Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Grossesse hors mariage besoin d’aide
Y
4 octobre 2020 17:20
Salem Aleykoum,

Je vais vous raconter mon histoire, je suis la seule musulmane de ma famille, je me suis convertie a mes 15 ans et aujourd’hui j’en ai 22. Ma vie a prit un autre chemin ses 2 dernière années qu’Allah me pardonne je me suis mise à enchaîner les pêchés mineurs puis majeurs.
Je n’arrivais plus à retrouver le droit chemin, je suis étudiante, la journée en cours, la nuit je travaille régulièrement à l’hôpital. Je m’occupe beaucoup de ma famille, particulièrement de mon grand père malade, je passe le voir chaque jour pour l’aider.
J’ai rencontré quelqu’un il y a peu, un musulman comme moi, avec qui tout à mal commencé dans le haram, on ne s’est mit aucune limite.
Il y a quelques semaines, c’était trop pour moi, je ne pouvais plus supporter cette relation dans le haram, ces péchés qui me rendait le coeur lourd. On a donc décidé de ne plus rien faire ensemble, et tenter de continuer a apprendre à se connaître d’une meilleure manière.
J’ai oublié de vous préciser qu’a mes 18 ans on m’a découvert une endométriose, il n’y a rien de « grave » simplement depuis mes 15 ans c’était extrêmement douloureux. On m’avait fait comprendre que ca allait être compliqué d’être maman un jour. Et en début d’année, pareil, de fortes douleurs dans le bas du ventre, le dos, dans les jambes au point d’avoir du mal a marcher, des malaises à repetitions. J’ai ce qu’on appelle un syndrome des ovaires polykystiques. Mon ovaire droit, est de ce qu’on m’a dit « non viable » et le gauche commence à s’abimer



Ces dernières semaines je me sentais particulièrement mal, douleurs dans le bas du dos, fatigue, plus aucune faim, nausées. J’ai fais un test vendredi, et ce dont je me doutais s’est avéré exact. Je suis enceinte, depuis ce jour mon ventre a triplé de volume.
Je ne sais pas quoi faire qu’Allah me pardonne, je me sens vide, j’ai peur et je regrette tellement..
J’en ai parlé hier, a la personne concernée, sa réponse a été evidente : il faut avorter. On ne peut pas garder un enfant fait dans le haram, ca serzit mal vu. Quand je lui ai dis ne pas sure de vouloir ca, il m’a dit qu’un enfant est sencé etre un événement heureux, voulu par les 2 parents, qu’il faut a l’enfant un vrai cadre. Il m’a dit que si ca doit arriver, il faut qu’avant ca on soit marié, qu’on est de quoi l’accueillir.

Ce n’est pas le fait d’avoir peur de perdre cet homme qui m’a fait douté, mais ses propos, dans le fond il a raison... aujourd’hui peut importe si cette homme reste ou non dans ma vie, la douleur que je ressens passe au dessus de tout.

Je suis consciente de la gravité de mes actes, de plus en plus je réalise. Je regrette du plus profond de mon ame cette désobéissance a Allah depuis 2 ans. Aujourd’hui je me sens seule, j’ai peur et je ne sais pas quoi faire..
Je ne me sens pas capable de le garder, financièrement je ne suis pas stable, je ne pas offrir a mon enfant une vie sans père, sans vie de famille « normale » je ne me sens pas a la hauteur pour le rendre heureux. Mais, avorter me parait horrible, ca fait 2 nuits que je ne dors pas, je pleure, je ressens au plus profond de moi une souffrance énorme, après toute cette désobéissance a Allah je pense que c’est tout ce que je mérite.

Je me sens mal wAllah je n’ai plus envie de rien, mes etudes, mes projets, plus rien ne compte. J’ai l’impression que mentalement je ne me remettrais jamais d’un avortement, mais je ne vois pas d’autres solutions. J’ai grandis sans père, dans une famille peu présente et j’en ai beaucoup souffert depuis petite je ressentais ce sentiment de solitude, je me sentais différente, ce n’est pas la vie que j’ai envie de donner a mon enfant. Mais j’ai peur, j’ai besoin de conseils, je me sens totalement perdue....
4 octobre 2020 17:32
Salam

Tu as fait une erreur, une erreur de parcours. Il faut en parler à un proche, ne reste pas comme ça.
Sinon diriges toi dans une association, va voir un médecin.
L'homme qui te dit il faut avorter, c'est tué un être humain. Tu dois plus avoir contacte avec lui, il ne te mérite pas.
Parles en à ta maman, elle va sûrement mal le prendre, vous allez ensemble trouver une solution.

Surtout ne restes pas, il faut en parler à quelqu'un.

Citation
Yamils a écrit:
Salem Aleykoum,

Je vais vous raconter mon histoire, je suis la seule musulmane de ma famille, je me suis convertie a mes 15 ans et aujourd’hui j’en ai 22. Ma vie a prit un autre chemin ses 2 dernière années qu’Allah me pardonne je me suis mise à enchaîner les pêchés mineurs puis majeurs.
Je n’arrivais plus à retrouver le droit chemin, je suis étudiante, la journée en cours, la nuit je travaille régulièrement à l’hôpital. Je m’occupe beaucoup de ma famille, particulièrement de mon grand père malade, je passe le voir chaque jour pour l’aider.
J’ai rencontré quelqu’un il y a peu, un musulman comme moi, avec qui tout à mal commencé dans le haram, on ne s’est mit aucune limite.
Il y a quelques semaines, c’était trop pour moi, je ne pouvais plus supporter cette relation dans le haram, ces péchés qui me rendait le coeur lourd. On a donc décidé de ne plus rien faire ensemble, et tenter de continuer a apprendre à se connaître d’une meilleure manière.
J’ai oublié de vous préciser qu’a mes 18 ans on m’a découvert une endométriose, il n’y a rien de « grave » simplement depuis mes 15 ans c’était extrêmement douloureux. On m’avait fait comprendre que ca allait être compliqué d’être maman un jour. Et en début d’année, pareil, de fortes douleurs dans le bas du ventre, le dos, dans les jambes au point d’avoir du mal a marcher, des malaises à repetitions. J’ai ce qu’on appelle un syndrome des ovaires polykystiques. Mon ovaire droit, est de ce qu’on m’a dit « non viable » et le gauche commence à s’abimer



Ces dernières semaines je me sentais particulièrement mal, douleurs dans le bas du dos, fatigue, plus aucune faim, nausées. J’ai fais un test vendredi, et ce dont je me doutais s’est avéré exact. Je suis enceinte, depuis ce jour mon ventre a triplé de volume.
Je ne sais pas quoi faire qu’Allah me pardonne, je me sens vide, j’ai peur et je regrette tellement..
J’en ai parlé hier, a la personne concernée, sa réponse a été evidente : il faut avorter. On ne peut pas garder un enfant fait dans le haram, ca serzit mal vu. Quand je lui ai dis ne pas sure de vouloir ca, il m’a dit qu’un enfant est sencé etre un événement heureux, voulu par les 2 parents, qu’il faut a l’enfant un vrai cadre. Il m’a dit que si ca doit arriver, il faut qu’avant ca on soit marié, qu’on est de quoi l’accueillir.

Ce n’est pas le fait d’avoir peur de perdre cet homme qui m’a fait douté, mais ses propos, dans le fond il a raison... aujourd’hui peut importe si cette homme reste ou non dans ma vie, la douleur que je ressens passe au dessus de tout.

Je suis consciente de la gravité de mes actes, de plus en plus je réalise. Je regrette du plus profond de mon ame cette désobéissance a Allah depuis 2 ans. Aujourd’hui je me sens seule, j’ai peur et je ne sais pas quoi faire..
Je ne me sens pas capable de le garder, financièrement je ne suis pas stable, je ne pas offrir a mon enfant une vie sans père, sans vie de famille « normale » je ne me sens pas a la hauteur pour le rendre heureux. Mais, avorter me parait horrible, ca fait 2 nuits que je ne dors pas, je pleure, je ressens au plus profond de moi une souffrance énorme, après toute cette désobéissance a Allah je pense que c’est tout ce que je mérite.

Je me sens mal wAllah je n’ai plus envie de rien, mes etudes, mes projets, plus rien ne compte. J’ai l’impression que mentalement je ne me remettrais jamais d’un avortement, mais je ne vois pas d’autres solutions. J’ai grandis sans père, dans une famille peu présente et j’en ai beaucoup souffert depuis petite je ressentais ce sentiment de solitude, je me sentais différente, ce n’est pas la vie que j’ai envie de donner a mon enfant. Mais j’ai peur, j’ai besoin de conseils, je me sens totalement perdue....
4 octobre 2020 17:33
Salam aleikoum,

Nous sommes des humains et de ce fait, imparfait et pêcheurs !
La fornication est interdit mais l'avortement l'ai d'autant plus.
Si je peux te donner un conseil, garde cet enfant et repent toi d'un repentir sincère car Allah est Pardonneur et Misercordieux.
Aussi, selon les loi de l'islam, tu peux régulariser cet enfant hors mariage en te mariant après la naissance de l'enfant, si toutefois le père le consent, sinon, bah j'ai envie de te dire, ce n'est pas la fin du monde, tu t'en sortira avec l'aide de Dieu, il y en a qui s'en sorte avec moins que ça, alors pourquoi tu ne serais pas capable de t'en occuper avec tout ce que cela engage, temps, finance,etc... Tu ne sais pas la force que l'on trouve lorsque l'on désire quelque chose.
Aussi, avec ta maladie, il y a des risques que tu ne retombe plus enceinte, etc...
Pour moi, ce qui t'arrive, c'est le destin, tu as fait des choix, bon ou mauvais, il faut les assumer et vivre avec, voila tout.
Je te souhaite bon courage en tout cas peut importe ce que tu décide.
Salam
4 octobre 2020 17:40
Sois sur d une chose, c est que cet homme ne restera pas avec toi, que tu avortes ou non

Il t a bien endormi avec ses pretextesde religion

C est la religion quand ca l arrange, notamment quand il s agit de tuer un etre qu ALLAH rendu sacré pour se soustraire de toute responsabilité d homme et de pere

Quel lache miserable

Quel lache, encore un qui a oublié que l acte sexuel, c est avant tout un acte dont la porté est de donner la vie par LA GRACE ET LA MISERCORDE D ALLAH

Il n est pas plus musulman que mon voisin Bertrand qui boit des bieres toute la journée
4 octobre 2020 17:56
Salam
Qu'Allah te pardonne effectivement 🤲🏽🤲🏽🤲🏽

L'enfant n'a pas demandé à naître, ce serait injuste qu'il soit victime dans cette histoire !
Pour l'avortement, il est permis pour certains et à des conditions :
* Vie de la mère en danger
*fœtus mort dans le ventre de la femme

Pour d'autres il est interdit quelque soit la raison

Et pour le délai d'avortement , certains oulémas disent moins de 120 jours an référence au hadith du Prophète disant que l'insufflation de l'âme s'accomplit après 120 jours.

D'autres (oulémas) disent dans les 40 premiers jours.
A delà de ces délais il est jugé haram d'avorter !

On efface pas un péché par un autre ... si j'étais à ta place je laisserais la grossesse aller à son terme et s'agissant de tes doutes et craintes quant à la possibilité d'élever l'enfant seule, rappelle toi de ces paroles de ton seigneur : « Et il y a dans le ciel votre subsistance et ce qu’Allah vous a promis » Sourate Ceux qui éparpillent verset 22. ...C'est Allah swt qui donne la subsistance.

Source :[www.islamweb.net]



Citation
Yamils a écrit:
Salem Aleykoum,

Je vais vous raconter mon histoire, je suis la seule musulmane de ma famille, je me suis convertie a mes 15 ans et aujourd’hui j’en ai 22. Ma vie a prit un autre chemin ses 2 dernière années qu’Allah me pardonne je me suis mise à enchaîner les pêchés mineurs puis majeurs.
Je n’arrivais plus à retrouver le droit chemin, je suis étudiante, la journée en cours, la nuit je travaille régulièrement à l’hôpital. Je m’occupe beaucoup de ma famille, particulièrement de mon grand père malade, je passe le voir chaque jour pour l’aider.
J’ai rencontré quelqu’un il y a peu, un musulman comme moi, avec qui tout à mal commencé dans le haram, on ne s’est mit aucune limite.
Il y a quelques semaines, c’était trop pour moi, je ne pouvais plus supporter cette relation dans le haram, ces péchés qui me rendait le coeur lourd. On a donc décidé de ne plus rien faire ensemble, et tenter de continuer a apprendre à se connaître d’une meilleure manière.
J’ai oublié de vous préciser qu’a mes 18 ans on m’a découvert une endométriose, il n’y a rien de « grave » simplement depuis mes 15 ans c’était extrêmement douloureux. On m’avait fait comprendre que ca allait être compliqué d’être maman un jour. Et en début d’année, pareil, de fortes douleurs dans le bas du ventre, le dos, dans les jambes au point d’avoir du mal a marcher, des malaises à repetitions. J’ai ce qu’on appelle un syndrome des ovaires polykystiques. Mon ovaire droit, est de ce qu’on m’a dit « non viable » et le gauche commence à s’abimer



Ces dernières semaines je me sentais particulièrement mal, douleurs dans le bas du dos, fatigue, plus aucune faim, nausées. J’ai fais un test vendredi, et ce dont je me doutais s’est avéré exact. Je suis enceinte, depuis ce jour mon ventre a triplé de volume.
Je ne sais pas quoi faire qu’Allah me pardonne, je me sens vide, j’ai peur et je regrette tellement..
J’en ai parlé hier, a la personne concernée, sa réponse a été evidente : il faut avorter. On ne peut pas garder un enfant fait dans le haram, ca serzit mal vu. Quand je lui ai dis ne pas sure de vouloir ca, il m’a dit qu’un enfant est sencé etre un événement heureux, voulu par les 2 parents, qu’il faut a l’enfant un vrai cadre. Il m’a dit que si ca doit arriver, il faut qu’avant ca on soit marié, qu’on est de quoi l’accueillir.

Ce n’est pas le fait d’avoir peur de perdre cet homme qui m’a fait douté, mais ses propos, dans le fond il a raison... aujourd’hui peut importe si cette homme reste ou non dans ma vie, la douleur que je ressens passe au dessus de tout.

Je suis consciente de la gravité de mes actes, de plus en plus je réalise. Je regrette du plus profond de mon ame cette désobéissance a Allah depuis 2 ans. Aujourd’hui je me sens seule, j’ai peur et je ne sais pas quoi faire..
Je ne me sens pas capable de le garder, financièrement je ne suis pas stable, je ne pas offrir a mon enfant une vie sans père, sans vie de famille « normale » je ne me sens pas a la hauteur pour le rendre heureux. Mais, avorter me parait horrible, ca fait 2 nuits que je ne dors pas, je pleure, je ressens au plus profond de moi une souffrance énorme, après toute cette désobéissance a Allah je pense que c’est tout ce que je mérite.

Je me sens mal wAllah je n’ai plus envie de rien, mes etudes, mes projets, plus rien ne compte. J’ai l’impression que mentalement je ne me remettrais jamais d’un avortement, mais je ne vois pas d’autres solutions. J’ai grandis sans père, dans une famille peu présente et j’en ai beaucoup souffert depuis petite je ressentais ce sentiment de solitude, je me sentais différente, ce n’est pas la vie que j’ai envie de donner a mon enfant. Mais j’ai peur, j’ai besoin de conseils, je me sens totalement perdue....



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/10/20 18:18 par Ibnwahid.
4 octobre 2020 18:01
Salam

"Toutes les âmes sont pécheresses et les meilleurs pêcheurs sont ceux qui se repentent."

Pour le reste, tu n'aurais pas dû demander conseil ici...
QU'ALLAH te vienne en aide.

Citation
Yamils a écrit:
Salem Aleykoum,

Je vais vous raconter mon histoire, je suis la seule musulmane de ma famille, je me suis convertie a mes 15 ans et aujourd’hui j’en ai 22. Ma vie a prit un autre chemin ses 2 dernière années qu’Allah me pardonne je me suis mise à enchaîner les pêchés mineurs puis majeurs.
Je n’arrivais plus à retrouver le droit chemin, je suis étudiante, la journée en cours, la nuit je travaille régulièrement à l’hôpital. Je m’occupe beaucoup de ma famille, particulièrement de mon grand père malade, je passe le voir chaque jour pour l’aider.
J’ai rencontré quelqu’un il y a peu, un musulman comme moi, avec qui tout à mal commencé dans le haram, on ne s’est mit aucune limite.
Il y a quelques semaines, c’était trop pour moi, je ne pouvais plus supporter cette relation dans le haram, ces péchés qui me rendait le coeur lourd. On a donc décidé de ne plus rien faire ensemble, et tenter de continuer a apprendre à se connaître d’une meilleure manière.
J’ai oublié de vous préciser qu’a mes 18 ans on m’a découvert une endométriose, il n’y a rien de « grave » simplement depuis mes 15 ans c’était extrêmement douloureux. On m’avait fait comprendre que ca allait être compliqué d’être maman un jour. Et en début d’année, pareil, de fortes douleurs dans le bas du ventre, le dos, dans les jambes au point d’avoir du mal a marcher, des malaises à repetitions. J’ai ce qu’on appelle un syndrome des ovaires polykystiques. Mon ovaire droit, est de ce qu’on m’a dit « non viable » et le gauche commence à s’abimer



Ces dernières semaines je me sentais particulièrement mal, douleurs dans le bas du dos, fatigue, plus aucune faim, nausées. J’ai fais un test vendredi, et ce dont je me doutais s’est avéré exact. Je suis enceinte, depuis ce jour mon ventre a triplé de volume.
Je ne sais pas quoi faire qu’Allah me pardonne, je me sens vide, j’ai peur et je regrette tellement..
J’en ai parlé hier, a la personne concernée, sa réponse a été evidente : il faut avorter. On ne peut pas garder un enfant fait dans le haram, ca serzit mal vu. Quand je lui ai dis ne pas sure de vouloir ca, il m’a dit qu’un enfant est sencé etre un événement heureux, voulu par les 2 parents, qu’il faut a l’enfant un vrai cadre. Il m’a dit que si ca doit arriver, il faut qu’avant ca on soit marié, qu’on est de quoi l’accueillir.

Ce n’est pas le fait d’avoir peur de perdre cet homme qui m’a fait douté, mais ses propos, dans le fond il a raison... aujourd’hui peut importe si cette homme reste ou non dans ma vie, la douleur que je ressens passe au dessus de tout.

Je suis consciente de la gravité de mes actes, de plus en plus je réalise. Je regrette du plus profond de mon ame cette désobéissance a Allah depuis 2 ans. Aujourd’hui je me sens seule, j’ai peur et je ne sais pas quoi faire..
Je ne me sens pas capable de le garder, financièrement je ne suis pas stable, je ne pas offrir a mon enfant une vie sans père, sans vie de famille « normale » je ne me sens pas a la hauteur pour le rendre heureux. Mais, avorter me parait horrible, ca fait 2 nuits que je ne dors pas, je pleure, je ressens au plus profond de moi une souffrance énorme, après toute cette désobéissance a Allah je pense que c’est tout ce que je mérite.

Je me sens mal wAllah je n’ai plus envie de rien, mes etudes, mes projets, plus rien ne compte. J’ai l’impression que mentalement je ne me remettrais jamais d’un avortement, mais je ne vois pas d’autres solutions. J’ai grandis sans père, dans une famille peu présente et j’en ai beaucoup souffert depuis petite je ressentais ce sentiment de solitude, je me sentais différente, ce n’est pas la vie que j’ai envie de donner a mon enfant. Mais j’ai peur, j’ai besoin de conseils, je me sens totalement perdue....



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/10/20 18:12 par stinky2.
J
4 octobre 2020 22:19
salam

gardes cet enfant

n ajoutes pas un autre peché a ta vie

Allah est Pardonneur repents toi sincerement et Allah t aidera

j ai ete elevee que par ma mere el hamdulillah j ai eu tout l amour dont j avais besoin et n ai souffert d aucun manque .

En France, les aides ne manquent pas

Accroches toi a Allah a ta foi

Allahi3aounek
S
4 octobre 2020 22:45
Salam
Un conseil n avorte pas
Ok tu as peche allah est misericordieux
Repentie toi
Si tu avortés tu refait 1 autre grand peche
Sache que je connais 2 filles qui ont vecut ca elles ont pas avorté et soubhannallah ca c est arrange
1 elle a accouche et a epouse le lec depuis ils ont eu 3 autres enfants
1 autre elle a accoucher a vecut seule avec sa fille durant 5 ans et le papa de la petite a 1 prise de conscience 5 ans apres et bah il a finit pas l epouser et ils ont eu 1 autre bebe


Et une au bled son mec l a rejete mais elle a finit pas se marier avec 1 homme en or qui a accepte son enfant

Donc tkt pas ma soeur repentie toi mais n avorte pas ..bon courage
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook