Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
"Halâl" (حلال) et "Harâm" (حرام)
A
16 juillet 2012 05:52
Citation
a écrit:
Le terme "halâl" (ou : "halal" ) (حلال) et son opposé "harâm" (حرام) sont aujourd'hui répandus d'utilisation. Le premier signifie : "licite", le second : "illicite". Même des non-musulmans les emploient désormais.

De nombreux musulmans eux-mêmes ont cependant aujourd'hui oublié que ces deux termes ne s'appliquent pas qu'à la nourriture et à la boisson, ni même qu'aux animaux susceptibles d'être consommés. Et, plus encore, qu'ils ne s'appliquent pas qu'à des êtres ou des objets ('ayn), mais aussi et avant tout à des actions humaines (fi'l)...

De nombreux coreligionnaires ont ainsi le souci de ne pas tomber dans le harâm mais de rester dans le halâl dans leur consommation alimentaire, leur argent et leurs biens matériels. On ne peut que les en féliciter et les encourager à continuer. Cependant, un certain nombre d'entre eux ont restreint le harâm à ces choses-là, et ne montrent aucun souci pour ne pas tomber dans le harâm et pour rester dans le halâl dans les paroles qu'ils prononcent quotidiennement à tout-va...

Des ulémas l'ont pourtant écrit en toutes lettres : La médisance n'est pas un petit péché [ce qui correspond au caractère "mak'rûh tahrîmî"], elle est harâm, elle est un grand péché [exception faite des 6 cas où elle est exceptionnellement autorisée] (cf. Fat'h ul-bârî 10/577). Voici donc une action qui est elle aussi harâm, et pourtant quand ils évoquent la nécessité de se préserver du harâm, ne vient à l'esprit que de peu de coreligionnaires la médisance (al-ghîba). On pourrait en dire autant du mensonge (al-kadhib), du fait de rapporter les paroles de l'un auprès de l'autre (an-namîma), de chercher la gloire (hubb ush-sharaf) ou le pouvoir (hubb ul-imâra), des relations intimes hors cadre autorisé (az-zinâ), de s'habiller de façon impudique, et par-dessus tout de l'action ou de la parole de kufr akbar : ce sont toutes aussi des actions harâm, mais un certain nombre de ceux qui se soucient de se préserver du harâm ne pensent même pas à ces actions-là...

Il devient donc urgent de rappeler ce qu'englobent en islam les concepts du halâl et du harâm. Il ne s'agit pas de dire à des frères et des sœurs que le souci qu'ils ont de ne pas tomber dans le harâm par rapport à leur alimentation et à leur argent ne sert à rien. Il s'agit de leur dire que cela est déjà un acquis, mais que les choses ne s'arrêtent pas à cela.
16 juillet 2012 08:52
excellent rappel

Clap


mais...
je pense que ces personnes le savent
23 juillet 2012 14:20
Salam

Malheureusement aujdhui beaucoups pratiquent un islam "à la commande" (moi y compris peut-être c possible.....surement mme.....) et "choisissent" ce qui est "un peu" haram et ce qui est "très haram"........quel hypocrisie........mais ce qui me répugne le plus c justement certains aspects du comportement qui sont minimisé par beaucoups : vulgarité, mensonges, hypocrisie, impudeur, impolitesse, irrespect des ainés.....bref....des "petites" choses de la vie de tout les jours mé qui sont selon moi la base d'un comportement d'un musulman digne de son nom.

Qu'Allah nous guide Inchallah
A
23 juillet 2012 18:16
Amin oui tu as raison sur l'impolitesse, la vulgarité et l'irrespect des aînés.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook