Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Qui herite
26 janvier 2022 20:09
Selem

J'ai une maison, si je meur qui hérite ? Avec enfant ou sans enfant

Merci



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/01/22 20:09 par Khadaiss.
26 janvier 2022 20:12
Aleykoum salam wa rahmatuLah,

Tu es une femme? Un homme?

As-tu des frères et sœurs? Tes parents sont-ils de ce monde?
Citation
Khadaiss a écrit:
Selem

J'ai une maison, si je meur qui hérite ? Avec enfant ou sans enfant

Merci
N
26 janvier 2022 20:17
Salam

Et dans quel pays aussi mdr En France c'est pas comme au bled lol
26 janvier 2022 20:17
Je suis une femme marié sans enfant
J'ai des frère et sœur et mes parents sont vivant
R
26 janvier 2022 20:17
Dans la shari'a ou en droit français ?
26 janvier 2022 20:19
Je vis en France

Je veux savoir dans la lois française
26 janvier 2022 20:20
Et je veux savoir avec ou sans enfant



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/01/22 20:21 par Khadaiss.
26 janvier 2022 20:25
Tes parents ou tes frères et sœurs et ton mari aussi



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/01/22 20:25 par MrSoso.
R
26 janvier 2022 20:34
En l'absence d'enfants, la moitié au conjoint survivant et l'autre moitié aux parents, 1/4 pour la mère et 1/4 au père.
R
26 janvier 2022 20:36
T'as pleins de documents sur internet à ce sujet avec tous les cas de figure possible. Tu peux prendre rdv avec un notaire pour tout ça.
26 janvier 2022 20:45
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

L'ordre successoral exclut ceux qui viennent après. Détails ici.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
26 janvier 2022 21:32
Dans ta situation actuelle, cad mariée sans enfants, ce sera ton mari et tes parents qui hériteront.

Dans le cas où tu as des enfants, ce sera tes enfants et ton mari.

Mais je te conseilles d'appliquer le droit islamique en matière d'héritage même si tu habites en France et ceci en laissant un testament. Parce qu'en droit islamique tes parents héritent même si tu as des enfants alors que là non. On reste musulmans où que l'on soit.
Citation
Khadaiss a écrit:
Et je veux savoir avec ou sans enfant
26 janvier 2022 21:54
Si c'est en France et que les époux sont mariés sous le régime de la communauté le conjoint survivant garde l'intégrale possession du bien.



Citation
Reality06 a écrit:
En l'absence d'enfants, la moitié au conjoint survivant et l'autre moitié aux parents, 1/4 pour la mère et 1/4 au père.
R
26 janvier 2022 22:05
Oui peut être. Je maîtrisais bien le sujet, j'ai un peu oublié. C'est de toute façon un sujet complexe qui dépend de beaucoup de choses (présence d'un testament ou pas, régime matrimonial..).
Si la posteuse veut des réponses claires, le mieux serait de voir avec un notaire.
Citation
Lunedorée- a écrit:
Si c'est en France et que les époux sont mariés sous le régime de la communauté le conjoint survivant garde l'intégrale possession du bien.
26 janvier 2022 22:11
Si le mariage est fait sous le régime le plus courant c'est-à-dire sous un régime de communauté de biens, le logement est laissé "au dernier vivant". C'est automatique de nos jours. Et c'est bien normal puisque c'est le couple qui a réalisé cet achat.

Citation
Reality06 a écrit:
Oui peut être. Je maîtrisais bien le sujet, j'ai un peu oublié. C'est de toute façon un sujet complexe qui dépend de beaucoup de choses (présence d'un testament ou pas, régime matrimonial..).
Si la posteuse veut des réponses claires, le mieux serait de voir avec un notaire.
N
26 janvier 2022 22:47
Non pas exactement ... le survivant à sa part évidemment ( 50% de base) plus une part des 50% de madame mais les enfant aussi se partagent avec lui ces 50%... il est donc majoritaire sur la possession et en tant qu'epoux ( et à mon avis c de là que vient ta cobfusion) il en a l'usufruit( il peut l'utiliser) jusqu'à sa mort ....


[www.mma.fr]

Donc en général il se retrouve avec 70% du bien ... et les enfants se partagent le reste en cas de vente ou jusqu'a son décès et donc redistribution....


Je suis moi même co propriétaire de la maison de ma mère...
Citation
Lunedorée- a écrit:
Si le mariage est fait sous le régime le plus courant c'est-à-dire sous un régime de communauté de biens, le logement est laissé "au dernier vivant". C'est automatique de nos jours. Et c'est bien normal puisque c'est le couple qui a réalisé cet achat.
27 janvier 2022 10:08
C'est au veuf ou à la veuve marié-e sous le régime de la communauté de décider.

"Avec la donation entre époux, le survivant pourra opter pour :
- Soit l’usufruit de la totalité des biens.
- Soit un quart en pleine propriété et les trois quarts en usufruit.
- Soit la pleine propriété de la quotité disponible de la succession, à savoir la part qui n’est pas réservée de droit aux enfants. "

Si celui-ci ou celle-ci décide de vendre le bien immobilier alors il faudra se plier à répartir les parts. Mais rien n'oblige dans le cas où c'est un bien commun mari et femme à une répartition du bien ce qui obligerait la vente de ce bien.

Pour la succession d'un bien de parents à enfants, là j'avoue que je ne sais pas. C'est encore un autre cas.

Citation
Nawman a écrit:
Non pas exactement ... le survivant à sa part évidemment ( 50% de base) plus une part des 50% de madame mais les enfant aussi se partagent avec lui ces 50%... il est donc majoritaire sur la possession et en tant qu'epoux ( et à mon avis c de là que vient ta cobfusion) il en a l'usufruit( il peut l'utiliser) jusqu'à sa mort ....


[www.mma.fr]

Donc en général il se retrouve avec 70% du bien ... et les enfants se partagent le reste en cas de vente ou jusqu'a son décès et donc redistribution....


Je suis moi même co propriétaire de la maison de ma mère...
N
27 janvier 2022 10:17
Salam


Soit la pleine propriété de la quotité

Donc soit on parle pas la meme langue soit je sais pas quoi te dire... en aucun cas s'il y a des enfant le veux l'éternité de tout ....il aura tjs à partager...


D'ailleurs même si de son vivant qqn voulait écrire un testament il ne pourrait le faire que sur une partie de ses biens... et de même déshériter ses tenants ça k'existe pas en France... tu pourra réduire leur part mais jamais à 0...preuve qu'un enfant hérite TOUJOURS de ses parents et ce quelle que soit la situation...

De plus ici tu parles d'un cas particulier qui est la donation entre époux donc plus le contrat standard devant le maire mais un document établit par un notaire fait pour protéger l'époux survivant justement en renforçant sa quote part et ses droits vis à vis des enfants...


Citation
Lunedorée- a écrit:
C'est au veuf ou à la veuve marié-e sous le régime de la communauté de décider.

"Avec la donation entre époux, le survivant pourra opter pour :
- Soit l’usufruit de la totalité des biens.
- Soit un quart en pleine propriété et les trois quarts en usufruit.
- Soit la pleine propriété de la quotité disponible de la succession, à savoir la part qui n’est pas réservée de droit aux enfants. "

Si celui-ci ou celle-ci décide de vendre le bien immobilier alors il faudra se plier à répartir les parts. Mais rien n'oblige dans le cas où c'est un bien commun mari et femme à une répartition du bien ce qui obligerait la vente de ce bien.

Pour la succession d'un bien de parents à enfants, là j'avoue que je ne sais pas. C'est encore un autre cas.
27 janvier 2022 10:45
IDe la façon dont tu présentes les choses -à moins que j'ai mal compris et c'est possible- le survivant serait dans l'obligation de vendre le bien à la mort du conjoint décédé afin de répartir l'héritage entre ses enfants et lui.

Si le couple a été marié sous le régime de la communauté réduite aux acquêts et que ce bien est aux deux époux il n'a aucune obligation à vendre ce bien pour en répartir les bénéfices à ses enfants.

Mais le survivant peut prendre une autre option. Ce sera son choix.

Concernant l'héritage aux enfants, non on ne peut pas déshériter un enfant, mais on peut privilégier l'un ou l'autre.
Mes parents ont une maison en bien commun, je ne veux pas savoir ce qu'il adviendra de celle-ci quand tous les deux seront partis au Paradis. Pour le moment ils sont là Smiling Smiley


Citation
Nawman a écrit:
Salam


Soit la pleine propriété de la quotité

Donc soit on parle pas la meme langue soit je sais pas quoi te dire... en aucun cas s'il y a des enfant le veux l'éternité de tout ....il aura tjs à partager...


D'ailleurs même si de son vivant qqn voulait écrire un testament il ne pourrait le faire que sur une partie de ses biens... et de même déshériter ses tenants ça k'existe pas en France... tu pourra réduire leur part mais jamais à 0...preuve qu'un enfant hérite TOUJOURS de ses parents et ce quelle que soit la situation...

De plus ici tu parles d'un cas particulier qui est la donation entre époux donc plus le contrat standard devant le maire mais un document établit par un notaire fait pour protéger l'époux survivant justement en renforçant sa quote part et ses droits vis à vis des enfants...
N
27 janvier 2022 10:54
Je me suis peut être mal exprimé ou pas été clair sorry...

Mais non il n est pas obligé de vendre et bien au contraire étant majoritaire de fait en propriété et en plus en ayant un usufruit à vie ... personne ne peux le forcer à vendre même si tous les autres le voulaient ... c lui seul le décisionnaire en tant qu' 'actionnaire majoritaire déjà ' en plus que d'en avoir l'usage il est le seul à décider de qui occupe le bien et il sera b8en évidemment prioritaire .

En revanche s'il la met en location par exemple.. les autres pourront demander une part des loyers et faire tomber son usufruit... mais toujours pas vendre s'il ne le veut pas


Oui tu peux privilégier mais dans une certaine limite... je sais plis exactement le pourcentage en droit français mais la même chose est possible en islam...( je mais c pour te le dire au cas où tu ke le saurais pas Winking smiley tu peux faire un testament sur 1/3 de tes biens et les léguer à qui tu veux ( une ou plusieurs personnes et de ta famille ou non) les 2 autres resteront partagés comme le prévoit une succession islamique classique)

Ben je te conseille de leur en parler qd même sans entrer dans les détails afin qu'il fassent justement une donation entre époux devant notaire si c'est pas déjà fait car peu de nos parents sont au courrant de ces choses là surtout en droit français... et ça peut éviter bien des pb... ça se fait très vite et coûte dans les 200 ou 300e je sais plus exactement...
Citation
Lunedorée- a écrit:
IDe la façon dont tu présentes les choses -à moins que j'ai mal compris et c'est possible- le survivant serait dans l'obligation de vendre le bien à la mort du conjoint décédé afin de répartir l'héritage entre ses enfants et lui.

Si le couple a été marié sous le régime de la communauté réduite aux acquêts et que ce bien est aux deux époux il n'a aucune obligation à vendre ce bien pour en répartir les bénéfices à ses enfants.

Mais le survivant peut prendre une autre option. Ce sera son choix.

Concernant l'héritage aux enfants, non on ne peut pas déshériter un enfant, mais on peut privilégier l'un ou l'autre.
Mes parents ont une maison en bien commun, je ne veux pas savoir ce qu'il adviendra de celle-ci quand tous les deux seront partis au Paradis. Pour le moment ils sont là Smiling Smiley
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook