Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Une histoire terrible - la puissance de la foi
X
1 janvier 2010 13:37
Cette histoire est parfaitement vraie et malheureusement de tels cas ne sont pas singuliers.

Une Yéménite s'est mariée avec son cousin, au Yémen, alors qu'elle vivait en Occident. Au Yémen, elle avait été élevée par une nourrice car sa maman est morte alors qu'elle était enfant.

Ils ont cinq enfants. Quelques années plus tard, ils retournaient au Yémen, dans la famille de l'époux, une famille aisée. L'homme aussi avait une nourrice lorsqu'il était enfant.

Le couple rencontra la nourrice de l'époux, et discutèrent. Lorsque la femme (l'épouse) parla, donna son nom à la nourrice de l'époux et son lieu de naissance, ils découvrirent qu'ils avaient tété du même sein, celui de la nourrice du mai. Ils étaient donc frères et soeurs de lait et époux.

C'est la pire situation qui puisse arriver, puisse Allah me préserver et vous préserver d'une pareille épreuve.

Je dois vous dire que la lecture du récit de cette soeur, sur un forum, m'a fendu le coeur.

La soeur à finallement décidé de divorcer (de toute facon, le mariage est nul) pour obeir à Allah et à Son Messager. C'est ce qui s'appelle avoir la foi.

J'implore Allah pour qu'Il accorde à cette soeur mieux que ce qu'elle a laissé, qu'Il lui ouvre les portes du Paradis et lui accorde une issue heureuse.

C'est aussi un rappel pour ceux qui se marient au sein de leurs familles. Renseignez-vous car cela arrive au Maroc, j'ai entendu parler de pareilles histoires.
m
1 janvier 2010 16:10
Il y a pas besoin daller chercher ce genre d'histoire au Yémen!
C est aussi l'histoire dune copine a moi! Il ya 3 ans ses parents ont découvert qu'ils on été allaités par la même femmme! Ses parents ont été contraint de divorcer!!
1 janvier 2010 16:25
Salam Smiling Smiley

Alatef ya Rabbi salama!!!

Moi je pense aux enfants de ces personnes, comment leur expliquer que leurs parents sont contraints de divorçer? Sad Smiley

Quelle épreuve, puisse Dieu nous en préserver Angel
E
1 janvier 2010 20:26
Salam 3alikoum,
et moi je pense qu'il faille vraiment se référer a des jurisconsultes renomés pour repondre vraiment a cette question.

Oua llahou a3lam.
C
1 janvier 2010 22:56
C'est déjà arrivé aussi entre frère et soeur c'est encore plus terrible dans ce cas-làSad Smiley
m
2 janvier 2010 00:26
Salam


"La puissance de la foi"


Le titre du post suffit à lui même...

Dans le souci de plaire et surtout d'obeir à Allah (swt), elle a sans hésiter opter pour le divorce, malgré la douloureuse peine.

Quel belle preuve de soumission et d'amour envers son Créateur...Qu'Allah (swt) le lui rendra, sans nul doute, en centuple.

ça nous donne à réfléchir sur notre propre foi...Par moment...

Yarbi tsmah lina...

Merci pour ce post.

Amicalement
m
2 janvier 2010 01:33
Malheuresement certaine fois cette découverte de la vérité peut entraîner une tragédie.Sad Smiley

(dsl)

Un jeune homme entretient une relation avec une jeune marocaine du pays. Le jour ou il est prêt à se marier, il annonce la nouvelle à ses parents.Les parents sont ravis jusqu'au moment ou le père lui demande : Mais qu'elle est l'heureuse demoiselle?.Voila que son fils lui répond qu'il s'agit de telle cousine..Le père lui explique que cette union est impossible étant donné qu'ils sont frère et soeur de lait. Les 2 amoureux se séparent mais le mec ne s'est jamais remis de cette séparation. Sous le choc, la maman a tout fait pour consoler son fils bien qu'attrister elle aussi.

Un matin, le jeune homme se suicide...

Histoire véridique qui s'est déroulé à Montpellier
[center][b][color=#339933]Kech m'a donné à jamais le goût de la liberté Avec Allah comme allié, je f'rais de mon rêve une réalité[/color] [color=#C944B9]Bien que ma vie loin de toi soit comme un thé sans sucre[/color][/b][/center]
X
2 janvier 2010 11:49
Ton exemple est le contraire de "la puissance de la foi". Il a mis fin à ses jours, la pire chose qu'il pouvait faire.

Cette femme à 5 enfants. IL est aimpossible qu'ils comprennent les raisons du divorce. Et comment quitter son époux? Le voir faire ses bagages? Le croiser dans la rue? Et psychologiquement, savoir que l'on a eu des enfants avec son frère de lait? Nas'alu Allah as-Salâmah.

Pourtant, le mariage sera dissolu. C'est une grande épreuve, mais ceux qu'Allah aime, il les éprouve.

Bonne chance à cette femme et à son époux.
a
2 janvier 2010 12:31
ces le choix d'allah c'est leur mektoub

ca me fait pensé à une série qui passait sur les chaines marocaines: Abriya

Deux garçons de deux familles différentes ont été échangé à leurs naissances, plus tard ils se retrouvent amis, et ils se retrouvent amoureux l'un de la soeur de l'autre. Quand lee mariage à voulu être concrétisés, c'est la que le secret à été découvert...

PS: cette série passe toujours le soir sur al maghribiya
[color=#FF0099][b]Mes sœurs, l'homme qui veut votre bonheur vous proposera un seul rendez vous: celui avec Dieu, afin de vous unir pour être heureux et de commencer main dans la main le début de votre chemin ....[/b][/color]
B
2 janvier 2010 12:32
Mon Dieu,c'est terrible...Cela ne devrait pas arriver normalement,lorsque l'on a été allaité ou que l'on a allaiter il faut le signaler.Le pire dans le cas de la soeur,c'est qu'ils sont cousins,leurs familles respectives étaient quand meme bien au courant.
Mais bon,ainsi il a été decreté pour eux.qu'Allah leur advienne en aide.
X
2 janvier 2010 12:44
A priori, les familles n'étaient pas au courant puisque la nourrice ne leur a donné cette informations qu'après que la fille ait décliné son identité. La société Yéménite est une société clanique ou les clans sont vastes. Les riches familles donnent à leurs enfants une nourrice et il se peut qu'une nourrice allaite plusieurs enfants en même temps, à des endroits différents.

Au Maroc, il y a quelques années encore, une femme pouvait allaiter 3/4 enfants.

Par contre, une question me tracasse. Il me semble qu'il n'y a pas de différence entre le fait de téter d'un sein et le fait de boire le lait maternel dans un ustensile/ biberon.

Or on sait que dans beaucoup d'hôpitaux, ont collecte du lait maternel que l'on stock pour d'autres bébés que leurs mères ne peuvent allaiter.

Cela fait donc de ces enfants des frères et soeurs de lait. Cela peut-être terrible à l'échelle d'une ville.
z
2 janvier 2010 14:41
Citation
Rastapopûlos a écrit:
A priori, les familles n'étaient pas au courant puisque la nourrice ne leur a donné cette informations qu'après que la fille ait décliné son identité. La société Yéménite est une société clanique ou les clans sont vastes. Les riches familles donnent à leurs enfants une nourrice et il se peut qu'une nourrice allaite plusieurs enfants en même temps, à des endroits différents.

Au Maroc, il y a quelques années encore, une femme pouvait allaiter 3/4 enfants.

Par contre, une question me tracasse. Il me semble qu'il n'y a pas de différence entre le fait de téter d'un sein et le fait de boire le lait maternel dans un ustensile/ biberon.

Or on sait que dans beaucoup d'hôpitaux, ont collecte du lait maternel que l'on stock pour d'autres bébés que leurs mères ne peuvent allaiter.

Cela fait donc de ces enfants des frères et soeurs de lait. Cela peut-être terrible à l'échelle d'une ville.

Salam,

J'avais lu ce lien qui parle justement du don de lait maternel.

[www.islamophile.org]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook