Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Mes hommages
l
23 décembre 2019 02:29
Salam,

J'avais 21 ans, il y'a plus de 15ans déjà. Determinée à faire mes études, particulièrement dans cette ville située à plus de 150 kilomètres de chez moi, pour de mauvaises raisons d'ailleurs, je suis à la recherche d'un logement.. Soudain, je tombe par hasard sur une petite affiche sur un mur de cette université, un petit papier sur lequel est griffoné au stylo: "Dame propose chambre pour étudiante à 5 minutes de l'université, adresse ***." Sans y croire, j'y vais. Qu'ai-je à perdre ? Je sonne à la porte d'une jolie maison et j'entends immédiatement les aboiements d'un chien. Méfiante, cette dame un peu âgée entre ouvre la porte. Je lui dis que je suis là pour l'annonce.. M'observant quelques secondes, elle m'ouvre. Malgré une décoration quelque peu vieillotte la maison est jolie, et sent bon. Une atmosphère de calme et de sérénité régnait ici. Elle me propose de m'asseoir et m'expose la situation. Elle a une grande maison, vit seule, son mari étant décédé et souhaite louer une chambre à une étudiante, la chambre est disponible. Très bien. Je négocie maladroitement le prix et nous tombons d'accord. Me voilà partie à vivre un an avec cette dame. Je rentrais parfois le week-end chez mes parents. Cette dame, française, vieille, athée, riche, c'était.. bizarre, c'était tout le contraire de moi..
Les jours passaient et je découvrais une femme gentille, toujours bienveillante et seule. Comme dans beaucoup de familles françaises, malheureusement, elle ne voyait que très peu ses enfants et petits enfants qui vivaient pourtant dans la même ville. Je me souviens de la peine que j'ai ressenti quand elle comptait les jours jusqu'à Noël sur le calendrier pour espérer voir ses enfants et petits enfants pour cette occasion.., sentant mon étonnement, elle se tourne vers moi et me dit, "tu sais, nous, la famille, enfin tu vois, c'est pas comme chez vous..".
Et moi, j'étais là, j'etudiais, je profitais de cette grande maison, du jardin, c'était bien..

Elle avait souvent de gentilles attentions envers moi. Je m'étais attachée à elle.
Certaines raisons ont fait que j'ai très mal vécu cette période de ma vie, j'ai d'ailleurs raté mon année scolaire. Lorsque cette année s'était terminée, j'ai tout fait pour occulter cette période de ma vie, ne plus y penser. Ce fut très douloureux et j'ai cru bon de tout envoyer balader, y compris cette femme qui ne m'avait apporté que du bien. Elle m'a appelé quelques fois et je ne lui ai jamais répondu.. Les années ont passé, j'ai souvent pensé à elle. J'ai rêvé plusieurs fois de cette maison, de cette chambre, de ce chien à qui j'interdisais de rentrer dans ma chambre car j'y priais.. J'ai toujours pensé qu'elle était morte depuis longtemps.
Tout à l'heure, en mettant son nom sur sur Google, je suis tombé sur son avis de décès.. En janvier de cette année.. Je suis très triste car j'aurais pu prendre de ses nouvelles.. J'aurais pu, J'aurais dû..
Même si tu es partie, même si c'est trop tard, je te remercie.. Je te remercie pour toutes les fois où tu es venue me chercher à la gare en voiture alors que tu conduisais difficilement, merci pour les tartes au pommes que tu me préparais chaleureusement quand je rentrais de l'école, merci pour les dattes que tu m'a acheté au Ramadan, merci pour les feux de cheminée que tu allumais parce que j'aimais bien, merci pour ta sincérité.
Merci pour tout.
Pardonne moi.
Reposes en paix Marie Claude.
B
23 décembre 2019 02:43
Salam

Ca fait vraiment chaud au cœur pour cette femme et pour toi aussi...
Peut être qu’Allah Lui accordera le bien dans l’Au-Delà Incha’Allah
a
23 décembre 2019 04:02
salam

elle t a appelée sans que tu lui répondes ...
tu n'as pas daigné l appeler une seule fois en quinze ans
et là, tu lui rends 'hommage' ?
nul
23 décembre 2019 05:16
Laisse la tranquille comment on peux être aussi mauvais je comprend pas ?
Tu ne connais pas sa vie elle avait l’air d’être dans une période sombre on aurait sûrement tous fait pareil à sa place elle est déjà assez mal comme ça arrête de la faire culpabiliser davantage
23 décembre 2019 06:26
j'ai vécu la même histoire
F
23 décembre 2019 06:33
Salam,

Formulé ainsi et même si c’est vrai, ça manque de tact.

Elle peut tout de même lui rendre visite, de temps à autre, au cimetière, mais pas pour invoquer pour elle.

Salam.



Citation
amirene a écrit:
salam

elle t a appelée sans que tu lui répondes ...
tu n'as pas daigné l appeler une seule fois en quinze ans
et là, tu lui rends 'hommage' ?
nul
*
23 décembre 2019 06:34
Merci pour ce partage Louloute. Allah yarhamha.

Le yabi café est toujours ouvert .... Nous te lirons avec plaisir quand tu seras prête. Yawning smiley
*
23 décembre 2019 06:54
Ce qui est vraiment nul c'est plutôt ton commentaire.
Tu juges la personne qui écrit en ne connaissant rien des évènements de sa vie. Tu penses qu'elle ne s'en est pas rendue compte que 15 ans étaient passés ? Tu as déjà lu Louloute avant de balancer un commentaire aussi inhumain ?

C'est vraiment mais vraiment déplacé et irrespectueux comme commentaire sur un fil qui veut rendre hommage.


Citation
amirene a écrit:
salam

elle t a appelée sans que tu lui répondes ...
tu n'as pas daigné l appeler une seule fois en quinze ans
et là, tu lui rends 'hommage' ?
nul
23 décembre 2019 07:52
Salam aleykum louloute

Tu fait bien de te décharger de la culpabilité... peut être que sa ira mieux insha Allah maintenant.

La vie est une École, à présent, je suis sûr que tu sera plus attentive envers ton prochain. J’ai de la peine pour Marie Claude mais, c’est pas toujours évident de bien faire, moi même j’ai des remords et avec le recul j’aurais Mieux fait dans plusieurs aspects de ma vie..
Voilà pourquoi nous devons prendre le temps de vivre (psk on court trop) d’analyser les choses et essayer de comprendre la sagesse de ce qu’elles renferme... autant dire qu’on se plantera encore mais on apprendra.
Parfois on est plus disposé qu’a D’autres moments de la vie.
Istighar

Kheyr insha Allah



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23/12/19 08:01 par غربة.
K
23 décembre 2019 08:21
Salam alaikoum

C touchant.
23 décembre 2019 08:46
C'est habituel sur yabi
Citation
Jade* a écrit:
Ce qui est vraiment nul c'est plutôt ton commentaire.
Tu juges la personne qui écrit en ne connaissant rien des évènements de sa vie. Tu penses qu'elle ne s'en est pas rendue compte que 15 ans étaient passés ? Tu as déjà lu Louloute avant de balancer un commentaire aussi inhumain ?

C'est vraiment mais vraiment déplacé et irrespectueux comme commentaire sur un fil qui veut rendre hommage.
S
23 décembre 2019 08:55
J'espère que ceci sera une leçon pour toi à l'avenir. A savoir être reconnaissante du bien que tu reçois.

C'est une belle pensée pour elle en tt cas même si c'est trop tard.
Citation
louloute5 a écrit:
Salam,

J'avais 21 ans, il y'a plus de 15ans déjà. Determinée à faire mes études, particulièrement dans cette ville située à plus de 150 kilomètres de chez moi, pour de mauvaises raisons d'ailleurs, je suis à la recherche d'un logement.. Soudain, je tombe par hasard sur une petite affiche sur un mur de cette université, un petit papier sur lequel est griffoné au stylo: "Dame propose chambre pour étudiante à 5 minutes de l'université, adresse ***." Sans y croire, j'y vais. Qu'ai-je à perdre ? Je sonne à la porte d'une jolie maison et j'entends immédiatement les aboiements d'un chien. Méfiante, cette dame un peu âgée entre ouvre la porte. Je lui dis que je suis là pour l'annonce.. M'observant quelques secondes, elle m'ouvre. Malgré une décoration quelque peu vieillotte la maison est jolie, et sent bon. Une atmosphère de calme et de sérénité régnait ici. Elle me propose de m'asseoir et m'expose la situation. Elle a une grande maison, vit seule, son mari étant décédé et souhaite louer une chambre à une étudiante, la chambre est disponible. Très bien. Je négocie maladroitement le prix et nous tombons d'accord. Me voilà partie à vivre un an avec cette dame. Je rentrais parfois le week-end chez mes parents. Cette dame, française, vieille, athée, riche, c'était.. bizarre, c'était tout le contraire de moi..
Les jours passaient et je découvrais une femme gentille, toujours bienveillante et seule. Comme dans beaucoup de familles françaises, malheureusement, elle ne voyait que très peu ses enfants et petits enfants qui vivaient pourtant dans la même ville. Je me souviens de la peine que j'ai ressenti quand elle comptait les jours jusqu'à Noël sur le calendrier pour espérer voir ses enfants et petits enfants pour cette occasion.., sentant mon étonnement, elle se tourne vers moi et me dit, "tu sais, nous, la famille, enfin tu vois, c'est pas comme chez vous..".
Et moi, j'étais là, j'etudiais, je profitais de cette grande maison, du jardin, c'était bien..

Elle avait souvent de gentilles attentions envers moi. Je m'étais attachée à elle.
Certaines raisons ont fait que j'ai très mal vécu cette période de ma vie, j'ai d'ailleurs raté mon année scolaire. Lorsque cette année s'était terminée, j'ai tout fait pour occulter cette période de ma vie, ne plus y penser. Ce fut très douloureux et j'ai cru bon de tout envoyer balader, y compris cette femme qui ne m'avait apporté que du bien. Elle m'a appelé quelques fois et je ne lui ai jamais répondu.. Les années ont passé, j'ai souvent pensé à elle. J'ai rêvé plusieurs fois de cette maison, de cette chambre, de ce chien à qui j'interdisais de rentrer dans ma chambre car j'y priais.. J'ai toujours pensé qu'elle était morte depuis longtemps.
Tout à l'heure, en mettant son nom sur sur Google, je suis tombé sur son avis de décès.. En janvier de cette année.. Je suis très triste car j'aurais pu prendre de ses nouvelles.. J'aurais pu, J'aurais dû..
Même si tu es partie, même si c'est trop tard, je te remercie.. Je te remercie pour toutes les fois où tu es venue me chercher à la gare en voiture alors que tu conduisais difficilement, merci pour les tartes au pommes que tu me préparais chaleureusement quand je rentrais de l'école, merci pour les dattes que tu m'a acheté au Ramadan, merci pour les feux de cheminée que tu allumais parce que j'aimais bien, merci pour ta sincérité.
Merci pour tout.
Pardonne moi.
Reposes en paix Marie Claude.
m
23 décembre 2019 09:18
Tu sais je crois qu'à un moment ou un autre de notre vie on a tous des histoires pareilles. On a sans doute été ingrat, le plus important est d'en prendre conscience pour justement l'être de moins en moins voire plus jamais.
Je me souviens d'une voisine " française" qui aidait nos parents dans leur courriers etc.. et à qui les ado ( jeunes et cons, un ado reste un ado ) n'ont su que lui gâcher certaines nuits par le bruit. On etait ignorants et à l'époque on sortait tard le soir après le repas des journées du ramadan. Je pense des fois à cette dame avec les regrets.
a
23 décembre 2019 10:10
non je ne la connais pas et ne connais pas sa vie mais ce n'est pas parce que c est ta copine que ça reste compréhensible
mais je connais des gens au fond du trou qui se comportent bien, preuve que c est possible

ça rappelle tous ces gens qui ignorent certaines de leurs connaissances alors qu elles les savent seules et vulnérables puis se pointent les larmes aux yeux à l enterrement en racontant des anecdotes concernant le disparu

il s est passé quinze ans, pas six mois ...
ce que je trouve déplacé, c est de rendre hommage à quelqu'un qu on a ignoré quinze ans la sachant isolée alors que cette personne a tenté de garder contact

Citation
Jade* a écrit:
Ce qui est vraiment nul c'est plutôt ton commentaire.
Tu juges la personne qui écrit en ne connaissant rien des évènements de sa vie. Tu penses qu'elle ne s'en est pas rendue compte que 15 ans étaient passés ? Tu as déjà lu Louloute avant de balancer un commentaire aussi inhumain ?

C'est vraiment mais vraiment déplacé et irrespectueux comme commentaire sur un fil qui veut rendre hommage.
l
23 décembre 2019 10:22
C'est bon j'ai compris Amirene. Merci.
Citation
amirene a écrit:
non je ne la connais pas et ne connais pas sa vie mais ce n'est pas parce que c est ta copine que ça reste compréhensible
mais je connais des gens au fond du trou qui se comportent bien, preuve que c est possible

ça rappelle tous ces gens qui ignorent certaines de leurs connaissances alors qu elles les savent seules et vulnérables puis se pointent les larmes aux yeux à l enterrement en racontant des anecdotes concernant le disparu

il s est passé quinze ans, pas six mois ...
ce que je trouve déplacé, c est de rendre hommage à quelqu'un qu on a ignoré quinze ans la sachant isolée alors que cette personne a tenté de garder contact
*
23 décembre 2019 10:23
Il n'y a pas pire punition dans la vie, qu'une personne n'ayant pas rahma dans son cœur.
Que Dieu te fasse miséricorde.

Salam.


Citation
amirene a écrit:
non je ne la connais pas et ne connais pas sa vie mais ce n'est pas parce que c est ta copine que ça reste compréhensible
mais je connais des gens au fond du trou qui se comportent bien, preuve que c est possible

ça rappelle tous ces gens qui ignorent certaines de leurs connaissances alors qu elles les savent seules et vulnérables puis se pointent les larmes aux yeux à l enterrement en racontant des anecdotes concernant le disparu

il s est passé quinze ans, pas six mois ...
ce que je trouve déplacé, c est de rendre hommage à quelqu'un qu on a ignoré quinze ans la sachant isolée alors que cette personne a tenté de garder contact
23 décembre 2019 11:06
nous sommes tous les enfants d'adam. moi je prie pour mes parents, mes frères et sœurs, tous les croyants vivants, morts et à venir. Dieu reconnaîtra les Siens.
Citation
Jade* a écrit:
Il n'y a pas pire punition dans la vie, qu'une personne n'ayant pas rahma dans son cœur.
Que Dieu te fasse miséricorde.

Salam.
l
23 décembre 2019 11:15
J'ai sans doute été maladroite et inconsciente. Dans mon cœur, j'ai associé cette femme à certaines choses que je voulais absolument oublier.. J'ai souvent eu du mal à faire la part des choses. Enfin voilà c'est assez confus et c'est difficile à expliquer.
Prenez soin de ceux que vous aimez.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook