Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
«Le gazoduc Maroc-Nigéria est compliqué», estime le ministre algérien de...
21 juin 2022 16:50
"Ce qu'on n'a pu construire avec nos voisins de l'Est, on finira par le construire avec ceux du Nord"
Mais également ceux du Sud car l'Afrique risque d'émerger bien avant la junte. Et peut-être que la junte n'émergera jamais sauf si elle est chassée par les Algériens.
Citation
gustavo321 a écrit:
''Avec leur gaz et notre phosphate on aurait pu faire du Maghreb le Hub géostratégique mondial incontournable pour la fourniture au monde de l'engrais,un produit vital ...''
C'est vrai que l'amateurisme, l'absence de leadership et la vénalité qui caractérisent les dirigeants de la junte algérienne depuis les indépendances ont cassé toute possibilité d'un Maghreb prospére et complémentaire.
Dans un tel contexte, le Maroc a dû faire preuve de maestria et de grande intelligence diplomatique et géopolitique pour avancer sans se faire écraser. Et il faut reconnaître qu'il s'en est plutôt bien tiré.
Concernant ce projet de ''Hub géostratégique mondial incontournable pour la fourniture au monde de l'engrais'', qui est véritablement un projet à très fort potentiel, je crois bien qu'il est au programme ambitieux de SM le Roi pour le Maroc de demain. Diverses déclarations, et plusieurs projets évoqués ici et là par les responsables marocains laissent entendre que l'idée est en l'air et qu'on y travaille.
Il faut dire que les nouvelles contraintes climatiques qui entraînent une raréfaction des ressources hydriques et des terres arables, ont rendu de plus en plus nécessaires une rationalisation accrue des méthodes agricoles, et une utilisation optimale des engrais et des ressources hydriques, en vue d'une meilleure productivité agricole. D'où l'atout stratégique majeur dont dispose le Maroc avec ses réserves gigantesques de phosohates.
Ce qu'on n'a pu construire avec nos voisins de l'Est, on finira par le construire avec ceux du Nord, et d'autres partenaires, en gardant toujours à l'esprit la nécessité d'abord de toujours sauvegarder nos intérêts nationaux et notre Souveraineté ... Inchallah ... Et les p'tits soldats de Tebboune-Chlingueriha et leurs héritiers n'auront alors que leurs yeux pour pleurer ...
21 juin 2022 17:06
C'est triste de voir les incompétents d'Alger vomir leur frustration dans un média allemand.

C'est dommage que le gazoduc trans saharien ne se fasse pas, ça aurait pu être un beau modèle de développement pour les groupes terroristes du Sahel ptdrptdr

Chaque partie du gazoduc serait gérée par un groupe terroriste : Polizbel, Aqmi, Al Qaeda et j'en passe
21 juin 2022 17:14
Juste pour compléter mon idée sur les 12 pays:
Voilà un extrait d'un article du site de l'Ecole de Guerre économique:
"Le gazoduc Maroc-Nigéria devrait mesurer environ 5 660 kilomètres de long. Il longerait la côte Ouest Africaine en traversant ainsi 14 pays : Nigéria, Bénin, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire, Liberia, Sierra Leone, les trois Guinée, la Gambie, le Sénégal, la Mauritanie et le Maroc"
Il y a bien 12 pays sans compter ni le Nigeria ni le Maroc. Donc le ministre harki n'a pas compté le Sahara comme pays !!!! CQFD.
21 juin 2022 17:16
Content cher ami d'avoir de nouveau de tes nouvelles.
Citation
Boujamaa73 a écrit:
C'est triste de voir les incompétents d'Alger vomir leur frustration dans un média allemand.

C'est dommage que le gazoduc trans saharien ne se fasse pas, ça aurait pu être un beau modèle de développement pour les groupes terroristes du Sahel ptdrptdr

Chaque partie du gazoduc serait gérée par un groupe terroriste : Polizbel, Aqmi, Al Qaeda et j'en passe
21 juin 2022 17:48
Et quel modèle de développement, ils vont arroser via ce gazoduc le Niger et Nigeria en pattes de poulet. ptdr

Fini la famine en Afrique. ptdr
Citation
Boujamaa73 a écrit:
C'est triste de voir les incompétents d'Alger vomir leur frustration dans un média allemand.

C'est dommage que le gazoduc trans saharien ne se fasse pas, ça aurait pu être un beau modèle de développement pour les groupes terroristes du Sahel ptdrptdr

Chaque partie du gazoduc serait gérée par un groupe terroriste : Polizbel, Aqmi, Al Qaeda et j'en passe
Y
21 juin 2022 18:38
Ils ont étaient incapable d'augmenter la capacité du gazoduc medgaz et ils osent parler, la honte ne les étouffes pas.
R
21 juin 2022 18:39
Il faut savoir qu'Israël vas alimenter l'Europe aussi en gaz via l'Égypte et le Qatar sera le premier fournisseur en 2023 L'Algérie pourra fournir son gaz au Mali et au Niger
g
21 juin 2022 18:55
Ce qui veut dire que les p'tits soldats de Tebboune-Chlingueriha commencent à intégrer cette vérité, à savoir que ... l'affaire du Sahara marocain est désormais pliée et terminée ! ...
Citation
AL MASSIRA a écrit:
Juste pour compléter mon idée sur les 12 pays:
Voilà un extrait d'un article du site de l'Ecole de Guerre économique:
"Le gazoduc Maroc-Nigéria devrait mesurer environ 5 660 kilomètres de long. Il longerait la côte Ouest Africaine en traversant ainsi 14 pays : Nigéria, Bénin, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire, Liberia, Sierra Leone, les trois Guinée, la Gambie, le Sénégal, la Mauritanie et le Maroc"
Il y a bien 12 pays sans compter ni le Nigeria ni le Maroc. Donc le ministre harki n'a pas compté le Sahara comme pays !!!! CQFD.
21 juin 2022 19:26
Et voilà à cause de toi il va se faire virer comme un mal propre mesquine. Les brêles au service des cabranates vont peut être même lui coller une affaire pour le foutre en prison.
Citation
AL MASSIRA a écrit:
Juste pour compléter mon idée sur les 12 pays:
Voilà un extrait d'un article du site de l'Ecole de Guerre économique:
"Le gazoduc Maroc-Nigéria devrait mesurer environ 5 660 kilomètres de long. Il longerait la côte Ouest Africaine en traversant ainsi 14 pays : Nigéria, Bénin, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire, Liberia, Sierra Leone, les trois Guinée, la Gambie, le Sénégal, la Mauritanie et le Maroc"
Il y a bien 12 pays sans compter ni le Nigeria ni le Maroc. Donc le ministre harki n'a pas compté le Sahara comme pays !!!! CQFD.
21 juin 2022 19:26
La Tabounie fidèle à la Bouteflekerie et à la Boumedienie à toujours été en retard d'une guerre et d'une vision stratégique visà vis du Maroc qui voit loin:

Selon le Think Tank américain Middle East Institute, le Maroc via l'OCP est devenu un acteur stratégique mondial incontournable dans la production d'engrais, produit vital en temps ordinaire et critique depuis la crise Russo-Ukrainienne.
Le Think tank souligne la clairvoyance strategique du Maroc qui bien avant la crise energetique et de fertilisant s'est mis en synergie avec des produteurs de gaz pour produire des engrais au Nigeria, Ghana et Ethiopie etc... Il devient ainsi le 4e exportateur mondial et prend une position stratégique aussi incontournable que celle de l'Arabie Saoudite pour le pétrole par exemple.
Middle East Institute souligne la position geographique du Maroc appuyée par une haute connectivité logistique portuaire qui le rend encore plus incontournable.

Details :
[mei.edu]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/06/22 19:29 par Axis.7.
21 juin 2022 19:27
Welcome
Citation
Boujamaa73 a écrit:
C'est triste de voir les incompétents d'Alger vomir leur frustration dans un média allemand.

C'est dommage que le gazoduc trans saharien ne se fasse pas, ça aurait pu être un beau modèle de développement pour les groupes terroristes du Sahel ptdrptdr

Chaque partie du gazoduc serait gérée par un groupe terroriste : Polizbel, Aqmi, Al Qaeda et j'en passe
21 juin 2022 19:56
Ils ont pourtant un mega gisement de gaz dans le ventre de LamamRat.
Citation
Yazin5 a écrit:
Ils ont étaient incapable d'augmenter la capacité du gazoduc medgaz et ils osent parler, la honte ne les étouffes pas.
R
21 juin 2022 20:24
Israël vas livrer du gaz a l'europe via l'Égypte.L'Algérie aura comme client le Mali le Niger et la Tunisie. Le Qatar sera le premier fournisseur en Europe et adieu le gaz qui pue de L'Algérie..
21 juin 2022 20:40
ptdrptdrptdr
Citation
Axis.7 a écrit:
Ils ont pourtant un mega gisement de gaz dans le ventre de LamamRat.
21 juin 2022 20:54
Je crois que tu as une vue étroite du problème. La famine touche déjà l'Algérie du Nord et celle du Sud. Quand on voit les gens se taper dessus pour des oignons ou des patates, le modèle avec pattes de poulets est à revoir. Il urgent de réunir un think tank de première classe.
Citation
Karifino a écrit:
Et quel modèle de développement, ils vont arroser via ce gazoduc le Niger et Nigeria en pattes de poulet. ptdr

Fini la famine en Afrique. ptdr
m
21 juin 2022 21:10
Le Nigeria a entamé les travaux permettant à son gazoduc de passer par l’Algérie pour atteindre ensuite l’Europe, a annoncé ce dimanche le ministre d’Etat des ressources pétrolières du Nigeria, Timipre Sylva.

« Si nous réussissons à faire parvenir le gaz en Algérie, alors nous sommes arrivés en Europe, l’Algérie possède l’infrastructure et les moyens de transports du gaz vers l’Europe. Nous avons donc effectivement commencé à étendre le gazoduc vers l’Algérie »
Timipre Sylva, ministre d’Etat des ressources pétrolières du Nigeria. 8 Mai 2022


Communiqué de presse

Le Niger, l’Algérie et le Nigéria ont signé la « Déclaration de Niamey » lors de la troisième édition du Forum minier et pétrolier (ECOMOF) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à Niamey le 16 février 2022.

Signé par S.E. Mahamane Sani Mahamadou, Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables de la République du Niger, S.E.Mohamed Arkab, Ministre de l’Energie et des Mines, Algérie, et S.E. Chief Timipre Sylva, ministre d’État aux ressources pétrolières du Nigéria, l’accord verra la reprise du développement du projet de gazoduc transsaharien de plusieurs milliards de dollars.

D’une longueur de 4,128 kilomètres, le gazoduc reliera Warri au Nigeria à Hassi R’Mel en Algérie, en passant par le Niger. Une fois achevé, le gazoduc transportera 30 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an du Nigéria, de l’Algérie et du Niger vers les marchés européens via la côte méditerranéenne stratégique de l’Algérie, ainsi que des stations intérieures le long de son parcours. Le gazoduc permettra à l’Europe d’exploiter directement les importantes réserves de gaz naturel des trois pays, diversifiant ainsi son approvisionnement dans le sillage de la crise énergétique actuelle, tout en créant des sources de revenus essentielles pour les marchés gaziers africains."

Connection ivoirienne 20/02/2022
m
21 juin 2022 21:12
Annoncé en décembre 2016, le projet de Gazoduc Offshore Nigeria Maroc vise la construction d’un gigantesque pipeline long de près de 5000 km depuis le Nigeria jusqu’au Maroc, pour un coût aujourd’hui estimé de 20 milliards de dollars US (mais nous savons que les coûts réels sont la plupart du temps bien plus élevés). Il serait construit dans le prolongement du gazoduc ouest-africain (GOA), long de 678 km et en service depuis 2010. Il ambitionne de desservir 12 pays sur le continent africain et quelques 300 millions de consommateurs potentiels, avec une éventuelle extension vers l’Europe.

Nous organisations soussignées, sommes convaincues que ce projet sera néfaste pour notre région.


Nous sommes convaincus que le projet de gazoduc Nigeria-Maroc est néfaste pour la région, pour ses habitants et pour la planète.
Parce que nous choisissons le climat face à l’énergie fossile,
Parce que nous choisissons la santé de notre planète face aux appétits des multinationales,
Parce que nous refusons de payer pour des projets qui ne nous apporterons rien,
Nous disons non au Gazoduc Nigeria-Maroc.

Organisations signataires :
1. ATTAC CADTM Maroc
2. Health of Mother Earth Foundation (HOMEF), Nigeria
3. Peoples Advancement Centre, Nigeria
4. Justica Ambiental, Mozambique
5. Centre for Children’s Health Education, Orientation and Protection (CEE-HOPE), Nigeria.
6. Centre for Environment, Human Rights and Development (CEHRD), Nigeria.
7. Les Amis de la Terre Togo (ADT-Togo), Togo
8. Jeune Chretien en Action Pour le Development (JCAD), Togo
9. Centre for Social Studies and Development- We the People, Nigeria
10. Oilwatch Ghana, Ghana
11. Environmental Justice North Africa (EJNA)
12. Green Concern for Development (GREENCODE), Nigeria
13. Social Action, Nigeria
14. Rainforest Resource and Development Centre (RRDC), Nigeria
15. Lokiaka Community Development Centre, Nigeria
16. Green Alliance of Nigeria (GAN)
17. Struggle to Economize Future Environment (SEFE), Cameroun
18. 350.org, Afrique
19. Gastivists, International
20. Youth Climate Coalition, Royaume Uni
21. Platform London, Royaume uni
22. Observatori del Deute en la Globalització (ODG), Catalunya
23. CoalSwarm, USA
24. Millieudefensie/Friends of the Earth Netherlands
25. Amigos de la Tierra (FoE Espagne)
26. Oil Change International, International
27. Corporate Europe Observatory, Belgique
28. Association Pierre Domachal, France
29. Ecologistas en Acción (Espagne)
30. ATTAC (France)
31. Climáximo (Portugal)
32. Friends of the Earth (USA)
33. Food & Water Europe
34. Friends of the Earth Europe
35. Non au Gazoduc Fos Dunkerque, France
36. Leave it in the Ground Initiative (LINGO)
37. Kebetkache Women Development and Resource Centre, Nigeria
38. Egi Human Rights and Environmental Initiative, Nigeria
39. Ikarama Women Association, Nigeria
21 juin 2022 21:53
Quelque chose de concret ? car tout ça c'est juste de la théorie. L'autre est passé directement à la pratique. Il a shunté la théorie.
Citation
marcopolobladi219 a écrit:
Le Nigeria a entamé les travaux permettant à son gazoduc de passer par l’Algérie pour atteindre ensuite l’Europe, a annoncé ce dimanche le ministre d’Etat des ressources pétrolières du Nigeria, Timipre Sylva.

« Si nous réussissons à faire parvenir le gaz en Algérie, alors nous sommes arrivés en Europe, l’Algérie possède l’infrastructure et les moyens de transports du gaz vers l’Europe. Nous avons donc effectivement commencé à étendre le gazoduc vers l’Algérie »
Timipre Sylva, ministre d’Etat des ressources pétrolières du Nigeria. 8 Mai 2022


Communiqué de presse

Le Niger, l’Algérie et le Nigéria ont signé la « Déclaration de Niamey » lors de la troisième édition du Forum minier et pétrolier (ECOMOF) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à Niamey le 16 février 2022.

Signé par S.E. Mahamane Sani Mahamadou, Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables de la République du Niger, S.E.Mohamed Arkab, Ministre de l’Energie et des Mines, Algérie, et S.E. Chief Timipre Sylva, ministre d’État aux ressources pétrolières du Nigéria, l’accord verra la reprise du développement du projet de gazoduc transsaharien de plusieurs milliards de dollars.

D’une longueur de 4,128 kilomètres, le gazoduc reliera Warri au Nigeria à Hassi R’Mel en Algérie, en passant par le Niger. Une fois achevé, le gazoduc transportera 30 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an du Nigéria, de l’Algérie et du Niger vers les marchés européens via la côte méditerranéenne stratégique de l’Algérie, ainsi que des stations intérieures le long de son parcours. Le gazoduc permettra à l’Europe d’exploiter directement les importantes réserves de gaz naturel des trois pays, diversifiant ainsi son approvisionnement dans le sillage de la crise énergétique actuelle, tout en créant des sources de revenus essentielles pour les marchés gaziers africains."

Connection ivoirienne 20/02/2022
21 juin 2022 21:55
T'as oublié deux signataires:
Lotfizakaria et sa copie la dépressive.
Citation
marcopolobladi219 a écrit:
Annoncé en décembre 2016, le projet de Gazoduc Offshore Nigeria Maroc vise la construction d’un gigantesque pipeline long de près de 5000 km depuis le Nigeria jusqu’au Maroc, pour un coût aujourd’hui estimé de 20 milliards de dollars US (mais nous savons que les coûts réels sont la plupart du temps bien plus élevés). Il serait construit dans le prolongement du gazoduc ouest-africain (GOA), long de 678 km et en service depuis 2010. Il ambitionne de desservir 12 pays sur le continent africain et quelques 300 millions de consommateurs potentiels, avec une éventuelle extension vers l’Europe.

Nous organisations soussignées, sommes convaincues que ce projet sera néfaste pour notre région.


Nous sommes convaincus que le projet de gazoduc Nigeria-Maroc est néfaste pour la région, pour ses habitants et pour la planète.
Parce que nous choisissons le climat face à l’énergie fossile,
Parce que nous choisissons la santé de notre planète face aux appétits des multinationales,
Parce que nous refusons de payer pour des projets qui ne nous apporterons rien,
Nous disons non au Gazoduc Nigeria-Maroc.

Organisations signataires :
1. ATTAC CADTM Maroc
2. Health of Mother Earth Foundation (HOMEF), Nigeria
3. Peoples Advancement Centre, Nigeria
4. Justica Ambiental, Mozambique
5. Centre for Children’s Health Education, Orientation and Protection (CEE-HOPE), Nigeria.
6. Centre for Environment, Human Rights and Development (CEHRD), Nigeria.
7. Les Amis de la Terre Togo (ADT-Togo), Togo
8. Jeune Chretien en Action Pour le Development (JCAD), Togo
9. Centre for Social Studies and Development- We the People, Nigeria
10. Oilwatch Ghana, Ghana
11. Environmental Justice North Africa (EJNA)
12. Green Concern for Development (GREENCODE), Nigeria
13. Social Action, Nigeria
14. Rainforest Resource and Development Centre (RRDC), Nigeria
15. Lokiaka Community Development Centre, Nigeria
16. Green Alliance of Nigeria (GAN)
17. Struggle to Economize Future Environment (SEFE), Cameroun
18. 350.org, Afrique
19. Gastivists, International
20. Youth Climate Coalition, Royaume Uni
21. Platform London, Royaume uni
22. Observatori del Deute en la Globalització (ODG), Catalunya
23. CoalSwarm, USA
24. Millieudefensie/Friends of the Earth Netherlands
25. Amigos de la Tierra (FoE Espagne)
26. Oil Change International, International
27. Corporate Europe Observatory, Belgique
28. Association Pierre Domachal, France
29. Ecologistas en Acción (Espagne)
30. ATTAC (France)
31. Climáximo (Portugal)
32. Friends of the Earth (USA)
33. Food & Water Europe
34. Friends of the Earth Europe
35. Non au Gazoduc Fos Dunkerque, France
36. Leave it in the Ground Initiative (LINGO)
37. Kebetkache Women Development and Resource Centre, Nigeria
38. Egi Human Rights and Environmental Initiative, Nigeria
39. Ikarama Women Association, Nigeria
b
be
21 juin 2022 23:00
Vous nous rapportez ici les avis des organisations qui militent pour l'environnement . Elles peuvent l'écrire pour n'importe que quel projet en rapport avec les énergies fossiles. Elles peuvent dénoncer de la même manière l'éventuel gazoduc Nigeria Algérie si ce projet sort des cartons un jour
Je pense que votre intervention est hors sujet
Citation
marcopolobladi219 a écrit:
Annoncé en décembre 2016, le projet de Gazoduc Offshore Nigeria Maroc vise la construction d’un gigantesque pipeline long de près de 5000 km depuis le Nigeria jusqu’au Maroc, pour un coût aujourd’hui estimé de 20 milliards de dollars US (mais nous savons que les coûts réels sont la plupart du temps bien plus élevés). Il serait construit dans le prolongement du gazoduc ouest-africain (GOA), long de 678 km et en service depuis 2010. Il ambitionne de desservir 12 pays sur le continent africain et quelques 300 millions de consommateurs potentiels, avec une éventuelle extension vers l’Europe.

Nous organisations soussignées, sommes convaincues que ce projet sera néfaste pour notre région.


Nous sommes convaincus que le projet de gazoduc Nigeria-Maroc est néfaste pour la région, pour ses habitants et pour la planète.
Parce que nous choisissons le climat face à l’énergie fossile,
Parce que nous choisissons la santé de notre planète face aux appétits des multinationales,
Parce que nous refusons de payer pour des projets qui ne nous apporterons rien,
Nous disons non au Gazoduc Nigeria-Maroc.

Organisations signataires :
1. ATTAC CADTM Maroc
2. Health of Mother Earth Foundation (HOMEF), Nigeria
3. Peoples Advancement Centre, Nigeria
4. Justica Ambiental, Mozambique
5. Centre for Children’s Health Education, Orientation and Protection (CEE-HOPE), Nigeria.
6. Centre for Environment, Human Rights and Development (CEHRD), Nigeria.
7. Les Amis de la Terre Togo (ADT-Togo), Togo
8. Jeune Chretien en Action Pour le Development (JCAD), Togo
9. Centre for Social Studies and Development- We the People, Nigeria
10. Oilwatch Ghana, Ghana
11. Environmental Justice North Africa (EJNA)
12. Green Concern for Development (GREENCODE), Nigeria
13. Social Action, Nigeria
14. Rainforest Resource and Development Centre (RRDC), Nigeria
15. Lokiaka Community Development Centre, Nigeria
16. Green Alliance of Nigeria (GAN)
17. Struggle to Economize Future Environment (SEFE), Cameroun
18. 350.org, Afrique
19. Gastivists, International
20. Youth Climate Coalition, Royaume Uni
21. Platform London, Royaume uni
22. Observatori del Deute en la Globalització (ODG), Catalunya
23. CoalSwarm, USA
24. Millieudefensie/Friends of the Earth Netherlands
25. Amigos de la Tierra (FoE Espagne)
26. Oil Change International, International
27. Corporate Europe Observatory, Belgique
28. Association Pierre Domachal, France
29. Ecologistas en Acción (Espagne)
30. ATTAC (France)
31. Climáximo (Portugal)
32. Friends of the Earth (USA)
33. Food & Water Europe
34. Friends of the Earth Europe
35. Non au Gazoduc Fos Dunkerque, France
36. Leave it in the Ground Initiative (LINGO)
37. Kebetkache Women Development and Resource Centre, Nigeria
38. Egi Human Rights and Environmental Initiative, Nigeria
39. Ikarama Women Association, Nigeria
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook