Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Le fils d’Allal El Fassi s’en prend aux défenseurs de l’usage du...
LAMINIS [ MP ]
28 février 2019 19:20
Quelle hypocrisie de père en fils ! . leur parti a arabiser toutes les matières de l'enseignement depuis 1970 et le résultat n'est plus à démonter. Pourquoi leurs enfants sont scolarisés dans des écoles privées et des missions étrangères alors que les enfants du peuple sont dans le secteur public. La langue arabe ne sert qu'à faire la prière et écrire des poèmes, comme du temps de HAROUNE ERRACHID .
Jdidi2000 [ MP ]
28 février 2019 19:38
Au temps de Haroun Rachid , la langue arabe était la langue de la science comme l'est l'anglais aujourd'hui.
Citation
LAMINIS a écrit:
Quelle hypocrisie de père en fils ! . leur parti a arabiser toutes les matières de l'enseignement depuis 1970 et le résultat n'est plus à démonter. Pourquoi leurs enfants sont scolarisés dans des écoles privées et des missions étrangères alors que les enfants du peuple sont dans le secteur public. La langue arabe ne sert qu'à faire la prière et écrire des poèmes, comme du temps de HAROUNE ERRACHID .
Capestian [ MP ]
1 mars 2019 09:56
Il a 1200 ans ?
Citation
Jdidi2000 a écrit:
Au temps de Haroun Rachid , la langue arabe était la langue de la science comme l'est l'anglais aujourd'hui.
Capechiant le pyro(mytho)mane
Jdidi2000 [ MP ]
1 mars 2019 10:01
Ce ne change rien à mon observation .
Citation
Capestian a écrit:
Il a 1200 ans ?
LAMINIS [ MP ]
1 mars 2019 10:15
Si tu prétends que la langue arabe était la langue de la science, qu'est ce qu'ils ont inventé pour l'humanité avec ces bédoins qui se nourrissent de l'urine de la chamelle.
Jdidi2000 [ MP ]
1 mars 2019 10:23
Soit vous êtes ignorant, soit vous vous avez une haine envers les Arabes mais je pense que C'est les deux.
La civilisation arabo musulmane de l'époque classique à développe toutes les sciences .
Citation
LAMINIS a écrit:
Si tu prétends que la langue arabe était la langue de la science, qu'est ce qu'ils ont inventé pour l'humanité avec ces bédoins qui se nourrissent de l'urine de la chamelle.
SERHANI Bouchaib [ MP ]
1 mars 2019 16:28
J'ai l'impression que nos politiques, quel que soit leur bord et plus particulièrement ceux qui auraient un penchant très développé du côté religieux sans les appeler des fanatiques, oublient que les marocains ont besoin d'avoir un enseignement qui leur permettra de trouver de quoi garnir leur assiette quand ce sera l'heure de manger. Aujourd'hui nos jeunes avec leur BAC+x n'ont pas d'emploi car le marché ne dispose pas de poste compatible avec leur type de formation. C'est cela que MM. El Fassi et Nizar semblent oublier. Le même constat est valable également pour les membres du PJD, les Benkirane et compagnie étaient dans l'enseignement où ils avaient chaque fin de mois un salaire qui tombait. Tous les jeunes arabisants ne peuvent pas tous faire carrière dans l'enseignement et de plus l'enseignement n'embauche pas. Les marocains ne renient pas l'une de leurs langues officielles, l'arabe, mais nos politiques doivent ENLEVER LEURS OEILLERES et penser réellement à l'intérêt du pays, le Maroc, or au jour d'aujourd'hui la langue arabe n'est pas une langue commerciale, technique, scientifique et tous ces politiques le savent alors quel est leur objectif probablement inavoué ? Maintenir les marocains dans l’ignorance ? Tous les arabes qui ont réussi individuellement ont acquis leur réussite à travers une langue autre que l'arabe plus particulièrement l'anglais. Pourquoi les marocains privilégient-ils le français ? Ce n'est pas par amour pour la France mais simplement parce que c'est une langue qu'un taux non négligeable de marocains la parlent plus ou moins bien, l'anglais n'est "maitrisé" que par une infime partie qui ne représente même pas le dixième de ceux qui maitrisent le français. La langue arabe n'est plus adaptée à notre siècle actuel et les politiques le savent, donc arrêtons d'abrutir le peuple marocain qui est de plus en plus déphasé par rapport à son temps. BS
Moha_jeune [ MP ]
1 mars 2019 19:45
J'adhere 100% a votre discours
Citation
SERHANI Bouchaib a écrit:
J'ai l'impression que nos politiques, quel que soit leur bord et plus particulièrement ceux qui auraient un penchant très développé du côté religieux sans les appeler des fanatiques, oublient que les marocains ont besoin d'avoir un enseignement qui leur permettra de trouver de quoi garnir leur assiette quand ce sera l'heure de manger. Aujourd'hui nos jeunes avec leur BAC+x n'ont pas d'emploi car le marché ne dispose pas de poste compatible avec leur type de formation. C'est cela que MM. El Fassi et Nizar semblent oublier. Le même constat est valable également pour les membres du PJD, les Benkirane et compagnie étaient dans l'enseignement où ils avaient chaque fin de mois un salaire qui tombait. Tous les jeunes arabisants ne peuvent pas tous faire carrière dans l'enseignement et de plus l'enseignement n'embauche pas. Les marocains ne renient pas l'une de leurs langues officielles, l'arabe, mais nos politiques doivent ENLEVER LEURS OEILLERES et penser réellement à l'intérêt du pays, le Maroc, or au jour d'aujourd'hui la langue arabe n'est pas une langue commerciale, technique, scientifique et tous ces politiques le savent alors quel est leur objectif probablement inavoué ? Maintenir les marocains dans l’ignorance ? Tous les arabes qui ont réussi individuellement ont acquis leur réussite à travers une langue autre que l'arabe plus particulièrement l'anglais. Pourquoi les marocains privilégient-ils le français ? Ce n'est pas par amour pour la France mais simplement parce que c'est une langue qu'un taux non négligeable de marocains la parlent plus ou moins bien, l'anglais n'est "maitrisé" que par une infime partie qui ne représente même pas le dixième de ceux qui maitrisent le français. La langue arabe n'est plus adaptée à notre siècle actuel et les politiques le savent, donc arrêtons d'abrutir le peuple marocain qui est de plus en plus déphasé par rapport à son temps. BS
Saidi B [ MP ]
2 mars 2019 18:38
Tel père tel fils : Allal el Fassi, le père a tué l’enseignement et le fils veut l’achever. Ceci pour rappeler qu’à l’origine de l’arabisation, c’était le parti de l’Istiqlal …. avec d’autres.

La question qui se pose est non pas une suppression de l’arabe de tout le système d’enseignement mais juste celle des matières scientifiques. Ceci est logique dans la mesure où la langue actuellement de la science n’est pas l’arabe mais l’anglais en 1er suivi par d’autres langues tels que le français, qui est très proche de l’anglais, par rapport à l’arabe. J’aurais aimé que la langue d’enseignement des matières scientifiques soient en anglais, mais ceci est très difficile à mettre en pratique. Les ouvrages, les publications scientifiques sont presque tous en anglais.
Alors, enseigner les sciences en arabe est un handicap que nos jeunes vont trainer durant leurs carrières.

Les fourberies du Parti de l’Istiqlal datent de très longtemps : un parti dont les membres ont toujours joué un double jeu : celui du traditionnel allant même jusqu’au fanatique. Rappelons-nous la propagande faite par ce parti sur l’apparition du visage de Med V sur la lune. Allal El Fassi était un Fiquih, salafiste qui ne savait rien de la science.
Les enfants de ceux qui prônent l’arabisation scolarisent leurs enfants dans les missions d’enseignements étrangères. Ils veulent que leurs enfants restent l’élite du pays et les autres enfants du peuple comme appartement à la 2ème classe.

Tous les grands savants et penseurs arabes, chrétiens et autres s’accordent pour dire qu’il ne faut pas mélanger le cœur (religion, spiritualité) et raison (logique scientifique pour vivre dans ce monde). Certains politiciens confondent les deux et veulent utiliser la religion pour des objectifs politiques, et c’est le cas de l’Istiqlal et du PJD.
Saidi B [ MP ]
2 mars 2019 19:08
L’arabisation des matières scientifiques : un danger pour la population marocaine et pour tout le Maroc

Tel père tel fils : Allal el Fassi, le père a tué l’enseignement et le fils veut l’achever. Ceci pour rappeler qu’à l’origine de l’arabisation, c’était le parti de l’Istiqlal …. avec d’autres acteurs qui avaient pour objectifs la lutte contre la gauche et l’ouverture de la société marocaine sur les valeurs internationales. Cette démarche qui a été orchestrée par l’état a eu des répercussions énormes sur le Maroc telles que l’introduction de l’islam rigoriste, la montée de l’islam politique, une société de plus en plus conservatrice ….

En ce qui concerne la réforme envisagée actuellement, la question qui se pose est non pas une suppression de l’arabe de tout le système d’enseignement mais juste celle des matières scientifiques. Ceci est logique dans la mesure où la langue actuellement de la science n’est pas l’arabe (de toutes les façons, l’arabe classique n’est pas la langue des marocains) mais l’anglais en 1er suivi par d’autres langues tels que le français, qui est très proche de l’anglais. J’aurais aimé que la langue d’enseignement des matières scientifiques soit l’anglais, mais ceci est très difficile à mettre en pratique et donc le français est un moindre mal. Les ouvrages, les publications scientifiques sont presque tous en anglais.
Alors, enseigner les sciences en arabe est un handicap que nos jeunes vont trainer durant leurs carrières.

Les fourberies du Parti de l’Istiqlal datent de très longtemps : un parti dont les membres ont toujours joué un double jeu : celui du traditionnel allant même jusqu’au fanatique. Rappelons-nous la propagande faite par ce parti sur l’apparition du visage de Med V sur la lune. Allal El Fassi était un Fquih, salafiste qui ne savait rien de la science.
Cette même hypocrisie fait à ce que les enfants de ceux qui prônent l’arabisation scolarisent leurs enfants dans les missions d’enseignements étrangères. Ils veulent que leurs enfants restent l’élite du pays et les autres enfants du peuple comme appartement à la 2ème classe.

Tous les grands savants et penseurs arabes, chrétiens et autres s’accordent pour dire qu’il ne faut pas mélanger le cœur (religion, spiritualité) et raison (logique scientifique pour vivre dans ce monde). Les islamistes et certains politiciens confondent les deux et veulent utiliser la religion pour des objectifs politiques. Une population sécularisée leur échapperait et donc ils perdraient leur fond de commerce.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook