais doit être obligatoirement par la parole avec intention."
2 décembre 2021 22:22
Donc si j’ai bien compris vu que c’est moi qui fait la demande m’a idda est de 1mois mais je suis obliger de la faire dans le domicile conjugal c’est sa
Citation
1yabi a écrit:
Salam,

Je me permets de te répondre car j'ai été confronté à la situation.

Mon ex femme avait demandé le khul3.
Donc celui qui t'a dit 1 mois, c'est qu'en quand la femme demande le khul3 et que le mari l'accepte, alors la 3idda est de un seul qur selon certains.

Mais l'avis des malikites est que c'est bien 3 qur

Pour les 3 écoles :hanafites, malikites et shafiites, le khul` équivaut au 'talâq bâin' et la femme doit donc observer une période de viduité (`iddah) de 3 qur'[*] et le khul' comptera dans le nombre de talâq (cf. le verset coranique 229 de Sourate 2) . Cependant, Ibn Qayyim Al-Jawziyyah dans son Zâd Al-Ma`âd et certains autres savants hanbalites notamment, ont affirmé, à propos du khul`, que cette période de viduité de 3 qur' n’était pas nécessaire mais qu’une femme, pour pouvoir se remarier, devait attendre une menstruation seulement pour être sûre de ne pas être enceinte...

Le qur pour les malikites correspond à l'arrivée des menstrues. Ce n'est pas un mois calendaire même si ça s'en rapproche selon le cycle de la femme.

Mais, et c'est toujours selon mon interprétation et compréhension des textes de la source (+ des échanges mails que j'ai eu avec son gérant)

Pour le khul3, le passage suivant :

Si les effets du khul' dépendent selon les écoles (madhhab), toutes admettent qu'il emporte la dissolution immédiate du mariage.

De ce fait, homme et femme ne peuvent plus habiter sous le même toît dès que le khul3 est acté. Elle passe donc sa 3idda ailleurs. A priori, toujours d'après mes infos, l'ex mari n'aime pas dans l'obligation d'entretien durant cette période.

La 3idda est une période durant laquelle la femme ne pourra pas se remarier.
Sur le reste, elle ne peut plus vivre avec son ex, et s'ils veulent revenir ensemble, alors nouveau mariage religieux.

Tu peux prendre les éléments et la source que je t'ai donné et revoir un imam.
Contacte une grande mosquée de préférence, tu peux aussi de demander le service des avis religieux de l'IESH.

Tout ce que j'ai dit concerne le khul3.
Pour le talaq (à l'initiative du mari) c'est d'autres règles.

A lire :
[www.doctrine-malikite.fr]
2 décembre 2021 22:26
tu n'as pas du tout compris ptdr

Si c'est à ton initiative et donc un khul3

La 3iddah est de 3 qur (malikites) et non pas 1 seul
Et ca se fait ailleurs qu'au domicile vu qu'après le khul3 le contrat de mariage religieux est rompu.

Khul3 = dissolution du mariage = vous n'êtes plus mariés religieusement donc "étranger" l'un l'autre. Pendant les 3 qurs, la femme ne peut pas faire de mariage religieux.

Je ne sais pas si une soeur peut prendre le temps avec toi de lire ce que j'ai mis, le comprendre et t'expliquer en appel audio. Ce sera plus simple.

Qu'Allah te facilite le meilleur choix

Citation
djazayer213 a écrit:
Donc si j’ai bien compris vu que c’est moi qui fait la demande m’a idda est de 1mois mais je suis obliger de la faire dans le domicile conjugal c’est sa
2 décembre 2021 22:27
pardon
"Et ca se fait ailleurs qu'au domicile"

je veux dire que vous vivrez à 2 endroits différents.
Qui garde le domicile ? C'est à vous de voir selon il est à qui etc
2 décembre 2021 22:35
Mais si il y a pas de volonté de réconciliation des deux parties autant ne pas prendre le risques de flancher … mine de rien on reste tenter si on habite sous le même toit …

C'est le but ^^.

si les avis divergent et que ça reste des avis malakite on peut choisir celle qui nous arrange ? Comme le cas de la posteuse non ?

Choisir ce qui nous arrange, nan...
Le but des écoles et d'écouter les savants, c'est d'avoir un avis au plus proche de la vérité, de la fiabilité.

Prends ce qui nous arrange contredit cette démarche...

Il y a encore d'autre moyen de choisir, soit on choisit l'avis adopté par le plus de savant, soit on prend l'avis qui est considéré le plus fort.
Soit on fait prend l'avis d'une personne de confiance qui est apte à choisir pour nous.
Ça nécessite de savoir à qui on fait le plus confiance.

Dans mon cas personnel, vraiment personnel, ce n'est pas à prendre. Si je n'arrive pas à me décider entre 2 avis, je prends l'avis le plus clair, celui qui ne me fait pas prendre péché si je me trompe.
Celui qui semble le moins risqué pour ma religion.

Entre l'interdiction et l'autorisation, le moins risqué est parfois l'interdiction.
Ne pas manger une chose plutôt que de manger par exemple.
Citation
Diurne a écrit:
Je comprend mieux merci …. Mais si il y a pas de volonté de réconciliation des deux parties autant ne pas prendre le risques de flancher … mine de rien on reste tenter si on habite sous le même toit … si les avis divergent et que ça reste des avis malakite on peut choisir celle qui nous arrange ? Comme le cas de la posteuse non ?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook