Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Un Français sur dix affirme avoir été victime d’inceste
20 novembre 2020 00:40
6,7 millions de personnes, dont 78% de femmes, affirment avoir été victimes d’inceste, indique un sondage Ipsos. Selon des responsables interrogés par Le Figaro, les révélations de ces faits prennent de l’ampleur en raison des scandales sexuels.

Un sondage Ipsos pour l’association Face à l’inceste (anciennement Association internationale des victimes de l’inceste ou AIVI) a révélé qu’un Français sur dix affirme avoir été victime d’inceste, soit 6,7 millions de personnes, dont 78% de femmes.

Selon Le Figaro, ces chiffres ont triplé par rapport à 2009. Les résultats du sondage arrivent à la veille d’un point d’étape organisé par le secrétaire d’État Adrien Taquet sur son plan pour protéger les mineurs, qui prévoit notamment la mise en place d’une commission sur les violences sexuelles faites aux enfants.

«L’inceste représente les trois quarts des violences sexuelles sur mineurs et ce mot ne figure même pas dans l’intitulé!», a déclaré au média Isabelle Aubry, présidente de Face à l’inceste. «Arrêtons de noyer l’inceste dans des termes génériques; cela contribue à maintenir le tabou».

«L’inceste sera bien au cœur de la commission», dont «la mise en place est imminente», mais «on ne veut pas laisser de côté certaines victimes qui n’entreraient pas dans cette définition», selon l’entourage du fonctionnaire.

Chiffres des années précédentes

En 2009, deux millions de Français déclaraient avoir subi de l’inceste, lors d’un sondage téléphonique commandé par l’AIVI. En 2015, ce chiffre a doublé.

«Les déclarations de vécu de situations d’inceste progressent encore fortement, une évolution probablement due en grande partie à une libération importante de la parole. Tous les scandales sexuels que l’on a connus poussent les victimes, notamment les femmes, à dire ce qui était encore indicible auparavant, en raison des ravages que peuvent provoquer ce type de révélations dans une famille», a analysé Étienne Mercier, directeur du département Opinion&Santé chez Ipsos.

La méthode du sondage

Il fallait «avancer masqué» «pour être sûr de la réponse», d’après le responsable de l’Ipsos. Les sondés se sont vu proposer «différentes situations incestueuses» (viols, attouchements, actes d’exhibitionnisme…) et demander si elles connaissaient au moins une personne ayant vécu l’une de ces situations. 32% des Français ont donné des réponses positives, 29% d’entre eux ont avoué qu’il s’agissait d’eux-mêmes.

«À quand une véritable politique de prévention afin de protéger les mineurs de ce fléau de santé publique?», se demande Isabelle Aubry, «survivante de l’inceste». «Actuellement, la loi prévoit qu’un enfant victime doit prouver qu’il n’était pas "consentant " pour que le viol ou l’agression sexuelle incestueux soit établi. Pour un enfant qui a déjà le courage de dénoncer ce qu’il subit, s’entendre poser la question de son "consentement " par les autorités judiciaires est d’une violence extrême! Cela sonne comme une remise en question de sa parole. Pire, cette question induit qu’il est responsable de la situation».

La présidente de l’association cite un cas à Saint-Malo, où un père incestueux a été condamné à huit mois avec sursis pour «atteinte sexuelle» sur sa fille de quatre ans en 2019. «La peine prononcée montre à quel point certains juges minimisent la gravité du crime d’inceste et de ses conséquences», selon elle.
Ma Sha Allah !!! "[i]Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme ![/i]" (Lavoisier) [Bienvenue au Yabi Poésie Club]([url=http://www.yabiladi.com/forum/yabi-poesie-club-7-3375889-5377811.html#msg-5377811])
L
20 novembre 2020 00:50
Triste monde .
Citation
Moh Tsu a écrit:
6,7 millions de personnes, dont 78% de femmes, affirment avoir été victimes d’inceste, indique un sondage Ipsos. Selon des responsables interrogés par Le Figaro, les révélations de ces faits prennent de l’ampleur en raison des scandales sexuels.

Un sondage Ipsos pour l’association Face à l’inceste (anciennement Association internationale des victimes de l’inceste ou AIVI) a révélé qu’un Français sur dix affirme avoir été victime d’inceste, soit 6,7 millions de personnes, dont 78% de femmes.

Selon Le Figaro, ces chiffres ont triplé par rapport à 2009. Les résultats du sondage arrivent à la veille d’un point d’étape organisé par le secrétaire d’État Adrien Taquet sur son plan pour protéger les mineurs, qui prévoit notamment la mise en place d’une commission sur les violences sexuelles faites aux enfants.

«L’inceste représente les trois quarts des violences sexuelles sur mineurs et ce mot ne figure même pas dans l’intitulé!», a déclaré au média Isabelle Aubry, présidente de Face à l’inceste. «Arrêtons de noyer l’inceste dans des termes génériques; cela contribue à maintenir le tabou».

«L’inceste sera bien au cœur de la commission», dont «la mise en place est imminente», mais «on ne veut pas laisser de côté certaines victimes qui n’entreraient pas dans cette définition», selon l’entourage du fonctionnaire.

Chiffres des années précédentes

En 2009, deux millions de Français déclaraient avoir subi de l’inceste, lors d’un sondage téléphonique commandé par l’AIVI. En 2015, ce chiffre a doublé.

«Les déclarations de vécu de situations d’inceste progressent encore fortement, une évolution probablement due en grande partie à une libération importante de la parole. Tous les scandales sexuels que l’on a connus poussent les victimes, notamment les femmes, à dire ce qui était encore indicible auparavant, en raison des ravages que peuvent provoquer ce type de révélations dans une famille», a analysé Étienne Mercier, directeur du département Opinion&Santé chez Ipsos.

La méthode du sondage

Il fallait «avancer masqué» «pour être sûr de la réponse», d’après le responsable de l’Ipsos. Les sondés se sont vu proposer «différentes situations incestueuses» (viols, attouchements, actes d’exhibitionnisme…) et demander si elles connaissaient au moins une personne ayant vécu l’une de ces situations. 32% des Français ont donné des réponses positives, 29% d’entre eux ont avoué qu’il s’agissait d’eux-mêmes.

«À quand une véritable politique de prévention afin de protéger les mineurs de ce fléau de santé publique?», se demande Isabelle Aubry, «survivante de l’inceste». «Actuellement, la loi prévoit qu’un enfant victime doit prouver qu’il n’était pas "consentant " pour que le viol ou l’agression sexuelle incestueux soit établi. Pour un enfant qui a déjà le courage de dénoncer ce qu’il subit, s’entendre poser la question de son "consentement " par les autorités judiciaires est d’une violence extrême! Cela sonne comme une remise en question de sa parole. Pire, cette question induit qu’il est responsable de la situation».

La présidente de l’association cite un cas à Saint-Malo, où un père incestueux a été condamné à huit mois avec sursis pour «atteinte sexuelle» sur sa fille de quatre ans en 2019. «La peine prononcée montre à quel point certains juges minimisent la gravité du crime d’inceste et de ses conséquences», selon elle.
K
20 novembre 2020 01:23
Ca craint
20 novembre 2020 02:40
L'article est incomplet.


Si un membre de la famille à des rapports sexuels, non consentie,


Pour comprendre il faut lire ça

Histoire

Citation
histoire a écrit:
L’inceste dans la loi française est un concept extrêmement délicat. Ce n’est pas une infraction en soi. L’inceste fait partie des circonstances aggravantes. On parle de viols ou d’agressions sexuelles aggravés quand ils sont commis par un ascendant (parents, grands-parents), un tuteur, oncles, tantes, beaux parents, frères et sœurs s’ils ont autorité de droit ou de fait.

Depuis 1804, le code civil interdit le mariage entre personnes avec des liens de parenté allant jusqu’au 3ème degré ; c’est-à-dire qu’il est interdit par exemple d’épouser son frère ou sa sœur, comme il est interdit d’épouser sa belle-mère ou son gendre.


En mai 2015, un nouveau texte a inscrit le terme d’inceste dans la loi. Il s’agit d’une avancée timide apportant peu de changement. Mais cette reconnaissance symbolique introduit la notion d’inceste dans le code pénal et permet une meilleure connaissance et reconnaissance de ces infractions.


Législation

Citation
lois a écrit:
Article 222-31-1
Modifié par LOI n°2018-703 du 3 août 2018 - art. 2
Les viols et les agressions sexuelles sont qualifiés d'incestueux lorsqu'ils sont commis par :

1° Un ascendant ;

2° Un frère, une sœur, un oncle, une tante, un neveu ou une nièce ;

3° Le conjoint, le concubin d'une des personnes mentionnées aux 1° et 2° ou le partenaire lié par un pacte civil de solidarité avec l'une des personnes mentionnées aux mêmes 1° et 2°, s'il a sur la victime une autorité de droit ou de fait.

En clair ce n'est pas un viol mais de l'inceste.

Classement et peine

En France
l'insecte considère comme un délit 10 ans de prison : 6 ans en moyens delit
Le viol crime 20 ans de prison = 15 ans en moyenne et crime

Les associations de victimes d'insectes veulent que l'insecte soit classé comme un viol crime et donc les peines 15 ans.


J'ai fait partie il y dix ans d'une association toucherpas a mon corps. J'ai laissé tomber par fatigue.

Les psy soutiennent plus le lien familial que les victimes.
La France est l'un des rare pays qui classe pas comme un crime et surtout qui donne une différence de peine




Citation
LyonLyon a écrit:
Triste monde .
H
20 novembre 2020 05:40
Ce n'est pas "anormal" que l'inceste ne soit pas un délit au moment ou le rapport est consenti entre deux adultes, de tout façons je vois pas comment ont peut empêcher des gens d'avoir des rapports sexuelles
Qui n'a pas de blason porte un lion
20 novembre 2020 06:01
Toi t'es vraiment perché sur un arbre très très haut loin de notre monde 🦧
Citation
Hansnatter a écrit:
Ce n'est pas "anormal" que l'inceste ne soit pas un délit au moment ou le rapport est consenti entre deux adultes, de tout façons je vois pas comment ont peut empêcher des gens d'avoir des rapports sexuelles
Z
20 novembre 2020 07:09
Salem
C'est simplement immoral et dégueulasse de d'avoir des rapports sexuels avec sa fille,son fils ect.

Citation
Hansnatter a écrit:
Ce n'est pas "anormal" que l'inceste ne soit pas un délit au moment ou le rapport est consenti entre deux adultes, de tout façons je vois pas comment ont peut empêcher des gens d'avoir des rapports sexuelles
b
20 novembre 2020 08:12
Salut,

Bien vrai, seuls des insectes commettent des incestes.
H
20 novembre 2020 08:41
Je l'entends bien , j'ai bien mit des "" a anormal, mais la loi ne juge pas la moral, la moral c'est entre toi et toi ou toi et ton créateur.


Citation
Zakaria* a écrit:
Salem
C'est simplement immoral et dégueulasse de d'avoir des rapports sexuels avec sa fille,son fils ect.
Qui n'a pas de blason porte un lion
H
20 novembre 2020 08:47
Pour info j'ai déjà témoigné ici avoir été violé étant enfant par un prêtre et un peu plus tard abusé par ma soeur , donc tu vois je suis assez touché (sans jeu de mot) par ce genre d'histoire

Dans les deux cas j'étais fort fort jeune, mais je garde la tête sur les épaules dans mon cas je suis clairement victime par un adulte dépositaire de l'autorité, dans l'autre cas d'une adolescente de 15 ans, dans les deux cas je n'étais pas consentant et même si cela avait été le cas , la loi n'aurait pas reconnu mon consentement.

Mais dans le cas d'un frère et sœur (les exemples et possibilités sont multiples) majeure décide d'avoir des rapports sexuelle ensemble, la loi ne peut et ne doit rien faire
Citation
Zakaria* a écrit:
Salem
C'est simplement immoral et dégueulasse de d'avoir des rapports sexuels avec sa fille,son fils ect.
Qui n'a pas de blason porte un lion
20 novembre 2020 11:37
Alors

Quand c'est pas une personne de la famille c'est un viol.

.relis mes propos
Citation
Hansnatter a écrit:
Pour info j'ai déjà témoigné ici avoir été violé étant enfant par un prêtre et un peu plus tard abusé par ma soeur , donc tu vois je suis assez touché (sans jeu de mot) par ce genre d'histoire

Dans les deux cas j'étais fort fort jeune, mais je garde la tête sur les épaules dans mon cas je suis clairement victime par un adulte dépositaire de l'autorité, dans l'autre cas d'une adolescente de 15 ans, dans les deux cas je n'étais pas consentant et même si cela avait été le cas , la loi n'aurait pas reconnu mon consentement.

Mais dans le cas d'un frère et sœur (les exemples et possibilités sont multiples) majeure décide d'avoir des rapports sexuelle ensemble, la loi ne peut et ne doit rien faire
H
20 novembre 2020 11:43
Je pense qu'il y a comme un trouble dans la force.

Il y a tjrs viol quand un adulte abuse un mineur famille ou pas, l'inceste est un fait aggravant.

Mais dans le cas de deux adultes consentant d'une même famille, le problème est moral donc la justice n'a pas a s'impliquer

Citation
Natacha Celeste bs 2 a écrit:
Alors

Quand c'est pas une personne de la famille c'est un viol.

.relis mes propos



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/11/20 11:49 par Hansnatter.
Qui n'a pas de blason porte un lion
20 novembre 2020 12:15
Quand c'est des adultes qui ont choisi. Moral ou pas c'est moins grave

Que un adulte et un enfant


Citation
Hansnatter a écrit:
Je pense qu'il y a comme un trouble dans la force.

Il y a tjrs viol quand un adulte abuse un mineur famille ou pas, l'inceste est un fait aggravant.

Mais dans le cas de deux adultes consentant d'une même famille, le problème est moral donc la justice n'a pas a s'impliquer
H
20 novembre 2020 12:18
C'est exactement ce que je dis depuis le début

Et entre adulte légalement ou moralement cela ne nous concerne pas

Je ne sais pas ou est ton problème avec mes écrits
Citation
Natacha Celeste bs 2 a écrit:
Quand c'est des adultes qui ont choisi. Moral ou pas c'est moins grave

Que un adulte et un enfant
Qui n'a pas de blason porte un lion
20 novembre 2020 12:30
La protection de l'enfance se casse les dents. Car c'est dans les familles bourgeoises que ça arrive le plus . .

Ils sont quasiment intouchables.

Il faut savoir que plus de 70% des personnes adultes qui voillent des enfants dans le cadre familial, ont eu même été abusé enfants.

80% des actrices x ont été aussi victimes.

On retrouve ce comportement à la sexualité dans toute les victimes.

Hyper sexualité absence de désir, et culpabilité lots de la relation sexuelle voulue de la part des victimes enfants lorsqu'ils sont adultes et qu'ils sont avec une personne choisie par eux .

Dans mon cas, j'ai subi enfants. Mais ça été très très compliqué pour moi.
De me réapproprier mon corps.

De me dire si j'ai pas envie, j'ai le droit. Je suis pas obligé de le faire. Et je ne dois pas le faire

Si j'ai envie, j'ai pas avoir honte du prendre du plaisir.

Crois moi, j'ai 32 ans et je commence juste à accepter ça.

Je parle pas de l'acceptation de mon enfance. Ca c'est fait. Mais accepter que mon corps soit à moi ca c'est un combat.

Je commence d'ailleurs à me calmer avec mes histoires amoureuses virtuelles.

Pour le moment tant que prendre soin de mon corps ne sera pas un habitué, je pourrais pas envisager quelqu'un et je pourrai sûrement pas être vraiment avec quelqu'un.

Le sexe n'est pas quelque chose que l'on donne pour être aimé.

Crois moi c'est un miracle que je dise ça
H
20 novembre 2020 12:40
Alors je prends très au sérieux ton témoignage qui rejoint le mien, par contre je ne comprends tjrs pas tes réactions précédentes, mais bon ce n'est pas bien grave
Citation
Natacha Celeste bs 2 a écrit:
La protection de l'enfance se casse les dents. Car c'est dans les familles bourgeoises que ça arrive le plus . .

Ils sont quasiment intouchables.

Il faut savoir que plus de 70% des personnes adultes qui voillent des enfants dans le cadre familial, ont eu même été abusé enfants.

80% des actrices x ont été aussi victimes.

On retrouve ce comportement à la sexualité dans toute les victimes.

Hyper sexualité absence de désir, et culpabilité lots de la relation sexuelle voulue de la part des victimes enfants lorsqu'ils sont adultes et qu'ils sont avec une personne choisie par eux .

Dans mon cas, j'ai subi enfants. Mais ça été très très compliqué pour moi.
De me réapproprier mon corps.

De me dire si j'ai pas envie, j'ai le droit. Je suis pas obligé de le faire. Et je ne dois pas le faire

Si j'ai envie, j'ai pas avoir honte du prendre du plaisir.

Crois moi, j'ai 32 ans et je commence juste à accepter ça.

Je parle pas de l'acceptation de mon enfance. Ca c'est fait. Mais accepter que mon corps soit à moi ca c'est un combat.

Je commence d'ailleurs à me calmer avec mes histoires amoureuses virtuelles.

Pour le moment tant que prendre soin de mon corps ne sera pas un habitué, je pourrais pas envisager quelqu'un et je pourrai sûrement pas être vraiment avec quelqu'un.

Le sexe n'est pas quelque chose que l'on donne pour être aimé.

Crois moi c'est un miracle que je dise ça
Qui n'a pas de blason porte un lion
20 novembre 2020 12:40
J'ai aucune problème lol
Citation
Hansnatter a écrit:
C'est exactement ce que je dis depuis le début

Et entre adulte légalement ou moralement cela ne nous concerne pas

Je ne sais pas ou est ton problème avec mes écrits
20 novembre 2020 13:52
80% des actrices ont connu l'inceste ? ah bon vraiment c'est ce que disent les statistiques ?

L'inceste existe plutôt dans les familles bourgeoises ? là encore d'où tiens-tu cette info.

L'inceste touche tous les milieux, ruraux, urbains, ouvriers, bourgeois etc....

Te concernant, je compatis à cette souffrance.
Citation
Natacha Celeste bs 2 a écrit:
La protection de l'enfance se casse les dents. Car c'est dans les familles bourgeoises que ça arrive le plus . .

Ils sont quasiment intouchables.

Il faut savoir que plus de 70% des personnes adultes qui voillent des enfants dans le cadre familial, ont eu même été abusé enfants.

80% des actrices x ont été aussi victimes.

On retrouve ce comportement à la sexualité dans toute les victimes.

Hyper sexualité absence de désir, et culpabilité lots de la relation sexuelle voulue de la part des victimes enfants lorsqu'ils sont adultes et qu'ils sont avec une personne choisie par eux .

Dans mon cas, j'ai subi enfants. Mais ça été très très compliqué pour moi.
De me réapproprier mon corps.

De me dire si j'ai pas envie, j'ai le droit. Je suis pas obligé de le faire. Et je ne dois pas le faire

Si j'ai envie, j'ai pas avoir honte du prendre du plaisir.

Crois moi, j'ai 32 ans et je commence juste à accepter ça.

Je parle pas de l'acceptation de mon enfance. Ca c'est fait. Mais accepter que mon corps soit à moi ca c'est un combat.

Je commence d'ailleurs à me calmer avec mes histoires amoureuses virtuelles.

Pour le moment tant que prendre soin de mon corps ne sera pas un habitué, je pourrais pas envisager quelqu'un et je pourrai sûrement pas être vraiment avec quelqu'un.

Le sexe n'est pas quelque chose que l'on donne pour être aimé.

Crois moi c'est un miracle que je dise ça
20 novembre 2020 15:30
Pour les sondages ça fait plus de 10ans que j'ai lu ces études quand j'étais dans l'association touche pas à mon corps.

Oui évidemment ça touche toutes catégories. Mais l'inceste a une histoire très particulière dans la bourgeoisie.

Dans les siècles du XVIII et xix en cas d'héritage les personnes qui hésitaient dans grand terre étaient des bourgeois. Pour ne pas payer une partie de l'héritage ils donnaient en échange leur jeune enfant.

C'est rester une monnaie d'échange encore aujourd'hui. Dans les familles.


Si tu vas dans les cultures américaines latine notamment le Mexique. L'apprentissage de l'éducation sexuelle pour les filles passent par le grand frère ou les grands cousins ou les oncles.


Dans la Grèce antique l'une des conditions pour être homme citoyen avec le droit de voter était pour les jeunes hommes . 8/10 ans d'être dépucelé par les hommes les plus âgés.


Dans chaque culture tu as des notions de viols. Les traditions.

Chez les gitans, ce sont des femmes qui se retire le virginité.

C'est malheureusement aussi des viols des abus.



Pour être actrice promo . Aucun femme et aucune homme peut prendre du plaisir durant 6 heures 8 heures par jour

Tu es dans l'obligation de te déconnecter à ton corps. C'est le reflet de survie que les enfants ont.

J'ai eu accès à certaines dossiers de la protection de l'enfant

Tu peux retrouver l'histoire des notaires dans les archives nationales oy départemental tu lira couffin bleu. Couffin rose. Ca veut dire enfant petit garçon ou fille
Citation
BriocheRedorée a écrit:
80% des actrices ont connu l'inceste ? ah bon vraiment c'est ce que disent les statistiques ?

L'inceste existe plutôt dans les familles bourgeoises ? là encore d'où tiens-tu cette info.

L'inceste touche tous les milieux, ruraux, urbains, ouvriers, bourgeois etc....

Te concernant, je compatis à cette souffrance.
20 novembre 2020 15:35
Les statistiques ne montrent rien de tel de notre époque. L'inceste existe dans toutes catégories confondues.

Les temps changent.

La Bretagne il y a quelques siècles était une région où il était dit que les mères avaient des relations sexuelles avec leurs fils, de manière naturelle, sans que cela choque.
Evidemment cela n'était pas systématique mais cela existait.

Nous n'en sommes plus là.Smiling Smiley

Quand quelques actrices parlent de l'acte d'inceste dont elles ont été victimes il semble
que la majorité a vécu cela.
Citation
Natacha Celeste bs 2 a écrit:
Pour les sondages ça fait plus de 10ans que j'ai lu ces études quand j'étais dans l'association touche pas à mon corps.

Oui évidemment ça touche toutes catégories. Mais l'inceste a une histoire très particulière dans la bourgeoisie.

Dans les siècles du XVIII et xix en cas d'héritage les personnes qui hésitaient dans grand terre étaient des bourgeois. Pour ne pas payer une partie de l'héritage ils donnaient en échange leur jeune enfant.

C'est rester une monnaie d'échange encore aujourd'hui. Dans les familles.


Si tu vas dans les cultures américaines latine notamment le Mexique. L'apprentissage de l'éducation sexuelle pour les filles passent par le grand frère ou les grands cousins ou les oncles.


Dans la Grèce antique l'une des conditions pour être homme citoyen avec le droit de voter était pour les jeunes hommes . 8/10 ans d'être dépucelé par les hommes les plus âgés.


Dans chaque culture tu as des notions de viols. Les traditions.

Chez les gitans, ce sont des femmes qui se retire le virginité.

C'est malheureusement aussi des viols des abus.



Pour être actrice promo . Aucun femme et aucune homme peut prendre du plaisir durant 6 heures 8 heures par jour

Tu es dans l'obligation de te déconnecter à ton corps. C'est le reflet de survie que les enfants ont.

J'ai eu accès à certaines dossiers de la protection de l'enfant

Tu peux retrouver l'histoire des notaires dans les archives nationales oy départemental tu lira couffin bleu. Couffin rose. Ca veut dire enfant petit garçon ou fille
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook