Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Héritage : Les femmes entretiennent-elles un système qui les opprime ?
charmeur de serpent [ MP ]
11 janvier 2018 17:56
Quand on est croyant, on est censé respecter la volonté divine et ne pas la contester surtout quand il s'agit de l'héritage.

Donc, la femme est censée respecter la volonté divine avant tout et s'elle n'est pas d'accord, elle n'a qu'à changer de croyance pour satisfaire sa propre volonté.
Femmedecoeur [ MP ]
11 janvier 2018 18:01
T tres offensant quand mm
amirene [ MP ]
11 janvier 2018 18:02
les femmes n y trouveraient rien à redire si les hommes assumaient leurs devoirs en retour
lala_mastoura [ MP ]
11 janvier 2018 19:39
Est-ce que tu a réfléchi à pourquoi ces femmes rejettent les lois d’héritages ?

Je ne dis pas qu’elles ont raison évidemment, mais ce phénomène résulte d’un problème, et ce problème doit être réglé. On se lève pas un bon matin en se disant tiens aujourd’hui je vais à l’encontre des lois du Tout-Puissant.

Si elle veulent un droit à l’héritage égale à l’homme c’est que la société attend d’elle qu’elle soit indépendante.

On lis toujours des trucs du genre « la femme refuse la polygamie, elle refuse les droit d’héritage, elle refuse ceci, elle refuse cela... »
Il suffit de voir comment les femmes sont traités par les hommes et la société pour comprendre.
Si l’énergie était dépensée à changer les mentalités et aider les femmes dans le besoin, et moins à dénoncer les revendications de ces dernières, on en serait pas là.

La volonté divine doit être respectée par les 2 genres. Pourtant j’entends personne se plaindre que les hommes rejettent la volonté divine en jetant leur mère du foyer pour faire entrer leur nouvelle meuf, quand il divorce sa femme et la laisse sans rien pour nourrir les gosses, quand une orpheline voit son frère lui dire qu’il est pas son père dont il a pas à s’occuper d’elle ... et la liste est longue.

Donc avant d’attaquer inutilement, et proposer au plaignant de se tourner vers la mécréance, chose la plus détestée et impardonnable par Allah sobhano, essaie de comprendre le problème et demande toi pourquoi il existe. Et essaie de le régler à ton propre niveau même.

Peace
Citation
charmeur de serpent a écrit:
Quand on est croyant, on est censé respecter la volonté divine et ne pas la contester surtout quand il s'agit de l'héritage.

Donc, la femme est censée respecter la volonté divine avant tout et s'elle n'est pas d'accord, elle n'a qu'à changer de croyance pour satisfaire sa propre volonté.
charmeur de serpent [ MP ]
11 janvier 2018 20:35
@lala_mastoura

Pour qu'il n'y ait pas de malentendu, je m'explique :

Je suis tout à fait d'accord que la volonté divine doit être respectée par la femme et l'homme, par contre, on n'a pas le droit de modifier la loi divine ni de la réctifier.

Ce qu'il faut savoir, l'homme hérite le double de ce que hérite la femme parce que l'islam oblige l'homme à entretenir sa famille et s'il ne le fait pas, c'est qu'il a manqué à son devoir et dans ce cas ce n'est pas la faute de la volonté divine. La femme hérite la moitié de ce que hérite l'homme parce que, selon la loi islamique, la femme n'a pas le devoir d'entretenir sa famille et s'elle se porte volontaire pour le faire, cela dépend de sa propre volonté puisque l'islam la dispense de le faire.
lala_mastoura [ MP ]
12 janvier 2018 01:33
Y’a pas de souci, totalement d’accord avec toi sur ce coup. hors de question de remette en question les lois divines, c’est plutot à nous de nous réformer.
Comme on dit l’Islam est parfait mais pas les musulmans Heu
Citation
charmeur de serpent a écrit:
@lala_mastoura

Pour qu'il n'y ait pas de malentendu, je m'explique :

Je suis tout à fait d'accord que la volonté divine doit être respectée par la femme et l'homme, par contre, on n'a pas le droit de modifier la loi divine ni de la réctifier.

Ce qu'il faut savoir, l'homme hérite le double de ce que hérite la femme parce que l'islam oblige l'homme à entretenir sa famille et s'il ne le fait pas, c'est qu'il a manqué à son devoir et dans ce cas ce n'est pas la faute de la volonté divine. La femme hérite la moitié de ce que hérite l'homme parce que, selon la loi islamique, la femme n'a pas le devoir d'entretenir sa famille et s'elle se porte volontaire pour le faire, cela dépend de sa propre volonté puisque l'islam la dispense de le faire.
usernamepseudo [ MP ]
12 janvier 2018 15:39
Salam,
C'est en voyant que les hommes n'assument pas le devoir qui leur incombe que les femmes ne comprennent pas le "1/3 pour elle 2/3 pour lui".
Combien de frères ont lâchement failli à leur devoir d'entretenir leur sœur une fois les parents décédés ?


Lahawla wala qouwata illa bilLah Alaaliy Alaadhim
Citation
amirene a écrit:
les femmes n y trouveraient rien à redire si les hommes assumaient leurs devoirs en retour
LeMask [ MP ]
12 janvier 2018 15:41
Ce que les féministes ne veulent pas comprendre, c'est que l'égalité ne peut qu'être symbolique entre les hommes et les femmes.
Oui, les hommes et les femmes sont nés égaux. Puis les hommes ont dominé le monde. Ce qui prouve que les hommes sont taillés différement. Pas mieux, pas pire. La comparaison est inutile car ils n'existent pas l'un sans l'autre.

Les féministes doivent comprendre que le modéle de l'égalité forcée, comme dans les pays Occidentaux, n'est pas la seule réponse à cette question.
Les femmes doivent choisir entre l'égalité forcée où elles touchent la même chose que l'homme. Et le monde où elles ne touchent que la moitié d'un homme.
Il faut vraiment être une idiote pour hésiter entre une part et une demi part. Mais il se trouve que le systéme Musulman qu'on insulte pour cela a déjà pensé à cette question. La femme reçoit la moitié de l'héritage. Mais l'homme est à son service. Il doit mourir sur le champ de bataille pour la protéger. Il doit travailler pour la nourrir, la vétir, la soigner, l'honorer, la protéger économiquement, socialement etc... Elle et ses enfants. Il ne portera pas de bijoux, ne portera pas de soie, il travaillera nuit et jour pour subvenir à ses besoins à elle, et si elle manque de quelque chose, ce sera sa faute à lui.

Si elle travaille. Son argent est à elle. S'il dépense tout l'or du monde pour son confort et qu'elle lui achete un bonbon à 2centimes. Il doit lui dire merci. Car rien ne l'oblige à lui donner quoi que ce soit. Dieu a ordonné à l'homme de subvenir aux besoins de la femme. Elle, elle lui a rien demandé. Si l'homme fait un truc pour elle, elle doit remercier dieu. Pas l'homme.

Mais bien sûr. L'Islam est mal appliqué.

Alors en ce qui me concerne, les femmes ont le choix. Mais les deux modèles sont imparfaits.
amirene [ MP ]
12 janvier 2018 16:55
c est déjà un quasi miracle quand ils assument leurs enfants alors leurs soeurs ou leurs nièces ...

je crois même que je ne connais que des cas de femmes qui ont été spoliées de leur part réduite par ceux qui étaient censés les 'protéger'
usernamepseudo [ MP ]
12 janvier 2018 20:29
Pour les cas dont j'ai entendu parler, les hommes prenaient en charge leurs enfants et leur femme, mais la soeur était laisser pour compte avec sa demi-part.

Certains partaient du principe que leurs soeurs ne devaient pas hériter du tout et ils menacent leurs soeurs comme ça : si tu prends ta part d'héritage ---> tu te débrouilles pour vivre.
Pourtant cette part est un droit, l'entretien est un droit.
Les soeurs sachant que leurs frères ne sont pas des hommes de parole, elles ne peuvent pas risquer de tout leur donner pour se retrouver à la rue.
usernamepseudo [ MP ]
12 janvier 2018 21:24
@lemask :
Citation
a écrit:
Mais il se trouve que le systéme Musulman qu'on insulte pour cela a déjà pensé à cette question. La femme reçoit la moitié de l'héritage. Mais l'homme est à son service. Il doit mourir sur le champ de bataille pour la protéger. Il doit travailler pour la nourrir, la vétir, la soigner, l'honorer, la protéger économiquement, socialement etc...

....

Mais bien sûr. L'Islam est mal appliqué.

Je me demande si j'ai répondu à côté de la plaque, dans mes interventions je parlais du partage dans une fratrie.

Mais finalement ça vaut pour le couple. Une femme mariée qui reçoit sa demi-part n'est pas tenue de l'investir dans son couple, nous sommes d'accord.

Récemment j'ai lu un poste sur la rubrique sentimentale où il était demandé de décliner les critères de la femme. Parmi ces critères il y avait quelque chose comme parents riches ou parents qui possèdent des biens.
Un homme qui épouse une femme dans l'espoir de toucher le pactole, ça devrait faire flipper les prétendantes.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook