Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Histoire de la creation d'Adam as
m
mhd
13 mars 2005 00:17


La véritable histoire de la création dans le Coran et la Sunna

( Dieu a créé le monde en six jours, comme il l'a dit dans le Coran : « Nous
avons créé les cieux et la terre, et ce qui est entre eux, dans l'espace de six
jours. » (Sur. L, vers. 38.) Ces six jours, suivant le temps de l'autre monde,
sont six mille ans suivant le temps de celui-ci, comme l'a dit Dieu : «
Un jour pour ton Seigneur est comme mille ans de ceux que vous comptez. » (Sur.
XXII, vers. 47.) Or la première chose que Dieu créa fut le roseau, et tout ce
qu'il voulut créer, il dit au roseau de l'écrire. Ensuite, lorsque le roseau se
fut mis à écrire, Dieu créa les cieux, les terres,
le soleil, la lune et les astres, et alors la sphère céleste commença à tourner.
Six mille ans s'écoulèrent à cette époque. Si Dieu l'avait voulu, il aurait créé
l'univers en un instant, mais il a employé à le créer un temps considérable,
afin que tu saches que l'oeuvre du sage doit être faite avec science,
intelligence et
sagesse. Notre prophète Mohammed a dit: La précipitation vient du diable, et la
temporisation vient de Dieu. Quant aux époques de la création, Dieu commença la
création le dimanche, et il créa jusqu'à la dernière heure du vendredi. Le
samedi il ne créa rien. Les Juifs dirent ensuite Quel est
celui de ces six jours dans lequel Dieu créa ce monde, et que créa-t-il chaque
jour? Le prophète dit : Le dimanche et le lundi, il créa la terre et tout ce
qu'elle produit d'utile et de nuisible à l'homme. Le mardi, il créa les
montagnes et tout ce qui est en elles d'utile et de nuisible. Le mercredi, il
créa
les arbres et tout ce qui est en eux de bon et de mauvais, d'utile et de
nuisible, l'eau, et tout ce qui peut servir aux hommes. Toutes les œuvres du
monde furent terminées en quatre jours, comme il est dit dans le Coran : « Dis :
Ne croyez-vous pas en celui qui a créé la
terre en deux jours? » (Sur. XLI, vers. 9) jusqu'à ce passage « Tel fut l'ordre
du Tout-Puissant, de celui qui « sait » (ibid. vers. 11). Le prophète dit : Le
jeudi, il créa les cieux avec tout ce qui est en eux. Le vendredi, il créa les
astres, la lune, le soleil, Les djins ,les anges et d'autres peuples que nous
ne connaissons pas, depuis le commencement du jour
jusqu'à la troisième heure. Les djins possédèrent ce monde la quatrième heure
ainsi que la cinquième; pendant ces deux heures,Dieu ne créa rien
.Entre la sixième heure , qui termine la première moitié de la journée, jusqu'à
la dernière heure, il créa Adam. Il ordonna aux anges de le placer dans le
paradis. Lorsque la dernière heure du vendredi fut arrivée, Dieu fit sortir Adam
du paradis, à cause du péché qu'il avait commis.
Les Juifs dirent ensuite : Nous l'avons trouvé ainsi dans le Pentateuque, et le
samedi Dieu se reposa. Le prophète dit : Vous mentez; Dieu n'a pas besoin de se
reposer. Le repos est nécessaire à celui qui a été fatigué par quelque chose. La
vérité est ce que le Seigneur a dit dans ce verset : « Nous n'avons point
éprouvé de fatigue. » (Sur, L, vers. 38)

Histoire de la création d'Adam

Lorsque Dieu voulut créer Adam, il ordonna à Gabriel d'enlever de la face de la
terre une poignée de chaque espèce d'argile : de la noire, de la blanche, de la
rouge, de la jaune, de la bleue et de chaque espèce différente. Gabriel vint au
milieu de la terre, à l'endroit où se trouve aujourd'hui
le temple de la Kaaba. Il voulut se baisser et prendre de l'argile sur la terre.
La terre se mit à lui parler et lui dit : 0 Gabriel, que veux-tu faire? Gabriel
répondit : Je veux enlever de la face de la terre un peu d'argile, de limon et
de pierre, car Dieu formera de toi un vicaire. La terre lui dit en jurant
par Dieu Tu ne prendras à la terre ni argile, ni poussière, ni pierre. Que
serait-ce si Dieu formait de moi des créatures, et qu'ensuite ces créatures
fissent le mal sur la terre et qu'elles répandissent le sang injustement?
Gabriel se retira par respect pour ce serment et ne prit point de terre. Il dit
:
0 Seigneur, tu sais bien ce que m'a dit la terre et quel serment elle a fait.
Dieu envoya ensuite Michel, et lui dit: Enlève un peu de limon de la terre.
Lorsque Michel fut arrivé, la terre lui fit le même serment; Michel se retira
aussi par respect pour ce serment et ne prit point de terre. Dieu
ordonna ensuite la même chose à `Izrâïl, qui est l'ange de la mort. Izrâïl
vint, et, quoique la terre lui fît le même serment, il ne se retira point et dit
: Je ne m'abstiendrai pas d'exécuter les ordres de Dieu, à cause de tes
serments. L'ange de la mort se baissa donc et enleva de dessus la terre
quarante coudées d'argile de toutes espèces, comme nous l'avons dit. Ensuite
Dieu forma Adam de cette terre, comme Il l’a dit : « Certes nous vous avons
créés de poussière. » (Cor. sur. XXII, vers. 5.) Le mot tourâb (dont se sert le
Coran dans ce passage) a la même acception en arabe qu'en
persan, et signifie poussière. Dieu a dit dans un autre endroit : « Certes nous
les avons créés d'une terre glutineuse. » (Sur. XXXVII vers. 11.) Le mot arabe
lâzib, glutineux, a le sens du persan dousendeh. Dieu a dit encore qu'il créa
Adam « de limon pur mêlé de sable > (Sur. xv, vers. 26, et Lv,
vers. 13), parce que c'était d'abord une terre sèche, blanche, noire et de
différentes espèces. Lorsqu'il se fut écoulé quelque temps, cette terre prit une
forme; le soleil darda ensuite sur elle ses rayons, elle sécha; ensuite Dieu en
créa Adam, auquel il donna la même forme qu'à nous qui sommes
ses enfants. Personne sur la terre n'avait vu une figure comme la sienne; ni
anges, ni génies, ni hommes. Hâreth (satan) alla voir cette figure. Adam était
resté de longues années étendu à sa place, comme Dieu l'avait créé, ainsi qu'il
est dit dans le Coran: « Ne s'est-il pas écoulé un long espace de
temps sans que l'homme fût rien de remarquable? » (Sur. LXXVI, vers. 1.) Or
sache qu'Adam était demeuré de la sorte étendu à sa place pendant un espace de
quarante ans. Personne ne pensait à lui, et on ne savait pas ce qu'il était et
quelle créature il était. Or, lorsque Hâreth (satan) alla
vers lui, il le vit étendu à terre, d'une grandeur telle que son corps allait de
l'orient à l'occident, et l'argile dont il avait été formé était devenue comme
deux branches de palmier sèches. Or, de même que, si vous prenez deux branches
de palmier et que vous les frappiez l'une contre l'autre,
elles rendent un son, de même aussi, lorsque Hâreth (satan), poussa Adam,
l'argile sèche dont celui-ci était formé rendit' un son. Hâreth en fut étonné.
Il examina plus attentivement, la figure d'Adam, il trouva que l'intérieur de
cette figure était vide. Il alla du côté de la bouche, tourna et y
entra. Lorsqu'ils fut sorti de l'intérieur du corps d'Adam, il laissa connaître
aux anges l'infidélité qui était dans son coeur, en disant. Cette créature n'est
rien, parce que son intérieur est vide; et toute chose dont l'intérieur est vide
peut être cassée. Maintenant que Dieu l'a créée, il lui a donné
l'empire de ce monde; mais du moins je combattrai contre elle, et je ne lui
donnerai point la terre, mais je la chasserai de la terre comme j'en ai chassé
les Djâns. Quel est votre avis? Les anges répondirent : Ô Hâreth (satan), ce que
nous avons fait contre les Djâns, nous l'avons fait par
l'ordre de Dieu qui nous a dit de leur faire la guerre et de les mettre en
fuite. Maintenant, si Dieu a formé cette créature, s'il l'a choisie et s'il nous
ordonne de lui être soumis, il ne nous est pas possible de nous écarter des
ordres de Dieu. Lorsque Hâreth (satan) sut que les anges ne pensaient
pas comme lui, au même instant il changea son discours et dit : Vous dites la
vérité; et moi aussi, je pense comme vous, mais j'ai voulu vous éprouver pour
voir ce que vous diriez. Lorsque Dieu voulut donner la vie à Adam, il ordonna à
l'âme d'entrer dans son corps. L'âme pénétra par son
gosier jusqu'à sa poitrine et à son ventre, et partout où elle arrivait, la
terre, l'argile, la poussière et le limon noir dont était formé le corps d'Adam
devenaient des os, des nerfs, des veines, de la chair, de la peau et d'autres
choses semblables. Lorsque l'âme arriva à la tête d'Adam et qu'il
éternua, Adam dit Louange à Dieu! Gabriel dit : Que Dieu te fasse miséricorde, ô
Adam! Adam tourna la tête et vit le paradis avec les délices qu'il renferme. Or
l'âme était parvenue à l'estomac d'Adam, et il désirait manger quelque chose. Il
voulut aller vers ces délices et en prendre pour
manger. Il essaya de se lever, et il ne put point le faire, parce que toute la
partie inférieure de son corps n'était encore que de l'argile. Gabriel dit :
ÔAdam, ne te presse point. Comme il est dit dans le Coran, < car l'homme est
très hâtif> (Sur. XVII, vers. 11), il y est dit encore : « J'ai formé l'homme,
et je l'ai formé pressé de sa nature. » (Sur. XXI, vers. 37.) Or, lorsque l'âme
se fut étendue dans tout le corps d'Adam, qu'elle s'y fut attachée, et qu'Adam
fut devenu un homme parfait, Dieu voulut montrer aux anges le mérite d'Adam,
afin qu'ils sussent que ce n'était point sans motif qu'il leur ordonnait de
l'humilité. Il enseigna à Adam les noms de tous les hommes, des Péris et des
Devs qui se trouvaient sur la terre, ceux des quadrupèdes
qui sont dans la mer et hors la mer, des animaux qui paissent, qui broutent, qui
marchent, qui volent, et d'autres choses semblables qui ont existé ou qui
existeront jusqu'au jour du jugement. Il lui enseigna encore les noms des choses
sèches et des choses humides, des petites et des grandes, telles que l'hiver,
l'été, le ciel, la terre, montagne, plaine, désert, mer et autres choses
semblables. Il est dit dans le Coran : « II fit connaître à Adam
toutes ces choses par leurs noms, et les exposa ensuite devant les anges, en
disant : Indiquez-moi les noms de ces choses, si vous êtes véridiques. » (Sur.
II, vers. 29.) Lorsqu'on eut dit ces choses à Adam et qu'il les sut, Dieu dit
aux anges, dites-moi les noms de ces choses, afin que votre mérite devienne
manifeste. Ils répondirent: Ô Seigneur, nous n'avons point cette science. Dieu
dit à Adam: Dis-leur ces noms. Adam se mit à parler, et il
leur récita les noms de ces choses. Les anges entendirent ces noms et les
surent. Adam les savait déjà lorsque Dieu dit aux anges : « Ne vous ai-je pas
dit que je sais le secret des cieux et de la terre? Je sais ce que vous
manifestez et ce que vous cachez. > (Sur. II, vers. 33.) Dieu dit encore : « Je
sais ce que vous ne savez pas. » (Ibid. vers. 28.) Lorsque les anges virent
qu'Adam les surpassait en science, ils avouèrent tous leur infériorité, et ils
lui furent soumis en fait de science et d'instruction. Lorsque la création
d'Adam fut achevée, et que tout ce que nous avons dit sur les noms des choses
fut terminé, Dieu ordonna aux anges de se prosterner devant Adam, comme il est
dit dans le Coran : « Et lorsque nous dîmes aux anges : Prosterner-vous devant
Adam, ils se prosternerent à l’exception d’éblis (satan) ,(Sur. II, vers. 34.)
Il y a des personnes qui disent que ces paroles, prosterner-vous devant Adam, ne
regardent qu'une partie des anges; cependant tous les anges ce prosternerent
(marque de respect de la supériorité de l’homme devant sa science).
Dieu donna au premier homme le nom d'Adam, parce qu'il l'avait créé de cette
partie de la terre qu'on nomme en arabe adîm; or adîm signifie la surface d'une
chose. Le verset suivant du Coran : « Alors, les Anges se prosternèrent tous
ensemble » (Sur. xv, vers. 30), est une preuve d'humilité. Or le mot
(Prosternez) veut dire ici honorer la grandeur, car la prosternation appartient
qu'à Dieu, et cet honneur rendu à Adam était pour manifester son mérite. C'est
ainsi qu'on se prosterne devant la Kaaba : La prosternation et l'adoration
appartient qu'à Dieu, et le respect seul des lieux appartient au temple.
Dieu dit à Eblîs (satan): « "Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner quand Je
te l'ai commandé ?" Il répondit : "Je suis meilleur que lui : Tu m'as créé de
feu, alors que Tu l'as créé d'argile"» (Sur. VII, vers. 12.) Or, en disant ces
paroles, Je suis meilleur que lui, Eblîs tirait ces preuves de lui-même; car
Dieu est le créateur de toutes choses, il sait mieux que personne quelle est la
plus excellente de ces deux substances qu'il a créées lui-même. S'il avait cru
le feu plus excellent, il aurait créé Adam avec du feu, et il ne l'aurait pas
formé de différentes terres mêlées ensemble. Ensuite, Dieu maudit Eblîs, comme
il est dit dans le Coran : « Certes ma malédiction sera sur toi jusqu'au jour
du jugement. » (Sur. XXXVIII, vers. 78.)
Il lui ôta son apparence et lui donna une figure de diable, et il le maudit
jusqu'au jour du jugement, à cause de son orgueil, de sa vaine confiance en
lui-même et de sa désobéissance. Dieu envoya ensuite Adam dans le paradis, et il
lui donna tous les biens et tous les fruits qui s'y trouvent. Lorsque Adam fut
dans le paradis, tous les habitants du paradis furent étonnés de la beauté de sa
figure, et ils vinrent en foule pour voir Adam. Adam mangea un peu des fruits du
paradis; le sommeil s'empara de lui, et il s'endormit. Or on ne dort point dans
le paradis, et son âme demeura éveillée. Dieu créa ensuite Ève à l'image d'Adam,
en prenant à celui-ci pour la former une de ses côtes du côté gauche. Lorsque
Adam ouvrit les yeux, il vit Ève sur le lit qu'il occupait; comme il est dit
dans le Coran : « Nous avons dit: Ô Adam, habite le paradis, toi et ton épouse.
» (Sur. II, vers. 35.) Lorsque Adam regarda Ève, il fut étonné, et il lui dit :
Qui es-tu? Elle lui répondit Je suis ton épouse; Dieu m'a créée de toi et pour
toi, afin que ton coeur trouve le repos.Les anges dirent à Adam : Quelle chose
est cela, quel nom a-t-elle, et pourquoi Dieu l'a-t-il créée? Adam répondit :
C'est Ève. Dieu plaça ensuite Adam et Ève dans le paradis. Il fit des
commandements à Adam, il établit un pacte avec lui, et il lui dit: Eblîs (satan)
est ton ennemi, prends garde qu'il ne te trompe, toi et ton épouse, et qu'il
n'étende sa puissance sur toi; car alors tu sortirais du paradis, et tu
deviendrais malheureux et digne de l'enfer. Lorsque ce commandement eut été
fait, Dieu en fit un autre, et il dit : « Ô Adam, habite le paradis, toi et ton
épouse, et mangez abondamment des choses qu'il produit où vous voudrez; mais ne
vous approchez point de cet arbre, afin que vous ne soyez pas du nombre des
injustes. » (Cor. sur. II, vers. 35.) Adam resta dans le paradis cinq cents
années de celles de ce monde, et une année de ce monde est peu de chose auprès
de celle de l'autre monde. Ce fut le Vendredi qu'Adam entra dans le paradis.
Adam sort du paradis

La cause pour laquelle Adam sortit du paradis fut la suivante : Dieu avait
maudit Eblîs (satan) à cause d'Adam; il avait retranché son nom d'entre les noms
des élus, et lui avait ôté tout espoir de pardon. Eblîs (satan) ne savait que
faire. Or, lorsque Adam fut dans le paradis, Eblîs chercha un moyen d'y entrer
aussi par la ruse, de tromper Adam et de l'égarer. La crainte de Ridhwân,
portier du paradis, l'empêcha d'y entrer. Il se mit donc à tourner autour du
paradis pour voir s'il pourrait parvenir à s'y jeter un jour ou l'autre. Enfin,
un jour, il vit le serpent qui en était sorti. Le serpent avait alors quatre
pieds comme les chameaux.
On rapporte que dans le paradis il n'y avait rien de plus beau que le serpent,
excepté Adam. Or Eblîs alla trouver le serpent, et lui dit : Je te donnerai un
conseil et je veux causer avec toi. Fais-moi entrer secrètement dans le paradis,
de telle sorte que Ridhwân ne le sache pas et qu'il ne le voie pas. Le serpent
ouvrit la bouche, Eblîs y entra, et le serpent le porta dans le paradis et le
mit en présence d'Adam. Eblîs (satan) commença à
adresser des questions à Adam, et Adam combla Dieu de louanges et d'actions de
grâces, et il dit : Ma vie est très douce. Eblîs lui dit : J'ai entendu parler
de tes bonnes qualités, et maintenant je suis venu pour te donner un conseil.
Sache bien que Dieu te chassera du paradis et que j'ai compassion de toi. II t'a
dit : Tiens-toi éloigné de cet arbre, parce que cet arbre est l'arbre de vie
qu'on nomme arbre d'éternité. Dieu ne chassera
pas du paradis quiconque mangera de son fruit.La tentation descendit dans le
coeur d'Adam, et Eblîs lui dit : Je jure que je suis du nombre de ceux qui vous
veulent du bien et qui vous donnent des conseils. Adam dit ensuite à Eblîs : Je
n'exécuterai point tes ordres, je ne mangerai point du fruit de cet arbre, et je
ne cesserai point de faire ce que Dieu m'a ordonné, pour t'obéir. Ève pencha
pour l'avis d'Eblîs (satan), et elle crut qu'il disait la
vérité; elle dit: Nous vivrons éternellement. Or les femmes cèdent bientôt à de
douces paroles. Adam n'écouta point les paroles d'Eblîs, et il n'accepta pas ses
conseils. Mais Ève leva la main, cueillit du fruit de cet arbre, le mit dans sa
bouche et le mangea. Lorsque ce blé fut descendu dans le gosier d'Ève, et
qu'elle n'en éprouva aucune espèce de mal, Adam leva aussi la main, et il
comprit qu'il n'en ressentirait non plus
aucun mal. Il prit donc un peu de ce blé, le mit dans sa bouche et le mangea.
Lorsque ce blé fut descendu dans le gosier d'Adam et qu'il fut arrivé à son
ventre, la peau qu'Adam avait dans le paradis tomba de son corps; celle d'Ève
tomba de même, et la chair de tout leur corps fut à découvert comme nous l'avons
maintenant. Cette peau qu'Adam avait dans le paradis était semblable à nos
ongles; lorsqu'elle fut détachée, il leur en resta au
bout des doigts la quantité que nous avons maintenant. Or, toutes les fois
qu'Adam regardait les ongles de ses doigts, et Ève également, ils se rappelaient
le paradis et toutes ses délices. La cause pour laquelle Ève mangea du fruit
défendu fut que la défense ne lui en avait point été faite à elle-même, et ce
fut aussi pour cela qu'elle n'en ressentit point de mal, afin que tu saches que,
pour toutes les choses qui arrivent dans une maison,
tant que le maître de la maison ne s'est pas rendu coupable, la punition n'a pas
lieu. Lorsque Adam et Ève reconnurent qu'ils étaient nus, ils se séparèrent,
parce qu'ils avaient honte l'un de l'autre. Ils arrachèrent chacun une feuille
des arbres du paradis et la placèrent sur leurs parties sexuelles. I1 s'éleva
une voix dans le paradis, les arbres et les anges du paradis parlèrent de tous
les côtés. Adam et Ève demeurèrent stupéfaits; ils
entendirent ensuite une voix qui leur disait : Je vous avais défendu de manger
du fruit de cet arbre, et je vous avais dit que ce Dîw était votre ennemi
manifeste. Or Adam et Ève péchèrent en mangeant du fruit de cet arbre. Le
serpent se rendit aussi coupable de péché en faisant entrer dans le paradis
Eblîs, et Eblîs (satan) fut le plus coupable de tous. Dieu les chassa hors du
paradis et les sépara les uns des autres. Quatre branches des
arbres du paradis se baissèrent, et, s'attachant chacune à un corps, l'une à
Adam, l'autre à Ève, la troisième à Eblis, et la quatrième au serpent, elles les
chassèrent tous quatre du paradis.
Adam fut jeté dans l'Hindoustan. II y a dans ce pays une montagne à laquelle on
donne le nom de montagne de Serândîb, et on rapporte que dans tout l'univers il
n'y a point de montagne plus haute. Adam prit terre sur cette montagne. Ève fut
jetée à Djidda, sur le bord de la mer, à sept parasanges de la Mecque. Le
serpent fut jeté à Ispahan, et Eblîs à Simnân, de l'autre côté dans le Djordjân.
Dieu s'irrita contre le serpent; il lui ôta
ses pieds de devant et de derrière, et le fit marcher sur le ventre. Il le
rendit ennemi des enfants d'Adam et le condamna à se nourrir de terre, et il
ajouta: Que Dieu ne fasse pas miséricorde à celui qui te fera miséricorde. On
dit que le paon était aussi avec Adam et Ève et qu'il fut chassé du paradis. Le
paon pécha contre Dieu, et Dieu lui ôta la voix. Le péché du paon fut d'avoir
conduit Ève à l'endroit où se trouvait le blé. Or, lorsque
Adam eut pris terre sur la montagne de Serândîb, il comprit au même instant
quelle action il avait faite, et sentit qu'il avait péché contre Dieu. Il
demeura stupéfait et ne sut que faire. Il se mit en adoration le visage contre
terre; il ne leva point son visage de dessus la terre, et il pleura. On rapporte
qu'il resta ainsi pendant cent ans en adoration. Des larmes coulèrent de ses
yeux comme un ruisseau et roulèrent sur la montagne de Serândîb, et,
actuellement encore, ce sont les larmes qui coulèrent des yeux d'Adam qui font
pousser ces grands arbres, tels que les myrobolaniers de différentes espèces et
autres semblables qui tous ont leurs vertus, que l'on emploie aujourd'hui dans
les médicaments, et que l'on apporte des
montagnes de l'Hindoustan. Lorsque cent ans furent écoulés, Dieu fit miséricorde
à Adam, et. ne voulant pas qu'il mourût dans son affliction, il lui envoya
Gabriel. Gabriel dit à Adam : Ô Adam, Dieu te salue et te fait dire : Ne t'ai-je
pas créé de terre par ma propre volonté? Ne t'ai-je pas ensuite donné mon
paradis pour demeure? Pourquoi donc ces gémissements et ces pleurs? Adam
répondit : Comment ne pleurerais-je pas, et comment ne pousserais-je pas des
gémissements? N'ai-je pas perdu la protection de Dieu, et ne lui ai-je pas
désobéi? Gabriel répondit à Adam : Ne
t'afflige point, et récite les paroles que je vais t'apprendre, afin que Dieu
t'accorde le repentir, qu'il agrée ta pénitence et qu'il accepte tes excuses;
comme il est dit dans le Coran : « Adam apprit de son Seigneur des paroles, et
le Seigneur revint vers lui, car il est celui qui revient, le miséricordieux. »
(Sur. II, vers. 35.) Adam récita ces paroles, et dans la joie où il était que
Dieu eût agréé son repentir, il se mit à pleurer, non de chagrin, mais à cause
de la joie de son coeur, comme cela arrive encore maintenant si une personne
éprouve de la joie, les larmes coulent de ses
yeux de telle sorte qu'on dirait qu'elle pleure. Or les larmes que la joie fit
sortir des yeux d'Adam coulèrent sur la terre, et des plantes comme le narcisse,
le khodjesteh, l'oeil-de-bœuf, l'amarante et autres semblables, poussèrent sur
toute la montagne et sur la plaine. Ensuite Adam dit à Gabriel : Que ferai-je?
Gabriel donna à Adam de ce blé qu'il avait mangé dans le paradis la quantité
nécessaire pour se nourrir un jour, et il lui dit : Voici la nourriture que tu
auras dans ce monde. Ensuite Gabriel enseigna à Adam à tirer le fer de la pierre
et à faire des instruments de labourage
pour semer le blé. Or tout ce que semait Adam poussait à l'heure même, à cause
de la bénédiction que Dieu lui avait donnée. Adam fit ensuite la moisson, battit
le blé et le vanna. Puis Gabriel lui ordonna d'arracher deux pierres de la
montagne. Adam les apporta, mit le blé sous la meule, et, lorsqu'il l'eut réduit
en farine, il dit à Gabriel : Mangerai-je? Gabriel lui répondit : Non. Il lui
ordonna ensuite de construire un four en fer, et ce four est celui d'où sortit
l'eau du déluge à Koufa. Il lui ordonna encore de réduire la farine en pâte, de
chauffer le four, et d'y mettre la pâte pour en faire
du pain. Lorsque le pain fut fait, Adam se sentit pressé d'en manger, et il dit:
Ô Gabriel, en mangerai je maintenant? Gabriel lui répondit : Attends un peu
qu'il refroidisse et qu'il soit rassis. Lorsque Adam eut manger du pain, il eut
mal au ventre, car cette nourriture ne trouvait issue par où elle pût sortir.
Gabriel passa son aile sur la partie inférieure du dos d'Adam et sur sa cuisse,
pour ouvrir un passage à la nourriture et à la boisson; ces deux issues furent
comme celles que nous avons nous-mêmes. Dieu ordonna à Gabriel d'apporter du
paradis le boeuf de labour et les fruits; parmi ces derniers il y en avait dix
dont on mangeait l'extérieur, et dont l'intérieur, qu'on ne pouvait pas manger,
ne servait à rien, comme les abricots, les
pêches, les dattes et autres semblables. Sur ces dix espèces il y en avait trois
dont on ne pouvait manger ni l'intérieur ni l'extérieur. Puis il apporta dix
autres espèces dont on mange l'extérieur et l'intérieur, comme le raisin nommé
andjed, le raisin ordinaire, les figues et autres fruits semblables. Ensuite
Gabriel dit à Adam : Sème ces choses. Adam les sema, et les arbres dont nous
venons de parler sont tous ceux que Gabriel avait apporté du
paradis de Dieu. Or Adam était resté seul, et, lorsqu'il se tenait debout sur le
haut de la montagne de Serândîb, la hauteur de sa stature lui faisait atteindre
le premier ciel avec sa tête. La chaleur du soleil qui donnait sur Adam avait
fait tomber tous ses cheveux. Au commencement Adam s'entretenait avec les anges
du ciel. Dieu envoya ensuite Gabriel, qui passa son aile sur la tête d'Adam, et
la stature de celui-ci fut réduite à
soixante coudées. Lorsque après cela il se leva, il ne lui fut pas possible
d'entendre la voix des anges, ce qui lui causa un chagrin très-vif. Il se mit de
nouveau en adoration, et adressa ses prières à Dieu. Au même instant Gabriel
vint et dit à Adam : Dieu te salue et te dit : J'ai fait de ce monde une prison
pour toi, et j'ai diminué ta stature, afin que tu fusses dans une prison.
Maintenant je t'envoie de mon propre paradis une maison de rubis, afin
que tu y entres, que tu t'y promènes, que tu en fasses le tour, et que ton coeur
trouve par là le repos.On apporta ensuite du ciel, par l'ordre de Dieu, cette
maison qui est la maison visitée, et on la plaça dans l'endroit où se trouve
aujourd'hui le temple de la Mecque. La pierre noire, qui aujourd'hui a cette
couleur, était auparavant blanche et brillante. On la plaça dans cette maison de
rubis. Quiconque regardait d'une distance de dix parasanges voyait la lumière et
l'éclat de cette maison qui s'élevait jusqu'au ciel, et la pierre blanche
brillait au milieu de cette lumière.

Relation de la
procession que fit Adam autour
de la maison visitée

Ensuite Gabriel conduisit Adam vers cette maison, afin qu'il en fît
processionnellement le tour. Or tous les lieux sur lesquels Adam posait le pied,
et tous ceux que touchait son talon, devenaient florissants et se couvraient
d'eaux courantes et de verdure; et tous les endroits qui se trouvaient entre ses
deux talons n'étaient points florissants, mais ils étaient entièrement déserts.
Gabriel apprit à Adam à faire le pèlerinage, et il lui enseigna toutes
les cérémonies relatives à ce devoir religieux. C'est pour cette raison que, si
quelqu'un part pour faire le pèlerinage sans en connaître les cérémonies, il
faut qu'il ait un guide qui les lui enseigne. Or Adam vivait dans ces montagnes
dont nous avons parlé, et Ève était à Djidda, à sept parasanges de la Mecque.
Adam n'avait point de nouvelles d'Ève, et Ève n'avait point de nouvelle d'Adam.
Ève était devenue triste, et elle vivait pleine de chagrin. Elle regarda et vit
de loin Adam, qui venait du côté de la Mecque. Or il n'y avait dans le monde
aucun autre homme qu'Adam; Ève
se dirigea vers lui et le rencontra dans le lieu que l'on nomme aujourd'hui
`Arafât. Lorsque Adam et Ève se furent retrouvés et qu'ils se furent reconnus
l'un l'autre, ils furent pleins de joie. Ils allèrent à la Mecque et firent en
procession le tour de la maison visitée. Ils demeurèrent trois jours dans ce
lieu-là et immolèrent des brebis. Le coton et le lin n'étaient point en usage à
cette époque; Adam et Ève prenaient des peaux de brebis, les préparaient et s'en
faisaient des vêtements. Ensuite Adam dit à Gabriel Je ne puis demeurer dans ce
lieu, car il est désert, et tous les travaux .que
j'ai faits sont sur la montagne de Serândîb. Gabriel répondit à Adam : C'est
juste, retournes-y; et Adam et Ève y retournèrent. Ils ensemencèrent la terre
dans cet endroit, leur travail réussit, et ils recueillirent des biens de toute
espèce. Or il n'y avait pas dans le monde un seul être humain, excepté eux deux,
et il n'existait aucune maison, excepté la maison visitée. Ensuite ils se mirent
à élever des constructions, et ils bâtirent des maisons pour eux.
Relation de la demande qu'Eblis fit
à Dieu pour obtenir la
récompense qu'il avait méritée



Ensuite Eblîs (satan) adressa des prières à Dieu, et il dit : J'ai servi Dieu
dans chaque ciel pendant trois cents ans, et, durant ce temps-là, je ne me suis
pas révolté un seul instant; et toi, qui es Dieu, tu as dit : Je ne ferai
d'injustice à personne, pas même pour la valeur d'un atome. Maintenant que tu
m'as maudit; j'ai une demande à te faire. Dieu dit à Eblîs : Que veux-tu?
Demande, afin que je t'accorde ce qui sera juste. Eblîs répondit : Accorde-moi
la vie jusqu'au dernier jour où Isrâfîl sonnera de la trompette et où les hommes
sortiront de leurs tombeaux.
Or il demandait à conserver la vie jusqu'au jour où sonnera la trompette
dernière, parce que quiconque conservera la vie jusqu'à cette époque ne pourra
plus jamais mourir.
ensuite; car, lorsque toutes les créatures mourront, on amènera la Mort sous la
forme d'une brebis, et on la tuera aussi.
Lorsque la Mort aura été tuée, personne ne pourra plus mourir. Mais, en faisant
cette demande, ce maudit ne savait pas qu'il est impossible d'user de ruse et de
tromperie envers
Ensuite Dieu dit à Eblîs : O maudit, je t'accorde tout le temps qui s'écoulera
jusqu'au dernier jour, jusqu'au jour fixé où toutes les créatures mourront.
Eblîs dit : "Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [Satan], je m'assoirai pour eux
sur Ton droit chemin, Sourate 7, v16.
( Le Coran reprend texto les paroles de Satan le maudit, il continue dans son
ignorance à pousser j'usqu 'à dire que dieu l'a induit en erreur, cela alors
qu'il pensait être puissant et pouvoir user de stratagème avec Dieu. Il ignorait
que rien n’échappe au Seigneur de l'univers.
<< le stratagème tout entier appartient à Dieu. Il sait ce que chaque âme
s'acquiert. Et les mécréants sauront bientòt à qui appartient la bonne demeure
finale.>> Sourate 13 :v 42 )

Il entendait désigner par ces paroles Adam et ses enfants sur la terre. Dieu dit
ensuite : Tous ceux d'entre eux qui t'obéiront et qui se soumettront à tes
ordres, je les enverrai en enfer. Or Eblîs recommença une seconde fois à
employer la ruse et la fourberie pour tromper Adam dans ce monde, comme il
l'avait déjà trompé dans l'autre, lorsqu'il était dans le paradis.
Il vint donc, et se lia de nouveau avec Adam, et lui dit Sache que Dieu m'a
chassé sans retour de son paradis, qu'il m'a enlevé la souveraineté de la terre
et qu'il te l'a donnée. Pourquoi ne me lierais-je pas d'amitié avec toi et ne
serais-je pas ton conseiller dans toutes les affaires? Adam se dit en lui-même :
Il faut que je sois le compagnon de celui-ci dans ce monde et sur cette terre,
je le ménagerai. La première tromperie qu'il exerça contre Adam sur cette terre
fut la suivante : Chaque enfant qu'Adam avait d'Ève mourait ensuite; et autant
d'enfants ils avaient, autant il en mourait. Ensuite Ève devint grosse pour la
quatrième fois.
Eblîs dit à Adam : Je suis très-affligé de ce que tes enfants meurent tous.
Maintenant je pense que cet enfant qu'Ève porte dans son sein aura une longue
vie et sera beau de visage. Adam répondit : J'ai le même espoir. Eblîs dit : Si
les choses arrivent comme nous l'espérons, tu me donneras l'enfant. Adam
répondit : Je te le donnerai. Peu de temps après, Ève eut un fils extrêmement
beau de visage et bien conformé. Alors Eblîs dit : Je ne me suis point trompé
dans ma pensée, et cet enfant aura une longue vie. Maintenant donne-lui un nom
qui indique qu'il est mon serviteur, afin que j'aie part à la possession de tes
enfants et que celui-ci t'appartienne et à moi aussi. Adam nomma cet enfant 'Abd
al-`Hâreth, parce qu'Eblîs, avant qu'il se fut révolté contre Dieu, portait le
nom de `Hâreth.
Adam eut honte de ne pas tenir sa promesse, tandis que l'heureuse prédiction
d'Eblîs s'était réalisée. C'est alors que Dieu dit : Lorsque je leur ai donné
des enfants, ils se sont associés avec Eblîs. Cela ne veut pas dire qu'Adam se
soit associé avec Eblîs dans sa révolte contre Dieu, ou qu'il ait été infidèle;
car Adam était un prophète revêtu du caractère d'apôtre. Mais cela signifie
qu'il avait donné entrée à Eblîs au milieu de ses enfants. Voici encore une
autre explication de cela. Supposons deux amis, dont l'un a des enfants;
celui-ci dit à l'autre : Cet enfant est ton serviteur. Cela n'est qu'une façon
de parler, et l'enfant n'est point réellement son serviteur; mais le père dit à
son ami une parole agréable comme toutes celles qu'on a coutume d'échanger entre
amis. Dieu ne fut point satisfait de la conduite d'Adam; bien que la chose ne
fût rien en elle-même, il la lui imputa à péché, et, en effet, les grands
prophètes commettent de petits péchés. Or l'enfant nommé 'Abd al-` Hâreth mourut
au bout de deux ans; et après cet 'Abd al-`Hâreth il naquit à Adam un fils qu'il
nomma Seth, lequel remplaça son père après sa mort et fut prophète. Après Seth,
Adam continua à engendrer et eut encore des enfants.


Discours sur l'histoire de Caïn et d'Abel et des enfants d'Adam


Après cela, Ève conçut d'Adam, et, chaque fois qu'elle devenait grosse, elle
accouchait de deux enfants, une fille et un garçon. La fille qui était née avec
un garçon était donnée pour femme à un autre garçon, comme nous l'avons rapporté
dans les questions qu'Abou-Djehel-ben-Heschâm, Walid-ben-Moghaïra et les Juifs
apportèrent et adressèrent à notre prophète; ces mariages étaient licites à
cette époque. Or Adam voulut donner pour femme à Abel la sœur jumelle de Caïn,
lorsque celle-ci fut devenue grande. Caïn ne fut pas satisfait de cela. Adam lui
dit ainsi qu'à Abel : Allez, et offrez un sacrifice;
celui dont Dieu acceptera le sacrifice, moi, je lui donnerai cette jeune fille.
Or Adam enseignait un métier à chacun de ses enfants; Abel était berger, et Caïn
était laboureur. Adam leur dit : Allez, prenez vos offrandes et faites vos
sacrifices. Ensuite Abel s'en alla, prit la plus grasse de ses brebis et
l'apporta sur le lieu où il devait la sacrifier. Caïn apporta une gerbe de blé,
la plus mauvaise qu'il eût, et la plaça sur le lieu du sacrifice. Par la
permission de Dieu, le feu descendit sous la forme d'un simourg, et consuma le
sacrifice d'Abel, de telle sorte que les cendres mêmes disparurent, et il
n'approcha pas du blé que Caïn avait apporté. Adam donna la jeune fille à Abel.
Ensuite Caïn dit à Abel : Je te tuerai; et depuis cela Caïn cherchait l'occasion
de tuer Abel.
Or, un jour, Abel était endormi sur une montagne; Caïn y alla, prit une grande
pierre, la lança contre la tête d'Abel et le tua. Il prit sur son dos le
cadavre, dans la crainte d'Adam, et se mit à parcourir le monde, le portant
toujours sur son dos. Caïn ne savait que faire du corps d'Abel, et il resta
stupéfait. Alors Dieu inspira à deux corbeaux d'aller devant Caïn et de
combattre l'un contre l'autre. Un de ces corbeaux tua l'autre, ensuite il creusa
un trou avec son bec et cacha sous la terre le corbeau mort. Caïn dit : Je n'ai
pas tant d'intelligence que ce corbeau. Moi aussi je déposerai mon frère sous la
terre. Ensuite il enterra Abel. Le premier homme qui tua son semblable fut Caïn,
et le premier homme qui fut mis au tombeau fut Abel. Lorsque Adam apprit la mort
de son fils, il se mit à chercher Caïn; il ne le trouva point, et il récita les
quatre distiques suivants
Les villes présentent toutes le même aspect; les hommes sont corrompus. La face
de la terre est devenue un désert salé; elle est devenue hideuse. Chaque chose a
perdu sa couleur et son goût. Les objets qui étaient beaux n'ont conservé qu'une
partie de leur éclat. Hélas! mon fils Abel a été tué ''injustement! Tous ses
charmes sont devenus poussière sous la terre noire. Nous avons eu pour voisin un
homme qui ne trouve pas la mort, et le repos ne se trouve pas sur cette terre
qu'il a habitée.
Or, tous les ans, lorsque l'époque du pèlerinage arrivait, Adam partait de la
montagne de Serândîb, dans l'hindoustan, et allait à Djidda. II faisait le
pèlerinage, et il retournait à sa demeure habituelle. Une année il alla et fit
le pèlerinage. Or, de l'autre côté du mont `Arafât, il y a une vallée que l'on
nomme Nou'man. Adam alla dans cette vallée. Il mit un appui sous sa tête pour se
reposer quelque temps et dormir. Alors Dieu donna ordre à Gabriel de se rendre
auprès de lui, de faire sortir de ses reins toute sa postérité qui devait naître
jusqu'au jour du jugement, et de la lui montrer comme il est dit dans le Coran,
en forme de question : « Et lorsque ton Seigneur a fait sortir des reins des
enfants d'Adam la postérité qui y était cachée. » (Sur. VII vers. 171.) Adam
avait alors cent vingt enfants mâles. Gabriel les réunit tous auprès d'Adam, la
moitié à sa droite et la moitié à sa gauche. Ensuite il dit à ceux de la droite
: Ceux-ci seront certainement dans le paradis. Puis il dit à ceux de la gauche :
Ceux-là iront certainement en enfer.
Notre prophète a dit : Il y a des hommes qui font des oeuvres qui méritent le
paradis, et à la fin ils commettent un péché, et pour ce péché ils vont en
enfer. Il y a aussi des hommes qui commettent des péchés, et qui font le bien à
la fin de leur vie, et pour ce bien ils vont en paradis. 'Omar, fils
d'al-Iihattâb, dit : Qu'est-ce que l'action, ô apôtre de Dieu? Le prophète
répondit : Agissez, on obtient tout par le travail. Ensuite Gabriel montra à
Adam toute sa postérité jusqu'aux prophètes. Lorsqu'il fut arrivé au prophète
David, Adam lui donna quarante ans de sa propre vie. Sur la fin de sa vie, Adam
se repentit de ce qu'il avait fait, et il dit à Dieu Rends-moi mes quarante
années, et il nia l'abandon qu'il en avait fait en faveur de David. Quand il eut
nié de la sorte, Dieu dit : Lorsque vous donnez quelque chose à quelqu'un,
prenez des témoin.,. II est dit dans le Coran : « Appelez en témoignage deux
témoins d'entre vos hommes. » (Sur. II, vers. 282.)


Discours sur la mission prophétique d'Adam

et de Seth, son fils

Sache que Dieu a envoyé du ciel à Adam soixante livres ou, suivant quelques
personnes, vingt livres seulement; et Gabriel enseigna à Adam à connaître les
lettres de l'alphabet.
Lorsque Adam fut âgé de cent vingt ans, et cinq ans après que Caïn eut tué Abel,
Adam eut un autre fils, comme nous l'avons dit plus haut; on le nomma Seth. Or,
après Abel, et à la place d'Abel, Dieu donna Seth, qui sortit seul du sein de sa
mère et qui n'eut point de sœur ni de frère jumeaux. Gabriel dit : Ô Adam, Dieu
t'a donné ce fils à la place d'Abel, nomme-le Seth. Or Seth signifie en arabe «
Don de Dieu. » Lorsque Seth fut devenu grand, Adam le traita avec plus de
distinction que tous ses frères, et il le nomma son successeur dans la
souveraineté de la terre, après sa mort. Dieu lui accorda le don de prophétie,
et il l'envoya vers tous les enfants d'Adam. Il eut de la postérité, et ces
enfants d'Adam que tu vois maintenant sont les descendants de Seth. En effet,
aucun des enfants d'Adam n'eut une postérité aussi nombreuse que celle de Seth.
On rapporte qu'Abou-`Derr Ghaffari a dit : J'ai entendu dire ce qui suit au
prophète : Il y a eu sur la terre cent vingtquatre mille prophètes. Je dis au
prophète : Combien y en a-t-il eu parmi eux qui aient été revêtus du caractère
d'apôtre? Il me répondit : Cent treize; le premier fut Adam, et le dernier
Mohammed. Je dis au prophète : Ô apôtre de Dieu, combien de livres Dieu a-t-il
envoyés du ciel? Il me répondit : Il a envoyé cent quatorze livres; sur ce
nombre, cinquante ont été envoyés à Adam et à son fils Seth, trente au prophète
Noé, vingt à Abraham, et dix à plusieurs autres prophètes; parmi ces dix
derniers livres se trouvent le Pentateuque, l'Évangile, le livre des psaumes, et
le Coran, qui m'a été envoyé à moi qui suis Mohammed.
Or il y a contestation entre les hommes au sujet de la mort d'Adam. Il en est
qui disent qu'Adam vécut mille ans. L'année où Dieu montra à Adam sa postérité,
Adam donna à David quarante ans de sa vie. Ensuite, lorsque Adam eut vécu mille
ans, l'ange de la mort vint vers lui; Adam lui dit
Ô ange de la mort, tu t'es trompé. Ensuite Dieu ordonna à Adam de prendre Seth
pour son héritier présomptif. Adam l'avait déjà désigné pour être son successeur
après sa mort. Or, lorsque le temps de la mort d'Adam fut venu, et que l'ordre
de Dieu fut arrivé, Adam nomma Seth son exécuteur testamentaire. Lorsque Adam
fut mort, Dieu envoya Gabriel vers Seth pour lui porter le don de prophétie et
lui ordonner de laver le corps d'Adam, de l'envelopper dans un linceul et de
l'enterrer. Cet usage a subsisté jusqu'à présent parmi tous les enfants d'Adam,
et il subsistera jusqu'à la résurrection.
Gabriel enseigna toutes ces choses à Seth, et Dieu lui envoya du paradis le
linceul. Seth enveloppa dans ce linceul le corps d'Adam, et récita sur lui les
prières des morts, comme Gabriel lui avait appris à le faire. Or Gabriel dit à
Seth : Tu es le vicaire et l'exécuteur testamentaire de ton père c'est à toi à
remplir les fonctions d'officiant. Ensuite Seth récita sur Adam trente tekbîrs.
Quatre de ces tekbîrs formaient les prières légales, tous les autres étaient
surérogatoires et destinés à relever l'excellence d'Adam. Ensuite, lorsque Seth
eut achevé toutes ces prières, Gabriel lui ordonna de creuser une fosse et de
déposer le corps d'Adam dans la terre. Cet usage subsistera parmi les enfants
d'Adam jusqu'au jour de la résurrection. Plusieurs personnes disent que le
tombeau d'Adam est auprès de la Mecque, sur la montagne nommée Abou-Qobaïs.
Ève vécut encore un an après Adam, ensuite elle mourut. Seth enterra Adam et Ève
dans le même endroit. On dit qu'à l'époque du déluge Noé prit leurs ossements et
les plaça dans l'arche. Lorsque le déluge fut passé, Noé sortit de l'arche et
enterra ces ossements à Jérusalem. Il y a des personnes qui disent que
maintenant encore le tombeau d'Adam et dÈve est dans ce lieu-là.






















"ceux qui combattent la VERITE seront humiliés par la VERITE".
l
13 mars 2005 00:36
salam

merci,

intéressant, je n'ai pas tout lu je reviendrai une autre fois in chaâ Allah
z
13 mars 2005 22:21
salam mhd

c tout simplemeent magnifique

merci infiniment.
m
mhd
13 mars 2005 23:26
baraka ALLAH ofikoum, il y en aura d autres incha ALLAH
salam à tous
m
14 mars 2005 20:28
barakoullah ou fik , vrament instructif !!!

machaalah
a
5 août 2005 06:00
salem alaykoum !!!

je suis bien contente de avoir trouver ton méssage car en se moment je fais un travail sur adam je me demandais a quelle endroit tu as trouver son histoire car moi j'ai trouver au net son histoire mes la celle que j'ai trouvé elle a beaucoup d'erreurs se qui fais que j'ai beaucoup de recherche a faire au coran et si tu as d'autre choses sur la vie de adam depuis le début de sa création jusq'a sa mort ?

salam que allah nous vienne en aide incha allah



z
5 août 2005 08:00
Salam,

En lisant le Coran je n'ai trouvé aucune sourate qui parlait de serpent.
Et il n'y ai pas écrit non plus que c'est Eve qui prend un fruit.
Les deux sont placés à égalité et ils s'approchent de l'arbre défendu.

Donc Amina10, si tu dois faire un travail sur Adam, je te conseillerai de lire le Coran.
Tu auras forcément tout.Smiling Smiley


2.31. Et Il apprit à Adam tous les noms (de toutes choses), puis Il les présenta aux Anges et dit : “Informez-Moi des noms de ceux-là, si vous êtes véridiques ! ” (dans votre prétention que vous êtes plus méritants qu'Adam).

2.32. - Ils dirent : “Gloire à Toi ! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous a appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage”.

2.33. - Il dit : "Ô Adam, informe-les de ces noms; ” Puis quand celui-ci les eut informés de ces noms, Allah dit : “Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les mystères des cieux et de la terre, et que Je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez ? ”

2.34. Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles.

2.35. Et Nous dîmes : “ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous-en de partout à votre guise; mais n'approchez pas de l'arbre que voici : sinon vous seriez du nombre des injustes”.

2.36. Peu de temps après, Satan les fit glisser de là et les fit sortir du lieu où ils étaient. Et Nous dîmes : “Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps.

2.37. Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles , et Allah agréa son repentir car c'est Lui certes, le Repentant, le Miséricordieux.



20.115. En effet, Nous avons auparavant fait une recommandation à Adam; mais il oublia; et Nous n'avons pas trouvé chez lui de résolution ferme.

20.116. Et quand Nous dîmes aux Anges : “Prosternez-vous devant Adam”, ils se prosternèrent, excepté Iblis qui refusa.

20.117. Alors Nous dîmes : “ô Adam, celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. Prenez garde qu'il vous fasse sortir du Paradis, car alors tu seras malheureux.

20.118. Car tu n'y auras pas faim ni ne sera nu,

20.119. tu n'y auras pas soif ni ne seras frappé par l'ardeur du soleil”.

20.120. Puis le Diable le tenta en disant : "Ô Adam, t'indiquerai-je l'arbre de l'éternité et un royaume impérissable ? ”

20.121. Tous deux (Adam et ève) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s'égara.

20.122. Son Seigneur l'a ensuite élu, agréé son repentir et l'a guidé.

20.123. Il dit : “Descendez d'ici, (Adam et ève), [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres . Puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s'égarera ni ne sera malheureux.

a
6 août 2005 05:48
salam!!!

tout ce qui concere l'histoire de adam au coran je l'ai au complet .

et je suis d'accord avec vous zouitina il a aucun endroit au coran qui parle de serpent. la version de l'histoire de adam que j'ai trouvé au net elle ressemble a celle qui se trouve plus haut .

et comme je disais plus haut cette histoire est pleine d'erreur, rien ne dis que ces EVE (HAWWÂ) qui a manger le fruit la première .

voici ce qui est dis au coran: (SUR 20, VER 120,) Puis Chaythân (le diable ) le tenta en disant : "Ô Adam, t'indiquerai-je l'arbre de l'éternité et un royaume impérissable?".

(SUR 20, VER 121,) Tous deux (Adam et Hawwâ) en mangèrent . Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuiles (d'arbre) du paradis. Adam désobéit ainsi à son seigneur et il s'égara.


Et si on regarde dans la bible des crétient il est dit ceci : genèse 3 ver 1 Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que l'éternel dieu avait fait. Il dit à la femme: dieu a-t-il réellement dit : vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?

Ces pour cela que j'avais poser la question a quelle endroit MHD avait trouver son histoire ?

car cette histoire je dirais une seul chose ces quelle est la plus fausé qui se trouve pourquoi éduire les gens en erreurs quand tous ce qui est au coran est la preuve même de la vérité.

MHD voici la vérité du coran :


( SUR 50,VER 38, ) Et très certainement , Nous avons créer les cieux et la terre et ce qui est entre les deux ,en six jours , sans cependant que fatigue nous touches !)

(SUR 50, VER 15, ) Quoi ? sommes - nous fatigué de la première création ? Non mais c'est eux qui sont dans la confusion au sujet d'une nouvelles création.

( SUR 46, VER 33, ) Ne voitent-ils pas que dieu qui a créé les cieux et la terre , et qui n'a pas eu de fatigue de leur création, est capable en vérité de revivifier les morts ? Mais si ! Il est capapble de tout , vraiment!

( SUR 22, VER 47, ) Et ils te demandent de hâter le châtiment. Or, jamais dieu ne manquera à sa promesse. Cependant, un jours , auprès de ton seigneur, est comme mille ans selon que vous comptez

( SUR 41, VER 9,) Dis : Quoi ! allez-vous vraiment mécroire en celui qui a créé la terre en deux jours , et lui assigner des rivaux ? C'est le seigneur des mondes !

( SUR 50, VER 38, ) Et très certainement , nous avons créé les cieux et la terre et ce qui est entre les deux , en six jours, sans cependant que fatigue nous touche !

( SUR 46, VER 33, ) Ne voitent-ils pas que dieu qui a créé les cieux et la terre , et qui n'a pas eu de fatigue de leur création, est capable en vérité de revivifier les morts ? Mais si ! Il est capapble de tout , vraiment!

Histoire de la création d'Adam:

( SUR 22, VER 5, ) Ho, les gens ! Si vous êtes en doute au sujet de la resurection, eh bien, c'est nous qui vous avons créés de poussière, puis de sperme, puis de caillot, puis de chair, formée aussi bien qu'informe, pour tout vous expliquer ; et nous dépossons dans la matrice ce que nous voullons, jusqu'a un terme dénommé; puis nous vous faisons sortir bébés pour qu'ensuitevous atteignier vos pleine forces. Tel d'entre vous est achevé ; tel d'entre vous est reconduit jusqu'au plus vil de l'âge de sorte qu'après avoir su il ne sais plus rien. De même , tu verras la terre éteinte : dès que nous y faisons descendre de l'eau , elle remue, et gonfle , et pousse toute sorte de couple joli.

( SUR 37, VER 11, ) Pose leur donc la question (Ô mouhammad): Ceux -çi sont - ils plus forts en fait de création, ou bien ceux -là que nous avons créés ? Que nous avons créés, vraiment d'argile collante !

(SUR 15, VER 26, ) Et très certainement, d'argile sonnante, de boue malléable, nous avons créé l'homme.

(SUR 15, VER 27,) Et quand au djinn, nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente

je pourrais continuer comme cela pour un grand moment l'histoire de adam si elle est bien chercher au coran nous trouvons tout rien ne manque.

Même zouitina elle a mise une bonne partie de l'histoire de adam .

J'ai crue sur le moment qui pouvait avoir plus sur la création mes je ne pense pas qui puisse avoir plus je pense que j'ai du terminer mon travail car j'ai vraiment tout sur adam

Merci zouitina de m'avoir éclairer j'étais tellement absober par cette histoire que je me rendais même pas conte que j'avais tout trouvé je pense qui est tant que je cherche sur sheth

amina
z
6 août 2005 07:28
Salam Amina,

Mais de rien, c'était avec plaisir. Pas besoin d'aller chercher plus loin, alors que l'on a la vérité sous les yeux.

La pomme et le serpent c'est dans la Bible. Et Eve n'est aucunement responsable du fait que Adam s'approche de l'arbre dans le Coran. Elle n'est pas non plus celle qui commence.

Responsabilité égale et partagée.
a
7 août 2005 07:33
salam zouitina!!!

j'ai une question ! pourquoi certaine personne dise que les hommes leur pomme qui ont au fond de la gorge cette grosse boule qui serai causer a cause du fruit que adam aurai manger ?

cela est un truc que je n'ai jamais trop comprise je ne voit aucun raport moi avec adam et la gorge des hommes et au coran je n'ai rien trouver non plus de se genre d'histoire.
z
7 août 2005 09:46
Salam AminaSmiling Smiley,

Il s'agit de cartilage au niveau de la thyroïde. Elle est plus développée chez l'homme que chez la femme. Mais les deux ont le même cartilage au même endroit.

Maintenant il ne faut pas prendre les expressions populaires au pied de la lettre.


a
8 août 2005 09:16
salem zouitina !!!

merci de m'avoir éclairer .
J
JD
8 août 2005 13:56
bonjour amina10

tu dis :
J'ai crue sur le moment qui pouvait avoir plus sur la création mes je ne pense pas qui puisse avoir plus je pense que j'ai du terminer mon travail car j'ai vraiment tout sur adam


je ne sais pas à qui est destiné ce travail sur Adam mais je crois que pour être complet, tu devrais présenter les 2 versions, celle de la Bible et celle du Coran en insistant sur ce qui est commun.

bon courage
a
9 août 2005 00:02
meric de votre conseil JD

j'en tiendrais note .
i
9 août 2005 18:49
Salam Mhd,

Ton histoire me semble louche,il y a des trucs dont on a jamais entendue parler a des choses quon connait...jaimerais bcp que tu me dises la source de ton histoire,pcq jai peur que ca ne soit des idées fausses,et si c'est le cas,vaut mieux le savoir maintenant que de laisser croire a des personne que le fais que le serpent na pas de patte c pcq Dieu lui a enlever du paradis et tout le reste...bref merci de bien me dire ou ta pris se texte...

wa3lekoum salam
s
9 août 2005 20:57
Ce texte est un plateau de spaghetti russe ou plutôt un serpent qui n'a ni tête ni queue.

Dieu a créé le monde en 6 jours et pourquoi pas en 3 secondes ou 1 pour montrer sa puissance..........

a
9 août 2005 23:27
salem !!!

Bien imane , je sais que votre question est poser a Mhd car moi aussi j'ai poser la même question de savoir ou a trouver ces information et je n'ais opteneue que un silence.

Mais pour dire au sujet du serpent qui avaient des pattes et que par la suite il aurait perdu ses pattes bien comme tous le monde j'ai trouver cela très louche, alors je me suis dit bien cherche pour savoir si cela a déjà exister.

Ce que j'ai fait voila des sites que j'ai trouver qui répondra a quelque question incha allah .

[www.cybersciences.com]

[www.cirs-tm.org]

[www.futura-sciences.com]

Mes je préffere confirmer une seul chose ces qui n'a jamais exister de serpent dans l'histoire de la création et voila aussi que je peux prouver mes paroles

tout ce qui suis est du coran ou encore des hadiths: vous verez Mhd, qui faut chercher avant de fournir des éllément aussi importante que l'histoire de la création .Désoler de mon petit commentaire ahahah .

J'ai laisser une petite partie des titres pour déméller l'histoire pour faciliter la compréhention.

histoire de la création dans le Coran

Et très certainement , Nous avons créer les cieux et la terre et ce qui est entre les deux ,en six jours , sans cependant que fatigue nous touches ! ( SUR 50,VER 38, ) Quoi ? sommes - nous fatigué de la première création ? Non mais c'est eux qui sont dans la confusion au sujet d'une nouvelles création (SUR 50, VER 15, ) Ne voitent-ils pas que dieu qui a créé les cieux et la terre , et qui n'a pas eu de fatigue de leur création, est capable en vérité de revivifier les morts ? Mais si ! Il est capapble de tout , vraiment! ( SUR 46, VER 33, )

Et ils te demandent de hâter le châtiment. Or, jamais dieu ne manquera à sa promesse. Cependant, un jours , auprès de ton seigneur, est comme mille ans selon que vous comptez.( SUR 22, VER 47, ) Dis : Quoi ! allez-vous vraiment mécroire en celui qui a créé la terre en deux jours , et lui assigner des rivaux ? C'est le seigneur des mondes ! ( SUR 41, VER 9,) Et très certainement , nous avons créé les cieux et la terre et ce qui est entre les deux , en six jours, sans cependant que fatigue nous touche ! ( SUR 50, VER 38, ) Ne voitent-ils pas que dieu qui a créé les cieux et la terre , et qui n'a pas eu de fatigue de leur création, est capable en vérité de revivifier les morts ? Mais si ! Il est capapble de tout , vraiment! ( SUR 46, VER 33, ) .

Histoire de la création d'Adam


Ho, les gens ! Si vous êtes en doute au sujet de la resurection, eh bien, c'est nous qui vous avons créés de poussière, puis de sperme, puis de caillot, puis de chair, formée aussi bien qu'informe, pour tout vous expliquer ; et nous dépossons dans la matrice ce que nous voullons, jusqu'a un terme dénommé; puis nous vous faisons sortir bébés pour qu'ensuitevous atteignier vos pleine forces. Tel d'entre vous est achevé ; tel d'entre vous est reconduit jusqu'au plus vil de l'âge de sorte qu'après avoir su il ne sais plus rien. De même , tu verras la terre éteinte : dès que nous y faisons descendre de l'eau , elle remue, et gonfle , et pousse toute sorte de couple joli.( SUR 22, VER 5, )

Pose leur donc la question (Ô mouhammad): Ceux -çi sont - ils plus forts en fait de création, ou bien ceux -là que nous avons créés ? Que nous avons créés, vraiment d'argile collante ! ( SUR 37, VER 11, ) Et très certainement, d'argile sonnante, de boue malléable, nous avons créé l'homme.(SUR 15, VER 26, ) Et quand au djinn, nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente.(SUR 15, VER 27,) Et (rappelle) lorsque ton seigneur dit aux anges :" Je vais créer un homme (Adam) d'argile crissante,extraite d'une boue malléable,(SUR 15, VER 28,)

et dès que je l'aurais harmonieusement formé et lui aurais insufflé mon souffle de vie, jetez-vous alors, prosternés devant lui".(SUR 15, VER 29,) Alors , les anges se prosternèrent tous ensemble(SUR 15, VER 30,) excepté Iblîs (satan) qui refusa d'être avec les prosternés (SUR 15, VER 31,) (Allah) dit : "Ô Iblîs, pourquoi n'es-tu pas du nombre des prosternés?" (SUR 15,VER 32,) Il dit (satan): " je ne puis me prosterner devant un homme que tu as créé d'argile crissante, extraite d'une boue malléable". (SUR 15, VER 33,) (Allah) dit : " Sors de là (du paradis) , car te voilà radjîm (banni)! (SUR 15, VER 34,) Et malédiction sur toi, jusqu'au jour de la rétribution!".(SUR 15,VER 35,) Il dit (satan): "Ô mon seigneur , donne-moi donc un délai jusqu'au jour oû ils (les gens)seront ressuscités".(SUR 15,VER 36,)


Eh bien, vous deux , lequel des bienfaits de votre seigneur traîterez-vous de mensonge ? (SUR 55, VER 13, )


Quoi ! tant de temps passant est - il venu sur l'homme depuis qu'il n'était pas chose mentionnable ? ( SUR 76, VER1, )

Et l'homme appelle le mal comme il appelle le bien. Et l'homme est très hâtif. ( SUR 17, VER 11, ) L'homme a été créé d'impatience. Je vais vous faire voir mes signes . Ne demandez donc pas que je me hâte. ( SUR 21, VER 37, )

Et il apprit à Adam les noms , tous ; puis il les presenta aux anges et dit : Informez - moi des noms de ceux - là, si vous êtes véridiques ! ( SUR 2 , VER 31, ) ( A propos de la parole d'allah : Et il apprit à adam tous les noms de toutes choses (Anas) qu'allah l'agrée rapporte que le prophète a dit : Les croyants , réunis le jours du jugement (puis devant la longue attente) diront : allons trouver quelqu'un pour qu'il intercède en notre faveur auprès de notre seigneur (allah) (afin qu'il tranche entre les gens)". Ils iront ainsi trouver adam et lui diront : "Tu es le père de (tous les ) gens, allah t'a créé de ses propre mains . Il a fait prosterner les anges devant toi , t'a appris tous les noms ( de toutes choses ); intercède donc pour nous auprès de ton seigneur pour qu'il nous délivre de la situation dans laquelle nous sommes ". Adam dira : " Je ne suis digne ( de cette intercession)". Il se souvriendra ainsi de son péché et aura honte. Il dira : " Allez voir Noûh car il est le premier messager qu'allah a envoié aux gens de la terre". Les gens iront donc le voir , mais il dira : " Je ne suis pas digne ( de cette intercession)". Il se souviendra ainsi de sa demande (invocation) sur laquelle il n'avait aucune connaissance et aura honte. Il dira : " Allez voir (Ibrâhim) khalîlour rahmân ( l'intime du tout miséricordieux)". Les gens iront donc le voir , mais il dira : " je ne suis pas digne ( de cette intercession). Allez voir Moû-sâ qui est un serviteur à qui allah a parlé (de vive voix et directement) et il lui a donné la Torah ". Les gens iront donc le voir , mais il dira : " je ne suis pas digne ( de cette intercession)". Il se souviendra ainsi d'avoir tué un homme non coupable d'un meutre et aura honte de son seigneur. Il dira : " Allez voir Îsâ , le serviteur d'allah , son messager, son verbe et son Roûh (esprit insufflé à Maryam)". Les gens iront donc le voir , mais il dira : " Je ne suis pas digne (de cette intercession), allez voir Mouhammad qui est serviteur à qui allah a pardonné les pêchés antérieurs et postérieurs". Les gens viendront donc me trouver et j'irais solliciter l'autorisation de mon seigneur . Il me la donnera puis quand j'aurai vu mon seigneur ' je me jetterai prosterné . Il me laissera dans cette positionautant qu'il voudra puis me dira : " soulève ta tête , demande je t'accorderai ce que tu demanderas , parle je t'écouterais et intercède j'accepterai ton intercession". Je leverai ainsi ma tête puis le louerai par des louanges qu'il m'inspirera et je formulerai ensuite mon intercession . On me désignera alors un groupe que je ferai rentrer au paradis. Je reviendrai et quand je verrai mon seigneur , je ferai comme la première fois et formulerai ensuite mon intercession. On me désignera alors un groupe que je ferai entrer au paradis. Je reviendrai pour la troisième, puis pour la quatrième fois. Sur ce , on me dira : " Il ne reste dans le feu que les gens que le Qour'ân a retenus et ceux qui doivent y rester éternellement ". ( Un des narrateurs) Aboû Abdillah ajouta : " ceux que le Qoûr'ân a retenu est une allusion à la parole d'allah : " ils y seront pour l'éternité". ( Çahîhoul-Boukhâry, Hadîs no 4476). * Il ne faut pas comprendre que son Roûh (esprit insufflé à maryam) veut dire l'esprit ou l'ame d'allah. Il s'agit bien de l'esprit ou de l'ame attribuée à Îsâ , donc un esprit créé par allah par son commandement : " Sois ! Et il est "; de la même façon qu'il a créé adam . En effet tout ce qui est dans les cieux et sur la terre peut être attribué à allah car c'est lui le vrai possesseur, étant leur créateur, sans pour autant que cela fasse partie intégrante de lui. Gloire à allah ! par exemple quand allah dit : "Ma terre ou mes cieux". cela ne veut pas dire que la terre et les cieux sont partie intégrante de lui. )


Ils dirent : pureté à toi ! Nous n'avons de savoir que ce que tu nous as appris ! C'est toi le savant , le sage , vraiment ! ( SUR 2, VER 32, ) Il dit : O Adam , informe - les de ces noms . Puis quand celui-çi les eut informés de ces noms, Dieu dit : Ne vous ai-je pas dit que je sais l'invisible des cieux et de la terre , oui et que je sais ce que vous divulguez et ce que vous cachez ? ( SUR 2, VER 33, ) Et (rappelle) lorsque ton seigneur dit aux anges : Certes , je vais établir sur la terre un Khalîfah (l'humanité) générations après générations , ils dirent : Vas - tu y placer des gens qui y mettront le désordre et répandront le sang , alors que nous sommes là à te sanctifier et à te glorifier ? Il (allah) dit : en vérité , je sais ce que vous ne savez pas ! (SUR 2 , VER 30 , ) (khalifa) a plusieurs sens : A) gérant : a celui à qui a été donné le pouvoir de gouverner d'autres personnes . B qui se succèdent les uns aux autres , génération après génération. C qui remplace quelqu'un absent ou mort . ( Içi khalifa a le sens (A) ou (B.

Et lorsque nous dîmes aux anges : prosternez-vous devant Adam ils se prosternèrent; sauf satan , (chaitaygne) qui refusa et se gonfla. Or il était du nombre des mécréants Et lorsque nous dîmes aux anges : prosternez-vous devant Adam ils se prosternèrent; sauf satan , (chaitaygne) qui refusa et se gonfla. Or il était du nombre des mécréants Et Nous dîmes : " Ô Adam , habite le paradis toi et ton épouse, et nourrissez - vous en de partout à votre guise ; mais n'approchez pas cet arbre sinon vous seriez du nombre des zhâlimîn (injustes)".(SUR 2 , VER 35 ,) Puis , le chaythâne (satan) les fit glisser de là (du paradis) et les fit sortir du lieu oû ils étaient . Et nous dîmes : " Descendez ; (du paradis) ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre , et un usufruit pour un temps. (SUR 2, VER 36 , )

Puis Adam reçut de son seigneur des paroles, et allah lui pardonna (accepta son répentir). Certe , c'est lui le grand pardonneur ( qui accepte le repentir) , le très miséricordieux (SUR 2 , VER 37 ,) Paroles : qui ont permis à adam de demander le pardon d'allah. Et puisque allah lui accorda le pardon, l'islam ne reconnaît pas le pêcher originel.

Ces paroles sont ainsi mentionnées dans le Qour'ân : " Ô notre seigneur! nous avons fait du tort à nous - mêmes . Et si tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas miséricode, nous serons très certainement du nombre des perdants ".(Paroles : qui ont permis à adam de demander le pardon d'allah.) (SUR 7 ,VER 23 ,)

Hadith Qoudsi 34: Rapporté par Anas (que Dieu l'aggrée), le Messager de Dieu (PBUH) dit: Dieu Tout_Puissant dit: O fils d'Adam, aussi longtemps que tu M'appelleras et que tu Me prieras, Je te pardonnerai pour ce que tu as fait, et Je ne t'en tiendrais pas rigueur. O fils d'Adam, même si tes péchés devait atteindre les nuages du ciel, et que tu Me demanderais alors pardon, Je te pardonnerai. O fils d'Adam, même si tu venais à Moi avec des péchés aussi grands que la terre et que tu te présenterais alors à Moi, sans M'attribuer aucun associé, Je t'accorderai un pardon presque aussi grand.
Rapporté par at-Tirmidhi (et aussi par Ahmad ibn Hanbal). Sa chaîne de transmission est forte.


Nous dîmes : "Descendez d'içi ( le paradis) , vous tous ! Toutes les fois qu'une guidée vous viendra de ma part , ceux qui suivront ma guidée n'auront rien à craindre et ne seront point affligés." (SUR 2 , VER 38 ,) Mais ceux qui ne croient pas (à nos méssagers) et traitent de mensonges nos révélations, ceux-là sont les gens du feu oû ils demeureront éternellement ( SUR 2 , VER 39 ,)

Tous les anges , donc , se prosternèrent, tous (SUR 15, VER 30,) Sauf satan (chaitaygne), lequel refusa d'être avec ceux qui se prostèrnent.(SUR 15 , VER 31,) à l'exception d'iblis qui s'enflad'orgeuil et fut du nombre des infidèles ( SUR 38, VER 74,) Et (rappelle) lorsque nous avons dit aux anges : prosternez-vous devant Adam . Ils se prosternèrent , à l'exeption d'iblîs, qui dit :Me prosternerai-je devant quelqu'un que tu as créé d'argile ? (SUR 17,VER 61,) Et lorsque nous dîmes aux anges : prosternez-vous devant Adam, ils se prosternèrent, execpté iblîs (satan)(chaitaygne) qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son seigneur. Allez-vous cependant le prendre , ainsi que sa descendance, pour alliés en dehord de moi,alors qu'ils sont vos ennemis ? Quel mauvais échange pour les zhâlimoûn (injustes , polythéistes )! (SUR 18, VER 50, )

En effet , nous avons auparavant fait une recommandation à adam, mais il oublia; et nous n'avons pas trouvé chez lui de résolution ferme (SUR 20, VER 115,) Et (rappelle) quand nous dîmes aux anges: prosternez-vous devant adam , ils se prosternèrent, excepter iblîs qui refusa. (SUR 20, VER 116,) Alors nous dîmes : "Ô Adam ,celui-là est vraiment un ennemi pour toi et ton épouse. prenez garde qu'il vous fasse sortir du paradis, car alors tu seras malheureux (SUR 20, VER 117,) Car (le paradis), tu n'y auras pas faim et tu n'y sera pas nu (SUR 20, VER 118,) tu n'y auras pas soif et tu n'y seras pas frappé par l'ardeur du soleil".(SUR 20, VER 119,)

Puis Chaythân (le diable ) le tenta en disant : "Ô Adam, t'indiquerai-je l'arbre de l'éternité et un royaume impérissable?".(SUR 20, VER 120,) Tous deux (Adam et Hawwâ) en mangèrent . Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuiles (d'arbre) du paradis. Adam désobéit ainsi à son seigneur et il s'égara (SUR 20, VER 121,) Son seigneur l'a ensuite élu , a agréé son repentir et l'a guidé (SUR 20, VER 122,) Il dit (allah): Descendez d'içi (Adam et Hawwâ)! (vous serez)tous (avec vos descendants) ennemis les uns dès autres, Puis si jamais un guide vous vient de ma part,quiconque suist mon guide ne s'égarera pas et ne sera pas malheureux.(SUR 20, VER 123,) ET quiconque se détournede mon rappel (qui ne croit pas au Qour'ân et n'oeuvre pas conformément à ses enseignements) , mèneracertes, une vie pleine de gêne, et le jour de la résurrection, nous l'amèneront aveugle alors qu'auparavant je voyais?".(SUR 20, VER 124,) Il dira : "Ô mon seigneur , pourquoi m'as-tu amené aveugle alors qu'auparavant je voyais?".(SUR 20, VER 125,) (Allah lui ) dira : "De même que nos Ayât (preuves,évidences versets,enseignement,révélations...)t'étaient venus et que tu les as oubliés ( en les laissant sans les méditer profondément),ainsi aujourd'hui tu es oublié".(SUR 20, VER 126,)

Et certes , nous vous avons créés (votre père adam), puis nous vous avons donné une forme (la bonne et noble forme humaine), ensuite nous avons dit aux anges : "prosternez-vous devant adam". Ils se prosternèrent , à l'exception de Iblîs (satan)ou (chaythane) qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent (SUR 7 , VER 11 ,) Allah dit: "Descends d'içi (le paradis) , tu n'as pas à t'enfler d'orgueil içi. Sors , te voilà parmi les méprisés".(SUR 7 , VER 13 ,) "Accorde - moi un délai, (dit iblîs) jusqu'au jour oû ils seront ressuscité".(SUR 7 , VER 14 ,) Allah dit : " Tu es de ceux à qui délai est accordé".(SUR 7 , VER 15 ,) "Puisque tu m'as mis en erreur , ( dit iblîs ) , je m'assoirai assurément ( pour eux) en travers de ton droit chemin, (SUR 7 , VER ,16 ,) puis je les assaillirai de devant , de derrière , de leur droite et de leur gauche . Et pour la plupart , tu ne les trouveras pas reconnaissant".(SUR 7 , VER 17 ,) "Sors de là (le paradis) " , (dit allah) banni et rejeté. " Quiconque te suit parmi eux (les humains)... de vous tous , j'emplirai l'enfer." (SUR 7 , VER 18 ,)


Quand Allah dis à Iblis : "Descends d'içi" (SUR 7 VER 13) et "sors de là" (SUR 7 VER 18), Ces ordres étaient une indication claire qu'il était dans le ciel , et Allah commanda qu'il descende de là , et aussi une indication qu'il fut dégradé de sa position et de sa dignité qui lui avaient été accordées pour son attachement à Allah,et pour être en ressemblance aux anges pour son attachement à Allah , et pour être une ressemblance aux anges dans l'obéissance et l'adoration. Cette haute position fut annulée après qu'il fut manifesté l'arrogance, la jalousie et la désobéissance à son seigneur, et fut jeté sur la terre dans le banissement et l'humiliation complète. Cependant, As-souddi raconta d'Abi Sâlih et Abi Mâlik qu'Ibn Abbâs et Ibn Mas'oud, et quelques autres compagnons dirent: "Iblis fut expulsé du paradis et Adam y demeura. Il y divulgua seul car il n'avait aucun partenaire auprès duquel il pourrait trouver son confort. En effet , il dormit une fois et quand il se réveilla, il trouva une femme assise près de sa tête qu'allah lui avait créée de ses côtes.Adam l'intérrogea: "Qui es-tu?" Elle répondit : "Une femme". Il l'intérrogea à nouveau : "pour quelle raison fus - tu créée?" Elle répondit: "ainsi tu peux trouver le confort en moi ". Les anges qui étaient bien informés de l'ampleur de la connaissance d'adam demandèrent : "quel est son nom Ô Adam?" Il dit: " Eve (Hawwâ)". Il demandèrent : pourqquoi Hawwâ?" Adam répondit : "Parce qu'elle fut créée hors d'un membre vivant".

Mohammed Ibn Is'hâk raconta qu'Ibn Abbas (radiAllah 3anhu) dit: elle fut créée de la côte la plus petite de son côté gauche pendant qu'il dormait , et ensuite cette place vide fut remplie de chair. Nous trouvons la confirmation de cette notion dans le coran qui dit : "Ôhommes! Craingnez votre seigneur qui vous a créés d'un seul être , et a créé de celui -ci son épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes". (Sur 4 ver 1)

Dans un autre coran il est dit: Gens ! Craingnez votre seigneur qui vous a créés d'une personne unique, et d'elle son épouse, et qui des deux a fait foisonner beaucoup d'hommes ainsi que de femmes. Et craingnez dieu au nom de qui, comme d'un parent, vous vous adressez vos requêtes. Sur vous vraiment, le veilleur, c'est dieu.(SUR 4 VER 1)

Craignez votre seigneur, non pas l'oppression de sa part, mais sa justice très rigoureuse. L'homme a besoin, lors du jugement dernier, de la miséricorde divine et d'elle .Littér.: et d'elle Il a créé, Eve (hawwâ) tirée d'adam, en GenèseII,21-22. Comme tous les humains descendent du même d'adam et Eve, il ne faut pas en conclure que ses enfants de même la première génération pratiquèrent l'inceste pur. Dans son histoire, le grand commentateur Tabari raconte qu'eve (hawwâ) donnait naissance normalement à des jumeaux, à un garçon et une fille. Quand ils grandirent , Adam mariait la fille d'un accouchement au garçon d'un autre accouchement et cet éloignement fut poussé plus loin dans les générations postérieures, et ne ce furent plus les demi-soeurs, mais les cousines qu'on pouvait épouser. Cela stabilisa l'espèce humaine et , au lieu de jumeaux , un enfant seul par accouchement devint le normal. D'elle son épouse. Eve (hawwâ) tirée d'adam. on pense maintenant pouvoir l'expliquer par la loi naturelle de l'hérédité découverte par Mendel : pour la progéniture, les animaux ont besoin d'un père et d'une mère, sauf les plus primitifs tels polype, hydre ; et les plantes se reproduisent, sauf les évoluées, comme le dattier qui a un mâle et une femelle séparés. L'autoreproductivité des plantes réapparaît, par la loi d'hérédité , chez Adam (pour Eve), puis chez la viege Marie (pour jésus). comme d'un parent. on peut également traduire : "Craignez dieu... et les parentés."Nous avons traduit ce verset selon la lecture courante ' arhâma ; mais d'aucuns lisent : arhâmi , ce qui donnerait comme sens : "... Et craignez dieu au nom de qui vous vous adressez des requêtes et les parentés".

Djoubair bin Mouth-im qu'allah l'agrée rapporte qu'il a entendu le prophète dire : "Nentrera pas au paradis celui qui rompt les liens de parenté". (Çahîhoul-Bouklâry hadîs no 5984) voir aussi le note 21, (SUR 2 VER 27 ).

(Allah) lui dit : Ô iblîs , qui t'empêche de te prosterner devant ce que j'ai créé de mes mains ? t'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placers ? (SUR 38, VER 75,)

Et sur toi sera ma malédiction jusqu'au jour de la rétribution (SUR 38, VER 78,)

Et nous dîmes: Ô adam habite le paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous en de partout à votre guise; mais n'approchez pas cette arbre sinon vous seriez du nombre des zhâlimîn (injuste) (SUR 2, VER 35, )

"Ô adam , habite le paradis , toi et ton épouse; et mangez-en , à votre guise; et n'approchez pas l'arbre que voici; si non, vous seriez du nombre des Zâlimîn (injustes malfaiteurs)".(SUR 7 , VER 19,) Puis le chaythân (diable), afin de leur rendre visible ce qui leur était caché (leur nudité) leur chuchota : "Votre seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des anges ou d'être immortels! (SUR 7, VER 20,) Et il leur jura (satan) : "Vraiment , je suis pour vous un bon conseiller".(SUR 7, VER 21,)

Et nous dîmes: Ô adam habite le paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous en de partout à votre guise; mais n'approchez pas cette arbre sinon vous seriez du nombre des zhâlimîn (injuste) (SUR 2, VER 35, )

Il y a une différentes opinions parmi les exégètes à propos de l'arbre dans ce verset : " mais n'approchez pas de l'arbre que voici" (SUR 2 VER 35 ) Dans une opinion, il est suggéré qu'il était une plante grimpante. Les juifs l'on interprété en blé . Wahb Ibn Mounabbih dit : Ses semences sont plus douce que le beurre et plus délicieuses que le miel.

Abou Mâlik dit que c'était un palmier, tandis que Moujâhid suggéra qu'il était un figuier qui est aussi l'opinion d'Ibn Qatâdah et Ibn Jourayj. Cependant , Aboul-Aliyah dit qu'il était un genre d'arbre qui si une personne en avait mangé, il aurait excrété et aurait dû vider son intestin, alors que le paradis n'est pas une place pour excréter.

Toutes ces différences sont assez proches dans leur nature. Cependant allah n'a pas spécifié son nom et le fait retse obscur , et s'il y avait un avantage, il l'aurait mentionneé pour nous . Il y a une différence d'opinions au sujet du lieu de ce paradis mentionné dabs ce respect, et lequel néssécite d'être trié. Ou était ce paradis ? Dans le ciel ou sur la terre ?.

L'Opinion de la majorité des oulémas est que ce paradis était dans le ciel, appelé Jannatoul-Ma'wâ (le jardin du demeure). C'est aussi ce que les versets coraniques et les hadiths le supportent apparament , tel que dans ce verset "ET quand nous dîmes : Ô ADam , habite le paradis, toi et ton épouses". (SUR 2 VER35) Les lettres Alif et lâm dans le terme AL-Jannah indiquent une réfférence claire à la quelle est référée la discussion entre Adam et Moîse , quand moise lui dit : " pourquoi nous as-tu expulsés ansi que toi- même du paradis..." Nous citerons le hadith dans ce chapitre ultérieurement.

Alors il les fit tomber par tromperie. puis, lorsqu'il eurent goûté de l'arbre , leur nudité leur apparut ; et ils se mirent à se couvrir avec des feuilles (d'arbres) du paradis. Et leur seigneur les appela: " Ne vousavais-je pas interdit cette arbre? Et ne vous avais-je pas dit que le chaythân (diable) était pour vous un ennemi déclaré?".(SUR 7,VER 22,) Ils (Adam et Hawwâ) dirent: "Ô notre seigneur, nous avons fait du tort à nous même. Et si tu ne nous pardonne pas et ne nous fait pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants".(SUR 7 ,VER 23,) " Descendez (dit allah), vous (Adam, Hawwâ et Chaythân) serez ennemis les uns des autres. Et il y aura pour vous sur terre séjour et réjouissance pour un temps".(SUR 7, VER 24,) "Là (dit allah) , vous vivrez, là vous mourrez , et de là on vous fera sortir (ressusciter)".(SUR 7,VER 25 ,)

Et ceux d'avant eux stratégiaient, certe; mais le stratagème tout entier est à dieu. Il sait ce que chaque âme s'acquiert. Et les mécréants sauront bientôt à qui appartient la finale de la demeure.( SUR 13,VER 42,)

Et quand nous avons brandi au - dessus d'eux le mont, comme si c'eût été une ombrelle; et ils pensaient que ça allait tomber sur eux , prenez avec force ce que nous vous donnons , et rappellez-vous ce qui s'y trouve. peut-être serez-vous pieux? (SUR 7, VER 171,)

Ho, les croyants ! quand vous vous endettez d'une dette à échéance déterminée, écrivez-la; et qu'un scribe l'écrive, entre vous , en toute justice,un scribe n'a pas à refuser d'écrire selon ce que dieu lui a enseigné, qu'il écrive, donc et que dicte le débiteur: qu'il craigne dieu son seigneur, et se garde d'en rien diminuer. si le débiteur est sot, ou faible, ou incapable de dicter lui-même, que son répondant dicte alors en toute justice. faites-en témoigner par deux témoins d'entre vos hommes; et à défaut de deux hommes , un honmme et deux femmes d'entre ceux des témoins que vous agréez, en sorte que si l'une d'elle s'égare, l'autre puisse lui rappeler. Et que les témoins ne refusent pas ,quand ils sont appelés. Ne soyez pas paresseux à écrire la dette , ainsi que son terme, qu'elle soit petite ou grande:c'est plus équitable auprès de dieu, plus correct pour le témoignage , et plus près de vous épargner le doute; à moin qu'il s'agisse d'un marché que vous passez tout suite entre vous : dans ce cas on ne vous fera pas grief de ne pas l'écrire . Mais prenez des témoins , lorsque vous négociez entre vous ; et qu'on ne fasse tort à aucun scribe ni à aucun témoin! car si vous le faites, c'est vraiment qu'il y a en vous de la perversité. Et craignez dieu. C'est dieu qui vous enseigne; et dieu se connaît à tout. (SUR 2, VER 282,)

Bien voilà ces ce que j'ai trouver pour l'instant et je continue incha allah, je n'ais pas mise l'histoire que j'avais trouver au net a cause de trop d'erreur qui son infiltrer a l'intérieur de l'histoire j'ai mise seullement mes recherche a moi .

Et pour répondre a la question qui ma été poser plus haut pour savoir a qui est destiner ce travail bien elle est destiner que a moi . j'explique je suis née en tant que catholique et j'ai découvert l'islam il y a 4 ans maintenant elhamdoullillah je me suis convertie en 2002 a la grande fête de l'aid .

Ce qui fais que je suis passioné de l'islam je fais mes recherche pour apprendre a connaitre ma nouvelle religion bien car j'ai un but ces que je désire devenir une grande en islam en esperant que allah pardonne tous mes pêcher du passer incha allah. amin




































i
10 août 2005 01:40
Merci bcp khti amina...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook