Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Le film-documentaire marocain «Tinghir-Jérusalem: Les échos du Mellah»...
19 novembre 2021 18:31
C'est un très beau documentaire. Disponible sur Youtube.
[www.youtube.com]

Quand on voit des berberes juives marocaines se rappeler leur souvenir du Maroc et de leurs voisins avant leur depart pour Israël, c'est émouvant. Ils en ont les larmes aux yeux. Cet exode nous a fait perdre une part de notre identité. Quand je vois ces juives si attachées au Maroc dans leurs façons de parler de se vêtir ou de cuisiner, je vois nos mères. Nous sommes un seul peuple.L'union fait la force.
19 novembre 2021 19:08
beau documentaire c est vrai
mais c est surtout l histoire d une faisande comment l agence juive a fait le forcing pour enroler de forces les juifs marocains pour aller faire le nombre et les parquer sur des territoires palestiniens

les juifs européens les ont traite comme des sous juifs
( Eli kakou traite le sujet dans un de ses sketch sur le kibboutz )
puis les ont marginalise

alors qu ils vivaient dans des vallee verdoyante en pleine nature ils se sont retrouve parque au milieu de nulle part
on voit bien dans le doc comment ils regrettent leurs vie au m
Maroc au milieue des marocains

et ca c est une verite j avais un pote qui me racontait qu a chaque fetes musulmanes et juives a borgone a casa musulman et juif faisait la fete ensemble

les juifs marocains (car les plus majoritaires ) on fini par se revolter le seul parti qui leur est venu en aide est le Likoud
ils sont devenus memebre de ce parti puis ont grimpe les échelons jusqu au postes les plus important
Y
20 novembre 2021 17:38
Beau documentaire en effet, et très émouvant. Que dire de leurs difficultés d'intégration en Israël ? C'est le lot de tout nouveau venu que de souffrir dans un nouveau pays, aux usages nouveaux. Ça a été vrai pour les marocains, pour les yéménites, les irakiens, éthiopiens, tous avec une forte culture religieuse, mais avec un bagage professionnel et technique loin du niveau des populations européennes arrivées avant eux. Il faut observer ce qui se passe pour le deuxième et troisième génération. Incontestablement, l’intégration est en marche, à tous les niveaux, social, économique et politique.

Si on veut absolument mesurer la "souffrance" actuelle des juifs marocains, il faudra observer le nombre de ceux qui décideront (si il y en a) de revenir dans leur pays d'origine. Ce mouvement existe bien, mais il n'a rien de massif. Une chose est certaine, les juifs marocains dont la culture a été méprisée au début (et ils en ont souffert) a maintenant sa place au sein de la société. Le fête dite de la "Mimouna" par exemple est devenue une fête nationale. Il faut comprendre que la société israelienne est très dynamique, les changements y sont très rapides. Tout comme la société marocaine, la société israelienne est multiculturelle. Israël est un petit pays "grand comme le monde", on y trouve de tout.
================
Le fête de la Mimouna est typiquement marocaine, elle a lieu à l'issue de la fête des pâques juives. Les familles ont l'habitude de faire des gâteaux (interdits pendant la pâque) et de se rendre visite.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook