Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Mon fils violenté par son professeur
g
26 janvier 2012 20:04
salam alaykoum

voila je viens vous raconter l histoire qui est arrive a mon fils ;

le 6 janvier, des eleves de sa classe se son amuse a se jetter des bouts de gommes dessus et le prof leur a dit qu il resterai en retenu, il continu son cour et mon fils se retourne vers l un d eux et lui demande un crayon de papier car le sien n avait plu de mine, le prof s enerve et dit mon fils (qu est ce que tu fait), mon fils lui repond, monsieur je lui ai juste demander un crayon pour faire le schema que vous avez dessine ,le prof lui repond ok. L heure de sorti retenti, mon fils range ses affaires et se dirige vers la sorti, le prof le retient et lui dit tu reste en retenu mon fils lui dit, mais monsieur pourquoi j ai rien fait et je dois partir je suis malade j ai des analyse a faire, le prof repond j en ai rien a foutre de ta sante et le prend par la gorge et le repousse jusqu a se qu il s assoie, puis l envoie chez l adjointe principal qui m appel et me dit se qui c est passe je me dit qu il juste du le prendre par le pull, bon ca passe, mais quand mon fils est rentrer j ai vu des marque sur son cou, le medecin a mesurer ces marques de 1 cm de large sur une hauteur de 3 cm ,je decide de porter plainte contre le prof, mon fils est completement traumatiser refuse de retourner en cours, je lui explique que c est dommage de perdre les autres matiere a cause d un prof, alors au bout de 2 semaines , mon fils retourne a l ecole et la les represailles commence la prof d anglais accuse mon fils de lui avoir manquer de respect et le principal accuse mon fils d avoir sois disant menacer cette meme prof avec une seringue en novembre 2011 et on ne m en avait jamais, parler auparavant aucun mot dans son carnet pas de courrier mais vraiment rien ,ils ont tellement fait pression sur mon fils ,qu aujourd hui il a sombre dans la depression que puis je faire? la police a enregistre une nouvelle plainte que j ai deposer pour harcellement, mais la police me donne l impression de ne pas prendre au serieux les dire de doryan je tiens a ma disposition plusieurs temoignage d eleve de sa classe qui confirme les dires de mon fils .Si parmis vous qq un aurai une idee a me communique pour aider mon fils? brakallah oufik
26 janvier 2012 20:20
Salam,

Je comprend ta douleur, quand on touche à notre progéniture c'est comme si on nous toucher, franchement la meilleur solution serait de lui changer d'école dans la mesure du possible. Parce que là ils l'on dans le collimateur !!

Maintenant qu'il y a une plainte, tant que la procédure est en cours, ton fils sentira une tension de la part de ces soit disant représentants de l'éducation national.

Bon courage.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/01/12 20:47 par Sabinouche.
[b]"Le silence est la meilleure réponse que l'on puisse faire à un sot."[/b]FDB~Li FiGuE Di La BaRbARiE~ThE BeSt Of ThE bEsT FrUit Of The CaCtUs Of ThE BaRbArY :*
g
26 janvier 2012 20:28
j ai deja fait les demarche pour le changer d ecole mais l inspection academique semble prendre son temps mais barakallah oufik pour la reponse
26 janvier 2012 20:54
Wahouuu c est fou cette histoire.
Et la directrice n as pas organisé une réunion pour mettre tout à plat?
La police va rien faire.
Appel le rectorat fais intervenir le médiateur de l éducation nationale de ton département et fais toi épauler par l association des parents d élèves de ta région. Fais intervenir du monde, ça va les faire flipper et changer leur position.
Ils se sentent en situation de force, à toi d inverser la donne. Ha oui va voir le maire si c est une école publique. C est peu être exagéré mais je leur dirai même que tu as fais appel à la presse régional. C est malheureux à dire mais y a que des actions démesurer comme celle la qui feront bouger les choses.
Va à la PMI aussi, et fais constater que ton fils est en dépression à cause de tout ça.
l
26 janvier 2012 21:19
tu devrait raconter ton histoire a la presse regional

et tu devrait envoyé une lettre au rectorat pour qu"il comprenne

26 janvier 2012 22:08
Citation
lilabelle a écrit:
tu devrait raconter ton histoire a la presse regional

et tu devrait envoyé une lettre au rectorat pour qu"il comprenne




Absolument, très bonne idée, ça devrait les calmer !!
[b]"Le silence est la meilleure réponse que l'on puisse faire à un sot."[/b]FDB~Li FiGuE Di La BaRbARiE~ThE BeSt Of ThE bEsT FrUit Of The CaCtUs Of ThE BaRbArY :*
o
26 janvier 2012 22:16
ah oui

ne laisse pas passer sa,

écris au directeur, a l'inspection académique, régionale tous ce que tu veut avec une attestation du médecin

le pauvre ton fils doit etre choké

porte plainte et ne te décourage pas, fais pression sur son école nan mais il é malade son prof
A
27 janvier 2012 13:57
Va voir l'association des parents d'élèves, ou tu signales l'abus directement au conseil général leur supérieur hiérarchique !!!

C'est vraiment des Censored c'est abusé je déteste ça ! surtout sur des enfants !!!!!!!

Le journal, bonne idée, après tu peux toujours voir avec ta mairie s'ils sont gentils, ils peuvent te renseigner Smiling Smiley

Ce sont des fonctionnaires au service des citoyens de la république française, nécessite pas à leur rappeler à ces imbéciles de prof !

Un prof touche un cheveu de mon enfant je peux t'assurer que je fais trembler les rues de ma ville Allahister !!!
g
27 janvier 2012 16:13
barakallah oufik pour tout vos message de soutien et vos conseils j ai deja appeler mairie conseil regional et rectorat mon fils a 15 ans apparement personne ne peut rien faire alors j ai pris un avocat comme je lui ai dit mon fils peut parfois etre arrogant mais de la a etre vulgaire ou pousser un prof a le frappe il faut pas abuser il est tres engager dans divers association il va rencontrer des personnes agees dans les maisons de retraite et il c est inscrit au resto du coeur pour aider les volontaires je connait bien mon fils et il ne meritais pas cette agressivite j ai enregistre ma convertation avec le pricncipal je ferais ecouter l enregistrement a mon avocat
E
27 janvier 2012 17:32
Il vaut mieux demander de l'aide à un psy pour aider ton fils a affronter ça car bientôt il seras grands et la seringue ça passeras pas du tout.
27 janvier 2012 17:52
Salam aleikûm,

Ce n'est pas que je voudrais être méchante, mais là on est devant une affaire dont on n'a qu'une version.
Le témoignage des camarades ne suffit pas pour moi. Que dit le professeur lui ? A-t-il avoué l'acte de violence ?

En tous cas qu'ALLAH vous facilite les choses ma sœur !
[color=#7B68EE]Lorsque vous craignez Allah, vous ne craignez personne d'autre, mais si vous ne craignez pas Allah, vous avez peur de votre ombre.[/color]
d
27 janvier 2012 18:19
J'ai travaillé pour l'educ nat et les profs on l'esprit de corps .... même si ton fils change d'établissement il risque de vivre la même chose sans vouloir te faire peur ... je n'en resterais surement pas là, écris à l'inspection académique et argumente avec tout ce que tu peux (certificat médicaux ...) ... ensuite je les attends à la sortie Cool anonymous et je me venge ... ils auront une raison de ce plaindre ...
27 janvier 2012 18:28
Citation
doubledétente a écrit:
J'ai travaillé pour l'educ nat et les profs on l'esprit de corps .... même si ton fils change d'établissement il risque de vivre la même chose sans vouloir te faire peur ... je n'en resterais surement pas là, écris à l'inspection académique et argumente avec tout ce que tu peux (certificat médicaux ...) ... ensuite je les attends à la sortie Cool anonymous et je me venge ... ils auront une raison de ce plaindre ...

Ne surtout pas écouter ce conseil !!Are you crazy

Ce n'est pas en agissant de la sorte que notre sœur éduquera son fils et le préparera au mieux pour l'avenir...Almoumine est un individu qui va vers la paix et les arrangements pas pour la violence et l'affrontement.
d
27 janvier 2012 18:32
Citation
ريم a écrit:
Citation
doubledétente a écrit:
J'ai travaillé pour l'educ nat et les profs on l'esprit de corps .... même si ton fils change d'établissement il risque de vivre la même chose sans vouloir te faire peur ... je n'en resterais surement pas là, écris à l'inspection académique et argumente avec tout ce que tu peux (certificat médicaux ...) ... ensuite je les attends à la sortie Cool anonymous et je me venge ... ils auront une raison de ce plaindre ...

Ne surtout pas écouter ce conseil !!Are you crazy

Ce n'est pas en agissant de la sorte que notre sœur éduquera son fils et le préparera au mieux pour l'avenir...Almoumine est un individu qui va vers la paix et les arrangements pas pour la violence et l'affrontement.

Je comprends que tu ne sois pas d'accord avec le fait de ce venger ... ce qui était pour rire ... vu le smiley ...
Mais le fait que les prof ai l'esprit de corps ... je ne suis absolument pas d'accord avec toi ... les fonctionnaires ont l'esprit de corps en générale .... même si il ne sont pas d'accord avec les pratiques de certains ... la loi du silence regne .... et le conseil que j'ai donné c'est d'écrire à l'académie ... les inspecteur son fait pour ça ... j'en suis ! thumbs down



Modifié 1 fois. Dernière modification le 27/01/12 18:33 par doubledétente.
b
27 janvier 2012 21:30
c'est hard quand meme ton histoire oukhty el kalima laisun conseil prend des mesures demesure pour te faire entendre, parce que c'est anormale ce qui lui arrive par contre je sais si ton enregistrement sera pris en compte par l'avocat parce que si tu l'a enregistre a l'inssue du proviseur il peut porter plainte ares va savoir et son prof que dit-il ? parce que les autres eleves sont sortie donc il n'y avait que lui et le prof donc c sa parole contre la sienne mohim allah y sahel alik de toute maniere rabé voit tout incha'allah que chacun paye sa part mais ne te laisse pas faire oukhty ne te laisse pas faire et ton fils emmene le voir un imam ou un psy ou les deux à la fois histoire qu'il essaye de s'en sortir quand meme j'espere que ça n'aura pas d'incidence sur son parcour scolaire et qu'il pourra toutefois continuer ses etudes inch'allah y kone kheir khty

allah y sahel alik fhad lyoum joumouha amine
g
27 janvier 2012 22:59
pour repondre a la question est ce le prof a avoue la reponse est je ne sais pas par contre l adjointe principal ma confirme que oui et que sont attitude devrai etre sanctionne se qui n est pas l avis du principal

ce qui est de la vengence je ne suis pas dans cette etat d esprit je simplement qu il reconnaisse les faits et qu il assume

je comprend la personne qui dit avoir entendu qu un sons de cloche sonner mais comme je peux pas demander au prof de venir poster ici tu entendra que la mienne de cloche lol

moi j envoie mon fils en cours en penssant qu il est en securite et voila il y avait un eleve dans la classe quand il a brutalise mon fils un eleve a qui il a oblige a faire le menage dans la classe le gamin etait choque quand il a vu se qu il a fait, mon fils a rendez vous chez un psychiatre car son moral ne va pas du tout hier il ma dit qu il etait degouter de la vie habituellement il ne parle pas comme ca il est plein de vie il se sent demunis face a ses adlutes devant qui il a l impression de ne pas avoir ete entendu et il a l impression qu on le prends pour un menteur meskine il me fait mal au coeur ca serai un autre gamin j aurai autant d empathie car je ne supporte pas qu un adulte puisse abuser de son pouvoir comme ca Sad Smiley
J
28 janvier 2012 06:26
@ myriam25

Salama alikoum wa rahmoutoulah wa barakatouhou

Je viens de lire ton histoire, ma foi, triste mais qui relève aussi d’une réalité banale (surtout dans les écoles).

Ayant déjà travaillée dans l’éducation nationale, j’aimerais te donner des conseils qui je l’espère t’aideront à prendre les bonnes décisions.

Dans un premier temps, sache qu’un adulte fautif (enseignant ou autre) sera toujours considéré comme non fautif. La règle tacite étant de ne jamais dévoiler les erreurs/défauts… des professeurs, et que si par malheur (un responsable, un témoin adulte…) venait à dévoiler l’indicible, il perdrait son emploi dans la minute qui suit, avec mise à pied, fausses accusations et j’en passe.

Ce qui risque d’arriver à ton fils et bien pire encore, c’est pourquoi j’aimerais donner quelques conseils à celles et ceux qui par malheur seraient confrontés à ce type de situation :


1 / Relever un maximum de preuves, Nom des témoins
2 / Etablir un certificat médical (dont vous garderez soigneusement une copie)
3 / Prendre un avocat (le meilleur si possible)
4 / Avant de procéder à une plainte, faite changer d’établissement scolaire à votre enfant.
un enseignent ne reconnaîtra jamais ses erreurs.
5 / Seulement après avoir mis votre enfant à l’abri, lancer la procédure judiciaire
6 / Ne faites jamais confiance au Responsable de l’Etablissement, son objectif premier étant de garder intact la réputation de son école. C’est aussi ce qui explique parfois pourquoi certains élèves ou enseignants, après avoir commis les pires actes à l’école, ne sont jamais renvoyés.
Si les fautes sont établies par écrit sur rapport, l’école ne percevra pas de subvention pour l’année qui suivra. C’est une façon de fausser les statistiques (régionales et nationales).
7 / Garder secret la procédure que vous lancerez contre l’enseignant, sinon le dossier scolaire de votre enfant sera volontairement « égaré ». Et il vous sera impossible de le réinscrire dans une école.
8 / Noter bien qu’en cas de problèmes judicaires, l’établissement ressortira tout le passé de votre enfant (difficultés quelconques, notes scolaires, punitions…) afin de vous discréditer. Donc si votre enfant se trouve être un enfant turbulent et cancre. Rien ne vous sert de rejeter complètement la faute sur l’enseignant. Parfois ces derniers ne font que saisir la perche qu’on leur tend.
9 / Sachez également que tous les professeurs se connaissent entre eux, et d’un établissement à un autre. De même pour les Responsables, il existe des réunions régulièrement organisées au niveau régional, à des fins de rencontres et de transmissions d’informations. (ce qui veut tout dire).


Soyez très prudent à la scolarisation de votre enfant, généralement lorsqu’un problème est perceptible, cela signifie qu’il a pris une ampleur démesurée et qu’il y avait quelques prémices que vous n’avez pas ou pu identifier auparavant.

Je rajouterai par ailleurs, qu’il m’est personnellement arrivé plusieurs fois de rencontrer les parents lors des rencontres organisées, et un très très faible nombre (pour ne pas dire aucun) sont conscients des dégâts que causent leurs enfants. Beaucoup même considèrent leurs enfants comme étant des prophètes.
Mon enfant est bon, mon enfant est studieux, mon enfant est gentil, mon enfant est ceci ou cela … Et peu de parents sont prêts à voir les défauts de leurs enfants.

Un parent intelligent n’attendra pas la rencontre organisée par l’école pour discuter avec les enseignants, il prendra régulièrement contact avec les enseignants afin de montrer qu’il est bien présent et qu’il suit son enfant de très prés.

J’aimerais aussi rajouter que :
Lorsqu’un enseignant est incapable de traiter ses élèves avec respect. Un élève intelligent ne va pas agir de manière à déclencher le démon intérieur de l’enseignant en question.
Il se taira, restera docile et bien assis sur sa chaise en attendant que le cours se termine. Même en ayant un crayon de papier en moins dans sa trousse !



Et mon opinion personnel sur ce sujet : est que ton enfant a encore beaucoup à apprendre en matière de discipline, et que si il était prévu en retenu, cela signifie qu’un courrier ou un mot à été transmis aux parents au minimum 48 h (jour ouvré) avant.
C’est La Loi qui le veut.
Donc il a commis une erreur qu’il devait payer par une heure de retenu. Demande-toi laquelle ???


Donc je pense que toi ou ton fils était bel et bien au courant de sa retenue. Si tu n’en as pas eu mots, alors demande-toi qui a accès à ton courrier.

Mon conseil :
-Mets ton fils en arrêt maladie afin de justifier son absence
-Fait le changer d’école
-Et en attendant laisse de côté les poursuites judiciaires (l’attitude de ton fis n’augure rien de bon).


Bon courage !
" Lorsqu'on voit toujours les mêmes personnes, (...) elles finissent par vouloir transformer notre vie. "
L
28 janvier 2012 07:41
Salam,

Je suis d accord avec ce qu ont dit Emma Peel et Jyiene. J ai le plus grand mal a imaginer un professeur qui serait soudainement physiquement aggressif a l encontre d un eleve qui aurait toujours ete un ange.

Ton fils est probablement un element turbulent et a problemes depuis longtemps. Si tu ne recois pas les courriers d heure de colle, pose toi des questions.

N importe quel mec, quand il etait gosse, a eu recours aux subterfuges habituels pour que les parents ne soient pas au courant de ses betises:
- aller pretexter descendre les poubelles et en profiter pour aller chercher les courriers dangereux avant que les parents ne les voient
- quand un prof veut lui mettre un mot sur le carnet : "monsieur j ai oublie mon carnet". Du coup le prof va ecrire le mot sur une feuille blanche et demander au gamin de la faire signer a ses parents. Il ne reste alors plus au gamin qu a signer la feuille lui meme, la montrer au prof, et l affaire est dans le sac: rien sur le carnet, et les parents ne sont au courant de rien.
- si le prof ecrit quand meme un mot sur le carnet, le gamin le signe lui meme et il reste alors une multitude de facons possibles de le camoufler (coller ensemble deux pages, coller qqc par dessus, etc ).
- si un prof menace d appeler les parents de l eleve, il reste possible de debrancher le telephone pendant deux jours, disons entre 16h30 (fin des cours) et 20h (le prof n appelera pas apres 20h).
etc...
Et tout ca c etait des subterfuges qu on utilisait de mon temps entre 10 et 13 ans. A partir de la troisieme, les eleves commencaient a devenir serieux. Alors si ton gosse a 15 ans, j imagine meme pas les "subterfuges" dont il doit etre capable.
g
28 janvier 2012 14:17
Citation
Jiyène a écrit:
@ myriam25

Salama alikoum wa rahmoutoulah wa barakatouhou

Je viens de lire ton histoire, ma foi, triste mais qui relève aussi d’une réalité banale (surtout dans les écoles).

Ayant déjà travaillée dans l’éducation nationale, j’aimerais te donner des conseils qui je l’espère t’aideront à prendre les bonnes décisions.

Dans un premier temps, sache qu’un adulte fautif (enseignant ou autre) sera toujours considéré comme non fautif. La règle tacite étant de ne jamais dévoiler les erreurs/défauts… des professeurs, et que si par malheur (un responsable, un témoin adulte…) venait à dévoiler l’indicible, il perdrait son emploi dans la minute qui suit, avec mise à pied, fausses accusations et j’en passe

Ce qui risque d’arriver à ton fils et bien pire encore, c’est pourquoi j’aimerais donner quelques conseils à celles et ceux qui par malheur seraient confrontés à ce type de situation :


1 / Relever un maximum de preuves, Nom des témoins
2 / Etablir un certificat médical (dont vous garderez soigneusement une copie)
3 / Prendre un avocat (le meilleur si possible)
4 / Avant de procéder à une plainte, faite changer d’établissement scolaire à votre enfant.
un enseignent ne reconnaîtra jamais ses erreurs.
5 / Seulement après avoir mis votre enfant à l’abri, lancer la procédure judiciaire
6 / Ne faites jamais confiance au Responsable de l’Etablissement, son objectif premier étant de garder intact la réputation de son école. C’est aussi ce qui explique parfois pourquoi certains élèves ou enseignants, après avoir commis les pires actes à l’école, ne sont jamais renvoyés.
Si les fautes sont établies par écrit sur rapport, l’école ne percevra pas de subvention pour l’année qui suivra. C’est une façon de fausser les statistiques (régionales et nationales).
7 / Garder secret la procédure que vous lancerez contre l’enseignant, sinon le dossier scolaire de votre enfant sera volontairement « égaré ». Et il vous sera impossible de le réinscrire dans une école.
8 / Noter bien qu’en cas de problèmes judicaires, l’établissement ressortira tout le passé de votre enfant (difficultés quelconques, notes scolaires, punitions…) afin de vous discréditer. Donc si votre enfant se trouve être un enfant turbulent et cancre. Rien ne vous sert de rejeter complètement la faute sur l’enseignant. Parfois ces derniers ne font que saisir la perche qu’on leur tend.
9 / Sachez également que tous les professeurs se connaissent entre eux, et d’un établissement à un autre. De même pour les Responsables, il existe des réunions régulièrement organisées au niveau régional, à des fins de rencontres et de transmissions d’informations. (ce qui veut tout dire).


Soyez très prudent à la scolarisation de votre enfant, généralement lorsqu’un problème est perceptible, cela signifie qu’il a pris une ampleur démesurée et qu’il y avait quelques prémices que vous n’avez pas ou pu identifier auparavant.

Je rajouterai par ailleurs, qu’il m’est personnellement arrivé plusieurs fois de rencontrer les parents lors des rencontres organisées, et un très très faible nombre (pour ne pas dire aucun) sont conscients des dégâts que causent leurs enfants. Beaucoup même considèrent leurs enfants comme étant des prophètes.
Mon enfant est bon, mon enfant est studieux, mon enfant est gentil, mon enfant est ceci ou cela … Et peu de parents sont prêts à voir les défauts de leurs enfants.

Un parent intelligent n’attendra pas la rencontre organisée par l’école pour discuter avec les enseignants, il prendra régulièrement contact avec les enseignants afin de montrer qu’il est bien présent et qu’il suit son enfant de très prés.

J’aimerais aussi rajouter que :
Lorsqu’un enseignant est incapable de traiter ses élèves avec respect. Un élève intelligent ne va pas agir de manière à déclencher le démon intérieur de l’enseignant en question.
Il se taira, restera docile et bien assis sur sa chaise en attendant que le cours se termine. Même en ayant un crayon de papier en moins dans sa trousse !



Et mon opinion personnel sur ce sujet : est que ton enfant a encore beaucoup à apprendre en matière de discipline, et que si il était prévu en retenu, cela signifie qu’un courrier ou un mot à été transmis aux parents au minimum 48 h (jour ouvré) avant.
C’est La Loi qui le veut.
Donc il a commis une erreur qu’il devait payer par une heure de retenu. Demande-toi laquelle ???


Donc je pense que toi ou ton fils était bel et bien au courant de sa retenue. Si tu n’en as pas eu mots, alors demande-toi qui a accès à ton courrier.

Mon conseil :
-Mets ton fils en arrêt maladie afin de justifier son absence
-Fait le changer d’école
-Et en attendant laisse de côté les poursuites judiciaires (l’attitude de ton fis n’augure rien de bon).

Bon courage !

je tiens a te precise que seul mon mari et moi avont une cle de la boite a lettre donc il na pas acces au courrier de plus la retenut a ete fait spontanement de meme que pour l autre l eleve dans se college apparement on envoie pas de courrier pour une retenu je l ai dit et preciser mon fils peu parfois etre arrogant mais il n est pas vulgaire je ne dit pas que c est un ange non plu mais l agression qu il a subit peut importe se qu il a pu faire ne meritai pas cette extreme a nous adulte de garder notre sang froid mon fils est en etat depressif avec un arret de 10 jours suite a sa il se fera opere car comme je l ai dit il est gravement malade alors oui je le dit ssur se coup mon fils avait d autre chat a fouette que de manque de respect a un prof de plus j ai pu rencontrer d autres parents qui m ont confirmer que se n etait pas la premiere fois que se prof etait violent
J
28 janvier 2012 17:03
Si tu veux déposer plainte suite à cela, tu es dans tes pleins droits.

Pour ce qui est de placer ton fils ailleurs et rapidement, pense aux écoles privées, les démarches sont moins longues mais cet investissement coûte de l'argent.

Néanmoins, je ne peux pas m'empêcher de signaler une chose : nous avons tous, étant jeune, reçu une bonne tarte en pleine figure de la part d'un enseignant hystérique, et d'aucun d'entre nous n'a finit dépressif.
Demande toi pourquoi ton enfant en ait arrivé là.

Et s'il s'avère que tu étais au courant des comportements maladifs de cet enseignant pourquoi ne pas avoir pris les devants et mis en garde ton enfant ou l'avoir placé ailleurs.


Que Le Tout Puissant vienne en aide au gens de bonne foi, amine.
" Lorsqu'on voit toujours les mêmes personnes, (...) elles finissent par vouloir transformer notre vie. "
Facebook