Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Hadith, Verset, Rappel
i
3 octobre 2011 05:11
Al-fudayl ibn 'Iyad a dit : cinq choses sont des signes indiquant un destin malheureux : la dureté du coeur, la sécheresse des yeux, le peu de pudeur, le désir ardent d'acquérir les biens de ce bas monde, et l'assurance de jouir d'une longue vie." (voir madarij as-salikin)

D’après l’imâm Ahmad, Moudjâhid rapporte que ‘Oumar Ibn Khattâb a dit : « Nous avons pu mener une vie meilleure grâce à la patience. » Il a également dit : « La meilleure vie que nous avons menée n’était possible que par la patience, et si la patience était un homme, il serait quelqu’un d’honorable. »

Alî Ibn Abî Tâlib (radhiallâhu ‘anhu) a dit : « Sache que la patience est pour la foi ce que la tête est pour le corps ; si on coupe la tête, le corps s’écroule », puis il leva sa voix et dit : « Sachez que celui qui ne patiente pas, n’a pas de foi. »
i
3 octobre 2011 05:16
‎"N’aie pas honte de donner peu, ne rien donner est encore pire." (‘Ali Ibnu Abu Talib)
p
4 octobre 2011 20:43
Le Messager de Allah (salla Allah aleyhi wa salam) a dit :

Il n'est personne qui couvre les défauts de son prochain dans ce bas monde dont Allah ne lui couvre les siens le jour de la résurrection.
[b]Ex Yabiloulette!![/b]
i
5 octobre 2011 19:20
Sheikh Al 'Uthaymin a dit: "Fais en sorte que cette personne (qui est tombée dans l’erreur) soit comme un malade que tu souhaites soigner, pas comme un criminel que tu veux punir, car entre ces deux choses, il y a une différence..."

"Ne t'occupes pas des défauts d'autrui en oubliant les tiens car tu auras commis deux erreurs."Vers d'Al Qahtani dans sa Nuniyyah p. 39
s
5 octobre 2011 22:36
Le prophète sallALLAHou "alayhi wa sallam a dit : " celui qui nuit aux autres ALLAH lui nuira, et celui qui rends malheureux autrui ALLAH le rendra malheureux." rapporte par les imams al Haakim et al bayhaqy.
i
6 octobre 2011 20:52
Quant aux symptômes du mauvais œil , ils sont présentés par Cheikh Abdoul Aziz as-Sadhan (Puisse Allah le préserver) en ces termes: «Une alternance de migraines, un visage jaunâtre, transpiration et urination fréquentes, manque d'appétit, fourmillement, réchauffement, refroidissement des extrémités, palpitation du cœur, douleurs dans la partie inférieure du dos et aux épaules, tristesse et suffocation, insomnie nocturne, changement d'humeur dû à une peur anormale, fréquence de refoulement d'aliments, des bâillements ,des soupirs, tendance à l'isolement, amour de la solitude, paresse, mollesse, somnolence et problèmes de santé sans cause médicale connue.» Ar-Rouqya ach-Char'yya,p.10



Modifié 1 fois. Dernière modification le 06/10/11 20:52 par incompris.
p
19 octobre 2011 15:08
Salam 'alikoum,

Une journée dans la demeure du Prophète salallahu 'alayhi wa salam :

Le Messager صلى الله عليه وسلم dans sa demeure La demeure d'une personne est la véritable expression de sa moralité, de sa conduite, sa bienveillance, de la pureté de son origine, etc.

En effet, à l'intérieur des chambres et derrière les murs, personne ne peut apercevoir le Prophète.

En compagnie de son serviteur, son domestique ou son épouse, il se comporte d'une façon naturelle, avec beaucoup de simplicité, sans simulation ni ménagement.

Il est le chef qui donne les ordres dans cette maison ... tandis que tous ceux qui sont à sa charge ne peuvent rien contre sa volonté.

Venons-en au Messager -sal Allahou 'alayhi wa salam-, au guide et à l'enseignant de cette communauté. Avec ce rang éminent et ce degré élevé, comment se comportait-il à la maison? "

On demanda à Aïcha:

« Que faisait le Messager d'Allah (Sallalahou alayhi wa salam) dans sa maison? »

Elle répondit: "Il était un être humain comme les autres: il raccommodait ses habits, trayait sa brebis et était au service de sa propre personne"" [1]

En vérité, il est un modèle de modestie et d'humilité.

Il n'impose rien à autrui.

Il est noble dans sa participation et magnanime dans son aide.

Fait-il cela parce qu'il est le meilleur d'entre les fils d'Adam?

Dans cette maison bénie d'où a resplendi la lumière de cette religion, il lui arrive de ne pas trouver de quoi remplir son ventre.

An-Nu'man ibn Bachir -radiAllahou 'anhou- a dit par rapport à la situation du Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- :

« En vérité, j'ai vu votre Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- alors qu'il n'arrivait pas à trouver suffisamment de daql[2] pour remplir son ventre »[3]

Aïcha- Qu'Allah soit satisfait d'elle- a dit:

« Nous, famille de Muhammad, passions un mois sans allumer de feu, nous contentant uniquement de dattes et d'eau » [4]

Et rien ne distrayait le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- de l'adoration et de l'obéissance .... Aussi lorsqu'il entendait « venez à la prière, venez au succès », il répondait rapidement à l'appel et laissait ce bas monde derrière lui!

Al Aswad ibn Yazid a dit:

« J'ai demandé à Aïcha- Qu'Allah soit satisfait d'elle-: « que faisait le Prophète (sallalahou alayhi wa salam) à la maison? ».

Elle a répondu: « Il était au service de sa famille, et lorsqu'il entendait l'appel à la prière, il sortait » ». [5]



Il n'est rapporté nulle part que le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a accompli une seule prière obligatoire dans sa maison; il ne le fit que lorsqu'il a eut la forte fièvre, cette maladie qui l'emporta.



Malgré sa miséricorde envers sa communauté, malgré sa compassion pour elle, il a été rude envers celui qui négligeait la prière en groupe, comme en témoignent ces propos:



« En vérité, j'avais songé à donner l'ordre pour qu'on engage la prière, de désigner quelqu'un pour la diriger, puis aller avec des hommes portant du bois pour mettre le feu aux demeures de ceux qui n'assistaient point à la prière ». [6]


Et cela n'est dû qu'à l'importance de la prière en commun. Le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit:


« Celui qui entend l'appel à la prière en n'y répondant pas (ne se rend pas à la mosquée) n'a pas de prière (valable) sauf s'il a une excuse" [7]


L'excuse c'est la peur ou la maladie.



Où trouve-t-on les fidèles aujourd'hui? A côté de leurs épouses après avoir abandonné les mosquées! Où est l'excuse de la maladie ou de la peur!

Qu'Allah nous guide...

[1] Rapporté par Ahmad et At-Tirmidzi dans Ach-Chamâil.

[2] Daql: ce sont des dattes de mauvaise qualité.

[3] Rapporté par Mouslim.

[4] Rapporté par Mouslim.

[5] Rapporté par Mouslim.

[6] Rapporté par Al Boukhari et Mouslim.

[7] Rapporté par Ibn Mâjah et Ibn Hibbâne.



[Source : « Une journée dans la Demeure du Messager (sallalahou alayhi wa salam) », Cheikh Abdul Malik Al Qassim, Edition Dar Al-Qassem, pages34 à 37]

Salam 'alikoum.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook